Le Deal du moment :
HERO – Valise Cabine 50x35x20 cm 4 Roues ABS ...
Voir le deal
9.99 €

Aller en bas
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 248 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 15

[Libre > Adriel] - Quand le ciel bas et lourd... - Page 2 Empty Re: [Libre > Adriel] - Quand le ciel bas et lourd...

le Sam 4 Juil 2020 - 14:51
Tu ne parles jamais de ce moment là, jamais. C'est un sujet qui est devenu tabou pour toi, parce qu'à chaque fois que tu repenses à ce jour là, ça te fait mal, tellement mal. Tu n'en as jamais vraiment parler à James, tu ne voulais pas qu'il te prenne pour quelqu'un que tu n'es pas totalement, que tu n'es plus à présent. Tu ne voulais pas qu'il te fuit, qu'il te regarde avec ce regard, la peur se lisant dans son visage. Pourtant, avec Sinéad, tu as réussi à exprimer la chose sans tellement de craintes, parce que tu avais bien compris qu'elle savait, parce qu'elle se souvenait alors pour devais-tu nier la chose ? Il n'y avait pas de raisons à cela, parce que ça ne servirait plus à rien du tout. Alors, tu lui disais ce qui s'était passé, la raison pour laquelle tu avais fui les athnas sans te poser plus de questions que cela. Peut être que tu aurais dû rester, pour subir les conséquences de tes actes, peut être qu'ils auraient pu faire preuve de clémence pour cet accident, mais dans ton esprit, tu ne l'avais jamais vu de ce point de vue là. C'était un meurtre après tout, et même s'il n'avait pas été prémédité, tu avais donné le coup de trop, le coup fatal, celui qui l'avait tué, cet ami qui n'était plus là parce que tu venais de lui ôter la vie. La culpabilité te ronge chaque jour encore, et en reparlant de ça, elle te ronge d'avantage dans l'instant, car tu ne t'es jamais pardonné cet affront, raison de ton exil. Tu aurais pu fuir loin, très loin, mais tu ne l'as pas fait, et tu ne le feras jamais car au départ, tu avais réussi à garder quelques liens mais au fur et à mesure, ils se sont étiolés, pour disparaître complètement, faisant de toi, ce solitaire que tu es désormais. Tu avais continué longtemps ta descente aux enfers, colérique, rejetant quiconque désirait te parler. Tu es devenu seul, très seul. Tes discussions se résumaient à des échanges commerciaux que tu limitais au maximum de peur de prendre la mouche et de donner un coup qui pourrait faire mal. Et puis, tu avais croisé la route de James, et il avait réussi à adoucir ton coeur sans que tu n'en prennes conscience. Tu étais revenu plusieurs fois sur le village calusa pour lui prendre du poisson avant qu'il ne disparaisse dans la tempête et qu'il ne vienne à ta suite. La vie que tu menais était difficile pour lui, sa famille lui manquait, l'eau lui manquait, alors il s'est finalement résolu à retourner auprès des siens. Ainsi, donc, elle semble soulagée de voir que la mort qui s'était produite entre tes mains n'était qu'un accident. Cela semblait si simple dans sa bouche, mais ça ne l'était pas pour toi, dans ton esprit, dans ta vie, parce que tu te refusais à te pardonner quoique ce soit. Peut être qu'un jour tu réussiras ce prodige, peut être bien que oui, mais tu n'étais sûr de rien du tout à vrai dire. Pour le moment, en parler ne faisait que remuer le couteau dans cette plaie que tu n'avais jamais réussi à refermer, parce que ça ne voulait pas cicatriser, même si ça ne prenait pas plus d'ampleur que ça non plus, une sorte de paradoxe. Ainsi, elle se rapproche à nouveau de toi, elle ne veut plus fuir, et dehors la tempête continue de s'abattre sur les terres. Elle te pose alors les deux questions fatidiques. Quoi lui dire ? Quoi lui répondre ? Ton regard se fait triste, alors que tu regardes les flammes vacillantes qui se baladent devant toi. Tu tentes d'ouvrir la bouche, de lui répondre mais aucun son ne sort de ton gosier, parce que ça fait trop mal. Et contre toute attente, elle te demande si elle peut te prendre dans ses bras. Cela ne fait qu'augmenter le paradoxe qui se passe dans ton crâne, mais tu tends une main pour l'inciter à ce contact humain qui te fera du bien, même si tu n'es plus habitué, plus vraiment. Avec James, tu en as eu à nouveau, mais avec une femme, ça fait des lustres comme si ce n'était jamais arrivé en vérité. Et finalement, une larme coule sur ta joue, une larme aussi paradoxale que cette rencontre, rempli de tristesse parce que tu es triste de ce souvenir, mais aussi heureux qu'elle ne veuille plus te fuir, qu'elle recherche ton contact pour réchauffer ton âme, et peut être aussi la sienne. Alors, tu la sens contre toi, et tes bras l'entourent également, et ça te fait tellement de bien, plus que tu ne l'aurais jamais imaginé, comme si tu avais trouvé en elle, une amie que tu n'avais plus eu depuis trop longtemps. Alors malgré tout, tu retentes une réponse à ses dernières questions.

" Je refuse de me pardonner à moi-même ce que j'ai fait. J'ai tué quelqu'un que j'aimais, comment pourrais-je me pardonner un tel affront ? "

Pourtant, cela pourrait t'aider à avancer dans un sens différent, mais tu le refuses, tu ne le veux pas, ton esprit ne le veut pas, ton coeur ne le veut pas non plus, comme si tu t'obligeais à te faire du mal, parce qu'il ne pouvait pas en être autrement.
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11779 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & Lux Aeterna METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 219
Admin △ Underneath it's just a game

[Libre > Adriel] - Quand le ciel bas et lourd... - Page 2 Empty Re: [Libre > Adriel] - Quand le ciel bas et lourd...

le Dim 27 Sep 2020 - 15:15
RP archivé suite à la suppression de Sinead [Libre > Adriel] - Quand le ciel bas et lourd... - Page 2 484338566
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum