Aller en bas
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Dim 13 Jan 2019 - 0:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


Debout à l'aurore, alors que le soleil ne montrait pas encore sa frimousse, Taël se mit à l'œuvre pour déblayer les allées du camp. Bien que la neige les eût plus ou moins épargnés, depuis quelques jours elle se faisait abondante. Si bien qu'il devenait difficile de circuler, et faciliter les choses pour les autres faisait partie de ses attributions. Si protégé qu'il fut, et que l'exercice le réchauffa en parti, le bout de son nez commençait à geler. Alors le bouclé claquait sans arrêt ses doigts pour que la circulation ne s'y arrêta pas. Au moins il ne se tracassait pas pour James, que Rose gardait pour la nuit auprès d'un bon feu. Pour le moment elle allait beaucoup mais il demeurait très attentif à tous les signes, dans l'idée de ne pas la surcharger dès que son comportement frôlait l'agitation.

Le cuisinier remercia le ciel quand l'astre commença à poindre dans toute sa splendeur.  Voir les petits rayons qui s'aventuraient vers les abris pour y amener la lumière du jour, valait le coup d’œil. L'intérêt de profiter des quelques heures lumineuses de la journée avant que la lune vienne réclamer son dû. Taël s'engouffra dans les cuisines pour se préparer un bon thé qui réchauffa sa gorge et propagea un peu de feu dans ses doigts alors qu'il tenait la tasse fumante.  

Quelques mois auparavant, à la belle saison, il s'en était allé cueillir des fraises avec Sierra. Un moment joyeux, léger ou un sujet en entraînant l'autre, ils en vinrent à la chevelure de Tael, dont les boucles si abondantes commençaient à ressembler à une tignasse sans forme. Il fut donc question de les couper un jour à venir. Cela prit un peu plus de temps, car le cuisinier s'inquiétait qu'elle ne lui rasât complétement la tête, mais elle l'assura que non. Le rendez fut donc prit pour aujourd'hui, ils devaient se retrouver à l'infirmerie qui leur paraissait l'endroit le plus judicieux pour une telle expérience. Parce que personne ne souhaitait s’étrangler avec une touffe de cheveux brun en mangeant sa soupe.

Aussi le brun s'assurait-il de finir ses tâches principales très tôt pour s'en aller à la rencontre de sa nouvelle coiffure tranquillement, sans devoir presser Sierra. Tour se passait bien dans les cuisines, aussi quand il se senti ragaillardi, le bouclé se mit en marche vers la carcasse. Il salua quelques-uns de ses camarades qui s'en allaient dans les bois, ou vers d'autres activités toutes aussi diverses les unes que les autres. Quand il pénétra dans leur vieux vaisseau il enjamba un ou deux endormis qui persistaient à passer les nuits là depuis le Cyclone, bien que la plupart des abris fussent reconstruits.

Malgré la température plutôt glaciale, il y avait peu de malades, sans doute leur nombre diminuant, quatre ans à affronter cette nature les rendait plus résistants. Quand il pénétra dans le local il ne vit personne, alors il inspecta un peu les lieux avant de s'assoir sur une chaise qui lui paraissait un peu plus confortable que les autres.

Le visage d'Hannah lui revint soudainement en mémoire avec un pincement de nostalgie, puis celui d'Aidan, ceux qui s'illustrèrent dès le début puis disparurent sans vraiment laisser d'explication. Ses mains se crispèrent sur le rebord des barreaux, résistant au côté obscur qui bataillait pour renaître, triompher, et l'entrainer dans les profondeurs les plus noires. Que de gens précieux perdus. Ce qui rendait les autres, aux yeux de Taël encore plus indispensables.

Il entortilla une de ses boucles autour de son index jouant comme un enfant avant qu'on ne lui enlève ses jouets favoris. Peut-être que cette saison ne se révélait pas le moment idéal pour raccourcir ses cheveux, le vent s'engouffrerait dans son coup pour pénétrer dans ses vêtements et le geler jusqu'à l'os. La prudence l'incitait à renoncer, s'en aller tant que Sierra ne l'eut pas rejoint. Rapidement il se leva pour retourner dehors quand des pas se firent entendre, décidés, la voilà qui se retrouve juste face à lui
« Ah je croyais que tu m'avais oublié »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Mar 22 Jan 2019 - 19:50
    Il y avait eu une promesse de faite, il y a de cela quelques semaines, mais je ne savais pas s'il me voulait vraiment pour ça au vue de mon expérience dans le domaine. Oui, j'étais clairement meilleure herboriste, agricultrice, ou comique de la bande que coiffeuse. Mais j'avais plus d'une corde à mon arc, cela allait s'en dire. De là à dire que je suis une bonne coiffeuse, je n'allais pas m'aventurer jusque là, donc je verrais bien. Le camps avant revêtu son manteau blanc comme à chaque hiver désormais. Si la première fois, cela avait réussi à nous émerveiller, le spectacle était devenu presque banal, à tord, car la neige n'est pas quelques choses d'anodin quand on sait que chaque flocon est différent d'un autre, comme une empreinte digitale, comme notre adn, ressemblant mais bien différent. Alors, si la plupart n'aimait pas tellement la neige, moi, j'avais gardé ce regard de la première fois, ce regard d'enfant comme lors de la première chute. Alors malgré un temps parfois difficile, le sourire restait sur mon visage comme en presque chaque circonstance. Ils étaient rares les moments où je ne souriais pas, parce que même si le sourire n'est pas franc et massif, il sera toujours là, plus discret, mais bien présent. Alors la neige n'allait pas me décourager. D'ailleurs, de là où j'étais, je trouvais ça drôle de voir Taël s'affairer à faire quelques petits chemins dans la neige, tout en n'oubliant pas de se frotter le nez pour que celui-ci ne tombe pas en gelant sur son visage. Heureusement pour lui, le soleil montrait le bout de son nez pour réchauffer le sien, et mon sourire ne fit que s'agrandir sur mon visage. Nous avions rendez-vous pour la coupe de cheveux à l'infirmerie, au cas où, il lui arriverait malheur. On ne sait jamais, des fois que je plante le ciseau dans son crâne. Cette image me fit rire toute seule. Jamais je ne songerais à agir de la sorte, je ferais bien attention. Après tout, je me coupais moi-même les cheveux, mais je suis une fille, c'est plus simple comme je les garde assez long. Alors, je le voyais se rendre dans la cuisine, son domaine principal. Il devait s'assurer que tout allait bien, qu'il n'y avait pas de pertes ou des choses comme ça puis il arriva en direction de la carcasse du vaisseau. Il ne me vit pas, j'étais dans un coin, mais il me fit rire à éviter ceux qui étaient encore endormi, puis il monta à l'infirmerie. Je m'assurais qu'il y était bien avant de faire mon apparition dans la pièce le sourire aux lèvres. Heureusement que j'avais fait vite, car il semblait déjà vouloir s'en aller.

    " Oh non, je ne t'ai pas oublié mon cher Taël. Justement, j'attendais que tu arrives pour venir à mon tour. Aurais-tu peur ? "


    Mon regard était mutin, et ma bouche montrait que j'avais envie de lui couper les cheveux, avec plein de malices. Il semblait avoir peur, comme si finalement, je l'avais surpris en train de fuir. Toutefois, je ne le forcerais pas à se faire couper les cheveux s'il ne le désirait pas.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Mer 10 Avr 2019 - 22:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


Les pupilles toutes agrandies par la surprise? tandis que Sierra se dressait devant lui? assurant qu'elle ne l'avait pas oublié. Bien entendu il ne se doutait pas le bouclé qu'elle l'observait depuis un moment. Qui aurait pu trouver ses activités intéressantes ? Le bouclé il n'imaginerait jamais pouvoir être un pôle d'attraction. Machinalement il porta la main à sa chevelure tout en répondant « Et bien je me disais juste qu'il ne fallait peut-être pas trop découvrir le cou pour que je sois encore protégé du froid ! »

Ce qui était exactement l'idée qui le poussa à se relever, il se pouvait cependant qu'elle lui fut venue parce que depuis des lustres personne ne s'occupait plus de sa coupe de cheveux. Et que le cuisinier taillait dedans au petit bonheur la chance quand ça le gênait un peu trop. En Général il s'en foutait de son allure, mais depuis qu'il se rapprochait de Ikoku, il se disait que oui, faudrait sans doute qu'il prenne un peu plus soin de lui. Son regard croisa le sourire de la cultivatrice, elle ne s'en départissait jamais. celui-ci était un peu comme les arcs-en-ciel qu'on aperçoit après une pluie ensoleillée : Une certitude. Ou qu'on soit, quoi qu'il se passa on pouvait toujours compter dessus.  

Forcément il se senti plus à l'aise...

Avec d'autres probablement qu'il se fut fermé en haussant tout simplement les épaules. Déjà il ne se serait pas engagé dans une telle situation. Mais il avoua doucement « Peut-être que j'aie quelques craintes ... » Mais pas par rapport à elle.

Il n'aimait pas trop la proximité Taël, et sur l'instant il ne pensait pas à ce que ça impliquait. En même temps il en traversé des événements aux côtés de Sierra. Le tremblement de terre, le Cyclone, des recettes diverses et la cueillette de fruits ... Alors un de plus ça ne le tuerait pas. Évidement il ne pouvait se permettre de lui dire d'éviter de trop le toucher, sans doute qu'elle se dirait que ça tournait pas très rond dans sa tête

« Pas de toi hein  »

Menteur

« Mais mes cheveux c'est un peu comme le feuillage d'un arbre, alors ils n'auront même pas le temps de traverser l'automne avant de tomber à cause de l'hiver » Il lui renvoya une risette un peu penaud. Néanmoins il se recula pour laisser le passage à la jeune femme « Faudra juste pas t'inquiéter si je m'endors tout à coup, c'est pas que je m'ennuie, c'est un genre de maladie ... Je ne peux pas trop lutter contre » Taël parfois il s'imaginait un peu à tort que sa narcolepsie demeurait un secret, alors que c'était devenu le secret de polichinelle.

Cinq ans ! Bien entendu qu'au bout de tout ce temps ils en étaient venus à la conclusion, les cent, que celui qu'ils jugeaient paresseux souffrait d'un mal qu'ils ne comprenaient pas forcément ... « Bon si je m'assieds là je crois que ça ira non ? Tu as pas besoin de me laver les cheveux avant je crois ...  » Avec cette froidure et une tignasse mouillée il attraperait une pneumonie ou un truc du genre tous les coups. Sans trop attendre la réponse de La brune il se dirigea vers une chaise, puis s'empara d'une serviette qu'il posa sur ses épaules « C'est comme ça qu'on fait ? » Et puis certainement qu'il existait beaucoup de choses à se raconter depuis leur dernière escapade !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021

Spoiler:
Désolé du retard, ça ira plus vie car j'ai désormais beaucoup moins de rps
Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Mer 17 Avr 2019 - 19:06
Oui, il avait peur, peur que je me rate complètement pour élaguer sa chevelure, il pensait peut être que je ne savais pas ce que je faisais. C'est vrai, je ne suis en rien une professionnelle de la coiffure, il faut bien se l'avouer, et même si mon expérience à ce niveau là était proche du néant, ce n'était pas quelques choses de trop compliqué, à priori. Il suffisait de faire cela calmement, avec les bons outils, sans trop couper, pour qu'il puisse garder quelques frisottis sur sa tête. Mais là, c'était une véritable forêt vierge qu'il avait sur le haut du crâne. J'avais l'habitude de me couper les pointes depuis le temps, et personne ne m'avait jusqu'à présent dévisagée parce que mes cheveux ne ressemblaient à rien. Il m'arrivait de couper plusieurs centimètres quand je les trouvais trop long, mais la chevelure de Taël n'était pas vraiment la même, car mes cheveux étaient d'un naturel assez raide, alors que lui, il ressemblait pour ainsi dire à un petit mouton noir avec une tignasse pareil. Il me donna alors ses craintes, celle de trop découvrir le cou alors qu'il ne faisait pas encore très chaud dehors. Il ne voulait pas prendre froid dans le cou donc, je notais mentalement ce détail, histoire de lui faire voir que je savais ce que je faisais même si ça ne lui plaisait pas tellement à vrai dire, je le voyais bien mais c'était presque ça le plus drôle dans cette situation. Je ne pouvais donc pas m'empêcher de sourire face aux craintes qu'il avait. Il me le disait clairement. Alors, instinctivement, je le regardais en coin en agitant ma paire de ciseaux qui était suffisamment bien affûtée pour lui couper les cheveux. Il tenta alors de se reprendre, faisant donc la comparaison de ses cheveux avec un arbre au feuillage luxuriant, qu'il fallait couper au bon moment pour qu'il ne meurt pas, pour ainsi dire. Il y avait un temps de coupe pour les arbres, et si on le faisait pas au bon moment, on pouvait l'abîmer, voir même le tuer. Cela était possible, mais pour ses cheveux, il n'y avait aucune crainte à avoir, ils repousseraient comme ils le font depuis toujours. Bien sûr, avec l'âge, peut être qu'il en perdrait un peu plus, mais il ne semblait pas être sur le point de devenir chauve, ce serait bizarre d'ailleurs en y repensant et le voir ainsi, me fit à nouveau sourire.

" Ne t'en fais pas, si ton ramage se rapporte à ton plumage alors ta coupe de cheveux sera réussie. J'ai l'habitude sur moi, alors sur toi ça ne devrait pas poser de soucis. "

Et puis, il me dit qu'il pourrait s'endormir, d'un coup, comme une maladie qu'il avait et contre laquelle il ne pouvait pas vraiment lutter. Il était narcoleptique donc, j'avais un collègue de classe qui l'était lui aussi quand nous étions là-haut. Je ne sais pas ce qu'il est devenu d'ailleurs, sans doute mort dans la chute de l'Odyssée, je ne saurais dire, depuis que j'ai été mise en prison et que nous sommes sur terre, je ne crois pas l'avoir vu, même du côté des autres. Peu importe, nous n'étions pas proche, juste qu'il avait la même maladie que Taël si je ne me trompe pas. En tout cas, même si je tentais de le mettre à l'aise, il ne l'était pas vraiment, pas encore. Il prit donc une chaise et se posa une serviette sur les épaules. Il voulait un shampoing. Mais je n'avais pas de savons, rien qui ne puisse agir comme tel, juste un peu d'eau, ça ferait l'affaire.

" Je vais les mouiller un peu, pas trop, juste ce qu'il faut pour qu'ils soient un peu plus souples. Mais oui, avec la serviette, c'est bien, comme ça, les cheveux ne tomberont pas dans ton coup. Allez, mets toi à l'aise, ça va bien se passer d'accord ? "

Oui, il n'y avait pas de raison, en théorie. Alors, je sortais le peigne pour voir s'il n'y avait pas de possibles nœuds dans ses cheveux, pour les brosser et les démêler un peu. Mais ça allait, ce n'était pas pire que ce que je pensais. Alors, je prends un peu d'eau, et je fais en sorte qu'elle se répartisse dans toute sa tignasse en même temps qu'un petit massage du cuir chevelu. S'il s'endormait dans cette position, ce serait presque drôle, pas sûr que cela soit dû à sa maladie en plus.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Sam 25 Mai 2019 - 16:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


Les ciseaux s'agitaient devant ses prunelles, si bien qu'il perdit le cours de ses pensées à les suivre entrain de virevolter devant lui. Allons ça n'allait quand même pas être un tel objet qui parviendrait à la faire paniquer quand même. Après tout ce qu'il, lui et aussi les autres cent avaient affronté depuis bientôt Cinq ans ...

Les coiffeurs existaient sur l'odyssée mais fallait dire qu'il ne s'y rendait pas beaucoup. Il y eut même une époque où il se les nouait avec un morceau de tissu. Alors on le taquinait un peu sur sa ressemblance avec une fille, mais il s'en fichait vraiment de ce qu'on pouvait penser de lui. Marrant comme de vieux souvenirs remontaient à la surface pour des raisons parfois extrêmement futiles.

En réalité la voix de Sierra possédait une intonation rassurante, et puis il savait très bien que c'était une bonne personne, généreuse, souriante, une de celle qu'on voyait rarement pessimiste même si elle devait elle aussi avoir ses problèmes. Alors il suffisait de se rappeler pourquoi au départ il accepta de passer par ses mains pour se refaire une nouvelle tête. Mais au fond est-ce que ça avait véritablement une réelle importance ? Maintenant il devait avancer dans la vie, tester de nouvelles choses afin de décider ce qui lui conviendrait le mieux ...

Et puis elle le mit de meilleure humeur, bien qu'il ne fût pas grognon, juste indécis - ce qui ne lui ressemblait pas d'ailleurs - sur ce qu'il désirait vraiment. Parce qu'elle citait en l'adaptant une fable de Lafontaine, et que lui les adorait, il en avait apprises quelques-unes par cœur quand il possédait encore la possibilité de se rendre à l'école « Tu es marrante quand même » S'exclama-t-il  tout en ne lâchant pas l'instrument coupant des yeux « Mais c'est vrai tu es toujours bien coiffée » Pourtant le bouclé ne se montrait pas attentif à ce genre de précision, mais quand il y réfléchissait Taël ne se remémorait pas un seul instant où l'on eut pu dire que Sierra eut une drôle de tignasse. Bon à part les événements particuliers comme le tremblement de terre ou le cyclone, mais dans ce cas-là on ne regardait plus à rien.

« Alors je suis certain que tu feras un miracle ... Même sur moi » Voilà, sa respiration se calmait, il se détendait doucement, s'installait au mieux dans la chaise ou il se trouvait dorénavant « D'ailleurs tant que j'y pense as-tu eut des nouvelles de ton amie terrienne depuis qu'on a été cueillir des fraises sauvages ? » Celle-là même qu'il croisa lors de leur première visite chez les pikunis pour les aider, suite au désastre provoqué quand la terre trembla.

La brune lui détaillait ce qu'elle s'apprêtait à exécuter, et ça ne lui paraissait pas épouvantable. Elle ne s'attarda pas non plus quand il évoqua sa maladie, ça lui fit un bien fou, parce qu'il s'était toujours imaginé que les autres profiteraient de cette faiblesse s'ils la découvraient. Et au fur et à mesure des années le bouclé se doutait bien qu'une grosse part de leur groupe supputait ce problème chez lui. Sinon, s'ils le jugeaient vraiment paresseux il ne serait pas devenu Leader de camp de vie. Ou alors tout partait à la dérive et lui vivait dans un rêve illusoire.

« Ok je suis prêt, tu me diras dès que tu commences hein ? ... Et puis tiens-tu ... n'aurais pas eu des nouvelles de Ikoku ces derniers jours ? » Taël il ne la voyait plus nulle part, et il refusait d'accepter qu'elle aussi s'en était allé. Le cuisinier voulait espérer qu'elle s'était rendue un peu plus loin que d'habitude et qu'elle prenait du retard sur le chemin du retour. Ou alors, lui et elle se croisaient sans se voir et Sierra lui apporterait une réponse qui éclaircirait tout cette histoire un peu trop sombre. Elles étaient amies, souvent il les apercevait bavarder ensembles alors si une personne pouvait le rassurer il s'agissait de celle qui s'apprêtait à jouer dans sa chevelure « Ca se trouve je l'ai juste pas vu alors qu'elle était sous mon nez ...  »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Good as Hell ( ☼ Sierra ) 1415237354
Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Sam 8 Juin 2019 - 15:49
Est ce que j'avais l'âme d'une coiffeuse ? Je ne saurais dire, mais depuis notre arrivée sur terre, si je n'avais pas fait un minimum pour mes cheveux sans doute seraient-ils d'une longueur bien trop excessive pour qu'ils ne soient pas devenus une véritable entrave à vrai dire. J'en souriais, mais en plus de quatre années, je me demande jusqu'où ils pourraient arriver, peut être jusqu'à mes fesses voir plus bas. C'était fort possible, mais si je les gardais assez longs, ils n'allaient pas au delà du milieu de mon dos. Je les laissais souvent détachés, c'était mieux ainsi, mais parfois, je les attachais pour qu'ils ne me reviennent pas en pleine figure si jamais j'étais au potager, parce qu'avoir ses cheveux devant les yeux ce n'est pas agréable et pratique. Bref, il était donc temps que je coupe une bonne partie des bouclettes de Taël. Il semblait avoir été comme hypnotisé par les ciseaux, ce qui me fit sourire. J'avais l'habitude de m'occuper de ma tignasse qui était en de très rares occasions en désordre. Mais en général, ce n'était pas le cas même si ici, sur terre, ce n'était pas toujours évident de s'occuper de ce genre de détails. Pourtant, la chevelure du brun ne ressemblait clairement plus à rien pour le moment, des boucles qui semblaient se perdre à l'infini sur sa tête sans que l'on ne puisse en voir véritablement la fin. Alors, je tente de le rassurer devant le fait accompli. Il a peur, il hésite à se faire couper les cheveux, donc je mets à ma sauce une tirade d'une fable de Jean de La Fontaine, des choses que l'on a appris là-haut et qu'il n'est à présent plus possible de lire, du moins d'après ce que j'ai cru comprendre. Il n'y a que dans nos mémoires que ce genre de souvenirs existent. Alors il est rassuré, du moins, il a l'air rassuré, me disant que j'étais marrante et toujours bien coiffée. C'est vrai que ces deux choses se vérifient souvent. Parfois, je suis cependant trop légère dans certaines situations, et ça ne plait pas à tout le monde, comme s'il ne fallait pas de légèreté dans ce monde de brutes. Mais je suis comme ça, on ne me refera pas, je ne vois pas comment je pourrais réagir d'une façon bien différente. Je suis l'optimiste du coin, celle qui verra toujours le verre à moitié plein, alors que d'autres le verront à moitié vide. Il me dit donc qu'il est certain que je ferais des miracles. Et puis, il abordait un sujet un peu douloureux. Qu'était devenu Nyméria depuis tout ce temps ? Je n'en savais strictement rien, sans doute qu'elle s'était dit que finalement, elle ne pouvait pas avoir cette relation avec une enfant du ciel, à moins qu'elle ne soit morte, ou partie ailleurs, je ne saurais dire. Cela n'avait plus d'importance à vrai dire. Si jamais elle revenait, je l'accueillerais sans soucis, mais si jamais elle ne revenait jamais, je ne l'attendrais pas indéfiniment, vivant ma vie comme je l'entendais. Je souriais donc à Taël.

" Je n'ai pas eu de nouvelles non. Je suppose qu'elle a beaucoup à faire, et qu'elle me reviendra quand elle en aura envie. Ce n'est pas comme si je pouvais réellement la contacter, peut être qu'elle n'est plus dans le coin. "

Je ne savais pas du tout, mais peut être que c'était mieux comme ça, n'est ce pas ? Possible, je ne saurais pas dire ce qui serait le mieux. Je ne l'attendais plus véritablement, même si j'avais cette constellation gravée à jamais sur mon corps, dessinée par ses soins. Il semblait donc être prêt à en découdre avec cette paire de ciseaux. Je ne comptais pas lui en couper trop non plus, juste ce qu'il fallait pour que cela soit mieux, présentable, pas comme actuellement en somme. Et puis il me demande des nouvelles d'Ikoku. Et dans mon esprit, bien que je ne sois pas défaitiste, je la revois craquer alors que la tempête avait réduit en miette une bonne partie de notre potager. Elle avait craquée, et aujourd'hui, elle avait décidé de fuir ses responsabilités car la charge était trop lourde sur ses épaules, du moins, c'était ce que j'en avais conclue. J'aimerais pouvoir le rassurer, mais je ne voulais pas lui mentir non plus sur les raisons de sa non présence dans le coin. Il se disait que peut être il n'avait pas fait attention, mais en vérité, il voyait très bien. Il passait beaucoup de temps sur le campement, et donc il savait très bien qu'elle n'était plus là.

" Je l'ai vu partir l'autre jours. Elle semblait avoir besoin de s'éloigner un peu d'ici. Elle avait pris plusieurs de ses affaires. Tu pourras vérifier dans sa tente, il ne reste pas grand chose du peu qu'elle possédait. Alors je n'ai pas de nouvelles, mais bientôt elle nous reviendra. "

Un sourire sur les lèvres, mais un sourire plus triste que le précédent, comme si sur mon visage, il y avait cet oxymore, celui du sourire car j'étais comme ça, mais celui de la tristesse d'avoir perdue une amie que je ne reverrais sans doute jamais.

" Allez ne bouge pas d'accord, je vais commencer. "

Il pourrait me parler mais il ne fallait pas trop qu'il bouge sinon, cela risquait d'en couper trop. Il fallait aussi espérer qu'il ne s'endorme pas vraiment, sous peine qu'il courbe la tête et ne me facilite pas la tâche. Et je coupais les premières bouclettes.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Sam 21 Sep 2019 - 17:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


Au tout début il possédait l'habitude de dissimuler son regard gris sous les boucles qui retombaient jusque sur son nez. De plus ça l'aidait souvent à cacher ses assoupissements intempestifs. Sa chevelure abondante, une alliée pendant très longtemps... Néanmoins pendant son périple dans le désert, il découvrit que, parfois, avec une intense chaleur ses boucles noires devenaient ses ennemies. Puis avec toutes ses activités, a présent déjà il se révélait beaucoup plus utile de regarder les gens droits dans les yeux pour se faire entendre - Même si ça n'aurait dû être qu'une question d'oreilles -, alors il entaillait ses cheveux avec des couteaux de cuisines au petit bonheur la chance.

Et encore, Taël se voyait obligé de les tenir en arrière pour ne pas épicer les plats avec quelques mèche intempestives. Le Brun n'y portait que peu d'attention, pas trop coquet, ça lui passait un peu pardessus par la tête. Bien qu'il eût parfois ressenti le besoin de paraître plus à son avantage devant quelques personnes. Plus maintenant, puisqu'elles disparaissaient ou s'en allaient toutes. Cela devenait difficile pour lui de passer la ligne de la camaraderie avec qui que ce soit désormais. Pourtant il adorait tous les siens - ou presque - et eut donné sa vie pour eux, mais il conservait à présent une réserve qui l'empêchait de se rapprocher plus émotionnellement d'une personne.  

Le bouclé il reste attaché à quelques piliers, comme Liam [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou Sierra, avec qui il n'échange pas forcément beaucoup, mais dont l'avis lui parait toujours très important. Ils sont un peu les rescapés des grandes disparitions de sa vie. Oh bien entendu il y a toujours Gamora, mais tellement peu présente ou Rose qui se perd souvent dans ses accès de folies. Tous il les préserve comme les fleurs rares d'un jardin secret, pourtant il sait que leur destin ne dépendra pas de lui. Tout peut arriver ici, le meilleur, comme le pire.

Comme des séances chez une coiffeur improvisé. Et bien qu'il soit venu de son plein gré, les doutes ont grignotés tout doucement son esprit ... Comme toujours La botaniste les a chassés d'une parole accompagnée d'un sourire. Il veut lui faire confiance Tael, il n'imagine pas qu'elle ira le raser complétement pour lui faire une farce. Dans le plus affreux des cas il trouvera une parade, il ira se mettre un chapeau sur la tête, ou un bonnet de laine puisque l'hiver frappe à la porte.

S'il lui parle de la terrienne avec qui il l'a déjà croisée, le cuisinier c'est qu'il se préoccupé aussi d'elle. Il n'y avait nulle idée de lui provoquer de la peine, mais dans la réponse de cette dernière, Taël il capte la tristesse, et comme il la comprend, ça ressemble tellement à sa propre situation qu'il à envie de la serrer contre lui.  

« Oui ce n'est pas facile quand on dépend du bon vouloir des autres, il faut de la foi » Taël, il ne veut pas retourner le couteau dans la plaie, mais il se refuse de mentir. Parfois les êtres que l'on chérit le plus, vous mette dans une situation où vous n'avez pas votre mot à dire. Comme Alex pour lui, elle s'en est allée en laissant on fils derrière, et des tas d'étoiles dans sa tête qui s'éteignent au fur et à mesure que passent les saisons. Heureusement que le gosse égaie sa vie, il lui donne aussi d'excuses pour prétendre qu'il est occupé quand certains tentent de lui proposer des activités qui développeraient une proximité poussant à l'amitié. Ou comme Ikoku de laquelle il se découvrit plus intime qu'il ne le désirait.

Oui Taël il s'enfonce un peu - beaucoup - dans le déni à son sujet. Il sait très bien comment les faits se présentent à chaque fois, mais il refuse de compter une disparition de plus chez les siens « Peut-être... » le cuisinier il n'y croit pas vraiment, jusqu'à présent il n'a vu aucun retour ... « Oui j'irais voir » Conclu-t-il. Que faire de plus, juste éviter que les lieux se dégradent ou que le reste des affaires soient dérobées avec le temps. Mais est-ce que ça sert vraiment à grand-chose de les ranger dans un coin dans l'hypothétique espoir de la réapparition de l'un ou de l'autre ? Il n'en sait rien mais à ce rythme-là ils vont se retrouver qu'une poignée sur le camp.

Pourtant il faut s'évader de ce chagrin, de cette douleur qui les envahissaient sans complétement les trahir, car tous les deux ils arborent un sourire qui défie la vie. Alors il secoue une dernière fois son crâne afin de faire voler ses boucles dans tous les sens. Et puis il s'appuie le dos contre la chaise « Je ne bouge plus promis, mais si je parle ça ne gêne pas ? Tu ne risques pas de couper un sourcil sans faire exprès ? » Juste pour la taquiner, histoire de donner le départ. Sinon ils y passeront toute la journée, et si jamais un malade arrive elle ne pourra éventuellement pas terminer son œuvre ? Taël il ne se voit pas trop se balader avec une moitié de cheveux sur la caboche « Ha puis tiens je t'ai sculpté quelques récipients en bois, si ça t'intéresse on ira voir ça après ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Good as Hell ( ☼ Sierra ) 1215077566 Good as Hell ( ☼ Sierra ) 3991209746
Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Dim 6 Oct 2019 - 0:00
Il y avait un peu de nostalgie dans l'air, clairement même si le but n'était pas ça, il y en avait quand même. Mais il m'avait posé la question à propos de Nymeria, et si l'espoir vibrait toujours en moi, la concernant, il était devenu très lointain, comme le dernier écho que l'on pourrait entendre dans une vallée. Il l'avait vu, mais avec lui je n'étais pas du genre à cacher ce que je pouvais ressentir, car même si le sourire semblait être éternellement accrochés à nos visages, ce n'était pas aussi simple que ça, c'était une évidence que nous tentions de cacher. Il ne fallait pas paraître faible devant les autres, nous devions être forts pour que tous puisse aller de l'avant et ne finissent pas par décrocher dans le mauvais sens. Je ne désirais pas être une possible gangrène de mauvaises choses, je voulais que nous restions dans un cercle vertueux, quelques choses de positif malgré tout. Parce qu'il y avait des départs, il y avait des pertes, et très peu de retour au final, trop peu pour que l'espoir soit réellement là. Mais qui sait ce que le futur nous réserve ? Peut être qu'une surprise arrivera, reviendra vers nous après trop de temps pour que nous pensions la revoir en vie. Pourtant, tant que les corps n'étaient pas retrouvés, il était impossible de dire si la personne avait simple fuit, ou si elle avait été tuée. Certains avaient du mal finir, il ne pouvait pas en être autrement, dévorés par une bête sauvage, ou tombés dans un gouffre, finissant de la plus horrible des façons, seuls, dans une lente agonie. Alors il me dit que lorsqu'on dépend du bon vouloir des autres, il faut de la foi, et à cela je souris. Je ne sais pas réellement ce qu'est la foi, c'est une notion presque abstraite pour moi, mais elle se rapproche de l'espoir, l'espoir de jours meilleurs peut être, même si au fond, on ne peut pas savoir de quoi demain sera fait, alors savoir de quoi après-demain sera fait semble encore plus difficile. Je ne vais pas insister sur le sujet concernant la terrienne, et pas d'avantage concernant Ikoku. Il me semble qu'après avoir craquée dans mes bras, qu'elle s'était enfoncé petit à petit dans une lente agonie avec elle-même, sans que personne ne puisse rien y faire malheureusement. Elle avait semble-t-il choisi de s'éloigner, peut être pour le pire, mais c'était un choix que je ne pouvais pas éviter, je ne pouvais pas agir pour elle, ni contre elle. Taël n'était pas là pour parler de ça, il était là pour se faire couper les cheveux, et bien que je ne sois pas coiffeuse professionnelle, je pourrais lui faire quelques choses d'un peu plus propre que ce qu'il arborait depuis maintenant trop longtemps. J'en souriais néanmoins lorsqu'il me dit que je ne devais pas lui raser les sourcils. Ils étaient pourtant broussailleux, mais bon, je n'y toucherais pas.

" Tu sais très bien que tu peux parler, tant que tu ne bouges pas la tête. Est ce que tu penses que cela t'es possible ? Sinon, oui, je risque de te raser un sourcil en pensant que c'est une mèche de cheveux. "

Je lâchais un petit rire, il n'était pas possible de confondre à ce point là cependant, mais je le faisais marcher un peu, rentrant dans le petit jeu qu'il venait presque involontairement de lancer dans ta direction. Alors je commence à couper les première mèches qui tombent déjà au sol. Je ne coupe pas trop court pour le moment alors qu'il me dit qu'il a sculpté quelques petits récipients en bois, histoire que je puisse mettre des graines à l'intérieur, pour mieux les conserver pour la saison qui arrive.

" C'est une excellente nouvelle. Je pourrais conserver plus de graines comme ça. Mais oui, je veux voir ça après t'avoir vu perdre encore quelques mèches de cheveux. "

Il ne serait pas chauve, non, mais sa tignasse sera moins touffue, plus régulière, plus belle même si ça ne sera pas non plus digne d'un véritable coiffeur. Mais personne n'avait cette compétence dans le coin, chacun faisait comme il pouvait. Moi, je me coupais régulièrement les pointes pour garder une belle longueur sans que ça ne soit trop important.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Mar 24 Déc 2019 - 16:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


En vérité, le bouclé ne pourrait pas vraiment expliquer ce qu'il veut dire par la foi, ça n'a pas de rapport avec la religion. Ici ils n'abordent jamais ce sujet, ils font en sorte de survivre ce qui n'est déjà pas si mal. Et finalement ils se sont pas mal débrouillés, surtout si on ne compte pas les pertes. Ils se sont endurcis, mais ça n'implique pas qu'ils ne ressentent pas les émotions comme la souffrance et la tristesse. Néanmoins ils savent rire, se taquiner et tenter d'embellir le camp.

Évidement avec leurs moyens ils n'iront pas bâtir une cathédrale, mais finalement les premiers hommes partirent de rien du tout, et eux ils entassaient des objets et connaissances dans leur têtes. Ça leur donnait une toute petite longueur d'avance, bon pas sur les terriens, mais pour ceux qui survivraient assez longtemps, ils finiraient par y arriver. Et pour Taël, voilà ou intervenait la foi, une confiance en autrui, en ceux qui partageaient les malheurs avec lui. Mais aussi avec ceux qui leur tendraient la main tout au long de cette aventure.

Au début il n'y croyait pas, il ne voulait pas se laisser d'illusion mais l'espoir, souvent rusé, malin, s'introduit par la moindre faille qu'il découvre ... Même au plus profond de l'obscurité il parvient à faire jaillir une petite lumière.

D'ailleurs, La brune n'insista pas sur les points stratégiques - douloureux -, et ça valait sûrement mieux, parce depuis plus de quatre ans il savait bien que peu revenait, et que trop d'illusions empêchait d'avancer. Ils se devaient de vivre sans les disparus, ou ceux qui préféraient leur tourner le dos. Ils rencontreraient, elle comme lui, d'autres personnes, ils créeraient d'autres attachements, ils tisseraient un futur auquel ils ne rêvèrent jamais quand ils "végétaient" dans l'espace ...

« Si je peux parler sans bouger la tête, oui je pense que c'est faisable, Et au pire si tu dérailles sur un sourcil ça repoussera » Au contraire d'un œil, mais il se garda de le dire, car parfois il suffisait d'évoquer une chose pour qu'elle se produisit. D'ailleurs, bien qu'il possédât une chevelure impressionnante, jusqu'à présent la barbe n'envahissait pas encore son menton, mais ça commençait. Aussi il en profita pour demander quelques conseils à Sierra « Dis Sierra je ne veux pas paraître trop indiscret mais est-ce que tu te rases ? » De temps à autre il entendait les filles entre elles discuter de leurs petits problèmes personnels, il n'y prêtait pas une véritable attention mais malgré tout par moment des phrases entières atterrissaient dans ses oreilles. Évidement il ne sous-entendait que la Cent arborait de la moustache.

Sa bouche s'ouvrit pour le préciser, mais une première mèche de cheveux lui chatouilla le nez en rejoignant le sol. Ça lui paraissait étrange, un peu comme si Sierra lui accordait une nouvelle peau, un nouveau départ en s'occupant de sa chevelure. Son regard s'égara vers le sol ou gisaient à présent quelques défuntes boucles. D'ailleurs elle le taquine à ce sujet et lui il lui renvoya un maigre sourire, il ne pourrait plus se cacher derrière ses cheveux avant un petit moment « Ah parfait ... Dès que tu as terminé je t'y emmène, tu me diras ceux que tu trouves le plus pratique, je pense que j'ai fait des progrès »

Parce qu'au début fallait l'avouer ce n'était pas gagné, il a dû pratiquer pas mal de fois avant de réussir un truc potable. Et c'est pas non plus comme s'il pouvait y consacrer beaucoup de temps avec l'emploi du temps avec lequel il jonglait tous les jours. Néanmoins il voulait absolument l'avis de Sierra, elle était plutôt bonne conseillère et visionnait facilement le problème quand il en existait un « J'aurais dû apporter un bonnet pour ne pas attraper froid » Ajouta-t-il en sentant son coup se dégarnir, une drôle d'impression de se retrouver nu prenait possession de lui. Imaginaire bien entendu, voilà ce qui arrivait quand on entreprenait d'aller vers des terres inconnues - même s'il ne s'agissait que d'une séance chez le coiffeur -.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021 Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021  Joyeux Noël

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Jeu 26 Déc 2019 - 14:16
Nous en avions vécus des aventures depuis notre arrivée sur terre, nous avions connus des choses, des bonnes comme des moins bonnes à vrai dire, et je préférais largement ne pas m’appesantir sur les mauvaises, comme Taël d'ailleurs. Nous avions réussi à garder une vision optimiste de la situation même si nous restions réalistes bien sûr. Enfin, au départ, je ne l'étais pas trop, je le sais bien mais à présent c'était quand même différent, j'avais mis une pointe de pessimisme dans mon optimisme à toute épreuve pour le rendre tout simple plus réaliste. Les choses n'étaient pas toutes roses, mais il n'y avait rien qui pouvait être considéré comme entièrement noir non plus. Tout n'était que rose et nuances de gris, proche du blanc, presque pastel, et non trop foncé, c'était ainsi que nous fonctionnions le mieux. L'espoir de survie, s'il avait été presque utopique au départ, ne l'était plus à présent, puisque plusieurs années après, nous étions toujours présents, toujours là, sur notre campement originel et même s'il y avait eu des tempêtes, des incidents, rien n'avait pu nous faire partir d'ici. Parfois, cela avait été difficile et même si cela avait pris du temps pour nous relever, nous avions toujours réussis, et cela ne changerait pas, malgré les pertes, malgré tout ce qui pourrait se passer. Il l'avait bien compris, comme moi d'ailleurs, néanmoins, je ne préférais pas traiter le sujet trop longtemps sous peine de devenir trop nostalgique, ce qui ne serait pas forcément très bon pour lui, comme pour moi. Je lui demande s'il lui est donc possible de parler sans trop bouger la tête, et il me dit que oui, au pire, si je déborde sur un sourcil, ça repoussera, mais bon, il vaut mieux éviter, n'est ce pas ? Oui, c'est ce que je pense. Surtout que si j'arrive à avoir un sourcil peut être que ça sera pire que ça en vérité, mais je ne disais rien, comme lui à ce sujet sous peine qu'il ne devienne pour ainsi dire prémonitoire. Alors je coupais les bouclettes le plus soigneusement du monde, lorsqu'il en vient à me poser une question assez intime finalement. Est ce que je me rasais ? Mais ce n'était pas un tabou pour moi, surtout avec lui.

" C'est vrai que c'est une question indiscrète ça. Mais si tout sous-entend que j'ai de la moustache alors non je ne me rase pas. Sinon, là où il y a besoin, je passe de temps en temps oui. Pour mes cheveux, je coupe surtout les pointes pour que leur longueur ne devienne pas excessive. Alors souvent, je les laisse détacher, ou en queue de cheval, mais je m'amuse après un brin de toilette à faire une grande natte pour qu'ils ne s’emmêle pas trop. "

Et je ne précisais rien quand au rasage des jambes, des dessous de bras ou d'une partie plus intime encore de mon corps, il n'avait pas vraiment envie de savoir, du moins, c'était ce que je me disais intérieurement des fois qu'il veuille vérifier. Parfois, Taël était presque trop innocent, alors que moi, je ne l'étais plus autant que ça, il faut dire que j'avais été défleurée par un terrien voilà quelques temps, et qu'il y avait eu Nyméria après. Mais s'il connaissait la terrienne, sans doute que personne n'avait jamais été au courant à propos de ce terrien qui avait exploré ma cavité intérieure. Bref, sa tignasse commençait doucement mais sûrement à s'éclaircir. Il restait encore des bouclettes, mais plus beaucoup à présent. Il m'avait donc sculpter des récipients en bois, c'était une bonne chose pour conserver les graines pour le potager. Je lui souriais donc, il voulait déjà me faire voir, mais il fallait finir par ici avant d'aller plus loin. Il ne suffirait que de quelques minutes en plus pour avoir un résultat qui me paraissait correct. Alors il me fit sourire, disant qu'il aurait dû apporter son bonnet, car sa nuque s'était découverte en l'espace de ces quelques minutes.

" Il te faudrait plutôt un col roulé je pense, car tu vas surtout sentir le frais dans ta nuque puisqu'elle se trouve à présent dégarnie de cheveux mais c'est une question de jours avant que tu n'en prennes l'habitude. "

Cela irait vite, il se sentirait plus léger car mine de rien, il y avait du poids sur sa tête, poids qui se trouvait à présent à nos pieds. Tu passais un dernier petit coup là où il y avait quelques cheveux qui dépassaient et c'était bon pour toi. Il n'aurait qu'à se regarder dans l'eau ou dans un miroir pour constater le changement d'aération.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Lun 9 Mar 2020 - 21:28
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


A l'inverse de Sierra, le bouclé commença son séjour sur la planète avec les pensées les plus pessimistes et noires qu'il puisse exister. Après avoir bu des yeux le spectacle que la nature leur offrait, il s'enfonça dans la certitude qu'ils finiraient tous par mourir, et que lutter finalement ne ressemblait qu'à du temps perdu. Il refusa ainsi de s'attacher à qui que ce soit et fuyait au plus loin le contact social. Cependant la vie, le destin, le karma, appelez-ça comme vous voulez lui mit des bâtons dans les roues, l'obligea à se dévoiler, à développer des liens et même à se battre pour sa vie. Alors il saupoudra sa vision avec de l'optimisme. Parce que finalement, l'évolution de son histoire, malgré les morsures qu'il en recevait, se révélait contre toute attente porteuse de joie et de moments colorés qui s'imprégnaient dans son cœur.

Néanmoins Taël savait qu'il demeurait préférable de conserver une certaine méfiance face aux événements et aux gens. Rien ne se présentait tout noir ou tout blanc. Il fallait y ajouter les couleurs aussi bien les teintes froides que celle qui réchauffaient les tripes. Il n'existait pas meilleure école pour se forger intérieurement et extérieurement. Aucun cent ne pouvait prétendre être rester indemne face à toutes les épreuves traversées depuis cinq ans ...

Désormais il entretient la flamme de l'amitié qui s'établit avec ceux à qui il a permis ou qui ont simplement réussit à percer le bouclier invisible dont il s'enveloppe. Ils sont précieux, tous, mais encore plus ceux d'avant le départ d'Alex. Après il a relevé le pont-levis, bien qu'il fût resté accessible à tous les autres. De par la fonction qu'il a endossée et qui exige de communiquer avec tous les cent afin de s'assurer que tout fonctionne bien.

Sierra, il entretient cette amitié comme il veillerait sur une plante pour qu'elle ne flétrisse pas. Ça ne l'empêche pas de poser des questions maladroites et irréfléchies, bien qu'il fasse attention à ne pas s'attarder sur les sujets douloureux « Et bien si tu as de la moustache tu la cache bien » La taquina-t-il. Pas qu'il du souvent se raser, parce que le fait que sa chevelure soit particulièrement fournie n'annonce pas que sa barbe fut pressée d'apparaitre sur son menton. A la limite on pourrait le déclarer imberbe, ce qui lui ne l'embête pas du tout. Sinon, il serait probablement du genre à se raser une fois par semaine, pas plus. Il lui apparut qu'elle détournait légèrement la question, mais sans doute que ça valait mieux parce que sinon ils s'embarqueraient sur des précisions dont les couleurs de son existence ne nécessitaient pas réellement, ou pas du tout.

« Ceci dit, ça ne doit pas être facile de les égaliser dans ton dos » Taël imaginait Sierra en train de se tordre de tous les côtés pour y arriver. Tandis qu'il ressentait la légèreté et le souffle de la jeune fille qui atteignait sa nuque. Une étrange impression de nudité pour celui qui détestait se dévoiler. Et des fois, de plus en plus souvent, il se disait que le temps de grandir et de cesser de se réfugier dans ses craintes était dépassé... Il s'agissait de parvenir à montrer plus de maturité et moins de timidité. Ce que possédait Sierra qui naviguait entre eux tous en gardant une sérénité - apparente - qu'il lui enviait drôlement. Il savait qu'il  devait sauter au dessus du précipice, détruire ses à priori et quelques part cette coupe de cheveux en représentait le premier pas. Comme s'il décantait les multiples pensées qui parasitaient la possibilité de sauter allégrement le mur pour se construire un chemin plus accessible vers les autres

« Tu as exactement les mots qu'il faut pour décrire la situation. Malheureusement je n'ai pas vraiment de col roulé. Ma chevelure me suffisait. Cependant je dois avoir une écharpe qui traîne quelque part ... »
Parce qu'il y existait toujours un moyen de palier à un problème, chaque jour il l'apprenait, grâce aux autres ou à des êtres comme Sierra. Il eut le pressentiment qu'elle venait de terminer et il secoua sa tête avec énergie « Comme c'est étrange ... On dirait ... » Il se tourna vers elle et lui tendit la main « On se fait une petite danse pour célébrer nos victoires ? »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021 Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021  Joyeux Noël

Sans peurs et presque sans reproches
Sierra Megara
DATE D'INSCRIPTION : 27/07/2014 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Adriel MESSAGES : 18182 CELEBRITE : Barbara Palvin COPYRIGHT : Schizophrénic + Tumblr METIER/APTITUDES : Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits TRIBU/CAMP : Les 100 POINTS GAGNES : 217

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Mer 18 Mar 2020 - 23:51
Je n'avais encore jamais pris le temps de couper les cheveux de quelqu'un d'autres, pas que cela me déplaise, mais je me disais que tout le monde était libre de s'en occuper, d'apprivoiser une chevelure qui nous est propre. Alors, je me coupais les pointes, j'essayais d'égaliser au mieux, le reflet de la rivière aidant à y voir un peu plus clair néanmoins. C'est vrai que ce n'est pas simple quand il n'y a pas de miroir ou qu'il est difficile d'en avoir un pour se voir comme il faut, mais en général, la rivière renvoyait une image suffisante pour faire ce que j'avais à faire avec la coupe de mes cheveux. Ce n'était jamais beaucoup en général, quelques centimètres qui se laissaient emportés au gré de l'eau une fois que les petites mèches n'étaient plus accrochées à ma longue tignasse. Celle de Taël n'avait pas atteint une telle longueur, parce qu'il semblait naturellement bouclé, contrairement à moi qui avait les cheveux plutôt raides, mais cela m'arrangeait au fond, pour les coupés je n'avais ainsi pas besoin de me tortiller dans tous les sens pour voir si tout allait bien. Si je voulais les boucler cependant, je faisais une grande natte et les laisser ainsi durant quelques jours pour avoir des reflets bouclés, légèrement, juste ce qu'il fallait. Ce n'était pas comme si c'était très important après tout, mais il est plus simple de garder les cheveux ainsi, plutôt que trop courts, comme si j'étais un garçon. Peut être que ça m'irait bien, mais je n'avais pas envie de changer de style, comme ça c'était très bien. J'essayais de m'imaginer la scène, moi me coupant les cheveux de façon à ce qu'ils soient très courts. Taël serait sans doute le premier à se demander ce qui se passe en me voyant, n'est ce pas ? Je pourrais lui dire que j'ai décidé de changer de style, mais il y verrait là quelques choses d'autres, peut être un mal plus profond, mal qui ne saurait me ronger jusqu'à cette extrémité là. Parce que oui, nous avons connu des choses depuis notre arrivée sur terre. D'adolescente, je suis devenue femme, et même si le changement n'a pas été si important que ça, il y en a quand même eu. Mais ce n'est pas tant les changements physiques qui sont les plus difficiles à supporter, ce sont tous les changements autour de nous, la perte d'êtres chers et je ne parle pas des membres de l'Odyssée qui sont venus nous rejoindre sur terre après, je parle de cette centaine que nous étions à la base, de cette réduction qu'il y a eu, à cause d'accidents, de tempêtes, ou tout simplement parce qu'ils sont partis de leur plein gré à l'aventure, parce qu'ils ont voulu voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Pour la plupart, nous n'avons jamais eu de nouvelles, sans doute parce qu'ils n'ont jamais survécus, seuls, sans une quelconque aide. Mais qui sait ce que l'avenir nous réserve après tout ? Je ne crois pas à un quelconque retour, mais après tout, pourquoi pas ? Ainsi donc, je souriais au bouclé, dont les bouclettes étaient à présent plus restreintes, plus petites au vue de l'amas de cheveux qu'il y avait au sol.

" Pour les égaliser dans mon dos, je fais au mieux, ce n'est pas parfait, mais avec la longueur c'est plus facile d'avoir le bon reflet dans la rivière. "

J'en souriais, il n'était pas commun que je parle poils et cheveux, mais aujourd'hui, c'était dans le thème, très clairement. Ainsi donc, tu finissais par lui donner l'allure qui te convenait, ses cheveux seront moins lourds pour lui, cela lui aérera l'esprit, cela lui permettra d'être moins en surchauffe à ce niveau là. Il faudra y repasser dans quelques semaines, cela serait bien pour lui s'il le faisait plus régulièrement sans doute, mais c'était lui qui faisait son choix après tout.

" Oui, avec une écharpe ça devrait le faire je pense. En plus, ça te donnera une look plus chic, tu risques de plaire, fais gaffe. "

Je le taquine avec ça, gentiment, alors qu'il sent que j'ai enfin fini, qu'il s'en trouve heureux, si heureux qu'il veut danser ce qui me fait sourire. C'est une petite victoire pour lui, mais un grand pas pour l'humanité. Pas vraiment, mais c'est presque de ce dont il s'agit, et j'en souris. Alors je pose la paire de ciseaux sur la petite étagère non loin, et je lui prends la main pour que nous nous mettions à danser une danse inconnue, mais une danse de victoire. Je me mets à siffloter un air le plus entraînant possible, comme si nous venions de gagner une guerre, ou quelques choses comme ça.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15468 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 427

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

le Sam 25 Avr 2020 - 14:52
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sierra &  Taël @NewHead #Ciseaux


Cette remarque il ne l'a pas formulé pour recevoir des explications. Son cerveau s'est imaginé Sierra entrain de tenter d'égaliser ses cheveux dans le dos, et l'image amusante qui est apparue dans ses pensées à entrainé ses paroles. Après ce sont des choses toutes simples ou qui devraient l'être. Se raser, se couper les cheveux, s'habiller, se laver qui sont presque devenues les douze travaux d'Hercule. Ce qui ne posait pas ou peu de problème dans l'espace est une bagarre de tous les jours désormais. Et on ne s'improvisait pas coiffeur comme ça du jour au lendemain. Ni barbier. Voilà pourquoi bien des cent ont une chevelure légèrement épique. D'autres, on ne sait comment parviennent à  les garder  longs, brillants et parfaits.

Pas lui, il sait que parfois il ne ressemble à pas grand chose, ou il l'imagine, et c'est bien pourquoi il à finit par se décider, parce qu'il faut bien évoluer dans la vie, n'est-ce pas ? Bref toutes ces divergences autour des petits soucis quotidien ne changeront pas le monde. Malgré tout ça fait du bien de les évoquer, on se dit alors qu'on est un peu moins seul sur cette planète à se tracasser sur la pénurie du savon ou la difficulté à tomber sur une paire de ciseau.

« Je suis pas certain que même avec le plus étincelant reflet d'une rivière ou d'un ruisseau je parviendrais à quelque chose de potable » A part se transpercer le cou, et rendre l'âme. Parce qu'à part avoir un certain talent pour donner un meilleur gout à la nourriture qu'on prépare, il ne jurerait pas qu'il soit très habile de ses mains Taël. Mais sans doute qu'il minimise ses capacités à force d'avoir entendu qu'il devait mieux faire dans sa jeunesse. Et à vrai dire dix ans d'échanges peu intellectuels avec des gardes à la sortie d'une cellule ça n'augmente pas forcément l'estime de soi. Ceci dit pour trancher une simple boucle avec une lame ça ne doit pas être si compliqué que ça ...

Cependant « Ben tu sais, je te fais ma coiffeuse attitrée parce que je crois pas que je vais essayer ta méthode, mais promis je te ferais de la publicité » le bouclé voit bien l'air amusée de Sierra, mais il s'en moque si elle s'amuse de lui, parce qu'il l'apprécie et qu'il faut mieux avoir le sourire qu'un air ronchon. Et qu'on ne peut pas toujours passer son temps à ressasser des choses graves et tristes. Parce qu'ils finiraient tous en dépression, heureusement ceux qui restent savent s'amuser de tout et de rien, et parfois ça abouti à des conversations un peu surréalistes.

Et ce qui l'est plus encore aux oreilles de Taël, qui lui apparait même comme incommensurable, au point qu'il s'inquiéta une minute de la sobriété de Sierra ce sont les mots qu'elle utilisa pour le décrire : Chic ! Il fit un petite moue dubitative tout en époussetant les petites poussières de cheveux qui s'infiltraient partout avant de se relever.

« Meuh ... A qui veux tu que je plaise a part les cochons que je nourris tous les jours, et encore si ils accourent vers moi c'est bien parce que je viens leur donner à manger » Faudrait pas qu'il aille se mettre à penser qu'il à des chances auprès de qui que ce soit sinon son soleil va se révolutionner, et commencer à tourner autour de la lune.

Mais il ne s'alourdira pas sur cette idée incongrue puisque Sierra lui prend la main acceptant son invitation et ils se mettent à danser au son entrainant de la chanson qu'elle à choisit, il se joint à elle, bien qu'il ne soit pas un chanteur émérite. Mais là n'est pas l'important, plutôt la magie de l'instant, cette petite bulle d'insouciance qui se pointait sans crier gare et les transportait loin des soucis du quotidien, cette jeunesse dont les avait privés et qu'ils rattrapaient parce que l’amitié ça ne s'inventait pas ... Ca se vivait et ça se construisait tous les jours !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021 Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021 Good as Hell ( ☼ Sierra ) 171928021

Spoiler:
Si tu veux on peut terminer là et archiver à moins que tu souhaites répondre une dernière fois ?
Contenu sponsorisé

Good as Hell ( ☼ Sierra ) Empty Re: Good as Hell ( ☼ Sierra )

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum