Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Aller en bas
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2529 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 105
Admin

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Jeu 26 Mar 2020 - 19:55
Situation n°2 : Oh, dear, it's a big bear...



Le printemps est enfin là et vous comptez bien en profiter. Parti à l'aventure vous ne pensiez pas partir plus d'une petite journée. Très peu équipés, pas forcément préparés, vous ne vous inquiétez pas vraiment. Alors que vous apercevez d'autres voyageurs au loin et que vous comptez les rejoindre, un léger obstacle s'impose entre vous. Un ours, un bel ours qui se réveille lui aussi de son hiver et qui compte bien faire de vous son casse-croûte. Il n'y a pas vraiment d'autre choix que de coopérer et trouver une solution tous ensemble avant qu'il ne vous croque le mollet. Ce serait dommage, non ? Vos regards se croisent et vous établissez des contacts avec vos camarades de galère, allez, doucement et tout le monde va s'en sortir, ça va le faire.




précisions


→ GM ne repassera plus sauf si demande explicite par mp. Dans ce cas, contactez @Wyatt Sheperd. De même si vous avez la moindre question ou précision à quémander.

→ Ce rp est laissé entre vos mains et votre imagination, n'hésitez pas à être créatif quant à vos aventures. Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 484338566  



@Theodore-Charles Jones, @Near Reinhart, @Sinead Gyllenstierna @Gen Deng


Theodore-Charles Jones
DATE D'INSCRIPTION : 16/09/2018 PSEUDO/PRENOM : Totoro's Child. MULTICOMPTES : Wyatt Sheperd & Nila Yurinova MESSAGES : 584 CELEBRITE : Dominic Cooper COPYRIGHT : dooms day - astra, pink floyd METIER/APTITUDES : Marchand - Orientation, Diplomate. TRIBU/CAMP : Pikuni. POINTS GAGNES : 54
Admin

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Jeu 26 Mar 2020 - 23:37
Oh, dear, it's a big

bear...



Near, Sinead & Gen

Tout juste rentré de son dernier long voyage, TC avait pourtant décidé de s'éloigner de son village natal pour la journée. S'il adorait y revenir et passer du temps avec les siens, ces derniers mois avaient eu une saveur particulière, leurs complications et les épreuves qui s'étaient enchaînées pouvaient encore se sentir dans l'air. On sentait également le printemps et toutes les bonnes choses qu'il amenait. Alors qu'il se balade sans réel but autre que celui de souffler et de se ressourcer, TC se perd à l'orée des bois sans même le réaliser. Faut dire qu'il aime les bois, il aime la saveur qui se dégage des arbres et toutes les saveurs que le mystère de l'épaisseur provoque. C'est un peu comme s'il s'y sentait chez lui ou tout du moins en phase.

Après un long moment de solitude, un bruit non loin lui fait lever les yeux et se concentrer un peu plus sérieusement. Rapidement, il reconnaît Near, qu'il a déjà vu plusieurs fois dans le village Pikuni. Sourire jusqu'aux oreilles, le marchand s'avance tranquillement vers celui qu'il connaît sans connaître, d'humeur à le rejoindre et lui proposer sa compagnie. Au loin, il lui fait signe et se galbe d'un « Hey ! » Il ne l'avait pas encore croisé depuis son retour au village et ne l'avait pas vu depuis quelques mois. Vu l'hiver que la tribu avait passé il était ravi de le revoir en vie et visiblement en bonne santé. Alors qu'il marche d'un pas un peu plus assuré, jusqu'à couper presque totalement - mais pas tout à fait - la distance entre eux, quelque chose l'interpelle... Le regard du brun se détourne et il réalise qu'il n'a plus l'habitude d'entendre la nature vivre. L'hiver a été rude pour tout le monde après tout. « Désolé, j'ai cru entendre un bruit. » Qu'il balance toujours un peu à distance, prêt à reprendre ses pas pour trouver l'autre...

Mais très vite, c'est un autre bruit qui le fait s'arrêter, s'il n'arrive pas bien à distinguer ce qui en est à l'origine, il en est sûr, c'est plus qu'un humain, c'est impossible qu'un humain fasse autant de bruit, pas vrai ?
(c) DΛNDELION

Spoiler:

Salut les p'tits choux Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 484338566 C'est très court mais je voulais vraiment pas trop lancer le temps qu'on soit tous là Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 480477335

TC connaît Near déjà un peu et du coup il l'aperçoit en premier (je me suis basée sur l'ordre des tags), il n'aperçoit pas encore Sinead et Gen mais il peut ne simplement pas avoir fait attention à leur présence vu qu'il est un peu dans sa tête.

Il entend l'ours mais ne le voit pas encore, je n'ai pas voulu trop déclencher le temps que tout le monde prenne ses marques Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 2215546156

J'ai hâte de vous lire Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 484338566
(et évidemment si y a quoique ce soit, pokez-moi en MP !)
Sinead Gyllenstierna
DATE D'INSCRIPTION : 29/09/2019 PSEUDO/PRENOM : Mellowness/Sandra MULTICOMPTES : Un mec chiant avec toutes ses états d'âme (Anoki) MESSAGES : 228 CELEBRITE : Rose Bertram METIER/APTITUDES : Eclaireuse/Exploratrice + penchant pour le tatouage TRIBU/CAMP : Athna POINTS GAGNES : 142

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Sam 28 Mar 2020 - 23:32
♛ Oh, dear, it's a big
bear...
Gen, Near & Theodore

▼▲▼

Je déteste tourner en rond. Il y a des jours comme celui-ci qui semblent destinés à être ennuyants. Des jours où l'on n'a rien à faire, et où rien ne se passe. Absolument rien. Thémis, elle, travaille durement à cause d'une importante commande. Et je l'ai déjà bien trop dérangée ces derniers jours. Je me suis promise de la laisser en paix aujourd'hui. Je traînais à droite et à gauche du village, quand j'ai remarqué Gen qui s'apprêtait à partir. Bingo. Je ne savais pas où il allait, et à vrai dire je m'en fichais. J'allais l'accompagner, car quoi qu'il ait à faire, ce serait forcément plus intéressant que de me tourner les pouces ici. En fait je ne le connais pas vraiment, et il n'a pas eu l'air heureux de me voir débarquer. Mais je ne lui ai pas vraiment laissé le choix. Il ne pouvait pas empêcher une éclaireuse de sortir. Bref c'est pour ça que je me retrouve au milieu des bois, en sa compagnie, et de nous deux, je suis la seule à en avoir le sourire.  

C'est pendant le trajet que je le vois soudainement, ce papillon posé sur une fleur. Il a les ailes de la couleur du ciel. Il est grand, il est magnifique. Il est immobile, et moi, hypnotisée, je m'arrête et j'avance doucement mon visage. Comme si en approchant mes yeux, je pourrais capter sa beauté plus encore. Mais je l'effraie probablement car il finit par s'envoler, et si rapidement qu'en quelques secondes je le perds de vue. Un soupir déçu m'échappe, mais je l'oublie la seconde d'après, et c'est en me remettant à marcher que je réalise qu'il n'y a pas que le papillon que je ne vois plus. Où est passé Gen ? Est-ce qu'il a profité de mon inattention pour se faufiler ? « Gen ? T'es là ? Si tu te caches, c'est pas drôle. Je connais les lieux par cœur, je te retrouverais ! » Ma présence le dérange tant que ça ? Il n'a peut-être simplement pas remarqué que je m'étais arrêtée. Ou bien quelque chose d'autre à capté son attention à lui aussi. Si je continue tout droit, je finirais bien par retomber sur lui de toute façon. Il est forcément tout près. Je me remets en route, mais je ne le vois pas, alors je tourne un peu rond. Puis finalement, je le vois à nouveau. Pas Gen, mais le papillon. Bon c'est mieux que rien. De toute façon je cherche juste à tuer l'ennui, je rentrerai dans quelques heures au camp, avec ou sans Gen. Alors je m'amuse à le suivre, quittant les arbres pour rejoindre la plaine, les yeux accroché à la jolie bestiole azure qui vole près du sol, si bien que je ne fais aucunement attention à là où il me mène. Pendant quelques minutes, je regarde à peine devant moi. Sauf qu'une voix proche finit par me ramener à la réalité. Ce n'est pas celle de l'archer, mais peut-être quelqu'un qui l'a vu. Alors en le relevant la tête, j'aperçois un homme à une quinzaine de mètres. Je ne sais pas si c'est lui qui parlait puisqu'un peu plus loin, il y a un second inconnu. Et tiens d'ailleurs, c'est marrant cette masse sombre derrière lui, mais on ne dirait pas troisième homme, on dirait plutôt... un ours ?


CODAGE PAR AMATIS



Spoiler:
J'ai fait simple et assez court aussi du coup, j'espère que ça va  Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 171928021

- Sinead est partie à l'aventure avec Gen, ou plutôt elle s'est incrustée à l'escapade de l'archer sans lui laisser le choix.
- Ils sont dans les bois, quand son attention est captée par un papillon, si bien qu'elle perd Gen de vue.
- Ne le trouvant pas dans les environs, elle se remet à suivre l'insecte jusqu'à apercevoir Near et TC dans la plaine. Et derrière eux, elle voit l'ours.

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... 484338566


Dernière édition par Sinead Gyllenstierna le Lun 30 Mar 2020 - 19:16, édité 3 fois
Admin - The Kids From Yesterday
Near Reinhart
DATE D'INSCRIPTION : 25/05/2015 PSEUDO/PRENOM : Emma, plum MULTICOMPTES : Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre MESSAGES : 2864 CELEBRITE : Colin Morgan COPYRIGHT : lemontart. hedgekey. cass(ini) profil , bat'phanie Wookid gifs tumblr Dara vikandermanips crackship METIER/APTITUDES : principalement pêcheur mais aussi amateur de troc TRIBU/CAMP : Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. POINTS GAGNES : 46
Admin - The Kids From Yesterday

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Dim 29 Mar 2020 - 1:53


C'est bon le printemps. C’était simple, plus facile. Il devenait d’un coup moins pénible de s’aventurer hors du village, il y faisait moins froid. L’hiver avait cette façon de les mettre tous sur un pied d’égalité même si les enfants de la terre étaient sans doute toujours plus avantagés pour contrer ces vents froids apportant les maladies diverses et variées, parfois soignables tandis que d’autres, c’était de suite beaucoup plus compliqué pour eux. Ca l’était aussi pour ceux du ciel, il en avait rencontré quelques uns, ne s’était pour autant pas enfermé dans le village Pikuni pendant ces derniers mois. Il était même allé vers la mer, vers cette plage toujours aussi particulière, toujours autant synonyme de maison même s’il ne se sentait pas mal pour autant chez les Pikunis qui l’avaient accueillit des mois plus tôt. S’il comprend ceux qui restent à la plage, il préférera toujours la compagnie des autres que d’être en solitaire, la solitude lui va bien mal même s’il apprécie ces moments comme aujourd’hui où il observe comme à chaque fois la nature reprendre vie. C’est tout simplement beau à voir.

Il y a des arbres, des fleurs sur ces derniers, plein de petites bêtes qu’il ne pense même pas à chasser. Il n’est pas vraiment là pour ça, il chasse s’il en a besoin, s’il a besoin de prévoir de la nourriture : ils n’ont rien à craindre aujourd’hui ces petits animaux qu’il entend plus qu’il ne voit courir. Avec le temps eux aussi se sont montrés prudents. Cela fait un moment qu’il est là sans trop de but autre que de pouvoir respirer ce retour du printemps, sentir la chaleur qui revient petit à petit les envelopper comme pour leur dire qu’ils sont partis pour des bonnes nouvelles à en pleuvoir. Des quelles, il ne le sait pas encore mais savoir serait gâcher l’envie de surprise de ce qu’il pourrait bien se passer. Il est sur le chemin du retour quand il voit au loin TC, celui qui a toujours plein de choses à raconter, qu’il aime bien écouter quand leurs routes se croisent parfois au village comme ailleurs, comme aujourd’hui.

Il lui fait signe et s’approche, c’est qu’ils feront un bout de chemin ensemble même s’il a l’impression qu’ils sont partis pour aller dans deux directions opposées mais dans le fond, c’est pas l’important, ce n'est pas comme s'il était pressé de rentrer. Rester lui semble une toute aussi bonne idée. Il n’a pas trop le temps répondre au salut qu’il le sent s’agiter un peu. Oh un bruit. C’est curieux ça parce qu’il avait l’impression qu’il était plutôt du genre à aller vers les villages, qu’il avait l’habitude d’entendre tous ces bruits. « La nature s’éveille après un hiver difficile. » Il essaye d’écouter lui aussi, n’entend pas tout de suite ce que le Pikuni semble avoir repéré depuis bien plus longtemps que lui, comme d’instinct. Il voit un papillon s’approcher d’eux et l’observe de façon curieuse lui qui est avec toutes ces couleurs qu’il ne voit jamais ailleurs que sur cet insecte là quand cette fois-ci ce bruit il l’entend. « Y’a un grand animal juste à côté de nous c’est ça ? C'est pas elle qui a fait autant de bruit hein ? » Il ne se retourne pas, regarde plutôt de l’autre côté, du côté de celle qui a l’air un peu stupéfaite de les voir ainsi. Peut-être que s’ils ne bougent pas, l’animal partira, pensera qu’ils ne sont que de petits arbres étranges comme ils n’en aura jamais vu, pas vrai ?

Spoiler:
Near se dit que rester avec TC, c'est pas si mal. Il repère Sinead un pu plus loin,  est déconcentré par le papillon qui est venu aussi vers eux. Il est d'abord dans le déni du bruit, ne sait pas trop comment réagir face à un danger tel qu'un ours, sont truc à lui c'est plutôt la pêche.
Membre du mois
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye, Misha Machir MESSAGES : 1605 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : electric soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU/CAMP : Athna POINTS GAGNES : 26
Membre du mois

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Dim 29 Mar 2020 - 10:30
La nature s’éveillait après l’hiver et Gen était décidé à sortir. Mais avant qu’il ait eu le temps de dire ouf, Sinead était dans ses pattes. L’éclaireuse l’énervait prodigieusement et en signe de salut, il grogna comme un ours des montagnes. La descente de la montagne fut pénible, mais une fois dans la forêt, l’athna se dérida légèrement. Il était complètement dans ses pensées, ne prenant pas la peine de discuter avec la jeune athna. Il ne la vit pas prendre un autre chemin. Gen arrêta soudainement Yuki et regarda autour de lui. Saloperie de gamine ! Il secoua la tête. Il n’avait pas de temps à perdre à lui courir après juste pour voir comment elle allait. Bon débarras au final. Le cavalier prit sa route calmement. Il n’y avait pas de raison de s’en faire. Des papillons volaient dans la forêt et se dirigeaient vers une plaine à découvert. Gen les suivit, cela ferait un léger détour, mais ce n’était pas un problème. Pour une raison qui lui échappa, Yuki devint soudainement nerveuse. La jument sombre qui avait une double-mâchoire sur la joue droite se mit à renâcler, refuser d’avancer. « Mais qu’est-ce qu’il y a ma grande ? » Elle devenait difficile à diriger, elle voulait prendre une autre direction. Quelque chose ne roulait vraiment pas rond.

Il réussit tout de même à la faire avancer et la forêt laissa bientôt la place à une plaine. Il vit en premier deux hommes qu’il ne connaissait pas et non loin d’eux… Un ours. Yuki ne cessait de se débattre alors que Gen tenait fermement les rênes. « Tout doux. » La jument recula, tentant de se cabrer, mais l’athna la cassa dans ses mouvements. Tout son instinct chez l’animal lui disait de courir, l’athna était un peu dans le même état. Le brun devait prendre sérieusement sur lui pour ne pas fuir. Il vit alors Sinead non loin des deux individus. « Sinead ! » Yuki poussa un hennissement retentissant et l’archer vit comme au ralenti l’ours tourner la tête vers eux. Sans réfléchir, il descendit de selle, attacha les rênes de sa monture entre elle et lui donna une tape sur la croupe. Aussitôt sa jument retourna dans la forêt, c’était ça ou elle l’aurait jeté au sol. Le grondement de l’ours retentit, ayant flairé la proie qui fuyait et surtout, Gen à pieds. « Merde. » Lentement, l’archer prépara une flèche, banda son arc. Il n’était qu’à quelques mètres de tout le monde. « Vous comptez faire quelque chose ? » Non parce qu’ils pouvaient rester figé et espérer que l’ours ne les goberait pas.

Mais l’athna n’était pas dupe, il sentait le vent dans ses cheveux et l’ours devait l’avoir flairé, plus l’odeur de Yuki. Génial, quelle sortie pourrie…


Spoiler:
- Gen part avec Sinead, à contre cœur. Il la perd dans la forêt mais s'en fiche un peu.
- Il voit une nuée de papillon et rejoint la plaine en les suivant. Il voit tout ce beau monde.
- Yuki devient nerveuse à cause de l'ours, Gen descend de selle et l'envoie dans la forêt.
- L'ours semble l'avoir flairé, alors il bande une flèche au cas où...
Theodore-Charles Jones
DATE D'INSCRIPTION : 16/09/2018 PSEUDO/PRENOM : Totoro's Child. MULTICOMPTES : Wyatt Sheperd & Nila Yurinova MESSAGES : 584 CELEBRITE : Dominic Cooper COPYRIGHT : dooms day - astra, pink floyd METIER/APTITUDES : Marchand - Orientation, Diplomate. TRIBU/CAMP : Pikuni. POINTS GAGNES : 54
Admin

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Dim 29 Mar 2020 - 11:05
Oh, dear, it's a big

bear...



Near, Sinead & Gen

Sur le moment, l'inquiétude de TC disparaît. Son cerveau rationalise le bruit par un simple manque de confiance lié au calme de l'hiver. Il n'avait plus l'habitude, tout simplement. Alors il se concentre sur Near, qui semble heureux de le voir. Tente de mettre derrière lui ces bruits suspects. Les yeux noirs du Pikuni se focalisent sur le Calusa et il ne peut s'empêcher de sourire. « Ah ça... » Qu'il lui répond tout simplement. Puis, le bruit s'accentue et ses yeux se relèvent comme par réflexe. Les billes du marchand s'agrandissent alors que l'ours majestueux semble lui aussi vouloir profiter du printemps.

La voix de Near lui parvient une fois de plus et il est incapable d'articuler sur l'instant, alors il se contente d'acquiescer. TC a déjà croisé plus d'un ours dans sa vie mais lorsqu'il est en voyage, il est toujours un minimum préparé. Là, il ne l'est pour ainsi dire pas du tout.

Peut-être que c'était l'hiver particulièrement rude qui avait endormi ses réflexes de survie ou la fascination soudaine pour l'animal sauvage. Les yeux rivés sur le poil brun de la bête, il n'arrive plus à en décoller les yeux tandis qu'une voix inconnue s'élève dans les airs. Incapable de détourner le regard, il reste planté comme un con, face à l'ours et à Near, dos au reste de la troupe.

La voix d'un homme lui parvient et sans trop savoir pourquoi, la question le tend. Alors d'une voix calme, posée, qui ne traduit en rien son inquiétude face à l'animal qui peut les assommer d'un coup de patte et sans se retourner, ses yeux retrouvant simplement ceux du Calusa, cherchant à travers lui plus d'explications sur leur compagnie. « Ne pas mourir serait déjà un bon début. S'il se réveille juste il a faim, alors il va falloir être très prudent. » Peu à peu, le marchand reprend le contrôle de ses pensées et surveillant du coin de l'œil l'animal sans jamais croiser son regard il dit, naturellement. « Quelqu'un a de la nourriture sur lui ? Je suis parti sans rien, je ne pensais déjà pas croiser un ami alors un ours, vous imaginez... » De cette voix toujours particulièrement calme et posée, il ne peut s'empêcher de sourire - c'est dans sa nature. Ses yeux noirs tentent de rassurer Near qui se trouve dans une situation pire que lui, à sentir l'ours sans le voir.

L'animal de son côté, semble flairer les environs et les tester - un peu comme eux, sans oser bouger pour le moment. Tout le monde est sur ses gardes, en position, attendant le geste de trop de l'un des partis. Se rendant compte qu'il ne s'est pas présenté, TC commence à ouvrir la bouche pour parler mais l'ours avance d'un pas - ou plutôt d'une patte, bon, ce sera pour plus tard.

Laissant sa main entre Near et lui pour lui faire signe de ne pas bouger, il n'ose plus parler, mais il le sait : il ne va pas falloir tarder à agir, sinon ils vont finir en charpie.

(c) DΛNDELION

Spoiler:

TC est content de voir Near et il est finalement tellement obnubilé par l'ours qu'il ne fait pas réellement attention à Sinead (puisqu'il ne la voit pas). C'est la voix de Gen qui le sort de ses pensées.

Non pas qu'il ne veuille pas bouger mais il n'a absolument rien sur lui et du coup, il ne sait pas quoi faire. A défaut de mieux il tente de rassurer Near et surveiller l'ours comme il le peut.

Il demande si quelqu'un n'a pas de la nourriture, au moins pour occuper l'ours le temps de s'éloigner un peu quoi.

Alors qu'il voulait parler pour au moins avoir la politesse de se présenter, l'ours fait un pas vers eux et du coup, il se tait, un tout petit peu plus tendu encore Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Icon_arrow
Sinead Gyllenstierna
DATE D'INSCRIPTION : 29/09/2019 PSEUDO/PRENOM : Mellowness/Sandra MULTICOMPTES : Un mec chiant avec toutes ses états d'âme (Anoki) MESSAGES : 228 CELEBRITE : Rose Bertram METIER/APTITUDES : Eclaireuse/Exploratrice + penchant pour le tatouage TRIBU/CAMP : Athna POINTS GAGNES : 142

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

le Lun 30 Mar 2020 - 19:21
♛ Oh, dear, it's a big
bear...
Gen, Near & Theodore

▼▲▼

« Sinead ! » C'est la voix de Gen, quel soulagement. Il débarque sur son cheval - et il faut avouer que c'est une arrivée plutôt classe - en ayant l'air d'avoir déjà compris dans quelle galère on se trouve tous. Le temps d'une seconde, j'espère qu'il va me dire de monter pour qu'on s'enfuit ensemble et fasse comme si rien ne s'était passé. Mais on n'est pas seuls ici, il y a ces deux hommes, terriens eux aussi. Le seul moyen qu'on s'en sorte tous, c'est qu'on coopère. De toute façon la monture de Gen a l'air tellement effrayée, qu'il la laisse partir. Il est donc officiellement coincé comme nous tous avec cet ours. Il a son arc lui au moins, mais le voir tendre une flèche ne me rassure pas vraiment. « Hum je crois pas qu'on devrait lui tirer dessus...ça va le rendre fou de rage. » Je n'ai aucune envie de voir à quoi ressemble un ours blessé et en colère. Et aucun de nous ne courrait assez vite pour le semer. Le souci avec les ours, c'est qu'ils savent courir - vite - grimper et nager. On n'aura aucun échappatoire s'il décide de nous prendre en chasse. Mais il est calme, pour l'instant... on peut sûrement trouver un moyen d'en tirer profit.

Bon, il va quand même très rapidement nous falloir une idée miraculeuse. Car avec quatre humains autour de lui, il risque de vite se sentir menacé même si on reste immobiles. Je respire doucement, connaissant ma capacité sensationnelle à paniquer quand il ne faut pas. L'un parle de nourriture, pourquoi je n'y ai pas pensé avant ? J'essaye de lui répondre suffisamment fort pour qu'il m'entende, car je crois même pas qu'il ait réalisé ma présence, mais pas trop non plus, de peur d'effrayer l'immense prédateur. « J'ai quelques pommes dans mon sac... je fais quoi ? Je les lance ? » Je les ai cueilli sur le chemin, j'en ai même déjà mangé une toute à l'heure - délicieuse d'ailleurs - mais qui aurait cru qu'elles allaient peut-être nous sauver la vie ? Je ne ferais rien sans l'accord des autres alors je ne bouge pas d'un pouce, en attendant leurs avis, l'ours par contre, lui n'a pas attendu. Il vient de s'avancer, ma respiration se coupe au même moment. Il n'a pas l'air d'avoir envie de partir. Mais s'il continue de s'approcher, je ne suis pas sûre de rester rationnelle très longtemps. « J'ai entendu une fois une rumeur sur un solitaire qui aurait dompté des ours... peut-être qu'au fond, ils sont pas si méchants qu'ils en ont l'air... » Cette histoire est certainement aussi fausse que la plupart des récits que j'entends lors des explorations, mais ça ne coûte rien d'essayer de se rassurer. Après tout, peut-être qu'il suffit juste de s'éloigner doucement, et qu'il nous laissera partir sans rien dire.


CODAGE PAR AMATIS



Spoiler:
Sinead voit Gen arriver, et ça la rassure, mais elle pense qu'il ne faut surtout pas attaquer l'ours pour l'instant. Elle répond à TC puisqu'elle a des pommes en réserve et se demande si elle doit les lancer à l'animal, mais en le voyant s'approcher, elle essaye tant bien que mal de dédramatiser la situation pour ne pas paniquer.
Contenu sponsorisé

Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear... Empty Re: Situation n°2 → Oh, dear, it's a big bear...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum