Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

thousand suns ✣ saoirse Empty thousand suns ✣ saoirse

le Jeu 20 Sep 2018 - 13:25
thousand suns
and you come away with a great little story of a mess of a dreamer with the nerve to adore you. @Saoirse Crowley




Au creux du désert, ils se sont oubliés, ont estompé la rage pour les festivités et les enfants du soleil ont adoré, le temps d’une journée, courir entre les tentes blanches. Carey se prélasse sous la sienne, la robe rouge de la prêtresse étalée dans les grains de sables alors que les ombres dansent devant elle, s’arrêtant parfois pour entendre ce que ses sœurs ont à dire sur leur futur, recevoir une bénédiction ou poser leurs cadeaux à leurs pieds. Et elle rit, et elle rêve, et elle s’ennuie, et elle n’en peut plus, et elle choppe son jeu de tarot et s’enfuie. Presque.

« Carey ! » Les doigts graciles écartant déjà les pans de la tente religieuse, elle se fait arrêter dans son élan par la grande prêtresse, celle qui ne se découvre plus de son voile car elle a promis son âme au dieu soleil mais vraiment, elle ne se protège que des regards pouvant s’horrifier des trois verrues sur son menton. Immobile, peut-être que si elle ne bouge plus, dame Irma croira qu’elle s’est transformée en statue de sel.

- Où tu vas comme ça ?
- Un noble m’a demandé de lui lire son avenir dans les cartes, prêtresse. » Plaide l’innocente menteuse en présentant le tarot, les yeux au sol. Silence pesant, doutes, elle ne veut pas finir comme le dernier poulet disséqué sur la table, Carey. Mais un grognement sourd et frustré lui indique bientôt qu’elle a gagné, la dame n’osera pas risquer d’énerver un noble en retardant l’enfant prodigue.

- Hm. Reviens tout de suite après, il y a des étrangers partout aujourd’hui, ce n’est pas prudent de se balader. Qui sait ce que ces Naoris prennent pour sacré. Compris ? » Révérence en toute réponse, ses pieds reculent jusqu’à disparaître derrière le tissu, l’excessive sait disparaitre avant que la partie ne tourne en sa défaveur.

Dans l’oasis, des têtes inconnues se fraient un chemin entre les étals colorés des marchands et des artisans qui clament haut et fort les mérites de leurs produits. Plus loin, des danseurs et des cracheurs de feu rassemblent les badauds autour d’eux et c’est là que la divine se glisse en premier pour taper la mesure, les yeux écarquillés. Quelques minutes plus tard, c’est une tignasse blonde qui l’attire alors qu’elle reconnait Saoirse. Une amie, si les circonstances leur avait permis, mais Carey n’ose rien imposer à l’esclave à qui l’on impose déjà tout, laissant Saoirse décider des sourires et de l’intimité qu’elles pouvaient partager lorsque la solitude murmurait des libertés cachées. Mais aujourd’hui, la foule anonyme chacun, prêtresses et esclaves se confondent au travers des naoris et kovariis. Carey lâche donc la troupe pour se frayer un passage jusqu’à elle, glisse sa main sur son épaule pour lui signaler doucement sa présence.

« J’ai enfin réussi à m’échapper de l’horrible ordre des prêtresses pour une ou deux heures. Sois mon amie, et traîne avec moi, s’il te plait ? » Mais tout de suite, Carey laisse son attention couler vers un stand naori, ou kovarii, mais d’où les effluves s’échappent jusqu’au nez des milles et une plantes étalées sur les couvertures. « Oh, regarde ça ! » Alors qu’elle entraîne, un bras dessus le sien, sa belle amie vers l’étal. Leurs noms en-dessous sont, pour la plupart, étrangers, de même que les herbes elles-mêmes ne ressemblent en rien à ce que Carey a pu voir au sein du temple où les onguents sont fabriqués. « Tu en reconnais ? » Ce ne serait pas la première fois que Saoirse blufferait Carey de ses connaissances en plantes, la dernière rechignant à apprendre correctement comme cela lui était demandé.

« Après, il faut qu’on aille t’acheter des nouveaux habits, j’ai vu un stand magnifique en passant. Juste pour la journée, tu pourrais être une princesse. » Trop impulsive, les paroles qui débordent, elle ne saisit ce qu’elle ne dit que trop tard. Elle ne connait pas, après tout, Carey, les sensibilités de Saoirse, quelques après-midis ensembles et déjà la divinatrice se noue de grandes histoires avec elle et se permet de lui imposer des rêves impossibles. « Désolée, je suis excitée par la foire, n’hésite pas à m’envoyer bouler dans l’eau dès que tu ne me supportes plus. » Elle sourit, mais elle est sincère. Quoique, vu la chaleur, il se peut qu’elle saute elle-même.
Admin - Apocalypse Please
Saoirse Crowley
DATE D'INSCRIPTION : 13/04/2016 PSEUDO/PRENOM : Mystery Light MULTICOMPTES : Liam, Near, Elijah, Cassandre, Jade MESSAGES : 2482 CELEBRITE : Taissa Farmiga COPYRIGHT : loudsilence. & Signa : ishtar ÐVÆLING, Wookid golden age METIER/APTITUDES : Esclave Rahjaks, ancienne Pikuni (botaniste, soin) TRIBU/CAMP : Ancienne Pikuni POINTS GAGNES : 48
Admin - Apocalypse Please

thousand suns ✣ saoirse Empty Re: thousand suns ✣ saoirse

le Jeu 18 Oct 2018 - 18:16




thousand suns


Carey & Saoirse

Elle a laissé finalement le petit groupe de Naoris et Rahjaks se parler entre eux. Il lui semblait avoir reconnu une figure du passé mais ce n’était peut-être que le fruit de son imagination qui pouvait bien lui jouer des tours avec tout ce monde libre d’aller où bon lui semblait, du moins pour la plupart, autour d’elle. Elle ne savait pas tellement que faire, c’était une chose de pouvoir aller plus ou moins librement ici. Elle savait qu’elle ne pouvait rien ramener de toute façon, c’était mieux pour elle parce qu’elle ne voulait pas avoir à s’expliquer ou qu’il y ait des répercussions, c’était fort probable. Si cela allait mieux pour le moment elle ne voulait pas que cela empire ou qu’elle n’ait de rechute. Elle flânait alors sans réel but dans tout ce marché organisé à la fois par les Naoris et les Rahjaks. Elle avait bien évidemment vu quelques membres de la famille royales parler avec peut-être les plus grands de ce peuple qu’elle ne connaissait pas vraiment. Elle en avait rencontré quelques uns dans la forêt avant d’atterrir ici mais ils ne se comptaient que sur une poignée de main, peut-être bien qu’il n’y avait que Karah qu’elle connaissait chez eux. Elle s’ennuyait déjà au fond à ne pas savoir quoi faire dans cet endroit, à ne pas vouloir trop parler à ces étrangers pour lui donner ce sentiment du mal du pays parce qu’elle savait bien qu’ils ne vivaient pas si loin des Pikunis que ça.

Elle risquait fortement de devoir parler à quelqu’un parce que les rencontres se faisaient comme ça dans ce genre d’endroit fait justement à ce propre but même s’il pouvait être tout autre, au fond, elle s’en fichait un peu. Les affaires des Rahjaks et des Naoris ne la concernaient pas. Elle se frayait un chemin entre les étales sans trop savoir où aller quand une figure familière l’apostropha parmi toutes les personnes de la foule. Elle était soulagée que cela soit Carey et non quelqu’un d’autre, quelqu’un face à qui elle n’aurait pas su trop quoi dire, plus trop sut où était la limite entre ce qu’elle pouvait ou ne pouvait pas dire. C’est que cela devenait compliqué d’être venu dans les parages. « J’ai enfin réussi à m’échapper de l’horrible ordre des prêtresses pour une ou deux heures. Sois mon amie, et traîne avec moi, s’il te plait ? » Elle hocha la tête avec un fin sourire. Elle aimait bien la prêtresse même si elle ne savait pas vraiment si elle devait l’appeler ainsi. Il n’y avait pas de réel diseuse de bonne aventure chez les Rahjaks, pas vrai ? Elle savait que certains se fiaient aux étoiles, que chacun avait sa propre technique pour annoncer des bonnes choses à ceux qui voulaient les entendre. Elle savait que certains étaient peut-être vraiment des sorciers ou des devins mais la limite était si faible entre les vrais et les charlatans si bien qu’elle ne savait pas trop où situer Caray qui avait pourtant le don de la faire sourire un peu depuis peut-être le début alors qu’elle n’était pas encore l'esclave d'Astrid. Pour mille prédictions fausses peut-être y en avait-il eu une vraie et c’était ce qui avait changé la donne pour Carey. Elle avait eu de la chance et Saoirse espérait en réalité qu’elle en ait encore pour longtemps. Elle ne voulait pas voir disparaitre l’une des rares qu’elle considérait comme amie dans la cité. C’est par les étales de diverses épices d’abord pas trop  connues de Saoirse qu’elles passent puis vers d’autres plus familières, beaucoup plus vertes aussi. « Tu en reconnais ? » Elle hoche la tête. Beaucoup sont simplement utilisées pour changer la saveur d’un plat mais d’autres sont plus pour des utilités médicinales. « Tu en aurais besoin ? » Elle ne connait pas finalement tout le stock de Carey qui pourrait finalement reconnaitre certaines de ces herbes tout autant qu’elle.

« Après, il faut qu’on aille t’acheter des nouveaux habits, j’ai vu un stand magnifique en passant. Juste pour la journée, tu pourrais être une princesse. » Elle grimace un peu. Elle n’a pas vraiment l’allure de celles qui le sont ici, n’a pas non plus envie de le devenir même pour un soir. Elle préfère de loin être incognito. « Si cela ne t’ennuie pas je préfère les plantes. Elles sont moins dangereuses. Quoique. » C’était plutôt vrai. « Tu pourrais en avoir une toi ? » Elle ne sait pas trop grand-chose par rapport aux prêtresses, si ça lui est arrivé d’aller au temple ce n’est pas sa destination favorite. Ce n’est pas un endroit qui la rassure réellement comme tous les endroits de la cité en réalité. Cet oasis par contre c’est différent. C’est un endroit qui en est en dehors. « Ça serait bien de pouvoir venir ici plus souvent. » Qu’il y ait tous les jours une sorte de marché artisanal différent pour la faire sortir de la cité ça serait comme si elle n’y était plus esclave, comme si elle y était venue avec une amie à être curieuse à propos de tout. « J’y ai vu du bois bleu, c’est curieux du bois bleu, tu connaissais ? Et si ça peut te rassurer j’compte pas noyer ma seule amie même si elle est très joyeuse d’être ici. C’est pas mal intéressant tous ces étalages qui viennent d’ailleurs puis c’est nouveau alors j’te comprends. » Elle l’aurait été aussi pas mal excité si elle avait pu flâner ici et ramener plein de jolies choses chez elle au lieu de devoir retourner dans la cité si tôt le marché terminé. « C’est curieux tous les Naoris, j’en connaissais pas tant avant et encore moins de Kovariis, pas toi ? » Elle était curieuse de voir ce que connaissait Carey de leur île.

Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Désolée pour le retard encore mais tu sais déjà tout thousand suns ✣ saoirse 2732326958

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11605 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 603
Admin △ Underneath it's just a game

thousand suns ✣ saoirse Empty Re: thousand suns ✣ saoirse

le Ven 16 Nov 2018 - 16:33
RP archivé suite à la suppression de Carey thousand suns ✣ saoirse 484338566
Contenu sponsorisé

thousand suns ✣ saoirse Empty Re: thousand suns ✣ saoirse

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum