Aller en bas
Richard Coben
DATE D'INSCRIPTION : 23/05/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : baelfire/astrid/elias/meeka MESSAGES : 1662 CELEBRITE : Andrew Lincoln COPYRIGHT : ava : blake. sign by beylin METIER/APTITUDES : Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. POINTS GAGNES : 30
Admin

(skylar) build a new life Empty (skylar) build a new life

le Lun 14 Jan 2019 - 22:08
Build a new life

25 Novembre 2118 ;; L’existence est compliquée, c’est vrai. Et on ne parvient pas toujours à deviner de quoi demain sera fait. Quand il était petit, il n’aurait jamais été en mesure de deviner de quoi serait fait sa vie d’adulte. Il s’est parfois imaginé comme maître du vaisseau, c’était un de ses rêves de gosse. Il a aussi été du genre à rêver de devenir chancelier. Il rêvait haut, trop haut. Mais ses parents mettaient tellement d’espoir en lui qu’il se permettait de rêver grand, c’est vrai. Oh bien sûr qu’en devenant chef de secteur, il répondait un peu à leurs attentes à sa manière, mais il rêvait de plus. C’est du point de vu sentimental qu’il n’a pas rêvé les choses de la bonne manière, à n’en pas douter. Et ses parents encore moins. En fréquentant les filles à l’adolescence, il a fait bon nombre d’erreurs, et il est devenu père trop jeune pour son parcours. Enfant non déclaré puis un enfant dont il n’a même pas appris l’existence. La même année. On peut dire qu’il ne chomait pas avec les femmes, c’est vrai. Mais on ne peut pas non plus dire que c’était une bonne chose. Puis il y a eu sa femme, son fils et bien que son parcours se soit calmé, il n’a jamais eu une existence vraiment posée et il pourrait se le reprocher, sans doute. Et aujourd’hui ? Oh, il ne saurait même pas quoi en dire. Il se demande comment ça peut se passer, comment on peut évoluer ainsi. Amoureux d’un homme ? Non, il n’y a jamais pensé, il n’y a même jamais cru. Oh il sait que ça arrive, mais jusqu’à aujourd’hui, ça arrivait aux autres.

Cette relation ? Elle évolue dans le bon sens, chaque jour. Skylar est un homme génial mais ça, il le sait depuis qu’il est gosse. Mais ça a changé du statut de meilleur ami à petit ami et pour cette raison, tout a changé dans le bon sens. Parce que ça a évolué naturellement. Sans lui, peut-être qu’il n’aurait jamais été en mesure de tourner la page de Catherine, pas comme ça, en tout cas. Et ça le touche beaucoup parce que c’est une chose à laquelle il ne s’attendait pas. Et chaque jour, il voit que ça lui fait du bien. Bien sûr qu’ils parviennent tant bien que mal à garder tout ça pour eux, il n’est pas capable de savoir pour quelle raison mais c’est mieux comme ça. C’est toujours mieux. De toute manière, il ne le fréquente pas pour la vision des autres, il n’a pas envie d’entendre les gens parce que ce serait déplacé de sa part. Il veut juste que les choses se passent bien, et ça semble bien se passer. Mais c’est mieux comme ça, c’est toujours mieux comme ça. Et l’amour, il n’y croyait plus, il n’imaginait plus ça possible pour lui. Trop vieux, trop passé, trop blessé par la vie également. Il semble s’être réellement trompé. Et ça fait du bien parce que son existence évolue dans le bon sens.

Et aujourd’hui, ou du moins, depuis quelques semaines déjà, ça évolue dans le bon sens. Le déménagement du campement a amené de nouvelles possibilités et ils sont plusieurs à avoir investi les ruines de certaines maisons. Ils rebâtissent, comme ils le peuvent. Cela ne se passe pas toujours de la bonne manière. Ils ne savent pas comment s’y prendre et les mains de Richard sont couvertes de coupures. Mais… Cela évolue et ça fait du bien, quoi qu’on en dise. Et un jour, cette maison sera la leur. Il ne sait juste pas encore comment il doit s’y prendre. Bien sûr qu’il n’y a personne pour poser des questions. Skylar et lui ? Oh bah ils ont toujours été ensemble, pourquoi ça devrait mal se passer ? Pourquoi est-ce que ce serait bizarre ?

Des planches ? Trop faciles, trop lisses, il n’a pas la moindre idée de comment ça se fait. Boucher les trous de la maison ? Aucune idée. Ils ont nettoyé, débarrassé ce qui n’allait pas. Ils ont déjà fait ce qu’ils pouvaient du strict minimum, parce que c’était nécessaire, mais pour le reste ? Aucune idée de comment ils doivent s’y prendre. Avec les températures peu clémentes, ils n’ont pas trop touché ces derniers temps mais aujourd’hui, le soleil semble être à nouveau au rendez-vous. Et il faut donc reprendre les choses là où elles sont restés. Il se tourne vers Skylar à qui il adresse un grand sourire. Oui, il ne voit pas du tout comment il doit agir.Ce qu’il faut faire. C’est un domaine sur lequel il se perd. Oh, il est persuadé que son ami n’en mène pas plus large que lui hein ? Mais c’est toujours plus amusant de galérer à deux. " Bon. Et maintenant ? Il y a des trous sur le toit, comment on pourrait régler ça ? ". De grandes feuilles d’arbre ? Aucune chance. Un coup de vent et ce serait fini. Ce n’est absolument pas une solution. Mais d’une certaine manière, les solutions devraient finir par leurs venir. Et en même temps… Peut-être qu’il serait judicieux de demander conseil à un Natif. Mais c’est un autre problème. " Mes deux mains gauches me laissent entendre que c’est une catastrophe. ". Et il se met à rire, malgré lui.
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Richard Coben le Lun 4 Mar 2019 - 10:41, édité 1 fois
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 430 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 55

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Sam 2 Fév 2019 - 11:15
En changeant de camp, ils avaient la chance de retaper des maisons. Skylar ne se souvenait pas comment ils étaient arrivés à se dire de retaper une maison ensemble pour vivre les deux. C’était évident entre eux, tellement évident, qu’ils ne s’étaient pas dit qu’ils habiteraient séparément. Depuis qu’ils avaient franchi le pas d’être plus que des amis, Skylar était heureux. Ce bonheur, il l’avait à peine effleuré les années précédentes et maintenant qu’il y goûtait, il se demandait comment il avait pu passer à côté toutes ces années. Retaper une maison n’était pas facile, en réalité, le soldat se rendait compte qu’il n’avait aucun talent dans l’art de retaper une maison. Surtout, aucune connaissance. Les mains étaient douloureuses et après un bon nettoyage, il restait songeur devant l’œuvre titanesque qu’ils devaient accomplir. Heureusement il y avait Richard, Richard et son sourire envoûtant. Il s’approcha de l’autre homme et se permit de l’attraper par derrière, enroulant ses bras autour de son ventre, se collant à lui. Ils faisaient à peu près la même taille et en se tordant un peu, Skylar pouvait poser sa tête sur l’épaule de son petit ami. « Il nous faudrait du bois. »

Et cela demandait de sortir de leur nouveau cocon. Le brun glissa sa main le long du bras de Richard en une caresse tendre. Il l’embrassa sur le coin de la nuque et se gorgea de son odeur masculine et virile. « On pourrait rester ici et prier qu’il ne pleuve pas. » Souffla-t-il contre la peau chaude de son petit ami. Ils n’avaient que rarement des gestes tendres, cachés aux yeux des autres, ils ne montraient pas leur passion. Il n’y avait qu’en privé que Skylar en profitait et esquissait des gestes, venait chercher des baisers. Il n’était pas démonstratif, mais avec Richard c’était différent. Il adorait le toucher, l’embrasser et plus encore. A regret, il se détacha de l’autre homme et regarda les mains de son supérieur. « Aïe, je pensais tes mains plus robustes. » L’embêta-t-il en les prenant soigneusement. Il était en face de Richard. Il relâcha une des mains et de sa main libre, toucha le visage non-rasé de son amant. Il se pencha légèrement et l’embrassa doucement. Il ressentait toujours cette sensation d’être très vivant quand il l’embrassait et complet. Skylar détacha ses lèvres de son petit ami et souffla, songeur. « Je passerais bien ma journée avec toi, allongé au sol, mais si on veut dormir ici ce soir, il faudrait qu’on trouve une solution. » Il se résonnait, sinon il passerait bien un moment torride et tendre avec Richard. Un sourire taquin passa sur son visage et il caressa du bout des doigts les lèvres de l’autre homme. « Plus tard. » Une promesse qu’il était prêt à tenir. Ce cocon serait à eux, ils n’auraient plus à se soucier des autres, à se cacher.

Ce serait leur domaine. Skylar se décolla de Richard et regarda le toit. Il faudrait du bois, mais comment faire ? Attacher des rondins et les empiler sur le toit ? « Peut-être qu’on pourrait voir si quelqu’un a échangé du bois récemment ? » Il n’y avait plus qu’à espérer cela. Cela demanderait de sortir de leur future maison et fouiller le camp, voire d’aller au duty-free chercher de quoi retaper une maison. C’était frustrant d’un côté, de devoir retourner dans son rôle de second et d’être très discipliné. De contrôler chacun de ces gestes, de ne pas toucher Richard quand il avait envie. Skylar ajusta sa veste bonne chaude qu’il avait acquis lors d’un troc. Une peau de bête, il préférait ne pas trop y penser car cela tenait chaud. On était en plein mois de novembre, il faisait froid. En plus d’avoir les mains blessées à cause des travaux, Skylar avait les mains gercées et douloureuses à cause du froid. Il devrait envisager de mettre un baume ou quelque chose du genre. « Ou trouver un natif qui nous aiderait. Je pense que des feuilles ne suffiraient pas. Il faudrait des énormes feuilles bien étanches et ce n’est pas ici qu’on en trouvera. » Skylar était redevenu sérieux, réfléchissant à voix haute et ayant terminé de câliner Richard. Parfois il pensait aux paroles de Murphy qui disait de ne pas se cacher, qu’ils méritaient leur amour, cette vie, oui c’était vrai. Mais Skylar détestait être le centre de l’attention, de plus, il ne voulait pas qu’on débatte quant au fait qu’il doive laisser son poste de second du chef de la garde. Coucher avec son supérieur, quelque que soit le contexte, c’était mal vu et Richard était son supérieur. Skylar eut un petit sourire amusé en y pensant.
Richard Coben
DATE D'INSCRIPTION : 23/05/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : baelfire/astrid/elias/meeka MESSAGES : 1662 CELEBRITE : Andrew Lincoln COPYRIGHT : ava : blake. sign by beylin METIER/APTITUDES : Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. POINTS GAGNES : 30
Admin

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Lun 4 Mar 2019 - 10:40
Build a new life

25 Novembre 2118 ;; D’une certaine manière, il n’est pas facile de mettre à plat son existence et d’en venir à l’idée qu’il faut repartir de zéro et tout reconstruire à partir d’une nouvelle base. Cette liberté qui s’ouvre devant eux, elle est perturbante, il ne saurait même pas vraiment dire pourquoi. Tout au long de son existence, il a vécu selon un schéma particulier. Dans l’espace, sa route était tracée et dès qu’il avait envie de faire autre chose, il se retrouvait pris au piège par les envies de ses parents. Peut-être aurait-il choisi une route différente, par le passé, s’il en avait eu le droit. Cela n’a pas été le cas et les choses se sont enchaînées. Quand ils n’ont plus été là, il était trop tard et il ne savait rien faire d’autre. Mettre l’ordre, maintenir l’équilibre. Faire en sorte que les gens respectent. Mais en fin de compte, tout a changé, en bien peu de temps. Encore que maintenant, du temps est passé mais bref. Aujourd’hui, il leurs est même possible d’arrêter de survivre et de tenter de vivre dans un nouveau décor. Le déménagement leurs facilite la vie et désormais, ils ont la possibilité d’avancer et de se reconstruire. Ils peuvent se créer un nouveau monde et bien que ce ne soit pas forcément facile à tout bout de champ… Ils sont libres de réussir ou d’échouer et de recommencer. Mais forcément, pour échouer, il faut tenter et c’est dans cette partie-là qu’il se perd. Richard ne parvient pas encore vraiment à prendre conscience de la grandeur du monde qui l’entoure. Mais ça finira par arriver, à n’en pas douter.

C’est juste que tout a changé, que ce soit les gens autour de lui ou même lui. Dans le fond, il n’aurait jamais pu imaginer que tout se développerait dans ce sens.  Tout a été revu. Même son orientation sexuelle et ça, il ne l’a pas vu venir. Quand il pose son regard sur Skylar, il ne parvient pas à déterminer quand sa manière de le regarder a pu changer. Mais ça ne lui déplaît pas et il sent qu’il est désormais épanoui. A l’abri des regards, il se permet un peu plus de choses, bien qu’il se montre sans doute encore un peu timide sur les bords. Peut-être même qu’il le lui reproche et le temps d’un instant, son front se plie sous le questionnement. Peut-être que c’est un sujet qu’ils devraient aborder ensemble. Mais il n’a pas particulièrement envie de réfléchir plus longtemps parce que ça ne servirait pas à grand chose. Un sourire se dessine sur ses traits, un peu, mais les choses peuvent parfois être un peu compliquées. Il ne sait pas, et il n’a pas forcément envie de trop se poser de questions. Il réalise assez souvent qu’il se questionne trop. Richard se sent parfois ridicule quand il fait le point, au milieu de tout ça et il réalise avec une aisance un peu déconcertante que ses questions n’ont pas forcément lui d’être.

Skylar lâche l’idée qu’il faudrait du bois mais la bonne question, c’est de savoir quel type de bois pourrait être utile aussi. Il n’en sait rien du tout. Peut-être qu’il faut un type de bois particulier et dans ce cas, de quoi est-ce qu’il peut bien s’agir ? Il y a un type de bois particulier ? Un instant, il observe autour de lui, sans trop savoir ce qu’il cherche à regarder. Il se sent un peu con, face aux sujets qu’il ne connaît pas. Comme c’est le cas, maintenant. Demandez lui tout ce que vous voulez du côté de l’armée, il est fort probable qu’il saura vous répondre et qu’il saura également vous protéger comme il le faut. Mais à côté de ça, s’il n’a pas exploré le domaine comme il le voudrait, il ne sait pas s’il parviendrait à faire les choses correctement. ” Quel type de bois, tu crois ? “. Il se presse contre son ami qui s’est glissé dans son dos. Se surprend même à fermer les yeux, pendant un instant. Et dans le fond, est-ce qu’ils ont vraiment envie de sortir d’ici ? Ils sont à l’abri des regards, disposés à faire ce qu’ils désirent sans avoir à attirer l’attention ou à répondre à des questions déplacées. Et ça fait du bien de ne pas toujours être observés. Mais c’est compliqué et de base, cette intimité ne peut pas durer trop longtemps, ça, il le sait déjà. Mais il n’a pas forcément envie de déjà y réfléchir. Quant à prier pour qu’il ne pleuve pas pour qu’ils n’aient pas besoin d’installer un toit sur la maison, c’est une idée, mais cela semble un peu trop risqué pour imaginer que ça pourrait fonctionner. Et s’il s’agit d’une pluie acide… Bon, le bois n’aiderait sans doute pas à faire en sorte que ça s’arrange, en fin de compte. Mais c’est encore une autre histoire ça, et il est sans doute peu nécessaire d’y réfléchir vraiment. C’est la pire option qui puisse leurs tomber sur le bout du nez. Et ça, il ne le sait que trop bien. ” Ici le temps change tellement que ce serait sans doute une erreur. “. Mais il n’a pas envie d’y penser vraiment et il n’a pas non plus envie de faire un réel rappel à l’ordre. Richard sait qu’ils sont à l’abri de tout, là, maintenant, et ça change tout.

Quand Skylar se détache de lui, il sourit et s’approche à nouveau de lui pour poser ses lèvres sur les siennes. Savourant ainsi un nouveau baiser avec cet homme pour qui il serait prêt à tout. Ses mains ? Elles ont quoi ? Robustes hein ? Il se met à rire, c’est vrai que mine de rien, il n’est pas très manuel. Etre sportif, ça n’aide pas vraiment et ça ne change pas grand chose. A quoi bon ? ” Et tu veux que je fasse quoi de mes mains ? Que je les pose sur toi et qu’elles soient plus robustes ? Ne me dis pas que tu voudrais que je te fasse mal quand même… Je te bats déjà bien assez comme ça lorsqu’on s’entraîne. “. Une légère lueur de défi dans le regard quand il pose son regard sur lui. C’est vrai, il le taquine mais ça a toujours été comme ça entre eux, et il ne risque pas de s’en formaliser, à quoi ça pourrait bien servir ? Surtout que niveau victoires, ça se joue un peu dans les deux camps. Ils sont à armes égales, ils ont grandi ensemble et ils se connaissent par coeur.

Richard répond à son baiser et l’écoute dire qu’il passerait bien une journée avec lui, allongé au sol. C’est vrai que le plan le laisse un peu songeur mais dans le fond, ils pourront dormir toutes les nuits ensemble s’ils parviennent à faire ce qu’ils veulent. Cela prend un peu de temps, c’est un fait, et ils ne parviendront pas à chaque fois à faire ce qu’ils veulent, mais… Quand ils y parviendront, ils seront libre d’agir comme ils voudront et ils auront l’intimité dont ils ont besoin. Celle qui leurs permettra d’évoluer vraiment comme un couple au quotidien. Et un jour, peut-être qu’ils auront aussi la possibilité de vivre ainsi, sans avoir à se cacher, peut-être qu’ils réussiront à ne plus avoir à se cacher. ” C’est le programme de nos prochains jours, quand tout sera fini que tu décris. Même si j’espère qu’on parviendra à être un peu plus confortable qu’à même le sol.“. C’est qu’à leurs âges, il faut éviter tout ce qui pourrait leurs donner des maux de dos, n’est-ce pas ?

Si quelqu’un a échangé du bois ? Cela ne lui dit rien et en général, c’est le genre de chose qu’il sait mais là, comme ça, aucune idée. Il faudrait demander aux autres en tout cas, pour être sûr. ” On peut. il faudra aussi réussir à trouver comment les mettre pour qu’au moindre coup de vent, on ne les prenne pas sur la tête.“. En cas où.

En tout cas, la meilleure option qu’ils ont, ce serait de véritablement trouver quelqu’un qui serait capable de les aider et quelqu’un qui sait quoi faire, alors il s’agirait forcément d’un Natif. Ils ne sont certainement pas tous apte à les aider mais il doit bien y en avoir quelques uns qui pourraient répondre à leurs questions, non ? ” Malheureusement, trouver un Natif disposé à nous aider, ça pourrait prendre un peu de temps. “. Et ça, il ne peut pas y faire grand chose. C’est déstabilisant de se dire qu’on a les capacités physiques mais qu’on n’a pas suffisamment développer les capacités mentales pour trouver une solution adéquate face à un tel problème. Après, dans l’espace bien sûr, ils n’avaient pas vraiment de raison de lire les ouvrages permettant de construire des maisons, à quoi bon ?

Il observe son petit ami avoir un sourire amusé et se met à en avoir un aussi, sans même savoir ce qui amuse Skylar. ” Qu’est-ce qui te fait rire ? “
AVENGEDINCHAINS
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 430 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 55

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Mar 23 Avr 2019 - 20:48
Skylar avait vu durant quelques secondes le front de Richard se plisser et il se demanda un instant ce qui se passait. Mais il ne demanda pas, surtout quand les plis disparurent. Peut-être en parleraient-ils une autre fois. Le militaire le savait au fond de lui, ils devraient parler de bien de choses, ce serait bien. Ce n’était pas le moment, ils planaient, la vie était belle. Les discussions sérieuses viendraient en temps et en heure. Ils avaient d’autres préoccupations pour l’heure, comme refaire le toit alors qu’ils n’étaient pas charpentiers. Est-ce que seulement quelqu’un l’était sur le camp ? Probablement, vu le nombre d’année qu’ils étaient ici, chacun s’était spécialisé. Eux étaient restés soldats, ils n’avaient pas vraiment évolué. Lové contre Richard, Skylar laissait son esprit vagabonder. « Aucune idée, je ne sais même pas si du bois est suffisant et s’il ne faudrait pas le protéger des pluies d’acide. Il faut chercher un charpentier. » Le bois résistait-il à la pluie acide ? A sa connaissance, pas vraiment. Quel véritable casse-tête ! Comment les autres tribus faisaient-elles ? C’était une sorte de perpétuelle angoisse que de s’imaginer les catastrophes leur tomber sur la tête. Il grogna quand Richard dit que le temps changeait tellement que ce serait sans doute une erreur d’espérer que rien ne leur tombe dessus. Il avait raison. Cela voulait dire qu’ils allaient devoir sortir d’ici, quitter ce cocon pour chercher quelqu’un de compétent.

Quelle chance. Le rire de Richard balaya toutes ses questions et Skylar se dit qu’ils pouvaient bien rester ici à se taquiner. Leurs mains étaient usées, mais pas autant que s’ils avaient été autre chose que militaires, s’ils avaient travaillé la terre. « Tu gagnes car je le veux bien. » Le taquina Skylar. En réalité, leurs connaissances parfaites de l’un et l’autre leur permettaient d’être à arme égale. Ce jeu qui durait depuis qu’ils savaient marcher et se battre, ce n’était pas près de s’arrêter. Il était fort probable que tant que leur musculature leur permettrait, ils se battraient comme des vilains garnements jusqu’à très vieux. Pour l’instant, Skylar rêvait de Richard dans l’intimité. Leur vie au quotidien était tout de même dure, personne ne savait leur lien si intime. Ils se cachaient. Skylar était patient, il ne voulait pas forcer les choses. Il sentait encore son amant timide par moment. Lui se sentait moins timide, à sa juste place comme s’il avait attendu cela toute sa vie. Il n’avait pas été un homme à femme, plutôt le genre de gars solitaire, ténébreux qui observait. Il avait ravi quelques cœurs, s’était un peu amusé, mais c’était Calliope qu’il avait épousée, sans jamais faire d’enfants. Ne pas avoir de progénitures enlevait une pression selon lui. Sa seule famille était Richard, il ne devait de compte à personne et s’en fichait des regards. Ou du moins, il ne s’en souciait pas tant qu’il ne se sentait pas profondément mal à l’aise.

Mais vu qu’ils étaient cachés, cela n’était pas encore prêt d’arriver. Il faudrait en plus meubler les lieux, chose qui serait inédite. Pour l’instant, ils dormaient sur des lits sommaires. « On pourrait aller au duty-free trouver de quoi bien dormir. » Quand on atteignait un certain âge comme eux, prendre soin de son corps et de son dos devenait vraiment important. Il n’était plus question de jouer le jeune fou insouciant. Il s’agissait de se lever le matin sans être perclus de courbature et de boiter. Il fallait couvrir le bois et il pensa à des feuilles, sauf qu’il restait la question de comment faire pour qu’elles restent fixé. « Je vais réfléchir à cette question. » Il observa le toit, songeur. Skylar n’était pas le genre d’individu à laisser tomber. Il trouverait une solution pour arriver à fixer des feuilles. Trouver un natif serait un vrai défi, mais pourquoi pas après tout ? Ils n’avaient pas le choix s’ils voulaient vraiment un chez eux. Skylar voyait ce rêve s’éloigner de plus en plus et cela le rendait malade. Il n’était pas prêt à dire adieu à ce rêve avec Richard. « On en trouvera un ou une, rapidement. » Il demanderait à certaines connaissances si elles ne connaissaient pas quelqu’un.

Peut-être qu’avec un peu de chance, ils trouveraient rapidement quelqu’un pour les aider. Skylar souriait en pensant au fait qu’il couchait avec son supérieur et que même si lui cela l’amusait, cela n’amuserait pas tout le monde. Le sourire de Richard le happa comme la lumière attirât un papillon. Il se demandait si son amant allait rire aussi. « Tu es mon supérieur techniquement et je couche avec toi. Je me demandais le nombre de gens qui serait offusqué et me ferait un scandale car je t’ai corrompu. » Même si avouons-le, ils s’étaient corrompus les deux ensembles. Ils s’étaient tournés autour comme deux aimants attirés avant de céder. Cela avait demandé bien des efforts. Skylar savait qu’assumer leur relation au grand jour ne se ferait pas avant des années, oui il comptait en année. Il n’était pas naïf. Même si Murphy l’encourageait, avait dit de ne pas avoir honte, non il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas s’afficher et montrer cette relation. Il ne voulait pas devenir celui qu’on qualifierait d’amant de Richard et rien de plus. Il ne voulait pas perdre ses fonctions de militaire, entendre des rumeurs nauséabondes ou des commentaires concernant sa défunte femme. Elle n’était plus là pour le défendre, pour voir ce qu’il était au fond de lui. Il ne restait que Richard. Toute cette histoire fit venir un mal de tête à Skylar.
Richard Coben
DATE D'INSCRIPTION : 23/05/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : baelfire/astrid/elias/meeka MESSAGES : 1662 CELEBRITE : Andrew Lincoln COPYRIGHT : ava : blake. sign by beylin METIER/APTITUDES : Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. POINTS GAGNES : 30
Admin

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Mar 21 Mai 2019 - 20:06
Build a new life

25 Novembre 2118 ;; L’amour est une chose que tu ne pensais plus croiser. Sans doute te répètes-tu, tu penses toujours la même chose, tu ne le fais pas exprès. Tu fais de ton mieux mais les choses ne se passent jamais de la bonne manière. Ce n’est jamais le cas, ce n’est jamais bon. Richard, t’es gauche, un peu sur les bords mais tu ne caches pas que tu fais de ton mieux et tu estimes que c’est tout ce qui compte. Les choses ne sont jamais faciles, parce que mine de rien, t’es du genre à te poser beaucoup trop de questions. Vraiment trop. Tu remets toujours tout en cause. Tu cogites sur ce qui va et ce qui ne va pas et te concentre toujours sur les choses qui ne vont pas. Lorsque tu as atterri sur Terre, tu as perdu ton fils et tu es parti du principe que plus rien n’évoluerait dans le bon sens. Tu étais persuadé que plus rien ne serait pareil et que tu ne serais plus heureux. C’est trop compliqué, trop agaçant aussi. Mais… Tout le monde peut se tromper et tu as eu l’occasion de t’en rendre pleinement compte. Ce qui devient donc bien plus facile à supporter. Au final, te voilà, pressé contre Skylar, incapable de voir le reste. Tu te sens bien et tu n’as pas envie de chercher plus loin. Tu te dis que tout va bien mais tu sais que ce n’est pas si simple. Tu sais que ce ne sera jamais aussi simple que ça. De toute manière, pas besoin de chercher plus loin. " Il faut surtout qu’on cherche quelqu’un qui sait ce qu’il faut faire. ". Ce n’est absolument pas ton cas. Tu ne sais rien de tout ça, tu ne sais pas du tout ce que tu dois faire parce que de toute manière, ça ne servirait probablement à rien. Te voici donc en train de chercher à construire une maison, à reprendre une vie normale. A voir le monde évoluer de la bonne manière. Tu ne sais absolument pas comment tu dois te comporter mais tu en es ravi et c’est tout ce qui compte. Tu ne t’attendais pas à être heureux, à ressentir à nouveau ce bouleversement au fond de ton coeur et ça te fait du bien. Tu ne demandais rien de plus. " Peut-être qu’un Terrien acceptera de nous aider. ". Mais ce n’est pas certain. T’as juste envie de croire à ça. Mais tu ne sais pas si ce sera le cas. On verra bien.

Pour les entraînements, c’est vrai qu’ils sont différents maintenant. Il ne s’agit plus de savoir qui l’emporte, il s’agit plutôt de déterminer qui veut bien perdre volontairement. Parce que c’est bien de ça qu’il est question. Et c’est toujours plus facile comme ça. De toute manière, il n’est jamais nécessaire de chercher plus loin. Tu perds quand tu le veux bien, tu gagnes quand tu le veux, également. Mais pour le reste, ça ne se passe pas forcément comme tu le voudrais et ça t’importe bien peu. Il n’est plus important de l’emporter, vous vous amusez davantage de vous toucher et vous profitez plutôt de ces contacts. " Quand ce n’est pas moi qui t’offre la victoire, évidemment. ". Un sourire sur les lèvres, tu carresses sa joue du bout des doigts et savoure ce contact.

Mais malheureusement, vous êtes contraints de vous cacher, encore un peu, et il n’est pas possible d’aller contre ça parce que les choses sont comme elles sont. Tu n’as donc pas besoin de chercher plus loin, pas besoin de te tracasser vu que de toute manière, ça ne servirait à rien. Et tant que cette maison ne sera pas terminé, la chose sera toujours un peu compliquée. Après, vous serez libre de faire ce que vous voulez, tout sera plus facile, tout sera plus supportable. Hors de question de laisser ça de côté en tout cas, vous êtes d’accord tous les deux. Hors de question de tout laisser tomber juste parce que l’épreuve est difficile, juste parce qu’il serait plus facile de céder du terrain. Vous avez un rêve, une envie, un rêve. Vous avez une petite envie, et c’est la seule chose qui soit importante. " Quoique cela puisse nous coûter, on aura notre foyer. ". Parce qu’à tes yeux, c’est la seule chose qui ait réellement de l’importance. Et tu refuses de chercher plus loin. " Quoi qu’on choisisse, ça ira. ". Et tu plantes ton regard dans le sien parce que t’y crois, t’y crois vraiment. Tu sais que ça ira, quoi que tu puisses bien en dire et à tes yeux, c’est la seule chose qui puisses avoir de l’importance.

Il est vrai que la situation est cocasse et pourrait déplaire à la majorité des gens. Tu es son supérieur et tu dois, de ce fait, amener un certain respect et une certaine logique aux choses de la vie. Pour autant, ça n’a strictement rien d’évident et tu pourras bien dire tout ce que tu veux, ça ne change strictement rien. Ou presque. Pour toi, tu te moques du statut des gens, ça ne change rien. Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent, qu’est-ce que c’est censé t’apporter ? Un statut n’est qu’une bien petite chose dans le relationnel. Tu dois te faire respecter et on doit faire ce que tu dis, c’est ça ? C’est ce qui se passe, dans la majorité des cas, à moins que ton ordre ne soit discutable et dans ce cas, il est normal qu’on t’en parle. Skylar a toujours été réglo sur tout ça. Et de toute manière, qu’est-ce que ça change ? Vous avez toujours été très proche. " Tu as toujours eu une position supérieure, et les gens n’ont jamais rien dit. ". Mais bien sûr, pour ce qu’il en est du niveau supérieur de leur relation, ils n’ont pas besoin d’en savoir plus. " Quant au fait de coucher ensemble, ça remonte à loin maintenant, faudrait pratiquer un peu plus souvent. Surtout à notre âge… ". Et tu te mets à rire. Bah quoi ?

AVENGEDINCHAINS
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 430 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 55

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Dim 9 Juin 2019 - 16:46
Il était vrai qu’il fallait vraiment trouver quelqu’un qui savait quoi faire avec ces deux-là, c’était une vraie bande de bras cassés. Skylar n’en avait pas honte, mais s’il voulait un peu d’intimité avec Richard, ils avaient intérêt à se bouger et trouver quelqu’un capable de les aider. Il hocha la tête quand son ami parla d’un terrien qui accepterait de les aider, pourquoi pas. Le seul problème, c’était qu’il ne connaissait aucun terrien. « Tu connais un terrien ? » Pas à sa connaissance, mais il préférait demander. Il parla des entraînements et la réponse de Richard lui arracha un rire. « Genre tu m’offres la victoire. » Et il se laissa caresser la joue l’air de rien. Il se sentait bien. Skylar avait l’impression d’être sur un délicieux petit nuage doré. Il aimait cette sensation quand ils n’étaient que les deux, les choses devenaient si simples. Le soldat n’aimait pas être ainsi quand on les regardait, mais loin des regards, il se détendait considérablement. Skylar n’était pas quelqu’un de très expansif, mais avec Richard, il acceptait de faire des efforts. L’entendre dire que quoi qu’il en coûte, ils auraient leur foyer, cela lui réchauffait vraiment le cœur et il se sentait rassuré. Skylar avait l’impression d’être un petit garçon à cet instant, mais il se sentait tellement bien. « J’aime bien quand tu es ainsi. » Si sûr de lui. Il aimait le regard de Richard.

Le militaire avait parfaitement conscience d’être un tas guimauve qui s’attendrissait pour un rien. Ils n’avaient pas grand-chose sur Terre malgré le nombre d’années qu’ils étaient ici. Un foyer serait un accomplissement. Même si Skylar avait sa zone où dormir avec Richard, donc éloignés du dortoir commun, quatre murs autour de soi seraient bien aussi. Oui cela irait. Ils ne pouvaient pas avoir une maison immonde de toute manière. Cette maison avait besoin d’un bon coup de balai, mais cela serait bien ensuite, surtout avec un toit refait. Skylar trouvait leur relation stable, mais presque cocasse d’un point de vue extérieur. Les gens pourraient l’accuser d’avoir eu une promotion canapé, ce qui était bien sûr faux. Skylar avait mérité sa place car il avait bossé. « Les gens savent que je travaille dur. Mais tu sais comment c’est, deux hommes, ça fait parler. » Il y avait eu des rares couples homosexuels sur le vaisseau et le brun se souvenait des murmures. Les gens s’ennuyaient à l’époque et parlaient. Que dirait-on aujourd’hui ? Le militaire savait qu’il devrait prouver encore plus sa place et prouver qu’il était là pour une bonne raison. Il n’avait pas peur de le faire, mais il préférait prévenir Richard. Il trouvait parfois son chéri naïf.

Un rire très masculin lui échappa quand Richard parla de coucher ensemble et de leur âge. C’était vrai que des moments intimes, ils n’en avaient pas souvent. Il fallait se cacher des regards, loin de tout, cela échauffait l’esprit de Skylar. Il enroula ses bras autour du cou de son amant comme un serpent autour de sa branche. « Il faut qu’on reprenne l’entraînement alors. » Susurra-t-il avec une voix plus basse que d’habitude du fait du désir. Il approcha sa bouche de celle de Richard et l’embrassa avec passion. Ils étaient à l’abri des regards et personne ne risquait de les surprendre. Ses mains glissèrent sur le torse de son partenaire pour lui retirer le haut de l’autre homme avant de descendre les mains plus bas.

Skylar était allongé contre Richard, le visage détendu. Il avait fermé les yeux déjà durant plusieurs minutes et avait failli s’endormir. Il n’avait pas envie de retourner au camp. Ils étaient si bien ici. Il pouvait même entendre Frost dehors qui s’amusait et aboyait. Il ne se faisait pas de souci pour la petite chienne. Si elle avait le moindre souci, elle viendrait les voir. Skylar l’avait habituée à être dehors pour faire la garde. « Il faut manger. » Ils avaient quelques réserves de nourritures car ils avaient prévu d’être loin du camp toute la journée, mais ils avaient aussi prévu de rentrer le soir. Le soleil était encore haut, mais maintenant il savait que le soleil ne tarderait pas à descendre. « On devrait rentrer. » Il y avait comme une note de regret dans sa voix, mais il ne l’énonça pas à voix haute.
Richard Coben
DATE D'INSCRIPTION : 23/05/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : baelfire/astrid/elias/meeka MESSAGES : 1662 CELEBRITE : Andrew Lincoln COPYRIGHT : ava : blake. sign by beylin METIER/APTITUDES : Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. POINTS GAGNES : 30
Admin

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Mer 3 Juil 2019 - 20:12
Construire une maison, c’est un rêve qu’il avait là-haut déjà. Bien sûr qu’à l’époque ce n’était pas envisageable, bien sûr que les maisons ne se construisaient pas. Tout était bien trop petit, à l’époque. Et c’était bien trop étrange pour qu’on puisse y réfléchir attentivement. Il ne peut pas non plus mélanger ses rêves parce qu’à l’époque, il était avec sa femme, leur fils et l’existence était différente. Aujourd’hui, tout est différent et tout ceci ne lui déplaît pas. Tout est bien, pas déplaisant, tout est considérablement supportable mais désormais, il avance, se développe et prend une route plus agréable. Le pire dans tout ça, c’est que malgré le bonheur que lui apporte Skylar, parfois en le regardant, il ne sait pas où donner de la tête. Il n’a pas été préparé à ça au cours de sa vie mais ça, il s’en moque. En réalité, il se sent bien à cette idée, ne s’en formalise même pas. Il aime son existence comme elle est, bien que ce ne soit pas toujours évident. Il n’a pas envie de réfléchir à tout ça, parce qu’il se sent bien et que de toute manière, c’est en se tracassant trop longtemps que les choses deviennent compliquées. Ils sont là, dans l’ombre, à ne pas s’afficher et peut-être que ce serait plus facile s’ils le faisaient sans se soucier des gens. Mais il est investit dans le campement et n’a pas envie qu’on se trompe sur ce qu’il pense et sur ses intentions futures. Il a parfois l’impression que ça pourrait tout changer alors qu’il sait que ce n’est pas le cas. C’est plus complexe qu’on ne pourrait le croire mais pas besoin de chercher plus loin. Tout est plus facile quand de manière générale, on sert les dents et on attend que les choses passent. Mais dans l’instant présent, Richard en a assez que ça se passe comme ça. Il a uniquement envie de voir les choses se passer correctement. Même si c’est dur, même s’il ne sait pas forcément comment il doit s’y prendre, Richard sait qu’il n’échangerait tout ceci pour rien au monde. Que ce soit un homme ou une femme à ses côtés, à quoi bon hein ? Qu’est-ce que cela change ? C’est vrai, il n’aurait jamais vu les choses de cette manière, quelques années auparavant. Il aurait sans doute ri, si on lui avait posé la question .

Il ne connaît pas les Terriens. Oh, il en connaît quelques uns mais il n’est pas certain que ce soit suffisant pour pouvoir développer un quelconque troc avec eux. Peut-être pourraient-ils se rendre au spot de troc et voir avec eux directement. Il n’y a guère de solution miracle, de toute façon. Il ne faut pas seulement trouver quelqu’un, il faut également faire en sorte de trouver une personne qui soit capable de les aider. Ce n’est pas toujours facile. Cela ne l’est jamais. Richard est capable de bien des choses mais en construction et autres choses qui puissent y ressembler, il est complètement à côté de la plaque. Impossible pour lui de montrer un quelconque intérêt, en tout cas. " Malheureusement non mais nous devrions pouvoir trouver quelqu’un en allant au point de troc ? ". Simple supposition, une simple idée juste comme ça.

Chacun son tour, pour les victoires, ça a toujours été comme ça. ils se battent à armes égales, il n’y en a pas un au dessus de l’autre et pour cette raison, il n’a jamais été possible pour l’un des deux de l’emporter. Une force identique, une puissance équivalente et, dans certaines mesures, une capacité à se comprendre et à analyser les gestes de l’un comme de l’autre. Parce que c’est là que demeure la grosse difficulté de tout ça. Il est facile de parer les coups. Et ça peut paraître ridicule mais Richard a toujours aimé ça. Deviner les coups de l’autre, c’est parfaire ses propres capacités à se montrer imprévisible. Et c’est comme ça qu’on évolue, qu’on s’améliore aussi. Mais bien sûr, c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. " Comme si tu étais capable de me laisser gagner tiens. ". Un fin sourire plein de défi se glisse alors sur ses traits. Ce n’est même pas envisageable pour lui. Son meilleur ami n’est pas du genre à laisser les choses se faire comme ça. Et il l’en remercie parce que c’est bien plus agréable comme ça. Quant à l’entraînement qui se déroule allongé, il lui arrache un nouveau sourire. " Bah justement, maintenant que tu en parles, j’ai l’impression qu’on a un peu de temps, là tout de suite. ". Et voilà qu’il le dévisage, curieux de voir ce qu’il peut en penser ou la manière dont il pourrait réagir à cette simple idée. Il s’en amuse, il trouve ça drôle. Il a envie de lui. En fait, il a tout le temps envie de lui. Et déjà, voilà que son partenaire se met à le déshabiller. Un moment tendre à deux, un moment qui n’appartient qu’à eux.

Il faut manger, oui, douce phrase qui vient le réveiller. Il sourit, alors que ses yeux sont encore clos. Il dormirait bien, en réalité. Un petit sommeil récupérateur avant de retourner auprès des autres pour reprendre les responsabilités qui leurs incombent. Pourtant, lorsqu’il lui dit qu’ils devraient rentrer, cela lui arrache presque un songe d’amertume. Mais est-ce vraiment si surprenant ? " Malheureusement, nous devons rentrer. ". Il sait pourtant qu’ils ne sont pas vraiment remplaçables, à l’heure actuelle. Et pour cette raison, ils doivent réellement rentrer. Mais ça n’a rien de facile. " Et bientôt, nous rentrerons chez nous et chez nous, ce sera ici. ". Il pose une main sur l’épaule de son petit ami et sourit un peu tristement.
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 430 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège POINTS GAGNES : 55

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

le Mar 6 Aoû 2019 - 21:14
Skylar avait approuvé l’idée de Richard de trouver quelqu’un au point de troc pour les aider. Ils pensaient à peu près pareils et se retrouvaient sur pas mal d’idée. C’était pour cela qu’ils étaient meilleurs amis depuis l’enfance. Ils avaient grandi ensemble, ils vieillissaient ensemble. Ils s’étaient rencontrés quand ils n’étaient que des gamins, que chacun avait encore ses parents. Skylar les avait perdus en premier, il avait fait une vie différente, sans enfant. Cela ne lui manquait absolument pas aujourd’hui. Richard avait toujours été dans sa vie, son ancre. Le militaire avait toujours cru que c’était un simple ami, mais non. Il l’admirait, plus même, il ressentait de la fierté en le regardant. Fier de cet homme à ses côtés, de ce qu’il avait accomplis. Skylar savait qu’il ferait tout pour toujours être dans la vie de Richard, le soutenir dans ses idées et ses pensées. Le brun était ainsi car il était très lucide concernant son petit ami et sur ses capacités. Il n’aurait pas suivi n’importe qui et il croyait en l’autre homme. Non, il ne pouvait pas le laisser gagner. Ils avaient les deux de la fierté et Skylar était sûr que s’il le laissait gagner, cela se verrait. Il adorait cette note de défi et il lui rendit son sourire.

Il accepta l’invitation de l’autre homme de passer un moment tendre et plein de passion. Cela faisait du bien de se retrouver entre eux. La moitié du temps, ce genre de moment se passait loin du camp, dans la nature, loin des regards. Skylar préservait leur relation, ne voulait pas se faire surprendre. Cette petite maison était aujourd’hui leur planche de salut. Allongé contre Richard, il baignait dans un bonheur évident. Ils devaient rentrer, sinon leur absence serait remarquée et les questions viendraient. Il ne fallait jamais trop s’éloigner, pas longtemps sinon les questions venaient. Or, ils voulaient éviter les questions. Skylar se redressa sur les coudes. Il n’aimait pas voir ce sourire triste sur le visage de l’autre homme, vraiment pas. Il posa sa main sur la sienne. « Je suis sûr que cela se fera. » Il posa un baiser tendre sur les lèvres de Richard et se redressa. Il enfila ses habits, recouvrant son corps fatigué, usé, vieux et portant quelques cicatrices. Le brun repoussa d’un geste de main les mèches qui se trouvaient devant ses yeux. Il devrait peut-être les couper. Il avisa le toit ouvert et imagina leur future maison. « Faisons-en sorte que cela ne traîne pas trop. » Il avait hâte d’avoir sa maison. Ce serait une étape de plus dans leur histoire, pour concrétiser.

Skylar siffla un grand coup et un aboiement lui répondit. Frost n’avait pas été loin du duo. Elle s’éloignait de temps en temps, mais revenait quand son maître l’appelait. Le militaire s’approcha de Richard, arrangea le col du haut de son aimé et l’embrassa une dernière fois. « C’est parti. » Il n’y aurait pas d’autres baisers avant très tard, quand tout le monde dormirait et qu’ils seraient à l’abri des regards.
Contenu sponsorisé

(skylar) build a new life Empty Re: (skylar) build a new life

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum