Aller en bas
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa, Thémis, Lazuli MESSAGES : 430 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : lux aeterna avatar, drake signa, capraccoon icons&texts METIER/APTITUDES : Traqueuse ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU/CAMP : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 200

Cascades cascadeuses ~ ft. Klara Empty Cascades cascadeuses ~ ft. Klara

le Jeu 12 Sep 2019 - 19:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Être une tête brûlée, ce n'est pas si mal. Au moins, on vit la vie pleinement, on l'explore de fond en comble, même s'il vaut mieux éviter le fond et préférer les combles.
Maori & Klara

   

   
Cascades cascadeuses

   
Maori s'était arrêtée à l'endroit où les eaux de la cascade s'enfonçaient dans la mer. La jeune femme était partie chasser, encore une fois, suivant la rivière pour avoir plus de chances de tomber sur un animal ou une piste fraîche. Sans succès, malheureusement. Toutes les empreintes sur lesquelles elle était tombée avaient toutes plusieurs jours ; autrement dit, pas la peine de les suivre, ça ne mènerait à rien. Visiblement, toutes les proies étaient sur l'autre rive, sur l'autre versant de la rivière, qu'elle n'avait pas traversée, parce qu'elle n'était pas partie vers le pont. Maori avait le chemin inverse, remontant vers la source de la rivière, au lieu de descendre son cours, parce que si elle l'avait fait, elle serait arrivée au campement des Odysséens. Or, elle n'était toujours pas prête à y mettre un pied, à moins d'y être contrainte et forcée. Ainsi, sa route avait mené la jeune femme à la naissance de la plage au nord de leur campement, près du grondement furieux des cascades. La traqueuse s'était arrêtée pendant quelques minutes sur le littoral, afin de profiter de la vie, et de reposer ses jambes, de boire un peu d'eau avant de repartir.

Lorsqu'elle se releva, néanmoins, ce ne fut pas pour s'enfoncer de nouveau au plus profond de la forêt. Non, avant, Maori décida d'aller voir les chutes d'eau de plus près. Alors, quand bien même leur rugissement lui éclatait les tympans, elle grimpa sur les rochers glissants et les galets lisses du petit lac dans lequel se jetait l'écume fouettée par la chute des eaux, tranquillement, précautionneusement, assurant ses prises avant de continuer. Malgré ses grosses Rangers, il lui arrivait de déraper, et soit de se rattraper avec les mains, soit de se cogner durement le genou. Néanmoins, le spectacle en valait la chandelle. Oui, plus personne ne dit ça. Bref. Maori finit par se tenir sur un rocher un peu plus plat, un peu plus sec que les autres, et put profiter pleinement du théâtre naturel qui s'offrait à elle. Les pans de roche dur étaient striés de gouttelettes, invisibles d'où elle était, si ce n'était ce petit rayonnement transparent ou irisé qui les trahissait. Une constellation de gouttelettes, sur un fond de roche d'univers, et devant, une voie lactée rugissante et mouvante, tombant des nues pour éclabousser à grandes gerbes les rochers satellites, les astéroïdes fixées autour de la fin de sa chute. Un spectacle à couper le souffle, qui faisait tonner le cœur à toute allure, résonner un grondement sourd dans le corps tout entier, l'impression d'être une baguette sur un tambour et que toutes les vibrations vous traversaient et faisaient trembler votre être tout entier. Expérience extraordinaire, inouïe, inédite, qui pouvait lui faire perdre toute notion du temps, toute notion du danger que la cascade était. Du risque de se tenir ainsi au bord de ce torrent qui pouvait l'emporter telle une frêle brindille.
(c) crackle bones

   
Invité
Invité
Anonymous

Cascades cascadeuses ~ ft. Klara Empty Re: Cascades cascadeuses ~ ft. Klara

le Dim 22 Sep 2019 - 19:33
L’île principale, enfin, ils y étaient. Après un trajet mouvementé, le petit équipage de L'Éclopé avait finalement posé le pied à terre. Finalement, leur navire n’était pas si nul qu’on voulait bien le dire, ils n’avaient failli couler que deux fois ! Leur plan était de faire passer leur navire par la rivière afin de s’enfoncer plus profondément dans les terres avant de continuer à pieds. Mais après une rude journée de navigation tout le monde était fatigué et ils avaient décidé de s’installer sur la plage pour se reposer, prendre le temps de s’orienter mais aussi de découvrir cette terre qui était inconnue pour la plupart d’entre eux. Aussitôt le bateau échoué sur une berge praticable, Klara avait sauté hors de l’embarcation pour s’enfoncer dans la forêt. Le paysage, les odeurs, les sons, ses sens ne savaient plus où donner de la tête tant tout cela lui paraissait nouveau. La forêt était majoritairement constituée de conifères, mais contrairement à chez elle les troncs n’étaient pas faits de bois bleu. La végétation était d’une richesse inouïe. Partout où elle posait les yeux se trouvaient des plantes ou des champignons qu’elle n’avait jamais vu. A chaque découverte elle prenait le temps de s’accroupir pour mieux l’examiner.

Sa joyeuse exploration la conduisit en direction du sud, là où les cascades rencontraient la mer. Le tonnerre provoqué par la chute de l’eau, de plus en plus fort à mesure qu’elle se rapprochait, était ce qui avait éveillé sa curiosité. Il ne lui fallut pas longtemps pour finalement découvrir la source du bruit.

Quand enfin elle arrive au pied de l’une des cascades, elle est impressionnée par le spectacle qui s’offre à elle. Il n’existait rien de tel sur son île.  Elle se dit que la vue doit être superbe depuis le sommet, et grimper jusque-là devrait être un défi amusant. Elle se lance alors dans l’ascension jusqu’au sommet de la chute.

Le terrain est escarpé, si bien qu’elle se retrouve rapidement à ne plus pouvoir progresser en marchant. Elle examine la paroi afin de déterminer le chemin le plus sûr pour l’escalader. Son choix fait elle enlève ses bottes de cuir, nullement adaptées à ce type d’exercice, puis commence à grimper.

Habituée à crapahuter sur les falaises côtières de son île, l’ascension ne lui aurait posé aucun problème si la roche humide n’avait pas été si glissante. C’est quasiment arrivée au sommet, alors qu’elle était si proche de la chute d’eau que des gouttes venaient lui éclabousser le visage,  qu’elle se dit que finalement elle n’avait peut-être pas eu la meilleure des idées. Mais il était bien trop tard pour reculer maintenant. De toute façon elle est pratiquement arrivée. Plus qu’à se tracter grâce à ce petit arbrisseau qui poussait tout au bord du sommet, parfaitement solide, stable et… crac ! Alors que Klara se tracte de tout son poids sur le frêle végétal, elle pousse un cri aigu quand elle voit ce dernier s’arracher à moitié du sol et se plier dangereusement. Secouée, elle parvient à éviter une chute fatale en s’accrochant à deux mains au tronc de l’arbrisseau qui parvient miraculeusement à se stabiliser et à ne pas se faire complètement arracher du sol. Désormais suspendue à quelques centimètres à peine du sommet, elle n’ose plus effectuer le moindre geste de peur d’arracher pour de bon se prise précaire.

« Super Klara, si tu meurs maintenant on se moquera de toi pendant au moins trois générations. “L’Aventurière qui est morte dès le premier jour en glissant d’un caillou”, ça c’est un titre qui en jette. »

Alors qu’elle continuait de râler en trigedasleng, elle cherchait des yeux un moyen de sortir de cette épineuse situation. Le plus évident lui semblait de tout lâcher pour essayer de se raccrocher à d’autre prises, mais la roche était trop glissante pour qu’elle n’ose tenter le coup. Ne trouvant aucune solution n’impliquant pas un risque de chute quasi-certain, elle commençait à ressentir un soupçon d’inquiétude croissant. Peut-être devrait-elle essayer d’appeler à l’aide ?  Mais même dans le cas improbable où l’un de ses compagnons ait décidé de pousser l’exploration jusqu’ici, s’il la voyait comme ça, elle se ferait charrier par l’équipage pendant tout le reste du voyage. Ah, et puis tant pis, j’ai pas d’autres idées.

« Ahem… Youhou ! Au secours ? Demoiselle en détresse ! »
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa, Thémis, Lazuli MESSAGES : 430 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : lux aeterna avatar, drake signa, capraccoon icons&texts METIER/APTITUDES : Traqueuse ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU/CAMP : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 200

Cascades cascadeuses ~ ft. Klara Empty Re: Cascades cascadeuses ~ ft. Klara

le Dim 22 Sep 2019 - 21:54
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   
Être une tête brûlée, ce n'est pas si mal. Au moins, on vit la vie pleinement, on l'explore de fond en comble, même s'il vaut mieux éviter le fond et préférer les combles.
Maori & Klara

   

   
Cascades cascadeuses

   
Maori était subjuguée par la beauté de ces chutes. Le spectacle de la nature ne la lassait jamais. Il y avait toujours de nouveaux jeux et de nouvelles joies à découvrir dans ses paysages. Les Sept Merveilles du Monde, les hommes les avaient construites. Les Splendeurs de la Nature, ce n'était pas de leur fait, et c'était d'autant plus beau. On ne pouvait trouver meilleures prouesses techniques, plus beaux exploits que dans la nature. Maori ne se questionnait pas sur la culpabilité de ses ancêtres à avoir fait exploser ce monde. Ils en descendaient, alors forcément sur l'Odyssée, on ne leur disait pas que leurs ancêtres étaient des espèces de psychopathes ou de fous de la guerre. Ils étaient assez intelligents pour se faire une idée par eux-mêmes. Maori, elle, ça ne l'avait jamais intéressée. Encore moins dès à présent qu'elle pouvait assister à ces spectacles de la nature. D'aucuns disaient que la nature avait dû être encore plus belle avant ; elle n'en était pas si sûre. Elle s'en fichait. Elle n'avait jamais aimé l'Histoire ; le passé n'était pas son truc, elle avait passé trop de temps à le rejeter. Le présent, elle l'accueillait à bras ouverts.

   
Subitement, une voix lui sembla descendre du ciel, et le fit sursauter. "Ahem… Youhou ! Au secours ! Demoiselle en détresse !" Maori, sidérée, laissa ses yeux remonter le long des petits arcs-en-ciel irisées plongeant au bas de la cascade, refaire le sens inverse de l'eau qui dévalait les falaises, atteindre le sommet des chutes. Ses yeux fouillèrent la roche, et y trouvèrent cette forme, définitivement humaine, qui se balançait contre la pierre acérée. Maori ne put empêcher ses sourcils de se redresser, à la fois amusée et inquiète, puis elle s'avança sur les rochers, prudente. La jeune femme sauta de l'un à l'autre, prit de l'assurance et de l'expérience au fur et à mesure qu'elle progressait et qu'elle s'adaptait à la surface glissante. Maori rangea son arc dans son carquois, resserra sa ceinture puis entreprit de grimper. Le corps collé contre la paroi glissante, elle cherchait des prises avec attention. L'escalade n'était pas un sport qu'elle pratiquait couramment, loin de là. Ses muscles la tiraillèrent bien vite, mais ça au moins, la douleur, l'effort, elle connaissait, ils ne la dérangeaient pas. Ce qui la dérangeait plus, c'était l'inconnu de cet exercice. Néanmoins, petit à petit, elle parvint enfin jusqu'à la jeune femme qui pendait toujours, accrochée à son arbrisseau. Maori tendit la main, et malgré ses muscles brûlants, la saisit par le collet. Elles restèrent toutes les deux ainsi, sans que ni l'une ni l'autre ne bouge, puis la Cent déclara : "Je te tiens, tu peux bouger. Dépêche, l'escalade et moi, ça fait deux. Et si jamais je m'écrase contre ces rochers, je t'assure que je vais revenir te hanter avec tellement de force que tu vas regretter que ce ne soit pas toi, qui te sois écrasée contre les rochers. Au fait, je m'appelle Maori." Elle avait adopté l'anglais, sans une once d'hésitation, avait tout débité, sans une once d'hésitation. Et maintenant que c'était dit, elle se demandait à quel point l'aventurière comprenait l'anglais ; ça commençait bien.
(c) crackle bones

   

Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11605 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 603
Admin △ Underneath it's just a game

Cascades cascadeuses ~ ft. Klara Empty Re: Cascades cascadeuses ~ ft. Klara

le Dim 10 Nov 2019 - 10:32
RP archivé suite au départ de Klara Cascades cascadeuses ~ ft. Klara 484338566
Contenu sponsorisé

Cascades cascadeuses ~ ft. Klara Empty Re: Cascades cascadeuses ~ ft. Klara

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum