-72%
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT A VOLONTÉ à 8 €
8 € 29 €
Voir le deal

Aller en bas
Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1670 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 95

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Dim 12 Avr 2020 - 14:53
I'm Not Screaming For Help
ft. Taël
I'm Not Screaming For Help (Taël) Tumblr_pkqpw1DUz01vu8txq_400

Campement Cents, Carcasse de la navette, Juillet 2116

Seul dans ce qui constituait le garde-manger de la navette, Alan s'activait. Il avait choisi de trier les denrées qui avaient résisté au crash pour pouvoir être seul un instant. Les autres débattaient à l'extérieur sur l'organisation du campement, et commençaient à établir les bases de barricades de fortune. Al', lui, déchantait complètement depuis le crash. Il avait espéré mourir. Et il pensait vraiment que c'était leur destin à tous. Balancés dans une boîte de conserve à travers l'atmosphère. Il donnait peu cher de leur peau. Il revoyait ce moment de panique, où l'habitacle s'était mis à vibrer et à chauffer si fort qu'il pensait qu'ils finiraient tous carbonisés. Des poussières d'étoile s'échouant sur Terre. La panique et l'instinct de survie l'avaient lui aussi fait paniquer et pourtant, il avait halluciné de se savoir en vie après ce crash. Finalement cela arrangeait bien l'Odyssée : ils seraient les parfaits petits cobayes, sacrifiés pour le bien commun.

Les premiers jours, il avait veillé au bon fonctionnement des bracelets électroniques. Mais la radio était hors d'usage et il manquait d'électricité pour maintenir le peu de technologie qu'ils avaient conservé. La Terre angoissait Alan. Il ne s'y sentait pas en sécurité. Il détestait son groupe, aussi. Il n'avait jamais aimé la compagnie des autres, alors se retrouver coincé sur une planète inconnue avec 99 autres personnes avait tout d'un enfer à ses yeux. Heureusement qu'il y avait Autumn. Les premières nuits avaient été horribles. Entrecoupées de cauchemars. Alors, depuis deux jours maintenant, Alan ne dormait plus.

Il s'attaqua aux quelques légumes séchés piètrement emballés par les Odysséens, faute de moyen. Les mains tremblantes, il passa les différents paquets en revue. La plupart avaient résisté, heureusement. Néanmoins, il leur faudrait très rapidement se débrouiller seul et constituer leur propre stock de nourriture. Alors qu'il triait les graines et les légumineuses, Alan laissa s'échapper un paquet qui éclata au sol, répandant son contenu dans toute la pièce. « Merde... »

Il s'agenouilla pour ramasser tant bien que mal ce qui pouvait être sauvé, mais la nervosité le gagnait, il le sentait. Le manque de sommeil pesait sur ses gestes et sa réflexion.

« T'es con Al'. Regarde-toi... »

Cette voix, il l'avait entendue distinctement. Nora lui parlait de nouveau. Il pensait s'être débarrassé de ces hallucinations depuis le crash, mais apparemment il s'était trompé. Pris de tremblements, Al' se redressa, agenouillé et amena ses mains à la tête. Il tentait de reprendre son souffle, et son esprit. Surtout, ne pas lui répondre... Penser à autre chose.

« Je les plains d'avoir hérité d'un boulet comme toi. »

« TAIS-TOI BORDEL »

Il n'avait pu retenir ces mots, mais déjà reprenait ses esprits. La voix ne lui répondit pas. Elle s'était finalement tue. Anxieux, Alan poursuivit son rangement, en espérant que personne ne l'avait entendu. Quelles étaient les chances, de toute façon ?

Spoiler:
@Taël D'Arbanville tu peux faire en sorte que Taël l'observe déjà depuis un moment ou débarque suite au cri, c'est comme tu préfères. Dis-moi si quelque chose ne convient pas I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15514 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 88

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Ven 17 Avr 2020 - 16:50

Alan & Taël @Don'tGiveUp


En débarquant sur la planète, il se laissa envahir par la beauté de tout ce qui s'offrait à son regard. Pour un peu il eut imaginé qu'ils étaient tous arrivés au paradis. Mais il ne croyait pas à ce genre de balivernes. Ensuite la ressemblance de chaque arbre avec son voisin commença à l'inquiéter. Parce si certains s'orientaient très bien, lui pas du tout. Çà faisait dix ans qu'il vivait dans une petite cellule et arpentait les même murs, fallait pas non plus lui en demander trop.

Le truc, c'est qu'il c'était si bien préparé à mourir qu'il regrettait presque d'être en vie. Et au fond de lui surnageait l'idée que ça arriverait très bientôt. Alors il ne voulait pas entrer en communication avec les autres, ni se mêler à ce mouvement ou ils se joignaient tous pour bâtir un espèce de camp ou ils s'imaginaient survivre. Il ne les connaissait pas bien tous ceux là qui l'entouraient. A part deux ou trois comme Gamora qu'il évita ou Milaan qui détourna son regard.

A quoi bon ? Il essayait de se dissimuler dans les ombres afin qu'on ne le remarqua pas, et puis surtout il cédait trop souvent à ce sommeil imposé qu'il portait en lui depuis si longtemps. Particulièrement en ces temps si bizarre qui bouleversaient tout son organisme. Il refusait qu'on vienne lui demander des explications, il s'enfonçait tout seul dans son silence.

Mais il y en avait les quelques-uns qui se démarquaient. Et ceux-là il les observait. Déjà pour éviter de se déplacer sur ce qu'il dénommait leur terrain. Ensuite pour s'installer là ou personne ne le dérangerait, et le bouclé était très habile à ce jeu-là. A Cette époque, il pouvait rester assit des heures sur un rocher ou une souche quelconque sans qu'on l'approcha ou qu'un seul regard glissa dans sa direction. Taël il aurait pu se croire invisible.

Son intérêt s'éveillait particulièrement quand un cent bien singulier se trouvait dans son champ de vision. Celui-ci possédait des mimiques étonnantes. Sa façon d'être ne ressemblait à aucun de ceux qui tentaient de survivre. A priori il ne le connaissait pas, mais il pu apprendre assez vite qu'il se prénommait Alan. En dehors de ça, ils ne se parlaient pas vraiment, déjà Taël désirait demeurer en retrait. Alors s'il sortait de l'obscurité ou il stagnait comme un bienheureux on commencerait à prendre un peu plus note de sa personne. Cette idée lui déplaisait extrêmement, mais elle pesait moins sur la balance que la curiosité qu'il éprouvait envers Alan. Celle-ci entremêlée d'un bizarre tristesse qu'il ne s'expliquait absolument pas. Éponge ambulante, il s'imagina que le garçon nécessitait de l'aide, laquelle ? Le bouclé ne le savait pas encore mais il allait faire en sorte de le découvrir.

On ne va pas prétendre que Taël espionnait les gens. Il aimait les regarder. De loin. Mais, il est vrai qu'il à fait une exception pour Alan, car il voulait discerner un peu mieux cette énigme là. Alors oui il l'a épié, et tout ce qu'il en à retenu s'apparente à une grande détresse

Tandis qu'il trainait exceptionnellement dans la navette, il l'a vu se diriger vers qui avait été un garde manger illusoire. Alors il l'a suivit, avec la pensée de lui offrir son aide, exceptionnelle, juste pour la circonstance. Mais ça lui prend du temps de se décider, parce que cette attitude irait contre ses convictions. Ainsi sans le vouloir il l'entend parler tout seul, comme ça leur arrive à tous. D'ailleurs Alan il cause souvent tout seul, ça doit lui tenir compagnie, en contrepartie de l'isolement qu'il à choisit. Cependant, cette fois, on dirait quasiment qu'il s'adresse à une véritable personne, à la limite Taël il penserait presque que l'autre l'invective. Pourtant il sait très bien qu'aucun mot ne s'est faufilé entre ses lèvres « Salut » Lance-t-il jovialement les mains dans les poches, s'avançant comme si de rien n'était « Je peux t'aider si tu veux » En vrai il n'attend pas vraiment la réponse le bouclé, il se met à l'ouvrage en souhaitant qu'Alan va pas le prendre mal car s'il veut lui venir en aide c'est maintenant ou jamais « Moi c'est Taël, en vrai c'est Archentaël, mais le répète pas ça sonne vraiment trop étrange »


@Alan Cole I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021 I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021


Dernière édition par Taël D'Arbanville le Lun 21 Sep 2020 - 13:29, édité 1 fois
Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1670 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 95

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Dim 19 Avr 2020 - 15:16
I'm Not Screaming For Help
ft. Taël


Campement Cents, Carcasse de la navette, Juillet 2116

Alan peinait à retrouver son calme. La voix de Nora avait surgi sans raison apparente et c'était la première fois qu'il l'entendait de nouveau depuis le crash. Quelque part, le jeune homme s'était pris à espérer que cette planète l'avait "guéri". Respirer cet air nouveau, découvrir cette nouvelle vie, c'était au fond l'occasion de repartir à zéro, avec des gens qui ne savaient rien de lui, de son passé. Seuls les cauchemars, incessants, répétitifs et usants, persistaient. Mais il se croyait débarrassé de cette voix à tout jamais. Pire : Alan lui avait répondu. Il savait qu'en cédant de la sorte, il n'allait pas dans la bonne direction... Il en avait fait l'étrange expérience en cellule, où il avait presque perdu pied. Il s'était laissé aller à cette douce folie qui s'emparait de lui, plus certain de savoir s'il rêvait ou s'il était éveillé. Seule cette voix comptait. Il s'était créé un nouveau monde où elle était devenue son seul repère. Il s'enfermait dans sa propre cellule : son esprit.

Le projet Cent l'avait sorti de ce cocon qui aurait fini par lui faire perdre définitivement la raison. Quelque part, ça l'avait sauvé. Al' et les autres prisonniers avaient survécu au crash. Ils devaient bien faire quelque chose de cette seconde chance qu'on leur offrait. Mais le jeune homme ne pouvait s'empêcher de retomber dans ses vieux travers. Il ne se plaisait que dans l'isolement et la solitude la plus totale, et répugnait ces quelques soirées passées autour d'un feu de camp à célébrer... célébrer quoi au juste ? Ils n'étaient que des cobayes, qui ne survivraient peut-être plus très longtemps à cet environnement hostile, trop beau pour être vrai...

Le jeune homme continuait de ramasser les graines qu'il venait de faire tomber, les mains tremblantes, le souffle haletant. Ici, il n'était pas vraiment seul. Il devait absolument montrer qu'il était capable de vivre en communauté, sinon les Cents se débarrasseraient de lui et c'en serait définitivement fini de sa vie. Mais alors qu'il reprenait ses esprits, une voix surgit. « Salut. Je peux t'aider si tu veux »

Alan se figea, décomposé. Il restait immobile alors que l'importun s'avançait. Il ne le connaissait pas. A vrai dire, il semblait faire partie de ces fantômes qui fuyaient l'agitation du campement et rechignaient à participer aux tâches collectives ... Un peu comme lui. Il avait un visage serein, et ne semblait pas perturbé par ce qu'il venait de voir. Mais Alan, lui, sentit son intrusion comme une menace. « Moi c'est Taël, en vrai c'est Archentaël, mais le répète pas ça sonne vraiment trop étrange »

Bien sûr qu'il l'avait entendu... Il ne pouvait pas avoir loupé le cri alors... Pourquoi faisait-il comme si tout était normal ? C'était étrange et Alan, lui, ne pouvait poursuivre son tri comme si rien ne s'était passé. C'était comme s'il avait vu le pire aspect de sa personne mais voulait tout de même faire connaissance... Etait-il fou, lui aussi ? Alan observa Taël l'aider à ramasser les denrées qu'il avait renversées, sans dire un mot de plus. Il se tourna vers l'intrus, interloqué.

« Taël... Qu'est-ce que tu veux ? »
Sa gestuelle, mais aussi sa voix, laissaient transparaître une hostilité, une méfiance qui lui étaient propres. Tout indiquait au jeune homme qu'il dérangeait et qu'il ferait mieux de s'expliquer ou de partir, surtout après ce dont il venait d'être témoin. La question, elle, était purement rhétorique. Les sous-entendus étaient quant à eux évidents. N'importe qui aurait été dénoncer son attitude aux autres, ou aurait craint un danger pour le groupe. Mais lui, semblait s'en moquer, voire en jouer... Al resta immobile, fixant l'étrange individu qui venait de s'immiscer dans sa vie.

Spoiler:
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15514 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 88

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Mer 13 Mai 2020 - 0:49

Alan & Taël @Don'tGiveUp




La compagnie des autres cent, ça ne le bottait pas trop pour de multiples raisons qu'il ne comptait exposer à personne. Tous les visages ne demeuraient pas véritablement inconnus pour autant. Dans le tas par exemples, il y avait Gamora, une amie d'enfance, perdue à cause de ce foutue emprisonnement. Ils se croisaient sans se regarder, un peu comme s'ils ne s'étaient jamais adressés la parole. Pourtant Taël il vit bien le regard de cette dernière trainer sur lui une ou deux fois, il s'y dissimulait une certaine interrogation. Mais elle choisit de l'ignorer, et d'une certaine façon il s'en félicita. Il lui était nécessaire, de disposer de temps pour s'acclimater à ce nouvel univers, même s'il restait persuadé qu'aucun d'eux n'y survivrait.

Au fond de lui surnageait cette espèce de bon samaritain qui se démenait pour venir en aide à ceux qui souffraient. Taël, il avait manifesté cette fâcheuse manie dès son plus jeune âge, et surtout il détestait voir la souffrance envahir une personne. Bien qu'il n'eût pas forcément employé cet adjectif pour Alan. Un truc clochait, il ignorait quoi encore, mais ça perturbait pas mal ce garçon. Et lui, il ne prétendait pas le sauver de son problème mais s'il réussissait à l'épauler un peu, pourquoi pas ?

Alors il l'a suivi, et un truc bizarre est arrivé, qu'il ne s'expliquait pas. Pour autant ça ne l'à pas effrayé Taël, parce que des gars un peu bizarres ça courait le camp. Fallait avouer que les rescapés n'étaient pas forcément des enfants de cœur. D'une façon ou d'une autre ils enfreignirent tous le règlement. Mais ça ne lui causait aucun problème, le bouclé, il estimait qu'ils repartaient tous à zéro. Tabula Rasa. Donc il se joignit à Alan pour ramasser les grains tombés à terre. Pour tenter de le mettre à l'aise il s'exprima naturellement. Enfin aussi naturellement qu'il le pouvait dans ses circonstances, puisqu'il s'était perdu lui aussi depuis belle lurette dans la cellule de l'Odyssée. Taël il se présenta, il déballa même son véritable prénom qu'il cachait avec acharnement depuis qu'on s'en était moqué dans les classes qu'il suivait dans l'espace.

Mais ici, ça ne signifiait plus grand chose. Alan par contre, ne parut pat si enchanté que ça de le voir dans le coin. Il n'aurait pu dire si ce dernier était mal à l'aise ou en colère. Vachement compliqué de le cerner celui-là ... Finalement l'autre lui balança une question, il s'en dégageait une hostilité vibrante. Néanmoins le bouclé ne se  laissa pas impressionner. Quand il ne s'agissait pas de lui, il parvenait à puiser un courage assez étonnant.

« Je veux juste t'aider à ramasser tout ça ? Pourquoi ça te parait si bizarre ? »  Est-ce que personne ne se proposait jamais pour l'aider, ou croyait-il que chaque acte fût motivé par une action cachée ? Ce qui ne s'avérait pas tout à fait faux finalement, puisque le bouclé se retrouvait là dans le but de découvrir ce qui torturait ce curieux personnage « Je t'ai entendu crier et j'ai vu que tu étais furieux contre toi-même d'avoir été un peu maladroit, si tu savais comment ça m'arrive souvent, on aurait dû m'appeler comme ça »

Aillant les mains remplies de denrées il les déposa sur un meuble, tout s'était mélangé il allait falloir tout trier de nouveau « Je me demande des fois s'ils pensaient qu'on allait survivre quelques jours ou pas du tout, parce que pour s'être donné la peine de nous mettre deux trois trucs à manger ...  » Ou alors c'était du pipeau et de la poudre aux yeux, car lui ne croyait pas qu'ils avaient beaucoup d'honneur pour agir de la sorte, de tout façon, ils ne les reverraient jamais. Et ça il s'en foutait puisqu'il ne lui restait personne de cher dans l'espace « Si tu veux je peux trier pendant que tu ramasses ? »


@Alan Cole I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021


Dernière édition par Taël D'Arbanville le Lun 21 Sep 2020 - 13:29, édité 1 fois
Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1670 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 95

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Jeu 21 Mai 2020 - 21:16
I'm Not Screaming For Help
ft. Taël


Campement Cents, Carcasse de la navette, Juillet 2116

Il était nerveux, sur la défensive. Il faut dire que le contexte n'aidait pas vraiment. Depuis le crash, Alan subissait. Il subissait ses angoisses et ses cauchemars comme il subissait la présence des autres. Vivre en communauté n'avait jamais été son fort et il lui en faudrait du temps... beaucoup de temps. Ces derniers jours avaient été particulièrement pénibles. Il manquait d'air. Sur l'Odyssée, bizarrement, tout était plus simple, plus clair. Sa vie était cadrée. Son espace, délimité. Il ne devait pas dormir avec des étrangers, ni travailler à longueur de temps avec des gens qu'il n'appréciait pas le moins du monde. S'il avait besoin de faire le vide, il disposait de ses quartiers librement. Il avait sa bulle à lui. Même sa cellule lui manquait, parfois. C'en était presque dingue. Alors se retrouver catapulté sur Terre au milieu de 99 inconnus, ça avait suffi pour l'achever. Il était sur la brèche, clairement. Il n'allait pas tenir bien longtemps si ça continuait.

Alors ? Il se planquait comme un gosse. Comme il planquait ses sentiments et ses problèmes au plus profond de lui-même. Il n'avait jamais fait preuve de courage. Enfin si, une seule fois. Et ça lui avait valu de finir là. Il enterrait ses démons comme on cache ses vices, ses travers les plus honteux. Il fuyait même Autumn, qui tentait de l'aider, malgré lui. Il ne se reconnaissait plus. Il ne savait exactement si c'était la prison ou le crash, mais il était devenu impulsif. Agressif, même. Nora. C'était elle la source de tout. Mais il ne la reverrait sans doute jamais, alors, à quoi bon ressasser son souvenir comme un cauchemar. Elle n'était plus qu'un fantôme désormais. Elle l'avait détruit, mais il devait bien avancer, et se débrouiller avec ce qu'elle lui avait laissé.

Taël tombait mal. Il n'avait pas de mauvaises intentions. N'importe qui aurait pu le voir. Mais Alan se comportait comme une bête blessée. La main qu'on voulait bien lui tendre, il se contentait de la mordre, dans un réflexe de défense aussi irréfléchi que désespéré. Et pourtant, Taël resta là, à l'aider. Il s'activa, même, sans vraiment prendre au sérieux l'affront qu'il venait de recevoir en guise de remerciement.

Et là, il répondit, simplement, qu'il voulait l'aider. Il ajouta que lui-même se serait énervé s'il avait fait preuve d'une telle maladresse. Alan resta pensif. Taël le dispensait presque de mentir en trouvant une explication toute faite à son cri. Il voulait peut-être le mettre à l'aise, lui faire comprendre qu'il n'était pas un ennemi. Ou avait-il tout simplement mal perçu son hurlement ? Le brun secoua la tête. Soit Taël n'avait pas distingué ses paroles et disait vrai, soit il mentait... Mais pourquoi ? Il proposa de trier les graines et légumineuses sur la table. Alan se contenta alors d'acquiescer. Il ne savait pas vraiment si sa présence était une bonne chose, mais il n'allait tout de même pas cracher sur un coup de main. Al' restait tout de même sur ses gardes.

Pour briser le silence et détendre l'atmosphère, Taël évoqua la quantité ridicule de rations fournies par l'Odyssée. « Ne rien mettre, c'était avouer qu'ils nous envoyaient tous à la mort. Alors ils ont mis le strict minimum pour sauver les apparences. C'est déjà énorme... pour des condamnés. ». Il rassembla une grosse poignée de graines qu'il déposa sur la table, à côté de Taël. Alan l'observa quelques instants avant d'ajouter « Je t'ai pas souvent vu, autour du feu... Ni... ailleurs.  » La plupart des Cents avaient passé les premières nuits autour d'un feu de camp à dormir à la belle étoile, faute d'abri. Alan n'était resté qu'une seule nuit, pour faire plaisir à Autumn. Le reste du temps, il s'était trouvé un coin tranquille, seul. Autant dire qu'il ne participait pas vraiment à la vie en communauté non plus. Mais il était assez observateur pour savoir que ce Taël n'était pas très sociable non plus... Il se demandait donc pourquoi il cherchait soudainement de la compagnie, et surtout la sienne...

Spoiler:
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15514 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 88

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Jeu 11 Juin 2020 - 14:57

Alan & Taël @Don'tGiveUp



Bien que la proposition de trier les graines de légumineuses ne reçut pas de réponse enthousiaste - Et avouons-le, Taël n'en attendait pas moins -, le bouclé s'y attela de bon cœur. Et maintenant qu'il venait de se mettre dans cette situation un peu bizarre, il s'inquiétait de comment la faire évoluer. Sachant qu'il ne lui servirait à rien de se montrer trop impatient. Alors il exprima quelques-unes de ses idées tout en se concentrant sur sa tâche. Autant dévoilées des pensées qui effleurèrent son cerveau à un moment ou un autre, plutôt que d'en inventer. Ça sonnerait complétement faux et il voulait l'éviter. Sachant que le mensonge ne lui convenait pas du tout.

Déjà l'autre semblait accepté sa présence, ce qui finalement lui apparaissait comme une petite victoire. Durerait-elle ? Le bouclé en était moins certain. A bien y réfléchir, il s'agissait de la vraie première interaction provoquée qu'il développait avec un autre cent. « Sans doute mais ce faux semblait, c'était quand même vraiment ridicule puisqu'on était de toute façon condamné à mort » Voilà un truc qui le dépassait complétement, l'esprit tordu des dirigeants sur l'Odyssée. Incapable de jamais prononcer une vérité ou d'assumer leur choix ! Mais de toute façon maintenant qu'ils étaient ici, livrés à eux-mêmes, ça n'aurait même plus du les affecter.

Soudainement, sans crier gare, l'attention se retourne vers lui. Bien loin de ce qu'il envisageait. Taël n'a jamais effectué toutes ses manœuvres pour s'en trouver réduit à discuter de sa pauvre petite vie. Ça ne devait absolument pas se passer de cette manière. Cependant il serait bien hypocrite de s'avouer entièrement surpris. Entre solitaires, qui se tiennent à l'écart, on s'observe, même si on fait mine que non ... « Et bien ... Je m'arrange pour y venir quand il n'y a plus personne » S'il existait un moment pour faire preuve d'honnêteté, c'était bien maintenant. Afin de prouver sa bonne foi, il peut éventuellement lâcher quelques vérités. Sans doute pas celles profondément dissimulées au fond de son âme, mais celles  qui surnagent à la surface de sa conscience.

« T'as raison ... Je me suis tellement conditionné avec l'idée que j'allais mourir, que je ne crois pas qu'on va survivre ... Aucun de nous » Il ne s'exprimerait pas ainsi devant aucun autre. Ça ne les regarde pas premièrement, et ensuite ça saperait leur moral. Et lui, Taël il ne prend en charge que le sien, pas celui des autres « Alors tu penses bien que tout ce que les autres s'évertuent à créer me semble dérisoire. Mais je me suis dit aujourd'hui que je pourrais peut-être essayer quand même » Pas trop non plus. Juste avec Alan.  

Faudrait pas qu'on aille s'imaginer qu'il deviendrait serviable. Parce que le désir de se faire solliciter par diverses personnes différentes ne l'enchante pas du tout. Cependant il n'imagine pas que ça arrivera, certaines habitudes ont déjà été prises, des leaders se dessinent, les autres se rassemblent autour d'eux, et les groupes se construisent. Ni lui, ni Alan, ne font en cet instant parti de ceux qu'on recherche. L'un comme l'autre, ils se sont arrangés pour ressembler à des petites souris qui n'accrochent pas le regard.

« Puis surtout la température est plutôt bonne, alors je me trouve un coin tranquille la nuit, et ça me va » Il ne demande pas plus Taël, il n'a pas besoin des bavardages au coin du feu pour aller lui donner des fausses illusions d'espoir. Parce que s'imaginer qu'on s'en va vers le bonheur lui parait la plus illusoire des visions. Tout peut subvenir, et qui dit qu'ils ne sont malgré tout entrain de s'empoissonner doucement ? Et que dans un ou deux mois plus aucun cœur ne battra dans ce campement. Oui, son esprit s'enrobe d'obscurité, parce que la lumière est bien trop aveuglante pour qu'on aille lui offrir sa confiance « Tu crois qu'on pourrait chercher un endroit pour les planter ? » A quoi bon, ce seront des bestioles qui en profiteront...


@Alan Cole I'm Not Screaming For Help (Taël) 3474094350


Dernière édition par Taël D'Arbanville le Lun 21 Sep 2020 - 13:30, édité 1 fois
Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1670 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 95

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Mer 17 Juin 2020 - 21:58
I'm Not Screaming For Help
ft. Taël


Campement Cents, Carcasse de la navette, Juillet 2116

Non Taël ne comprenait pas l’intérêt de cette réserve. En soi, les Odysséens étaient persuadés qu’ils allaient mourir alors, pourquoi gâcher toute cette nourriture ? Pourquoi se voiler la face de la sorte ? « J’crois pas que c’est pour nous qu’ils ont fait ça … pas vraiment… plus pour les personnes qui restaient sur le vaisseau. Le projet n’a pas plu à tout le monde. Il fallait faire bonne figure pour apaiser les tensions. » C’était ce qu’il s’imaginait. L’idée avait dû diviser, créer des débats, voire des tensions au sein de la population. Alors, les dirigeants ont tout fait pour ne pas que ce projet ressemble à une exécution. Au fond, Alan se disait que certains espéraient vraiment les voir survivre. Il s’accrochait à cette idée. Se sentir trahi par Nora, c’était déjà assez douloureux pour en plus se dire abandonné de l’Odyssée. Encore aujourd’hui, il se voilait la face, et espérait qu’il y avait, malgré tout, quelque chose de sincère dans ce projet, quelque chose de vrai. Mais ces discussions étaient vaines. Peu importe comment ils interprétaient les actes de leurs aînés. Meurtre ou pas, le résultat était le même pour eux : loin de leur vaisseau, abandonnés et sans repère, ils n’avaient plus aucune prise sur leur avenir. Ils devaient juste survivre du mieux qu’ils pouvaient, dans ce milieu hostile et fascinant.

Taël admit qu’il préférait éviter le feu au moment des rassemblements nocturnes. « Idem. » ajouta Alan, qui comprenait ce besoin de solitude. Il pensait être le seul atteint de cette « maladie sociale » qui le pénalisait tant depuis le crash. Il comprit bien vite que Taël non plus n’était pas friand de cette vie en communauté contrainte et forcée. Taël alla plus loin dans la confession : persuadé qu’ils couraient tous à leur perte, il avait presque abandonné tout espoir de survie. Il ne comprenait pas cet acharnement à vouloir créer, survivre, construire. Al’, ça le dépassait aussi, mais pas pour les mêmes raisons.  « Tu penses qu’on mourra de quoi au juste ? L’air ? La faim ? Le climat ? » Al’ se plaisait parfois à imaginer des scénarios catastrophes sur l’Odyssée. Et c’était drôle à l’époque … parce qu’il se savait en sécurité. A présent, l’idée lui semblait moins plaisante, mais ça pouvait peut-être leur permettre de dédramatiser un peu. Imaginer le pire, ça sert aussi à réaliser que le présent n’est pas si mal, en fait. « Je pense que si l’air était toxique comme ils le pensaient, là-haut, on serait morts depuis bien longtemps. Et je sais pas toi, mais j’ai jamais aussi bien respiré depuis que je suis ici. » Alan n’oublierait jamais cette sensation. Respirer un air frais après des années passées dans un vaisseau, c’était comme une seconde naissance. Et pourtant, il restait méfiant vis-à-vis de cette planète qui n’avait pas fini de les surprendre. Il ne faisait pas partie de ces explorateurs qui brûilaient de partir à la découverte de ces terres inexplorées. Non. Si on lui avait laissé le choix, il serait retourné sur l’Odyssée illico. « On va peut-être bien survivre un temps. Jusqu’à ce qu’on s’entretue. » En vérité, il plaisantait à moitié.

Taël lui confessa que la plupart du temps, il passait la nuit à la belle étoile. « Je suis moins accomodant. Il me faut quelque chose au dessus de la tête pour dormir, c’est plus fort que moi. » Dormir avec ce ciel immense et ces étoiles à perte de vue lui donnait le vertige. Un toit, c’était rassurant, aussi parce qu’ils ne pouvaient vraiment prévoir les phénomènes météorologiques de cette planète, qui restait imprévisible.

Al’ considéra les quelques graines qui restaient au sol : elles aussi orphelines. Il ramassa les dernières légumineuses. « Bon. C’est comme si rien ne s’était passé. » Ou presque manqua-t-il d’ajouter. Il lança un regard reconnaissant à Taël, qui l’avait bien aidé. Sans lui, il aurait passé au moins une heure à tout rassembler.  Comme s’il avait lu dans ses pensées, il proposa d’aller les planter. Al’ acquiesça. « On plante la moitié. On garde le reste. Si on rate notre coup les autres vont avoir des envies de meurtre. Bien que ça doit déjà être le cas. » Il se dirigea vers la sortie de la carcasse. Justement, le terrain meuble où les Cents avaient prévu d’établir un potager se trouvait un peu plus loin, à l'extérieur.

« Moi c’est Alan au fait. » Se présenter, c’était quelque part lui rendre la pareille. Accepter officiellement le dialogue. Al’ peinait à croire qu’il était en train de faire connaissance avec un ex-détenu. Il se pensait sa vie sociale définitivement perdue avec son innocence. Mais quelque chose chez Taël l’apaisait. C’était la première fois qu’il ne se sentait pas jugé depuis le crash. Ca valait bien quelques mots et une piètre présentation.  
Spoiler:
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15514 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 88

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

le Lun 21 Sep 2020 - 13:37


Alan & Taël @Don'tGiveUp


Peut-être, certainement, qu'il ne l'avait jamais imaginé de cette manière. Depuis le temps qu'il se trouvait enfermé dans sa cellule, il avait un peu oublié les autres, au-dehors. Ceux qui marchaient librement, pris au piège malgré tout dans ce vaisseau, mais avec un gout de liberté frelatée sur leur langue. Sans doute que oui, on leur mentait aussi, on leur faisait croire à une réalité qui n'existait plus. Au fond il ignorait complétement comment tout ça fut monté, qui décida, et ce qui fut raconté à la plupart. Voulaient-ils rassurer les parents, les maris, les frères, les enfants en prétendant que, non finalement ils ne seraient pas expulsés dans l'espace afin d'y mourir mais qu'on leur donnait une dernière chance. Qui aurait pu avaler une telle ineptie sachant, croyant fermement que l'atmosphère les exécuterait ...

Mais après, un soupçon d'espoir, ça donne une furieuse envie de s'accrocher « Ah oui, ça ne devait être que de la poudre aux yeux, ils ont menti à tout le monde, enfin ceux qui ne faisaient pas parti de la décision » Ils, Taêl ne savait pas très bien de qui il s'agissait, éloigné de la vie alors, il ne suivait plus l'évolution des vivants puisqu'il était un mort en suspens à cette époque. Et il s'en fichait cordialement parce que ça ne changerait plus rien à sa vie de maintenant. Parce que lui ne possédait plus rien ni personne à aimer, regretter ou haïr sur l'odyssée.

Oui ça s'avérait compliqué pour lui de briser sa solitude, d'aller vers les autres, ça s'apparentait à briser une bulle de protection. Il refusait de se laisser envahir par des idées folles, des projets, des gens qui finiraient forcément par disparaitre ou le tirer vers le fond. Quant à la façon de mourir il n'en avait aucune idée, mais la mort elle les attendait derrière un arbre ou un rocher « Je ne sais pas trop, peut-être que l'air nous empoisonnera doucement, enfin c'est comme toi, j'y crois quand même de moins en moins au fil des jours. Ou, qu'on ne parviendra pas à se nourrir convenablement, ou les radiations ... Ou bien des animaux nous attaqueront... » Des rumeurs circulaient sur des rencontres improbables, faites par des chasseurs ou d'autres encore. Lui-même n'en avait jamais eut l'expérience, et faisait en sorte de ne pas sortir du camp, parce le sens de l'orientation lui faisait complétement défaut.

« Dans mon cas, je finirais certainement par me perdre, et mourir seul. Dès que je m'éloigne un peu, j'attrape le vertige parce que tous les arbres se ressemblent et je ne sais plus où je suis. Mais ça se peut aussi que je vive depuis si longtemps avec cette idée qu'une toute autre fin me paraisse impossible » Parce que oui, après dix ans d'attente dans une cellule, il avait fini par prier pour cette disparition. Ça servait à quoi de végéter dans une pièce comme une simple statue de cire ?

La suggestion qu'ils s'entretuent pourrait apparaître un peu tirée par les cheveux, mais quand on à lu "sa majesté des mouches" on sait que cette issue ferait partie d'une infime possibilité. Alors Taël il ne proteste pas vraiment, même si cette vision ne l'enchante pas énormément « Je comprends, moi j'ai bien du mal à me sentir enfermé entre quatre murs. Mais je suppose que chacun à ses démons » Tout ça pour dire que finalement bien qu'ils ne se ressemblent pas, ils ne sont pas forcément si différents.

A deux ils finirent par ramasser toutes ces petites graines rebelles, ça le faisait se sentir un peu utile finalement, parce qu'il ne comprenait pas en quoi il pourrait aider. Parfois il se faufilait dans l'infirmerie quand il manquait de personnel et soignait l'un ou l'autre avec une telle discrétion qu'on aurait pu croire avoir rencontré un fantôme « Ah ça c'est une bonne idée ! » un léger enthousiasme venait de s'inviter dans la tonalité de sa voix « Tu veux qu'on fasse ça maintenant ? » Bien qu'il ne soit pas herboriste, il se passionnait pour les plantes et tout ce qui les entourait, voilà pourquoi un jour il commencerait un herbier qui serait bien utile dans le futur « Enchanté Alan » Répondit-il en le suivant de sa démarche à la fois dansante et maladroite ...


@Alan Cole I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021 I'm Not Screaming For Help (Taël) 171928021
Contenu sponsorisé

I'm Not Screaming For Help (Taël) Empty Re: I'm Not Screaming For Help (Taël)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum