Aller en bas
Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 159 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @avengedinchains METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 10

Mud, bath, alcohol, love (Milo) Empty Mud, bath, alcohol, love (Milo)

le Mar 17 Mar 2020 - 20:53
Mud, bath, alcohol, love
what are people asking for?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

 
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Ses pas la portent instinctivement vers la rivière, alors même qu'elle n'avait pas décidé où elle voulait aller. S'éloigner, c'est tout. C'est tout ce qu'elle a besoin, se retrouver seule, sans pensées. Sans personne pour la tourmenter, sans aucune contrainte au-dessus de la tête. Même si on lui avait proposé de l'accompagner, elle aurait probablement refusé. L'air pur de la forêt, c'est une des rares choses qui peut vraiment lui faire du bien. Vraiment la détendre, et la laisser s'échapper quelque part ailleurs. Surtout avec tout ce qu'il s'est passé depuis le début de l'hiver. Elle n'a jamais eu une seule seconde à elle, comme si le temps n'en avait plus rien à faire.
Alors elle s'assoit.
Au bord de la rivière.

Elle oublie tout.

Un bruit sourd la dérange dans sa contemplation. Qu'est-ce que ? Alaska tend l'oreille, mais aucune plainte ne semble rompre à nouveau le silence de la forêt. S'il y avait quelqu'un ? De toute façon, elle ne pourrait rien y faire. Elle s'est isolée pour être seule, un peu, pour remuer ses pensées tranquillement. L'air lui cingle le visage, mais il semble s'estomper, petit à petit. Elle reporte ses yeux sur la rivière. Parfois, le silence lui fait du bien. Loin de l'hiver, loin du campement, après l'épidémie, elle a enfin l'impression de respirer. Le brouhaha de l'infirmerie commençait à lui donner le tournis, elle avait l'impression de revivre la tornade, lorsqu'elle s'est battue contre son infection en refusant de s'arrêter de travailler. Bon sang, mais qu'est-ce qu'elle peut être stupide Alaska parfois. N'est-ce pas ? Elle est convaincue qu'elle doit quelque chose à tout le monde, ici. Qu'elle ne peut s'arrêter sous peine d'être châtiée.
Mais elle est bête, stupide, même. De penser des choses comme ça.

Un autre bruit, et instinctivement elle tourne la tête vers la source du son. Elle se mord la lèvre, suppose qu'elle devrait aller regarder si quelqu'un n'a pas besoin d'aide. Mais à ce moment-là, il aurait crié, non ? Mais le vent est un peu fort, alors... Elle n'a peut-être juste rien entendu ?

Laissant dans le vent ses idées glacées, elle se dirige vers l'origine du bruit. Elle escalade difficile les quelques pierres qui lui cachent la vue, avant de poser les yeux sur ta silhouette. Plein de boue, probablement. Tu restes discrète, quelques instants, attendant de voir s'il est ennemi ou ami. Mais même les terriens, pour la plupart, sont vos amis maintenant, non ? Du moins, c'est ce que tu as toujours pensé des Naoris. Pour les autres, les traités suffisent pour le moment. Elle t'observe, quelques instants, se tâte à t'interpeller. Et si tu ne comprenais pas l'anglais, de toute façon ? Tu ne sembles pas être un homme du ciel, comme elle, parce qu'elle t'aurait déjà vu. Malgré ses petites échappées, Alaska a l'impression de reconnaître tous les visages de l'Odyssée. Mais toi, tu es un homme de la terre.

« Vous êtes tombé ? » Elle regrette, instantanément. Elle ne décroche pas ses yeux de toi, attendant que ton regard se pose sur le sien. Qu'est-ce qu'elle peut bien faire ou dire e plus maintenant, tu sais qu'elle est là. Autant jouer la carte de l'honnêteté. « Je vous ai entendu. » Elle ignore s'il a plu, dans les jours qui ont précédé, mais elle a l'impression que tu ne pouvais pas mieux tomber pour... te rater. Un instant, elle sourit, se moquant presque. Heureusement que ce n'est pas elle, là, par terre, dans la boue.

(c) DΛNDELION


Dernière édition par Alaska C. Burckley le Dim 26 Avr 2020 - 16:35, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous

Mud, bath, alcohol, love (Milo) Empty Re: Mud, bath, alcohol, love (Milo)

le Mar 14 Avr 2020 - 14:51


|
mud, bath, alcohol, love ;
milo & alaska


— Certaines journées se passent mieux que d’autres. Certains moments sont plus agréables, d’autres sont une lourde prise de tête sans qu’il ne soit possible d’arranger les choses. En réalité, certains jours sont supportables, d’autres sont une catastrophe. S’il y réfléchit, Milo finira par se dire que cette journée avait bien commencé mais qu’elle est tombée comme un soufflé. Il a toujours été un peu maladroit, c’est vrai. Les chutes, la casse. Il fait de son mieux pour faire attention, surtout aux objets qu’il collectionne mais de manière général, il lui semble qu’à force de faire attention à certaines choses, il se relâche un peu trop sur le reste et il se sent un peu ridicule. Mais bon, ça fait rire les gens, en temps normal alors il en profite et en plaisante. Parce que c’est souvent à base d’auto dérision qu’il s’en sort le mieux. Il n’a pas besoin de passer pour un crétin, il n’a pas besoin de passer pour un imbécile et laisser les gens s’en prendre à lui. Puisque de toute façon, il sait très bien qu’il n’est pas la personne la plus droite du monde, la plus intelligente non plus.

Il avait prévu de se poser dans un coin, il avait pris à manger, même un peu d’alcool et il voulait se détendre dans son coin, picoler un peu et se détendre un maximum. La méthode pourrait déplaire à bien des gens, il imagine notamment sa mère en train de lui expliquer par a + b que toute cette histoire est ridicule et qu’il fait n’importe quoi. Mais bon, sa mère imagine toujours savoir les choses mieux que les autres et ça n’a rien de permis du tout. Absolument rien, justement. Mais les choses sont juste comme elles sont. Disons que Milo se moque bien de ce qu’elle pense. Il l’aime, comme il aime l'entièreté de sa famille mais il a besoin de souffler assez régulièrement et il ne risque pas d’aller contre ça. Hors de question pour lui de passer pour un crétin, il n’est pas toujours très adroit mais il fait de son mieux pour que ça se passe au mieux possible. Sauf que ça n’a jamais fonctionné comme ça. De toute façon, il est parfaitement libre de faire ce qu’il veut, et puisqu’il est adulte, il ne doit plus rien à personne, ça rend la chose plus facile et plus supportable aussi.

Et voilà qu’il marchait tranquillement, qu’il était détendu et posé mais que c’était presque trop compliqué pour qu’il parvienne à marcher correctement sans tomber. Parce que la chute qui le prend en pleine poire, elle est horrible. Voilà qu’il s’écrase après s’être pris le pied dans une racine d’arbre. Si la chute avait été simple, la situation aurait été un peu moins loufoque, mais il a fallu qu’il chute en faisant un maximum de bruit, il a fallu qu’il s’écrase de tout son long dans un bruit bien trop sonore. Du coup, le ridicule finit par le prendre aux tripes de la pire des manières et il ne peut rien faire désormais pour prétendre que rien ne s’est passé. S’il se sent con ? Un peu, il aurait apprécié de chuter sans public. Mais à côté de ça, il se retrouve devant une débarquée, au vu de l’allure qu’elle a. Et sa chute est plus catastrophique qu’elle n’aurait pu l’être puisqu’il s’est échoué dans de la boue et qu’il va être dégueulasse. Clairement, il va falloir qu’il se baigne. Au moins, la rivière n’est pas bien loin, c’est sans doute le seul point positif de cette situation. Et voilà qu’elle se met à lui demander s’il est tombé. Comme s’il pouvait se trouver dans une telle position volontairement. La boue sent mauvais et elle se glisse au milieu des habits à une vitesse déconcertante parfois. ” Vous avez l’oeil, vous avez vu que je ne me suis pas mise dans cette situation volontairement, bravo”. Bien sûr qu’il ironise, comment pourrait-il en être autrement?

Il fouille dans ses affaires, espérant que la bouteille n’a pas cassé, il n’en possède déjà pas beaucoup, il serait dommage de voir celle-ci s’écraser sur le sol également. Mais fort heureusement, la bouteille va bien. ” Si vous m’accompagnez le temps de me nettoyer un peu, vous pourrez m’accompagner pour un peu de boisson ensuite et une petite saoulerie”. Après tout, à deux, c’est tout de suite plus agréable. Faut-il encore qu’elle ait le courage de picoler avec un parfait inconnu. Les débarqués ne sont pas toujours très courageux.

Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 159 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @avengedinchains METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 10

Mud, bath, alcohol, love (Milo) Empty Re: Mud, bath, alcohol, love (Milo)

le Dim 24 Mai 2020 - 11:49
mud, bath, alcohol, love
what are people asking for ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S'il se passe un truc moche, on boit pour essayer d'oublier; s'il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s'il ne se passe rien, on boit pour qu'il se passe quelque chose.
Charles Bukowski
Tes yeux se posent sur elle, et elle rougit, gênée finalement d'avoir attiré l'attention sur elle. Dans le fond, elle espèce sincèrement ne pas avoir fait une énorme erreur, et que la personne qu'elle est en train de dévisager n'est pas dangereuse, ou malhonnête.

Alaska est toujours prudente, depuis qu'elle a posé ses pieds sur la terre ferme, elle essaie de ne pas se mettre dans des situations délicates. Elle est une bien piètre combattante, préférant probablement la fuite au combat, et son rôle consiste généralement à rester en arrière, regarder les autres, aider, souvent. Pourtant, depuis qu'elle est venue sur Terre, elle s'est maintes et maintes fois lancée dans des aventures qui auraient mérité de mal se terminer. Seule, dans la forêt obscure, vers le phare hanté ou vers la rivière sinueuse. Même si la jeune débarquée n'a pas un grand gout pour l'aventure, elle s'y est fourrée des tonnes de fois, par mégarde.

Comme quand elle s'est retrouvée chez le peuple Naori.

Tu te moques d'elle. Bien sûr, que tu es tombé, il est vrai que te poser la question était complètement stupide. Mais Alaska n'arrive pas à être outrée de ton ironie; parce qu'elle est bien trop occupée à te dévisager, couvert de boue, se demandant si ta réponse est agressive ou réactionnelle. Elle serre les lèvres, soucieuse d'avoir vexée un parfait inconnu dont elle ignore tout.

Sans que tu lui prêtes plus attention, elle te regarde fouiller dans tes affaires, chercher quelque chose. Alaska a un mouvement de recul, peur que ce soit une arme que tu cherches, que quelque chose te fasse croire que c'est elle, qui est dangereuse. Fuir, maintenant ? Bien qu'elle se sente en danger, la curiosité est plus forte, et elle attend de voir ce que tu vas faire avec prudence. Quand ses yeux discernent un reflet de verre et que tu t'arrêtes de chercher, elle est étonnée et attend, patiemment.

« Si vous m’accompagnez le temps de me nettoyer un peu, vous pourrez m’accompagner pour un peu de boisson ensuite et une petite saoulerie. » Elle hausse un sourcil, puis éclate de rire. Tu es un inconnu, plein de boue, qui lui propose de boire à la bouteille pour célébrer ta chute. Qui d'autre n'aurait pas eu envie de rire, sincèrement ? Toutes les pensées de danger qui avaient pu lui venir à l'esprit s'effacent aussitôt, et elle t'observe, se demandant si elle doit accepter ou juste rester là, à regarder.

Pourtant, tu sembles attendre une réponse d'elle. Elle observe tes vêtements couverts de boue, et songe qu'elle n'avait pas eu autant envie de rire depuis si longtemps, qu'elle prendrait tous les risques du monde pour ressentir à nouveau cette petite sensation de légèreté. Après tout, si elle doit finir dupée par un terrien, c'est que le destin aura choisi ce moment bien précis, et qu'elle ne peut plus y échapper.

« Très bien », dit-elle avec un rire à peine caché. Elle descend les quelques mètres qui vous séparent encore, prenant quand même soin à ne pas s'approcher trop de toi qu'il ne le faudrait, et pose un pas prudent sur la boue, ne voulant absolument pas tomber. « Après tout, j'aurais pu vous aider mieux que ça. », dit-elle. « Au lieu de rigoler... Si je vous avais vu, je vous aurais averti. Bien que la boue vous donne... un certain charme. » Son regard glisse le long de tes vêtements, et elle hausse les épaules.

D'un pas léger, elle rejoint la rivière à une dizaine de pas de vous, et s'appuie sur un rocher. « Vous comptez vous jeter dedans et que je vous suive alors, c'est bien ça ? »
icon@doomdays
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11605 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 603
Admin △ Underneath it's just a game

Mud, bath, alcohol, love (Milo) Empty Re: Mud, bath, alcohol, love (Milo)

le Dim 13 Sep 2020 - 14:11
RP archivé suite au départ de Milo Mud, bath, alcohol, love (Milo) 484338566
Contenu sponsorisé

Mud, bath, alcohol, love (Milo) Empty Re: Mud, bath, alcohol, love (Milo)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum