-8%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 watts – 12000 BTU)
599.99 € 649.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 235 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 130

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Mer 25 Déc 2019 - 22:29
Adriel avait-il envie de continuer à vivre ? Cela faisait des années, qu'il était seul, et s'il y avait eu des tentatives pour ne plus l'être, cela avait été soldé par des échecs, et à présent, il errait sans réel but. Peut être qu'il était temps de se jeter du haut des falaises et de mettre fin à ses jours, n'est ce pas ? Il se posait la question, car au final, s'il a su aimer des personnes, elles ont finies par le fuir, parce que personne ne peut réellement le supporter, car son caractère n'est pas assez ouvert pour qu'il vive en communauté, même si celle-ci se résume à deux personnes, une autre et lui. Il n'avait plus aucun lien avec les athnas, sa tribue originelle, parce qu'il n'avait pas donné de nouvelles à ceux avec qui il était resté durant un temps en contact, parce que c'est comme ça, qu'il est pour ainsi dire mort aux yeux de tous, même d'Alex, même aux yeux de James qui avait préféré revenir avec sa famille qui lui manquait trop. Pourtant, il pensait que ça aurait pu le faire, qu'ils auraient pu rester ensemble pour l'éternité qui leur restait mais non. Ils étaient bien trop différents l'un de l'autres pour que ça fonctionne sur le long terme, mais il l'avait bien pensé ainsi. Lorsqu'il était revenu de son périple avec sa nouvelle tenue, et son cadeau pour James, il lui avait laissé le mot qui faisait mal, celui où il lui disait qu'il ne pouvait pas l'attendre et qu'il était reparti du côté des pikunis, puisque le village des calusas n'était toujours pas en phase de reconstruction depuis la fameuse tempête. De rage, Adriel avait envoyé valser le cadeau, dans les arbres avant de frapper le sol à presque s'en ouvrir les jointures de ses mains. Mais il les avait simplement fait rougir, ne se blessant pas de façon trop importante. Depuis, il n'avait plus de but dans la vie, depuis, il ne savait pas quoi faire, alors il errait tel le fantôme qu'il était depuis maintenant trop longtemps. Rien ne pourrait changer cela, à moins qu'un fantôme de son propre passé ne revienne le hanter sans qu'il ne s'y attende. Et étrangement, il repensait à elle, à celle qui l'avait sauvé de la noyade voilà plusieurs années. Est ce qu'elle était toujours en vie ? Il ne saurait le dire, il n'avait plus de nouvelles depuis un trop long moment. Ainsi, il marchait en direction du village Naori, dans les terres de l'est, dans cette forêt trop luxuriante pour ne pas être un piège, pour lui, pour d'autres, si bien qu'il trébucha sur ce qui ressemblait à un squelette humain. Il ne saurait dire ce qui l'avait fait rester là, mais le crâne de ce squelette indiquait qu'il y avait eu au moins un traumatisme. De là à dire s'il avait été suffisant pour le clouer sur place, ce ne serait pas étonnant. Ainsi, Adriel avançait, peut être vers sa prochaine mort, car il ne faisait plus attention aux bruits, aux marques sur les arbres, sur le sol, comme si cela n'avait plus réellement d'importance, comme si c'était le chemin de sa mort, d'une mort insignifiante, car plus personne ne se souvenait de lui.
ghosts like memories
Sykløn Overlevende
DATE D'INSCRIPTION : 22/11/2019 PSEUDO/PRENOM : ace MESSAGES : 48 CELEBRITE : Marie Avgeropoulos COPYRIGHT : ace METIER/APTITUDES : Chasse & Combat TRIBU/CAMP : Solitaire, terres de l'Est. Ex Kovarii, Ex-ex Cent. POINTS GAGNES : 20

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Ven 10 Jan 2020 - 19:33

Cela faisait environ deux heures qu'elle errait, marchait, courrait et grimpait à travers la forêt profonde. Elle ne savait pas où elle allait, sinon tout droit. Ses muscles étaient endoloris, et son souffle court. Mais nul n'aurait su la stopper de courir toujours. Pourtant, elle pila net, le cœur battant. Une goutte de sueur perla sur son front, reflétant les rayons épars du soleil. Elle était arrivée. Arrivée à la frontière de son monde, et du leur. Les Autres, comme elle les appelait. Elle ne les avait jamais vu, ou plutôt revu depuis son amnésie. Elle ne savait ni qui ils étaient, ni ce qui les avait liés ensemble. Elle se rappelait vaguement d'une île, d'un cyclone, d'une fuite vers l'avant et d'un dédain pour la vie qu'elle menait. Elle se souvient, comme un rêve lointain, de sa course vers l'inconnu, traversant cette frontière même quelques années plus tôt. Et puis.. plus rien. Elle s'était réveillée dans une petite cabane en bois, et avait passé son temps dans l'oubli de son passé, dans l'oubli de son identité. Un cyclone, c'est tout ce dont elle se souvenait pouvant expliquer son passé. Syklon. Elle n'était pas seule, pourtant, dans sa douce folie. Ils étaient deux à s'isoler, et si elle avait décide de revenir aujourd'hui, c'est parce que son ami avait besoin d'aide. Désespérément.

Inspirant profondément, le regard ancré vers l'horizon, elle rompit l'ordinaire. Marchant vers une histoire oubliée, n'ayant aucune idée de ce qui l'attendait, elle foula l'herbe de la clairière. Et se remit à courir, comme si rien ne s'était passé. Il avait besoin d'elle. D'eux. Elle ne pouvait pas échouer. Elle le lui devait bien, après tout ce temps. Une montée d'adrénaline la prit aux tripes alors qu'elle s'élançait, volant presque au-dessus des sentiers. Elle filait droit vers l'inconnu et se sentait quelque part vivifiée de cette expérience, de cette..liberté ? Non, elle ne reprochait rien à son mode de vie. Elle ne lui reprochait rien. Mais bien au fond, caché en son cœur, quelque chose clochait, elle le savait. Quelque chose lui manquait. En franchissant cette barrière invisible aujourd'hui, elle se dit que, peut-être, aurait-elle l'occasion de comprendre ce que c'était. Qui elle était vraiment. Déboulant des arbres, sautant d'une petite pierre, elle ne savait pas à quel point elle avait vu juste. Et à quel point le début de son aventure était proche. Et, en effet, l'impact fut imminent. Tombant comme une pierre sur un homme, elle le percuta de plein fouet, manquant son atterrissage. Roulant tous deux dans la poussière, la brune, sonnée, mis quelques secondes à comprendre. Se redressant instinctivement, une flèche s'encocha naturellement. « Chon yu bilaik (qui es-tu) ? » cracha-t-elle, sur la défensive. Elle était celle qui cherchait de l'aide, avait déboulé de nulle part pour le percuter. Mais cela n'empêchait pas la peur de prendre le dessus, le regard aussi vide que ce cœur qui l'habitait. Finalement, après une hésitation, ne prêtant pas d'importance au regard étrange de l'homme qui la dévisageait, elle ajouta, toujours dans sa langue : « Laik yu a doctor (es-tu un docteur) ? »


(trigedasleng translator)


Dernière édition par Sykløn Overlevende le Dim 2 Fév 2020 - 0:30, édité 3 fois
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 235 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 130

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Dim 12 Jan 2020 - 14:20
Il avait subit de nombreux coups de massues sur la tête depuis maintenant des années, de longues années qu'il avait arrêté de compter depuis des lustres, comme si finalement le temps se figeait de plus en plus, comme si le temps n'avait plus d'importance, comme si finalement sa survie n'avait plus d'importance non plus. Mais est ce qu'il restait de l'importance quelques parts dans sa tête ? Est ce qu'il restait cette envie de survivre ? Elle était resté là, encrée dans ses entrailles depuis maintenant une décennie environ, mais il n'en avait que faire, il avait déjà puisé un second souffle, puis un troisième, mais l'effet s'était envolé. Allait-il bénéficier d'un autre souffle, lui donnant suffisamment d'envie de survivre ? Plus il avançait, plus il en doutait, car peut être allait-il se faire happer par un animal sauvage qu'il n'aurait pas vu fondre sur lui, à moins que ça ne soit une chute dans un gouffre qu'il n'aurait pas vu venir, sauf s'il décidait de vaincre sa peur de l'eau une dernière fois et qu'il se jette dans le ruisseau le plus proche pour ne jamais remonter à la surface. Il ne s'était pas encore pleinement décider, comme si de toute façon, il n'y avait plus le choix, comme s'il allait mourir de façon inéluctable. Mais s'il ne mangeait pas, s'il ne buvait pas, cela arriverait, peut être finalement qu'il allait mourir de faim et qu'alors sa fin véritable viendrait. L'épée de Damoclès était en tout cas au dessus de sa tête, et elle se rapprochait dangereusement, très dangereusement de lui sans qu'il n'y prenne garde, sans que cela ne lui fasse ni chaud, ni froid. Et soudain le choc se produit. Il ne l'avait pas vu venir, parce qu'il ne faisait plus attention, il avait décidé de ne plus faire attention. Il pensait qu'un animal sauvage venait de lui foncer dessus, et qu'il allait l'emporter avec lui pour le dévorer, or il n'en était rien. C'était une humaine qui venait de le percuter. Adriel n'avait pourtant aucunement envie de faire des efforts pour se relever après avoir été stoppé dans cette course là, mais c'est la voix, qui réveilla en lui des souvenirs datant de plusieurs années à présent. Étais-ce vraiment elle ? Comment cela était-il possible ? Est ce que c'était le déclic qu'il attendait maintenant qu'il n'avait plus personne ? Alors, il se releva d'un coup, le souvenir de cette lointaine noyade en tête. Elle n'était plus la même clairement, elle était différente, très différente même puisqu'elle parlait cette langue qu'il n'entendait que trop rarement à présent. Elle ne semblait pas se souvenir de lui, comme si elle avait subit une sorte de lavage de cerveau. Elle en vint à lui poser la question, s'il était médecin, mais s'il avait quelques connaissances dans ce domaine pour sa propre survie, il n'en était pas vraiment un. Pourtant, plus il la dévisageait, plus les souvenirs lui revenaient en mémoire, pour lui, il n'y avait aucun doute possible, c'était elle. Alors, il prononça son prénom, du moins celui qu'elle avait à l'origine.

" Alex ? "

Il ne répondait pas à sa question, la laissant sur la défensive évidemment, mais il n'avait pas peur de cette flèche qu'elle pourrait lui décocher, espérant que ce prénom éveille en elle certains souvenirs, sauf si les dommages étaient irréversibles, mais ça, il ne pouvait pas le savoir même s'il voyait qu'elle était devenue différente après toutes ses années, qu'elle avait évoluée vers quelques choses d'autres, alors que lui avait évolué vers ce qui semblait être jusqu'à cet instant la fin de son parcours dans cette vie là.
ghosts like memories
Sykløn Overlevende
DATE D'INSCRIPTION : 22/11/2019 PSEUDO/PRENOM : ace MESSAGES : 48 CELEBRITE : Marie Avgeropoulos COPYRIGHT : ace METIER/APTITUDES : Chasse & Combat TRIBU/CAMP : Solitaire, terres de l'Est. Ex Kovarii, Ex-ex Cent. POINTS GAGNES : 20

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Lun 13 Jan 2020 - 21:51

Il la dévisageait comme s'il venait de voir un fantôme. Comme si son visage lui évoquait quelque chose. Comme si..il la connaissait. Alex. Quelque chose de dérangeant dans ce mot, sans qu'elle puisse comprendre quoi. Etait-ce un mot qu'elle ne connaissait pas ? Une tribu ? Le terrien parlait-il une autre langue ? Ou était-il complètement stupide ? Après tout, qui se baladait seul comme ça, sans arme apparente, sans volonté de se défendre ; sans regarder où il va. Elle ? C'était différent. Elle était pressée. Et armée. Et bien décidée à obtenir des réponses. Tirant un peu plus sur la corde de son arc, toujours dramatiquement pointé en direction du torse de l'étranger, sa langue claqua sur son palais, s'impatientant. « Chon yu bilaik ? » répéta-t-elle patiemment, un léger grondement d'alerte montant cependant de sa gorge. Elle n'avait pas le temps de causer, si c'était ce que l'idiot voulait. Elle avait besoin d'un médecin. Et vite. Changeant de stratégie, voyant que l'homme n'avait pas l'intention - a priori - de l'attaquer, elle baissa un peu sa garde. Si ses muscles se détendirent légèrement, l'arc s'abaissant de quelques centimètres, elle n'en restait pas moins sur le qui vive. Qui sait si ce n'était pas un piège ? Qui sait s'il n'y en avait pas d'autres ? Y avait-il des tribus cannibales ? C'est la dernière question qui l'assaillit alors que ses lèvres en formulaient une tout autre. « ai'm in a hurry. ai really need a doctor. where can ai found won ? » expliqua-t-elle. Et c'était vrai. Elle était pressée, avait besoin d'un docteur et s'il n'en était pas un il devait lui dire où en trouver un. « Beja..! » s'exclama-t-elle, le ton pressant, le suppliant de l'aider. Elle n'avait pas l'habitude de supplier, ayant sa fierté. Mais là tout de suite, ce n'était pas tant une question d'honneur qu'une question de survie. Il fallait qu'elle aide son ami, et elle ne pourrait y arriver seule, elle le savait. Elle avait besoin de toute l'aide qu'elle pourrait trouver.

(trigedasleng translator)


Dernière édition par Sykløn Overlevende le Dim 2 Fév 2020 - 0:30, édité 1 fois
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 235 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 130

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Lun 27 Jan 2020 - 18:40
Est ce qu'elle était vraiment là devant lui après toutes ses années ? Il n'avait pas fait le compte, mais il ne l'avait pas revu depuis peut être deux ans, trois ans au moins. Alors la voir ici, devant lui, la voir dans ce moment précis de sa vie ne pouvait être qu'un signe de la part du destin. S'il n'avait plus de but, peut être qu'il allait en retrouver un, celui de la sauver elle, celui de se sauver lui-même d'une mort totalement insignifiante, une mort qui n'aurait fait de chagrin à personne. Pourtant, Alex ne semblait pas être totalement Alex, parce qu'elle n'avait pas réagit comme il l'aurait cru en donnant son prénom à voix haute. Elle semblait tout aussi intriguée que lui, mais ne se reconnaissait pas à travers ce qui est son prénom. Est ce que c'est elle ? La ressemblance est si troublante qu'il en doute pas une seule seconde, à moins que ça ne soit une jumelle, mais elle ne lui en avait jamais parler à l'époque, doute que ce soit donc le cas. Elle avait toujours son arc pointé sur son torse, et elle lui reposait la question pour savoir son identité. Elle ne se souvenait pas de lui, comme si ... comme si elle avait subit un lavage de cerveau, ou alors qu'elle était amnésique. Ces deux hypothèses étaient possibles après tout, même s'il ne pourrait rien confirmer. Elle voulait des réponses à ses questions, et elle s'impatientait clairement. Elle était loin de ressembler à cette enfant du ciel qu'il avait rencontré la première fois. Elle était quelqu'un d'autres, quelqu'un qu'il ne connaissait donc plus vraiment. Pourtant, déjà dans son esprit, il y avait l'espoir de lui faire retrouver la mémoire. Mais avant de passer à cette étape là, il devait faire en sorte de rester en vie. Il se savait assez véloce et rapide pour éviter une première flèche si jamais elle venait à dégainer. D'ailleurs, voyant qu'il n'avait pas l'intention de l'attaquer, elle baissait légèrement sa garde. Un Adriel un peu moins au bout du rouleau en aurait profiter pour la coincer contre un arbre, mais là, il n'en avait pas l'envie, n'en éprouvait pas le besoin. Au pire, elle pourrait lui décocher sa flèche pour mettre fin à sa vie, ce n'était même plus un soucis pour lui. Mais elle s'essaye à parler dans la langue du peuple du ciel comme si c'était si difficile que ça pour elle aussi improbable que celui puisse être. Elle ne semblait pas blessée, mais peut être qu'elle courait pour quelqu'un d'autres, raison pour laquelle, elle le pressait grandement de lui donner une réponse.

" Je suis Adriel, je vis seul dans le coin. Je ne suis pas exactement médecin, mais je sais soigner certaines blessures. "

Il ne savait pas soigner les blessures de l'âme, parce que sinon, il aurait guérie les siennes voilà des années alors qu'il était encore chez les athnas, ou à présent, qu'il n'avait plus vraiment de raison de vivre. Mais peut être que le destin n'en avait pas fini avec lui, et qu'il voulait qu'il vive encore un peu de temps, pour l'aider, elle en particulier.
ghosts like memories
Sykløn Overlevende
DATE D'INSCRIPTION : 22/11/2019 PSEUDO/PRENOM : ace MESSAGES : 48 CELEBRITE : Marie Avgeropoulos COPYRIGHT : ace METIER/APTITUDES : Chasse & Combat TRIBU/CAMP : Solitaire, terres de l'Est. Ex Kovarii, Ex-ex Cent. POINTS GAGNES : 20

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Dim 8 Mar 2020 - 21:05

Inspires. Il fallait qu'elle se calme. Elle était à cran. D'une, parce qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude de rencontrer d'autres personnes, n'avait pas confiance en eux. De l'autre, parce qu'elle était stressée, sur les nerfs. Elle n'avait pas arrêté et elle ne savait rien de l'état de son camarade. S'il le fallait, il était déjà sur pied. Ou au contraire, bien trop mal pour se défendre contre quelque animal. Elle l'avait laissé, malgré ses protestations, ses interdictions. Face à la maladie, elle se sentait impuissante. Ignorante. Aussi en avait-elle u marre de rester là, inutile. Il fallait qu'elle l'aide, de quelque façon que ce soit. Tentant de se détendre quelque peu, elle écouta l'étranger. Et son visage ne put s'empêcher de laisser entrevoir une moue de tristesse, étincelle de désespoir. Bien sûr, les soigneurs, ça ne courait pas les bois. Et elle avait encore moins la chance de tomber directement sur la bonne personne, comme ça, en pleine forêt. La regardant toujours aussi étrangement, elle décida d'ignorer cet aspect. Il savait soigner certaines blessures. Qu'entendait-il par là ? « Chit laik yu saying ? » lui demanda-t-elle. « Can yu heal sickness o nou ? Ai can kof. » Elle ignorait quelle type de maladie c'était. Il n'avait aucune blessure physique, seulement des symptômes. Une quinte de toux, une fièvre monstrueuse et l'impression que son corps brûlait tant il suait, la peau brûlante.

« O gon least, can yu know taim someone else lives near » finit-elle par poser, hésitante. S'il ne pouvait l'aider, il pouvait a minima lui indiquer la bonne direction afin de trouver autrui. Quelqu'un qui pourrait l'aider. Ou un lieu où trouver ce qu'elle recherche. Une plante, peut-être.. elle n'en savait rien. Et plus le temps passait, plus elle regrettait d'être partie. Mais alors qu'elle ne pensait qu'à elle et son propre problème, elle le remarqua. Son visage lui disait vaguement quelque chose, sans savoir quoi. Non désireuse de fouiller dans sa mémoire, sachant pertinemment qu'il y avait plus de squelettes dans les placards qu'elle ne pourrait le supporter, elle comprit cependant. L'homme s'en fichait, de son problème. Et quand bien même il pourrait l'aider, pourquoi le ferait-il ? Il semblait.. perdu. Comme elle, quelques années plus tôt. Sa pupille ne brillait pas. Son regard était las. Et même son souffle, semblait peser sur sa poitrine. « Sorry.. ai'm syklon. laik yu.. ok ? mebi ai could help.. Adriel ? » Elle ne s'était même pas présentée, et l'agressait de questions, le poussant toujours un peu plus. Mais il ne lui devait rien. Et si sa panique était réelle, en quoi devait-elle affecter les inconnus autour d'elle ? Elle n'était pas au centre du monde. Elle n'était pas attendue. Elle aussi, avait à faire des efforts. Elle aussi, pouvait peut-être aider l'étranger. Adriel. Même son nom, tintait étrangement dans sa bouche, résonnant seul dans son esprit sans arriver à passer outre sa volonté d'oubli.

(trigedasleng translator)
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 235 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 130

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

le Lun 23 Mar 2020 - 1:18
Qui était cette personne qui était devant lui ? Est ce que c'était vraiment elle ? Plus le temps passé, plus les souvenirs remontaient, mais avec une sorte de voile, comme s'il n'arrivait pas à pleinement se souvenir d'elle, de ce qu'ils avaient pu vivre ensemble, comme si finalement, ils ne s'étaient jamais vraiment croisés. Qu'est ce qui avait bien pu lui arriver depuis qu'elle avait semble-t-il eu un enfant et fuit le campement des enfants du ciel ? Il n'avait pas pu vérifier cette histoire mais peut être que tout cela n'était qu'une légende, un mythe construit de toute pièce tellement elle semblait différente. Elle parlait leur langue, la langue des terriens, comme si elle avait oublié la sienne, venant du ciel, là-haut. Il essayait d'assembler les morceaux, pour que le puzzle qui se trouvait devant lui puisse ressembler à quelques choses mais il lui manquait véritablement trop de pièces pour qu'il en soit ainsi. Elle restait flou comme si la tête qu'elle avait actuellement ne correspondait pas tout à fait aux souvenirs qu'il avait d'elle. Ainsi donc, il lui répondait, qu'il n'était pas médecins mais qu'il pouvait guérir une blessure physique, si blessure physique il y avait. Elle lui demandait donc ce qu'il savait soigner, alors Adriel, soulève le haut de son vêtement pour lui faire voir une cicatrice qu'il avait près du nombril. Une belle entaille qu'il s'était faite voilà quelques temps maintenant, qu'il avait réussi à soigner, en faisant la couture à vif, les points de suture qu'il fallait en allant chercher un peu d'alcool pour que l'infection ne se propage pas. Il savait soigner ce genre de chose.

" Je sais soigner ce genre de blessures physiques. Est ce que c'est de cela dont il s'agit dans ton cas ? "

Il n'était pas certains que c'était ce qu'elle recherchait, elle parlait de maladie, mais peut être que son ami avait une infection et qu'il fallait agir contre ça, une blessure mal soignée peut être, ou quelques choses dans ce genre là. Adriel cherchait des réponses, mais il n'en trouvait pas vraiment, elle ne lui en donnait pas assez. Surtout qu'elle l'obnubilait, car elle résonnait dans ses souvenirs, dans son esprit, et finalement, elle commença à se calmer un peu, se rendant compte qu'elle était en train de l'agresser, au moins verbalement, alors qu'il n'avait rien demandé. Pourtant, elle ne se rendait pas compte qu'elle venait peut être de le sauver d'une mort certaine, que cette rencontre allait peut être lui redonner le goût à la vie, car elle faisait partie d'un pan de son passé qu'il aurait voulu garder vivant plus longtemps, qu'il n'avait pas oublié contrairement à elle. A moins qu'elle ne soit pas celle qu'il pensait qu'elle était. Elle s'appelait donc Syklon, comme si un cyclone lui était passé dessus, lui ravageant la mémoire, comme si elle avait essayé de renaître de ses cendres sans réellement y parvenir. Pourtant, lorsqu'elle prononce son prénom, il voit dans ses iris comme le fond d'une lueur, comme si ce prénom résonnait en elle comme contre un mur qu'il fallait chercher à percer pour qu'il puisse libérer quelques choses.

" Je vais bien, mais si nous tardons trop peut être que ça ne sera pas le cas pour celui qui a réellement besoin d'aide. "

Il se voilait la face, mais la revoir avait été comme un électrochoc, celui dont il avait besoin pour survivre encore un peu de temps alors que James était reparti avec les siens, que leur aventure à deux avait tournée plus court qu'il ne l'aurait pensé, sans doute parce que la mer était trop loin.
Contenu sponsorisé

{Adrilon} - Est ce que c'est toi ?  Empty Re: {Adrilon} - Est ce que c'est toi ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum