Aller en bas
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Ven 18 Jan 2019 - 10:10
Au début, Gen ne s’était pas inquiété, puis il avait commencé à être inquiet. Tennessee n’était pas venue au premier rendez-vous, puis au second et ainsi de suite, cela s’étalait sur des mois. Le cavalier ne comprenait pas ce qui se passait, comme toujours, il venait au point de rencontre et attendait, mais combien de temps attendre ? Il avait attendu jusqu’à deux jours avant de se résoudre à partir, Ten ne voulait pas le voir. La douleur était grande, la déception encore plus. Il ne comprenait pas que du jour au lendemain, sans le prévenir, la brune ne recherchait plus aucun contact avec lui. Cela n’avait tout simplement aucun sens. Pourquoi agissait-elle ainsi ? Il aurait pu contacter d’autres enfants du ciel pour tenter de comprendre, de poser des questions, mais pourquoi faire ? Gen était orgueilleux mine de rien et cela lui brisait le cœur. Il avait tenté de s’approcher du camp des odysséens sans jamais distinguer Ten et aussi, car il ne s’approchait pas vraiment. Il restait toujours en retrait, ayant peur d’être confronté à un guerrier qui engageait le combat. Il avait rarement peur, mais pour une fois, il avait peur. Gen s’avérait être maussade en ce moment et extrêmement déçu en fond de lui-même. Il avait envie d’explication, mais pas envie de venir les chercher. Cela lui donnait mal à la tête rien que d’y penser.

Et puis un jour, il avait cessé de venir au point de rendez-vous. Il avait gardé la monture qu’il avait eu au marché pour Tennessee et son fils Ephraim se chargeait de monter la petite jument toute calme pour débutant. Une belle bête au pelage marron et très calme. Il avait tellement investi avec Tennessee et pourquoi au final ? Depuis quelques temps, il envisageait de vendre la monture, elle prenait de la place, il fallait la nourrir et il manquait de temps, mais son fils s’y opposa, se portant garant de l’animal, soit. Gen était encore plus confronté à son échec en voyant chaque matin cet animal, mais tant pis. Il ne briserait jamais le cœur de son fils pour rien et à cause d’une colère qui ne le concernait absolument pas. Par période, il décidait de partir en pèlerinage, de voyager, de visiter les tribus et d’aller voir Ozvan avec qui, il avait une relation. C’était sa bouffée d’air qui l’apaisait.

Pour une raison qu’il ne s’expliqua pas, lors de ce voyage, il s’éloignait sérieusement des pikunis et s’enfonça dans la forêt touffue, s’arrêtant dans une auberge pour passer la nuit avant de reprendre la route. Il faisait froid en cette saison, la neige recouvrait la forêt et la plupart des prédateurs se faisait rare, tandis que d’autres hibernaient. La nature se reposait. Emmitouflé dans son manteau de fourrure, Gen se laissait bercer par le pas régulier de Yuki. Il laissait son esprit voguer sans vraiment réfléchir. Un bruit attira son attention et il stoppa sa monture qui souffla de l’air chaud. Sa double mâchoire mâcha dans le vide, signe de nervosité. Gen regarda autour de lui, attentif. Il n’entendait plus rien, puis soudain, ce bruit, des bruits de pas réguliers. Lentement, l’homme descendit de sa monture et l’attacha, avant de retirer son arc qui était autour de son torse. Il banda une flèche et silencieux, commença à se déplacer. Il se rapprochait de bruit de pas régulier. Il distingua une silhouette de dos, se rappela du traité entre les différentes tribus, y compris la tribu du ciel et ne bougea pas, accroupit. Le brun reconnaissait cette démarche, ce dos, ces cheveux. Il aurait pu partir, la laisser à son sort, mais impossible. Il rangea sa flèche, mis son arc autour de son torse et fit volontairement du bruit pour signaler sa présence à Tennessee. « Tu marches vraiment comme un jeune faon effronté. » Il n’avait plus parlé anglais depuis des mois et son accent de sa langue native ressortait fortement. Il ne savait pas comment réagir face à elle, il était content de la voir, elle était vivante. Mais cela faisait encore mal, l’avait-elle évité tous ces mois volontairement ? Le visage de Gen était fermé, froid, distant, comme lors de leur première rencontre. Il n’était clairement pas ouvert et était hostile en ce moment-même. Le cavalier se demandait bien ce qui le retenait de tourner les talons et de laisser la brune à son sort.
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3873 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Jeu 31 Jan 2019 - 22:07

Gen & Tennessee #Genessee @WhereAreYou?



Avec la saison froide, elle vint se réfugier dans les dortoirs. Malheureusement la proximité avec les autres ne lui convenait pas. Non qu'elle fût prude Tennessee. mais elle appréciait son intimité, et les bavardages constants qui ressemblaient au bourdonnant d'un essaim de mouches qui s'attardaient l'exaspérait. Surtout qu'elle devait se tenir tranquille pour que sa blessure guérisse mieux. L'infection ayant été très difficile à enrayer. Elle supportait mal que les autres fussent témoins de ses "défectuosités".

Malencontreusement la rénovation de cette ruine, choisie pour maison, s'allongeait désormais sur une deuxième année. Elle espérait, un peu illusoirement, s'y installer définitivement le prochain été. Sans la présence de Devos @Devos Acciaro ou Murphy @Murphy Cavendish Elle serait devenue complétement folle. Et encore eux parvenaient à se reposer pendant qu'elle piétinait sur place. Pas possible de travailler la terre gelée pour les cultures. Et puis surtout ce qui l'inquiétait plus que tout s'avérait l'absence de Gen.

La bouclée ne s'en ouvrait pas à Murphy, car l'Athna ne souhaitait plus qu'elle parla de lui à tout le camp. De plus il s'agissait d'un sujet qui fâchait le génie. Quant à Richard @Richard Coben elle le croisait très peu en cette période.  Forcée au repos plusieurs semaines, il s'avérât qu'elle ne se rendit plus au rendez-vous de son instructeur terrien à plusieurs reprises. Cependant comme il lui enseignait la patience, elle ne doutait pas de la sienne à lui, à propos de cette situation inversée...


Sinon, lui mentait-il ? Exigeait-il d'elle des efforts que lui ne fournissaient pas de son côté ? Ou pire... Sans que jamais elle ne le découvrit il venait de rejoindre le cercle des précieux disparus ? Devant cette possibilité son esprit se révoltait. Elle décida donc de fouiner dans la forêt, enfilant ses vêtements les plus chauds, ses bottines acquises lors d'un troc avec un terrien, puis entoura sa tête d'un foulard tout en tenant d'y emprisonné sa chevelure abondante et récalcitrante. Tennessee s'assura que personne ne lui emboitait le pas, elle ne souhaitait inquiéter personne avec cette sortie imprévue. Bien qu'elle ne fût pas dupe qu'à son retour elle se ferait remonter les bretelles pour avoir - encore - pris des risques inutiles.

La mécanicienne s'enfonça donc dans la neige ainsi que dans les bois touffus. Emmenant avec elle une précieuse carte des environs fournie par Celeste. Elle se dirigerait vers la rivière tout en rôdant de gauche à droite. Ça ressemblait légèrement - passionnément - à une quête impossible mais elle s'acharnerait jusqu'à ce qu'elle trouve un indice, une réponse, un espoir ... Un renoncement.

Par instant elle boitillait, sa jambe manquait encore de tonus mais on lui assurait qu'elle n'en garderait aucune séquelle à part cette magnifique cicatrice qui s'ajoutait à celle de son flanc droit. Vestige de sa toute première rencontre isolée avec un natif de L'Isle. Soudainement une branche trop lourdement chargée de neige libéra la masse blanche qui l'encombrait juste sur la tête de la bouclée.


Légèrement surprise, un tantinet sonné, elle sauta sur le côté afin de ne pas subir une nouvelle avalanche. Tennessee s'extirpa de son foulard pour l'agiter frénétiquement afin de se débarrasser de toute la glace qui s'y accrochait. Une voix rompit le silence. Dans son dos. Aussitôt elle fit un demi-tour sur elle-même car sa mémoire phénoménale identifia aussitôt à qui elle appartenait. Ce visage fermé, cette expression peu amène, elle l'aurait reconnue en toutes les autres. Si semblable à leur première rencontre quand elle lui déroba sa viande, alléchée par l'odeur, et tout simplement pour en découvrir le gout.

Un lumineux sourire éclaira son visage, elle ne se voyait pas atteinte par la sévérité qu'il manifestait à son égard, tout ce qui comptait pour la bouclée se résumait en un mot : Vivant
« Oh je ne suis pas encore aussi élégante qu'un Faon » Remarqua-t-elle avant d'exécuter quelques enjambées vers Gen.

Spontanée, son premier mouvement était de se jeter à son coup, cependant l'épaisseur du manteau blanc qui les entourait la piégeait légèrement. Contrariée elle lui lança
« Est-ce que c'était encore un test ? Est-ce que je ne serais jamais assez patiente pour toi ? Et la prochaine fois tu vas t'absenter une année ? Comment veux-tu que je progresse comme ça ? » Les glaçons entremêlés à ses boucles fondaient au contact de la chaleur de sa peau, se séparant en petites rigoles glissant le long de ses joues. Le port altier, elle défiait l'Athna, espérant qu'il ne tournerait pas les talons pour lui enseigner une autre leçon à sa façon.
@Gen Deng Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2732326958
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Mer 27 Fév 2019 - 18:57
Colère, rancune, tout se mêlait dans son esprit. Il était fâché, mais pas elle. Il remarque discrètement qu’elle ne marchait pas comme d’habitude, comme si elle avait une vieille gêne à la jambe. En tant qu’archer, il devait vite identifier les choses et observer les gens en faisait partie. Non elle ne serait jamais aussi élégante qu’un faon, mais il ne dit rien. Il ne bougea pas alors qu’elle sauta à son cou et la serra contre elle. Un frissonnement le traversa. Il était content de la revoir, mais si en colère en même temps. Elle ne pouvait pas l’amadouer aussi facilement, ce serait trop facile, il ne l’acceptait pas. Il fut encore plus choqué quand elle se montra contrarié. Il se décolla d’elle et l’affronta du regard alors qu’elle le défiait aussi. Gen retira son arc d’autour son torse et sans même prévenir, il donna un coup sur la jambe qu’il avait jugé faible pour voir ce qui se passerait. « C’est toi qui n’es pas venue au rendez-vous. Tu n’es pas venue, je t’ai attendue. C’est toi l’élève ! Je n’ai pas à te courir après pour t’enseigner ma culture. » Sa voix était froide, sèche. Il s’approcha d’elle, menaçant, la regardant de haut. Un vrai athna en puissance. Il lui donna un second coup du bout de son arc sur l’épaule. « Tiens-toi bien. Tu es courbée. » Même dans la colère, il continuait de lui enseigner. C’était plus fort qu’elle.

Gen adorait enseigner, transmettre, surtout à Tennessee qu’il voyait évoluer après presque un an d’apprentissage, même plus. « Où es-tu ? Pourquoi es-tu blessée ? » La colère vibrait, forte, puissante comme une bête sauvage. Il était fâché contre elle, mais aussi contre la personne qui l’avait potentiellement blessé. « Tu progresseras quand tu apprendras à être régulière, à venir au rendez-vous. Je ne suis pas responsable de ton laisser-aller. » Il la pointa du doigt. Gen souffla un grand coup et recula de quelques pas pour ne pas s’énerver plus. Il repassa son arc autour de son torse et la regarda. Il avait l’impression qu’elle le croyait responsable de son absence, mais c’était elle la première qui s’était absentée sans rien dire. Elle qui l’avait abandonné. C’était lui qui avait le droit d’être en colère, pas elle. Difficile de comprendre cela quand on était dans un tel quiproquo. Gen était déçu d’elle et triste. Cela signait-il la fin de l’apprentissage ? Maître et élève étaient-ils incapables de se comprendre ? L’athna pouvait prendre sur lui, un peu, mais pas trop. Il regarda la tête de Tennessee et devait reconnaître qu’elle avait plus de courage qu’auparavant. Elle osait le défier, elle osait être fière. Elle avait l’ombre d’une athna dans le regard. Un rire lui échappa et il passa une main sur son visage mal-rasé. « On dirait une petite athna. » Et c’était un compliment.

Elle aurait pu être une petite sœur, une amie, ils auraient pu partager plein de choses. Elle aurait pu être athna, être élevée dans la froideur de la montagne et devenir plus forte que jamais. L’homme la regarda. Malgré ses mois de non entraînement, elle montrait de la hargne. Gen retira ses affaires qui l’encombraient, sacoche, arc et les laissa tomber par terre. Il lui fit signe d’approcher et se mit en position de combat. « Allez petite athna, montre-moi que tu es aussi forte que la montagne. » C’était sa chance de lui prouver qu’elle méritait tout ce travail. Il ne voulait pas la lâcher car il ressentait bien qu’elle avait du potentiel, bien plus qu’il n’aurait jamais imaginé. Son regard était déterminé et oui, il y avait une pointe de fierté. Le maître était fier de son élève qui osait le défier.
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3873 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Sam 9 Mar 2019 - 19:24

Gen & Tennessee #Genessee @WhereAreYou?



Le soulagement à peine perceptible qui s'échappe de la respiration de Gen, elle ne le saisit pas, tant la bouclée profite de l'étreinte éphémère du guerrier. Une intense seconde glorifie ces retrouvailles, juste avant que L'Athna en un tour de baguette magique ne transforma tout en douche glacée. Comme le climat, comme cette saison si belle et pourtant si cruelle ...

Impitoyable il lui envoie un coup rude directement sur la cicatrice encore fragile. Le genou de Tennessee plie sous la surprise, elle se redresse avec un regard hardi qui le défi, tandis qu'il la submerge de paroles sombres et amères.


« Moi aussi j'ai attendu un Maître qui n'est pas venu » Lui rétorque-t-elle légèrement ronchonne, interloquée par cette réaction à laquelle elle ne s'attendait pas. D'ailleurs elle veut rajouter quelques mots, mais il l'interrompt en lui assénant des conseils aussi lourds que des pierres. Surtout elle a tenté d'attraper l'arc quand il a visé son épaule mais la froidure amoindrie sa subtilité « Forcément avec une telle épaisseur de neige quand on a des grandes jambes comme les tiennes on peut frimer devant ceux qui s'en tirent moins bien ... Ça c'est petit » Parce qu'elle aussi elle peut donner des leçons à ceux qui enfilent des grands airs  

L'expression du visage de Gen rugissait de rage, bien plus encore que cette fois ou elle lui déroba son met précieux. Alors elle se mélangeait aussi de chagrin, celui d'avoir perdu celle qu'il aimait ... Pas cette fois. Et dans ses poches elle ne possédait rien pour l'amadouer, à part quelques clous qu'elle trimballait toujours, et ceci depuis qu'elle essayait de réparer ce qu'elle appelait sa future maison

« je ne comprends pas la question ... Je suis ici » A moins que depuis leur dernière rencontre il ne posséda plus une aussi bonne vue qu'auparavant, ce qui expliquerait qu'il la frappe un peu dans tous les sens. Alors elle leva la main en l'agitant pour attirer son attention et qu'il se dirige mieux dans l'espace. Comment savait-il pour la blessure ? Voilà qui l'intriguait

« Je n'ai pas dit que j'étais blessée. Mais oui ... C'est guéri maintenant, je me suis fait prendre dans un piège de balancier quand j'étais à la recherche, avec Murphy, @Murphy Cavendish d'une des nôtres » Mystère dont elles ne récoltèrent aucun autre indice, et qu'elles laissèrent en plan dès que la bouclée fut suspendue dans les airs. La bouclée elle se mordit ses lèvres vermeilles, rougies par le froid, elle n'aimait pas du tout qu'on mette en doute ses capacités, et l'accuser de *laisser aller* la blessait énormément.

« On sait juste que c'était un piège terrien, après j'ai soigné moi-même et ça s'est infecté » Précisa-t-elle à contre cœur, puis elle fronça son nez comme quand elle était contrariée, essaya de se redresser au mieux en esquissant un pas vers Gen « Je serais régulière à partir de maintenant, mais ce serait bien qu'on se donne un code pour avoir la certitude que l'un de nous est passé mais n'a pas su rester » Termina la bouclée, décidée à ne pas lâcher sa place de disciple auprès du guerrier.

Elle eut désiré demander des nouvelles de son cheval, sûrement trop tôt pour que cette tête dure de natif y consente pour le l'instant. Certainement elle rêve Tennessee, car voilà que Gen lui offre une ressemblance avec sa tribu à lui. Se moque-t-il ? A-t-il inventé un nouveau jeu ?  La mécanicienne elle hausse les épaules alors que l'homme se défait de son sac. Oh il ne rigole pas, voilà une invitation au combat tout à fait inattendue. Lui il croit sûrement qu'il va lui botter les fesses facilement. Une manière différente de lui enseigner la modestie ou pire encore ...
 

« Moi je suis tout l'espace qui existe au-dessus de ta montagne » lui lance-t-elle en serrant ses poings fermement contre ses paumes. Mais tout d'abord elle sautille en rond pour écraser le manteau blanc qui entrave ses mouvements. Pour finir par se mettre dans la même position que lui « Viens me chercher pour voir ! »

@Gen Deng Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2732326958
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Dim 5 Mai 2019 - 21:31
Il vit son regard quand il la frappa. Une part de lui s’en voulut, mais une autre, savait que sa dureté était nécessaire. Elle ronchonna à son encontre et Gen la regarda durement. Elle aussi l’avait attendu, mais où ? Il ne comprenait pas. « Je connais des femmes de ta taille aussi agiles que des loups. » Il était clairement de mauvaise foi car elle n’était pas née dans la montagne avec la neige. Elle était née dans le ciel et il devrait toujours tenir compte de ce paramètre. Le corps de Tennessee n’était pas taillé comme les femmes de sa tribu. Qu’importe les années d’entraînement, jamais il ne pourrait l’amener à un niveau aussi haut qu’une guerrière athna. « Tu n’es pas ici. Tu es dans tes pensées. » Souffla-t-il. Il en était convaincu. Il la vit agiter la main et l’athna plissa les yeux. Ils ne se comprenaient plus. Il y avait comme un décalage certain entre le maître et l’élève. Bien sûr qu’elle n’avait jamais dit qu’elle était blessée. Il ne releva pas. Elle était guérie, mais son corps marquait encore la blessure dans ses mouvements. Un seul coup d’œil acéré de l’archer avait suffi pour voir la blessure. « N’avez-vous pas des guérisseurs ? Tu aurais dû confier cette tâche à quelqu’un de connaisseur. Ton corps est ta maison, ton outil pour le combat. » Il était convaincu que les odysséens avaient des guérisseurs, mais il préférait poser la question et vérifier. Il était tout de même inquiet qu’elle soit tombée dans un piège terrien. Le piège ne lui était probablement pas destiné.

Ils en reparleraient quand Gen serait calmé et aurait cessé de la tester. Il la vit froncer le nez, se redresser et s’approcher. Il appréciait sa hargne, son intelligence et il hocha la tête, se calmant. « Alors on décidera d’un signe après. » Après qu’il ait vérifié son état. Un rire lui échappa quand elle parla de l’espace au-dessus de sa montagne. Oui, elle était forte, bien plus qu’autrefois ou peut-être l’avait-elle toujours été, mais que Gen n’avait jamais vu sa puissance. Il la vit sautiller, se mettre en place. L’athna lui tourna autour quelques secondes alors qu’elle lui dit de venir la chercher. Il étudia ses mouvements. Elle était différente et il appréciait cela. L’archer fit un début de mouvement, mais au dernier moment, changea de direction et se jeta sur elle pour viser les côtes de la brune, bien décidé à la frapper. Une fois le coup distribué, il recula en sautillant et tenta de la plaquer au sol. Il était rapide, mais ralenti par le froid, moins rapide qu’en été. Il n’était pas un grand guerrier, il savait juste quelques mouvements nécessaires pour sauver sa vie et ceux des plus faibles, capable de tuer quand il le fallait. Il eut un enchaînement de mouvement pour voir ses défenses, sa manière de répliquer. Gen se prit quelques coups, comme il en évita, mais globalement, il était très content. L’archer se recula et fit le signe que le combat était fini et que normalement, on respectait en combat loyal. Ce genre de signe n’existait pas quand on se battait pour sa vie, mais là c’était un combat loyal.

« Tu as changé. » En bien selon lui. Il était très content d’elle. Gen lui tendit sa gourde d’eau en signe de paix. « J’étais fâché, mais c’était avant. » Il sortit de la viande séchée de sa besace, en coupa un peu et le tendit à Tennessee. Dans ce froid, il valait mieux se nourrir après avoir bougé. Gen dégagea un tronc d’arbre mort de sa neige et s’assit. Il regarda la brune. « J’ai su que tu étais blessée en te voyant bouger, c’est comme ça que je sais. En tant que maître, je me dois de connaître tes mouvements pour t’enseigner encore plus les suivants. Ton corps bouge légèrement différemment de d’habitude. C’est très subtil, je pense que d’ici quelques mois, je ne verrai plus rien. » Il lui apprenait ainsi qu’il n’était pas sorcier, juste observateur. « Je pourrai graver un signe dans un tronc d’arbre lors du prochain entraînement. Tu as un couteau ? On peut trouver un signe. » Il était nettement plus calme et ouvert avec elle. Il était content de la retrouver, mais il était encore trop tôt pour le dire. Gen était pudique après tout.

Il était content que la blessure soit guérie. Il avait été tellement inquiet de ne pas la voir, mais là encore, trop fier, il ne dit rien. « Ce piège, il était au sol pour attraper des proies ? » Vu où se situait la tribu de Ten, c’était probablement un voyageur ou un pikuni qui avait placé le piège. De toute manière, il n’irait pas chercher le responsable, cela ne servait à rien. Il fallait juste maintenant rattraper tout ce retard qu’ils avaient accumulé.

Spoiler:
Je te laisse décider des coups que Ten se prend ou non. Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 171928021 comme je te laisse bien entendu que Gen se prenne des coups Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 1360497918 @Tennessee Brontë-Sand
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3873 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Mar 11 Juin 2019 - 22:14

Gen & Tennessee #Genessee @WhereAreYou?



Retord comme un renard, jamais à court d'arguments pour lui démontrer ses faiblesses ou ses manques, Gen ne s'en prive pas alors qu'elle tente de redresser sa carrure pour lui tenir tête. La fierté de la bouclée se fait littéralement déglinguée par les attitudes et les mots du guerrier. Habituée, elle à apprit à devenir humble avec lui. Juste lui. Parce qu'elle lui reconnait des savoirs qu'elle ignore, et surtout elle admire sa capacité à avoir survécu dans une telle "Jungle", face à des conditions aussi ardues.

Néanmoins une trêve ne lui parait pas malvenue, un moment subtil ou il abaisserait les armes tous les deux. Non, même dans la peine ou la douleur, le terrien estime devoir lui donner des leçons...  « Et moi je connais bien un terrien qui à la langue aussi acérée qu'un serpent » Lui lance-t-elle au visage pour ne pas être en reste avec les sous-entendus. Oui ELLE aussi arrive parfois à faire des comparaisons. Bien que ce ne soit pas son dada et qu'elle préfère qu'on lui envoie directement les reproches en plein visage.

En plus L'Athna il s'amuse à lui tendre des devinettes, il s'exprime par énigmes, alors elle hausse les épaules. Genre, il la prend pour une folle ou quoi ?  « Non je suis bien ici et mes pensées sont avec moi » Ou lui ... Puisqu'elle venait de se tirer en catimini pour le retrouver « Si ... Mais j'ai attendu, je voulais me guérirr moi-même » Il ne lui à fallut que quelques minutes à Gen pour cerner ce qu'elle a caché des mois à tous les autres.

Les voiles que la bouclée réservait à tous les autres - plus encore à ceux qu'elle aimait - il les soulevait au seul souffle de sa respiration. Comme si le guerrier eut été doté du don de double vue. L'explication résidait sans doute sur sa connaissance de l'être humain en son état le plus sauvage ... Aussi dans l'évidence que le mensonge ne deviendrait jamais un art pour Tennessee. Une légère flamme s'éveilla dans son âme quand il accepta d'établir un signe qui établirait le passage de l'un ou de l'autre « Après quoi ?  » Et pourquoi pas tout de suite puisqu'ils semblaient d'accord tous les deux.

Bien entendu qu'il s'amuse d'elle quand elle se compare à l'espace. Parce qu'il désire la tester, et elle refuse de commencer avec l'idée de perdre contre lui. La mécanicienne elle ne l'envisage pas une seule seconde. Lui il sautille autour d'elle, elle ne le perd pas de vue, mais se concentre sur son équilibre encore précaire. Voilà pourquoi le premier coup la surprend cruellement, durement, méchamment. Légèrement sonnée, Tennessee elle à juste l'instinct de sauter sur le côté pour qu'il ne la plaque pas par terre. Ah non elle ne s'enfoncera pas dans la neige pour s'y étouffer. Elle ne se relèverait pas et lui il gagnerait et ça elle ne va pas le lui permettre. Alors elle puise dans toute l'énergie qu'il lui reste pour riposter, la bouclée elle lance des coups rageurs dans le vide qui atteignent parfois leur cible, mais qui se font plus souvent détournés par son adversaire.  

C'est lui qui arrête tout. Elle n'insiste pas Tennessee, elle sait qu'elle a usée de tout sa force, elle tomberait comme un fétu de paille sur le sol. Alors il lui tend sa gourde qu'elle accepte, bien qu'il fasse froid, et qu'elle craigne de geler dans cette froideur « Et moi j'étais inquiète » Oui. Ça lui arrive. Pour de rares personnes. Mais parfois ses tripes se retournent, ses jambes flageolent sans qu'elle sache se maîtrise. Pour Devos ( @Devos Acciaro ), Pour Murphy ( @Murphy Cavendish ), Pour Richard ( @Richard Coben ) ...

Par contre elle saisit la viande avec beaucoup plus de dextérité. Oui la faim chatouille son estomac, et elle engloutit la nourriture plus vite que son ombre pendant qu'il lui explique qu'elle changeait. Les pupilles du terrien aspirent le moindre détail. Oui, elle ne marche plus comme avant, mais il la rassura en l'assurant que tout redeviendrait à la normale « Je pense que c'est surtout parce que pendant des mois je me suis appuyée beaucoup plus l'autre jambe, Car celle-ci me faisait mal » Une souffrance parfois intolérable, qui dieu merci avait disparue depuis.

Désormais Gen il parle un peu comme s'ils étaient quittés deux ou trois jours auparavant. Elle le trouve parfois très lunatique mais elle s'imagine que ça doit faire partie de l'entraînement « Un signe comment ? Gravé sur un arbre, dans la terre ... Autre chose ? Un truc simple mais reconnaissable que par nous » Ayant une signification très particulière pour tous les deux ...  « Le piège il était dissimulé sur le sol, recouvert de branches morte et de feuillage »
@Gen Deng Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2168012011 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2395429078 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 1415237354 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2790306669
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Mer 24 Juil 2019 - 18:23
Elle était têtue, maligne. Elle était la parfaite élève pour lui. Un élève devait convenir au maître et inversement. Si les tempéraments n’allaient pas ensemble, cela pouvait créer un mauvais duo. Il eut un sourire féroce quand elle lui dit qu’elle avait une langue aussi acérée qu’un serpent. Elle n’était pas en reste. La subtilité de la langue n’était pas toujours comprise par Ten, mais Gen avait l’habitude. C’était elle. Elle voulait se guérir elle-même, il arqua un sourcil. Elle avait vraiment été insouciante, mais il appréciait qu’elle lui dise la vérité. Mais bon, il ne pouvait pas lui en vouloir d’essayer toute seule de se soigner. Elle apprenait ainsi à connaître son corps et sa blessure ne semblait pas si grave maintenant et bien guérie. Après l’entraînement, mais il ne le précisa pas. Il décida de lancer l’offensive sans plus de cérémonie. Ils échangèrent plusieurs coups. L’athna fut content qu’elle l’évitât et rendit quelques coups bien placés. Elle n’avait pas tout oublié, il était fier d’elle. Il ne lui lancerait pas des compliments tout de suite. Selon Gen, les compliments se méritaient et pour l’instant, elle n’avait pas totalement prouvé sa valeur.

La pause fut sonnée, salvatrice. Il lui avoua avoir été fâché et elle, parla de son inquiétude. Il était soulagé qu’ils trouvent un terrain d’entende et arrivent à parler normalement. Malgré le froid, l’athna tenait à ce que son élève s’hydrate. On ressentait moins la soif qu’en été, mais c’était important pour le corps. Gen était attaché à Ten et ignorait que cela était réciproque. Il était pudique et ne parlait pas de ce qu’il ressentait, surtout pas à son élève. Il préférait qu’elle gardât une image dure de lui. L’archer fut satisfait quand il la vit saisir la viande. Il se mit à manger à son tour. Le moment fut calme et reposant. Gen se sentit obligé de rassurer Ten quant à sa forme physique et la suite. Normalement, elle devrait guérir convenablement et n’avoir aucune séquelle si tout allait bien. Il ne le précisa pas. « C’est normal. Ton corps a tenté de se rééquilibrer malgré la douleur. » Il espérait ne pas dire trop de bêtise et que ce qu’il disait, avait du sens. Il était presque sûr de ce qu’il disait car il avait reçu les conseils d’un guérisseur. Il parla de se faire un signe pour ne jamais se perdre. Il ne voulait pas revivre cela.

Il fouilla dans la neige et ramassa un bout de tronc mort pour imaginer le signe. Il réfléchit silencieusement. Il se souvint d’un signe qu’un ancien lui avait un jour montré. Il traça un triangle et à la pointe, trace une ligne droite. Il le montra à Tennessee. « Un ancien me disait que cela représentait l’air. Dans ma montagne, il y a souvent des vents forts. Si tu le vois, tu sauras que c’est moi. » Il trouvait le signe simple et il était convaincu qu’aucun enfant du ciel ne reconnaîtrait. Par contre, peut-être que des natifs connaissaient, sans pour autant comprendre pourquoi le signe air était tracé sur un arbre. Ils y verraient un signe animiste, rien d’autre. Ils n’auraient pas de souci à se faire. « C’était probablement un piège fait par un natif non loin de chez vous. Tu as été loin de ton camp ? » Il posait beaucoup de questions, mais il était inquiet d’avoir raté ce moment de sa vie. C’était une épreuve difficile de se faire mal. Gen ne voulait pas trop la paterner non plus. Elle était une adulte responsable comme lui. Ils avaient une petite différence d’âge, mais rien de trop important selon lui. « Je peux t’apprendre à détecter les pièges, mais ce n’est pas si simple, sauf quand on sait qu’on est sur un terrain de chasse d’une tribu. » Mais même lui, il ne savait pas forcément où se trouvait tous les pièges, c’était un jeu d’équilibriste averti.

Spoiler:
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3873 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Sam 7 Sep 2019 - 18:37

Gen & Tennessee #Genessee @WhereAreYou?

Même après avoir frôlé la mort, tout en étant consciente de la fragilité de certaines convictions qu'elle portait à bras le corps, la bouclée se fut rangée du côté de Gen quant à la gravité de sa blessure. Elle n'admettrait jamais que sous la torture - ou sous l'œil perçant de Devos @Devos Acciaro - qu'il lui arrivait d'être un danger pour elle-même. Le guerrier la rendait plus imprudente encore dans son désir de lui prouver que, d'avoir accepté de la prendre sous son aile ne se révélerait jamais une erreur.

Et si elle connaissait en parti ses manques pour devenir complétement en osmose avec ce monde qui avait évolué sans elle, Tennessee demeurait persuadée qu'elle parviendrait à vaincre ses lacunes. Voilà pourquoi elle acceptait les critiques venant du terrien alors qu'elle détestait convenir de la moindre faiblesse. La conclusion de la déroute de sa guérison s'expliquait donc par une faille qui ne venait pas d'elle, néanmoins elle gardait précieusement ce moment où le génie vint la sortir du trou ou elle s'enfonçait inexorablement.

Mais la bouclée le dissimulait tel un jardin secret qui nécessitait des soins bien particuliers qu'elle tentait de comprendre pour le faire fleurir et évoluer davantage. Pour l'instant elle se concentrait sur les attaques de Gen en fournissant des gros efforts pour compenser ses failles, elle fut donc particulièrement soulagée quand l'homme en marqua la fin.  

La dureté que Gen manifestait envers Tennessee, cette dernière ne la ressentait pas comme telle. Parce que la Bouclée savait aussi agir férocement dans des circonstances qui le méritaient. Elle traduisait donc cette attitude comme une guidance vers une amélioration de sa propre personne. Elle donnait sa confiance au natif comme personne avant lui puisque généralement elle se battait contre et pour chaque avancée. Elle n'acceptait pas de rencontrer plus érudit et plus intelligent qu'elle à part une flopée de personne qu'elle trainait dans son cœur.

Mais lui L'Athna il était la preuve vivante de la résistance. Elle l'admirait sans jamais l'avouer, cependant la "pétillance" de son regard le traduisait pour celui qui parvenait à le déchiffrer. A L'écoute, son esprit englouti l'explication qu'il lui offrait pour les dérapages de sa jambe blessée « Alors maintenant je dois apprendre à me rééquilibrer comme avant ... Je dois imaginer que j'ai une douleur à l'autre jambe ? » Questionna-t-elle, curieuse d'apprendre la méthode la plus rapide pour redevenir la parfaite guerrière qu'elle souhaitait atteindre.

Mais son attention fut dirigée par le fameux signe qui les réunirait et deviendrait un code qui n'appartiendraient qu'à eux. Elle le regarda exécuter le dessin dans la neige à l'aide d'un bâton. Ça ne se rapprochait de rien de connu dans les signes qu'on apercevait parfois gravés sur les troncs d'arbres ...

« Oui »  Ça lui plaisait à la bouclée, elle se pencha pour répéter l'opération avec son index dans la neige, y rajoutant une barre en plus parallèle à la première « Une c'est toi, deux c'est moi, comme ça on sait et on ne se demande pas si c'est une vieille marque qu'on a fait ... Oui ? » Fallait plus se perdre, ni laisser la possibilité à une erreur se faufiler dans leurs futures rencontres. Donnera-t-il son approbation ?

Puis elle lui parla du piège à sa demande, et tenta de se remémorer la fuite « Oui c'était loin, on suivait Antarès le chien de Murphy @Murphy Cavendish on voulait voir s'il pourrait retrouver une amie à nous disparue » La tonalité de sa voix se craquela, car elle ne doutait pas de la mort de Faust, Néanmoins elle ne prononçait plus ce mot par respect pour son amie. Elle la laisserait elle-même se diriger vers cette certitude ...

« Oui on était loin, on a appelé mais personne n'est venu nous aider » Ni les attaquées non plus, dieu merci ! Tennessee, elle ne se faisait pas prier pour lui donner des détails, trop heureuse qu'il s'inquiéta pour elle à ce sujet. En plus il ne lui tournait pas le dos mais proposait de l'enseigner l'art de ne pas tomber dans les pièges « Oui !!! Ça veut dire que tu dois aussi me dire ou sont les terrains de chasse ?  »


@Gen Deng Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2168012011  Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 171928021 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 171928021 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 171928021
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Dim 15 Sep 2019 - 18:59
L’échange était redevenu normal et Gen appréciait cela. Ce moment était léger, authentique, tout allait bien. Le brun en avait presque oublié qu’ils ne s’étaient pas vus depuis des mois. L’homme respira un grand coup. Il essaya de lui expliquer le principe du rééquilibrage pour le peu qu’il en avait entendu. Il ignorait si ses paroles avaient du sens. Il se rendit compte que pas vraiment vu comment Tennessee lui répondit. « Non, pas vraiment. Tu dois apprendre à ton corps de faire avec cette blessure qui guérit. Tu dois reprendre confiance en toi. Ton corps a pris des habitudes avec la douleur, il faut lui faire oublier les douleurs et les blessures. » Dit ainsi, c’était extrêmement compliqué. Gen laissa son regard foncé voguer pour tenter de trouver une explication cohérente, mais c’était difficile. « Nos guérisseurs ont tendance à dire que le corps a une mémoire et que cette mémoire peut le rendre prudent. Parfois, un corps va tenter de faire avec les blessures, de s’ajuster, de trouver des parades. Mais quand tu es guérie, il n’arrête pas ses parades, il continue et alors, les problèmes arrivent. Il faut juste lui faire oublier la peur, la douleur. » Il ne savait pas si c’était compréhensible. Il se souvenait d’une blessure qu’il avait enfant et qui avait marqué son corps.

Impossible de s’apaiser ou de rester calme. Il n’avait été que peur, que des douleurs fantômes et son corps qui n’aidait pas. A force d’aller chez un guérisseur qui avait massé son corps et lui avait donné des exercices, son corps avait compris le message. Gen avait alors appris qu’une partie de son être, mais aussi chez tous les êtres humains, était taillée pour la survie et rien d’autre. Se reproduire, que l’espèce continuât d’exister et voilà. « Nous avons une part de nous animale. Cette part est faite pour que nous survivions le plus longtemps pour se reproduire. Nos paroles et notre intelligence ne nous empêchent en rien de faire parti de ce grand tout. » Et il montra la végétation autour d’eux. Les hommes faisaient parti de la Nature. Ils devaient en respecter les règles, sinon comme autrefois, le monde serait détruit et il ne resterait que des miettes à ramasser. Gen laissa ses pensées morbides pour montrer à Ten le signe. Il la regarda tracer une ligne parallèle et il fut aussitôt curieux. « Oui, excellente idée. » Il la trouvait ingénieuse. Sa théorie tenait bien car une fois la marque dans le bois, ils pouvaient croire que c’était une nouvelle alors que c’était une ancienne. « On peut faire aussi une barre de travers une fois qu’on s’est vu. » Et de son propre doigt, il traça le signe dans la neige avec une ligne diagonale. Le triangle semblait brisé. « Comme cela, on saura que c’est une vieille marque. »

Gen était pas mal fier du signe qu’ils s’étaient trouvés. C’était vraiment une bonne chose. Ils avaient quelque chose à eux qui leur appartenaient. Ils étaient liés par une histoire, une rencontre, la mort d’un ami. Avoir autre chose pour les lier était bien aussi. Gen voulait savoir où elle avait été blessée. Il tiqua non pas sur le fait que c’était loin, mais sur autre chose. « Attends, dans ton camp des gens ont des animaux ? » Il se souvenait garder un cheval pour Ten car elle ne pouvait pas le prendre au camp et là, il réalisait que sur le camp des cents, il y avait un chien. Les chiens étaient admirés et utiles pour plusieures raisons. Gen se demandait bien où cette femme avait eu son chien, ils n’élevaient pas des chiens à ce qu’il sache. « Un terrien lui a vendu un chien ? » Il était tout à fait stupéfait. Il retenait à peine qu’elles étaient parties chercher une amie disparue. D’un autre côté, si elle voulait en parler plus, il lui laissait la place. Il avait entendu sa voix se briser et Gen se demanda s’il devait faire quelque chose. Mais il la traitait comme une guerrière et avec pudeur sur les émotions. Il l’écouta donc, personne n’était venu les aider. Cela voulait dire que ceux qui avaient posé les pièges étaient vraiment loin.

Il parla des terrains de chasse et le regretta légèrement. Cela voulait dire qu’il devait dévoiler des terrains de chasse natifs à une fille du ciel, mais on parlait de Ten. Gen avait confiance en elle. « Certains oui, mais ne dit pas que cela vient de moi. » Il ne savait pas si les gens du ciel avaient des zones de chasse. Il avait bien envie de demander, mais ne voulait pas mettre Tennessee dans une position inconfortable en lui faisant choisir entre lui et les siens. « Tu peux repérer les terrains selon les proies. Les gens cherchent où vivent les proies, cerfs, biches, lapins. On peut suivre les troupeaux et avec les années, savoir par où ils passent. On peut suivre aussi les prédateurs, lynx, loups. Même s’il faut toujours se méfier car selon le prédateur ils peuvent se retourner contre toi et te préférer comme proie. On est toujours plus lent et plus faible qu’un cerf. » Et selon un prédateur, ils étaient plus faciles à chasser. « Je ne sais pas s’il y a un terrain de chasse dans le coin. » Il n’avait pas de carnet où il notait les lieux. Il avait tout dans sa tête ou il repérait par certains indices les zones de chasse.
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3873 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Dim 10 Nov 2019 - 20:04

Gen & Tennessee #Genessee @WhereAreYou?

Au milieu de l'obscurité étoilée de l'espace, parcourant des couloirs métalliques, Dans un milieu de vie qui lui apparaissait naturel, Oh pourtant Suspendue au bon vouloir des machines, jamais le corps de Tennessee ne souffrit d'aucune avarie. Pourtant il eut suffi d'un problème technique suffisamment grave pour que toute humanité sur le vaisseau fut enrayée. Pas de maladie. Pas de blessure. La première déchirure dont elle hérita fut lors de ses premières sorties en solitaire. Un terrien, un fou furieux, elle en gardait encore la cicatrice sur son flanc. Depuis lors elle construisait des armes de son propre crue, bien qu'elle fût piètre chasseuse.

Tout cela avant Gen. Non pas qu'elle ait réussi à abattre une glamazelle en mouvement, mais elle s'en rapprochait chaque jour. Alors guérir, la convalescence, tous ces mots s'apparentaient à des étrangers pour elle. Forcément, elle appliquait son étrange logique aux explications de L'Athna. Comme souvent il lui manquait un décodeur. Néanmoins patient, il prit le temps de décortiquer au mieux sa pensée « Oh ... Tu veux dire que mon corps me protège comme s'il recherchait à éviter toute nouvelle blessure ? » Pensive elle y découvrait une signification plus profonde qu'éclairait les paroles du Terrien « Parce que je refusais d'aller me faire soigner, l'intérieur de ma caboche se méfie de moi désormais ? Il me fait croire que j'ai mal pour que je ne mette plus en danger ? »  

Très possible qu'elle ne saisissait pas toutes les nuances dans les phrases de Gen, mais il apparaissait à Tennessee qu'elle ne s'en positionnait pas si loin que ça. Car elle comprenait par-delà son ignorance de la nature, à force de s'y faufiler, de l'admirer, de tenter de percer ses secrets que tout se rejoignait, et que chaque geste portait à conséquence dans cet étrange univers. Tout ça la transportait carrément au-delà de l'espace, dans un monde plus grand et plus mystérieux que tout que l'imagination humaine tentait de comprendre. Tout s'engrenait aussi comme une mécanique bien huilée mais il suffisait d'y laisser tomber un élément perturbateur pour que se détraque. Et donc les voilà presque entrain de faire de la philosophie elle l'Odysséenne souvent bien trop logique pour son bien, et lui le terrien particulièrement récalcitrant à toute nouveauté. Elle aima cet instant, qui s'annonçait pourtant brutal en son début, car elle se retrouvait intégré dans un monde en général trop obscur pour elle. La mécanicienne elle s'en faisait une raison, mais se sentir à nouveau appartenir à une dynamique lui rendait une énergie positive comme celle qu'elle et Devos @Devos Acciaro créait auparavant et qui lui manquait terriblement.

Penchée la bouclée observait avec intérêt le signe final qui signifierait que la rencontre aurait été consommée. Elle, comme lui, éprouvait une certaine fierté de réussir à construire un truc cohérent qui demeurerait incompréhensible pour tous les autres « Oui c'est parfait !!! » Ensuite elle fut étonnée de la surprise du terrien à propos d'Antarès, elle ne pouvait pas reprendre ses paroles, souhaitait ne pas avoir commis un éventuel faux pas. Ou créer une confusion à propos du chien de Murphy @Murphy Cavendish « Ben pas vraiment, ce sont les cent surtout ... Enfin les plus jeunes »

Question de point de vue parce que les premiers arrivés vieillissaient aussi, et chez les odysséens existaient des très jeunes « Il y en a un ... » Deux en vérité si on comptait celui de Skylar, mais elle évitait de semer plus de confusion encore, ne sachant sur quel terrain elle avançait. Surtout qu'elle refusait de mentir à Gen « Pas vendue, Murphy elle connait cette Athna ... Elle lui a prêté au début pour l'aider à retrouver son amie, notre amie ... » Faust disparue presqu'à la même époque ou Tristam essaya de la tuer.

Son ventre se serra affreusement en se rappelant de ses deux personnes si importantes dans sa vie « Mais après, Antarès, il s'était tellement habitué à Murphy qu'elle n'a pas eu le cœur de les séparés. Mais c'est exceptionnel ... »

Quelques flocons de neige atterrirent sur son bras, elle les épousseta alors qu'elle comprenait à quel point la confiance de Gen lui importait. Qu'il acceptât de lui révéler ou trouver des terrains de chasse l'honorait énormément. Elle qui ne doutait de rien, fonçait dans tout et s'émouvait peu, ou pour des gens qu'elle refusait de nommer - Devos ( @Devos Acciaro ) - « Bien entendu que je ne le révélerais jamais. Je ne fais pas partie de ceux qui chassent chez nous, mais je crois qu'ils n'ont pas vraiment de terrain, ils s'échangent les informations là où ils arrivent à trouver du gibier »

Enfin ça c'était ce qu'elle entendait dans les conversations qui parvenaient jusqu'à ses oreilles. Elle-même tentait de s'enfoncer dans des lieux peu fréquentés pour ne pas être dérangée. Pas que ça lui réussissait beaucoup. Alors les informations que lui donnaient s'avéraient plus que précieuses pour elle. Néanmoins il demeurait beaucoup d'inconnues pour elle « Je pense que je ne sais pas vraiment différencier les empreintes, peut-être qu'on pourrait commencer par ça ? » Tennessee elle le présentait comme une suggestion, pas une obligation, elle n'ignorait pas que de toute évidence Gen déciderait. Et elle accepterait « Quel est le prédateur le plus dangereux » S'inquiéta-t-elle « Pour le moment, à part les oiseaux je n'ai affaire qu'à des abeilles ... Un peu mutantes... Et cette chose qu'en a croisé en allant vers la mer... »

@Gen Deng Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2168012011   Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2790306669 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2732326958 Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee 2215546156
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1520 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : Electric Soul(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

le Sam 30 Nov 2019 - 21:08
Gen transmettait son savoir à Tennessee sans savoir ce qu’elle retenait précisément. C’était un dialogue compliqué et parfois un dialogue de sourd. Mais il restait patient et il voulait lui expliquer les choses de la vie. C’était important pour lui car elle était son élève. Elle resterait probablement son élève toute sa vie, il resterait son mentor, sa référence. Comme lui-même faisait avec son propre mentor aujourd’hui décédé. C’était un rôle important mentor. « Oui il te protège, c’est important que tu survives. » C’était du basique. Il était patient et écoutait les questions qu’elle posait. La caboche, il réfléchit plusieurs secondes au sens de ce mot. « La tête tu veux dire ? En parlant de caboche ? » La différence de langue rendait l’échange parfois compliqué et Gen ne connaissait pas tous les mots d’argot qui pouvaient exister. Sans même s’en rendre compte, Tennessee lui apprenait des choses elle aussi. « Oui, ta tête te fait croire que tu as mal pour te forcer à rester calme. » Il ne savait pas si son explication était claire, il l’espérait. « Ton esprit est plus fort que tout. » C’était compliqué les notions de corps, d’esprit, d’instinct et de survie. C’était un tout très complexe qui permettait d’être ce qu’ils étaient, d’être debout et vivant.

Il fut étonné d’apprendre que les enfants du ciel avaient des animaux, il tombait vraiment de haut. Son étonnement devait se voir. « Ah oui je vois. » Dit-il en réponse à Tennessee qui lui dit que c’étaient les plus jeunes qui avaient le chien. Il écouta attentivement l’acquisition du chien. Il comprit ainsi qu’il avait été prêté. Cette athna, qui qu’elle soit, avait été généreuse. Cela l’étonnait de quelqu’un de son peuple envers les étrangers, il fallait croire que certains d’entre eux étaient plus ouverts d’esprit que d’autres. Il décida de ne pas demander l’identité de cette personne. Il ne voulait pas la mettre dans l’embarras et avec un peu de recherche, il pourrait trouver de qui elle parlait, s’il le voulait vraiment. « C’est exceptionnel, je confirme. Elle de la chance que le chien se soit attaché à elle. » Les chiens étaient des animaux fidèles, mais selon de quel élevage ils venaient, ils étaient féroces. Gen préférait les chevaux qui étaient des animaux plus nerveux. Chaque espèce avait son avantage auprès d’eux. La neige tomba légèrement et l’athna redressa la tête pour observer le ciel gris au-dessus d’eux. Il apprit ainsi que les cents ne possédaient pas vraiment de champs de chasse. Le brun hocha la tête. « Je peux te montrer alors. » Il lui faisait confiance et la croyait encore plus alors qu’elle le disait à voix haute. « Je peux t’apprendre à aller différencier les empreintes. Il te faudra du temps, mais tu pourras t’entraîner. »

Il commença à ranger ses affaires, décidé à le faire maintenant. Il n’avait pas prévu au programme d’entraînement physique et vu son état, il préférait lui épargner. Cela serait légèrement reposant de chercher des traces des animaux et encore. Si cela durait des heures, Tennessee risquait d’être aussi fatiguée qu’avec un entraînement physique. Elle lui demanda quel était l’animal le plus dangereux et quand elle dit ce qu’elle avait rencontré, il se dit qu’ils avaient bien du chemin à faire. « Je dirai les ours, à la sortie de l’hibernation, ils sont très dangereux. Les loups chassent en meute et s’ils te traquent, ils t’auront à l’usure. Ce sont les pires. Des loups affamés valent bien un ours. » Et autant dire que tout seul, c’était la mort assurée. Même en groupe, c’était difficile. « Autant ne jamais tomber sur eux. Viens, allons faire un tour, peut-être trouvera-t-on des biches pour commencer. » C’était tout ce qu’il leur souhaitait et il se mit en route. Il avait une idée précise où se rendre.
Contenu sponsorisé

Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee Empty Re: Retrouvaille dans le froid de l'hiver | Tennessee

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum