Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

Aller en bas
Murphy Cavendish
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Lux Aeterna MULTICOMPTES : Nuna Cortez MESSAGES : 44651 CELEBRITE : Sophia Bush COPYRIGHT : Lux Aeterna (vava & sign & gifs & fiche rp) METIER/APTITUDES : Conseillère diplomate; militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. TRIBU/CAMP : Odyssée POINTS GAGNES : 1023
En ligne

Picture in a frame (Ft Murphy) - Page 2 Empty Re: Picture in a frame (Ft Murphy)

le Mar 7 Avr 2020 - 23:53



❝ Picture in a frame ❞
Murphy Cavendish & Elijah Callaghan
(24 avril 2118)


Elle en attendait beaucoup, de cette rencontre à venir, Murphy. Mais autant qu'elle en attendait, elle redoutait toutes les possibilités qui pouvait la faire tourner en fiasco. Et les fiascos se présentaient en un spectre presque infini de possibilités, de la plus négligeable à la plus catastrophe. Tout pouvait se jouer demain, tout comme rien ne pouvait changer. Le pire serait que des récalcitrants peu prompts à l'idée de la discussion et plus à celle de l'affrontement se glisse parmi leurs rangs ; il suffisait de constater que le groupe d'Odysséens qui ferait le déplacement ne se constituait que sur la base du volontariat pour s'ouvrir malgré soi à l'idée que des infiltrés se glissent parmi eux. Et si on était réaliste, on pouvait facilement s'imaginer la même possibilité pour chacun des groupes qui seraient présents. C'était ce qu'elle redoutait le plus, que la négativité soit celle qui ressorte à travers le discours de quelques minoritaires qui auraient réussi à trouver une place parmi les discussions. Elle voulait de l'optimiste, elle, de la conversation ouverte, de l'espoir, ; elle voulait que ce soit le début de la suite, le début d'un avenir commun à tisser, enfin, ensemble. Alors il y avait le menace de la déception liée à un espoir aussi osé que celui-là, et puis il y avait la menace plus sévère encore du retour en arrière. Mais il fallait sans doute éviter d'y penser, car y penser revenait à essayer de présager les choses, et s'essayer à anticiper ce dont on n'avait en réalité aucune idée était un bien dangereux piège duquel s'approcher.

Mais il y avait au moins une chose aujourd'hui qui la rassurait : c'était qu'Elijah serait probablement là, et d'ores et déjà Murphy comptait sur sa présence. Toujours pragmatique, il savait poser les bons mots au bon moment pour se faire entendre. Ça n'était pas toujours agréable pour quelqu'un comme Murphy dont les opinions pouvaient diverger, et pourtant si elle estimait tant le psychologue c'était pour sa tempérance, sa prestance et son éloquence. Ses avis étaient toujours tranchés et mesurés, réfléchis et aboutis, et c'était une qualité que l'on ne pouvait tristement pas attribuer à beaucoup d'entre eux, y compris ceux parmi les têtes pensantes du mouvement rebelle. « Faut pas être si pessimiste, Eli. » Pourquoi était-il si pessimiste ? Et puis, lui avait-elle déjà attribué ce surnom affectif auparavant ? Probablement la sympathie toute particulière qu'elle éprouvait pour quelqu'un qui exprimait de ce pessimiste qui lui était insupportable tant il la chagrinait. Le pessimiste ne provoquait pas seulement des retards de bonheur ; il était capable d'avaler les petites joies jusqu'à voler sa voix. « J'espère que t'as raison, mais en tout cas on fera tout pour que ça se passe bien. J'accepterai pas qu'il en soit autrement. » Comme si c'était son choix, comme si elle aurait le dernier mot - non, elle ne maîtriserait pas tout, mais c'était comme toujours et c'était ce qui l'avait toujours dirigée : ce qu'elle maîtrisait, c'était sa motivation et son inspiration, c'était ses actions et ses mots. Si elle donnait tout ce qu'elle s'autorisait à attendre d'elle-même, elle ne pourrait pas s'en vouloir. Alors elle ne pouvait pas être autrement qu'abreuvée par l'espoir et l'optimisme. C'était ce qui tirait en avant. « T'as plutôt intérêt pour ta gueule à être là »le menaça-t-elle non sans un petit sourire mutin. Elle souriait mais elle ne riait pas totalement : sa présence, elle ne pouvait le nier, n'irait pas sans la rassurer.

Et puis l'optimisme et l'avenir se dessinaient aussi à travers les plans de cette demi-maison qui n'appartenait qu'à elle. C'était encore brouillon, un peu maladroit. Tout avançait lentement et il y avait parfois des retours en arrière, mais il fallait penser au long court, comme tout ici. Il fallait penser à dans quelques années, au foyer que cette moitié de maison représenterait, à la cheminée de laquelle on pourrait entendre roucouler un feu chaleureux. Pour l'instant les lieux avaient encore quelque chose d'un peu austère, mais ils portaient aussi les traces de vie de Murphy et toutes celles de son investissement. Elle désigna la banquette pour l'inviter à s'asseoir, en s'excusant au passage de n'avoir rien à lui proposer à boire. Peut-être avait-il autre chose à faire, ailleurs. « Oui... c'est drôle, je sais pas comment me l'expliquer, mais j'ai l'impression que la cheminée c'est le cœur de la maison. Elle gravite autour d'elle. Et pourtant elle a encore jamais vu de feu depuis que je suis là. » Elle sourit en passant la main sur l'encadrement de pierre. Ah, merde, c'était un peu dégueulasse. Elle grimaça. « Oui, pareil... t'es toujours réfléchi. Pour ça que ta présence à la rencontre sera importante. » Elle le regarda un peu plus gravement qu'avant, la main toujours posée sur sa cheminée malgré la crasse qui s'y était accumulée ; peut-être que ce regard-là saurait le convaincre de la rejoindre et de les rejoindre, tous autant qu'ils étaient, pour cette première réunion historique entre groupes.

Spoiler:
Du coup j'ai fait une clôture ou une introduction de clôture, à toi de voir. Je peux pas faire Murphy se barrer de chez elle donc tu peux clôturer en disant qu'il est attendu qq part ou quoi (j'ai un peu introduit la possibilité), ou si tu veux pas répondre et que ma réponse est ok tu peux archiver (sinon comme d'hab of course si ma réponse ne te vient pas n'hésite pas à me contacter, on peut en discuter sans soucis Picture in a frame (Ft Murphy) - Page 2 484338566)
Admin - Panic Station
Elijah Callaghan
DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2017 PSEUDO/PRENOM : bbchat MULTICOMPTES : Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart MESSAGES : 2766 CELEBRITE : Cillian Murphy COPYRIGHT : Pandamalin signa Astra + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Blood Red Shoes - Elijah. empty gold. (Nadja ♥) METIER/APTITUDES : Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège TRIBU/CAMP : Blue for the win, Odysséen. POINTS GAGNES : 217
Admin - Panic Station

Picture in a frame (Ft Murphy) - Page 2 Empty Re: Picture in a frame (Ft Murphy)

le Lun 18 Mai 2020 - 14:28


Picture in a frame


ANIMATION - Murphy et Elijah


Ils s’inquiètent pour ce demain pour des raisons similaires même si l'inquiétude est plus présente chez lui. Ils savent en même temps que rien ne devrait mal se passer. C’est une entrevue qu’ils attendent tous depuis des mois, depuis le temps qu’ils souhaitent comme une alliance solide, c’est le moment rêvé d’y être, de pouvoir changer les choses sur du long terme même s’il doute qu’ils pourront réellement vivre dans cet ensemble qui pourrait être si prometteur. Quoiqu’ils fassent, ils restent bien différents dans les mentalités, leurs façons d’agir mais ils peuvent néanmoins tenter cette paix un peu plus durable, cet échange sans tension. C’est ce qui est important dans ce qui les attend demain. Pour l’heure ils sont ici, dans ce campement qu’ils rénovent petit à petit en tâtonnant, en apprenant.

Elie se dit qu’il devrait essayer, tenter lui aussi mais pour le moment c’est tout aussi vrai qu’il est bien dans ce grand bâtiment et maintenant qu’ils ont tous plus ou moins décidé de s’octroyer l’une de ces petites maisons, c’est qu’il est plutôt tranquille là-bas. Ils sont beaucoup moins nombreux à y loger mais cela reste assez froid, en fait, très impersonnel. Pas qu’il ait tant besoin d’une parcelle de terrain qui lui ressemblerait mais il peut très bien comprendre l’envie de Murphy comme celles des autres de tenter de remettre en état ces petites maisons. En plus du terrain qui semble sans danger, c’est surement ce qui a attiré du regard ceux qui ont exploré cet endroit pour voir s’il était habitable. Il l’était à plus d’un titre. Il n’y a qu’à voir l’engouement nouveau qu’ils ont à être un peuple, comme une petite ville des anciens temps même s’ils sont loin d’y arriver, qu’il y aura comme toujours cet aspect sauvage qu’il apprécie de plus en plus quand il observe ce qu’ils construisent d’un peu plus loin, comme présent sans faire partie pour le moment de l’engouement. Cela reste présent dans un coin de sa tête. Il sait qu’il les rejoindra, peut-être dans un coin un peu plus à l’écart sans vraiment l’être. Il a besoin d'espace, de pouvoir être au calme sans être sans cesse rappelé qu’il y a ces autres qui vivent tout autour de lui. Il n’est pas si difficile en société pour autant, cela fait lui simplement du bien de se mettre à l’écart.

Il observe le travail fournit par Murphy et ceux qui ont bien voulu l’aider, c’est comme un travail commun, un but commun qu’ils ont enfin en plus de survivre et cela change tout. Par cet endroit, l’Odyssée a créé cet endroit plutôt rassembleur qui leur manquait depuis le départ. Il note la proposition d’aide de la brune même s’il sait que cela ne sera pas pour tout de suite. Si l’idée germe dans son esprit, il sait qu’il lui faudra un petit temps pour qu’il en vienne à la rendre plus réelle. Il hoche la tête quand il semble qu’ils sont plus positifs par rapport à demain plus ils parlent. Il a cette tendance à être à la fois pessimiste et tout l’inverse, tout dépend de la façon dont il perçoit les choses sur le moment même. Il a un sourire amusé sous la menace qui est loin d’en être une. « On devrait tous en être, c’est important. » Parce qu’il a toujours essayé d’être présent quand il pouvait l’être lors des situations qui seraient comme un tournant pour leur peuple.

Les maisons semblent être un sujet important, plus pour Murphy sur le moment même et ce même s’il songe à ce futur possible dans cette maison qui prend forme, ce feu qui n’a pas vu le jour mais qui le verra, il en est certain qu’elle mettra tout en œuvre pour qu’il soit possible de faire un feu qui peut faire bien plus que rassembler. « L’homme n’était plus dans les ténèbres à la découverte du feu. Je crois qu’inconsciemment on sait tous qu’il est important. » Même s’ils ne semblent pas en avoir besoin sur le moment même. Ils manquaient de ce feu qui ne pouvait être qu’artificiel quand c’était possible sur l’Odyssée. « Tu l’es tout autant que l’inverse. » Réfléchie comme avec cette dose de spontanéité qui lui manque même s’il n’a pas pour autant cette ambition de changer, pas réellement. « C’est toujours bon signe quand tu es présente. » Parce qu’ils ont besoin de personnes toujours honnêtes, de cet esprit rassembleur qui la caractérise quand il voit ceux qui gravitent autour d’elle. Il comprend sans difficulté qu’elle deviendra plus importante parmi eux même si elle n’en a pas encore conscience. « Alors on se voit demain. » Et tout à l’heure aussi. Il a peut-être besoin d’être tranquille sur le moment même, il sait qu’il se joindra aux autres un peu plus souvent désormais comme pour faire partie de cet ensemble dont il s’était toujours tenu volontairement à l’écart.

Spoiler:
@Murphy Cavendish Il m’a fallut un peu de temps pour trouver la façon de clôturer mais je pense que celle-là est parfaite Picture in a frame (Ft Murphy) - Page 2 1152707502 je te laisse demander la clôture une fois que tu as lu ** Si ça te convient évidemment, n’hésite pas si quelque chose ne va pas !
 

— code by lizzou —

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum