Aller en bas
— SMOKE MADE OF TEARS —
Irina Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 03/01/2018 PSEUDO/PRENOM : ELOW ; MULTICOMPTES : GENIUS DEVOS & BABY JONAS ; MESSAGES : 384 CELEBRITE : BHUMI PEDNEKAR ; COPYRIGHT : ELOW ; METIER/APTITUDES : PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; TRIBU : RAHJAK ; POINTS GAGNES : 106
Voir le profil de l'utilisateur

 “the king is dead” (demyan) Empty “the king is dead” (demyan)

le Jeu 10 Oct 2019 - 17:38

— the king is dead
15 JUILLET 2119

Trop de choses s’enchaînent, en trop peu de temps. Dans les couloirs du palais, Irina traîne. Sa robe glisse sur le sol, alors qu’elle se remémore chaque événement, chaque échange, chaque regard. Le solstice d’été, sa danse nocturne, les Naoris prisonniers. La violence au milieu de l’arène alors qu’un innocent se fait massacrer et que la plupart des prisonniers se retrouve enfermés pendant plusieurs jours. Tout ça pour montrer ce dont il est capable, pour prouver que ces êtres ne sont pas capables de supporter une guerre face à eux. Sa mort ne change rien à cette possibilité. Le combat est toujours là, vif et plus palpable que jamais. Isaak est aussi belliqueux su son père, si ce n’est plus. La main toujours dans l’épée, c’est un conquérant, un fier. L’héritage lui a toujours appartenu et son désir pour la couronne n’a échappé au regard de personne. La vieillesse du roi et le fils qui n’a toujours ni épouse, ni hériter. Peut-être bien que le temps à eut raison du fou, peut-être que quelqu’un d’autre à préférer prendre les choses en main. Le mystère est certain et la princesse ne sait encore quoi penser. Son cœur est toujours enfermé, perdu dans une vengeance qui est devenu l’air qu’elle respire. Tant que le trône n’est pas à elle, la déception grandit. Plus le temps passe, plus ses capacités à agir sont remises en question. Un jour, tout volera en éclats et elle perdra la vie à vouloir ce que le destin ne veut décidément pas lui accorder.

Comme Noah lui manque, à cet instant précis. Son regard brûlant, sa peau réconfortante. Elle le hait autant qu’elle l’aime, lui qui doit vivre si loin du désert et de sa famille. Cassian est le dernier. Si elle tente de ne plus s’attacher, elle ne peut nier qu’il est difficile de ne pas espérer. De rêver croiser son visage, encore et encore, jusqu’à ce que son objectif soit atteint et qu’elle n’est plus rien à craindre de personne. Cheffe ultime qui décidera de la vague de changement ultime. Comme elle rêve de faire avaler aux hommes leur regard suffisant. D’élever ces femmes à si grand potentiel qui ne peuvent plaidoyer leur cause sans qu’un mari ou un frère ne lève le doigt. Bon sang qu’elle étouffe à voir Isaak s'impatienter du couronnement. Elle s’arrête alors qu’elle voit une ombre sur les dalles. Le soleil se couche, l’air est peint d’une couleur ambrée. Les gardes surveillent soigneusement les différends entrés, mais à cet étage, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

C’est alors qu’elle aperçoit la silhouette.
Le grand prince, le stratège.
Le beau-parleur, le calme incarné.


Le vrai danger de toutes ses années, celui qui n’a jamais eu confiance en elle, celui qui a peut-être toujours su. Celui avec qui le conflit a toujours été perpétuel. Ils ne sont jamais entendus, ils n’ont jamais pris la peine de se connaître. Irina est trop proche d’Isaak, trop souvent à ses côtés. Elle n’a jamais vu d’intérêt à faire le moindre effort avec Demyan, forcément, le trône ne l’intéresse pas et elle le sait. Son indifférence, elle l’a toujours remarqué. Elle le lui a presque envié.

« Je suis désolé. Pour ton père. » Elle se pose contre une colonne encore stable et observe son cousin de haut en bas. Le deuil est bien difficile pour Tasha, mais pour lui ? Comment réagit-il ? Elle l’ignore, mais son désir du savoir l'empêche de rester dans le silence. Des informations sur Demyan, elle en possède assez. Des oreilles invisibles traînent pour elle. Des yeux qui captent certaines expressions qui ne peuvent mentir. « Ton frère est désormais roi. Es-tu heureux pour lui ? » Il serait idiot de sous-estimer l'intelligence de Demyan, qui, malgré son manque de désir pour le pouvoir, est peut-être capable de prendre les choses en main pour ce qui lui semble être, le bien commun.

@Demyan Draghsteel
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum