Le Deal du moment : -44%
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
17.29 €

Aller en bas
Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 167 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @electric soul METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 40

Give me five (Elijah) Empty Give me five (Elijah)

le Mer 20 Mar 2019 - 14:28
GIVE ME FIVE
Elijah

 
A tree is known by its fruit; a man by his deeds. A good deed is never lost; he who sows courtesy reaps friendship, and he who plants kindness gathers love.
Saint Basil

« Tu ne rentres pas. » Et pourquoi ? Elle a demandé une fois à ce qu'on la laisse passer. Gentiment, en plus. Pourtant, Dieu sait qu'elle déteste avoir à faire avec les gardes. Elle est totalement contre les méthodes primitives de bataille, où tout le monde se rentre dedans pour décider de qui sera le plus fort. Elle pense qu'elle a des préoccupations bien plus importantes. Seulement voilà, celui-là a décidé qu'il ne la laisserait pas passe, et elle n'a pas vraiment d'autre choix. Elle a enté, vainement, de dire « bonjour, je suis médecin, je dois changer les affaires dans la mallette de secours », et bla et bla.  Mais après des mois passés loin du campement, son visage n'est familier à personne. Elle tente, souvent, en vain. Même si elle aurait voulu ne pas être là, elle y est obligée et elle se plie aux obligations. Elle est médecin, mais au fond, on a encore un peu du mal à lui laisser faire des choses importantes. Encore une fois, on lui a donné une tâche sans grand intérêt (bien qu’utile pour les autres, il faut le préciser), mais elle n'arrive pas à se faire entendre. Elle déteste être prise pour une étrangère. Mais après tout, on obtient que ce que l'on mérite. Alaska soupire, démunie face aux deux gardes qui la toisent. Elle n'a aucunement envie de passer la journée à se battre. Des tas de choses plus intéressantes l'attendent à « l'hôpital ». Elle veut juste mettre un pied dans la salle de repos pour prendre la boîte, mais même ça elle ne peut pas. Elle peste un peu contre les méthodes rustres des Odysséens. Près des Naoris, avec Harlan, elle n'avait pas cette impression de froideur et de sévérité qu'elle a constamment sur le dos ici. D'un ton un peu sec, elle ajoute : « J'ai juste besoin de vérifier, vous aurez l'air malins le jour où vous viendrez pleurnicher parce qu'on vous as pas remis ce qu'il faut. » Si l'un semble vraiment mal luné, le second garde semble plus facilement corruptible. Il soupire, lui jette un regard mauvais, et lui demande : « Tu veux quoi ? » Alaska fait un geste de la main vers l'entrée, où la petite boite de secours l'attend patiemment. C'est pas dieu possible. « La boite bleue là-bas. » Il lui jette un regard suspicieux. « Depuis quand on envoie les gamines faire la commission ? » Alaska soupire violemment, pousse légèrement le garde devant elle. Elle n'a besoin que de faire quelques pas. « Mais ça suffit maintenant ! Je suis médecin, poussez-vous. » D'un geste brusque, elle avance en direction de ce dont elle a besoin. Mais ses réflexes ne sont pas assez développés, elle bute contre le second garde qui la tire en arrière et l’envoie valser sur le sol. « Vous êtes complètement stupides. », grogne-t-elle. Alaska époussette doucement ses vêtements, quelque peu sonnée par la chute imprévue. Elle n'avait pas du tout voulu que les choses se passent comme ça. Elle reste avec le tournis, quelques instants au sol. Péniblement, elle finit par se redresser. Enfin, elle pose les yeux sur toi. Dieu merci, un visage familier. Elle jette un coup d’œil en coin, aux gardes. Tu es derrière-eux, forcément. Ils ne te voient pas. Tu sors d'en bas, probablement as-tu reposé tes armes pour la nuit dernière. C'est vrai qu'il est encore un peu tôt. Alaska ronchonne un peu, et te fait un signe de la main bref. « Elijah ! Dis-leur de me donner la boite. » Elle ajoute, hâtivement : « S'il te plaît. » Elle crie un peu, juste assez pour que tu l'entendes. Peu importe qu'elle réveille tout le campement. Elle aimerait bien arrêter d'être prise pour une idiote.

(c) DΛNDELION
Admin - Panic Station
Elijah Callaghan
DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2017 PSEUDO/PRENOM : bbchat MULTICOMPTES : Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart MESSAGES : 2861 CELEBRITE : Cillian Murphy COPYRIGHT : luxaeterna signa Astra + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Blood Red Shoes - Elijah. empty gold. (Nadja ♥) METIER/APTITUDES : Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège TRIBU/CAMP : Blue for the win, Odysséen. POINTS GAGNES : 48
Admin - Panic Station

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Sam 20 Juil 2019 - 13:32



Give me five


Alaska et Elijah


C’est calme ces temps-ci. C’est la trêve avec les terriens et c’est pour le mieux. C’est pour le mieux s’ils arrivent à s’entendre, s’ils ont que les problèmes entre eux à régler, avec les Odysséens, avec les Cent. C’est pas toujours simple avec le passé qu’ils ont eu là-haut qui n’était pas le meilleur du monde parfois mais celui qu’ils ont eu, la seule solution qu’ils avaient à l’époque de faire face à l’immensité des étoiles les entourant, de cette terre à jamais inhabitable, du moins le pensaient-ils avant que la mission Cent soit lancée, celle connue que d’une poignée, inconnue de la plupart d’entre eux. C’est ce qui a créé un fossé entre le Conseil et les habitants de l’Odyssée ? Il n’en sait trop rien, il se pose la question. C’est plutôt pas mal de se la poser de temps en temps pour les mener à un tel fossé entre ces deux groupes qu’ils sont désormais aujourd’hui et ce même si des pas ont été faits l’un vers l’autre. Même si d’autres vont être faits par la cause d’un cyclone dont ils ignorent tout encore. Pour le moment tout semble bien aller, c’est le calme avant la tempête, c’est le cas de le dire. Mais c’est un calme qui est agréable, qui fait du bien pour ceux qui n’ont à se soucier de rien, qui n’ont pas à gérer les problèmes de l’Odyssée. Il ne fait pas partie du Conseil et encore heureux.

S’il aime bien être au courant, être toujours là où les décisions sont prises, il ne se voit pour autant pas à leur place, à celle où tout à un pris, où les habitants de l’Odyssée désormais sur terre ne semblent jamais ravi des décisions prises par eux. Sauf peut-être le déménagement, il en a vu des plutôt contents mais comme toujours il ne doute pas qu’il y a des insatisfaits : il y en aura toujours. Comme à présent, il ne sait pas trop ce qu’il se passe quand il arrive près de l’infirmerie. Il y a comme du remue ménage dans un lieu où il ne devrait pas y en avoir, qui est habituellement occupé par les médecins du campement, ceux qui veulent bien les aider dans leur tâche qu’ils se sont donné d’aider leur prochain d’une façon bien différente de la sienne. Quelqu’un à terre mais qui se relève vite, quelqu’un qui était parti un moment, qu’il situe, qu’il a qui il a parlé quelques fois depuis son retour au campement. C’est étrange cette façon d’avoir été vivre ailleurs mais si ça lui allait, parfois il est bon de faire les choses pour soi au lieu des autres mais bien évidemment, il y en aura toujours pour ne pas comprendre. C’est compréhensible, elle n’était pas là pendant tout un temps Alaska, depuis peut-être le début. Il ne sait pas trop comment ça s’est passé pour elle mais elle est là maintenant, si elle compte bien rester, autant ne pas rejeter l’aide surtout dans le cas qui touche la médecine. N’ont-ils pas vu ces gardes que les médecins de l’Odyssée sont déjà débordés ? « Elijah ! Dis-leur de me donner la boite. » Il reste de côté, c’est pas un conflit qui le concerne ça mais en même temps, il n’aurait même pas dû exister ce conflit là. « Donnez-lui la boite, on a besoin de gens comme elle. » De médecins, de ceux qui veulent encore apprendre de ce métier dans des conditions qui ne sont assurément pas les mêmes que celles sur l’Odyssée. « Vous serez bien content d’avoir même une apprentie pour vous aider lors d’une blessure. » Sérieusement, c’est stupide. Il peut aller la chercher la boite sinon mais c’est vrai qu’il n’a rien à faire là lui, il n’est pas médecin. Il ne sait même pas s’il sert encore à quelque chose dans ce nouvel univers et ça n’a pas tant l’air de lui faire quelque chose. « Ce n’est pas plutôt l’entrée du campement que vous devez surveiller ? » C’est pas vraiment ici qu’il est le danger même si y’a plus vraiment de danger avec cette trêve mais rester planter ici n’est vraiment d’aucun intérêt selon lui. « Pourquoi tu la veux maintenant cette boite de secours ? » Il les voit hésiter, en fait il a l’impression qu’ils s’ennuient maintenant que c’est devenu calme pas ici, maintenant qu’ils n’ont plus vraiment ce besoin d’être tout le temps sur leurs gardes.

L’un d’entre eux semble hésiter, hausse les épaules avant d’aller prendre la boite pour la lui tendre comme s’il ne voulait pas avoir à faire directement à Alaska. Elle doit probablement retourner à l’infirmerie, qui n’est pas si loin de cette réserve de médicament en réalité. Des blessés, un retour d’une énième expédition ? Il ne sait pas trop ce qu’il se passe en réalité pour qu’ils aient besoin de ce surplus de nécessaire de soin qu'il lui tend.

Spoiler:
@Alaska C. Burckley Désolée pour le retard Give me five (Elijah) 484338566


— code by lizzou —

Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 167 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @electric soul METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 40

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Ven 11 Oct 2019 - 22:15
GIVE ME FIVE
Elijah

 
A tree is known by its fruit; a man by his deeds. A good deed is never lost; he who sows courtesy reaps friendship, and he who plants kindness gathers love.
Saint Basil

Ton visage, elle en connaît probablement chaque trait. Comme tous ceux qu'elle côtoie, et qu'elle apprécie. Tous les gens qui sont encore de ce monde. Elle a l'impression, Alaska, qu'elle pourrait se souvenir de chaque geste de chacun d'entre-vous. Toujours, comme un souvenir intemporel. Du moins, c'est l'effet que vous lui faites quand elle vous voit. Parce que les souvenirs, ceux dans sa tête, ceux des gens qui ont disparu, ils s'effritent. Petit à petit ils tombent en lambeaux. Ils deviennent des petites bribes auxquelles elle a des difficultés à se raccrocher. Comme s'ils n'étaient plus si important, plus si parfaits à ses yeux. Oh, elle voudrait s'en souvenir. Mais c'est comme retenir de l'eau qui coule entre les doigts de la main. On ne peut qu'espérer qu'il restera quelques gouttes à contempler, lorsque le vide se sera fait.

Mais tu es là. Peut-être pas pour elle, parce que ici personne vient rarement pour elle, mais tu es là pour lui jeter un regard. Tu jauges la situation, avec un détachement qui lui fait t'adresser un sourire pauvre. Bon, certes, mais tu pourras au moins l'aider. Tu as toujours été gentil avec elle, de bons conseils, de bons amis. Alaska préfère se dire que tu n'as pas envie de te mêler de cette histoire. Un 2 contre 1 qui ne te concerne pas vraiment, et tu n'es pas du genre à chercher les conflits. « Donnez-lui la boite, on a besoin de gens comme elle. » Comme elle ? Bien sûr, Alaska est une ombre, pour tous les autres. Partie, puis revenue. Soutenue, puis abordée avec méfiance. Elle n'aura plus jamais cette relation de confiance que peuvent avoir tous les autres entre-eux. Quelques temps, elle a fraternisé avec l'ennemi. Elle a préféré la compagnie d'autres à celle des siens. Et c'est bien impardonnable. « Vous serez bien content d’avoir même une apprentie pour vous aider lors d’une blessure. » Alaska pince les lèvres, au mot "apprentie". Elle n'ajoute rien, trop pressée d'obtenir ce qu'elle veut sans dépenser plus d'énergie que nécessaire au combat. Si seulement ils pouvaient juste comprendre que... Peu importe ce que tu leur dis, elle espère qu'ils entendront raison. Elle hoche la tête, et les toise d'un air entendu. Mais vont-ils se décider ? En un sens, elle se félicite que cela ne soit pas réellement urgent. Si vraiment, elle en avait eu besoin, des tonnes de personnes auraient pu y laisser leur peau avant qu'on daigne lui donner quoi que ce soit. Eh beh, super.

« J'ai vraiment pas envie d'attendre plus longtems », ajoute-t-elle d'un air renfrogné. Elle pince aussitôt les lèvres, pas convaincue qu'elle ai eu réellement raison d'insister alors que tu étais déjà en train de lui sauver la mise. Elle peut être maladroite, parfois, sans forcément s'en rendre compte. Les relations humaines lui échappent, souvent. Elle ne sait plus vraiment gérer ces barrières qui l'enferment dans d'étroits gants de velours. Souvent, elle glisse entre-elle et les autres des murs de béton, s'enferme dans ses propres ressentiments et prie pour qu'on l'oublie. Probablement parce qu'elle ne sait pas y faire. « Ce n’est pas plutôt l’entrée du campement que vous devez surveiller ? » Pince-sans-rire, Elijah, elle en serait presque touchée de voir que tu te mets à sa cause. Après tout, tu n'as pas tord. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien faire là, hein ? Comme si quelqu'un allait voler quoi que ce soit ici.  Ils s'ennuient probablement juste, mais elle n'a pas vraiment envie d'être une distraction de plus pour des petits malins qui n'ont rien trouvé de mieux que d'entraver le travail d'une médecin. « Pourquoi tu la veux maintenant cette boite de secours ? » « Parce que ça fait partie de ma charge de travail pour la journée. Et que le jour où vous en aurez besoin, vous serez bien content que je sois passée par-là. » Elle te jette un regard en coin, pendant que l'un des deux gardes se décide finalement à te remettre la boite. Comme si elle allait le contaminer. Parfois, elle regrette vraiment de ne pas avoir quelque talent magique ou quelque animal apprivoisé qui pourrait lancer des sorts vaudou sur tous ceux qui l'ennuient. Comme ça sera pratique.

Tu lui tends la boite, et elle la saisit avec un regard reconnaissant. Elle attend de s'être éloignée un peu, pour jeter un regard de dédain derrière-elle et annoncer tranquillement : « Merci. Je suis probablement sûre qu'ils ne sauront même pas s'en servir. Bêtes comme leurs pieds... » Elle pince les lèvres, et rigole doucement. Bon, d'accord, les plaisanteries sont peut-être de mauvais goût. Elle s'assure d'être hors de portée des gardes, et te fais un signe pour pouvoir te parler à voix basse : « Je crois avoir laissé quelques échantillons dedans d'une herbe dont j'aurais besoin pour un médicament, mais j'ai préféré y aller moi-même pour être sûre qu'on me la donne. Bien que je compte la vérifier quand même. Je ne m'attendais pas à un tel accueil. », termine-t-elle avec un regard furtif vers le baraquement des gardes. « Merci, en tous cas. » Elle t'emboîte le pas, tranquillement. Espérant un peu que tu ai quelques minutes de libres pour elle, discuter un peu.

(c) DΛNDELION
Admin - Panic Station
Elijah Callaghan
DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2017 PSEUDO/PRENOM : bbchat MULTICOMPTES : Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart MESSAGES : 2861 CELEBRITE : Cillian Murphy COPYRIGHT : luxaeterna signa Astra + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Blood Red Shoes - Elijah. empty gold. (Nadja ♥) METIER/APTITUDES : Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège TRIBU/CAMP : Blue for the win, Odysséen. POINTS GAGNES : 48
Admin - Panic Station

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Mar 10 Déc 2019 - 23:31



Give me five


Alaska & Elijah


Il lui tend cette boite de secours, ne sait toujours pas pourquoi ils n’ont pas voulu la lui donner. Il y a un manque de confiance évident mais l’infirmerie elle y a accès comme tous ceux qui y sont, qui ont ce droit d’y être pour aider, soigner, les autres. Il a l’impression de ne pas avoir toutes les pièces de ce puzzle mais la lui tend néanmoins. Il lui pose la question parce qu’il veut savoir, y aurait-il un manque à l’infirmerie ? Ce ne serait pas étonnant. Ce serait inquiétant ça par contre, oui mais nulle doute qu’ils trouveront avec ces améliorations avec les terriens, des solutions. Il y a des lieux à surveiller comme ces réserves mais il doute qu’Alaska soit celle dont ils doivent se méfier. Bien sur elle a été en prison, évidemment qu’elle est partie quelques mois pour mieux apprendre d’ailleurs mais elle est revenue à présent. Il ne voit pas ce qu’il pourrait se passer d’autre que d’aider quelqu’un d’autre en lui donnant ce qu’elle souhaite. « Parce que ça fait partie de ma charge de travail pour la journée. Et que le jour où vous en aurez besoin, vous serez bien content que je sois passée par-là. » Il soupire un peu, la sait agacée par ce qu’il se passe en ce moment mais sa question n’a pas pour but sa raison propre de l’avoir. « Il y a un manque à l’infirmerie ? » Il n’évite pas vraiment l’infirmerie, c’est simplement qu’il ne sait jamais trop comment s’y comporter quand il y est, ça c’est un fait comme le fait qu’elle ait besoin de cette boite de secours. Elle n’a pas besoin de le savoir, ne se doute probablement de cet intérêt pour l’infirmerie, ceux qui y travaillent, celle qu’il connait depuis des années à présent. Il sait l’impact que ça peut avoir de ne pas parvenir à sauver des vies alors, oui, il vaut mieux que l’infirmerie ne soit pas en manque de quoique ce soit, pas pour lui, pas forcément pour eux mais pour les conséquences que cela pourrait avoir pour eux, pour Alaska, pour Nadja.

« Merci. Je suis probablement sûre qu'ils ne sauront même pas s'en servir. Bêtes comme leurs pieds... » Ce n’est pas la meilleure attitude à avoir les gardes n’étant pas loin mais il peut comprendre l’agacement. Il a sa réponse du moins en partie, le reste, elle pourra lui répondre si elle veut. Il est curieux à présent. « Une herbe trouvée chez les Naoris ? » Il ne connait pas toute son histoire passée là-bas, tout comme elle ne connait pas la sienne mais c’est des moments comme ceux-là qui aident à mieux comprendre l’autre. Elle y a passé des mois là-bas, chez les membres de cette tribu qui les ont beaucoup aidés, surement a-t-elle appris des remèdes. « Ils sont un peu méfiants. » C’est certain, pour la mauvaise personne ? Il n’en sait trop rien. Il sait que lui ne se méfie pas d’Alaska, les autres ?  C’est une autre histoire. Elle est partie un moment, elle ne doit pas s’attendre à ce que tout se déroule bien pour elle même si elle n’a rien fait depuis son retour pour que l’on doute ainsi d’elle. « Un médicament en particulier dont on manque ? » Il en revient à l’infirmerie. Il ne sait pas finalement si c’est un médicament spécial pour Alaska ou pour la communauté. Il l’apprécie, apprécie ces moments passés avec elle à discuter mais ne la connait probablement pas assez pour en savoir un peu plus sur le pourquoi de cet herbe est-elle si importante. « Tu connais à présent deux médecines différentes n’est-ce pas ? » C’est une question qui n’attend pas qu’un simple oui ou non venant de sa part. Cette tribu l’intrigue, il ne peut pas dire si la vie est meilleure sur terre ou si elle était mieux sur l’Odyssée. D’un point de vue médical s’entend, du reste, c’est sur qu’un peu d’air vrai ne leur a fait que du bien à ceux du ciel malgré tout ce qu’il s’est passé depuis leur arrivée.

@Alaska C. Burckley Give me five (Elijah) 484338566

— code by lizzou —

Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 167 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @electric soul METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 40

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Ven 21 Fév 2020 - 16:44
GIVE ME FIVE

 
A tree is known by its fruit; a man by his deeds. A good deed is never lost; he who sows courtesy reaps friendship, and he who plants kindness gathers love.
Saint Basil

« Il y a un manque à l’infirmerie ? » La question reste un peu en suspens. Elle ne réponds pas parce qu'elle est un peu ailleurs. Les yeux d'Alaska sont fixés sur la boite que tu lui tends, et ses pensées vagabondent un peu sous l'effet de l'agacement. Bon sang, qu'est-ce que ça peut l'exaspérer, d'être mise de côté. Elle sait que, au fond, elle le mérite un peu. Que si elle ne se sent pas à sa place parmi les siens, c'est exactement parce qu'elle même s'est mise dans cette position délicate. Parce que c'est elle, qui finalement se met dans cette position. Peut-être que, elle se croit porteuse d'une malédiction, qu'elle croit que tous les regards sont mauvais quand ils sont tournés vers elle. Elle se sent épiée, mauvaise, parfois. Mais ce ne sont que des sensations, n'est-ce pas ?

Toi, Elijah, tu n'es pas comme ça. Tu ne juges pas, jamais. Dimitri non plus ne jugeait pas, lui. Il était juge de la paix, Dimitri. Il vivait pour des idées qu'il croyait plus justes, plus égales pour tout le monde. Il était... ce que personne d'autre ne pourra être. Mais c'est bien loin, maintenant.

Tu t'éloignes un peu en compagnie d'Alaska, et elle attend que les oreilles indiscrètes se soient apaisées avant de reprendre la discussion. Tu sembles un peu curieux, peut-être parce que, la médecine, c'est quelque chose que tu n'as pas vraiment étudié. Après tout, il y a si peu de médecins, sur l'Odyssée. « Une herbe trouvée chez les Naoris ? » Elle hoche la tête, plutôt que de répondre. Les gestes valent parfois mille mots. Elle te remercie, et peut-être que elle aurait dû faire demi-tour, si tu n'avais pas été là. « C'est pas vraiment qu'on en manque... C'est que..... Bon, d'accord. Je voulais essayer quelque chose, et malheureusement il n'en restait que dans cette boite là. » Elle avoue, doucement. D'accord, elle a peut-être pas les meilleures idées du monde. Mais est-ce que si elle découvre un médicament que personne n'avait encore jamais eu, est-ce qu'on la traitera un peu mieux ? « J'avais une petite idée, pour améliorer un truc. C'est quelque chose que j'ai vu, chez les Naoris, mais.... Je sais pas trop si je peux vraiment en faire ce que je veux. » Tu la regarde, pendant que vous marchez. Elle se sent un peu mal à l'aise d'aborder ça, parce que... Même si tu ne la juges pas, elle a l’impression d'être quelqu'un d'autre, d'être complètement différente des autres quand elle parle de ses absences.

« Tu connais à présent deux médecines différentes n’est-ce pas ? » Oui, c'est vrai. C'est des choses qui sont complètement différentes. Parce que là-haut, il n'y avait pas la nature. Il n'y avait pas les herbes. Il n'y avait pas toutes ces choses naturelles, lorsqu'ils étaient enfermés là-haut dans le monstre d'acier. Elle y réfléchit un petit peu. Qu'est-ce qu'elle peut vraiment en dire ? « Oui, les gens là-bas ont une vision tellement différente de nous. Ils ne font pas du tout les mêmes remèdes... Ils n'ont pas eu les mêmes maladies. » Elle ne sait pas si c'est trop la réponse que tu attends, mais c'est ce qui lui vient en premier, le plus facilement. « Tu veux m'aider ?, demande-t-elle en se dirigeant tranquillement vers les cuisines. »

(c) DΛNDELION
Admin - Panic Station
Elijah Callaghan
DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2017 PSEUDO/PRENOM : bbchat MULTICOMPTES : Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart MESSAGES : 2861 CELEBRITE : Cillian Murphy COPYRIGHT : luxaeterna signa Astra + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Blood Red Shoes - Elijah. empty gold. (Nadja ♥) METIER/APTITUDES : Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège TRIBU/CAMP : Blue for the win, Odysséen. POINTS GAGNES : 48
Admin - Panic Station

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Mar 26 Mai 2020 - 16:23



Give me five


Alaska & Elijah


Elle tient cette boite aux plantes qu’il connait sans connaître. C’est cette terre qu’il connait assez mal même après ces heures dans la forêt à méditer, à s’éloigner sans pour autant le faire de trop. S’il s’est toujours volontairement mis à l’écart, il a beaucoup trop besoin de cette vie en société que pour choisir de se mettre totalement en marge comme Alaska l’a fait. Il comprend que certaines personnes lui en veuillent mais il comprend aussi très bien ce besoin qu’elle a eu de le faire. Pour ceux qui ont ce besoin de toujours vouloir appartenir à un groupe, c’est parfois difficile de comprendre cette envie d’être aussi marginal. Il comprend parce qu'il en a eu ce besoin sauf que c'est différent. Il l'a fait sans contourner les règles parce qu'il en a toujours eu besoin de ces dernières pour avoir une base stable sur laquelle construire sa vie. C’est différent à présent. Oh il ne pourrait pas vivre en solitaire, se détacher complètement de ce groupe qu’ils forment mais de temps en temps s’éloigner. S’éloigner sans pour autant le faire.

Elle a un autre point de vue sur la terre à présent Alaska, sur la médecine aussi. Elle semble comme être entre deux mondes, partagée sans vraiment savoir auquel elle voudrait appartenir. Il reste silencieux un moment pour ne pas la forcer à parler. Cela n’a jamais réussi à grand-chose d’agir ainsi. Le hochement de tête lui donne un début de réponse. Elle ne doit probablement pas en avoir beaucoup de ces plantes, pas assez pour tenter de soigner sans craindre des conséquences plutôt négatives. Ça le rend d’autant plus curieux quand elle continue. Bien sur qu’ils manquent de beaucoup à l’infirmerie mais savoir plus précisément l’aiderait à trouver de quoi les aider dans ses explorations. Il n’est pas cultivateur, pas même cueilleur mais avec des descriptions plutôt précises : il sait qu’il peut les aider. Il suppose qu’elle veut aller en trouver de ces plantes des Naoris, qu’elle n’en a pas assez peut-être même pour une tentative de ce qu’elle a en tête pour ces dernières. « C'est quelque chose que j'ai vu, chez les Naoris, mais.... Je sais pas trop si je peux vraiment en faire ce que je veux. » Elle semble vouloir lier les deux médecines dont il parle ou s’aider de celle nouvelle pour améliorer l’ancienne qui semble pas mal démunie dans cet univers qui ne leur fait pas de cadeau. Toute cette technologie est morte, les moyens du bord ne sont pas fameux. Ils doivent faire attention à chacun de leurs pas s’ils ne veulent pas qu’une blessure leur soit fatale. « Oui, les gens là-bas ont une vision tellement différente de nous. Ils ne font pas du tout les mêmes remèdes... Ils n'ont pas eu les mêmes maladies. »

Il hoche la tête, comprend en partie. Ils ont la terre, les plantes. Ils ont les éléments même si parfois ces derniers peuvent décider de se liguer contre eux. Juste cette terre déjà c'est beaucoup pour les plantes médicinales ou non. Ils n’avaient pas trop cette occasion là-haut, dans cet univers métallisé ou quasi rien ne poussait. Rien en comparaison de ce qu’ils peuvent trouver ici, de cette terre qu’ils découvraient bien diversifiée à leurs débuts, qu’ils découvrent encore et qu’ils ne cesseront probablement jamais de découvrir. Ils sont comme des enfants curieux à découvrir petit à petit ce qui leur était caché jusqu’alors. « Tu veux m'aider ? » Il la suit tranquillement quand ils arrivent non loin des cuisines, hoche de la tête encore une fois, se demande de quelles maladies elle veut bien parler. « Ils ont beaucoup de ressources diversifiées. J’imagine que tu as eu des moments de surprises en découvrant leur monde. » Parce qu’ils sont à la fois proches d’eux et bien différents, comme s’ils avaient, et pour chacune de ces tribus, pensé le monde à leur façon si bien qu’il est curieux de voir aussi qu’ils semblent plutôt être en paix les uns avec les autres hormis ceux du désert.

« Certains remèdes pourraient s’associer aux nôtres malgré les maladies différentes ? » Il pose des questions pour tenter de définir où elle veut en venir mais il a comme l’impression que ça, il ne le saura que si Alaska veut bien le lui dire. Ce qui semble être le cas. Il accepte de l’aider par curiosité, aussi parce que cela ira probablement plus vite avec des mains supplémentaires, une vision différente des choses pour pallier aux questions que l’un et l’autre pourraient avoir oubliées pendant ce futur projet commun.

@Alaska C. Burckley Give me five (Elijah) 484338566

— code by lizzou —

Alaska C. Burckley
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2018 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Maxim MESSAGES : 167 CELEBRITE : Cara Delevingne COPYRIGHT : @electric soul METIER/APTITUDES : Médecin | Herboristerie & Notions médicales TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 40

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

le Sam 12 Sep 2020 - 10:05
give me
five
What people see you do may not be remembered; what they hear you say may be forgotten; but how they feel your intervention in their times of need will forever be remembered.
Israelmore Ayivor
Ta tranquillité d'esprit la fait sourire. Elle ne sait pas vraiment ce qui te rapproche des autres, ce qui fait que tu appartiens si facilement à ce monde sans même avoir ce besoin fondamental de poser des questions sur tout ce qui t'entoure. Tu es curieux, mais tu vis quand même dans l'ignorance avec un esprit qui ne te torture jamais pour en savoir plus. Elle, elle déteste cette Terre autant qu'elle a envie de la connaître. Elle ne sait pas vraiment ce qui pourrait lui permettre d'assouvir ces soifs de découverte qu'elle a, parce qu'elle serait déjà bien trop effrayée pour parcourir le monde toute seule. Elle aimerait tout savoir, malgré tout ce qu'elle a déjà appris. Oh, il y en a d'autres, des bien curieux comme elle. D'autres comme Alan, d'autres comme Liam, qui aiment leur stabilité mais qui ne disent jamais non à apprendre des choses des autres et par eux-mêmes. Mais ce n'est jamais la même fougue que celle qu'elle met à parcourir les découvertes du monde. Peut-être que, si elle parvient à tout savoir, elle pourra un jour sauver ceux qui le méritent encore. Pas comme elle.

Alaska te propose de l'aider, et tu la suis gentiment vers les cuisines. C'est pas comme si elle t'avais un peu tiré de ton "travail" pour que tu lui tiennes compagnie... Mais tu ne sembles pas t'en plaindre. La jeune femme aborde le sujet des Naoris avec aisance, bien plus facilement qu'elle ne pouvait le faire il y a quelques mois. Tu supposes qu'elle a eu beaucoup de moments de surprises, dans le petit moment où elle a partagé leurs vies, et elle acquiesces de la tête pour te répondre. Même si elle n'a pas pu vivre dans le village même, Harlan lui a énormément appris, c'est certain. Et des tas de choses qu'elle n'aurait jamais envisagé.« Oui, c'est certain... »

Ses mains s'agitent d'elles-mêmes dans la petite cuisine de l'Odyssée. Alaska sort diverses choses, qu'elle renifle ou qu'elle secoue sans forcément prêter attention à ce qui se fait autour d'elle. Elle a bien senti que tu restais en retrait, ne sachant pas trop où poser les pieds en l'attendant. La médecin finit par faire son choix, récupérer une petite liasses d'herbe et une fiole, qu'elle te remet entre les mains. « Tiens, on va avoir besoin de ça. » Elle ressort de l'endroit, et se pose sur une souche, pas très loin. Elle s'agenouille et fouille dans la boite, tandis que tu continues de lui poser des questions. « Certains remèdes pourraient s’associer aux nôtres malgré les maladies différentes ? » « Je pense que oui. Et puis, même si nos maladies sont différentes, qui nous dit qu'elles ne le sont pas uniquement parce que nous les ressentons différemment ? » Elle te tend un petit bol et un morceau de bois. « Tu peux écraser ça s'il te plaît ? » Pendant ce temps, elle déchire entre ses doigts des morceaux de feuille qu'elle a récolté à quelques centimètres de la souche. « Tu as été malade, ici ? »

icon@crédit
Contenu sponsorisé

Give me five (Elijah) Empty Re: Give me five (Elijah)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum