Aller en bas
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 415 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : RHUMANESQUE METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 50
Voir le profil de l'utilisateur

God bless you | Emilia Empty God bless you | Emilia

le Lun 19 Aoû - 21:19
Skylar avait terminé sa ronde tard la nuit et était allé se coucher directement dans le lit matrimonial avec @Richard Coben. La nuit défila à toute allure, mais au petit matin, on toqua à la porte de la maison. Skylar ouvrit un œil, entendant Frost qui aboyait dehors. Sans se faire attendre, le brun enfila son pantalon, une chemise qu’il ferma à peine. Ses cheveux étaient emmêlés. Il ouvrit la porte en contenant à peine son grognement. Le second du chef de la garde se réveilla rapidement et ouvrit grand les yeux alors que l’homme face à lui, un soldat, annonçait un accident durant la garde de cette nuit. Visiblement, un homme avait été blessé par un animal, l’attaque n’avait pu être évitée. Skylar reçut comme une douche froide. Soudainement, il était éveillé et attrapa sa veste. Il dit qu’il arrivait bientôt. Il alla se jeter un peu d’eau sur le visage histoire de se réveiller. Il se demandait dans quel état il allait trouver le militaire. L’homme se mit en route, Frost sur ses talons. Il était étrangement nerveux, mais ne montrait rien. Son visage était tendu. Il poussa un grand soupir. C’était le genre de réveil qu’il n’appréciait pas.

Il ne savait pas dans quel état il trouverait le militaire. Il était précédé par le soldat qui l’avait réveillé. Le camp se réveillait tout en douceur, le reste des habitants bien loin de ces histoires. Les soldats ne montraient pas l’envers du décor, les rencontres difficiles avec les natifs, avec les pièges qui traînaient et même les animaux. Malgré les connaissances qu’ils emmagasinaient, les blessures ne pouvaient pas toujours être évitées. Skylar se dirigea vers l’infirmerie. Il régnait toujours une ambiance étrange ici, une ambiance lourde. Il passa entre les lits jusqu’à être dans une zone plus protégée et stérilisée. « Bonjour Emilia. » Il était à moitié étonné de voir la chirurgienne ici. Il fit un signe au soldat qui l’avait mené ici et celui-ci partit. Skylar se trouva seul avec la femme et le soldat blessé qui était dans les vapes, probablement à cause de la douleur de la plaie. « Alors, voici ce blessé. On est venu me chercher. » Peut-être était-elle au courant qu’on était venu le chercher, peut-être même l’avait-elle demandé. Skylar regarda Emilia, cela lui faisait étrange de la voir. Il savait qu’elle avait eu relation avec Richard et de cette période, était née Liam.

Le brun ne savait pas comment agir avec elle. Se sentait-il jaloux ? Pas vraiment. Mais il restait méfiant. Il n’arrivait pas à cerner encore Emilia et ne savait pas sur quel pied danser avec elle. Il se sentait mal à l’aise car il trouvait vraiment intelligente et avait la crainte qu’elle se doutât de la relation entre Richard et lui. Personne n’était au courant et c’était mieux ainsi. Il ne voulait pas subir des remarques ou des on dit. Il était trop âgé pour supporter les avis dérangeants de certaines personnes. « Qu’avons-nous là ? Il est en danger de mort ? » Il avait besoin d’un topo. Skylar se comportait un peu comme s’il ne la connaissait pas vraiment. C’était vrai qu’ils n’avaient pas souvent parlé. Skylar était quelqu’un de froid, très distant et observateur. Il devait encore observer Emilia pour pouvoir la jauger et se doutait qu’elle devait faire de même, ou pas. Difficile de deviner ce qu’elle avait en tête. Il la trouvait mystérieuse. Est-ce que Skylar la jugeait car elle avait caché le fait que Richard était le vrai père de Liam ? Un peu car les conséquences qui en résultaient aujourd’hui n’étaient pas anodines. Néanmoins, le soldat avait parfaitement conscience que cette histoire ne le concernait pas. Il avait écouté Richard car il était là pour lui et s’était intéressé à Liam. Il avait un avis sur toute cette histoire, mais il risquait bien de garder son idée pour lui.
Emilia Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 10/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Thinkky MULTICOMPTES : Rowena Chakraan/Eris Garfagnini MESSAGES : 120 CELEBRITE : Cate Blanchett COPYRIGHT : ava (c) BATTERY FOX ♥ METIER/APTITUDES : Chirurgienne - Education / Herboristerie / Médecine. POINTS GAGNES : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Lun 30 Sep - 0:28


God bless you
Fighting fire and gravity. It's painful to see.



Parfois, Emilia s’en rendait compte, mais les heures, les journées, la vie, filaient à toute vitesse, glissant entre ses doigts sans qu’elle ne parvienne à les retenir. Ces dernières semaines avaient été de la sorte. A courir partout, la chirurgienne en oubliait de se ménager, et surtout de ménager sa jambe. Quelques mois étaient passés depuis la blessure, la fracture, pourtant, elle continuait de boîter. Infirmité dont elle aurait dû mal à se débarrasser, et en tant que médecin, elle avait déjà fait le deuil de sa mobilité d’antan. Puis, quoi qu’elle dise, quoi qu’elle pense, sa carcasse de quarante-cinq s’avérait plutôt pesante sur Terre, là où dans l’espace, elle était toujours dans la fleur de l’âge. La dureté de la vie la sciait, plus qu’elle ne s’y attendait. Ou alors c’était elle qui était incapable d’arrêter. Courir, aider, soigner, les tâches étaient multiples au sein du campement, et il arrivait régulièrement qu’un homme fasse une mauvaise chute, et une rencontre dangereuse. Qu’importait l’entrainement, une bête sauvage pourrait facilement arracher une jambe, planter ses crocs dans un bras. Plus rapide, plus puissante qu’un humaine…

Et l’aube pointait à peine le bout de son nez qu’on lui apportait un cas de ce genre. Nadja n’était pas disponible, c’était donc à elle de commencer les soins. Ni une, ni deux, elle indiqua d’un geste un lit dans une zone à l’écart, attrapa scalpels, fils, et autres instruments, et emboîta le pas aux soldats. Sans plus attendre, elle posa un masque de fortune autour de sa bouche, enfila les gants, et fit sortir les accompagnateurs. Après tout, ils avaient à prévenir leur supérieur. De préférence pas Richard. Enfin, Richard ne mettrait jamais les pieds à l’infirmerie tant qu’elle serait vivante, elle n’avait donc pas à s’en faire. Une petite dizaine de minutes, de quoi commencer les points de suture sur la plaie, après une bonne dose d’alcool utilisée pour désinfecter le tout. Le soldat avait déjà tourné de l’œil, et c’était mieux ainsi. De toute façon, l’anesthésie aurait été trop longue à agir, et il lui fallait être rapide. Un choix fait, en connaissance de cause. Même si la blessure n’était pas fatale au premier abord, mieux valait ne pas tenter le diable.

Bruits de pas, et sa vision périphérique lui permit de capter l’arrivée de Skylar. Bien. Ce n’était pas Richard. Il ne l’insulterait donc pas, et ils ne risqueraient pas de s’entretuer. « Bonjour Skylar. » Voix étouffée par le tissu devant la bouche. « Pardonnez-moi de vous faire lever de si bon matin. » C’était une urgence. Mais les conventions voulaient qu’elle s’excuse, dans un ton plus monotone que sincèrement désolée. Mécaniquement, rigoureusement, les gestes étaient continués, l’aiguille transperçait la chair rougeâtre du blessé. Dans le code de conduite d’Emilia, il y avait toujours prévenir un tiers d’une hospitalisation, quand la personne avait toutes les chances de s’en sortir. Sinon, le silence absolu. Pas la peine d’apporter encore plus de négatif au chevet d’un mourant, non ? Néanmoins, rien n’avait à être avoué à Skylar.

Les informations furent demandées, et la chirurgienne s’y plia, sans lâcher la moindre chaleur dans le ton de sa voix : « Attaque d’une bête sauvage. Un gros gabarit. La morsure a transpercé une partie des muscles, mais aucune artère n’a été touchée. » Notamment l’artère fémorale. Enfin, si celle-ci s’était retrouvé sectionner, le pauvre homme ne serait jamais parvenu jusqu’à elle. La dure loi de la Nature. « Rien de mortel donc, mais je ne pense pas qu’il puisse marcher pendant au minimum deux ou trois semaines. Repos complet pour lui. A voir par la suite. » Sèche, c’était presque un ordre donné. Dans son imaginaire, la garde se préoccupait peu de ceux qui étaient dans ses rangs, les renvoyant à leurs postes dès que possible. Mais après, elle n’avait jamais été voir ce qui s’y déroulait réellement. Préjugés camouflés sous la supposée sollicitude d’un médecin. « Richard est toujours en vie ? » Seule question quittant ses lèvres. Skylar, en tant que second, avait bien plus de nouvelles qu’elle en tant que… Il n’y avait même pas de termes pour la qualifier à vrai dire. Donc, c’était juste l’occasion de savoir s’il était encore en un seul morceau, parce que même blessé, il ne viendrait jamais jusqu’ici. Gamin comme comportement, mais c’était peut-être mieux ainsi…

Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 415 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : RHUMANESQUE METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 50
Voir le profil de l'utilisateur

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

le Ven 1 Nov - 16:44
Skylar était une bonne chirurgienne, le brun ne se faisait pas vraiment de souci pour le patient qu’elle était en train de soigner. Emilia s’excusa de le faire venir et il ne dit rien. Il n’avait pas l’impression qu’elle soit vraiment désolée. Elle parlait un petit peu comme un robot selon lui. Le militaire se tenait droit comme un i malgré le manque de sommeil. Il la regardait coudre sans vraiment réfléchir, attentif. Ce n’était pas quelque chose qui le faisait tourner de l’œil. Il avait malheureusement vu des blessures bien plus graves ses dernières années. La nature n’épargnait personne et il avait parfois eu des hommes et des femmes qui mouraient sans rien pouvoir faire. Il se demandait si Emilia avait dormi ou si elle avait veillé jusqu’au petit matin. Bon, tant qu’elle bossait correctement, cela ne le regardait pas. Elle lui expliqua la blessure précisément. Skylar se demandait bien quel genre de bête aurait attaqué le soldat. « Une idée sur la bête ? » Un animal solitaire, sinon il y aurait une autre morsure. Ça pourrait bien être un puma, un lynx, ou un loup solitaire. Skylar n’avait pas besoin de savoir au final. Enfaite oui, car alors il pourrait signaler le secteur où l’homme avait été, comme dangereux. Il n’aimait pas recevoir des ordres de cette manière.

« Je traite bien mes soldats. » Il ne se justifiait pas, il mettait juste les points sur les i. Il n’allait pas envoyer quelqu’un dans cet état sur le terrain, autant le tuer d’une balle dans la tête. Skylar sentait un léger mal de tête arriver. Cette discussion allait vraiment être difficile si elle était aussi… elle. En fait, elle était comme on lui avait conté. Le brun préférait se faire son propre avis, mais là, il était en train de comprendre. Il cacha son étonnement quand elle demanda si Richard était en vie. « Pourquoi cette question ? » Il faisait l’imbécile qui ne savait pas pour leur petite histoire. Il la regarda d’un regard pénétrant, qui montrait bien qu’il savait en réalité tout de son petit secret. Il arrivait moyennement à être indifférent et très placide. « Il va bien. » Il était quand même poli et répondait à une question. Il n’avait pas vraiment répondu de la plus juste des manières, car elle avait demandé s’il était toujours en vie et lui avait dit qu’il allait bien. Il aurait pu tout aussi bien dire qu’il était en vie. Skylar savait qu’il resterait au chevet du militaire encore quelques heures. L’homme s’assit calmement. Il tentait de chasser ses pensées qui le parasitaient légèrement. La cohabitation dans un si petit espace n’était pas si facile.

Il était étonné de voir ce soldat encore en vie, certes la blessure n’était pas mortelle, mais étonnant que l’animal n’ait pas pisté sa proie. Il aurait besoin d’avoir un rapport un peu plus précis que ce qu’il avait reçu. « Il n’y avait pas eu de blessures de la sorte depuis longtemps. » Il ne faisait pas la conversation, il réfléchissait à cette attaque. Cela le contrariait énormément. C’était un soldat qui s’était fait prendre, mais la prochaine fois, cela pourrait être un civil qui était explorateur. Or un civil ne savait pas se défendre aussi bien qu’un soldat. Déjà là, le soldat avait bien lutté. Et il était seul pour cette ronde. Il allait devoir mettre plus d’hommes et de femmes ensemble sur ce secteur. Heureusement que le soldat blessé avait pu aller dans le secteur de quelqu’un d’autre qui l’avait découvert à temps. « Pour une raison qui m’échappe, l’animal ne l’a pas suivi. » Ce n’était pas un expert en animal, mais en général, ils pistaient leur proie. Ce phénomène était vraiment nouveau.
Contenu sponsorisé

God bless you | Emilia Empty Re: God bless you | Emilia

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum