-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

Aller en bas
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 436 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 20

God bless you | Emilia Empty God bless you | Emilia

le Lun 19 Aoû 2019 - 21:19
Skylar avait terminé sa ronde tard la nuit et était allé se coucher directement dans le lit matrimonial avec @Richard Coben. La nuit défila à toute allure, mais au petit matin, on toqua à la porte de la maison. Skylar ouvrit un œil, entendant Frost qui aboyait dehors. Sans se faire attendre, le brun enfila son pantalon, une chemise qu’il ferma à peine. Ses cheveux étaient emmêlés. Il ouvrit la porte en contenant à peine son grognement. Le second du chef de la garde se réveilla rapidement et ouvrit grand les yeux alors que l’homme face à lui, un soldat, annonçait un accident durant la garde de cette nuit. Visiblement, un homme avait été blessé par un animal, l’attaque n’avait pu être évitée. Skylar reçut comme une douche froide. Soudainement, il était éveillé et attrapa sa veste. Il dit qu’il arrivait bientôt. Il alla se jeter un peu d’eau sur le visage histoire de se réveiller. Il se demandait dans quel état il allait trouver le militaire. L’homme se mit en route, Frost sur ses talons. Il était étrangement nerveux, mais ne montrait rien. Son visage était tendu. Il poussa un grand soupir. C’était le genre de réveil qu’il n’appréciait pas.

Il ne savait pas dans quel état il trouverait le militaire. Il était précédé par le soldat qui l’avait réveillé. Le camp se réveillait tout en douceur, le reste des habitants bien loin de ces histoires. Les soldats ne montraient pas l’envers du décor, les rencontres difficiles avec les natifs, avec les pièges qui traînaient et même les animaux. Malgré les connaissances qu’ils emmagasinaient, les blessures ne pouvaient pas toujours être évitées. Skylar se dirigea vers l’infirmerie. Il régnait toujours une ambiance étrange ici, une ambiance lourde. Il passa entre les lits jusqu’à être dans une zone plus protégée et stérilisée. « Bonjour Emilia. » Il était à moitié étonné de voir la chirurgienne ici. Il fit un signe au soldat qui l’avait mené ici et celui-ci partit. Skylar se trouva seul avec la femme et le soldat blessé qui était dans les vapes, probablement à cause de la douleur de la plaie. « Alors, voici ce blessé. On est venu me chercher. » Peut-être était-elle au courant qu’on était venu le chercher, peut-être même l’avait-elle demandé. Skylar regarda Emilia, cela lui faisait étrange de la voir. Il savait qu’elle avait eu relation avec Richard et de cette période, était née Liam.

Le brun ne savait pas comment agir avec elle. Se sentait-il jaloux ? Pas vraiment. Mais il restait méfiant. Il n’arrivait pas à cerner encore Emilia et ne savait pas sur quel pied danser avec elle. Il se sentait mal à l’aise car il trouvait vraiment intelligente et avait la crainte qu’elle se doutât de la relation entre Richard et lui. Personne n’était au courant et c’était mieux ainsi. Il ne voulait pas subir des remarques ou des on dit. Il était trop âgé pour supporter les avis dérangeants de certaines personnes. « Qu’avons-nous là ? Il est en danger de mort ? » Il avait besoin d’un topo. Skylar se comportait un peu comme s’il ne la connaissait pas vraiment. C’était vrai qu’ils n’avaient pas souvent parlé. Skylar était quelqu’un de froid, très distant et observateur. Il devait encore observer Emilia pour pouvoir la jauger et se doutait qu’elle devait faire de même, ou pas. Difficile de deviner ce qu’elle avait en tête. Il la trouvait mystérieuse. Est-ce que Skylar la jugeait car elle avait caché le fait que Richard était le vrai père de Liam ? Un peu car les conséquences qui en résultaient aujourd’hui n’étaient pas anodines. Néanmoins, le soldat avait parfaitement conscience que cette histoire ne le concernait pas. Il avait écouté Richard car il était là pour lui et s’était intéressé à Liam. Il avait un avis sur toute cette histoire, mais il risquait bien de garder son idée pour lui.
Emilia Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Thinkky MULTICOMPTES : Rowena Chakraan/Eris Garfagnini MESSAGES : 142 CELEBRITE : Cate Blanchett COPYRIGHT : ava (c) VOCIVUS METIER/APTITUDES : Chirurgienne - Education / Herboristerie / Médecine. POINTS GAGNES : 1
Admin

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Lun 30 Sep 2019 - 0:28


God bless you
Fighting fire and gravity. It's painful to see.



Parfois, Emilia s’en rendait compte, mais les heures, les journées, la vie, filaient à toute vitesse, glissant entre ses doigts sans qu’elle ne parvienne à les retenir. Ces dernières semaines avaient été de la sorte. A courir partout, la chirurgienne en oubliait de se ménager, et surtout de ménager sa jambe. Quelques mois étaient passés depuis la blessure, la fracture, pourtant, elle continuait de boîter. Infirmité dont elle aurait dû mal à se débarrasser, et en tant que médecin, elle avait déjà fait le deuil de sa mobilité d’antan. Puis, quoi qu’elle dise, quoi qu’elle pense, sa carcasse de quarante-cinq s’avérait plutôt pesante sur Terre, là où dans l’espace, elle était toujours dans la fleur de l’âge. La dureté de la vie la sciait, plus qu’elle ne s’y attendait. Ou alors c’était elle qui était incapable d’arrêter. Courir, aider, soigner, les tâches étaient multiples au sein du campement, et il arrivait régulièrement qu’un homme fasse une mauvaise chute, et une rencontre dangereuse. Qu’importait l’entrainement, une bête sauvage pourrait facilement arracher une jambe, planter ses crocs dans un bras. Plus rapide, plus puissante qu’un humaine…

Et l’aube pointait à peine le bout de son nez qu’on lui apportait un cas de ce genre. Nadja n’était pas disponible, c’était donc à elle de commencer les soins. Ni une, ni deux, elle indiqua d’un geste un lit dans une zone à l’écart, attrapa scalpels, fils, et autres instruments, et emboîta le pas aux soldats. Sans plus attendre, elle posa un masque de fortune autour de sa bouche, enfila les gants, et fit sortir les accompagnateurs. Après tout, ils avaient à prévenir leur supérieur. De préférence pas Richard. Enfin, Richard ne mettrait jamais les pieds à l’infirmerie tant qu’elle serait vivante, elle n’avait donc pas à s’en faire. Une petite dizaine de minutes, de quoi commencer les points de suture sur la plaie, après une bonne dose d’alcool utilisée pour désinfecter le tout. Le soldat avait déjà tourné de l’œil, et c’était mieux ainsi. De toute façon, l’anesthésie aurait été trop longue à agir, et il lui fallait être rapide. Un choix fait, en connaissance de cause. Même si la blessure n’était pas fatale au premier abord, mieux valait ne pas tenter le diable.

Bruits de pas, et sa vision périphérique lui permit de capter l’arrivée de Skylar. Bien. Ce n’était pas Richard. Il ne l’insulterait donc pas, et ils ne risqueraient pas de s’entretuer. « Bonjour Skylar. » Voix étouffée par le tissu devant la bouche. « Pardonnez-moi de vous faire lever de si bon matin. » C’était une urgence. Mais les conventions voulaient qu’elle s’excuse, dans un ton plus monotone que sincèrement désolée. Mécaniquement, rigoureusement, les gestes étaient continués, l’aiguille transperçait la chair rougeâtre du blessé. Dans le code de conduite d’Emilia, il y avait toujours prévenir un tiers d’une hospitalisation, quand la personne avait toutes les chances de s’en sortir. Sinon, le silence absolu. Pas la peine d’apporter encore plus de négatif au chevet d’un mourant, non ? Néanmoins, rien n’avait à être avoué à Skylar.

Les informations furent demandées, et la chirurgienne s’y plia, sans lâcher la moindre chaleur dans le ton de sa voix : « Attaque d’une bête sauvage. Un gros gabarit. La morsure a transpercé une partie des muscles, mais aucune artère n’a été touchée. » Notamment l’artère fémorale. Enfin, si celle-ci s’était retrouvé sectionner, le pauvre homme ne serait jamais parvenu jusqu’à elle. La dure loi de la Nature. « Rien de mortel donc, mais je ne pense pas qu’il puisse marcher pendant au minimum deux ou trois semaines. Repos complet pour lui. A voir par la suite. » Sèche, c’était presque un ordre donné. Dans son imaginaire, la garde se préoccupait peu de ceux qui étaient dans ses rangs, les renvoyant à leurs postes dès que possible. Mais après, elle n’avait jamais été voir ce qui s’y déroulait réellement. Préjugés camouflés sous la supposée sollicitude d’un médecin. « Richard est toujours en vie ? » Seule question quittant ses lèvres. Skylar, en tant que second, avait bien plus de nouvelles qu’elle en tant que… Il n’y avait même pas de termes pour la qualifier à vrai dire. Donc, c’était juste l’occasion de savoir s’il était encore en un seul morceau, parce que même blessé, il ne viendrait jamais jusqu’ici. Gamin comme comportement, mais c’était peut-être mieux ainsi…

Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 436 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 20

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Ven 1 Nov 2019 - 16:44
Skylar était une bonne chirurgienne, le brun ne se faisait pas vraiment de souci pour le patient qu’elle était en train de soigner. Emilia s’excusa de le faire venir et il ne dit rien. Il n’avait pas l’impression qu’elle soit vraiment désolée. Elle parlait un petit peu comme un robot selon lui. Le militaire se tenait droit comme un i malgré le manque de sommeil. Il la regardait coudre sans vraiment réfléchir, attentif. Ce n’était pas quelque chose qui le faisait tourner de l’œil. Il avait malheureusement vu des blessures bien plus graves ses dernières années. La nature n’épargnait personne et il avait parfois eu des hommes et des femmes qui mouraient sans rien pouvoir faire. Il se demandait si Emilia avait dormi ou si elle avait veillé jusqu’au petit matin. Bon, tant qu’elle bossait correctement, cela ne le regardait pas. Elle lui expliqua la blessure précisément. Skylar se demandait bien quel genre de bête aurait attaqué le soldat. « Une idée sur la bête ? » Un animal solitaire, sinon il y aurait une autre morsure. Ça pourrait bien être un puma, un lynx, ou un loup solitaire. Skylar n’avait pas besoin de savoir au final. Enfaite oui, car alors il pourrait signaler le secteur où l’homme avait été, comme dangereux. Il n’aimait pas recevoir des ordres de cette manière.

« Je traite bien mes soldats. » Il ne se justifiait pas, il mettait juste les points sur les i. Il n’allait pas envoyer quelqu’un dans cet état sur le terrain, autant le tuer d’une balle dans la tête. Skylar sentait un léger mal de tête arriver. Cette discussion allait vraiment être difficile si elle était aussi… elle. En fait, elle était comme on lui avait conté. Le brun préférait se faire son propre avis, mais là, il était en train de comprendre. Il cacha son étonnement quand elle demanda si Richard était en vie. « Pourquoi cette question ? » Il faisait l’imbécile qui ne savait pas pour leur petite histoire. Il la regarda d’un regard pénétrant, qui montrait bien qu’il savait en réalité tout de son petit secret. Il arrivait moyennement à être indifférent et très placide. « Il va bien. » Il était quand même poli et répondait à une question. Il n’avait pas vraiment répondu de la plus juste des manières, car elle avait demandé s’il était toujours en vie et lui avait dit qu’il allait bien. Il aurait pu tout aussi bien dire qu’il était en vie. Skylar savait qu’il resterait au chevet du militaire encore quelques heures. L’homme s’assit calmement. Il tentait de chasser ses pensées qui le parasitaient légèrement. La cohabitation dans un si petit espace n’était pas si facile.

Il était étonné de voir ce soldat encore en vie, certes la blessure n’était pas mortelle, mais étonnant que l’animal n’ait pas pisté sa proie. Il aurait besoin d’avoir un rapport un peu plus précis que ce qu’il avait reçu. « Il n’y avait pas eu de blessures de la sorte depuis longtemps. » Il ne faisait pas la conversation, il réfléchissait à cette attaque. Cela le contrariait énormément. C’était un soldat qui s’était fait prendre, mais la prochaine fois, cela pourrait être un civil qui était explorateur. Or un civil ne savait pas se défendre aussi bien qu’un soldat. Déjà là, le soldat avait bien lutté. Et il était seul pour cette ronde. Il allait devoir mettre plus d’hommes et de femmes ensemble sur ce secteur. Heureusement que le soldat blessé avait pu aller dans le secteur de quelqu’un d’autre qui l’avait découvert à temps. « Pour une raison qui m’échappe, l’animal ne l’a pas suivi. » Ce n’était pas un expert en animal, mais en général, ils pistaient leur proie. Ce phénomène était vraiment nouveau.
Emilia Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Thinkky MULTICOMPTES : Rowena Chakraan/Eris Garfagnini MESSAGES : 142 CELEBRITE : Cate Blanchett COPYRIGHT : ava (c) VOCIVUS METIER/APTITUDES : Chirurgienne - Education / Herboristerie / Médecine. POINTS GAGNES : 1
Admin

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Jeu 21 Nov 2019 - 14:46


God bless you
Fighting fire and gravity. It's painful to see.



Les gestes étaient précis, pourtant, elle était capable de les reproduire en fermant les yeux. Enfin, depuis que les Odysséens avaient fini sur terre, la chirurgienne avait bien moins à faire. Avec le manque de moyens, il devenait dangereux d’opérer un humain. Sauf si c’était une question de vie ou de mort, ou qu’il n’y avait plus rien à perdre, la femme se laissait. Aujourd’hui pour le coup, l’homme avait eu de la chance. La blessure était certes profonde, mais aucun organe important, aucune artère n’avait réellement été touchée. Du repos suffirait à le remettre sur pied, comme un suivi dans les jours, semaines à venir. La tête fut hochée négativement à la demande de l’homme. « Je ne peux rien dire à première vue. Juste vu la puissance de la mâchoire, quelque chose comme un loup peut être envisagé. » Ca ressemblait à d’autres blessures déjà recensées durant les quatre dernières années, néanmoins, les bêtes précédentes avaient tendance à attaquer en meute. Etrange de voir comment les comportements pouvaient évoluer au cours des années, comment même les animaux pouvaient prétendre à la solitude. Enfin, ce n’était pas comme si Emilia s’y connaissait réellement là-dedans. Elle, son domaine, c’était les soins, les chirurgies effectuées dans un milieu aussi aseptisé que possible. Pas les bêtes.

« Je ne m’en doute pas. » y’avait aucune émotion dans sa voix. En réalité, elle ne faisait que donner des directives pour que la récupération se passe au mieux. Même si Emilia avait ses propres clichés sur les soldats, sur les gradés qui les contrôlaient. Elle était juste passée experte dans le passif-agressif, dans les remarques qu’elle masquait derrière son métier. Et la question de la chirurgienne ne passa pas. En fait, elle était peut-être ignare sur la communication et certains sentiments, néanmoins, elle était capable de percevoir le mensonge lorsqu’il était aussi peu caché. De toute façon, il n’était pas le premier à savoir, à avoir déjà son avis sur la question, et Emilia ne s’était jamais battue pour prouver ce qui était faux. Au contraire, elle s’était drapée dans son caractère habituel, avait simplement accepté la haine latente envers elle. C’était la vie. « Disons simplement qu’il m’évite sur le campement, et comme vous le voyez au quotidien, ça doit être plus simple pour vous. » Ce n’était un secret pour personne que Richard préfèrerait mourir que de mettre un pied à l’infirmerie quand Emilia y était. Skylar avait donc l’avantage d’être son second, et d’en savoir plus qu’elle.

Elle écouta distraitement le second chef de la garde, en terminant les soins. Un coup d’alcool fut passé sur la cicatrice désormais visible, avant de l’envelopper dans un bandage. Le pansement serait à changer régulièrement, et surtout, une infirmière s’occupera de vérifier que tout se soignait correctement. Les soins par la suite étaient tout aussi importants qu’endiguer le flot de sang premier. « La bête peut n’avoir que répliqué ? Ou s’être simplement sentie en danger. » L’attaque pour défense, avant de prendre la fuite. C’était un comportement que l’humain possédait aussi, instinct dont il ne savait se défaire. « Ou l’attaque a été interrompue. » Ca, elle le laissait à la convenance de Skylar. Elle ne pouvait rien tirer de la blessure à ce niveau-là, à part qu’une seule morsure était visible. Une simple et unique. Au moins, elle éviterait de quitter le campement suite à ce qu’elle avait vu.

Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 436 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 20

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Mer 1 Jan 2020 - 22:14
Skylar voulait savoir quel genre de prédateur aurait pu faire cela. Il avait peur que la bête attaque une seconde fois et que cette fois-ci, on ne découvre qu’un corps déchiqueté. Il avait envie de partager ses réflexions sur les animaux, mais n’était pas convaincu qu’Emilia soit la personne la plus qualifiée pour l’écouter. Elle était experte dans son domaine, mais dans le reste, Skylar ne savait pas quoi en penser. Elle parla d’un loup, mais il devrait se renseigner auprès des spécialistes dans le camp. Ce qu’il avait appris depuis qu’ils étaient ici, c’était que tout devait être repris à zéro, même le savoir acquis dans les livres sur les animaux. La radioactivité avait modifié bien des comportements, ainsi que des physiques. Partir du principe que les loups étaient comme ceux d’autrefois était une grossière erreur qui pouvait conduire à la mort. Un rien faisait changer les comportements de ces animaux qui s’adaptaient pour survivre.
Skylar devait sérieusement prendre sur lui quand il affirma qu’il traitait bien ses soldats. Il sentait bien que du côté d’Emilia, il n’y avait pas d’émotion. Cela lui donnait déjà mal à la tête. D’un autre côté, elle lui demanda des nouvelles de Richard et le militaire dut encore prendre plus sur lui.

A croire qu’elle faisait tout pour l’énerver et avoir une raison de le traiter d’incompétent. Skylar se méfiait d’elle comme de la peste. Il essayait de ne pas avoir d’apriori, mais c’était franchement difficile. Surtout qu’elle n’était pas une personne très avenante et chaleureuse. Le brun ne pouvait pas franchement le lui reprocher. Lui aussi, de prime abord était froid et distant. Il avait besoin d’être en confiance avant de se dévoiler. « Il doit avoir une raison de vous éviter, même si cela ne me regarde pas. » Il avait haussé les épaules, il ne voulait pas se mêler de ces histoires. Il savait bien les raisons de Richard d’éviter Emilia. Il ne comprenait pas pourquoi cela la préoccupait alors qu’elle était dans sa bulle. « Pourquoi cela vous dérange-t-il ? Cela vous évite des soucis. » Il était peut-être un peu trop confrontant, mais elle non plus ne l’avait pas ménagé. Alors il ne se gênait pas. C’était un peu lui rendre la monnaie de sa pièce. Il attendait de voir sa réaction. Si elle allait rester froide comme un glaçon ou réagir. Skylar la regardait droit dans les yeux, d’un regard perçant qui tentait de sonder cette femme derrière la carapace.

Il décida de se concentrer sur autre chose pour se changer les idées. Le militaire blessé et les causes de tout cela. Skylar avait conscience de parler tout seul, mais bon, cela ne le rendait pas triste. Il avait parfois besoin de détailler ses pensées à voix haute. Il fut étonné qu’elle partage des idées avec lui. Finalement, elle devait peut-être s'intéresser à cette affaire ? Il n'en savait rien. Il prenait ce qu’elle voulait bien donner. Se sentir en danger, c’était une piste intéressante. « Un bruit a pu l’alerter ou une arme a pu l’effrayer. » L’arme du militaire n’avait pas été retrouvée. Peut-être s’en était-il servi. Il faudrait lui demander quand il serait plus cohérant dans ses pensées. Skylar suivait du regard les gestes experts d’Emilia. Elle était impressionnante dans son domaine, il fallait bien le reconnaître. Il la regarda discrètement de biais. Ils avaient à peu près le même âge, le soldat légèrement plus âgé qu’elle. S’ils s’étaient rencontrés autrement, dans d’autres circonstances, peut-être auraient-ils pu s’entendre. Skylar tenta de la regarder sans ses aprioris et la colère qui le rongeait. S’il oubliait tout, il n’avait rien à lui reprocher concrètement. Elle le sortit de ses pensées en disant que l’attaque avait été interrompue. Ils ne seront jamais vraiment. Skylar avait néanmoins une idée, il tenterait d’aller sur le lieu où le soldat avait été trouvé et peut-être qu’avec Frost et de bons pisteurs, ils trouveraient des indices.

« Merci pour les idées. Il est parfois difficile de réfléchir seul. » Il lui tendait une perche pour lui faire comprendre que quoi qu’il y ait eu entre elle et Richard, il ne s’en mêlerait pas. Ou du moins, le moins possible. Pour l’instant, ce n’était pas facile, mais Skylar essayait de prendre sur lui, même si auparavant il avait posé des questions osées. Il était parfois difficile de savoir ce qu'il pensait.
Emilia Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Thinkky MULTICOMPTES : Rowena Chakraan/Eris Garfagnini MESSAGES : 142 CELEBRITE : Cate Blanchett COPYRIGHT : ava (c) VOCIVUS METIER/APTITUDES : Chirurgienne - Education / Herboristerie / Médecine. POINTS GAGNES : 1
Admin

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Dim 1 Mar 2020 - 21:37


God bless you
Fighting fire and gravity. It's painful to see.



Chaque mot prononcé, chaque explication donnée n’était qu’une goutte d’eau dans un océan d’inconnues. Que savait-elle réellement de ce qui peuplait la Terre d’aujourd’hui ? Dans les livres, les animaux n’attaquaient qu’en meute, se protégeaient les uns les autres, évitaient les conflits quand ils n’en avaient pas le choix. Alors oui, un tel comportement différait de ce qu’elle avait pu lire. Néanmoins, qu’était-ce les connaissances aujourd’hui ? Etaient-elles toujours utiles ? Les traqueurs aideraient Skylar à y voir plus clair, et il s’agissait là de leur rôle, et pas de celui d’une chirurgienne. Et encore, en était-elle encore une ? Comment pouvait-elle se définir de la sorte quand elle n’avait plus les outils, ni même les médicaments pour soigner et opérer ? Un voile de tristesse glissa devant ses iris, maintenant qu’elle se rendait compte de sa propre stupidité. Il luji faudrait trouver de quoi changer son métier. Peut-être retourner auprès des Naoris pour apprendre à nouveau, retrouver ses instincts de médecin… Si seulement cela pouvait être suffisant. Si seulement cela pouvait faire pencher la balance, et faire taire les interrogations, et la peur de ne pas être assez. C’était peut-être pour cela qu’elle s’inquiétait pour Richard, par simple peur de ne pas avoir fait assez par le passé. Trop tard pour les regrets.

« En effet, il en a même des dizaines. » Si on l’écoutait, si on les lui laissait exprimer. Qu’Emilia pouvait-elle faire contre cela ? L’homme avait toujours été plus rapide à propager les rumeurs et elle à s’en moquer, comme à son habitude. La froideur comme étendard, si bien que son fils avait été éduqué à agir et réagir de la même façon. Quel genre de mère était-elle ? « N’est-ce pas humain d’éprouver des regrets et des doutes ? » L’était-elle réellement ? Ou était-ce une fois de plus des excuses ? Quarante-cinq années étaient passées depuis sa naissance et elle ne sentait pas d’améliorer, pas réellement de culpabilité dans son coeur. C’était le mieux finalement, vivre assez en paix avec elle-même, avec ses actes. Même si parfois, elle ne comprenait pas les réactions de ceux l’entourant, ou les reproches. Comme si être égoïste, personne ne l’avait été. Néanmoins, dans une communauté aussi restreinte, aussi collective, Emilia faisait tâche. C’était pour cela qu’elle était heureuse que Nadja ait été choisie pour le rôle de conseillère. Elle donnait une bien meilleure image que la chirurgienne plus âgée. Chacune à sa place, l’une sur le devant de la scène, l’autre bien à l’écart.

« Potentiellement. Ou l’animal a simplement été blessé par votre homme et la fuite lui ait apparu comme la meilleure option. » Les animaux survivaient par l’instinct, tout comme les odysséens. Sauf qu’eux refusaient de l’accepter, et la femme faisait partie de ces gens, de ceux se disant cartésiens, rationnels. « Dans tous les cas, il a eu une sacrée chance dans son malheur. Il devrait ne pas garder trop de traces, tant que le personnel soignant vient le voir tous les jours. » Certes, la douleur avait dû être terrible sur le coup, mais il aurait y perdre une jambe, voire la vie. Un coup dans l’artère aurait signé la fin et ni elle, ni Nadja n’aurait pu endiguer le flux de sang. Il ne leur serait même pas parvenu. Les paumes frottèrent légèrement les paupières, pour effacer la fatigue qui s’accumulait. Ca restait usant comme travail, avec une Terre aussi violente et imprévisible. Elle s’assura qu’aucune fièvre ne venait bousculer le blessé et qu’il était bien endormi avant de retirer ses gants, de les jeter et de se laver les mains. L’hygiène avant tout, même ici.

« Oui, vous avez raison. Surtout maintenant que nous ne sommes plus dans un environnement familier. » Cela faisait quatre ans, quatre longues années d’un côté. Un regard vers sa jambe lui rappela sa terrible mésaventure quelques mois plus tôt. Tout pouvait devenir suspect ici, et il fallait rester méfiant en permanence. Au moins là-haut, les dangers restaient moindres, et surtout maîtrisés… Là, tout pouvait s’écrouler. Tout pouvait vous tuer si vous n’y faisiez pas atttention. « J’espère vraiment que nous n’aurions pas d’autres attaques de la sorte à l’avenir. » Un sourire à la fois calme et triste se dessina sur ses traits. Elle n’avait pas réellement envie d’annoncer une mauvaise nouvelle la prochaine fois…

Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 436 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 20

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Sam 28 Mar 2020 - 18:49
Oui Richard avait des dizaines de raison d’en vouloir à Emilia, mais Skylar ne s’en mêlait pas. Il devait tenir son travail. Lui sa priorité c’était le soldat blessé. Malgré tout et involontairement, il était mêlé à cette histoire. D’une part car il vivait officiellement avec Richard et de l’autre, officieusement car il était son amant. C’était donc un petit peu normal qu’il s’intéresse à Emilia. S’ils n’y avaient pas eu Richard entre eux, aurait-il pu apprécier la chirurgienne ? Absolument pas. Son tempérament reptilien ne collait pas avec le sien. Skylar était quelqu’un de distant et discret, mais pas vraiment froid. La chaleur vibrante était cachée au fond de son âme. Quand elle lui demanda si ce n’était pas humain d’éprouver des regrets et des doutes, il lui jeta un regard sans équivoque qui voulait bien dire qu’il se demandait qui elle croyait duper. « Car vous en avez ? » Il en doutait franchement. Emilia n’était pas le genre de femme qui donnait l’impression d’avoir des regrets. Il n’avait pas envie de parler de cela. Cette conversation, c’était entre Richard et elle. Skylar poussa un soupir. « Ecoutez… Vos histoires avec Richard, ça ne me regarde pas. » Il mentait effrontément, mais il ne voulait pas se frotter à cette histoire. Il ne voulait pas montrer qu’une part de lui était profondément agacée.

Alors, il voulait s’en tenir loin, penser à autre chose. Il préférait se concentrer sur l’animal qui avait attaqué son soldat. Il hocha la tête quand Emilia affirma que la bête avait été blessée par son homme, c’était une bonne option. « Tant mieux alors, le plus important sera maintenant qu’il s’en remette psychiquement. » Car Skylar n’était pas dupe, cet homme blessé ne retournerait pas tout de suite sur le terrain, bien au contraire. Il aurait probablement un stress post-traumatique, en tout cas le même genre de symptômes. Ce genre de maladie oublié avec le temps était en train de refaire surface à force de traumatisme. Travailler sur le terrain créait des séquelles et laissait des marques. Il sortit de ses pensées en voyant Emilia se frotter les paupières avec les paumes de ses mains. « Quand c’est la dernière fois que vous avez bien dormi ? » Demanda-t-il poliment. Il n’était pas question de surmener les médecins encore présents pour les soigner. Skylar n’osait imaginer le travail que cela demandait. Ce n’était pas facile de bosser dans ces conditions. Cela demandait beaucoup d’imagination pour réinventer le métier. Skylar était bien placé pour le savoir, son travail n’était plus le même que celui dans le vaisseau.

Ils étaient ici depuis tellement longtemps, on pourrait se dire qu’au bout d’un moment il s’habituerait non ? Difficile de s’habituer à ce genre de vie. Ils étaient vieux et usés. Skylar ne savait pas si un jour il allait finalement s’habituer, cela demandait vraiment beaucoup d’efforts. Il la regarda alors que la doctoresse dit qu’elle espérait ne pas avoir d’autres attaques de la sorte. Skylar se sentit soudainement vieux et fatigué. Il s’assit, poussant un grand soupir. Voir le sourire triste d’Emilia l’avait quelque peu achevé pour une raison qu’il ignorait. « Ce n’est pas le premier blessé et malheureusement, je ne pense pas que cela sera le dernier. » Malgré les efforts des éclaireurs et des experts de la faune et de la flore, cela ne marchait pas. Il y avait encore des blessés, des crétins qui sortaient seuls, c’était épuisant. « J’ai l’impression parfois que certains n’écoutent pas. Nous ne serons jamais aussi forts que les prédateurs qui rôdent. C’est l’union qui nous protège. » Mais certains semblaient s’en ficher comme de leur première pomme terrestre. Skylar était parfois désespéré. Il se disait alors que ce serait plus simple que certains meurent. Il n’aimait pas penser ainsi, mais parfois il trouvait qu’il fallait imaginer une solution radicale et simple pour résoudre les casse-têtes. De toute manière, il ne parlerait de cette idée à personne.
Contenu sponsorisé

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum