Aller en bas
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Lun 22 Juil 2019 - 23:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I too am a Creature of the Sea
As You have Always been,

and I see You

Unscathed
Emerging from the Water
Pure beauty alive

Let me kneel before you
In homage

Ioanna Tsatsou, "Creature of the Sea"

Maori & Ezra


Not all who wander are lost

L'atmosphère s'allégea, et Maori se mit à divaguer. Ezra but sa petite coupe d'eau fraîche, et lui rendit le gobelet, que Maori remplit, et but à petites gorgées. Elle repensa, sans une once de mélancolie, aux années dans le ciel. A cette absence d'échappatoire, et donc à cette absence d'envie de s'échapper. Elle n'avait jamais vu l'Odyssée comme une prison, excepté lorsqu'elle était réellement en prison. C'était là que son désir de liberté était né. L'Odyssée avait été sa maison ; sans savoir que la Terre était viable et vivable, elle n'avait eu aucune raison de vouloir vivre ailleurs. Mais depuis qu'elle avait découvert la liberté, et plus que tout l'horizon... Cet horizon fini, mais sans cesse repoussé, un but toujours inatteignable et jamais atteint, là, elle avait pris en horreur la vie close, clôturée, normée de l'Odyssée de l'espace. Lorsque Maori avait compris qu'il n'y avait pas de limites à ce monde, qu'aller au bout du couloir ne signifiait pas tomber dans une impasse, sa curiosité avait fait un bond de géant, et elle avait su que jamais elle ne retournerait dans l'espace. Elle préférait mourir ici. Elle s'épanouissait, ici. Et il y avait encore tant à découvrir... ! Tant de terres inexplorées par elle et ses camarades, tant de mœurs à dévoiler et à apprécier. Il ne s'agissait même pas de comprendre leurs coutumes, juste de les admirer, de les dépister et de les admirer. Peu importait le pourquoi du comment ; elle ne voulait plus s'en préoccuper. Elle voulait juste prendre, avidement, avaler toute nouveauté, en garder la saveur en bouche, sur les papilles et sur la langue, en goûter la fraîcheur et un jour peut-être sa soif de curiosités sera rassasiée. Pas sûr que ce jour arrive de si tôt. Il suffisait de repousser ses frontières une nouvelle fois, pour que son intérêt se réveille et flambe de nouveau, fasse une belle flambée aux flammes grimpantes.

« Den ste. » Alors reste. Les lèvres de Maori s'étirèrent, en un sourire doux, un peu malicieux, un peu coquin. Les doigts d'Ezra dans ses cheveux avaient tressé un immense pont, un immense arc de pierres brillantes dans ses pensées, et elle avait filé dessus, flotté sur la sensation d'euphorie que lui provoquait cet atelier coiffure inopiné. « Ai ste odon. » Trop court, toujours trop court, ce genre de plaisirs. Mais comme elle le disait : plus c'était rare, plus c'était précieux, plus c'était jouissif. Maori ferma les yeux, alors que ses pensées galopaient, avaient pris un rythme infernal, s'étaient accélérées jusqu'à s'embrouiller, s'entremêler, se tisser jusqu'à la confusion. La jeune femme apaisa son esprit, tailla dans le milliard de petites notes inutiles à la machette comme dans la jungle, éclaircit la forêt de ses réflexions, et rouvrit les yeux. Elle avait revissé le gobelet en couvercle, reposé le thermos à terre, dans le sable. Ezra la tira de nouveau par la main, comme elle en avait pris l'habitude, tout naturellement. Maori la suivit de nouveau, comme elle en avait l'habitude, tout naturellement. Les deux femmes s'approchèrent de nouveau de l'eau, qui montait plus lentement déjà. Dans l'océan, leurs jumelles, symétries parfaites, leur rendirent leur regard. Maori s'observa pendant quelques instants, un léger sourire aux lèvres. C'était fou ce qu'un simple changement de coiffure pouvait effectuer en vous. Avec ces tresses, elle se sentait forte, puissante. Un surcroît de puissance, un surplus de confiance l'envahirent, alors que ses yeux dérivaient au gré des vagues, et restaient fixés sur le reflet d'Ezra à ses côtés. Leurs iris se rencontrèrent à travers le miroir aquatique : « Ai hod in. » Ses prunelles étaient restées rivées dans celles d'Ezra, et la profondeur dans son regard floutait le véritable destinataire de cette appréciation. C'était presque comme si elle ne parlait plus seulement de la coiffure. Pendant encore quelques instants, Maori accrocha le regard d'Ezra, puis elle brisa le lien pour lever les yeux vers le ciel, et ses nuages de plus en plus amoncelés, au loin. Le ciel se couvrait, et elle pariait sur une bonne petite pluie d'ici à quelques minutes, alors que sur l'horizon, d'un cumulonimbus grisâtre tombait un rideau étrange. Maori recula aussitôt, s'éloigna des vagues qui tendaient leurs petits doigts d'écume vers ses pieds nus, et, cette fois-ci, ce fut elle qui mena la danse. Les doigts toujours entrelacés avec ceux d'Ezra, elle l'attira en arrière, puis, subitement, se figea sur place, mais continua de rapprocher la grounder d'elle, jusqu'à ce qu'elles se retrouvent face à face. Sans lâcher sa main. L'autre main, Maori en glissa doucement les doigts sous la chemise d'Ezra, et ils frôlèrent sa peau nue, au haut de la cuisse. Inconsciemment, la jeune femme se mordilla la lèvre inférieure, les sourcils un peu froncés, l'air très concentré, alors que ses pensées avaient repris leur tourbillon fou, et qu'elle était incapable de se poser, petit papillon affolé, sur aucune d'entre elles.

(c) crackle bones

Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Mar 23 Juil 2019 - 21:05

   
Not all who wander are lost
Ezra & Maori

   
« I'm trying to find, home, a place where I can go. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Comme des notes de musique qui résonnaient dans l'air. Une ambiance non seulement plus estivale, si ce n'était plus caliente. Et un rythme que je ne pouvais que suivre naturellement mais autant volontairement. La guidant jusqu'au rivage pour qu'elle puisse admirer son reflet, et sa nouvelle coiffure. Ses mots qui résonnaient dans l'air alors qu'une touche de malice pétillait dans mon regard. « Ai hod in. » Esquissant un sourire alors que je répondais du tac au tac en me tournant vers elle. « Yu nou chich op hasta disha. » Elle ne parlait pas de sa coiffure, seulement. C'était certain. Les non dits étaient là. Les sous-entendus étaient là désormais. Tout avait commencé par cette proposition de rester plus longtemps. Ce moment où la conversation avait réellement débuté. Ce moment où l'histoire avait réellement dévié son cours. Mais en vérité ce chapitre avait commencé à s'écrire bien avant, avec chacun de ses gestes partagés, chacun de ses regards échangés. Cette histoire avait commencé au grès d'une douce mélodie, enchanteresse. Cette mélodie qui nous avait transporté jusqu'au coeur de l'océan, face à cette magnifique créature aquatique dont je ne connaissais à vrai dire toujours pas le nom. Mais ces mots n'importaient pas. Cette définition ne comptait pas. Peu importait de caractériser chacun des points, ni de comprendre chacun des mots prononcés. Il y aurait toujours cette barrière de la langue. Il y aurait toujours ces différences. Mais pour autant, ce n'était ni nos différences, ni nos passés d'autant divergents qui nous avaient empêchés de communiquer ou d'apprécier la compagnie de l'autre. Ce que j'étais certaine. Appréciant sa compagnie. Et je savais tout aussi que le sentiment était réciproque, qu'elle appréciait ma mienne. N'ayant aucun doute sur ce point alors que tous les signes étaient là, que chacun des gestes qu'elle esquissait le prouvait autant que ce sourire qui naissait naturellement sur ses lèvres. Alors il était certain que ce tournant dans cette histoire ne s'était peut être pas écrit soudainement, ou peut être si. Mais la question n'était pas réellement là alors que cette question ne semblait point se poser. N'ayant vu aucune inconvénience à ce qu'elle puisse rester plus longtemps, pour la nuit. Proposition qu'elle avait faite et que j'avais accepté même sans hésitation.

Une proposition qui sous-entendait plus comme ses mots. Peut être aurais-je dû me rétracter en vue de ses différences, mais je n'en n'avais eu le coeur alors. Et je n'avais toujours pas le coeur de me reculer maintenant. Son regard recherché. Elle était différente. Elle était différente de Shanareth. Peut être était-ce ce besoin de combler la solitude qui parlait mais non seulement. Attirée par la jeune femme à la tenue bien différente, au regard de braise. Charmée aussi simplement que cela soit. Et nullement tentée de reculer ou de prétendre que je n'étais pas intéressée par ses traits, par ses courbes. Certes, de nouveau j'aurai pu reculer alors que Shanareth était toujours dans mes pensées, tout comme son coeur serait sans doute toujours pris, ou son visage gravé dans sa tête. Mais ni elle, ni moi ne pouvions vivre avec les fantômes du passé. Non, à un moment il fallait cesser de réfléchir et simplement vivre. Et en ce moment, je me sentais bien. Trop bien pour vouloir juste faire demi-tour alors que j'avais d'autant plus envie de m'approcher.

Ce que je fis. Rompant la distance au même moment où elle faisait de même. Plus rapide alors qu'elle m'entraînait un peu plus loin de l'océan. La première à prendre les devants. Note de changement. Sa main qui glissait sous le tissus de ma chemise, effleurant ma cuisse. Ce premier frisson. Cette première touche d'adrénaline, de plaisir. Longtemps. Longtemps que ce frisson n'était pas venu. Bouffée d'oxygène que je ne pouvais que vouloir attraper. Vivre ou reculer. Le choix était vite fait alors que l'instant d'après mes doigts manquaient de s'entremêler de nouveau avec sa tignasse brune désormais tressée. Presque une coiffure que je regrettais, ne pouvant désormais courir mes doigts dans sa chevelure de jais. Bref contact qui n'était que le début alors que je me laissais entraînée dans ce tourbillon. L'y entraînant à ma suite comme elle avait commencé à me guider en son centre. Regard qui dérivait vers sa lèvre inférieure qu'elle mordillait. Frisson d'excitation. Ne pouvant plus attendre. Non. Lèvres qui venaient au contact de ses siennes. Soudainement. Bouffée d'euphorie. Cette recherche du contact. Cette recherche du bonheur. Un pas en avant. Un pas réalisé dans cette direction.
(c) DΛNDELION
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Mar 23 Juil 2019 - 23:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I too am a Creature of the Sea
As You have Always been,

and I see You

Unscathed
Emerging from the Water
Pure beauty alive

Let me kneel before you
In homage

Ioanna Tsatsou, "Creature of the Sea"

Maori & Ezra


Not all who wander are lost

Brûlure. Au bout de ses doigts, alors qu'elle touchait la peau nue d'Ezra. Un petit éclair, électricité, tension, qui remonta dans son bras, vint mourir au creux de son coude. Sensation qui n'était pas nouvelle, mais depuis si longtemps oubliée, depuis si longtemps abstinente, qu'elle en était neuve. Fraîche, mais brûlante, si brûlante. La surprise, la fascination de la première fois mais sans le trouble, au contraire avec l'acuité de l'expérience, aussi bénigne soit-elle, qui lui permit d'en savourer chaque instant pleinement. Dans son esprit, des couleurs qui se succédaient une sorte d'arc-en-ciel distordu, qui s'étendait et refluait à toute vitesse, une impression qui la laissait pantoise et émerveillée, mais bien, si bien… Délice. Et tout ça, à partir d'un simple contact, d'un toucher fugace, d'une question à peine posée contre la peau d'Ezra. Les pupilles de Maori, qui se dilatèrent à toute vitesse, furent envahies d'un noir profond, déjà désireuses de plus, avides de contacts plus prononcés avec ce corps qu'elle n'avait qu'entraperçu auparavant. Le regret de ne pas avoir dépassé sa surprise et sa pudeur, vite effacé par la volonté de se rattraper. Contempler Ezra, sans honte ni dissimulation cette fois-ci. S'affranchir des limites de sa pudeur, de ces règles qu'on lui avait inculquées depuis toujours, des normes sociales qui avaient étriqué son comportement.

Ezra fut celle qui franchit ce pas qui les séparait, celle qui fit exploser le temps suspendu. Leur lèvres se rencontrèrent, s'accrochèrent, s'éperonnèrent tels deux navires à l'abordage. Les yeux déjà clos, par anticipation du plaisir éprouvé. Les paupières rabattues sur des pupilles de plus en plus noires, cachant le miroir d'un désir de plus en plus fort, de plus en plus prenant. Le cœur, les tripes, la gorge, des brasiers partout en elle, sur elle. L'acuité de son épiderme, exacerbée. Les doigts d'Ezra dans ses cheveux, à peine emmêlés avec ses mèches à cause des tresses, un contact léger d'autant plus plaisant qu'il provoquait l'attente. L'avidité de plus de contact. Des effleurements, encore des effleurements, alors que la main de Maori venait frôler la gorge d'Ezra. Le seul point, la seule ancre fermement accrochée, était leurs lèvres, qui jouaient, dansaient, naviguaient ensemble. A peine un premier baiser fini, que Maori poursuivait les lèvres d'Ezra, leur laissait à peine le temps de respirer avant de les capturer de nouveau. Un embrasement plus rapide, et ses mains qui traçaient leur course sur la peau d'Ezra. Leurs doigts à présent séparés, mais ceux de Maori retrouvèrent bien vite une utilité. Elle les apposa de nouveau sur la peau de la terrienne, avant de les descendre, d'en orienter les voiles vers l'arrière de ses cuisses, puis de remonter, voguant sur les grains, de sa peau, du sable, remonter jusqu'au creux de ses reins, où elles s'ancrèrent plus fermement, et rapprochèrent leur deux corps. Deux vaisseaux à la cargaison de luxure, de passion, de plaisir, à l'enveloppe charnelle.

Le contact se poursuivit, s'approfondit. A présent, leurs poitrines s'abordaient, s'accostaient, s'aiguillonnaient. Des sensations longtemps ignorées se réveillaient en elle, un plaisir dévorant qui la poussait à emprisonner doucereusement la lèvre d'Ezra entre les siennes, et à réclamer un baiser plus langoureux. Une rose rouge qui se lovait autour de son épine dorsale, venait éclore dans sa nuque. Aucun visage ne venait s'inscrire en faux, s'imprimer sur sa rétine à l'encre de Chine. Un sentiment de liberté, l'impression de flotter, de voguer sur des flots aussi dangereux que beaux. C'était donc ça, de succomber à une sirène ? Tout oublier, de l'amante à l'aimée, se noircir la rétine jusqu'à ce qu'aucun trait ne s'y inscrive pour rappeler un passé douloureux ? Se laisser séduire par un chant inaudible, se laisser porter par une partition invisible, s'embarquer pourtant dans un voyage incommensurable, dans une traversée abyssale ; vibrer de nouveau à l'unisson, harmonie, symphonie, symbiose parfaites ? Subir ce doux maléfice, s'y abandonner jusqu'à la moelle ; céder à ce savoureux itinéraire, à cette suave virée ? L'impossibilité de revenir en arrière à présent, l'absence de volonté de revenir en arrière aussi. Comme auparavant, plus besoin de parler ; un regard, un geste, et cela suffisait pour se comprendre sans qu'aucun doute ne subsiste. Et toujours aucun visage sur ses rétines, pour la pousser à rompre le charme, à se détacher subitement et à se confondre en excuses, à rendre impensable une suite à ces gestes encore prémices. Rien, rien, rien ; rien d'autre que le bonheur de se laisser aller, le plaisir de touchers délicieux, le désir d'une peau contre la sienne, alors que Maori, les mains toujours dans le creux des reins d'Ezra, serrait un peu plus leurs formes.

(c) crackle bones

Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Ven 26 Juil 2019 - 14:45

   
Not all who wander are lost
Ezra & Maori

   
« I'm trying to find, home, a place where I can go. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Murmure des vagues qui emportait le monde extérieur si loin. Tout disparaissant, ou presque...
***


(c) DΛNDELION
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Ven 26 Juil 2019 - 17:18


Dernière édition par Maori K. Ho'oname le Ven 26 Juil 2019 - 21:50, édité 1 fois
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Ven 26 Juil 2019 - 19:01
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Ven 26 Juil 2019 - 23:46
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Sam 27 Juil 2019 - 10:44
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Sam 27 Juil 2019 - 18:36
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Sam 27 Juil 2019 - 21:22
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Sam 27 Juil 2019 - 23:37
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Dim 28 Juil 2019 - 19:13
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Jeu 1 Aoû 2019 - 14:26
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2367 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlou ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 586
Voir le profil de l'utilisateur
Accro des points

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Jeu 1 Aoû 2019 - 17:09
Maori K. Ho'oname
DATE D'INSCRIPTION : 13/06/2019 PSEUDO/PRENOM : CapRaccoon MULTICOMPTES : Werowa Sundagger, Thémis Gyllenstierna MESSAGES : 259 CELEBRITE : Becky G COPYRIGHT : Lux Aeterna avatar, Dark Paradize signa METIER/APTITUDES : Traqueuse pour les 100 ¤ chasse/pêche ¤ combat TRIBU : n°81 des 100 3:) POINTS GAGNES : 246
Voir le profil de l'utilisateur

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

le Ven 2 Aoû 2019 - 21:00
Contenu sponsorisé

Not all who wander are lost - Page 2 Empty Re: Not all who wander are lost

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum