Aller en bas
— SMOKE MADE OF TEARS —
Irina Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 03/01/2018 PSEUDO/PRENOM : ELOW ; MULTICOMPTES : GENIUS DEVOS & BABY JONAS ; MESSAGES : 399 CELEBRITE : BHUMI PEDNEKAR ; COPYRIGHT : SECRET SANTA (MYSTERY LIGHT) ; METIER/APTITUDES : PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; TRIBU : RAHJAK ; POINTS GAGNES : 50

 “the king is dead” (demyan) Empty “the king is dead” (demyan)

le Jeu 10 Oct 2019 - 17:38

— the king is dead
15 JUILLET 2119

Trop de choses s’enchaînent, en trop peu de temps. Dans les couloirs du palais, Irina traîne. Sa robe glisse sur le sol, alors qu’elle se remémore chaque événement, chaque échange, chaque regard. Le solstice d’été, sa danse nocturne, les Naoris prisonniers. La violence au milieu de l’arène alors qu’un innocent se fait massacrer et que la plupart des prisonniers se retrouve enfermés pendant plusieurs jours. Tout ça pour montrer ce dont il est capable, pour prouver que ces êtres ne sont pas capables de supporter une guerre face à eux. Sa mort ne change rien à cette possibilité. Le combat est toujours là, vif et plus palpable que jamais. Isaak est aussi belliqueux su son père, si ce n’est plus. La main toujours dans l’épée, c’est un conquérant, un fier. L’héritage lui a toujours appartenu et son désir pour la couronne n’a échappé au regard de personne. La vieillesse du roi et le fils qui n’a toujours ni épouse, ni hériter. Peut-être bien que le temps à eut raison du fou, peut-être que quelqu’un d’autre à préférer prendre les choses en main. Le mystère est certain et la princesse ne sait encore quoi penser. Son cœur est toujours enfermé, perdu dans une vengeance qui est devenu l’air qu’elle respire. Tant que le trône n’est pas à elle, la déception grandit. Plus le temps passe, plus ses capacités à agir sont remises en question. Un jour, tout volera en éclats et elle perdra la vie à vouloir ce que le destin ne veut décidément pas lui accorder.

Comme Noah lui manque, à cet instant précis. Son regard brûlant, sa peau réconfortante. Elle le hait autant qu’elle l’aime, lui qui doit vivre si loin du désert et de sa famille. Cassian est le dernier. Si elle tente de ne plus s’attacher, elle ne peut nier qu’il est difficile de ne pas espérer. De rêver croiser son visage, encore et encore, jusqu’à ce que son objectif soit atteint et qu’elle n’est plus rien à craindre de personne. Cheffe ultime qui décidera de la vague de changement ultime. Comme elle rêve de faire avaler aux hommes leur regard suffisant. D’élever ces femmes à si grand potentiel qui ne peuvent plaidoyer leur cause sans qu’un mari ou un frère ne lève le doigt. Bon sang qu’elle étouffe à voir Isaak s'impatienter du couronnement. Elle s’arrête alors qu’elle voit une ombre sur les dalles. Le soleil se couche, l’air est peint d’une couleur ambrée. Les gardes surveillent soigneusement les différends entrés, mais à cet étage, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

C’est alors qu’elle aperçoit la silhouette.
Le grand prince, le stratège.
Le beau-parleur, le calme incarné.


Le vrai danger de toutes ses années, celui qui n’a jamais eu confiance en elle, celui qui a peut-être toujours su. Celui avec qui le conflit a toujours été perpétuel. Ils ne sont jamais entendus, ils n’ont jamais pris la peine de se connaître. Irina est trop proche d’Isaak, trop souvent à ses côtés. Elle n’a jamais vu d’intérêt à faire le moindre effort avec Demyan, forcément, le trône ne l’intéresse pas et elle le sait. Son indifférence, elle l’a toujours remarqué. Elle le lui a presque envié.

« Je suis désolé. Pour ton père. » Elle se pose contre une colonne encore stable et observe son cousin de haut en bas. Le deuil est bien difficile pour Tasha, mais pour lui ? Comment réagit-il ? Elle l’ignore, mais son désir du savoir l'empêche de rester dans le silence. Des informations sur Demyan, elle en possède assez. Des oreilles invisibles traînent pour elle. Des yeux qui captent certaines expressions qui ne peuvent mentir. « Ton frère est désormais roi. Es-tu heureux pour lui ? » Il serait idiot de sous-estimer l'intelligence de Demyan, qui, malgré son manque de désir pour le pouvoir, est peut-être capable de prendre les choses en main pour ce qui lui semble être, le bien commun.

@Demyan Draghsteel
Demyan Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 05/03/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Alaska MESSAGES : 505 CELEBRITE : Michiel Huisman COPYRIGHT : @Thinkky METIER/APTITUDES : Prince | Diplomate & Stratège TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 31

 “the king is dead” (demyan) Empty Re: “the king is dead” (demyan)

le Ven 3 Jan 2020 - 21:05
The king is dead
Irina Demyan

Everything you see exists together in a delicate balance. As king, you need to understand that balance and respect all the creatures, from the crawling ant to the leaping antelope.
Mufasa (James Earl Jones), The Lion King

Tes yeux se posent avec douceur sur les fraîcheurs du crépuscule. Ne méritez-vous point un monde moins beau ? En bas, tu sais ce qui se passe. Tu sais comment les choses vont, tu sais les murmures qui troublent le silence. Si tu avais été un autre, tu aurais chaussé des bottes, pris une petite bourse de cuir, et tu serais parti. Loin. Avant que le ciel n'éclate, avant qu'il ne vous tombe sur la tête.

Et pourtant, si tu avais été un autre, tu n'aurais pas pu admirer chaque jour la prunelle de tes yeux. Ta petite sœur. La petite colombe emprisonnée. Chaque jour, elle grandit un peu plus. Elle s'éloigne de toi, petit à petit. Elle construit ses propres ailes de métal, parce que tu sais qu'un jour elle arrivera à fuir le dédale. Tu espères juste qu'elle ne deviendra jamais l'ombre d'Icare.

« Je suis désolé. Pour ton père. » Sa voix trouble ton silence. Tes yeux se détournent et découvrent sa silhouette à la lumière du crépuscule. Irina. Tu connais le son de sa voix, mais un instant tu as cessé d'y croire. Sa compassion sonne fausse, et pourtant tu te doutes qu'elle est sincère. Même si l'étau se resserre autour de la couronne, tu sais qu'elle prend un malin plaisir à torturer les âmes qui vivent en dessous. « Ton frère est désormais roi. Es-tu heureux pour lui ? » La question te semble irréelle. Tu ne sais pas quoi en penser.  Chaque seconde depuis la mort de ton père et le couronnement d'Isaak, tu les as passées à ignorer tout. A ignorer la réalité des choses. A penser à ce que tu aimes, à ce qui ne change pas.

Le mouvement te fais peur, le changement t'effraie terriblement. L'avenir est si incertain. Dans un coin de ton esprit, tu doutes qu'Isaak fera le poids, mais qui d'autre que lui aurait mieux gouverné ? Qui d'autre qu lui y était le mieux préparé ? Jamais tu n'aurais voulu de cette couronne. Les bijoux brisent les familles. C'est tout ce que tu en sais. Comme la votre est fracturée.

Irina, elle en est l'exemple incarné. Personne plus qu'elle n'aurait pu ressentir ce qu'Isaak ressent. Tu sais qu'il voulait ce pouvoir. Il voulait être au premier plan. Et elle, derrière, toujours à ses côtés. Elle obtiendra toujours ce qu'elle veut. Peu importe ce qu'Isaak en pensera, il t'écoutera toujours moins qu'elle. Plus le temps passe, et plus elle a la main mise sur ses ambitions. Elle n'est aucunement légitime, mais elle a forgé sa place à coup de griffe.

Alors, est-tu heureux, Demyan ? Rien n'est moins sûr que ça. Tu pèses tes mots. Tu cherches dans ses yeux les réponses qu'elle attend. « Personne d'autre n'aurait pu porter ce lourd fardeau. » C'est vrai. Tu ne l'aurais pas pris. Et jamais ô grand jamais tu ne l'aurais souhaité à ta petite sœur. Et jamais tu ne diras que tu es heureux pour Isaak. « Il aura bien des batailles à mener, et je ne lui souhaites que le meilleur. » Tu détailles ta cousine, et tu soupires, tranquillement. « J'espère que tu ne lui feras pas défaut ». Tes yeux lancent des éclairs. Elle sait pertinemment que tu surveilles chacun de ses faits et gestes auprès du nouveau roi. Inconsciemment, tu rêverais qu'elle disparaisse de cette partie d'échec impossible.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum