Aller en bas
Nothing lasts forever
Alita Wheeler
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Jenn MULTICOMPTES : No MESSAGES : 1130 CELEBRITE : Odette Yustman COPYRIGHT : Vava - dea tacita | Signa - rainmaker METIER/APTITUDES : Combattante | Guerrière - Traqueuse TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 797

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Ven 24 Avr 2020 - 13:05
Kings (Chris)

Je le vois qui panique, comme effrayé à l’idée que je puisse parler avec Rachel probablement de leur relation. Chose qui me faisait sourire à l’idée même de parler de Chris et d’en savoir un peu plus sur l’homme mystérieux derrière le masque. Mais étant ce qu’il est mon ami, je ne pouvais pas le décevoir. Allai-je quand même le faire ? Partir sans lui dire mes intentions, aller voir Rachel qu’elle m’explique le fond du problème pour enfin connaître la vérité qui dérange. Etant donné sa discrétion et son manque de parole, je n’avais pas beaucoup à me mettre sous la dent. Dans cette attente, le suspens était de prime. Alors qu’il me dit de garder ça pour moi, de ne pas en parler. Mais parler de quoi Chris ? Que tu es en couple avec Chiraz ? Que Rachel t’a avoué ses sentiments ? Oh Chris… « Bien sûr que tu peux compter sur moi, je ne dirais rien. » – Comme s’il ne le savait pas ? Il devrait le savoir que je serais muette comme une tombe. Je suis même bien placée pour le savoir étant donné que j’ai gardé le secret de mon père. Celui-là je le trimballe depuis l’année 2112 soit 8 ans maintenant. Donc les secrets, c’est ma spécialité !

« Ou sinon... non laisse tomber, elle n’apprécierait pas l'idée et me tuerait pour cela. » – Mais que voulait-il dire ? Qu’il aille au bout des choses bon sang ! « Ah non ! Maintenant que tu as commencé, tu termines. Tu allais dire quoi ? » – Je ne lâcherais pas le morceau comme ça. S’il le faut je répèterais la question encore et encore jusqu’à ce qu’il en ait marre. Lui faisant comprendre dans mon regard qu’il n’avait pas intérêt à esquiver ces paroles comme les autres, que cette fois-ci il n’avait pas le choix que de me dire le fond de sa pensée. Malgré mes conseils et mon entrain à vouloir creuser, je n’arrivais pas à percer sa carapace comme trop épaisse pour en atteindre l’intérieure. Comme une petite cuillère essayant de gratter à sa surface ne servant pas à grand-chose au final. Mais se serait mal me connaître que de baisser les bras à la première tentative. Je voulais en savoir plus et découvrir ce qu’il était devenu depuis son atterrissage. Je n’ai pas beaucoup été là pour lui et je n’ai pas pu beaucoup lui parler. Nous pouvons rattraper les choses ensemble mais encore fallait-il que les deux aient envies. Pourquoi s’était-il forger ce mur de pierre autour de lui, avait-il des choses à se reprocher, bien plus qu’il me l’aurait fait savoir ? « Prends note mais penses aussi à me parler. Je suis là et l’instant d’après je ne serais plus là car je devrais partir. » – Pause – « Chris, fais-moi confiance je ne dirais rien. Que ça concerne Rachel, Chiraz ou quelqu’un d’autre… tu peux tout me dire. » – Perche que je lui tendais.

Comme un changement de cap qu’il avait décidé. Ayant maintenue tant bien que mal le cap à tribord, nous voilà maintenant à bâbord. Ces questions personnelles à mon égard, je ne savais pas comment y échapper. Je n’étais pas aussi disposée que lui à faire des phrases courtes, étant plus généralement du genre à débattre ou à me lancer dans de grands discours. Je le voyais mettre ses pieds sur un terrain nouveau me concernant. Un terrain où je n’avais pas encore la maîtrise où j’apprenais encore à me découvrir. Alors que mes joues me trahissaient, que mon comportement changeait à la simple pensée de son sourire. Je sourie malgré moi et tente une réponse sans trop en dire. « Oui, j’ai de forts sentiments envers elle. » Peut-être la connaissait-il ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ma belle blondie, cette femme au cœur généreux et au regard attendrissant. Je la connaissais depuis des années et nous sommes devenues très proches à l’atterrissage de la navette sur Terre. Puis notre relation a évolué, a subi quelques secousses mais elle en est devenue beaucoup plus forte. Et aujourd’hui, ces sentiments d’amitié se sont développés et sont devenus plus forts et plus intenses. Je ne sais pas si c’était de l’amour ou de l’amitié très forte. Mais ce qui est sûr, c’est que je pourrais mourir pour elle.

Alors que le sujet du paternel m’avait refroidi, j’apprenais que Chris avait perdu le sien. M’en voulant de ne pas avoir été là pour le réconforter même s’il n’en avait probablement pas besoin. Imaginant à mon tour mon propre père qui aurait pu subir le même sort le jour de ma mise en prison. Alors que je n’y étais pour rien. Injustice qui m’avait beaucoup affecté surtout après les passages en prison de ma mère qui n’étaient pas tous très joyeux. Injustice que je pourrais détruire en balançant à tous les Odysséens la vérité sur mon père et sur ses agissements. Cependant, je n’avais pas de preuves concrètes et si j’en voulais, la seule chose à faire serait de retrouver l’homme avec qui mon père trafiquait. Un terrain miné et dangereux en somme. « Ce n'est pas une grande perte. » – Connaissant ce sentiment bien que mon père soit toujours en vie. Je me doutais bien que son père n’était pas des plus tendres mais il ne m’avait jamais dit à quel point. Malgré le peu d’informations qu’il me donne, je pouvais ressentir sa souffrance comme inscrite dans ses mots. Je m’approche de lui et pose ma main sur son épaule pour lui signifier mon soutien, lui dire que j’étais là encore une fois. Un changement de cap s’imposait de lui-même, revenant à tribord pour l’interroger sur les circonstances de sa mort et pour en apprendre davantage.

« Je ne savais pas qu’il était mort, comment est-ce arrivé ? » – Demandai-je avec délicatesse, marchant sur des ronces du passé. Le terrain étant instable et tout aussi dangereux qu’est le mien mais j’insistais, voulant découvrir la vérité.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Whatever it takes -
Chris Wilson
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra MESSAGES : 3351 CELEBRITE : Brett Dalton COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar), frimelda (signature) METIER/APTITUDES : ancien militaire - maniement des armes - statège TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 275

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Mer 29 Avr 2020 - 11:38
Kings
C« Le principal est qu’elle soit toujours là. » C'était important en effet et touchant à la fois. « Pareil. Des rencontres parfois surprenantes et agréables. Même si au fond, je me dis que des pertes humaines auraient pu être évitées tandis que des relations durables ont pu être créées. » « Les relations ont besoin de temps pour être créées. » Un lien de confiance qui devait s'instaurer mais aussi une relation réelle entre chaque individu, entre les tribus aussi. Or, chaque pas devait être réalisé avec soin et doucement. Chaque pas était amorcé petit à petit. Il y avait des liens qu'il était nécessaire de resserrer. Il y avait des liens qui devaient être renforcés. Mais la confiance prenait du temps à être instaurée. Rien qu'entre les tribus originaires, qui étaient là alors que nous étions dans le ciel, il avait fallut du temps pour que les tribus cessent de se déchirer. Et certaines relations étaient encore tendus bien que chacune des tribus faisait des efforts. Plus spécifiquement, les liens entre tribus et ceux venus du ciel seraient encore plus resserrés avec l'arrivée des envahisseurs. Tout le monde qui unirait ses forces dans la guerre, pour vaincre ou tenter de vaincre les envahisseurs le moment venu. La guerre qui n'était pas encore là heureusement, pour le moment. Son ressenti qui était néanmoins plus compliqué que le mien alors qu'elle était arrivée avant, qu'ils avaient vécu.

« Pourquoi t’acharner Chris. Tu sais bien que tu vas perdre. » « Tu es celle qui va perdre ! » Si elle tentait de me déstabiliser, je comptais bien la faire échouer dans sa tâche. Il y avait les mots. Mais aussi chacun cherchait à attaquer et à se défendre comme jamais. Une nécessité. Une volonté de gagner aussi comme tout elle le voulait. L'esprit de compétition qui était là alors que chacun attaquait et se défendait du mieux possible. C'était une série de danse acrobatique et de combat acharné. Des pas en avant, des pas en arrière. Et pourtant comme elle avait prévu, elle marquait le cou. Son bâton qui touchait mon omoplate gauche là où mon bâton rencontrait une autre partie de son corps que j'avais elle annoncée préalablement. « Désolée, une prochaine fois peut-être ? » Un goût amer en bouche que je savais qu'elle reconnaissait. Ayant conscience qu'il y avait ce sentiment de défaite alors que tout comme elle, je détestais perdre. Mon regard posé sur elle alors qu'elle reprenait quelques minutes après la parole. « Fais attention, je ne voudrais pas voir ce bâton s'enfoncer dans ton ventre. Peut-être qu’un retour aux poings est à envisager ? À moins que tu me montre de quoi tu es capable ? » « Evitons de nous embrocher. » On avait déjà donné. On avait déjà se manquer de se blesser plus violemment et plus agressivement que ce qui n'était permis, autorisé lors des entraînements. Certaines limites à respecter mais des coups qui avaient aussi été portés à la mâchoire. Alternative qu'elle proposait que de repasser, que de retourner aux poings. Mais voulant continuer. Bâtons dont j'avais moins l’opportunité de maîtriser. Des poings dont je savais déjà me servir. Les poings qui n'étaient pas un problème. Des combats au corps et corps que je savais maîtriser. Non pour devenir meilleur, il fallait apprendre à user d'autres armes, d'autres techniques. Et user les bâtons était une technique que je voulais continuer de maîtriser, était une technique que je voulais continuer de réussir à maîtriser. Ne comptant pas rester sur une défaite. Ne comptant pas rester sur ce point zéro. Esprit de compétition toujours là qu'elle venait simplement de raviver. « On continue avec les bâtons. » Ce n'était pas une question. Ce n'était pas une proposition. C'était une affirmation. Bâtons que je faisais tournoyer entre mes doigts avant d'attaquer de nouveau après avoir énoncé ma première attaque.

Spoiler:
J'ai pas lancé les dés de nouveau comme la défaite de Chris était prévue Kings [Alita] - Page 2 1689179954
on peut clôturer sur ma réponse ou sur ta réponse prochaine, et pourra rp de nouveau après la maj Kings [Alita] - Page 2 3395933406Kings [Alita] - Page 2 484338566
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Chris Wilson le Jeu 25 Juin 2020 - 18:35, édité 1 fois
Nothing lasts forever
Alita Wheeler
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Jenn MULTICOMPTES : No MESSAGES : 1130 CELEBRITE : Odette Yustman COPYRIGHT : Vava - dea tacita | Signa - rainmaker METIER/APTITUDES : Combattante | Guerrière - Traqueuse TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 797

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Sam 2 Mai 2020 - 19:22
Kings (Chris)

Entraîner. Devenir entraîneuse pour Rachel, la fameuse Rachel de Chris. Sur ce coup-là, je pouvais sentir qu’il me faisait confiance permettant de redorer ma petite personne. Douée, oui on peut dire ça, non sans vouloir me vanter mais oui j’me défendais plutôt bien, étant forte et déterminée. Mais comme tout le monde j’avais aussi mes limites. Sa confiance et ses compliments m’allaient quand même droit au cœur m’extirpant un sourire. « Figures-toi que je suis toujours aussi douée, d’ailleurs je peux toujours te montrer de quel bois je me chauffe si tu veux ! » Toujours prête à en démordre alors que mon nez saignait toujours. Pensant que j'étais K.O alors que même si ce n’était pas le meilleur moment pour se remettre à s'entraîner sur le ring, l’envie était plus forte que jamais. M'étant donc relevée, j’attendais que mon partenaire soit prêt et j’espérais vraiment qu’il veuille de nouveau s’entraîner et oublier qu’il m’ait frappé. Je ne voulais pas qu’il refuse par politesse ou par peur de m'en remettre une, étant prête à en démordre. En échange, je voulais qu’il me promette de ne plus me frapper. Du moins, plus comme ça. « Si tu me promets de ne plus lever la main sur moi, je veux bien ma revanche. Et si tu refuses, je dirais à tout le monde que tu es une poule mouillée et à Rachel aussi. » – Souriant, le provoquant pour rigoler car je voulais simplement qu'il accepte, mais par mesure de précaution, je m’étais mise en position de défense au cas où que le coup parte tout seul.

« Bon sinon pour te répondre, j’irais lui parler… d’un possible entraînement bien entendu » – Lui dis-je mi-sérieuse, mi-moqueuse avec un clin d’œil le taquinant de nouveau pour l’apaiser mais soupçonnant aussi sa détresse à l’idée d’évoquer leur histoire d’amour. Enfin s’il y en avait une. Je prenais un malin plaisir à le voir me supplier de ne pas lui parler de lui et pourtant durant l’entraînement fallait bien que j’aie un sujet de discussion pour la pousser dans ses limites et à se surpasser. Je prends soin de ne pas évoquer avec lui mon idée de lui parler pour ne pas l’alarmer plus que ça, déjà que son visage trahissait son angoisse, je n’allais pas en rajouter une couche. Qui plus est, je l’entendais dire qu’il m’en parlerait plus tard comme laissant le sujet de côté. Je ne savais pas si je pouvais lui faire confiance sur le « plus tard » étant donné sa discrétion. Mais je me devais de lui faire confiance étant toujours son amie, enfin j’espère. Enfin, il me pose la question tant redoutée sur mes sentiments pour cette fille. Autumn, elle m’avait fait craquer avec son caractère redoutable qui se cache derrière cette facette d’élégance et de générosité. A la différence de moi qui suis plus caractérielle et surtout plus téméraire et ténébreuse, beaucoup moins altruiste et généreuse. Nous étions différentes mais cela ne nous empêchait pas de nous aimer pour ce que nous sommes. « Je ne sais pas, elle fait partie des Cents. » Restant vague, me rappelant tout d’un coup le Projet 100 et l’atterrissage sur Terre des années auparavant. C’était le premier jour sur Terre que j’avais rencontré Autumn. Je l’avais aidé à réparer le vaisseau. On était encore jeune et on ne savait pas ce qui nous attendrait. D’ailleurs, je ne sais même pas ce qu’est devenu Chris après ça. Il avait l’air d’avoir changé, je ne sais pas. Peut-être me trompais-je… « D’ailleurs, on n’en a jamais parlé mais, j’espère que l’atterrissage n’a pas été trop dur pour toi ? Il faut dire que quelque part, vous nous aviez sauvés d’une guerre avec les Terriens. » – Chose vraie, après la chute de l’Odyssée sur Terre, tous les yeux étaient rivés vers le ciel regardant l’énorme vaisseau tomber. Nous étions tous très inquiets pour eux ne sachant pas s’ils survivraient au crash. Je sais que des familles ont été détruites à cause de ça. A la suite de cet évènement, nous avions recensés nos blessés et nos morts et des négociations avaient eu lieu pour une possible paix avec les Terriens. Paix qui nous unie à présent.

« Il n'a pas survécu au crash. »« Oh, je suis désolée sincèrement. J’espère que tu as eu le temps de lui dire aurevoir. » – L’écoutant parler alors que quelques secondes avant je pensais au crash de l’Odyssée. Quelle coïncidence et surtout quelle tragédie. J’ai toujours su que leur relation était compliquée, que leurs sentiments n’étaient pas partagés au grand jour mais qu’au fond d’eux-mêmes, ils s’aimaient quand même tel un père et son fils. Enfin c’est ce que je pensais, puis apprendre que son père est mort à la suite du crash n’a pas dû être facile. Je ne voulais pas enfoncer la lame plus profondément dans son corps déjà partiellement blessé par les évènements. Me recentrant sur le présent et non le passé. Passé qui était miné pour moi aussi. Passé qui restait derrière et qui me rattrapait quand je revoyais mon père. Passé pour Chris qu’il pouvait laisser derrière alors que son père est mort.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
- Whatever it takes -
Chris Wilson
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra MESSAGES : 3351 CELEBRITE : Brett Dalton COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar), frimelda (signature) METIER/APTITUDES : ancien militaire - maniement des armes - statège TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 275

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Dim 10 Mai 2020 - 21:54
Kings
Une sorte de machine de guerre. Déterminée à continuer alors qu'elle me proposait de reprendre là où nous nous étions arrêtées. Pouvant voir cette lueur de détermination dans son regard, son désir d'en découdre alors qu'elle reprenait la parole pour me faire une proposition. « Figures-toi que je suis toujours aussi douée, d’ailleurs je peux toujours te montrer de quel bois je me chauffe si tu veux ! » « Tu es sûr ? » Conscient qu'elle n'allait pas apprécier le ton maternel, l'instinct protecteur. Conscient qu'elle allait détester encore plus l'idée que j'envisage qu'elle n'était pas capable de se battre. Ce que je ne pensais pas, estimant qu'elle était tout à fait prête à repartir donner des coups de poing et repartir à l'assaut mais ne voulant pas que ce soit de trop. Ne voulant pas qu'elle en vienne à regretter bien qu'une autre voix me chuchotait de juste y aller, de faire comme si de rien n'était, de reprendre là où nous nous étions arrêtés. Note de prudence alors que je ne la connaissais pas comme avant et ne souhaitait sortir la hache de guerre de nouveau. Préférant de loin cette atmosphère qui devenait de nouveau plus détendue que celle précédente trop crispée et émotive. Préférant de loin le tapis d'entrainement à tout ce qui ressemblait de près à une discussion sentimentale. L'action plutôt que les mots. Mais toute brûlant et pleine de passion, elle ne pouvait qu'insister et me charrier de plus belle. Un défi qu'elle lançait ou un ultimatum. « Si tu me promets de ne plus lever la main sur moi, je veux bien ma revanche. Et si tu refuses, je dirais à tout le monde que tu es une poule mouillée et à Rachel aussi. » Me taquinant pour j'accepte alors qu'elle se doutait que j'avais des réserves. Déjà en position de défense. « Promis je te casserai pas le nez de nouveau. » Grossissant les traits alors que je savais que son nez n'était pas cassé, que je savais très bien ce qu'elle voulait dire par les premiers mots implicitement. Et tout aussi certain que je ne prenais pas son ultimatum au sérieux, alors que je ne pensais pas pendant une seconde qu'elle puisse dire cela à Rachel ou mettre sa menace à exécution. Bon joueur néanmoins alors que j'en revenais à me positionner au centre de la pièce en face d'elle. Prédateur prêt à faire face et attaque de nouveau. Un bon entraînement. Mais aucun de nous deux qui n'avait pour le moment idée que dans un futur proche le combat deviendrait plus réel, que ce ne serait pas seulement des nez qui seraient cassés mais qu'il y aurait aussi des corps qui tomberaient. La guerre bientôt là. « Bon sinon pour te répondre, j’irais lui parler… d’un possible entraînement bien entendu » « Merci. » Ce qui n'était pas dit que la jeune femme aux cheveux bruns en vienne à accepter bien que ce serait un début. Pièce d'argent jetée en l'air. Mon regard qui se posait sur elle, alors que de nouveau attentif, de nouveau calme, j'étais prêt à continuer cet entraînement. « A toi l'honneur. » Une partie remise alors que je offrais la possibilité d'attaquer en premier, de tenter d'être la plus raide et frapper tour à tour.

Conversation qui se poursuivait alors que chacun prenait place, qu'un nouveau cercle était formé. Tic, tac résonnant silencieusement dans ma tête. « Je ne sais pas, elle fait partie des Cents. » Les 100. A l'origine une bande de criminelle. Un projet secret. Un nom qui était resté. Ayant survécu mais pas tous. Un groupe qui était fort, qui se serrait les coudes alors qu'ils avaient fondé leur propre famille. « D’ailleurs, on n’en a jamais parlé mais, j’espère que l’atterrissage n’a pas été trop dur pour toi ? Il faut dire que quelque part, vous nous aviez sauvés d’une guerre avec les Terriens. » « C'était brutal, oui, mais pour vous aussi. » Vaisseau métallique qui s'était disloqué en deux. Crash brutal. Une partie de l'odyssée finissant dans l'océan. Ceux qui ne s'étaient pas trouvés du bon côté qui étaient mort. La chance souriant peut être aux autres. Difficiles à dire alors que certains avaient perdu la vie aussi lors de l’atterrissage, après à cause des infections. Aide venu des naoris. Il y avait eu des pertes, mais eux aussi avaient connu des pertes, ayant aussi affronté les grounders la première fois avant qu'un terrain d'entente ne soit créé. « Vous nous avez sauvé la vie en premier. » Ce qu'ils avaient fait en confirmant au conseil que la terre était viable, qu'il était possible de vivre en bas. Et en étant là désormais, quelques années plus tard. Une évolution faite et le temps qui paraissait si court, mais qui avait pourtant passé. Elle qui espérait que j'avais pu lui dire au revoir. « Oh, je suis désolée sincèrement. J’espère que tu as eu le temps de lui dire aurevoir. » Un au revoir différent alors que j'avais été là, quand il avait été envoyé dans l'espace. Regardant les portes s'ouvrir, lui disparaitre dans la nuit profonde. Aucun mot prononcé. Juste un regard. « Quelque sorte.. mais je l'ai dit cela a pas vraiment d'importance. » Aucune embrassade. Non. Ne valant rien. Et pas que j'esquissais sur le côté alors que je reprenais la parole et recentrer le sujet. « Tu passes à l'attaque ou ... ? » Prêt.

Spoiler:

Si tu veux lancer les dés, on peut Kings [Alita] - Page 2 484338566
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nothing lasts forever
Alita Wheeler
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Jenn MULTICOMPTES : No MESSAGES : 1130 CELEBRITE : Odette Yustman COPYRIGHT : Vava - dea tacita | Signa - rainmaker METIER/APTITUDES : Combattante | Guerrière - Traqueuse TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 797

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Jeu 14 Mai 2020 - 20:19
Kings (Chris)

Croyait-il vraiment que je doutais de mes capacités. Bien sûr que non. Pensait-il qu’il était meilleur que moi. Probablement et avait-il déjà reçu une rouste par une fille ? Non pas que je voulais lui rendre la monnaie de sa pièce, mais il me semblait bien trop sûr de lui pour le coup. Peut-être avait-il envie de me protéger contre lui-même. Contre ce monstre qui pouvait rugir en lui comme c’était le cas tout à l’heure. Cette promesse qu’il me dit, que j’espérais qu’il tienne. Celle de ne plus lever la main sur moi du moins jusqu’à me casser le nez j’entendais bien. On pouvait s’entraîner, se faire mal mais sans le faire exprès et non dans l’extrême. Ce qu’il avait tout à l’heure était bel et bien intentionnel et je voulais vraiment ne plus y penser. Ne plus ressasser ce coup violent qu’il m’avait porté et tout simplement tourner la page.

Alors que nous étions en position de combat, nous n’avions aucune idée de ce qui se passerait à l’avenir. Nous n’avions aucune idée du futur et nous ne savions pas à cette heure précise qu’une guerre allait éclater non loin des plaines vers les ruines. Nous ne savions pas que nous ne serions pas préparés face à l’ennemi et que bons nombres de morts seront recensés. Nous ne savions pas si nous vivrons ou mourrons dans cette guerre sans merci. Nous ne savions pas qu’un ennemi de la mer pouvait décider de venir et de nous attaquer avec des armes. Tout ces évènements ne se sont pas encore produits et pourtant, il se produiront.

Alors qu’il me laissait l’honneur de commencer, j’écoutais ses réponses à mes questions. Un peu modeste sur le côté brutal alors qu’il avait vécu l’atterrissage de l’Odyssée qui était bien plus imposant qu’une pauvre navette. Ledit vaisseau qui s’était écrasé violemment et qui s’était détaché lentement mais sûrement. L’énorme carcasse s’était disloquée de toutes parts et beaucoup de personnes n’avaient pas survécu. Heureusement, les personnes les plus chers à mes yeux étaient encore bien vivantes, même si nous ne savions pas pour combien de temps. L’horloge continuant de fonctionner, les engrenages continuant leur cliquetis et le temps défilant silencieusement. Nous leur avions sauvé la vie grâce aux négociations avec les Terriens et nous leur avons évité une guerre. Une guerre qui aurait pu faire des victimes supplémentaires et qui aurait pu tous nous tuer. « Oui pas faux, mais grâce à vous nous avons réussi à trouver des armes et à survivre plus longtemps. Donc je dirais, que nous sommes quittes non ? » – Repensant aux nombreux évènements, aux retrouvailles avec les Odysséens et aux liens qui s’étaient améliorés avec le temps. Les Odysséens avaient leur campement pas loin du notre et nous pouvions nous voir plus souvent qu’avant. Nous avons tissé des liens qui autrefois n’auraient eu aucun sens ni même n’auraient existés. Nous nous sommes rendus compte aussi à quel point nous avions changé Cents et Odysséens, séparés pendant un an. Malgré ça, nous sommes devenus proches et nous essayons tant bien que mal de rattraper le temps perdu et de profiter de chaque instant car comme vous le savez : rien ne dure jamais.

« Ce qui n’a pas d’importance, n’a pas sa place dans le cœur. » – Chose que je pensais vraie. Ce qu’on dit n’avoir pas d’importance n’est donc pas important à nos yeux et n’est que de passage dans notre vie. Comme c’était le cas pour Chris visiblement. Je ne voulais pas le forcer à dire quoi que se soit. Même si ma curiosité était à son maximum, je me devais de respecter sa vie privée comme il le faisait avec moi. « Je suis prête. » – Je me concentre, en position d’attaque, prête à en découdre avec M. Chris Wilson.

Toutefois, il arrive qu'on ne puisse pas toujours se focaliser sur l'entraînement et à se remettre en question. A reprendre les évènements antérieurs et à essayer de démêler l'histoire de ce coup si violemment porté à mon visage. Je ne puis oublier ce geste si… brutal ? Mes mains tremblaient et je perdais ce contrôle que j'avais repris jusqu'à maintenant. Il se perd comme si une trappe s'était ouverte à cet instant T. Je ne pouvais reprendre le contrôle ; et mes actions futures n'allaient pas dans le sens que je l'espérais. Je me surpris à me ruer sur Chris telle une lionne affamée, comme s'il était une proie qui n'avait pas vu le coup venir. Un coup dans les côtes si violent qu'il devait se reculer. La seconde d'après, je l'entendais gémir et juste après, je reprenais mes esprits comme si mon voyage prenait fin. « Oh non Chris, je suis désolée vraiment je ne voulais pas… » – Sincère mais peut-être n’allait-il pas le croire. Je n’en croyais pas moi-même, de m’être ruée sur lui comme une attardée. Comme prise dans un étau, mon véritable moi. Je veux dire, moi Alita Wheeler, je ne voulais pas de ce geste. Je ne voulais pas lui faire de mal. Il va penser que j’ai fais cela uniquement par pur vengeance alors que je sais pertinemment que ce n’est pas moi. « Je te jure que ce n’est pas moi… Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je… je… » – Comme prise d’une amnésie partielle, je ne comprenais pas ce qui clochait chez moi. Cette injustice, ce que j’avais vécu, avait-il un lien avec ce qui s’était produit ? Comme un démon qui venait de prendre le dessus sur la personne que j’étais. Je ne voulais pas qu’il parte ou qu’il m’en veuille. Je voulais simplement repartir de zéro et me voilà repartie de plus belle. Quelle idiote.

Dé:
1 : Alita se déconcentre et tente de viser le visage à l’aide de ses poings et Chris évite le coup facilement
2 : Alita se concentre et tente de viser l’épaule gauche puis droite, elle réussie
3 : Alita trébuche et tombe comme une m**de, une enfant !
4 : Alita amorce le corps à corps et se retrouve derrière Chris par surprise et arrive à le faire tomber au sol
5 : Alita se rappelle trop du coup violent de Chris et lui inflige un coup violent dans les côtes
6 : Alita se concentre et tente de viser son visage, elle réussie mais un peu forte la frappe

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Spoiler:
Avec plaisir mon cher Wilson  Kings [Alita] - Page 2 171928021 Ahah  Kings [Alita] - Page 2 893948676
Par contre désolé, le dé n'a pas été cool je pensais pas tomber sur ce chiffre  Kings [Alita] - Page 2 4232520954  Kings [Alita] - Page 2 4068885034
P.S. > Peut-être que j'aurais dû te laisser le choix de la blessure, je suis encore un peu trop débutante avec les dés. Dis-moi si tu veux que je change quelque chose ou tout simplement que je te laisse le choix Kings [Alita] - Page 2 484338566


Dernière édition par Alita Wheeler le Sam 16 Mai 2020 - 18:20, édité 3 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2831 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 325
Admin

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Jeu 14 Mai 2020 - 20:19
Le membre 'Alita Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés' : 5
- Whatever it takes -
Chris Wilson
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra MESSAGES : 3351 CELEBRITE : Brett Dalton COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar), frimelda (signature) METIER/APTITUDES : ancien militaire - maniement des armes - statège TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 275

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Mar 26 Mai 2020 - 19:43
Kings
« Ce qui n’a pas d’importance, n’a pas sa place dans le cœur. » Ce même coeur avec lequel elle parlait. Un hochement de tête dans sa direction alors que je reprenais la parole doucement. « Tu as certainement raison. » Sourire échangé. Note de complicité et le silence qui répondait avec douceur à cet échange. Ce que j'aimais avec elle. Ayant oublié ces moments, mais des moments qui faisaient aussi du bien alors que parfois les esprits s'accordaient. Un même terrain d'entente. Un même fil sur lequel marcher.

« Je suis prête. » Un début d'entrainement qui commençait à nouveau. Un nouveau départ. Les compteurs qui étaient remis à zéro l'instant d'après. Les compteurs repartaient à zéro et les secondes commençaient à défiler. Scrutant. Tournant autour d'elle. Des premiers coups échangés et mesurés alors que je l'observais, évitais les premières attaques puis faisais de même. Et soudainement, elle passait à l'assaut plus soudainement, plus brutalement et plus violemment. Recevant soudainement un coup violent dans les côtes. Un coup plutôt violent alors que je ne pouvais m'empêcher de pousser un gémissement. Ayant frappé avec violence. Comme démontré alors que je reculais et portais ma main au niveau de mes côtes. Un peu vengeresse. Non pas que je lui en voulais. Me redressant alors que la douleur me rappelait aussi ce qu'il en était, me rappelait les entraînements préalables que j'avais subi. « Oh non Chris, je suis désolée vraiment je ne voulais pas… » Paraissant regretter son geste alors que je me redressais, et faisais quelques pas dans sa direction. « T'inquiète. » Paraissant gênée ou peut être une note de culpabilité. Coupable qu'elle ne devrait pas alors que je lui avais bien frappé son visage avec encore plus de violence. Et des coups qui pouvaient aussi être donnés et rendus lors d'un entrainement. Mais elle paraissait soudainement se figer, s'attarder sur ce détail comme si elle m'avait souffert plus que jamais. Un peu comme moi préalablement. La bête lâchée. Le monstre qui se dévoilait. Les ténèbres qui gagnaient un pas. Peut être ce à quoi elle pensait alors qu'aucune note de malice était perçue dans sa voix. « Je te jure que ce n’est pas moi… Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je… je… » « Et c'est pas grave, c'est pas pire que les coups que j'ai pu recevoir à l'entraînement. » C'est que je l'avais bien frappé aussi. Et des coups déjà reçus. Etant bien. Regard qui se portait sur elle, attendant qu'elle en vienne à reprendre le contrôle de ses émotions et qu'elle en vienne à retrouver le point. « Tu veux m'en parler plus ou on continue à s'entraîner ? » Et ce petit geste subtil qu'elle réalisait. Signe d'assentiment ou son corps qui répondait mécaniquement, cherchant à trouver un échappatoire. Un signe de sa tête suffisant alors que la seconde d'après les rôles s'inversaient et que je l'attaquais de nouveau à mon tour. M'approchant de nouveau. Premiers coups échangés puis visant cette fois-ci non pas sa mâchoire mais son ventre. Ventre que je réussissais à viser et que je réussissais à attendre. Son corps qui se pliait en deux bien que toute la violence n'avait pas été mise dedans. « ... ça va ? » Distraite, elle l'était. Et me demandant pas s'il n'y avait pas de plus que ce qui se passait.

1 : Chris donne un coup de poing dans l'épaule d'Alita
2 : Chris fait passer Alita par-dessus lui et il l'envoie sur le sol
3 : Chris échange plusieurs cours de suite avant Alita pour réussir à percer sa défense, l'acculer contre un mur
4 : Chris évite un coup de poing d'Alita, il se laisse rouler au sol pour balayer ensuite ses jambes
5 : Chris donne un coup de poing dans le ventre d'Alita
6 : Chris danse avec Alita et échoue à percer sa défense
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Chris Wilson le Mar 26 Mai 2020 - 19:52, édité 1 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2831 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 325
Admin

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Mar 26 Mai 2020 - 19:43
Le membre 'Chris Wilson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés' : 5
Nothing lasts forever
Alita Wheeler
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Jenn MULTICOMPTES : No MESSAGES : 1130 CELEBRITE : Odette Yustman COPYRIGHT : Vava - dea tacita | Signa - rainmaker METIER/APTITUDES : Combattante | Guerrière - Traqueuse TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 797

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Ven 29 Mai 2020 - 23:12
Kings (Chris)

Le coup violent que je lui avais porté au niveau des côtes ne l’avait pas énervé comme si nous nous étions acquittés de nos dettes. Un simple rassurement de sa part a fini par me redonner confiance et ses paroles qui suivirent ont fini par me faire oublier cette culpabilité qui m’avait frappé bien plus tôt. Certes le coup était bien moins violent qui celui qu’il m’avait donné et sûrement que les nombreux coups qu’il pouvait recevoir en entraînement mais quand même je pensais avoir dépassée cette limite. Mais si celle-ci n’est pas enfreinte, cela voulait probablement dire qu’on pouvait continuer sur cette voie, sans bien entendu déraper sur les zones sensibles comme le visage ou l’entre deux jambes. Il faut dire que sur ce dernier point, peut-être que Chris aurait plus de mal que moi. Enfin, ce n’est que supposition, là n’est pas la question. Je savais aussi bien que lui à quel point les entraînements pouvaient varier selon les personnes avec qui on est. On peut très bien faire un entraînement classique et sans conséquences notables, ou on peut très bien faire un entraînement brutal et technique, axé sur le port de coups violents et bien placés parfois même un peu trop. Pour avoir été de nombreuses fois à l’infirmerie, tout comme Chris je le crois, nous savions exactement ce que cela impliquait que de réaliser un entraînement avec une personne dont les aptitudes physiques étaient à la hausse.

Ce que j’aime bien chez Chris, c’est son côté avenant. Il attendait tandis que je reprenais mes esprits. Il ne voulait pas me brusquer et voulait que les choses se passent bien. J’aimais beaucoup cette qualité chez lui. « Non ça va, on peut continuer. » Pratiquement remise de mes émotions, je ne voulais pas ressasser le passé et repenser à ce qu’il s’était passé sur l’Odyssée. Un coup dans le ventre que je n’avais pas vu arriver. Ce coup qui n’avait rien de violent et pourtant l’action de mon corps qui le transcrit autrement. « Oui ça va. D’habitude je me défends mieux que ça. Ne t’inquiète pas. » Le rassurant sur mes capacités physiques qui ne montraient rien de bon, sûrement liées à mes capacités mentales qui elles, s’affolaient dans ma tête comme des sirènes d’alerte. Je prends quelques secondes de répits, histoire de me vider la tête. Je me souviens de cette phrase qu’Aliénor m’avait dite : « Concentre-toi sur ce qui est vraiment important. Vide-toi l’esprits de toutes ces mauvaises ondes. Tu vaux mieux que ça » Ensuite, elle m’avait dit de l’imiter dans un exercice de respiration où il fallait respirer par le nez profondément en rentrant le nombril et expirer lentement en décontractant. C’était de la méditation et cela m’avait beaucoup aidé quand j’étais en colère contre mon père, il faut dire que ça arrivait très souvent.

Quelques secondes de prises et me voilà revigorée. Je souris à Chris tandis qu’il continuait de me regarder avec un mélange d’inquiétude et d’incrédulité. Je savais qu’il n’allait pas me forcer la main à me demander encore et encore ce qu’il pouvait bien se passer dans ma tête. Donc je reprends ma position et décide de continuer l’entraînement. « Et si on corsait les choses ? » Voulant m’amuser en plus de s’entraîner, je décide de fouiller l’entrepôt à la recherche de deux bâtons pouvant servir. Par chance, deux traînaient dans un coin, plutôt bien fabriqués. « Des forgerons parmi vous ? Le travail est réellement bien fait. » Ces bâtons pouvaient être utilisés pour justement donner de l’amplitude au combat. Comme une autre manière de défier son adversaire. J’en pris un et envoya l’autre à Chris. « Si on s’amusait un peu ? On détermine une partie du corps qu’on doit toucher comme une cible pour l’un et l’autre et le premier qui atteint sa cible a gagné. Qu’en penses-tu ? » Jeu enfantin en soi mais qui peut se révéler très technique quand on considère deux personnes bien entraînées. Tous les deux nous savions nous défendre, nous protéger et attaquer. Nous connaissons les techniques de combat et nous pouvons user de celles-ci pour atteindre l’autre dans n’importe quelle situation.

« Pour ma part j’ai décidé de viser ton omoplate gauche. Fais attention à tes arrières Chris » Lui lançais-je avec un clin d’œil commençant mes premières frappes sur le devant. Commençons peu, commençons petit.

Dé:
1. L’épaule gauche
2. Le coude droit
3. L’omoplate gauche
4. Le genou droit
5. Les fesses
6. La hanche gauche

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] je sais pas si ça peut te tenter de jouer le jeu. J'ai improvisé, tu me diras sinon je peux changer t'inquiète pas  Kings [Alita] - Page 2 171928021 (j'ai expliqué la règle dans le rp) > Je me disais qu'on pouvait jouer encore avec le dé avec une chance sur six d'avoir une réussite ? Comme tu le sens ou sinon on décide d'un commun accord un vainqueur ou perdant ou " match nul " > On a le choix en vrai Kings [Alita] - Page 2 1689179954 (tu peux choisir de toi même la partie du corps j'ai fais le dé pour ça mais pas obligatoire) > Si besoin tu peux me MP


Dernière édition par Alita Wheeler le Ven 29 Mai 2020 - 23:19, édité 2 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2831 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 325
Admin

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Ven 29 Mai 2020 - 23:12
Le membre 'Alita Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés' : 3
- Whatever it takes -
Chris Wilson
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra MESSAGES : 3351 CELEBRITE : Brett Dalton COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar), frimelda (signature) METIER/APTITUDES : ancien militaire - maniement des armes - statège TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 275

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Jeu 11 Juin 2020 - 17:12
Kings
« Non ça va, on peut continuer. » « Alors on continue. » Mettant le passé à distance. Chacun qui avait sa propre méthode pour le faire. Chacun qui faisait ce qu'il fallait pour mettre les ombres à distance et garder le contrôle. Ma solution qui avait toujours été celle de tout enfermer dans des boîtes. Imaginant une boîte ou un tiroir d'une armoire. Un tiroir ou une boîte dans laquelle je rangerai toutes mes pensées ou mes émotions. Des boîtes qui s'opéraient. Chez certains, des cadavres dans le placard. Chez moi, il y avait des boîtes et des boîtes. Pouvant presque faire un château avec ou jouer à tétris. Des boîtes qui pour certaines prenaient la poussière, étaient simplement abandonnées là. Comme des archives. Des armoires dans lesquelles je rangeais. Les grains de poussière qui tombaient et qui s'accumulaient. Peu pour passer le chiffon derrière ou faire un peu de ménage. Les laissant simplement là, prendre racine dans l'obscurité. Les laissant devenir des végétaux, des plantes sans importance en quelque sorte ou les laissant se transformer en chênes centenaires. Car des boîtes auquel je touchais pour certaines jamais et d'autres que j'ouvrais de nouveau. Attirantes. Comme si des papillons multicolores étaient refermés à l'intérieur et risquaient de s'y échapper. Mais aussi des boîtes qui contenaient des créatures plus sombre, des démons. Emprisonnés pour l'éternité et qui n'attendaient qu'une seconde, que le couvercle soit dégagé pour s'échapper. D'autres étaient un peu comme une boîte de pandore, aussi belle et irrésistible que mortelle. Il fallait choisir avec soin. Petit écriteau qui indiquait à celui qui venait dans les archives le contenu oublié d'une boîte. Là où toute la vie d'une personne pouvait se résumer à des dessins ou être contenus dans des livres avec des pages maculées d'encre, par ici il n'y avait que des boîtes. Et pendant un bref instant, je ne pouvais aussi que me demander ce qu'elle en faisait de toutes ces pensées. Tentant de chercher à savoir où elle dissimilait ses souvenirs, ses pensées, ses émotions, ses désirs, ses rêves ou cauchemars. Me demandant. Mais question que je ne posais pas. Risque qu'elle me prenne pour un fou de nouveau. N'étant plus aussi prêt à jouer avec le diable qu'autrefois. Peut être simplement que ce duel avec le diable avait déjà été passé il y a for longtemps et que j'en continuais de payer le prix. « Oui ça va. D’habitude je me défends mieux que ça. Ne t’inquiète pas. » Un hochement de tête. Inquiétude qui disparaissait. La laissant prendre le contrôle, prendre le temps nécessaire pour se recentrer, méditer l'espace d'un instant, reprendre le contrôle de sa respiration et des battements de son coeur.

« Et si on corsait les choses ? »« Pourquoi pas. » N'étant pas contre et l'observant avec curiosité cherchait quelque de chose précis dans ce lieu qui servait de salle d'entraînement. « Tu cherches quelque chose de précis ? » Pouvant la guider ou chercher avec elle si besoin est, mais déjà elle trouvait ce qu'elle voulait. « Des forgerons parmi vous ? Le travail est réellement bien fait. » « Aucune idée, je crois qu'il faut plus chercher du côté des grounders pour trouver des forgerons... par ici, il y a surtout des ingénieurs et des ingénieux. » Pensant à Isaïah. Pensant à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ingénieux, ils l'étaient. Doués de leur main. Cerveau dont il se servait non pas pour faire le mal mais pour le plus grand bien, alors qu'ils développaient et créer, permettant au campement d'acquérir de nouveau une base d'électricité. Image chassée quand je me concentrais sur elle pour tenter de comprendre ce qu'elle cherchait à faire, où elle cherchait à en venir. « Si on s’amusait un peu ? On détermine une partie du corps qu’on doit toucher comme une cible pour l’un et l’autre et le premier qui atteint sa cible a gagné. Qu’en penses-tu ? » « Compris. A toi l'honneur. » Des règles simples, mais efficaces. Attrapant le bâton en vol. Le maniant l'espace d'un instant pour m'habituer à son poids. Esquissant un cercle. Un jeu simple. Le premier qui était le plus rapide gagnait.  « Pour ma part j’ai décidé de viser ton omoplate gauche. Fais attention à tes arrières Chris » Et elle marquait tout aussitôt sans que je n'eus le temps de trop réfléchir. Frappant et réussissant à frapper là où elle voulait, touchant mon omoplate gauche. Me reculant. Plissant les yeux, concentré. Dextérité qu'elle avait et vitesse qu'elle pouvait avoir alors qu'elle était plus fine, plus petite. Taille qui pouvait lui servir qu'à son avantage. Plus haut qu'elle, plus musculaire. Ce qui était avantageux pour frapper fort et méchamment. Mais la force qui ne servait à rien là. Il fallait simplement esquiver, tournoyer et attaquer rapidement se retirer aussitôt. Un style différent. Et un entraînement tout aussi intéressant. « Je vise ton épaule gauche. » Attaquant.


1. L’épaule gauche
2. Le coude droit
3. L’omoplate gauche
4. Le genou droit
5. Les fesses
6. La hanche gauche

Spoiler:
Désolé du retard Kings [Alita] - Page 2 484338566 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Chris Wilson le Jeu 11 Juin 2020 - 17:12, édité 1 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2831 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 325
Admin

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Jeu 11 Juin 2020 - 17:12
Le membre 'Chris Wilson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés' : 3
Nothing lasts forever
Alita Wheeler
DATE D'INSCRIPTION : 12/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Jenn MULTICOMPTES : No MESSAGES : 1130 CELEBRITE : Odette Yustman COPYRIGHT : Vava - dea tacita | Signa - rainmaker METIER/APTITUDES : Combattante | Guerrière - Traqueuse TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 797

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Dim 14 Juin 2020 - 22:34
Kings (Chris)

Tandis qu’il traçait un cercle autour de lui, exerçant ses talents de maniement des armes. Ce bâton qui devenait une arme pour frapper son adversaire. Nous avions alors commencé les premières frappes sans arriver à toucher mutuellement notre cible. M’ayant dit viser le même endroit tel un copieur. Toutefois, pensait-il être le plus rapide de nous deux, de par son expérience plus prononcée. Compétition mais aussi jeu entre nous qui pouvait très vite devenir plus dangereux. Incontrôlable comme nous pouvions l’être, comme l’était notre personnalité accrue. Comme un jeu d’escrime, nous visions juste les parties de notre corps sans aller sur notre cible commune. Pour pimenter légèrement le jeu, pour le déstabiliser quelque peu, je décidai de lui parler telle la première à rebondir sur son jouet. « Alors Chris, raconte-moi un peu ce que tu fais au camp et si tu as fait d’autres rencontres hormis Rachel. » Demandais-je, lui rappelant ses sentiments mais voulant également en savoir plus sur ses activités personnelles et professionnelles. Voulant discuter avec lui comme on le faisait sur l’Odyssée, de tout et de rien comme de vieux amis tels que nous sommes.

Suite à ces mots, je pris une toute autre position passant derrière lui rapidement, essayant de tâter l’arrière de son corps à la recherche de son omoplate gauche si bien placée. Des viseurs, tels étaient mes yeux à la recherche de leurs proies. Evidente, quoi que non en fin de compte car lui-même ne me laissait pas beaucoup de champ de vision. Celle-ci se refermant rapidement pour me retrouver de nouveau devant lui comme revenue à mon point de départ. Rapidité dont il avait fait preuve à l’instant-même, au point qu’il m’avait devancé sur ma lancée. Je n’avais plus le choix que de m’attaquer à ses jambes. Hors d’atteinte, je n’arrivais pas à le déséquilibrer tant sa force était surprenante, si bien que c’est mon corps et non le sien qui tombe à terre. Le dos contre le sol, je puisais dans la force de mes bras pour le maintenir hors de portée. Toutefois, rusée telle que je l’étais, j’avais pris l’initiative de me fixer une nouvelle fois sur ses jambes pensant que j’affectais toutes mes forces vers le haut. A la place, j’avais choisi de me ruer sur ses jambes si bien qu’il avait lui-même fini par tomber, déséquilibré par mon initiative plus qu’intelligente. A ce stade, nous étions tous les deux au sol à se chamailler comme des enfants à la sortie de l’école. A la différence que nous n’avions rien d’enfants et rien d’écoliers parce que nous étions bel et bien des adultes qui avions vécu des évènements plus que difficiles. Ces mêmes évènements qui ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui.

Tandis que nous roulions au sol, je continuais d’esquiver ses coups à l’aide de mon bâton. Roulades sur roulades nous avions atterris contre un mur. Son bâton contre le mien, j’étais colée au mur à deux doigts d’avoir le bâton appuyé contre la gorge. Heureusement pour moi, j’avais de la force et une force de survie plus que remarquable. J’avais réussi à le plaquer à mon tour contre le mur, un jeu de miroir durant lequel j’étais passée rapidement en dessous de lui telle une lionne pour réapparaître derrière lui. Cependant, je n’avais toujours pas accès à son omoplate gauche ce qui m’agaçait au plus haut point. Impatiente que j’étais, à vouloir contrôler les choses à ma façon telle une petite fille capricieuse. Je continuais de forcer jusqu’à ce qu’il me repousse pour me positionner suffisamment loin pour qu’il puisse revenir sans gêne. Je n’avais pas gagné cette fois, mais cela ne veut pas dire que j’étais vaincue. J’avais juste perdue une bataille et non la guerre.

Dés:
#1
1-2 : Oups, Alita est elle-même déséquilibrée
3-4 : Alita arrive à le déséquilibrer et il tombe au sol
5-6 : Oups Alita est elle-même déséquilibrée

#2 si 3-4 (1 chance sur 3)
1-3 : Oups c’est perdu
2-5 : Oups c’est perdu
4-6 : Yes, c’est gagné > Alita vise l’omoplate gauche


#3 si 1-2-5-6
1-2 : Alita se relève rapidement et se replace en position
3-4 : Alita réussie à déséquilibrer Chris et ils sont les deux au sol
5-6 : Alita ne se relève pas et son omoplate gauche est facilement accessible

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Kings [Alita] - Page 2 3900222711


Dernière édition par Alita Wheeler le Dim 14 Juin 2020 - 22:56, édité 5 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2831 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 325
Admin

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Dim 14 Juin 2020 - 22:34
Le membre 'Alita Wheeler' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dés' : 2

--------------------------------

#2 'Dés' : 1

--------------------------------

#3 'Dés' : 4
- Whatever it takes -
Chris Wilson
DATE D'INSCRIPTION : 01/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra MESSAGES : 3351 CELEBRITE : Brett Dalton COPYRIGHT : alcuna licenza. (avatar), frimelda (signature) METIER/APTITUDES : ancien militaire - maniement des armes - statège TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 275

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

le Mer 17 Juin 2020 - 14:21
Kings
« Alors Chris, raconte-moi un peu ce que tu fais au camp et si tu as fait d’autres rencontres hormis Rachel. » « Je suis toujours garde, soldat. La même routine. On a certes un peu plus des tâches diversifiés. » Toute la vie sur le campement avait dû être adapté. Tout le monde avait dû s'adapter. Certains rôles qui étaient existant au sein de l'odyssée, dans le vaisseau métallique ne l'étaient plus sur terre. Les ingénieurs qui avaient dû réapprendre. Tout le monde avait dû apprendre, même ceux qui faisaient partie du corps militaire. Un nouvel environnement à conquérir, à apprivoiser. Ce n'était plus des couloirs métalliques qu'il fallait traverser. C'était différent. Il fallait toujours appliquer la loi. Mais c'était différent alors que là, tout était pratique. Il n'y avait pas de questions d'infractions ou de cellules sur lesquelles veiller. Il fallait garder le campement, vérifier qu'il n'y avait pas d'intrusion. Il fallait faire attention aux traces dans la neige, aux pieds posés. Il fallait éviter les conflits, les restreindre et réagir. Il fallait aussi s'entraîner et apprendre de nouvelles techniques de combat. Ce qui était logique. La vie ici qui était permanente. Mais s'adapter et apprendre de nouvelles techniques de combat étaient intéressantes. Un métier qui avait toujours un but. Et un but qui se révélait lors des rencontres mais aussi dans les prochaines batailles. Des batailles qui n'avaient pas encore eu lieu. La nécessité néanmoins d'être prêt. Et un enjeu qui deviendrait d'autant plus important par la suite, qui se révélerait. Ce qui n'était pas encore le cas mais tôt ou tard, là serait le cas. « Et je n'ai pas vraiment rencontré Rachel. » Je ne l'avais pas rencontré avant. C'était différent. « Elle était toujours là... » Peut être était-ce plus simple de le dire ainsi. Elle était toujours là. Elle était simplement là depuis le début. « Mais oui, de nouvelles rencontres parmi les grounders, aussi parmi ceux de ton campement. Toi ? » Evidemment que des rencontres étaient faites. Il était difficile de ne pas faire autrement. Il était difficile de ne pas rencontrer de nouvelles personnes. Encore plus tenté de faire de nouvelles rencontres, de découvrir de nouvelles personnes mais surtout de découvrir une nouvelle culture, de nouvelles coutumes, d'apprendre. Il y avait tellement à apprendre de la part de grounders alors qu'auprès de plusieurs, nous pouvons travailler ensembles. Une certaine curiosité. Il n'y avait pas besoin que ceci se finisse en bain de sang. Des élans de solidarité pouvaient naître, des élans de solidarité naissaient. Et voir ces personnes si différentes se rencontrer, créer des liens avaient quelque chose de magnifique.

Elle attaquait, tournoyait. Passant derrière mon dos, cherchant à m'atteindre. La nécessité de pivoter, se retourner et faire face. Elle voulait viser mon omoplate gauche et là était la question de savoir si elle allait m'atteindre ou non. Le but était que non, mais elle était aussi douée et prête. Mais là où elle tentait de me déséquilibrait par l'arrière, elle ne réussissait qu'à entraîner une réaction à chaine. Son corps qui tombait en même temps, entrainant le mien alors que je roulais sur le sol à mon tour. Il aurait été possible de croire que le combat prenait fin là, alors que nous nous retrouvions à même le sol. Mais là n'était pas le cas. N'arrêtant pas cette partie d'entraînement là. L'obligeant à reculer et le bâton qui se retrouvait presque appuyé contre sa gorge mais tout aussi rapidement, mon dos rencontré le mur. Jeu d'ardeur et de férocité, où chacun se redressait et attaquait, repousser. Ce que je souhaitais faire de même mais souhaitant encore attendre plus rapidement son épaule. Première étape qui était de la forcer à se reculer. Ce que je tentais de faire. Tentant de la repousser en donnant un coup de pied en direction de son ventre. Ce qui fut un échec alors qu'elle bloquait mon coup de pied. Tentant de viser l'épaule gauche, mais ne succédant pas. Et ne succédant pas non plus à toucher son omoplate gauche, autre zone proche. Au lieu de cela, je me retrouvais à glisser le long du mur et faire un saut en diagonale pour repasser au centre de la pièce. M'éloignant d'elle pour faire tournoyer mes bâtons et repartir ensuite de nouveau à l'assault.

Dé 1 :
1-2-3 : Chris réussit à repousser Alita d'un coup de pied pour éviter qu'elle se rapproche de son omoplate
4-5-6 : Chris ne réussit pas à repousser Alita d'un coup de pied pour éviter qu'elle se rapproche de son omoplate

Dé 2 :
1-2-3 : Chris touche l'omoplate gauche avec son bâton directement
4-5-6 : Chris ne réussit pas à toucher l'omoplate gauche directement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Chris Wilson le Mer 17 Juin 2020 - 14:24, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Kings [Alita] - Page 2 Empty Re: Kings [Alita]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum