Le Deal du moment : -64%
Souris gaming filaire Logitech G402 Hyperion Fury
Voir le deal
25.54 €

Aller en bas
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5812 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 186

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Jeu 16 Avr 2020 - 14:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Give us faith so we'll be safe
23 mars 2120

۞

Le soleil commençait à se coucher dans le lointain. Mais l'heure n'était pas à la fête. C'est en compagnie d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que je rejoignis le temple de Feu afin de nous y recueillir après avoir discouru devant le peuple présent. À notre arrivée, la foule s'amoncelait déjà. Bon nombre d'entre eux s'inquiétaient pour Demyan et attendaient impatiemment que nous leur donnions des nouvelles. Malheureusement, nous n'en avions pas reçu beaucoup depuis le dernier pigeon, et moi-même je m'inquiétais énormément pour mon grand frère. Je me questionnais également quant à ce peuple sorti de nulle part et qui nous attaquait subitement. Nous n'avions pas énormément d'informations à donner aux personnes venues pour nous écouter, ma cousine et moi. Cependant, je savais que le fait de leur parler de ce que nous savions pourrait les rassurer un tant soit peu.

L'heure était arrivée. Nous avions convenus que ce serait moi qui parlerait en premier. Je devais apprendre à être plus formelle en public, à ne pas me laisser distraire et à faire des discours devant notre peuple. Mon cœur battait plus rapidement que d'habitude, mais la présence d'Irina à mes côtés me rassura. Nous nous avançâmes devant les badauds rassemblés au temple, gardés à distance par les gardes royaux. Depuis sa montée sur le trône, Isaak avait renforcé la sécurité dans le royaume. Et c'était d'autant plus le cas depuis l'annonce de cette menace venue de la mer...

Devant moi, dans la foule, je reconnus des visages, dont celui d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ceux-ci me donnèrent du courage, et après un dernier regard en direction d'Irina je me lançai avec assurance. Nous étions tous ici pour la même raison, je ne devais pas avoir peur de m'affirmer.

- Cher peuple Rahjak, nous tenons à vous remercier pour votre présence en ce lieu sacré. Comme vous le savez, le prince Demyan se trouve actuellement en prise avec un nouvel ennemi venu de la mer. Nous n'avons pas reçu de nouvelles depuis le dernier pigeon voyageur, mais nous savons cependant qu'à l'heure actuelle il est toujours en vie. Sa Majesté le roi, la princesse Irina et moi-même tenons à vous rassurer sur cette situation. Et nous vous invitons à prier le Dieu Soleil à nos côtés pour qu'il sauvegarde la vie des nôtres qui sont si loin de nous en ce moment. Nous n'oublions pas qu'ils sont dans nos cœurs, faisons en sorte que nos prières leur parviennent et leur donnent la force de nous revenir sains et saufs.

Sur ces mots, je donnai la parole à Irina. Même si je tentais de rassurer le peuple sur le fait que Demyan et sa garde étaient en vie, je ne pouvais empêcher une pointe d'angoisse de me tenir au cœur depuis quelques jours. Cependant, je savais qu'il était encore là, au fond de moi...

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] I pray we'll find your light [Rahjaks] 1802821642
— SMOKE MADE OF TEARS —
Irina Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 03/01/2018 PSEUDO/PRENOM : ELOW ; MULTICOMPTES : GENIUS DEVOS & BABY JONAS ; MESSAGES : 514 CELEBRITE : BHUMI PEDNEKAR ; COPYRIGHT : ELOW ; METIER/APTITUDES : PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; TRIBU/CAMP : RAHJAK ; POINTS GAGNES : 131

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Dim 19 Avr 2020 - 13:36

— i pray we'll find your light
MARS 2020


C’est la guerre.

Pas celui qu’elle attendait, mais soit, c’est une guerre. C’est du sang. Des victimes sur le continent et un envahisseur qui risque de se frayer un chemin jusqu’au fond du désert. Rien ne peut prédire l’avenir et les Rahjaks sur les lieux, eux, ils doivent survivre du mieux qu’ils le peuvent. Irina s’est sentie soulagée de ne pas être allé à la fête, d’avoir laissé son cousin prendre part à cet événement, mais d’un autre coté… D’un autre côté, elle pense aux autres. À ceux qui ont quitté son monde pour un autre. Ceux qui ont touché son cœur pour ne jamais revenir. À son amie, Arméthyse, dont le courage ne manque pas, mais dont la vie est clairement au cœur du danger. Et puis malgré toute sa rancune, toute sa volonté d’ignorer ces sentiments, elle n’arrive pas à sortir Noah de sa tête. C’est comme si son cœur refuse le silence. Comme si sa tête est en combat perpétuel pour ne pas sombrer. Elle a beau essayer de faire taire ses doutes, ils s’accumulent. Ils forment un nuage épais au-dessus de sa tête et à chaque seconde, chaque minute, le pire est à prévoir.

Le pire est à imaginer.
Le pire est à venir.


C’est pourquoi elle est là, près du temple, avec Tasha. Ce n’est pas son initiative – elle n’aime guère ce genre de choses – mais pour soutenir la jeune princesse, Irina est prête à tout. Même à l’accompagner et à parler au peuple. Ce soir va être un soir compliqué, un soir baignant dans l’angoisse. Eux, ils n’ont aucun pouvoir sur ce qui va se produire là-bas, rien. Et la prière est la seule manière d’apaiser les esprits. D’être ensemble. Aucune des princesses n’a réellement les réponses aux questions du peuple, mais elles sont assez forte pour remplir leur devoir, faire attention à eux dans cette ambiance si difficile.

Pour continuer l’apprentissage de Tasha, Irina laisse la jeune femme commençer. Elle est aussi la fille du roi, son statut est plus élevé que le sien et les habitants de la cité de feu sauront davantage apprécier sa démarche. C’est qu’elle sait se débrouiller et, une fois encore, elle prouve largement son potentiel !

« Ce soir, nous allons unir nos mots pour soutenir tous ceux qui affronte l’ennemi. Par la volonté du Dieu Soleil, nous allons combiner nos forces et prier pour leur sécurité. Ce qui se passe aujourd’hui est une situation sans précédent et nous savons, Cher Peuple, à quel point l’avenir est incertain. Nous partageons vos craintes et pourtant... Pourtant, en ce lieu sacré, au cœur de notre désert, nous prouverons encore une fois que nous sommes des survivants. Qu’ensemble, nous sommes capables de tout. Pour notre prince, mais aussi pour chacun des nôtres qui se trouvent au centre du danger, à faire face à ce nouvel ennemi. » Elle prend une pause et regarde la foule, chacun de ses mots parfaitement prononcés, parfaitement imbibé d’espoir et de courage. « Souvenez-vous que nous avons fait face à bien des obstacles au cours de notre histoire, et nous en sommes toujours ressorti vainqueur. Nous n’avons certes pas encore toutes les informations et nous sommes prêt à répondre à toutes vos incertitudes, mais ceux qui sont partie reviendrons. Ceux qui se battent à l'heure où nous parlons, vivront par la grâce du Dieu soleil. »

Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3264 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 95

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Dim 19 Avr 2020 - 14:10

I pray we'll find your light
Ezra & les fennecs du désert

« Hope is like dominos. Once one falls, the rest follow. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La cité était en effervescence. Les visages de la foule étaient graves. L’inquiétude se lisait sur les visages. L’ambiance de la cité était devenue plus obscure, presque étouffante même. Les rires qui semblaient avoir disparu alors que dans les ruelles menant aux armuriers, il était possible d’entendre le martèlement des armes. De nouvelles armures qui étaient dessinées, construites. Des épées qui étaient faites. L’odeur de la guerre. La guerre dans tous les esprits. La peur qui avait surgi alors que chacun savait au plus profond de lui que sur le continent, le sang allait couler. Les cœurs qui n’étaient plus à la fête bien que ce fût aussi dans l’alcool que certains noyaient leurs inquiétudes. Les échos des murmures dans les tavernes. Les noms de la royauté qui passait de bouche en bouche. L’histoire qui était amplifiée. Certains qui y allaient de son morceau, en ajoutant une couche. Une histoire qui s’annonçait joyeuse et qui avait pris une tournure obscure. De nouvelles péripéties soudainement apparues. Il n’y avait là nul vizir pour tenter de tuer le sultan. Non cette histoire qui paraissait au départ digne d’un conte de fée, d’un conte de milles et une nuit était différente.

A l’origine, une délégation de rahjak qui avait quitté la cité. Ce que tous savaient alors qu’ils étaient partis retrouver les autres tribus. Aussi surprenant qu’il soit, la volonté du nouveau roi n’avait pas été de s’en prendre à ses plus proches voisins, même après la mort du roi mais au contraire de renforcer les liens avec les autres tribus. Ce qui m’avait surpris. Mots qui m’avaient bel et bien surpris quand j’avais su la nouvelle de la bouche de ceux qui partaient, de la bouche de mon maître, mais aussi d’une garde bien spécifique. Ayant été surprise alors que ce type d'action était différente. Mais d’un autre côté, entendre cette nouvelle m’avait rassurée. Alors qu’à l’annonce du couronnement du nouveau roi, je n’avais pu que m’inquiéter. M’étant inquiétée pour le futur de la cité, savoir que les tribus incluant celle rahjak allaient se rapprocher m’avait fait plaisir, m’avait donné l’impression que peut être tout se passerait bien. Pouvant croire que Ariane avait bien eu raison de lui faire confiance, de l’aimer alors que l’homme était aussi humain, avait aussi un cœur. Ayant cru que possible que la tribu en vienne à s’ouvrir aux autres. M’étant même dit que la nouvelle était une bonne chose, qu’au moins ainsi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pourra comprendre qu’ils n’étaient pas l’ennemi. Là-bas personne ne pourrait être tué alors que tout le monde serait réuni, que les armes ne seraient pas autorisés. Des festivités pour fêter le changement de saisons, pour nouer de nouvelles relations. Ce qui ne pouvait être à mes yeux que positif. Et rassurée aussi à l’idée que le prince [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] en vienne en joindre la délégation. Enfant trop gâté mais il fallait néanmoins reconnaitre qu’il était maître de la diplomatie, qu’il savait calmer les foules. Doutant qu’il puisse accepter que la fête vire au drame. Mais alors que le conte de fée aurait dû se poursuivre jusqu’au cœur de la nuit, la fête avait viré au drame. Cette menace. Ce murmure dans la foule de rahjaks que des envahisseurs venus de la mer avaient débarqué, que c’était la guerre. Partant d’un mot, d’une ligne, chacun y était aller de son grès pour amplifier les rumeurs, l’histoire, tenter de dépeindre ces envahisseurs comme des monstres, tentant de rendre l’histoire encore plus passionnante. Presque à en oublier que ce n’était pas une histoire mais la vie. De nouveau, comme lors de la mort du roi, comme au cœur de la taverne où j’avais bu un verre de vin en compagnie de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et entrevu [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], les verres avaient été levés. Il n’y avait plus que cette nouvelle qui était dans toutes les têtes. Mais si à la mort du précédent roi, chacun n’avait pu que chanter, lever un verre, boire, danser, le cœur était moins à la fête cette fois-ci. Ayant moi-même dansé ce soir-là. Images qui revenaient flotter dans mon esprit un peu flou. Des cheveux bruns tressés. Une robe aux notes bleu que je portais alors. Doigts qui s’étaient refermés sur le poignet de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] alors que je l’avais entraîné à ma suite pour danser, sans écouter ses conseils pour modérer ma consommation d’alcool. Alcool qui coulait déjà à flot avant de rejoindre sa table et celle de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], avant de croiser le regard brûlant de l’enfant, avant d’entrevoir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Boire paraissait alors une bonne idée, d’autant plus que la mort du roi n’était forcément une mauvaise nouvelle à moins que le suivant soit pire. Des images embrumées, qui apparaissaient floues et lointaines. Il y aura toujours des jours heureux à se souvenir. Et plus les choses paraissaient foutues, plus ces jours semblaient des jours heureux. Je n’aurai jamais imaginé que simplement danser sans s’arrêter jusqu’au bout de la nuit puisse être faire partie de ces moments si innocent, alors que désormais les jours futurs semblaient si sombres et incertains. Tout paraissait plus simple alors.

Le conte de fée avait tourné au drame et désormais tout le monde était inquiet. L’inquiétude qui gagnait les troupes, qui gagnait les cœurs. La peur qui était la meilleure alliée de la mort. Une peur auquel j’étais familière. L’ayant connu. Ayant dansé avec. Mais cette fois-ci ce n’était pas pour moi que j’avais peur, mais pour les autres. Ce qui était pire. Ce qui était plus dangereux, plus brutal, plus violent. Ayant peur pour Arméthyse. Ayant peur pour ma sœur de cœur qui avait fui la cité aussi et qui se trouvait au cottage près de la mer, en haut des falaises. Ayant peur pour la rahjak au teint mat, pour la guerrière qui était comme sœur et qui était en ligne directe. S’ils venaient de la mer, si c’était vraie alors elle était entre eux et la mer. Craignant pour sa vie. Sachant qu’elle était capable de se battre. Guerrière endurcie, garde qui avait gagné sa place au près de la princesse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] jusqu’à en devenir une amie, plus que sa garde rapprochée avant sa fuite, mais qui était comme tous humaine. N’étant pas invincible bien que je connaissais ses compétences avec les lames. Inquiète. Mais ce n’était pas seulement pour elle que j’étais inquiète. Autant inquiète alors que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] s’était aussi rendu sur les festivités, se trouvait sur le front. Pendant longtemps, j’avais voulu sa mort. Ayant même tenté de me suicider pour lui échapper, pour ne pas retourner à la cité mais les choses avaient changé, doucement. De nouvelles pierres qui avaient été déposées. Une nouvelle relation. Différent. Me rendant compte que je ne voulais pas sa mort. Pouvant l’avoir haï, pouvant l’avoir voulu, il y avait quand même un grand pas à franchir pour vouloir qu’il soit tué de sang froid ou par ces envahisseurs. Ce qui n’était pas le cas bien que j’avais confiance en ces chances de survie. Mercenaire. Ayant détruit sa réputation mais il était doué avec une lame dans la main ou sans. Tout comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Son image qui s’était aussi dessinée dans mon esprit. Relation compliquée, ambigüe mais il était certain que je ne voulais pas qu’elle en vienne à mourir sur le champ de la bataille, préférant qu’elle revienne en vie à la cité et que je puisse en venir de nouveau à lui crier dessus. Option préférable. Presque aussi à m’inquiéter pour les membres de la royauté comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], inquiet pour ceux envoyés sur le front. Préférant de loin que tout le monde revienne en vivant. Mais je savais que cela ne serait pas le cas. La guerre ne faisait pas de cadeaux. Quand la mort frappait, elle frappait. Il était certain qu’il y aurait des morts, que le sang coulerait. Inquiète pour eux, mais aussi dans mon cœur m’inquiétant pour Shanareth. Doigts qui se glissaient autour du pendentif en forme de vipère que je serrai entre mes doigts. Pendentif qui ne m’avait pas quitté et qui dardait désormais ses yeux d’émeraude devant lui. Hypnotique. Ne sachant pas si elle s’était rendue aux festivités ou non. Il n’y aurait plus rien entre nous, sans doute plus. Mais autant qu’il y avait pu y avoir de la colère, il y avait eu de l’amour. L’amour qui était toujours là alors que je n’avais pas pu m’empêcher de me rendre jusqu’à sa demeure, toquer à sa porte. Un chemin que je n’avais pas emprunté depuis mon retour à la cité mais que j’avais emprunté, profitant de cette liberté de mouvements acquises. Ayant toqué et lui ayant crié de sortir mais personne n’avait répondu. Ayant fini par alerter une des voisines qui m’avait reconnu, qui m’avait néanmoins reconnue de précédentes visites et m’avait averti que la jolie brune n’avait pas été vu depuis un petit moment. Tout qui me laissait penser qu’elle y était aussi, qu’elle s’était rendue là-bas, qu’elle aussi allait faire face aux envahisseurs. Alors inquiète.

Une situation sans précédent. Une situation sans précédent alors qu’en ce jour, la princesse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et la princesse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] allaient prendre la parole. Une nouvelle qui avait fait encore plus de bruit. La foule rassemblée au près du temple du feu qui était immense, gigantesque. La cohue qui s’étendue. Certains qui étaient venus très tôt. Ayant fait un peu comme eux. La sécurité encore plus renforcée autour du temple du feu. Un lieu sacré. L’un des lieux les plus sacrés de la cité rahjak. Là où le peuple venait prier, trouver les ferveurs du dieu du Soleil. Là où les chants s’étaient élevés, où la foule avait prié pour le passage de l’âme vers l’au-delà de l’ancien roi Draghsteel. Un des lieux plus sacrés. Un des lieux où j’avait tendance à me rendre pour prier, pour m’échapper, pour trouver la paix et me laisser guider par le dieu du Soleil. Certains qui n’avaient pas la foi, mais ayant été toujours des plus ferventes fidèles. Foi qui avait néanmoins été ébranlé suite à mon retour de la cité, mais dieu du Soleil vers lequel j’avais réussi à me reconnecter. Un lieu symbolique et sacré. Un lieu qui avait dû être choisi avec précision par les membres de la royauté. Mais ce choix qui était le plus stratégique, le plus parfait car c’était aussi vers les dieux du Soleil que la foule se tournait dans les moments les plus obscurs si ce n’est vers les membres de la royauté. Alors il n’était pas étonnant que la foule soit aussi nombreuse. Consciente que c’était aussi grâce à ma petite taille que j’avais pu me faufiler en amont des badauds pour m’approcher au plus près. Elles se tenaient là tout près. Les gardes prêts à intervenir. La tête haute. Représentant la royauté. Représentant la dynastie Draghsteel. Représentant chacun des membres de la royauté qui ne se trouvait là. Faisant front commun. Unies dans l’adversité. Resplendissantes et magnifiques. La chevelure brune d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] contrastant avec celle dorée de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Si différentes mais en ce moment précis, elles représentaient fièrement la royauté, le peuple rahjak. Il était possible de haïr le système d’esclavage, la famille royale. L’ayant fait. Mais il fallait reconnaitre aussi que c’était dans ces moments, que ce système révélait son importance, ses avantages. Tous les regards qui étaient en effet tournés vers les deux princesses. Là où la vérité serait révélée. Là où il serait vu leur pouvoir de maintenir la foule, de contrôler la foule et tenir la peur à distance. Des moments difficiles et incertains qui s’annonçaient. Dans ces moments s’il serait révélé si le peuple rahjak pouvait survivre.

Mon regard qui croisait celui de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Adressant un sourire et un signe d’encouragement à la princesse. Ne l’ayant pas revu depuis les festivités suite au couronnement du roi. Nulle rancœur qui s’en était suivie de notre conversation au sujet de la mort du roi, de mes doutes. Des soupçons qui étaient passés de côté alors que la situation avait évolué. Là-bas, au cœur du chapiteau que j’avais compris qu’elle était celle qui occupait sans aucun doute toutes les pensées de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ce dernier que je n’avais pas aperçu jusqu’à là. Et étant alors prête à faire ses premiers pas sur la scène plus que jamais. Destinée qui s’ouvrait devant elle alors que ce fut avec sa grâce habituelle qu’elle en venait à prendre la parole. Son discours ne pouvant que confirmer la présence d’envahisseurs. Venus de la mer. Echo de la foule derrière-moi que j’ignorai, concentrée sur le visage des princesses. La gravité de la situation. Une présence d’autres êtres humains jamais connu. Des êtres humains qui existaient. D’autres que les skaikru dont l’arrivée avait été aussi fracassante. Là une nouvelle guerre alors que ceux-là plus que jamais étaient ici pour nous envahir, nous exterminer ce qui ne faisait aucun doute. Une confirmation que le prince [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] était là-bas, en vie. Aucun mot prononcé quant à la présence des autres rahjaks sur les lieux. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui était certainement auprès de lui. Les autres, la situation n’était pas aussi claire. N’ayant aucune idée s’ils étaient vivants ou morts. Des questions qui se bousculaient dans mon esprit. De nouveaux scénarios qui se dessinaient. Certains plus désastreux que d’autres. Le pigeon porteur de nouvelles qui était arrivé mais depuis son arrivée, il n’était pas dit qu’il était mort, qu’ils étaient morts ou aient été fait prisonniers. Des scénarios catastrophes que j’écartais de mon esprit bien qu’il y avait d’autres questions qui surgissaient. Ne pouvant que me demander si les envahisseurs viendraient jusqu’à là, si la cité résisterait et pourtant des doutes que je balayais. Il fallait se montrer fort. Murs de la cité résistant. Cité qui n’était jamais tombée. Pas tout le monde qui avait ces mêmes réflexions alors que là où la princesse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] invitait à prier.

En parallèle certains continuaient de s'inquiéter mais ores et déjà [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] reprenait la parole. Ayant peu entendu ses discours. Etant toujours dans l'ombre mais cette fois-ci, elle se trouvait nimbée dans la lumière. Resplendissante. Il y avait cette flamme qui brûlait dans son regard, cette passion qu'il était possible d'entendre derrière chacun de ses mots. Des mots dans lesquels elle croyait. Des survivants. C'était le cas.

Regard qui ne quittait pas alors la princesse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Des femmes alors au pouvoir. Idée bien plus agréable et plaisante. Des discours qui rassuraient mais des questions qui continuaient de se bousculer dans ma tête. Consciente qu’il ne suffirait que d'un grain de sel. Il suffisait qu’un coup de vent pour que le château de cartes en vienne à tomber. Jeter de l’alcool sur les flammes pour les attiser qui n’était pas alors la solution. La nécessité d'être unie. Des questions que je ne posais donc pas. Conscience de la gravité de la situation. Et peut être le chaos dépendait d'une question. « Les princesses Draghsteel ont raison. Nous devons prier pour que ceux partis là-bas pour qu’ils nous reviennent sain et sauf. » Ce qu’il y avait de mieux à faire. Attendre et prier. Prier pour qu’ils en viennent chacun à revenir sain et sauf. Prier pour qu’ils en viennent à revenir en un seul morceau, vivant. Il fallait regarder la vérité si nous étions là-bas, en ce moment, nous mourrons. Il n’y avait rien que nous ne pouvons faire. Ne pouvant rien faire. Le plus héroïque geste que nous pouvons faire que de regarder la vérité en face. Il fallait attendre et espérer. Mais croyant aussi que le désert puisse retenir les envahisseurs, qu'ils en viennent s'ils réussissaient à franchir cette étape à se heurter contre les murs de la cité et mourir là. La cité se tenait là depuis des millénaires. Elle était inébranlable à mes yeux. Ce ne serait certainement pas demain qu’elle tomberait, mais les hommes et femmes qui se trouvaient là-bas sur le front, c’était une autre histoire. Les dés étaient lancés.

Spoiler:

J'avoue je me suis laissée emportée, les discours de mes deux princesses préférées m'ont inspiré I pray we'll find your light [Rahjaks] 3395933406 I pray we'll find your light [Rahjaks] 1152707502

Pour résumer, I pray we'll find your light [Rahjaks] 484338566
- Ez est inquiète pour ses proches, pour ceux qui sont là-bas sur le front, qui risquent de mourir
- Elle se remémore les jours heureux et se rend compte que cela tient vraiment à l'espace d'une seconde
- Elle encourage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à prendre la parole, écoute le discours avec attention, elle a trouvé une place parmi ceux tout devant en venant avant, mais elle peut pas s'empêcher de se poser des questions, d'imaginer des scénarios catastrophes
- Elle a aussi conscience que l'union du peuple dépend de quelques mots comme le chaos
- Elle reporte ensuite toute son attention sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et devient de plus en plus admirative de la princesse (elle le dira peut être pas officiellement)
- Elle est d'avis elle aussi qu'il faut rester unis et qu'ils ne peuvent eux qu'attendre et prier.

Si quelque chose ne va pas, faites-moi signe. I pray we'll find your light [Rahjaks] 1360497918
(c) DΛNDELION
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4979 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Lun 20 Avr 2020 - 1:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Royauté & Les autres @Bang bang



Des murmures parcouraient les ruelles de la cité, alors que le visage de ces habitants prenaient de tons sombres et alarmés tandis qu'Ozvan se dirigeait vers sa demeure. Il venait de passer deux jours à rouler sous les tables de la taverne, sa principale occupation quand il revenait parmi les "siens". Tous semblaient se diriger vers un point précis en direction du palais. Assurément il se passait quelques chose d'Inhabituel. Mais était-il assez curieux pour s'y rendre ?

Non,

les histoires de la royauté ne l'intéressaient pas, il préférait s'en tenir loin à moins qu'on le mandata personnellement, ce qui n'arrivait jamais. A part l'exception qui confirma la règle. D'ailleurs, elle aurait été la seule qu'il eut reconnu s'il avait croisé un des membres de cette haute aristocratie : L'hermine blanche comme il la surnommait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Certainement qu'il n'allait pas se laisser détourner par le flot de la foule, lui il aimait aller à contre-courant. Néanmoins son ouïe capta l'échange d'un petit groupe alarmé qui discutaient non loin de la fontaine. Il en profita pour aller se rafraîchir ce qui lui permit d’entendre plus clairement les propos qui s'échangeaient.

Son regard se durci, ses poings se serrèrent, son cœur s'accéléra si fort qu'il l'entendit battre dans ses oreilles. La poisse totale. Une telle chose était-elle vraiment entrain de se produire ? Automatiquement le prénom de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] surnagea au dessus de toutes les chaotiques pensées qui se battaient dans sa tête. Pour un peu il s'en serrait aller quérir des armes pour partir en solitaire récupérer son Athna. Qu'un seul aille oser poser un doigt sur lui et il ne lui resterait plus de cerveau pour se demander ce qui lui arrivait.

Néanmoins il se raisonna. Tant il savait que les nouvelles se retournaient comme des crêpes pour prendre une nouvelle significations quand elle voyageaient de lèvres en lèvres. Contre toute attente il se résolu à suivre les autres afin d'en grappiller un peu plus sur le drame qui se jouait en cet instant. Oh il ne courrait pas, son pas trainait légèrement, il refusait de se laisser emporter par l'inquiétude qui grignotait férocement son âme. Et toute ces voix de la vengeance qui se réveillaient dans ses pensées alors qu'il avait durement lutté pour les éteindre depuis qu'il fréquentait celui qui vivait dans les montagnes.

Du monde il y en avait, et Ozvan il l'évitait tant que possible, autant dire que ça le barbait, et que bavarder représentait l'action qu'il fuyait le plus, surtout avec des inconnus qui vous déversaient leur vie. Ici tout prenait une autre couleur, mais rien qui ressembla à un arc-en-ciel. Une petite jeune fille [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] parlait alors qu'il se rapprochait pour mieux écouter. Première fois qu'il la voyait de sa vie. La tonalité qui s'échappait de sa bouche possédait une grande douceur mais rien qui le soulagea. Il tiqua légèrement sur le prénom Demyan [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Bah.. Peut-être que ça devait être courant finalement.

Si des connaissances le côtoyait il n'y prêtait aucune attention, il ne désirait que ce que l'on leur donnerait comme renseignement. Désormais le monde lui apparaissait vide si Gen n'en faisait plus parti, et ça, ça remettait drôlement ses idées en place.

Forcément il ne souhaitait pas que son peuple se fasse massacrer, ni aucun autre d'ailleurs, mais ça pesait beaucoup moins dans sa balance.

La voilà qui parle, la seule qu'il connait, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à qui il à adressé la parole, pour qui il à exécuté une mission. Alors il écouta, attentivement, mais ne put réprimer un murmure "Des prières, ça ne leur servira à rien, il serait plus judicieux d'aller les secourir" couvert par une voix jeune et pleine d'énergie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui s'éleva au dessus de la foule.



I pray we'll find your light [Rahjaks] 171928021
The future can be built
Kieran K. Peters
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2018 PSEUDO/PRENOM : Lexis MULTICOMPTES : Kai Collins et Ilya Perov MESSAGES : 1734 CELEBRITE : Francisco Lachowski COPYRIGHT : Avatar - myself / Code sign - northern lights / Gif sign - ship maison METIER/APTITUDES : Esclave domestique / cuisinier TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 215

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Mer 29 Avr 2020 - 16:31

I pray we’ll find your light

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour le salut de tous…

23 mars 2120.

La journée touche à sa fin. Les princesses ont une annonce à faire au temple du Feu et la plupart des esclaves du palais ont été autorisés à s’y rendre afin de joindre leurs prière pour le prince Demyan, prit dans une guerre dont ils ne savaient rien. Kieran avait longtemps hésité mais avait fini par céder. Après tout, il ne s’agit pas que du prince mais aussi de tous ceux qui l’accompagnent… Il peut bien mordre sur sa chique le temps de prier pour eux… en présence de la princesse Tasha…

C’est ce point qui l’a fait hésiter… Depuis qu’il l’a violemment repoussée 6 mois plus tôt, les deux jeune gens n’ont plus été amenés à se parler. Ils se sont croisés lors de banquets où lorsque Kieran devait faire le service, mais il prenait grand soin de ne jamais poser les yeux elle. C’était déjà assez difficile sans la voir…

Sauf que là, il n’a pas le choix de la voir, puisqu’elle fait face à l’assemblée aux côtés de la princesse Irina. Il à fait en sorte de rester le plus loin possible, dans le fond, derrière tout le monde, mais il les voit malgré tout, tout comme il les entend. C’est d’ailleurs Tasha qui prend la parole en premier. Sa prestance impressionne le jeune homme. Elle a gagné confiance en elle, cela se voit. Et cela sert un peu plus le cœur de l’esclave alors qu’il pense à comment auraient pu évoluer les choses s’il n’avait pas mis fin à leur… « relation ».

Heureusement, la princesse Irina enchaîne. Leurs mots à chacune provoquent comme un courant dans la foule. Un courant d’espoir. Certains approuvent ces paroles, dont Ezra qui se trouvait au plus prêt des princesses. Kieran n’a pas l’intention de la rejoindre. S’ils doivent se parler, ce sera loin de Tasha et Irina…

Appuyé contre un mur, Kieran ferme les yeux pour prier en silence. Pour le retour sauf du prince et de tous ceux à ses côtés : soldats, esclaves… Mais aussi pour que cette guerre ne les atteignent pas, qu’elle reste loin du désert et de ses habitants. Et que cette menace soit aussi éphémère que la dernière guerre, celle qui ne dura qu’un jour…

Le jeune homme ne connait pas grand-chose à la politique et à tous ces événements qui se sont dérouler loin de la mer de sable, mais malgré son air désintéressé il entend les échos et les rumeurs. Il pressent que cette fois il va devoir faire un peu plus qu’écouter…


AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Kieran K. Peters le Ven 5 Juin 2020 - 12:31, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Ven 8 Mai 2020 - 18:42


i pray we'll find your light


MARS 2120 - PEUPLE RAHJAK


Le ciel se pare des plus belles nuances du feu. De l’ocre étincelant, du rose chatoyant, du carmin brûlant. Une voûte dédiée à la Cité ardente qui trône fièrement en-dessous, comme protégée par le crépuscule qui arbore ses couleurs. Un lien évident entre le ciel et la terre, chaque entité se reflétant dans l’autre. Les nuages pourpres et l’air chaud du printemps sont annonciateurs d’un lendemain meilleur. Alors pourquoi ces visages atterrés et ces mines inquiétées qui obscurcissent les rues de la Cité ?

Lion sait. Il n’a pas été le premier à le savoir, mais il sait. Et ça lui suffit. Il reconnaît qu’il a de la chance de travailler dans un endroit souvent bondé, où les langues n’ont aucune difficulté à se délier. Un endroit où les rumeurs vont bon train, et où il n’a plus qu’à piocher les informations qui l’intéressent. Démêler le vrai du faux n’est pas toujours chose aisée. Mais la veille, l’habituelle cacophonie des gens qui s’écrient et se disputent la bonne version de l’histoire s’est étonnamment transformée en harmonie, où les dires de chacun semblaient concorder. Tous semblaient convaincus que la royauté allait s’exprimer à propos de son armée partie il y a quelques jours. Une armée qui n’est toujours pas revenue. Une armée qui ne reviendra peut-être pas. La guerre n’épargne personne, et c’est ce qui semble se dessiner à l’extérieur du désert. Bien loin, trop loin de ses terres pour que Lion en ait quelque chose à faire. Si le petit chapardeur s’est dépêché si tôt au temple du feu, c’est pour assouvir sa curiosité. Plus il en saura, plus il en aura à raconter. Et s’il parvient à saisir des informations dont personne d’autre n’a eu vent, il sera forcément sous le feu des projecteurs. Peut-être que ses semblables cesseront alors de le voir comme un petit gars lambda, et commenceront à le prendre au sérieux. Un bon départ pour changer de vie. L’enfant saisit sa chance. Il termine rapidement son service de la journée, et fonce en direction du temple, où les citoyens ont été invités à se rassembler. Lion ne sait même pas pourquoi. Sans doute le roi va-t-il éclaircir la situation aux yeux de son peuple inquiet, peut-être même lui annoncer que la victoire a déjà été remportée, l’armée Rahjak n’ayant eu aucune peine à décimer ses adversaires mal préparés.

Lion est l’un des rares à ne pas se sentir concerné. Son pas est léger, quoique ralenti par sa cheville tordue et la béquille de bois dont il ne se sépare plus pour avancer. Il a la tête haute et le regard confiant, comme toujours lorsqu’il se sent important. Il a déjà l’impression d’être le centre d’attention. En vérité, tous ceux qu’il croise sont obnubilés par cette histoire de guerre. Parce que c’est la guerre. Ce n’est pas une futilité. C’est une question de vie ou de mort. Et Lion n’en saisit rien. La guerre se déroule bien trop loin. Il faudrait que l’ennemi déboule dans les rues de la Cité, tranchant des gorges innocentes sur son passage, pour qu’il prenne conscience de la gravité de la situation. Mais l’enfant se sent simplement excité à l’idée qu’une armée sorte de nulle part et les prenne pour cible. Des gens dont personne ne soupçonnait l’existence, si l’on en croit les racontars. Un tas d’histoires invraisemblables lui sont parvenues en l’espace de quelques heures à peine. Il espère que le roi pourra leur fournir plus d’explications sur ce qu’il se passe réellement.

Le gamin arrive tôt sur le terrain. Une centaine de personnes, peut-être deux, sont déjà présentes sur les lieux. Il a tout le loisir de choisir sa place, la meilleure, celle qui lui offrira la meilleure vue sur l’entrée du temple et d’où il pourra entendre chaque mot sans demander à son voisin de répéter. Mais alors qu’il rêve de s’imposer, Lion doit bien vite déchanter. Il n’est pas le seul à vouloir profiter du spectacle. D’autres que lui recherchent le meilleur observatoire, et ne se gênent pas pour bousculer l’enfant fragilisé. Lion lutte à coups de vulgarités et de vociférations vexées comme il les maîtrise si bien, mais il n’est pas de taille à lutter, handicapé par sa cheville blessée. Il lutte un peu, menace les voleurs de place de sa béquille, perd l’équilibre, se redresse mais trop tard. Au fur et à mesure, il se retrouve loin du front, aspiré par la foule qui le relaye au second plan. Malgré ses véhémentes protestations, il ne parvient pas à regagner le devant de la scène. Personne ne prête attention aux vociférations d’un gamin estropié. La foule est bien plus préoccupée par son avenir soudain incertain. Et Lion est forcé de se calmer pour tendre l’oreille à l’apparition des deux princesses Draghsteel. La plus jeune, Tasha, que Lion voit également comme la plus fragile, prend la parole. Pourquoi elle ? Pourquoi ce petit ange candide se voit-il mêlé à des histoires de guerre ? Lion ne comprend pas pourquoi elle est la première à s’exprimer. Ça ne l’aide certainement pas à prendre davantage conscience de la gravité de la situation. Si Tasha s’adresse à son peuple, de sa voix douce, rassurante, maîtrisée, c’est que tout va bien se passer. Une impression qui ne s’estompe pas alors que sa cousine, la superbe et intimidante Irina, prend la parole à son tour. Toutes deux font de leur mieux pour apaiser les esprits et redonner foi en l’avenir trouble de leur Cité. Mais elles terminent en incitant les badauds à s’en référer au Dieu Soleil pour assurer leur survie. Des mots qui, dans un esprit autre que celui de l’inconscient Lion, sonnent comme un glas de fin du monde. Comme un aveu de la royauté quant à son incapacité à protéger elle-même son peuple.

Mais ça, Lion ne l’entend pas. Il se contente de lever les yeux au ciel alors que la foule commence à courber l’échine, récitant des prières toutes prêtes à l’intention du Dieu. Lion, les prières, ce n’est pas trop son truc. Personne ne les a entendues alors qu’il agonisait dans la rue ou se faisait fouetter en public. Il en est naturellement venu à douter de leur efficacité, se détournant peu à peu du culte voué au Dieu qui les observe le jour et les abandonne la nuit. Mais un tel comportement est prohibé au sein de la Cité. Aussi Lion baisse-t-il la tête comme tout le monde pour donner le change. Il n’a pas envie de s’attirer des ennuis. Pas aujourd’hui. Après tout, il a bien mieux à faire. Il doit récupérer toutes les informations qu’il peut pour emmagasiner plus de savoir que n’importe qui ici. Il veut être la référence de cette guerre pour ceux qui, comme lui, sont laissés derrière. Et il n’a même pas besoin de tendre l’oreille pour saisir les premiers murmures païens. Des murmures qui disent ce qu’il pense sans l’admettre.

- Il serait plus judicieux d'aller les secourir.

Lion cesse de maudire le destin tragique qui l’a délogé du devant de la scène pour l’engloutir au fin fond de la foule dense. Il se dit que finalement, c’est loin des puissants que les gens se lâchent. Qu’ils disent ce qu’ils pensent vraiment. Ce n’est certainement pas au pied du temple, à la portée des deux princesses, qu’un citoyen aurait osé proférer une chose pareille. Le cœur rempli de satisfaction, Lion se retourne en direction du profanateur de prières. Un type d’un âge avancé qu’il n’a jamais vu, mais qui semble confirmer l’adage selon lequel les plus mûrs sont les plus sages.

- Alors ça mon vieux, j’suis bien d’accord, chuchote Lion à son tour, gratifiant l’inconnu d’une bourrade du coude. Et tu sais pt’être où y s’trouvent, qu’on aille les aider ?

La chasse aux indices est ouverte.


Spoiler:
• Lion souffre de sa blessure à la cheville, il marche avec une béquille I pray we'll find your light [Rahjaks] 2132942727
• Il se presse comme il peut pour arriver en avance, trouve une place parfaite mais se fait déloger sans sommation pour se retrouver loin derrière I pray we'll find your light [Rahjaks] 2479568514
• Pendant le discours, il n'a pas vraiment conscience de la gravité de la situation, puisqu'il n'est pas touché directement.
• Quand vient l'heure de prier, il fait semblant.
• Il se tourne vers @Ozvan Hickok-Cannary , partage carrément son point de vue et part à la pêche aux infos I pray we'll find your light [Rahjaks] 3395933406


— code by lizzou —

Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3264 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 95

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Lun 11 Mai 2020 - 22:34

I pray we'll find your light
Ezra & les fennecs du désert

« Hope is like dominos. Once one falls, the rest follow. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Des mots murmurés, prononcés par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu'en parti suivi. Murmure porté par la foule alors que je tournais la tête, cherchant l'auteur de ces mots ou tentant de cerner qui avait prononcé ces mots, qui avait proposé de leur envoyer de l'aide. Non pas que l'idée n'était pas mauvaise non plus, mais n'ayant pas de compétence en termes de combat et ne paraissant pas être le plan des Draghsteel et une fête qui se déroulait à des miles lieux de là. Paraissant certain que les troupes arriveraient tardivement. N'arrivant pas à repérer la silhouette du marchand que j'aurai pourtant reconnu et saluer. Ne l'ayant pas croisé depuis longtemps. Mais ne l'entrevoyant pas, trop de visages. N'apercevant pas non plus [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], mais peut être que ce dernier, j'aurai alors plus cherché à l'éviter alors que le jeune homme avait été plutôt clair sur le fait qu'il voulait disparaitre de ma vie. Ce qu'il avait fait. Piétinant un peu plus mon coeur au passage. Non regard qui continuait de dériver sans le voir pour apercevoir une silhouette plus familière, adossée contre un mur, celle de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Attention détournée alors que j'observais ses yeux fermés et cet air qui laissait transparaître la fatigue, qu'il était au bord du gouffre si ce n'était déjà au bord du gouffre. Ce que les personnes commençaient à faire, que de prier, fermant les yeux et priant pour le retour des soldats. Ce que je m'apprêtais à faire aussi avant de l'avoir aperçu lui. Attention détournée, ce qui n'était sans doute pas très respectueux envers [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] alors que je n'avais pu qu'approuver leurs mots. Ce qu'il nous restait à faire que de prier, et peut être aussi d'envoyer des soldats mais paraissant plus compliqué. Mais attention détournée, focalisée sur un autre citoyen en particulier. Peut être simplement que l'amour était encore une plus belle cause pour se battre que celle qu'était la guerre. Ce que faisait aussi les soldats là-bas, ceux qui se battaient pour leur vie en ce moment. Se battant non pas pour faire couler le sang, certes pour esprit de vengeances mais ceux là-bas devaient sans aucun doute vouloir se retourner auprès des siens, les retrouver, retourner à la cité rahjak pour d'autres. Peut être ou trouver là-bas la gloire et l'argent. Mais la guerre n'avait rien de glorieux malheureusement. Une tragédie. Une tragédie qui paraissait encore lointaine mais qui se rapprochait à chaque instant qu'une goutte de sang était versée. Virevoltant sur mes talons alors que me faisant plus ou moins discrète, réussissant à me faufiler dans la foule avec plus de grâce que n'avait pu le faire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui avait été poussé sans ménagement vers l'arrière, je réussissais à me glisser après une course lente et ardue auprès de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. « Tu as une mine affreuse. » Tout dans la formalité et dans le tac. Mais nous ne faisons pas dans le tac, toujours sincère l'un avec l'autre et il avait une mine affreuse. Affection alors que je tentais de redresser un peu ses cheveux sur sa tête, de le recoiffer. Presque à en secouer la tête alors que je glissais un regard du coin de l'oeil vers [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avant de reporter mon attention sur lui. « Si tu priais pour leur retour, tu devrais aussi prier pour ton salut... » Note d'affection mais aussi de taquinerie et d'inquiétude. Si je comptais prier aussi pour le retour sain et sauf des soldats, sans doute que je voulais alors qu'il pense un peu plus à lui plutôt qu'aux soldats. Désolée de le voir ainsi dans cet état. « Tu devrais lui parler. » Voix pressante parce qu'il m'inquiétait, parce que forcément il devait lui parler, parce que je voyais bien qu'il allait mal. N'aimant pas le voir ainsi. Et alors que la guerre approchait, que la guerre était déjà là, il était plus que nécessaire de se rappeler que la vie était courte. Mon regard qui se portait plus loin sur ses visages fermés, en direction des deux princesses qui se tenaient un peu plus loin. Droites. Représentant la royauté. Oui, il fallait espérer que la guerre ne vienne pas jusqu'à là, qu'ils puissent rentrer sain et sauf. Coeur qui se serrait. Souffle repris. Tout qui était en train de se jouer. Il y avait une pièce d'or qui avait été envoyée en l'air et cette pièce elle continuait de tourner. Ne sachant encore dans quel côté elle allait retomber. Espérant que ce serait du bon côté, que le peuple rahjak tiendrait bon. Visage grave alors que l'inquiétude se mêlait. « Il faut espérer que le désert les empêche de passer. » Etant déjà là. Ce qui était le plus inquiétant.

Spoiler:

- Ez tente de repérer d'où vient la voix de celui qui pense qu'il faut envoyer de l'aide mais ne réussit pas trouver l'auteur, apercevoir Ozvan ou Lion (qui lui a brisé le coeur  I pray we'll find your light [Rahjaks] 2430148851)
- Au lieu de prier comme elle devrait, elle file vers Kieran parce qu'elle est triste de le voir dans cet état, qu'il lui fend le coeur et qu'elle voudrait le voir se rabibocher avec sa princesse I pray we'll find your light [Rahjaks] 484338566
- Et d'un autre côté elle est aussi inquiète, elle espère que les rahjaks tiendront bon, que la cité résistera, que Tasha et Irina guideront le peuple et que le désert retiendra les envahisseurs alors qu'ils sont déjà là I pray we'll find your light [Rahjaks] 1360497918
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5812 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 186

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Ven 29 Mai 2020 - 14:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Give us faith so we'll be safe
23 mars 2120


J'observais la foule pendant qu'Irina s'adressait à eux. Inconsciemment, je cherchais un autre visage connu, mais je ne l'aperçus pas. Kieran n'était sans doute pas venu, il devait avoir eu du travail au Palais, sans doute. Malgré moi, mes yeux le cherchaient toujours, alors que cela faisait près de six mois que nous ne nous étions plus adressé la parole... Je me concentrai alors sur les paroles de ma cousine, oubliant pour quelques temps encore le jeune homme. Demyan était loin, et il était en danger, tout comme une partie de notre peuple. Nous étions ici pour eux, pour leur adresser nos prières. Pour diriger le regard du Dieu Soleil vers leur détresse afin qu'il leur vienne en aide et les protège.

La voix d'Ezra parvient à mes oreilles : elle incitait le peuple à nous suivre dans nos prières. Je lui jetai un œil et lui adressai un léger sourire. L'heure n'était pas à la joie, mais à la solidarité et l'entraide. Et l'esclave l'avait bien compris. Des murmures se firent dans la foule, mais ils étaient incompréhensibles pour moi. J'attendis quelques instants mais aucune question ne me parvint, aussi repris-je la parole à la suite d'Irina.

- Nous vous invitons à prier à nos côtés. Adressez vos vœux au Dieu Soleil pour qu'il protège nos proches. C'est ensemble que nous montrons notre plus grande force ! Et c'est ensemble que nous vaincrons cet ennemi !

Ces paroles, j'y croyais dur comme fer. J'aimais sincèrement le peuple Rahjak et j'étais persuadée que si nous agissions ensemble, nous pourrions atteindre notre but. Il le fallait... Je me tournai vers les flammes du Temple illuminant la statue du Dieu Soleil, je joignis mes mains et fermai les yeux, adressant mes prières à celui qui les entendrait...
The future can be built
Kieran K. Peters
DATE D'INSCRIPTION : 18/09/2018 PSEUDO/PRENOM : Lexis MULTICOMPTES : Kai Collins et Ilya Perov MESSAGES : 1734 CELEBRITE : Francisco Lachowski COPYRIGHT : Avatar - myself / Code sign - northern lights / Gif sign - ship maison METIER/APTITUDES : Esclave domestique / cuisinier TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 215

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Dim 7 Juin 2020 - 23:32

I pray we’ll find your light

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour le salut de tous…

23 mars 2120.

La voix d’Ezra s’élève, faisant rouvrir les yeux au jeune homme. Elle appuie les paroles des princesses. L’esclave se redresse un peu et en profite pour lancer un regard alentour. Il repère Lion ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) qui a bien grandit depuis la dernière fois qu’il l’a vu. Ce sera peut-être une bonne occasion d’aller prendre de ses nouvelles une fois le rassemblement terminé, d’autant plus qu’il semble blessé... Mais pour l’instant, il semble discuter discrètement avec un homme que Kieran ne connait pas ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). Le jeune homme est déjà content de voir que l’enfant est toujours vivant… même s’il n’est plus vraiment un enfant désormais…

La foule murmure, mais Kieran n’écoute pas. Il évite soigneusement de retourner son attention sur les princesses aussi ne voit-il arriver Ezra que tardivement ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), alors qu’elle lui dit qu’il à une mine affreuse tout en lui ébouriffant les cheveux dans l’espoir de le recoiffer. Le jeune homme se laisse faire en silence, détournant simplement le regard.

La jeune femme reprend, lui disant qu’il pourrait aussi prier pour son salut et ajoutant qu’elle devrait lui parler. Elle n’a pas besoin de préciser de qui elle parle, il le sait pertinemment. S’appuyant de nouveau contre le mur, il murmure en serrant les dents.

« Tu sais très bien que c’est impossible. »

Ezra avait fini par comprendre d’elle-même qui était la personne qui occupait toutes les pensées du jeune homme. Celle dont il lui avait parlé des mois plus tôt sans oser lui dire son nom. Depuis, elle était de son côté et tenait absolument à ce qu’il avoue ses sentiments. Mais le risque était si grand…

Heureusement, elle change de sujet pour en revenir à l’occupation du jour : la prière. Elle espère que le désert suffira à retenir ces ennemis sortit de nulle part. Et la princesse Tasha reprend alors la parole pour invité à l’assemblée à se tourner vers le Dieu Soleil. Le regard du jeune homme se pose alors sur son dos et son cœur se serre. Qu’arrivera-t-il si ces inconnus arrivent jusqu’à eux ? Il balaie à nouveau la foule du regard : Tasha ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), Lion ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), Ezra ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), Sao… ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) Sa tante… Tous ces gens qui lui sont cher, que leur arrivera-t-il si la guerre arrive jusqu’à la cité ?

Fermant a nouveau les yeux, le cœur au bord des lèvres, il répond à Ezra dans un souffle.

« Je l’espère aussi… »



AVENGEDINCHAINS
Elias Caroll
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2016 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Richard, Astrid & Meeka MESSAGES : 1229 CELEBRITE : Tom Hardy COPYRIGHT : ava by mélopée ; signa by beylin METIER/APTITUDES : guerrier TRIBU/CAMP : Athna POINTS GAGNES : 10
Admin

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

le Ven 9 Oct 2020 - 17:17
Sans réponse depuis 3 mois, ce rp est archivé.
N'hésitez pas à envoyer un mp pour le sortir des archives I pray we'll find your light [Rahjaks] 484338566
Contenu sponsorisé

I pray we'll find your light [Rahjaks] Empty Re: I pray we'll find your light [Rahjaks]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum