Aller en bas
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15452 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 411

It's a beautiful day, Don't let it get away Empty It's a beautiful day, Don't let it get away

le Lun 20 Aoû 2018 - 17:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rurik  &  Tael @AllTheStarsInTheSky


Quelques jours auparavant, Atlas lui indiqua sur une carte une clairière remplie d'herbes qui pourraient servir à la cuisson. Avec le cyclone il en manquaient encore beaucoup, et parfois le jeune homme sentait la lassitude des siens, à toujours mâcher la même viande sans goût. Quand par miracle il y en avait assez pour tous.

Evidemment il ne fallait pas trop se plaindre non plus, l'estomac rempli tous les jours aurait du suffir largement. Le reste s'appelait du luxe d'après certains. Mais selon Taël,entre manger avec monotonie ou en se régalant ça changeait carrément une journée. Aussi il demanda au géant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de reproduire le chemin selon ses moyens sur un petit carnet. Petit trésor découvert dans le sac de feu Faith, que le bouclé conservait avec soin. Car toutes les cartes en circulation servaient pour des choses bien plus importantes.

Mais lui et l'explorateur possédaient un lien profond, développé lors de leur expédition jusqu'au seuil du désert. Ce qui aida son camarade à accepter, sans que Le cuisinier doive le supplier.

Comme à son habitude, il eut voulu confier le jeune James à Rose, ce ne fut pas possible. Tout simplement parce qu'elle traversait une de ces phases ou elle refusait de voir qui que ce soit. Heureusement Ikoku [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] accepta de prendre le gamin au pied-levé. Tael lui conseilla, avec un sourire, de ne pas se faire mener par le bout du nez. Car le môme savait y faire, et la jeune fille cachait trop de bonté dans son cœur.

Bien que l'on arriva à la fin de l'été le soleil tapait toujours aussi durement, enfin Tael le supportait assez difficilement. Aussi un foulard sur ses boucles qui s'échappaient par les plus petits interstices, il se préservait comme il le pouvait. L'essentiel dans sa besace, une gourde, des petits trucs séchés à grignoter, il s'en alla d'un bon pas. Disparaissant dans le feuillage boisé de la forêt.

Confiant dans les notes qu'il emportait avec lui. Oui parce que le cuisinier. depuis son arrivée sur terre, éprouvait une certaine difficulté à s'orienter sur la terre. Avant sur l'Odyssée, quand il ne croupissait encore dans une petite cellule, il lui suffisait de suivre les couloirs, rien de compliqué. Une fois à l'air libre il eut l'impression de perdre tous ses repères. Chaque arbre, aussi magnifique qu'il fut ressemblait à son voisin. Quand on avançait, qu'on n'utilisait jamais le nord, le sud, l'est ou l'ouest pour se diriger, donc on tournait tout simplement en rond.

Avec les jours, les semaines, désormais les années certaines pistes il les parcourait de mémoire. Mais misère si Tael s'en écartait un peu trop ! Heureusement jusqu'à présent il tomba toujours sur une bonne âme pour le ramener vers les siens. Sauf la fois ou ce terrien le battit comme plâtre. Depuis lors il évitait toujours ce coin de la rivière, imaginant qu'il l'attendait planqué derrière un tronc pour terminer sa besogne comme il le lui avait promis alors...

Une vielle pierre perdue lui barra le passage pendant qu'il allongeait le pas, il trébucha brutalement mais se rattrapa sur un muret en ruine couvert de végétation. Ce lieu ne lui était pas inconnu, maintenant qu'il s'arrêtait pour le détailler. Tael s'y était réfugié, justement pour échappe à la brute à laquelle il pensait un peu plus tôt. A cette époque, il espérait pouvoir panser ses blessures tranquillement, puis dormir, à l'abri d'une veille construction. malheureusement, un drôle d'individu s'y cachait qui le harcela moralement.

D'ailleurs ses oreilles percevaient des bruits de pas ... Ou s'angoissait-il déjà de revoir cet homme si étrange ? Sans doute ne se laisserait-il plus tourner le cerveau de la même manière. Néanmoins ça ne réglait pas son problème, car quand il se rapportait à ses notes, il ne comprenait pas du tout comment arriver dans cette damnée clairière décrite par Atlas.

Les craquements s'intensifièrent, les pulsations de son palpitant augmentèrent, des frissons le parcoururent. Tael pensa reculer d'un pas, puis d'un autre et s'enfuir en courant ... Mais contre toute attente il pénétra plus au cœur de ce lieu. Une souris, ou un rat, ou un truc comme ça détala à toute vitesse devant lui « D'accord, c'était toi, il n'y à vraiment personne ici  » Commenta-t-il tout haut pour se rassurer, quand une ombre à l'allure humaine vint rejoindre la sienne sur le sol. Quelqu'un se tenait derrière lui ... «  dis moi que tu es Atlas ?  »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  It's a beautiful day, Don't let it get away 171928021 It's a beautiful day, Don't let it get away 171928021
Invité
Invité
Anonymous

It's a beautiful day, Don't let it get away Empty Re: It's a beautiful day, Don't let it get away

le Sam 15 Sep 2018 - 10:54

It’s a beautiful day, don’t let it get away

Les pieds se suivaient l’un derrière l’autre, la main replaçait la besace de temps à autres. Où je me dirigeais ? Je ne le savais pas vraiment. J’avais des envies d’exploration ces derniers jours. Rowena avait bien vu que la concentration n’était pas toujours de la partie. Je l’écoutais, tentais de reproduire ce qu’elle me disait, mais mon esprit divaguait toujours ailleurs. J’avais à nouveau soif d’aventure, soif de découverte. Elle le savait, Rowena, que j’avais ces périodes moins faciles pour mon apprentissage. Ce n’était de loin pas la première. Alors elle m’avait laissé faire une pause, m’envoler vers d’autres horizons, le temps que mon esprit revienne là où se trouvait sa place. Rien ne servait d’insister.

C’est ainsi que je m’étais retrouvé sur un chemin à-travers la forêt, qu’en m’aidant des arbres, du soleil et des étoiles la nuit, je m’étais orienté loin du village. Avec ma solitude pour unique compagnie, je me sentais léger, revivre. Les demandes des autres habitants du village, la douleur que certains ressentait, elle avait commencé à me peser. J’étais comme ça, moi, à tout prendre sur moi, à absorber les ressentis des autres sans trop vraiment savoir qu’en faire. Elles envahissaient mes pensées, ces peines et gentiment, je m’étais senti sombrer. Alors là, libre, seul face à moi-même, je sentais mon cœur se libérer de ce poids qui me pesais depuis plusieurs semaines. Mon manque de concentration était sûrement dû à ce trop-plein d’émotions. Je remerciais donc tous les jours Rowena de me comprendre, de m’accorder ces instants de répits. Evidemment, je ne laissais pas mon devoir de côté, loin de là. Elle savait que je reviendrais plus motivé que jamais, prêt à reprendre mon apprentissage.

La tête en l’air, le soleil sur ma peau me rendait ce sourire qui s’était effacé ces derniers jours. La nuit, la compagnie des étoiles me réchauffait ce cœur meurtri par les pleurs des autres. Je me sentais bien, là-dehors, seul face au monde. Alors je laissai mes pieds me guider, aller là où le destin me mènerait, veillant tout de même à retenir les points qui m’aideraient à retrouver le chemin de la maison.

C’est ainsi que j’arrivai près des vieilles ruines, vestiges de cet ancien monde qui me paraissait si lointain. Elles étaient hautes mais ensevelies sous un amas de végétation, la nature ayant repris ses droits, comme elle devrait toujours le faire. Je me suis approché, de cet héritage du passé, ai posé mes mains dessus, le regard brillant. Et puis il y a eu ce bruit sourd, attirant mes yeux, fronçant mes sourcils. J’avais avancé prudemment, tâchant de faire le moins de bruit possible, sortant doucement ce couteau qui m’accompagnait lorsque j’étais en sortie. Les armes n’étaient pas vraiment dans nos habitudes, mais nous n’étions pas bêtes au point de les refuser hors du campement, ni même pour protéger le village. Je contournai les ruines, cherchant la source de ce bruit sourd. Et puis une voix transperça le silence et je me raidis. Les animaux étaient parfois plus faciles à gérer que les humains. Surtout par rapport à certaines tribus. Mais cette langue, je la connaissais, parfaitement bien. C’était la même que Wyatt, la même que celle de l’ancien temps.

Je finis par arriver derrière l’inconnu. Il ne me paraissait pas bien méchant, il me semblait même perdu. Je baissai légèrement ma garde, tout de même prêt à intervenir au besoin. Je lui répondis, cherchant à ne pas paraître trop brusque, ni à lui faire peur. Mais arrivé ainsi par derrière, j’avais des doutes. « Te serais-tu perdu ? » Heureusement pour l’inconnu, sa langue ne m’était pas étrangère, comme tous les Naoris. Je n’eus aucune peine à m’exprimer, trahissant peut-être un léger accent que Wyatt se plaisait parfois à relever. Je ne lui voulais aucun mal, à cet inconnu. Je me demandais simplement ce qu’il faisait par ici, loin de son camp. Mais je n’arrivais pas à déterminer s’il venait lui aussi de la machine de ferraille tombée du ciel, comme Wyatt ou s’il venait du groupe tombé plus tôt. Ce fameux groupe qui avait créé tant de discorde au sein des clans. Mais il avait prononcé un nom tout à l’heure, avait demandé si j’étais cette personne. « Je m’appelle Rürik. » Il n’avait pas besoin de savoir d’où je venais, pour le moment. Mon nom lui suffirait.

Spoiler:
@Taël D'Arbanville Pardon pour le temps de réponse omg  It's a beautiful day, Don't let it get away 480477335
Codage par Libella sur Graphiorum
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 15452 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Lubnjia Santa ! Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU/CAMP : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 411

It's a beautiful day, Don't let it get away Empty Re: It's a beautiful day, Don't let it get away

le Sam 24 Nov 2018 - 16:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rurik  &  Tael @AllTheStarsInTheSky


La tonalité de la voix qui retentie derrière lui ne correspondait absolument pas à celle d'Atlas. D'ailleurs à bien y réfléchir elle ne lui rappelait personne. Sa main se porta involontairement vers son flanc droit pour vérifier si la lame de Tristam s'y trouvait. Non bien entendu, il ne l'accrochait jamais au même endroit. Le voilà donc désarmé, non pas que celui qui se tenait dans son dos proféra des menaces, mais les sadiques existaient dans toutes les tribus. Et les souvenirs qui demeuraient de ce lieu ne l'encourageaient pas beaucoup à croire à de bons signes.

Mais soit il se retourna lentement pour faire face à l'homme. Un terrien sûrement a moins que ce ne fut un Odysséen particulièrement bien adapté à cette planète. Après tout il ne les connaissait pas tous, il ne s'était encore jamais rendu chez eux. Le bouclé préférait mourir que de poser un seul pied dans leur campement. Pour le moment.

On en revenait donc à la première question, était-il bien judicieux qu'il avoua son flagrant manque d'orientation ? Sans doute que non, mais il ne n'ignorait pas non plus son manque de crédibilité dans le mensonge « Et bien j'ai suivi le plan, mais je me suis peut-être trompé ne lisant les indications » Admit-il, ce qui laissait sous-entendre que Taël pourrait redresser cette erreur. Maintenant il examinait le visage de son vis à vis, étonnamment aucun souvenir ne remontait à lui alors que ce prénom le titilla à la minute où il l'entendit.

Cette fameuse nuit ou il trouva refuge à l'infirmerie complétement meurtri, déchiré et ou le disparu - à présent - Docteur Hellingway le réconforta en le faisant boire pour la toute première fois de l'alcool. Sa première cuite, la tête sans-dessus dessous, pouvait-il compter sur cette ancienne mémoire qui lui jouait peut-être des tours ?  

« Est est est-ce qu'on ne se serait pas déjà rencontré par ici il y trois ans ? Je ne suis pas certain mais ... Il a dit qu'il s'appelait Rurik » Une angoisse fugitive envahit son visage alors qu'il évoquait ce terrible moment où il s'en alla, aussi brisé dans son corps que dans son âme. Sorti désormais de ce terrible état, le bouclé n'y retournera jamais, il se le jura sur place en croisant ses doigts derrière son dos.

Oui parfois il agissait encore comme un enfant. Comment faire autrement quand on vous a arraché si jeune à la seule famille que vous aviez pour vous enfermer une dizaine d'années dans une cellule étroite. On ne se confrontait plus aux autres, aux aléas de la vie et de ses remises en cause, même si ça ne ressemblait plus tellement à l'ancienne vie moderne sur leur ancienne planète dévastée.

Néanmoins, depuis leur débarquement sur cette Ile, ils apprenaient à murir, certains plus vite que d'autres « Sinon moi c'est Taël » A défaut ce serait peut-être ce "Nouveau" Rürik à qui ça évoquerait un moment dans le passé. Taël il ne le souhaitait pas en réalité, recommencer une telle confrontation ne le réjouissait pas du tout.  

Alors autant ne pas trop s'approfondir sur ce sujet, ces quelques paroles pouvaient ne révéler qu'un bref échange lors d'une rencontre furtive « En vérité je cherchais une clairière, j'ai sûrement du dévier un peu trop, je suis certain qu'en retournant sur mes pas je vais ... » Les prunelles du Bouclé se dirigèrent au-delà des épaules du terrien. Bien que le débarqué y intégrât une réelle assurance elle s'émietta très rapidement alors qu'il cherchait le chemin exact du retour « Re... trouver »

L'incertitude envahissait son regard, peu apte à dissimuler quoi que ce soit il ressemblait désormais au petit poucet qui découvrait que les oiseaux, les écureuils venaient de lui dérober toutes ses miettes de pain, et que la prochaine fois il serait mieux avisé d'user de cailloux. Son attention revint vers le natif, il eut donné beaucoup pour posséder un peu de leurs connaissances ou de leur capacité à se diriger dans la forêt aussi facilement

« Est-ce que ... Vous en connaitriez une pas trop loin d'ici ? A mon avis ça doit être celle que je cherche » Sinon pourquoi atterri là, persuadé de ne pas s'être diriger en sens inverse de ce qu'il lisait sur ces notes. Mais ce rurik hantait les ruines ses propres raisons, pourquoi lui offrirait-il des précisions qui le ralentiraient dans ses objectifs ?

Spoiler:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  It's a beautiful day, Don't let it get away 171928021 It's a beautiful day, Don't let it get away 171928021 pas grave c'est mois cette fois-ci It's a beautiful day, Don't let it get away 2300209421
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11591 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 524
Admin △ Underneath it's just a game

It's a beautiful day, Don't let it get away Empty Re: It's a beautiful day, Don't let it get away

le Dim 3 Fév 2019 - 10:02
RP archivé suite au départ de Rürik It's a beautiful day, Don't let it get away 484338566
Contenu sponsorisé

It's a beautiful day, Don't let it get away Empty Re: It's a beautiful day, Don't let it get away

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum