Aller en bas
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1548 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 22

La colère dans la montagne | Ozvan Empty La colère dans la montagne | Ozvan

le Ven 13 Sep 2019 - 22:08
Gen commençait à se demander s’il n’était pas maudit. Il avait donné rendez-vous à Ozvan un jour précis et son amoureux n’était jamais venu. Le brun avait ressenti une angoisse monter quand il n’avait pas vu Oz se présenter au rendez-vous et il l’avait attendu le plus possible. Mais au bout d’un moment, il avait bien fallu se résigner et rentrer dans sa montagne native. Jamais le brun ne se présentit au rendez-vous. Gen était très frustré. Il était aussi en colère et même des semaines après ce lapin, il était toujours en colère. Cela n’était pas redescendu, son humeur était très exécrable. Il n’était pas retourné au point de rendez-vous. Il ne savait pas si Ozvan s’était présenté au rendez-vous et en réalité, il ne voulait pas le savoir. Gen pouvait bien dire qu’il était indifférent, mais en réalité non. Il avait envie de tout détruire, de détruire tout le monde sur son passage. Il faisait son travail au sein de sa tribu, mais il avait la tête ailleurs. Il répondait à peine aux membres de sa famille qui lui parlaient. Gen s’isolait. Il ne savait pas où il n’en était avec Ozvan. S’ils étaient encore ensemble ou alors pas du tout. Il n’avait pas cherché à le contacter. Gen avait toujours été d’accord avec cette relation inhabituelle, avec le fait qu’ils n’habitaient pas ensemble et se donnaient une certaine liberté. Mais de tout de même, ne pas venir à un rendez-vous faisait très mal à l’athna.

Cela lui faisait tellement mal qu’il se posait sérieusement des questions. Il n’avait pas envie de se bagarrer ou de régler ses comptes. Non, il voulait juste attendre, laisser la douleur s’estomper et guérir de son orgueil blessé. Il commençait presque à guérir, à accepter l’idée que finalement, cela n’avait été qu’un amour à sens unique. Ozvan l’avait trompé. Gen commençait à préparer les réserves pour l’hiver qui serait là bien plus vite qu’on ne pouvait le penser. Le temps filait vite après tout. Il alla ensuite brosser Yuki pour chasser le poil mort. Elle était en train de changer de pelage et le pelage d’hiver arrivait gentiment. Il faisait plus frais ici qu’en plaine. Gen était tous à ses pensées quand un camarade de tribu vint à lui dans l’étable. « Un homme dit venir pour toi, un certain Ozvan. » L’archer se figea dans ses mouvements. Il croyait rêver ! Il regarda son camarade, le remercia, rangea la brosse de Yuki et se dirigea vers l’entrée où il vit une silhouette connue. Cela lui fit mal. Mal de reconnaître d’avoir cet homme dans la peau. Les gardes empêchaient Ozvan d’entrer, méfiants. Gen s’approcha et soupira. « Je le connais, tout va bien. » Les gardes se détendirent. L’archer demanda ses armes car il était interdit d’entrer avec des armes dans la grotte.

« Allons marcher. » Il ne le voulait pas chez lui, il ne voulait pas s’énerver devant des membres de sa tribu, car c’était bien de la colère qu’il ressentait. Gen se mit à marcher, silencieux. Il avait accueilli Ozvan avec froideur et distance. Il avait mille questions à poser, mais n’osait pas, clairement. L’athna avait la crainte d’exploser, que les mots dépassent ses pensées. Il était comme une bombe à retardement, dangereux et à manier avec précaution. Gen attendit d’être bien éloigné de chez lui, caché du vent frais avant de parler. Il s’assit sur un rocher et posa son regard foncé sur Oz. « Que veux-tu ? » Il ne savait pas comment l’accueillir, le serrer dans ses bras ? Non. Ce serait vraiment ridicule. Il avait tout de même de l’orgueil et n’avait pas envie d’être avenant alors qu’il s’était fait poser un lapin quelques semaines auparavant. « Je t’ai attendu, tu sais. » Cela avait été plus fort que lui, il n’avait pas pu s’empêcher de parler. Il était trop curieux et il voulait régler ses comptes.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

La colère dans la montagne | Ozvan Empty Re: La colère dans la montagne | Ozvan

le Ven 1 Nov 2019 - 17:33

Gen & Ozvan @LifeInDifferentColors


Les complications l'attendaient quand il arriva à la cité de feu. Oh rien qui lui sauta à la figure. Ni même des mercenaires qui piétinaient afin de l'amener aux gardes parce qu'on le soupçonnait d'avoir participé à la révolution. Non.

Et oui.

Premièrement sa demeure commençait à se détériorer un peu trop. Il y vivait si peu qu'il oubliait de l'entretenir. Oh ce n'est pas qu'il ne possédait pas d'argent, mais il n'aimait pas beaucoup le dépenser autrement que pour acheter - puis libérer - un esclave de temps à autre. Pas trop souvent, sinon il aurait attiré l'attention sur lui. De plus, ça allégeait beaucoup sa bourse, et fallait le dire Oz détestait voir l'argent qu'il emmagasinait depuis des décennies descendre trop vite. Mais là il devenait vraiment nécessaire d'entreprendre quelques travaux. Ce qui signifiait qu'il devrait allonger son séjour.

Ça l'embêtait quand même puisque ça retardait son retour auprès de Gen. Néanmoins il savait que même s'il ne comptait jamais réellement s'établir dans cette demeure à l'année, à moins que ses vieux os ne lui laissent pas le choix, le vagabond ne souhaitait pas la retrouver en ruines, démolie à son prochain passage. Et l'athna comprendrait sans aucun doute cette nécessité.

Les jours trainaient en longueur, il n'existait plus grand monde qu'il désirait encore fréquenter. On le regardait parfois comme un mythe qui disparaitrait bientôt, alors il tuait le temps dans les tavernes à se saouler, juste pas assez pour se retrouver dans le lit d'un autre ou d'une autre. Ozvan il ne supportait pas de se disperser, il se gardait pour celui qui l'attendait. Oh bien entendu, il ne voyait pas qui aurait pu aller rapporter ses incartades, mais lui aurait jugé stupide de promettre une chose pour la bafouer ensuite.

Pour ça, il remarquait ces personnes qui s'asseyaient à brule pourpoint en cherchant la petite bête. Des soupçons voyageaient de bouches à oreilles à son égard. Oh pas tout le monde, mais les petits malins pour noter des faits et les utiliser ça poussait partout. Surtout dans les lieux les plus malfamés. Heureusement Orion le protégeait. Pourtant il se devait de prouver sa bonne foi, il eut été dommage de se faire tuer après avoir réussi pendant presque cinquante ans à naviguer sous les radars.

L'éclaireur accepta donc quelques missions à exécuter, qu'il vomissait d'avance. Afin d'être quitte de ces espions en herbe au magnifique devenir d'assassins. Il s'en occuperait avant de se rejoindre les montagnes et d'y souffler à nouveau, complétement libre. Sans aucune sombre enclume qui pèserait sur son cœur obscurcissant ses retrouvailles avec Gen.

Les petites pierres roulent sous ses pas rapides alors qu'il grimpe allègrement la pente qui mène au village des Athnas. Ozvan il n'en pouvait plus d'attendre de revoir, autre part que dans ses pensées, le visage de Gen. Son cœur s'affolait presque - tout à fait - comme celui d'un jeune homme qui s'en va au bal pour la toute première avec cette fille - ou garçon - dont il a rêvé toute son existence. Ou qui le croit.

Malheureusement le guerrier n'a pas été statufié dans sa maison jusqu'à son retour. On lui indique en quelques mots ou il le trouvera. D'accord. Sauf que ... On lui refusait l'entrée de cette grotte. L'humeur joyeuse qui le transportait cédait doucement la place à l'impatience, mais il s'avouait prêt à la mettre de côté dès que Gen apparaitrait.

Le voilà, mais celui manifesta beaucoup moins d'entrain que l'espérait Ozvan. Visiblement son comportement agacé n'appelait pas aux accolades, alors le Rahjak retint l'élan qui naissait en son corps pour suivre l'homme vers un endroit, peut-être ... Plus propices aux embrassades.

Mais non, l'autre imposait une distance, l'éloignait par son attitude et sa soudaine interrogation « Te voir ... » Non ? Il y allait sans détour comme le montagnard d'ailleurs. Inventait-il une dispute sur des regrets d'avoir initier cette relation ? « Oh je n'ai pas pu venir plutôt ... » Non par manque d'envie, et il ne détectait pas le problème, Ozvan y décodait une tentative d'adieu, alors ça suffisait pour lui les drames « Mais comme je te dérange je ne vais pas traîner »


@Gen Deng La colère dans la montagne | Ozvan 299474045  La colère dans la montagne | Ozvan 3620846399 La colère dans la montagne | Ozvan 2395429078 La colère dans la montagne | Ozvan 1528644579 La colère dans la montagne | Ozvan 2790306669 La colère dans la montagne | Ozvan 2790306669 La colère dans la montagne | Ozvan 2790306669 La colère dans la montagne | Ozvan 2790306669
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1548 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 22

La colère dans la montagne | Ozvan Empty Re: La colère dans la montagne | Ozvan

le Lun 18 Nov 2019 - 14:55
Son cœur battait la chamade et Gen l’avait au bord des lèvres. Il avait envie de vomir tellement il était dégoûté. Il souffla un grand coup, vraiment agacé. Il avait envie d’exploser. Ozvan semblait découvrir le monde et ne pas comprendre ce qui se passait. C’était encore plus agaçant que prévu. Le brun plissa les yeux, vraiment furieux. Oui le voir, mais encore ? « C’est tout ? » Il n’avait pas pu empêcher cette phrase de sortir de sa bouche. Cela avait été tout simplement plus fort que lui. Oz ne semblait vraiment pas comprendre ce que Gen avait du mal à entendre. L’archer était tout simplement en train d’halluciner, les yeux ouverts comme des soucoupes tant c’était hallucinant. C’était complètement fou cette histoire ! Il était tombé dans une autre dimension. « Tu vas m’écouter. » Encore une fois, les mots avaient franchi ses lèvres sans qu’il réfléchisse. Il croyait qu’Ozvan tentait de s’enfuir et il ne supportait pas cela. L’athna se leva de son rocher et s’approcha du brun. « Je t’ai attendu. As-tu donc oublié notre rendez-vous ? Ta tête est-elle pleine à ce point-là ? » Il ne savait pas s’il était triste, agacé ou en colère. Tout se mélangeait clairement dans sa tête. Il était comme une cocotte-minute prête à exploser à tout instant. Il ne savait pas quand l’explosion aurait lieu. Il ne voulait pas s’afficher de cette manière, au moins personne ne les voyait.

« Tu es venu me voir, c’est ce que tu dis. Comment tu as pu m’oublier ? Je t’ai juste demandé de venir à une date, tu étais d’accord. C’était tout ce que j’attendais de toi. » Et la peine s’afficha dans son regard. Il n’avait même pas remarqué qu’il avait attrapé l’autre homme par le poignet. Il avait besoin de contact. Malgré la colère, il avait envie de se coller à lui et l’embrasser, néanmoins, il se retenait encore de le faire. Il était bien trop fier. Était-il voué à souffrir toute sa vie ? Et pourquoi ? Il ne pouvait pas avoir un peu de répit ? Oui il avait voulu cette relation, mais il était terriblement vexé d’avoir subi un lapin, il était fier après tout. Il avait accepté les termes de cette relation, de sortir avec un vagabond. Il avait tout accepté sans sourciller. Mais Gen était très orgueilleux et quand on lui disait qu’on allait le voir, mais qu’on ne le faisait pas, cela le rendait fou, tout simplement fou. Lentement, le brun relâcha le poignet d’Oz. « Pardon. » C’était déjà un grand pas pour lui de s’excuser. Il se râcla le fond de la gorge, recula de quelques pas pour remettre de la distance. Etaient-ils encore ensemble ? Il avait besoin de le savoir. Gen redressa fièrement le menton malgré son regard foncé qui brillait de tristesse. « Tu es venu me quitter ? » L’archer était très confrontant quand il s’y mettait et il ne mâchait absolument pas ses mots.

Il ne savait tout simplement pas le faire. C’était dans son tempérament. Il avait parfois des idées très arrêtées et il pouvait être très cinglant. Gen était plus grand qu’Ozvan, cela ne l’empêchait pas de se sentir petit face à l’autre homme. Il savait que cette impression était du fait de la tristesse et de rien d’autre. Cette tristesse qui le rongeait depuis des semaines et le rendait d’une humeur tout simplement désagréable. Il savait qu’il devait percer l’abcès pour ne pas être complètement rongé par ses ressentiments. Et la meilleure manière pour lui de le faire, c’était encore de confronter Ozvan et d’aller chercher des réponses auprès de lui.


@Ozvan Hickok-Cannary La colère dans la montagne | Ozvan Icon_arrow La colère dans la montagne | Ozvan 299474045 La colère dans la montagne | Ozvan 1360497918 La colère dans la montagne | Ozvan 171928021

Spoiler:
J'ai vérifié l'acteur de Gen est plus grand que celui d'Oz La colère dans la montagne | Ozvan 3395933406
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

La colère dans la montagne | Ozvan Empty Re: La colère dans la montagne | Ozvan

le Mar 24 Déc 2019 - 20:54

Gen & Ozvan @LifeInDifferentColors


C'est tout ?

Quelle étrange interrogation, n'était-ce pas suffisant ? Il se découvrait légèrement étonné de cette réception. Bien sûr, le Rahjak ne s'attendait pas à ce que Gen le reçoive en fanfare tout en lui lançant des petites paillettes pour fêter son arrivée. Mais quand même. Les drames ça l'échaudait toujours un peu, ainsi il hésitait entre répondre ou se taire. Finalement le guerrier reprit la parole. Néanmoins ça ne chantait pas plus à ses oreilles et ça ne prédisait rien de bon ...

« D'accord »

Pourquoi ne l'écouterait-il pas d'ailleurs, il venait de faire tout ce long chemin exprès pour entendre sa voix, respirer son odeur, se gorger de son image. De plus ça lui permettrait de comprendre un peu mieux ce qui titillait si méchamment l'Athna. Les mots sortirent aussi rapides qu'une flèche des lèvres de Gen, à priori Ozvan mourrait d'envie de les clore en y posant les siennes. Cependant il supposait que l'autre recevrait cette marque d'affection de mauvais gré, vu les flammes brulantes qui dansaient au milieu de ses pupilles.

Il s'empêcha difficilement de soupirer d'agacement. Déjà qu'il fuyait les accusations lointaines de certains mercenaires, le voilà qui se retrouvait au banc des accusés à nouveau « Non je n'ai rien oublié »

Impossible

Certainement, il doit le savoir au fond de lui, celui qui accuse ainsi Ozvan. Car on peut lui reprocher bien des actions, mais pas celle de ne pas garder en mémoire ceux qui lui sont chers. Et si l'autre l'attaque de cette manière, avec des paroles violentes, la seule explication plausible serait qu'il doute ... « Je n'ai pas dit que je t'avais oublié, c'est toi qui le pense » Ça reste important de le souligner, il faut se montrer juste et logique dans ses accusations. Parce qu'il ne nierait pas ses défauts ou ses imperfections, mais il n'ira pas admettre une faute qu'il ne croit pas avoir commis.

Doucement il ressenti son poignet s'enflammer sous la pression que lui infligeait Gen. Ozvan eut pu aisément le retirer, repousser l'Athna d'un simple geste, il en possédait encore la force. Il ne le fit pas, tant est qu'on accorde beaucoup plus de marge à ceux qu'on aime ...

Ainsi il attendit, sans rompre le silence, accordant le temps nécessaire aux émotions qui les embrassaient tous les deux. Moins démonstratif que le guerrier, celui qui recherchait une réponse dans les yeux du voyageur prenait le risque de tomber dans un cul de sac « Les dates c'est un peu compliqué pour moi, je n'aurais pas dû dire oui pour un jour exact, mais j'étais distrait par toi ... »

Oui, Ozvan il se laissa emporter dans l'instant, dans ces moments précieux que la vie acceptait de lui offrir alors qu'il n'attendait plus rien. Avant Gen il se nourrissait de ses vieilles amours, ça suffisait à lui réchauffer le cœur. Ensuite il perdait son corps lors de rencontres d'une nuit. On ne lui promettait rien et lui non plus. En réalité il ne s'établit réellement qu'une seule fois, quelques décades auparavant avec Basile le couturier qui visitait désormais le monde. Et il ne souhaitait pas renouveler cette pathétique expérience.

Il n'avait jamais cru dans la possibilité de recommencer une vie à deux de ... Au fond, jusqu'à présent l'Athna et lui se rencontraient puis repartaient de leur côté, avec la certitude de se revoir le plus tôt possible

« Te quitter ? »


Quelle idée loufoque, ou avait-il été la pêcher ? « Mais non voyons ... » Il esquissa un geste tendre avec l'intention de passer ses doigts dans la chevelure de jais du guerrier. L'expression de ce dernier l'avorta, Gen attendait de sérieuses explications, de celles qui le convaincraient sur la bonne volonté du Rahjak « La vérité, c'est que je t'ai donné une assurance que je ne peux jamais avoir, je n'ai pas la tête pleine de folies mais d'obligations qui peuvent se révéler dangereuses si je ne les accomplies, et je ne veux pas risquer que ce danger me suive jusqu'à toi »


@Gen Deng La colère dans la montagne | Ozvan 926159791 Belle nuit à toi

La colère dans la montagne | Ozvan K4yB
Contenu sponsorisé

La colère dans la montagne | Ozvan Empty Re: La colère dans la montagne | Ozvan

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum