Aller en bas
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Everything is temporary [Tasha]

le Ven 21 Juin 2019 - 18:29

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bientôt la réelle saison. Le soleil qui était plus violent, plus chaud. Une journée plus chaude que usuellement. La température qui avait grimpé. Les degrés qui avaient augmentés. Une habitude dans le désert. Certains jours qui étaient bien plus chauds que d'autres. Mais les nuits pouvaient rester froides. Les températures pouvaient descendre aisément à l'opposé. Un contraste. La difficulté de trouver une source de tiédeur si ce n'était au coeur des oasis. Certains pouvaient chercher l'ombre mais même là, l'ombre restait rare et l'ombre ne pouvait permettre d'échapper à la chaleur aisément. Le désir de trouver la froideur plus aisément, auprès des pierres ou auprès des sources d'eau. L'eau restait rare, trop rare. Mais la découverte d'une nouvelle nappe phréatique avait permis l'installation d'une fontaine. Une nouvelle. L'eau qui était là une denrée si rare mais aussi si importante. Mais le but n'était pas seulement de trouver de l'eau, si ce n'est de trouver une source d'eau courante. Les fontaines permettaient de prévoir cette possibilité. Mais là encore tous n'avaient pas le même accès à cette source de richesse. Tous n'avaient pas cette possibilité. Ceux qui avaient le pouvoir pouvaient toujours s'offrir plus aisément des richesses, des produits frais, des denrées rares. La vie à la cité qui restait à la même. Alors quand il n'était pas possible de chercher une source d'eau au coeur de la cité, il était parfois nécessaire d'aller plus loin, au coeur du désert. Mais les oasis restaient rares à trouver. Parfois un hasard quand un était découvert. Certains qui pensaient les apercevoir ou qui se révélaient être des illusions. Un mirage que les yeux cherchaient mais qui ne les trouvaient jamais. Un oasis que nous avions réussis à trouver avec Shanareth. Des moments de répit. Des moments sacrés. Des souvenirs qui restaient. Sans aucun doute un puis de bonheur pour tout voyageur qui découvrait cet oasis. Un trésor au coeur du désert. Un trésor pour les yeux des voyageurs, mais aussi un trésor pour celui qui s'en emparait. Certains qui quand atteignaient ce point de repère étaient sur le point de mourir. Des sources d'ombres tant recherchées.

Mais là n'était pas les seules alternatives à la chaleur. Une autre source d'ombre existait. Il suffisait de trouver la froideur des structures anciennes, le côtoiement des pierres entre elles. Un refuge que j'avais alors trouvé. Un refuge que j'avais évité. Un refuge qui en était un alors que je me retrouvais à me rendre là-bas à de nombreuses reprises. Mais pas cette fois. Cette fois-ci, c'était différent. N'étant plus venu là depuis longtemps. La foi suivie qui n'était plus la même. Une distance qui existait désormais. Une distance que je n'avais pas avant. Mais cette distance existait désormais. Presque prise au dépourvue là, quand bien même je savais que je m'étais dirigée vers le temple du feu volontairement. Là était le cas. Pourtant, c'était plus pour échapper à la chaleur que venir prier, la raison pour laquelle j'étais là. Et bel et bien désormais là.

Reprenant mon souffle avant de jeter un regard au sein du temple. Les fidèles qui se trouvaient au centre de l'ancienne bâtisse plus nombreux cette fois-ci. Des fidèles qui étaient là, rendant hommage au dieu du soleil, suivant et répétant les croyances de la cité tout comme je l'avais fait. Me sentant soudainement hors de lieu. Néanmoins, ce n'était pas une autre direction que je pris. N'effectuant pas un demi-tour. Ne changeant pas de direction non plus pour le moment. Au lieu de cela je restais hésitante avant de me sentir obligée d'avancer. De nouveaux venus qui affluaient. La nécessité de cesser d'obstruer l'entrée principale. Alors je ne pouvais que me dirigeais sur la droite, dans des recoins plus reculés. Là où je ne pouvais que m'arrêter de nouveau. Pour le moment.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Dim 7 Juil 2019 - 11:50
Tellement d'évènements s'étaient déroulés depuis ma dernière venue en ce lieu. Mais un en particulier m'avait poussée à revenir ici : le roi est mort, vive le roi ! Cela faisait à peine quelques jours que mon père était mort. Je m'étais excusée il y a de cela plusieurs mois, mais nos relations ne s'étaient pas pour autant améliorées. Je le voyais à peine, il était tout le temps occupé. Comme avant. Même si je lui avais présenté mes excuses, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une injustice au fond de moi. J'avais du mal à faire passer ce sentiment. Et pourtant, j'étais aussi rongée par la honte d'avoir agi de cette manière. Heureusement, le temps passant, ces ressentis s'étaient atténués. Mais ils ressurgissaient à certains moments, lorsque je me sentais seule ou fatiguée. Mes angoisses liées à ma prise d'otage n'aidaient pas à me sentir mieux. Pendant plusieurs mois, je n'avais pu quitter les murs du palais, voire même de ma chambre, tellement la peur me prenait aux entrailles. J'avais vécu un calvaire, moi qui enfin pouvais retrouver un peu de liberté, je m'emmurais volontairement dans cet endroit rassurant que j'avais pourtant de nombreuses fois cherché à fuir...

Puis, la nouvelle tomba comme un coup de poignard. J'étais orpheline. J'avais déjà perdu ma mère et à présent je n'avais plus de père. Malgré toute la rancœur que j'avais emmagasinée envers lui, j'avais été effondrée par la nouvelle. Même si je n'étais pas d'accord avec lui, il avait toujours été et restait mon père. Celui que j'admirais, que je cherchais à atteindre, celui dont je recherchais l'affection... Et il n'était plus. Au début, je crus à un canular, ça ne pouvait être vrai. Je l'avais toujours imaginé invincible, immortel. Je n'avais jamais vu que lui sur le trône. C'était un guerrier, comme tout Rahjak qui se respecte. Il ne pouvait pas mourir, et jamais je n'aurais souhaité sa mort. Et pourtant... et pourtant il n'était plus. Plus jamais je ne pourrais chercher à obtenir de lui un regard bienveillant, plus jamais il ne pourra m'accorder une parole paternelle... Plus jamais...

Attristée, portant les vêtements du deuil comme beaucoup de citoyens, j'avais demandé à me rendre au temple de feu. Cet endroit m'avait apporté paix et calme lors de ma dernière visite. Mes nuits et mes jours n'étaient que tourmentes depuis la mort du roi, et j'avais besoin de retrouver un peu de sérénité. Quatre gardes m'accompagnaient pour assurer ma protection. En ces temps de misère et de deuil national, les rues pouvaient s'avérer peu sûres pour une princesse. J'avais cependant insisté pour me rendre dans ce lieu, et les gardes me suivaient de près. Arrivés devant l'imposant édifice, nous nous dirigeâmes vers une entrée plus modeste, afin de passer plus inaperçus. Nous nous retrouvâmes dans une alcôve peu fréquentée. En fait, il n'y avait qu'une personne, une femme, que je ne remarquai pas de suite. Un garde se dirigea vers elle et l'interpella bassement.

Quitte ce lieu, esclave, dit-il simplement mais d'un ton ferme.

Au nom d'« esclave », je levai mes yeux qui étaient jusqu'alors rivés au sol. C'était une femme. Brune. Et son visage m'était étrangement familier. Je fis quelques pas dans leur direction et m'adressai directement au garde.

- Elle peut rester, laissez-la. Le temple appartient à tous.

Le garde acquiesça et vint se placer légèrement en retrait, l’œil à l’affût, tout comme ses trois collègues. Je tournai ensuite mon visage vers la relique que j'avais déjà pu admirer auparavant et restai silencieuse. J'avais reconnu Ezra, certes, mais mon cœur était trop lourd que pour lancer la conversation avec elle.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'espère que ça te convient Everything is temporary [Tasha] 484338566 N'hésite pas si tu veux que je modifie la fin ^^


Dernière édition par Tasha Draghsteel le Mer 10 Juil 2019 - 11:38, édité 1 fois
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Mar 9 Juil 2019 - 20:12

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A vrai dire sans doute que les nouveaux venus n'affluaient pas pour échapper à la chaleur que pour prendre part aux oraisons funéraires, aux chants destinés à guider le passage du roi vers l'au-delà. Le roi qui était mort. La nouvelle qui était tombée d'un coup, comme une tête tomberait sur le sol après avoir été tranchée d'un coup d'épée. Une mort qui n'avait pas été décrite comme violente si ce n'était paisible. Feu le roi qui serait mort simplement dans son sommeil, naturellement. Mais au-delà des circonstances de sa mort que certains pouvaient trouver étranges, peu importait la haine ou l'amour porté à l'homme, les chants continuaient. Chants auquel je savais je prendrai part de nouveau comme je l'avais fait le jour précédent. Ayant été venu ici la veille. Certes, je n'éprouverai peu d'affection pour l'homme et sa politique, pour sa volonté de contrôler la vie de chacun comme des grains de sable mais il y avait toujours eu cette pointe de respect. Peu importait les sentiments contradictoires sur ce point. Tout le monde méritait de passer vers l'au-delà, quoique pour certains le chemin pour s'y rendre serait sans doute bien plus tortueux.

Mais pour le moment, j'étais encore là dans cette alcôve éloignée des autres fidèles, de la masse de fidèles. Restant dans l'ombre. Peut être là où était ma place alors que ma foi pour le dieu du soleil était aussi vacillante. Et soudain la porte derrière qui s'ouvrit. Pivotant sur mes talons alors que je découvrais les silhouettes des gardes qui s'infiltraient dans ce sanctuaire, avançant. Leurs pas lourds martelant le sol. Mon regard qui se posait sur la silhouette qu'ils encadraient. Une silhouette alors baignée par la lumière du dieu soleil jusqu'à ce que la porte se referma derrière elle. Plongée à son tour dans un pénombre doux. « Quitte ce lieu, esclave. » La voix de l'homme bâti comme un roc qui résonnait fermement. M'apprêtant à me reculer plus loin sans protester. Ayant ores et déjà compris que la princesse, cette fois-ci reconnue, avait quitté sa tour pour descendre vers le commun des mortels ou plus simplement espérer trouver une once de calme en ce refuge, entre ces murs. Ce fut alors qu'elle me reconnut sans doute à son tour. « Elle peut rester, laissez-la. Le temple appartient à tous.  » Ordre donné au garde qui s'écarta aussitôt. Désormais une différence de titres, un fossé. Elle qui était là, porteuse de son rang, princesse et étant comme il l'avait indiqué une esclave. Mais au-delà des titres, ce lieu permettait aussi d'oublier qui on était l'espace d'un instant. A cet instant, elle ne me faisait pas à une princesse si ce n'était une âme en peine.

Attendant que les hommes qui étaient là pour la protéger s'écarter légèrement d'elle pour m'approcher doucement. Ses traits semblaient tirer. Me demandant si les larmes n'avaient fait que dégouliner le long de ses joues. Me demandant comment elle se sentait. Ne sachant réellement quel sentiment résidait après la mort d'un parent. Ne me rappelant pas leur mort. Ne me rappelant pas qui ils étaient non plus. Seulement le parfum et les notes de musique que chantait ma mère avant que je n'en vienne à m'endormir. Mais c'était les seuls souvenirs dont je me souvenais. Alors ce sentiment de perte je ne pouvais le connaître. Quant à ceux que j'aimais, j'en avais perdu. Shanareth. Arméthyse. Mais elles n'étaient pas mortes. Je savais que ceux que j'aimais étaient en vie, même maintenant, vivant au coeur de la cité. Ce qui comptait. La mort qui pouvait nous faucher bien trop rapidement. Et si j'étais là à vouloir aider ce passage de l'âme vers l'au-delà, je n'avais pu que me demander si ce passage pouvait apparaître pour ceux qui se tuaient, comme j'avais tenté de le faire. Moments chassés de mon esprit, alors que je faisais un pas vers elle, rejetant cette peine dont j'avais réussi à me détacher.

N'étant aujourd'hui cette âme en peine, dans le besoin d'un soutien. Ce qu'elle avait alors sans doute besoin. Ayant sans doute toujours eu un faible pour cette princesse aux cheveux d'or et à l'âme si pure, même quand j'avais appris après qui elle était réellement. Faisant un pas de plus vers elle, respectueusement non sans jeter un regard autour de moi pour vérifier que les gardes n'allaient pas faire le moindre mouvement brusque. Mais maintenant que chacun avait eu ses ordres, ils n'avaient pu que s'écarter pour se placer en retrait. Ce qui ne voulait pas pour autant dire que cette conversation ne serait pas écoutée. Leur loyauté placée envers la famille royale. Et famille royale auprès de laquelle dont je ne savais pas réellement comment me positionner. « Je suis désolée pour ta perte. » Peut être une délicatesse de la tutoyer, mais le vouvoiement ne semblait être de forme. Et sincère, alors que je restais désolée qu'elle ait connue la mort d'un proche. Le plus dur.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Jeu 29 Aoû 2019 - 11:04
Des souvenirs m'envahissaient, comme chaque jour depuis sa mort. Fût un temps où il lui arrivait de me sourire, et ce geste illuminait toujours ma journée lorsque j'étais petite. Je me souvenais aussi de sa majestuosité alors qu'il arborait la couronne et trônait fièrement face au peuple. Il m'avait toujours paru être un rock au milieu du désert, inébranlable roi que rien ne venait perturber. Je l'avais toujours vu fort et fier, et j'avais tant espéré que ses yeux se reposeraient à nouveau sur moi sans y voir la déception que j'y avais lue la dernière fois que je l'avais vu... C'était ce souvenir qui revenait le plus souvent. Il était récent, et c'était le dernier souvenir que j'avais de son vivant. Ce regard déçu, jamais je ne pourrais l'oublier. Il me hantait d'autant plus que je ne verrais plus jamais d'autre lueur dans ses yeux...

Les mots d'Ezra effacèrent quelque peu mes ruminations. Je tournai légèrement la tête vers elle mais ne lui souris pas. Ses paroles me touchèrent et je serrai le tissu de mon manteau entre mes doigts tout en retenant mes larmes. S'il en restait encore à faire couler, car je n'avais fait que pleurer depuis ce jour fatidique. Je hochai légèrement la tête en signe de remerciement. À aucun moment le tutoiement ne me dérangea. Après tout, nous avions vécu une journée hors du temps ensemble.

- Je te remercie pour tes paroles, crus-je bon de lui dire. Ma voix était cassée et pesante. Je la reconnaissais à peine. Mais j'avais déjà vécu ça quand Isaak avait tué mon garde du corps et ami, Skander. J'avais déjà ressenti la douleur, la tristesse. J'avais déjà été accablée, anéantie par le deuil. Et pourtant, c'était comme si cette expérience était nouvelle : tout était aussi intense que la première fois.

Je restai un long moment silencieuse, perdant à nouveau mon regard dans les flammes entourant la relique. Je repensai alors à la punition qu'il avait fait infliger à Ezra et à laquelle il m'avait forcée à assister. C'était si barbare et si injuste à mes yeux ! Si je l'avais pu, j'aurais fait tout arrêter avant qu'elle ne soit blessée. Mais je n'avais rien pu faire...

- Je suis désolée pour ce qu'il t'a fait, ajoutai-je après plusieurs minutes de silence. Même si au final, ce n'était pas lui qui avait mutilé Ezra, il en avait donné l'autorisation.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Everything is temporary [Tasha] 484338566
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Jeu 12 Sep 2019 - 11:59

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Des mots prononcés. Presque un chuchotement. Une voix brisée, peinée. Des yeux rougis. Des yeux dont il était facile de deviner que d'eux des larmes s'étaient écoulées. Tristesse qui l'avait envahie, qui semblait faire peser un poids sur ses épaules. Un fardeau pesant sur elle. Comme si tombée dans l'océan, des mains venant du fond tenteraient de l'agripper et l'entraînaient plus loin. Sans doute se laisserait-elle faire. Sans doute se laisserait-elle emportée dans l'obscurité des profondeurs. Obscurité dont elle avait peut être déjà l'impression de baigner. Nulle lumière au bout du couloir simplement les flambeaux allumaient. Les flammes qui dansaient. Des flammes qui projetaient les ombres des silhouettes sur les murs. Des flammes qui apportaient une douceur tenue et chaleureuse. Un peu de chaleur face à la pierre, face à la froideur ancienne du temple dressé là. Chaleur que je doutais qu'elle était en train de ressentir. Alors que la tristesse se peignait sur ses traits, on aurait dit que la tristesse voulait justement l'emporter. Des traits qui n'étaient plus les mêmes. Paraissant plus fragile, plus vulnérable que la dernière fois ce que je l'avais vu. Conséquence. Des conséquences que de celle de connaître la perte d'un proche. Un masque craqué. Elle semblait si différente de la dernière fois. Un poids des années qui n'était encore là, mais le poids de la mort il était autour. Mon regard qui se posait sur elle, observant son visage doucement. Touchée de la voir ainsi. Tout sourire qui avait simplement disparu de son visage. Sourire qui n'avait de sens. Des sourires qui lui allaient à ravir pourtant comme de voir une lueur de malice dans son regard, mais pas cette fois. Cette fois, il n'y avait que douleur. Douleur auquel il était difficile d'être anodine. A cet instant, elle paraissait plus que jamais jeune, qu'elle paraissait être un enfant encore. Pointe d'empathie alors que je l'observais. Des mots prononcés. Des mots auquel je croyais, touchée par sa perte même si je ne portais l'homme dans mon coeur. Difficile de perdre un parent quand bien même je n'en n'avais aucun souvenir. « Je te remercie pour tes paroles  » Un petit hochement de tête alors que pendant quelques instants je laissais le silence se peindre dans le temple, dans ce petit recoin.

L'observant silencieusement du coin du regard sans pour autant prier. Sans doute que je me perdais aussi dans mes pensées tout en ayant conscience que la mort du roi remettait tout en question, allait continuer à faire la une au sein de la cité rahjak. Décès qui serait suivi d'une succession. Roi déjà proclamé pour dire quand bien même le couronnement n'avait encore eu lieu. Son frère. Son rôle à elle qui était restreint mais peut être que suite à ce décès, elle pourrait enfin acquérir plus de liberté. Peut être qu'enfin elle ne serait plus simplement prisonnière de sa tour d'ivoire. Peut être que l'oiseau enfermé dans sa cage dorée pourrait prendre son envol. Ce que j'espérai pour elle. Ne méritant d'être prisonnière. Trop jeune. Mais le destin qui sonnait le glas sans laisser le choix. « Je suis désolée pour ce qu'il t'a fait. » Visage qui se tournait cette fois-ci entièrement vers elle alors que je reprenais la parole. « C'était toujours un risque. » Une voix douce. Le châtiment qui était toujours un risque. Le roi qui n'avait porté sa main sur moi. Mais châtiment qui avait été appliqué. Système qui avait continué de vivre. Des traditions qui avaient continuées d'être suivies comme depuis si longtemps. Aucun qui n'avait réellement bougé pendant le spectacle, personne. Des rebelles qui étaient dispersés, affaiblis. Une famille royale présente en partie. Me rappelant les tentatives de la princesse, consciente que son coeur se rebellait contre toute injustice. Des injustices qu'il était difficile d'éviter. Comme je lui avais dit je connaissais les risques. Des risques que j'avais pris. « Cela ne pouvait être évité princesse. » Quand bien même, j'aurai voulu que cela soit évité, le châtiment ne pouvait être évité. Une fuite d'un esclave ne pouvait être laissé passer de côté. Une fuite d'un esclave devait être condamné. N'étant permis d'être laissé à vivre pleinement. Ne pouvant simplement voyager dans le monde ni gambader librement. Cela était interdit, impossible. Un signe de faiblesse qui ne pouvait être admis encore moins de la part de Roan. Mercenaire qui n'avait eu le droit de me châtier, bourreau qui s'en était chargé. Sa réputation toujours marqué même après le châtiment, bien que depuis tout allait mieux. Amélioration nette et perceptible. Et pourtant il m'avait laissé le temps. Il m'avait laissé une longueur d'avance, me laissant me sentir libre. Une difficulté de le comprendre totalement. Pensées contradictoires de sa part que je tentais toujours de le comprendre, d'analyser. Mais non le châtiment n'aurait pu être évité même si elle avait mis tout son coeur, à moins qu'il n'y ait un coup d'état ce jour là. Et des coups, nombreux avaient raté, nombreux avaient échoués. Des tentatives d'assassinat déjouées mais pas cette fois. Apparemment mort dans son sommeil, ce qui rendrait peut être la situation que plus étrange, intéressante. Question que je n'osais encore poser. Attention posée avant tout sur elle. « Comment tu te sens ? »

(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Jeu 26 Sep 2019 - 23:53
Ezra connaissait les risques. Elle me l'avoua d'une voix douce. À ce moment-là, j'avais tenté d'arrêter la torture. J'avais essayé d'empêcher tout ça. Comme j'avais plus tard tenté de sauver ce Naori dans l'arène... tout cela en vain. Depuis, Irina m'apprenait petit à petit comment me comporter, mais c'était sans doute le cours le plus difficile que j'avais suivi. J'avais beaucoup de mal à imaginer aller contre mes sentiments, contre mon ressenti. Mais il faudrait que je m'y fasse et que j'apprenne. Il le fallait...

Encore le silence entre nous. Dans cet endroit, il était presque reposant. C'était un lieu sacré, un lieu de recueillement. Je ne me sentais pas bien, ça aurait été mentir que de l'affirmer. J'étais triste, perdue, angoissée. Maintenant qu'il n'était plus, j'avais perdu mon pilier. La Cité entière avait perdu le pilier qui la soutenait. C'était difficile. Et je ne savais plus de quoi serait fait demain, ni combien de temps nous allions prendre pour nous en remettre, elle et moi. Alors, quand Ezra me demanda comment je me sentais, je fus honnête avec elle.

- C'est si douloureux... J'ai toujours cru qu'il était un être immortel et qu'il serait toujours là. Ma gorge se serra et je dus faire une pause pour garder contenance. Je pensais avoir versé toutes les larmes que mon corps pouvait contenir, mais apparemment j'étais capable de bien plus encore si je n'y prenais pas garde. Mais il n'est plus, ajoutai-je, comme une évidence, comme pour m'en convaincre encore une fois.

Pourtant, ma voix se fit plus tremblante, moins assurée. J'avais du mal à en parler. À vrai dire, j'en avais très peu parlé en dehors du cercle de mes proches. Irina, Demyan, et même Isaak... Zara aussi. Et puis, Kieran... C'était les seuls. En parler avec elle était difficile, mais sans doute nécessaire. Au fond de moi, je devais avoir besoin d'exprimer ce que je ressentais à une autre personne. À notre première rencontre, je m'étais sentie bien avec elle. Et cela devait encore être le cas pour que je puisse me livrer face à elle.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Everything is temporary [Tasha] 484338566
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Sam 28 Sep 2019 - 11:17

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Lui demandant comment elle se sentait. La douleur visible sur ses traits de porcelaine. « C'est si douloureux... J'ai toujours cru qu'il était un être immortel et qu'il serait toujours là. Mais il n'est plus. » Non il n'était plus en effet. Le roi était mort. Mort dans son sommeil. Mort paisible d'après les dires de la couronne. Un rappel non moins que même les rois pouvaient tomber, qu'ils étaient fait de chair et de sang comme nous. Là depuis ce qui paraissait des centenaires. Là avant même que j'étais née. Il avait toujours été là, à veiller au grain, à régner. Pour certains il paraissait en effet éternel. Comme si aucune blessure, aucune maladie ne pouvait l'atteindre. Mais c'était faux. Les membres de la famille royale saignaient tout comme nous, se blessaient et connaissaient aussi les douleurs du coeur. Des êtres humains. « Personne n'est immortel, princesse. » Une voix douce qui faisait résonner plus simplement cette réalité froide. Personne n'était immortelle. La mort frappait tôt ou tard, parfois imprévisiblement. La mort qui était là, guettant nos faux pas. Toujours ce sentiment. Sentiment que des plus puissant hors de la cité. Mort auquel j'avais tenté de jouer. Mort que j'avais tenté de me donner pour échapper à Roan, pour échapper à un retour de force à la cité. Préférant la mort plutôt que le choisir lui. Vérité qui avait tout ébranlé. Le trou noir après. Un réveil dans ses bras, au coeur de la cité. Prisonnière de nouveau. La torture sur la place publique. Le châtiment. Les pensées plus ténébreuses qui s'en étaient suivies. Il n'était pas rien de tenté de s'ôter dans la vie. Pensées contradictoires depuis. Pensées qui m'avaient tenus éloigner du temple du feu, ce même temple dans lequel j'étais revenu pour guider l'âme du roi vers l'au-delà. Ce temple de feu auquel je venais souvent avant, quotidiennement pour trouver le réconfort et la paix de l'âme. Une foi ébranlée, parce que parfois c'était juste trop. Il n'y avait plus que douleur. Alors il n'y avait pas de doute, la mort était réelle. Même les meilleures qui partaient. Même les plus forts, les plus aguerris qui pouvaient tomber. La mort qui s'emparait des jeunes comme des anciens sans distinction. Aucune pitié. Une erreur de croire que certains étaient immortels. Personne ne l'était. Mais sentiment qui l’occupait qui était compréhensible. Au-delà de l'image du roi, il était son père. Et elle l'avait perdu. Note de naïveté qu'elle perdrait sans doute. Note d'innocence qui était arrachée trop vite. Peine difficile à imaginer quand des parents n'étaient jamais connus. Des notes de musique mais c'était tout. N'étant jamais revenus me chercher. Les rêves naïves de l'enfance qui avaient disparu très vite. S'adapter à la vie à la cité, s'adapter à ce monde où nombre d'esclaves ne connaissaient pas leur géniteur. Sans doute pour cela, parce que je ne les avais connue et parce que je m'étais occupée des plus jeunes à l'atelier que cette affection était réelle présente. Instinct maternelle qui surgissait comme il avait surgi envers [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], que je ne pouvais que vouloir protéger. Même note d'affection qui était là alors que je voulais simplement la prendre dans mes bras, faire reculer la douleur. Ne portant forcément l'homme dans le coeur, mais une douleur que personne ne devrait avoir enduré. Alors malgré les limites de la bienséance non sans avoir jeté un coup d'oeil aux gardes je m'approchais de la princesse doucement, pour renfermer mes bras autour d'elle. Lui offrant cette affection qu'il semblait difficile d'imaginer comme occurant au coeur du palais royal. Lui offrait ce réconfort, cet instant où les apparences n'existaient pas, qu'il n'y avait que nos silhouettes ombragées éclairées par la lumière des chandelles. Silencieuse alors que je restais là. Chaleur partagée opposée à la froideur occulte du temple, uniquement apaisée par le doux éclairage répandu par les chandelles.

Puis me reculant finalement pour reprendre la parole d'une voix toute aussi douce. Ne voulant troubler son esprit mais les questions étaient là, qu'il restait plus facile de discerner la vérité du mensonge, car elle venait du palais, qu'elle était là-bas. « Il a eu une longue vie, et il est mort paisiblement. » Ce qui avait été annoncé. Question que je ne posais pas à voix haute mais la véritable question que je me posais était de savoir s'il était réellement mort dans son sommeil. Approche indirecte. Des mots pesés pour ne pas l'offenser, ni la vexer. Mais entre les bavardages incessants, il était parfois difficile de réellement savoir. Toutefois, s'il était mort dans son sommeil, ce que j'espérai dans un sens pour lui car cette mort serait bien plus agréable, alors il était mort paisiblement. Chemin de l'âme vers l'au-delà qui sera plus allégé. D'autres qui n'avaient eu cette chance, qui avaient connu une mort brutale. Mais au final peu importait la forme, la mort surgissait toujours pour s'emparer de l'être aimé. Peu importait les sentiments. La mort était là, implacable.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Mar 1 Oct 2019 - 10:58
En effet, je le savais. Personne n'est immortel. Et pourtant, j'avais toujours vu mon père comme tel. Comment en vouloir à une petite fille d'imaginer que son père vaincrait à jamais la mort ? Cette pensée m'était restée, au fil des ans. Mais la réalité m'avait bien vite rattrapée. Trop vite, même. Je ne répondis rien à cette voix douce qui me le rappelait à nouveau : personne n'est immortel. Un silence s'installa. Puis, Ezra se rapprocha doucement et m'enlaça. Cela me surprit, mais sa chaleur me réchauffa un peu. Je ne la repoussai pas, la laissant me serrer dans ses bras. Les gardes n'intervinrent pas, mais ils n'en étaient pas moins attentif. Au contraire, ils scrutaient le moindre geste de l'esclave afin de prévenir d'une éventuelle attaque. Ils étaient comme ça, les gardes. Et je ne pouvais pas leur en vouloir. Ils venaient de perdre un roi, ils ne voulaient pas perdre une princesse en plus.

Bientôt, cette petite bulle de chaleur se brisa et elle se recula, non sans combler le vide laissé par des paroles toujours aussi douce. Elle avait raison : mon père avait eu une longue vie et une mort paisible. Deux choses qui pouvaient me réconforter dans cette situation, et que je n'entendrais sans doute jamais assez. Je lui étais reconnaissante de me l'avoir rappelé. Pourtant, ses mots et son étreinte n'avaient pu empêcher les larmes de couler à nouveau sur mes joues. Silencieusement. Douloureusement.

- Oui, tu as raison. Et il a eu une belle vie, ajoutai-je. Sur ce dernier point, je tentais plutôt de m'en persuader. Il avait fait un coup d'état, perdu sa femme – ma mère, et essuyé des attaques contre lui et notre famille. Mais j'osais espérer qu'au fond, il avait eu une belle vie.
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Sam 5 Oct 2019 - 12:26

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]« C'est si douloureux... J'ai toujours cru qu'il était un être immortel et qu'il serait toujours là. Mais il n'est plus. »  « Tu sembles sceptique. » Et en effet elle le semblait. Ses traits qui s'étaient froncés. Une mine plissée. Elle semblait tenter de s'en convaincre. Et elle ne paraissait donc pas en savoir plus que je ne savais déjà, si ce n'était comme annoncé dans la cité qu'il était mort paisiblement de son sommeil. Des rumeurs qui couraient. Un doute légitime qui existait dans l'esprit de chacun alors qu'une compétition pour s'emparer de la couronne semblait toujours existante, depuis longtemps. Il semblait que la vie à la Cour était plus compliquée qu'il ne le paraissait, que certains espéraient peut être planter un poignard dans le dos du roi. Si certes Isaak était dans la lignée des successeurs directs, il restait légitime de se demander si ce dernier n'avait pas voulu accéder à la position du roi plus rapidement, en éliminant son paternel. Il y avait bien les liens de filiation, mais sans aucun doute que la vie au palais n'était pas forcément parfaite. Doutant que le roi était aussi réellement impliqué dans la vie de ses enfants, dans leur éducation. Doutant qu'il ait pu être porteur d'affectation. Les apparences devaient être maintenues et de loin, la famille royale semblait parfaite, harmonieuse, se serrant les coudes face au peuple pour offrir une image digne et respectable, mais derrière.. ? Derrière les apparences de façade, les couches de peinture se cachaient peut être des secrets. Des squelettes sans aucun doute dissimilés dans l'ombre, ou cachés sous les tapis délicatement brodés rendant hommage aux symboles de la cité rahjak, derrière les tapisseries. Elle même qui avait avoué ce sentiment d'étouffement la précédente fois, le sentiment d'être une prisonnière dans une cage dorée. Peut être qu'au final leur sort à eux tous étaient plus terrible que le nôtre, plus funeste car eux aussi prisonniers mais ne pouvant rien faire, ne pouvant s'enfuir comme j'avais pu le faire. Si elle avait ressenti ce sentiment d'oppression, d'étouffement à l'intérieur des murs du palais, alors peut être que c'était aussi le cas d'Irina voir même d'Isaak ou Demyan qui en ayant eu accès avaient décidé d'agir. Un coup de poignard qui n'avait été apparemment planté dans son dos alors qu'il dormait. Mort paisiblement. Mais il existait aussi des poisons pour rendre une mort plus légitime d'apparence, pour maintenir l'illusion que l'homme était mort de son sommeil, que les battements de son coeur avaient simplement cessé de battre soudainement. Poison qui était l'arme en général des femmes à la différence des hommes qui clamaient haut les couleurs de la guerre. Alors peut être était-ce l'oeuvre d'Irina ? ou même de la princesse bien que je doutais de la participation de cette dernière, encore trop innocente pour avoir appris à jouer avec les mensonges, masques de la couleur. Une douleur qui s'affichait sur son visage qui était sincère autant que les larmes qui perlaient au coin de ses yeux.

Est-ce qu'elle savait au moins que les rumeurs couraient dans la cité, qu'on ne parlait que de sa mort ? Est-ce qu'elle avait conscience que la cité était en proie à l'agitation, se posant des questions alors que tout l'ordre était chamboulé, que le couronnement du nouveau roi n'avait pas encore eu lieu. « Les rumeurs courent princesse, qu'il ne serait pas mort dans son sommeil comme il a été proclamé.. qu'il a été tué.. que c'est un d'entre vous, un parmi vous qui l'aurait tué pour prendre sa place ou se venger... Tout le monde n'a que ces questions en tête. » Incluse dedans. Un ton de voix douce mais une information qu'il était peut être préférable qu'elle le sache. Voulant savoir si le doute était soulevé dans son esprit, tentait de se savoir si ce qui se disait était vrai ou non. Car issue du peuple, je ne pouvais que me demander si en effet il était réellement mort dans son sommeil paisiblement ou si le pouvoir avait été renversé comme il avait faillit d'être renversé avant. Mise en garde déjà existante.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Dim 20 Oct 2019 - 17:56
Selon les dires d'Ezra, j'avais l'air sceptique. Oui, peut-être un peu... En fait, j'espérais qu'il avait eu une belle vie. Mais je n'étais pas lui, et je ne pouvais pas savoir. Il ne me disait rien, nous avions peu de contacts. Et encore moins de discussions. Il y avait eu des complots, des mésententes, une révolte. La grippe également. Alors je ne pouvais qu'espérer qu'il ait eu une belle vie en ayant à gérer tout cela sous son règne. Avant de laisser la place à Isaak dans ce rôle difficile...

Le silence s'installa à nouveau entre nous. Mes yeux observaient les ombres dansantes projetées par les flammes du brasero. Jusqu'à ce qu'Ezra reprenne le parole. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me dit. Si je compris ses mots, le sens mit un long moment à s'imprégner en moi. Des rumeurs disant que mon père aurait été assassiné ? Par l'un d'entre nous, qui plus est ? Et tout le monde n'avait que ces questions en tête. Pourtant, mon père était bel et bien mort dans son sommeil, je ne pouvais pas en douter. Je ne voulais pas en douter. Je mis un moment à réagir à ses paroles, réfléchissant à cent à l'heure.

- Tu... tu crois ? Les gens pensent vraiment que l'on aurait pu l'assassiner ?

Je n'osais pas poser la véritable question : a-t-il été assassiné ? Était-ce possible ? Mais surtout, quand elle disait « l'un d'entre vous », elle pensait à Isaak, Demyan, Irina et moi, avais-je tort ?

- Ils croient que c'est l'un d'entre nous... Tu parles d'Isaak, de Demyan, d'Irina et de... moi ? Le peuple pense cela ?

Je n'en revenais pas. Je n'arrivais pas à imaginer cela possible. Non, mon père était mort dans son sommeil, comme l'avaient dit les médecins. Il était mort paisiblement, seul. Il ne pouvait pas avoir été assassiné...

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Everything is temporary [Tasha] 484338566
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Sam 26 Oct 2019 - 22:11

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Pendant un moment, il n'y eut que le silence. Un silence que je rencontrai alors que je me demandais si je n'étais pas allée trop loin. Une ligne que j'avais franchi. Peut être qu'il aurait été mieux que je me taise, que je n'en vienne pas à mentionner les chuchotements de la foule. Mais la foule murmurait bel et bien. L'écho se répercutait dans les ruelles de la cité. L'écho se propageait contre les murs de la cité rahjak. Le nom du roi était dans toutes les bouches. Des questions qui traversaient certains esprits. Une mort qui alimentait les conversations. Une mort qui chamboulait le peuple. Un règne qui avait duré, que certains avaient vu naître. Un roi qui pour d'autres avaient toujours été là. Là depuis le debout simplement. Semblant immortel. Mais non, l'homme en était venu à tomber. Il n'était pas tombé, tranché en deux par une lame, il était mort naturellement dans son sommeil. Ce qui était dit. Mais comment ne pas se poser des questions pour ceux les plus sceptiques, pour ceux les plus paranoïaques. Des questions qui se posaient. Un doute qui existait. Un doute alimenté par les ragots, par les conversations parfois déformées. Des langues qui se déliaient de plus belle autour d'un verre dans la taverne alors que certains étaient perdus dans la tristesse, d'autres dans la joie de savoir qu'il n'était plus là. Chacun qui se forgeait sa propre opinion. Mais pour le moment, il restait certain que la conversation continuerait d'être alimentée quant à sa fin, quant à son décès qu'il semblait délicat de pouvoir imaginer aussi banal. « Tu... tu crois ? Les gens pensent vraiment que l'on aurait pu l'assassiner ? » Un hochement de tête avant de venir à reprendre la parole, pour l'éclairer, pour lui confirmer qu'en effet les personnes se posaient la question. Etant la même. Me posant la question. « Mourir dans son sommeil pour un roi semble être une mort un peu ordinaire. » Première question dans un temps éludée. En effet, il semblait délicat d'imaginer cette mort glorieuse. Il n'y avait là aucune valeur à ajouter, il n'y avait là aucune histoire à raconter. Ne pouvant vanter ses exploits de guerrier s'il en était venu à tomber sur le champs de la bataille. Une mort banale qu'il avait connu, comme il était dit. Alors peut être de ce fait, certainement les esprits s'agitaient, tentant de trouver une histoire, une raison concrète pour comprendre comme le roi, pourtant de consistance robuste avait pu mourir dans son sommeil. Parmi les sceptiques, les douteux parce que c'était un peu trop beau.

Mais tout aussi consciente qu'avec ses mots, je l'agitais alors qu'elle reprenait la parole soudainement. L'expression de son visage trahissant aussi la surprise alors qu'elle se questionnait désormais. « Ils croient que c'est l'un d'entre nous... Tu parles d'Isaak, de Demyan, d'Irina et de... moi ? Le peuple pense cela ? » « Oui. » Du moins, elle ne faisait pas partie de ma liste parmi ces quatre là. Un coeur trop pur. Trop sincère. Le sang qui ne tâchait ses mains. Mais les autres. Isaak, Demyan ou Irina. Il était plus difficile de concevoir qu'aucun d'entre eux n'était liée à son décès. Une image parfait était rendue en public, certes, mais il tout aussi possible d'imaginer des failles dans la cuirasse. Et rectifiant ses propos d'un ton doux mais ferme. « Personne ne sait ce qui se passe. » Le peuple qui ne savait que ce qui était dit. Le peuple qui ne connaissait que les informations qui étaient données, qui ne pouvait que se fier aux mots prononcés. Aucune autre source d'information si ce n'était celle royale. Et justement, il était plus délicat de savoir ce qui se passait au coeur du palais royal, de savoir ce qui se passait dans leurs esprits, de croire que personne n'était tenté par le pouvoir. « Personne ne sait ce qui se passe au coeur du palais royal, au coeur de votre famille. Vous êtes la famille royale. Tout est possible. » Tout qui était possible alors qu'ils gouvernaient la cité, qu'ils pouvaient imposer leur loi, diminuer les taxes ou les augmenter, faire la pluie et le beau temps. Personne ne savait jamais ce qui se passait. Peu réussissait à voir plus loin que les apparences, que les masques. Peu réussissait à voir que cette perfection présentée aux yeux de tous n'était qu'une illusion. « Il était le roi. Qui ne dit que personne n'avait de motif pour vouloir le voir mort ? pour pouvoir prendre sa place ? pour pouvoir faire taire la colère ou la rancoeur ? pour faire valoir son propre intérêt ? » Des questions. Des questions aussi légitimes que douteuses.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Ven 1 Nov 2019 - 21:41
Ezra confirma ses paroles. Selon elle, mourir dans son sommeil n'était pas une mort ordinaire pour un roi. Il était vrai que mes professeurs m'avaient appris que beaucoup de nos rois étaient morts au combat, ou assassinés. Mais les médecins, Irina, Isaak et Demyan avaient affirmé que mon père était mort dans son sommeil, paisiblement. Sans douleur. Sans doute possible. Alors pourquoi le peuple doutait-il ? Et pourquoi, de surcroît, nous prenait-il pour les assassins ? Et pourtant, elle confirmait à nouveau : le peuple le pensait. Personne ne savait ce qu'il se passait au palais et tout semblait possible. Pour ma part, je n'avais pas pu imaginer cette éventualité. J'avais cru les médecins. J'avais pleuré et je m'étais fondue dans la douleur. M'étais-je cachée ? Étais-je passée à côté d'une autre vérité ? Ezra avait raison, il était le roi et il avait des ennemis. Ceux à qui il avait fait du mal, ceux qui auraient pu vouloir être à sa place ou encore ceux que sa mort avantagerait. Irina m'apprenait les ficelles du monde depuis plusieurs mois et pourtant je n'y avais pas même songé un instant. J'étais bien trop aveuglée par la tristesse causée par sa mort pour m'être posé des questions. Mais le peuple, lui, se questionnait. Et il ne devait pas être le seul...

- Je ne peux imaginer que Demyan, Irina ou Isaak y soient pour quelque chose... Non c'est impossible. Même si Isaak va devenir roi, il n'a pas pu tuer notre père. Je ne peux pas le croire. Il est pourtant légitime que le peuple se pose des questions. Il n'a pas la même vision que moi. Mon père avait beaucoup d'ennemis, dont je ne connais même pas le quart. Si vraiment ce que tu dis est vrai, s'il n'est pas... mort naturellement, ça ne peut être l'un d'entre nous.

Et pourtant, je voulais encore croire qu'il était mort paisiblement dans son sommeil. Au fond de moi, le doute s'insinuait, mais je cherchais mille excuses et mille raisons pour ne pas y croire. Cependant, si autant de monde le croyait, n'y avait-il pas une part de vérité dans les paroles d'Ezra ?

- Tu parles du peuple, de ce qu'il pense, des rumeurs. Mais toi, qu'en penses-tu réellement ? Je t'en prie, sois honnête avec moi, j'ai besoin de le savoir.

L'avis du peuple était important pour moi. Mais le peuple était une entité faite de multitudes d'individualités. Et l'avis d'Ezra était tout aussi important à mes yeux.
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Lun 4 Nov 2019 - 22:51

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Loyale elle l'était. Cela ne faisait aucun doute. Compréhensible alors qu'ils étaient sa famille, son sang. Ne pouvant voir le mal là où les plus sceptiques le voyait. Ce qui était aussi tout son honneur alors qu'elle voyait le bonheur dans les gens. « Je ne peux imaginer que Demyan, Irina ou Isaak y soient pour quelque chose... [...] Si vraiment ce que tu dis est vrai, s'il n'est pas... mort naturellement, ça ne peut être l'un d'entre nous. » « Personne ne les connait comme tu peux les connaître. J'ai appris à les connaître chacun d'entre eux brièvement, excepté pour le roi et tout autant que j'ai pu voir le bon, j'ai pu voir le mal. » Regard qui se faisait plus pensif alors que je reprenais la parole doucement. « Je pourrai te dire ce que je sais, comment je les vois mais pas ici, et encore cela ne serait sans doute utile alors que l'image que j'ai d'eux ne peut sans doute être celle que tu as. » Il y avait du bon mais il y avait aussi du mauvais, et cela je n'étais pas certaine qu'elle voulait le savoir. Ne voulant pas non plus ternir forcément l'image qu'elle avait d'eux.

Des questions sur ses lèvres non moins, alors qu'elle cherchait des réponses. « Tu parles du peuple, de ce qu'il pense, des rumeurs. Mais toi, qu'en penses-tu réellement ? Je t'en prie, sois honnête avec moi, j'ai besoin de le savoir. » « Si je te dis que je pense, ce serait peut être de la trahison. Après tout n'est-il pas connu que nous aurions tort de dire du mal de la cité, de la famille royale. » Sans aucun doute même de la haute trahison que de penser du mal de la famille royale, de penser du mal de la cité. Des soupçons qui existaient, voulant que je dise la vérité, voulant connaitre mon opinion. Et opinion que je pouvais lui donner, n'ayant crainte de lui donner alors qu'elle méritait que des personnes soient toutes aussi sincères avec elle et que ces personnes n'en viennent pas à se cacher derrière des faux semblants. Mais cette vérité je ne pouvais la divulguer en présence de ses gardes. Je ne pouvais divulguer mes pensées à voix haute à moins d'être sûre d'être à l'abri des oreilles indiscrètes. Pas que je faisais dans sa direction. S'il y avait un risque que les gardes aient entendu la première phrase. D'autres qui avaient payé sans aucun doute leur vie pour avoir injurier le roi, la famille royale. Et vérité auquel je ne me risquais pas à prononcer à voix haute bien que doucement je m'approchais d'elle, pour lui souffler dans un long chuchotement uniquement audible pour elle l'expression de mon opinion. « Je pense que sa mort est trop banale. Je pense que c'est possible qu'Isaak ait pu le tuer, comme Irina, comme Demyan peut être aussi. Vous êtes peut être de loin ceux que vous pouvez avoir plus raisons de le tuer, peut être même plus que le peuple, que les rebelles parce que nous savions que le système ne changera pas en tuant en roi, c'est tout le système qu'il faut changer. » Maintenant elle savait non seulement que je pensais en effet que le roi n'était pas mort dans son lit. Trop sceptique pour croire ces idées. Mais aussi qu'en effet c'était possible que ce soit un d'entre eux qui l'ait tué s'ils voulaient le trône. N'étant dans leur tête mais doutant que leur vie soit aussi rose que ce qui était prétendu. Des apparences à maintenir. Et une vérité aussi avouée alors que j'avouais pouvoir rêver qu'un monde meilleur soit établi, que le système d'esclavage soit aboli. Mais un système d'esclavage qui ne pourrait jamais être aboli par la mort d'un roi comme les rebelles avaient pu tenter de provoquer. Mouvement que je n'avais entrevu naître ni être décimé. N'étant là. Et si leurs idées étaient dans le fond belle, tuer un roi ne servirait à rien alors qu'aussitôt après un autre prendrait sa place. Et Isaak en roi, c'était loin d'être une bonne chose. Peinant à croire que le futur de la cité puisse être placé sous de bons augures alors qu'Ariane n'était là pour le guider vers la lumière, que la tentation pour placer dans les ténèbres pouvait être plus forte. « Ce que je suis certaine princesse, c'est que tu as le coeur le plus pur de la cité. » Mots prononcés de nouveau à voix haute. Là aussi une vérité. Elle avait un coeur pur, une bonté à protéger. Espérant que le dieu du soleil continuerait de la protéger, continuerait de lui montrer le bon chemin alors que non seulement elle incarnait la beauté mais aussi la douceur. Espérant qu'elle soit protéger mais vérité qu'il était aussi nécessaire qu'elle puisse voir en face pour grandir, mûrir.
(c) DΛNDELION
Tasha Draghsteel
DATE D'INSCRIPTION : 11/05/2018 PSEUDO/PRENOM : Laenai / Alicia MULTICOMPTES : Lulu & Tumn & Anna ♥ MESSAGES : 5686 CELEBRITE : Willow Shields COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Princesse ~ Apprentie Sorcière TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 195

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Dim 8 Déc 2019 - 22:09
En effet, le peuple ne connaissait mes frères et ma cousine comme je les connaissais. C'était une évidence. Si ça avait été le cas, il n'aurait pas douté d'eux. Et pourtant, je n'allais moi-même pas tarder à le faire... Ezra continua : elle ne pouvait pas me dire ce qu'elle savait ici. Je jetai un œil aux gardes. Elle avait peur pour elle. À ma question, elle affirma que sa réponse pourrait s'apparenter à de la trahison. Elle sous-entendit qu'elle avait des choses négatives à dire sur la Cité et sur la famille royale. Sur ma famille. Mais ne lui avais-je pas demandé d'être honnête avec moi ? Pourtant, je n'étais pas sûre d'être prête à entendre ce qu'elle avait à dire, finalement...

Elle s'approcha de moi. Je serrai les poings alors qu'elle me murmurait sa théorie. La mort de mon père était trop banale. C'était tout à fait possible qu'Isaak, Irina ou Demyan ait pu le tuer. Car nous étions ceux qui avaient le plus de raisons de le faire. Elle parlait certainement du pouvoir que sa mort apportait à Isaak. Mais cela ne me paraissait pas être un motif suffisant pour tuer son propre père. Il aurait de toute façon accédé au trône plus tard. Elle ajouta que pour les rebelles et le peuple, tuer un roi ne changeait rien car un autre le remplaçait : c'était tout le système qui devait être modifié.

Je ne pouvais rien répliquer. J'étais choquée par ces révélations que j'avais moi-même demandées. Tout se bousculait dans ma tête. Les pensées filaient à cent à l'heure et tout se mélangeait. J'en avais le tournis. Et c'était une sensation désagréable qui s'insinuait en moi. En plus du chagrin et de la douleur, le doute retournait mes entrailles. Je tentai de canaliser ces sensations en plongeant mon regard dans les flammes, mais des images y apparaissaient : Isaak, un couteau à la main ; Irina, versant du poison dans une coupe ; Demyan en déposant sur des draps blancs.

Perdue dans ces visions toutes plus inacceptables les unes que les autres, je faillis ne pas entendre ce qu'elle me dit ensuite. Comme pour me rassurer. Pour me dire qu'elle ne me soupçonnait pas moi. Et pourtant, je pouvais presque m'apercevoir dans les flammes, une fiole étrange entre les doigts. Le peuple l'imaginait, en tout cas. Et cela renforçait ma peine.

- Aucun de nous ne l'a tué, finis-je par lui répondre, à voix basse. Mais ces mots cherchaient plus à me rassurer moi-même qu'à le lui affirmer à elle. Même si c'est ce que le peuple croit. Ou ce que tu crois. Comme tu l'as dit, personne ne les connaît comme je les connais. Et je sais qu'ils n'ont rien fait. Je ne pense pas vraiment être le cœur le plus pur de la Cité, mais j'ose espérer que tu me croiras.

Je jetai un œil aux gardes un peu plus loin. Ils étaient immobiles. Ils n'avaient pas entendu la fin de notre conversation. Ezra ne risquait rien. Mais nous étions déjà restées longtemps.

- Il est temps que je retourne au palais.

Encore une fois, je fuyais. Mais face à ce genre de situations, je ne savais pas quoi faire d'autre. Je me sentais démunie. Au début, parler avec elle m'avait fait du bien. Puis, cela avait changé. J'étais fébrile, les pensées se bousculant toujours dans ma tête. J'avais besoin d'être seule.

- J'espère que nous nous reverrons bientôt. Prends soin de toi.

Déjà, je faisais signe aux gardes pour leur signifier que nous allions partir.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Everything is temporary [Tasha] 484338566
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 3215 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : doom days (avatar) - frimelda (signa) METIER/APTITUDES : esclave de Werowa▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée, esclave domestique de Roan TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 393
Accro des points

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

le Mar 10 Déc 2019 - 18:51

   
Everything is temporary
Ezra & Tasha

   
« Kissed by fire. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ne comptant prétendre. Ne comptant lui mentir ou lui dissimiler la vérité comme d'autres pourraient le faire pour obtenir ses faveurs. Rien n'avait changé par rapport à notre première rencontre. Ayant été honnête ce jour-là et ne pouvant que l'être de nouveau. Au-delà de son statut, de son titre de princesse qu'elle devait porter chaque jour, elle méritait de savoir la vérité, elle méritait de savoir ce que je pensais. Notre première rencontre qui s'était trahie par une vérité implacable, par ce désir partagé de vouloir voir le monde, par ce sentiment d'étouffement. Nos pensées qui étaient cette fois-ci pas sur la même longueur d'onde, qui se contredisaient alors que de droit nos avis différaient. Mais là encore, la franchise était de mise. Lui avouant ces doutes. Doutant que le roi ait pu mourir simplement de vieillesse dans son sommeil. Des accusations qui n'étaient pas fondées particulièrement si ce n'est ce scepticisme habituel, reconnaissable. Comme d'autres, je ne pouvais que douter. Comme d'autres, je ne pouvais que me poser des questions et me demander si quelqu'un du palais l'avait tué, s'il y avait un complot derrière sa mort ou s'il était juste mort. Des questions légitimes, des questions que je voyais elle commençait à se poser bien qu'aussitôt, elle instituait une barrière. Protectrice de sa famille. Et que plus louable pour cela.

Voyant aussi avec un certain déchirement son visage se transformait, la douleur se lire sur ses traits. Ne voulant la peiner. La douleur elle la connaissait déjà alors qu'en ce moment, elle tentait de faire son deuil. En ce moment elle pleurait non pas la mort d'un roi, mais la mort de son père, quelqu'un qui partageait son sang, qui avait peut être été aussi une figure aimante. Mais ne voulant non plus être hypocrite. Main que je me retenais de poser sur son bras, mots que je me retenais de prononcer de peur de la brusquer alors que j'en avais déjà dit suffisamment. Ayant déjà enfoncé le couteau dans la plaie, l'ayant peut être même tourner un peu plus. Sang qui coulait le long de sa peau. C'était dans un chuchotement qu'elle reprenait la parole et pourtant chacun des mots prononcé se détachait distinctement, était parfaitement audible. « Aucun de nous ne l'a tué. Même si c'est ce que le peuple croit. Ou ce que tu crois. Comme tu l'as dit, personne ne les connaît comme je les connais. Et je sais qu'ils n'ont rien fait. Je ne pense pas vraiment être le cœur le plus pur de la Cité, mais j'ose espérer que tu me croiras. » Elle y croyait dur comme fer. Elle y croyait qu'ils ne l'avaient pas tuer, qu'ils n'avaient pas tué le roi. Evidemment la pensée qu'elle pouvait se tromper passait dans mon esprit. Elle pouvait vouloir y croire et autant se faire manipuler. Il y avait toujours cette méfiance, ce doute qui m'empêchait de faire confiance directement, de croire pleinement à ce mot. Consciente que de toute manière j'aurai toujours besoin que plus que des mots, ayant aussi besoin de voir pour m'en assurer de mes propres yeux. Mais dans cette affaire, il ne faudrait se contenter que de mots. Paroles de la jeune femme aux cheveux blonds qui resteraient toujours plus sincères que ceux qui pouvaient être entendus. Difficile à croire, mais pouvant essayer. Confiance que je n'hésiterai sans doute pas à remettre entre les mains de la princesse, mais encore était-il souhaitable qu'elle n'en vienne pas à se tromper tant pour elle, pour moi, pour sa famille ou pour le peuple. Hochement de tête réalisé lentement dans sa direction.

« Il est temps que je retourne au palais. » Un regard jeté à ses geôliers. Ces derniers n'avaient pas entendu la fin de la conversation mais ils étaient toujours là, veillant dans l'ombre. Statue de marbre. Mais un simple claquement des doigts de la part de Tasha suffirait à les animer, à les réveiller. Consciente que ce n'était pas seulement par obligation parce qu'elle s'en allait, mais aussi parce qu'elle fuyait. Ne lui en voulant pas, espérant juste que ces mots prononceraient ne viendraient pas ternir un début d'amitié créé. « Va. » Un sourire adressé dans sa direction alors que j'hochais la tête en direction des gardes. Mieux valait qu'elle soit prudent, alors qu'il ne serait pas non plus bien qu'elle soit vu en ma présence. « J'espère que nous nous reverrons bientôt. Prends soin de toi. » « Prends soin de toi aussi. » Et l'instant d'après je la regardais quitter le temple du feu en compagnie de ses gardes, avant d'emprunter le même chemin qu'elle. Quittant les ténèbres pour rejoindre la lumière.

The end.
(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé

Everything is temporary [Tasha] Empty Re: Everything is temporary [Tasha]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum