Le Deal du moment : -28%
110€ de remise sur le Dyson Pure Hot+Cool ...
Voir le deal
289 €

Aller en bas
Admin - Supermassive Black Hole
Liam Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2014 PSEUDO/PRENOM : Mystery Light MULTICOMPTES : Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade MESSAGES : 32020 CELEBRITE : Thomas B.-Sangster COPYRIGHT : @electric soul ♥ Signa étangs noirs., crackship Tasha ♥ Lyrics Ycare METIER/APTITUDES : ancien patrouilleur, désormais leader diplomatie. TRIBU/CAMP : Cent (ancien kidnappé) POINTS GAGNES : 97
Admin - Supermassive Black Hole

Another brick on the wall (Liam) - Page 2 Empty Re: Another brick on the wall (Liam)

le Sam 29 Fév 2020 - 2:12



Another brick on the wall


Eris & Liam


C’était bon de savoir qu’il avait une alliée. Trop souvent lorsqu’il parlait des Odysséens avec les autres, le discours allait dans un même sens plutôt négatif avec une crainte qu’ils leurs enlève cette liberté qu’ils avaient difficilement acquise. C’était vrai mais il doutait aussi que les Odysséens pensent de la même façon ici, tout est tellement différent quand il compare à leurs débuts sur cette terre. Différent de cette époque où il pensait comme beaucoup d’autres qu’ils n’allaient pas survivre plus de même quelques heures. Ils s’en est passé du chemin depuis, ils sont revenus de loin. Si une trêve telle que celle-ci avec les terriens a été faisable, une avec les Odysséens devraient l’être aussi mais beaucoup des Cent sont plutôt fermés à cette idée. Oh il comprend pourquoi mais il comprend pourquoi aussi l’avancée ensemble est nécessaire. C’est ce qu’ils ont fait depuis le départ, pourquoi pas là aussi ?

Cela prendra du temps ? Cela ne le dérange pas. C’est mieux même de ne pas foncer comme ça sans trop réfléchir, faut aussi qu’il pense à ça, à comment cela pourrait bien se passer avec celui qui va venir ou est-ce lui qui ira sur place ? Il n’en sait trop rien.  Les lois ne sont plus aussi drastiques parce qu’elles n’ont plus raison d’être même s’il faudra toujours un minimum de respect à l’ordre. Il imagine mais il comprend comment ça s’est passé pour Eris quand elle a découvert qu’il était conseiller. Il ne sait pas vraiment comment il l’aurait pris. Il ne les connait pas ceux qui ont pris ces nombreuses décisions pour eux, de vue peut-être juste comme ça, peut-être des anciens médecins comme sa mère puisqu’il en faut des décisions médicales pour un groupe tel qu’ils l’étaient dans l’espace. Il pense à tout ça, il sait qu’ils ne faisaient que du mieux qu’ils pouvaient.

Si la question d’aller vers eux ne semble pas compliquée, le comment réfléchir face à ceux du campement dans lequel ils se trouvent est plus complexe. La plupart le prendraient comme une trahison surement qu’Eris a raison en le disant ainsi à voix haute. Il parlait de mensonge pour le Conseiller, c’est la même chose par rapport aux deux qui envisagent d’aller vers les Odysséens pour parler d’un avenir possible, probable, le tout entre guillemet même s’ils savent bien que c’est possible, c’est ce qu’il y a de mieux pour tout le monde, cette idée d’unité, de ne pas être divisé. C’est un peu fort trahison mais c’est ce qu’ils verront plutôt qu’une tentative de voir comment cela se passe avant de se décider avec eux. Il n’a pas forcément envie d’entendre leur non décisif pour une proposition lancée à l’assemblée comme il peut le faire souvent alors cette décision de venir leur en parler plus tard avec du plus concret en main, c’est la plus avisée. « Oh, c’est drôle un lunaire dans le conseil, j’aurais jamais pensé. » Qu’ils étaient si différents, pas forcément tous aussi stricts et sans écart que ce boulot semble demander à tous ceux qui ont choisi ou accepté le poste qui leur revient de droit aujourd’hui encore. « Je sais. Trahison. Comme si tout ne pouvait venir que d’un grand complot alors qu’en fait on ne peut pas faire grand chose. Juste tenter une approche. » Comme il le fait en allant de temps en temps dans l’autre campement pour voir ceux qu’il découvre, ceux qu’il apprend à connaitre. Ceux qu’il a retrouvés après bien des années de séparation.

Trahison c’est fort, ils savent qu’il ne part jamais en solo, Liam. Que s’il s’absente plus longtemps que ce dont il a prévenu c’est qu’il lui est arrivé quelque chose, autrement cela serait qu’il partirait définitivement dans le campement des Odysséens, voilà une trahison digne de ce nom, pas ce qu’ils sont entrain d’envisager Eris et lui. « Il faudra que l’on prenne une décision un jour ou l’autre. Je veux dire, ils ne peuvent pas entièrement s’ignorer. » Il a un sourire à cette phrase très juste sur les uns et les autres. « Cela serait surement plus facile mais moins intéressant si on comprenait l’autre tout de suite, tout le temps. » Parce que parfois il faut bien des années pour qu’ils se comprennent, pour qu’ils se trouvent.

Spoiler:
@Eris Garfagnini Désolée pour ce retard monstre Another brick on the wall (Liam) - Page 2 4068885034 Another brick on the wall (Liam) - Page 2 484338566  

— code by lizzou —

Eris Garfagnini
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2017 PSEUDO/PRENOM : Thinkky / Angel MULTICOMPTES : Rowena Chakraan MESSAGES : 451 CELEBRITE : Sophie Turner COPYRIGHT : (c)amor fait & beylin (sign) METIER/APTITUDES : mécanicienne (robotique) / construction & robotique/mécanique TRIBU/CAMP : Cent POINTS GAGNES : 25
Admin

Another brick on the wall (Liam) - Page 2 Empty Re: Another brick on the wall (Liam)

le Jeu 9 Avr 2020 - 22:37


Another brick on the wall
Faut toujours penser à un plan B.



Quel temps avez-vous finalement ? Combien de temps devant vous, avant que la situation ne s’envenime ? Tu as peur du futur, de la guerre, du comportement de tes congénères. Tout peut dégénérer d’un claquement de doigts, que ce soit entre eux ou avec d’autres. Ont-ils tant envie d’une guerre ? Tes doigts glissent dans tes longs cheveux, dont le roux se ternissait petit à petit au soleil. Le blond reprend le dessus par endroit, et tu en viens à t’interroger, alors que ce n’est pas le moment, quelle est ta couleur naturelle. C’est presque inconsidéré comme doute, comme question, dans la discussion que tu as avec Liam. Néanmoins, ça te permet de stabiliser tes pensées, de retrouver un certain calme alors que la peur d’être confrontée à l’Odyssée te terrifie d’un côté. Tu as beau avoir une – relative – confiance en Wyatt et certains autres membres du Conseil, tu n’as pas réellement envie de revoir tes parents, tu ne sais même pas s’ils sont en vie. Néanmoins, le bonheur de tous vaut plus que tes doutes. Quoi que tu en penses, il faut aller de l’avant pour tous. Même si tous ces autres s’en moquent ou ne veulent pas pardonner.

Un léger rire quitte tes lèvres à la réflexion de Liam. Evidemment, tout le monde pensait que les Conseillers se devaient d’être terre-à-terre, d’aimer le pouvoir. Finalement, tu n’es plus réellement d’accord avec ça. Avide de pouvoir, c’était bien dans l’ancien monde, dans celui détruit par une bombe atomique. C’est ce qui a mené l’Odyssée à partir, à voguer dans l’espace. « Je pense que c’est mieux d’avoir des personnalités différentes. Même si j’espère qu’il pourra défendre une cause commune. » Tu lui fais confiance oui, mais tu sais aussi que certains au sein de l’Odyssée ont peut-être un caractère plus fort, et des ressentis violents envers les Cents. La nature humaine est faite de telle sorte que le pardon vient moins facilement que la haine, non ? Tu soupires à cette pensée. Que tu aimerais que le monde change, et toi par la même occasion… « Comme si nous ne voulions pas leur bien. » Pause. C’est un peu l’effet, non ? « On va devoir trouver les bons mots à l’occasion, pour leur faire comprendre. » C’est manipuler l’opinion dans votre sens, mais tu penses que c’est le mieux en l’état actuel. Et puis bon, vous restez un ramassis de gamins, il faut bien trouver du sens là-dedans…

« J’espère qu’ils vont le comprendre. » Pause. Ton regard se lève, se perd dans l’immensité du ciel, un instant. « Néanmoins, la haine est bien ancrée dans leur cœur, et c’est plus ça qui les fait réagir que la réalité. » Personne ne peut changer du jour au lendemain, ou simplement accepter que des actions ont été prises dans un contexte particulier, pour le plus grand bien de tout le monde. « Enfin, on doit déjà voir si de l’autre côté, il n’y a pas de rejet. Ce serait triste d’arriver à faire changer d’avis les nôtres si c’est pour se heurter à un mur. » Ce n’est pas quelque chose de souhaitable. Et si tu sais que certains, au même titre que Wyatt, veulent une ouverture entre vos deux camps, si semblables, d’autres vous considèrent toujours comme des criminels. Et s’ils sont en majorité… Adieu la paix. « Hé, je suis sûre que la facilité aurait du bon ! » Un nouveau rire échoue sur tes lèvres. « Mais au moins, ça permet d’avoir des points de vue à échanger. » Tu t’étires doucement. « Je suis sûre que tout ira pour le mieux. » Un murmure, comme pour te le dire à toi-même. Tu as besoin d’y croire aussi, avant de l’exprimer aux autres…

Admin - Supermassive Black Hole
Liam Cohen
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2014 PSEUDO/PRENOM : Mystery Light MULTICOMPTES : Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade MESSAGES : 32020 CELEBRITE : Thomas B.-Sangster COPYRIGHT : @electric soul ♥ Signa étangs noirs., crackship Tasha ♥ Lyrics Ycare METIER/APTITUDES : ancien patrouilleur, désormais leader diplomatie. TRIBU/CAMP : Cent (ancien kidnappé) POINTS GAGNES : 97
Admin - Supermassive Black Hole

Another brick on the wall (Liam) - Page 2 Empty Re: Another brick on the wall (Liam)

le Sam 6 Juin 2020 - 23:47



Another brick on the wall


Eris & Liam


Ils trouveront des solutions, c’est ce qu’ils font. Toujours. Ils parviennent à s’en sortir d’une façon ou d’une autre. Il essaye d’en apprendre un peu plus avec elle aussi mais plus pour le moment sur les membres du conseil de l’Odyssée. Enfin un surtout. Il ne les connait pas, pas vraiment. Ils sont des noms pour la plupart sans qu’il ait cherché à en savoir d’avantage. Pour le moment il n’a pas vraiment eu à les rencontrer même dans les moments groupés ou même à l’époque quand a fallut faire un vrai premier pas vers l’Odyssée. Tous se souviennent de ce moment qui n’a pas aidé pour consolider leurs liens, qui a fait tout l’inverse vu la manière dont peut-être la plupart à l’époque de ces Odysséens se sont montés contre eux. Aujourd’hui c’est différent, c’est drôle comme les choses changent, c’est drôle de voir aussi qu’à l’époque, les membres du conseil avaient cherché à les protéger, eux ceux de la première vague, eux les soit disant fauteurs de trouble. Alors qu’un membre du conseil soit un peu lunaire, ça l’étonne un peu mais il faut de tout pour faire un monde et surement que le conseil avait besoin de quelqu’un de cette trempe pour voir peut-être les choses d’un autre angle, peut-être qu’il les a mal jugé au départ aussi ceux-là qu’il pensait plutôt fermé, comme beaucoup trop carrés.

Ils seront forcé de toute façon à aller vers les Odysséens, ne pourront pas à vie les ignorer, c’est impossible. Si la cohabitation, la communication peut être difficile au début, ils viennent d’un même peuple, c’est à ne pas oublier. Cela prendra du temps c’est certain mais il sait qu’au bout du compte ils ne retardent que l’échéance du moment où ils seront à nouveau réunis. Il hoche la tête pour des personnalités différentes. Reste à savoir ce qu’il penserait d’une telle réunification, si c’est possible, s’il y aura des conditions pour eux, enfin savoir ce qu’il pense de ce futur qu’il met entre guillemet, qu’il n’est pas certain de voir arriver même s’il en a l’envie. C’est possible, tout est mis en œuvre pour que cela se réalise mais reste à savoir ce qu’il en sera réellement et ça c’est tout autre chose. « Je suis d’accord. On est tous différents et ça marche plutôt bien. » Il a un sourire franc, c’est vrai qu’ils n’ont jamais eu trop de problème au sein du camp. « On va devoir trouver les bons mots à l’occasion, pour leur faire comprendre. » « Hmm. Ca va être le plus dur. J’pense qu’ils comprendraient mais certains se montre si butés parfois quand il s’agit de l’Odyssée. » Et il comprend mais rester en arrière n’a jamais aidé personne et surtout pas les concernés. Vivre en solitaire ne sauve pas, bien au contraire même s’ils sont une poignée et il ne veut pas qu’il leur arrive quelque chose.

Eris valide ses propos de façon différente, plus sombre avec un soupçon de poésie. Et à sa suite, il est encore entièrement d’accord avec elle : ils doivent savoir où ils mettent les pieds, pas juste en surface, de ce qu’on veut bien leur montrer. Il a un sourire amusé à son rire qui fait du bien. « On aurait moins appris depuis qu’on est là c’est vrai. » Chacun a appris en allant vers les autres, cet étranger qui pourrait bien demain être l’Odyssée, comme un pas en avant pour grandir d’avantage. « Peut-être que tu devrais les prononcer ces mots plus tard, tu les as toujours justes Eris. » Et il sait ça qu’elle est plus posée que toi-même si elle ne prend pas toujours le pas de parler lors de regroupement. C’est bien pour ça qu’il aime toujours lui parler dans des moments comme celui-là, petite voix dans la tête, porteuse de bons conseils.

Spoiler:

— code by lizzou —

Eris Garfagnini
DATE D'INSCRIPTION : 21/12/2017 PSEUDO/PRENOM : Thinkky / Angel MULTICOMPTES : Rowena Chakraan MESSAGES : 451 CELEBRITE : Sophie Turner COPYRIGHT : (c)amor fait & beylin (sign) METIER/APTITUDES : mécanicienne (robotique) / construction & robotique/mécanique TRIBU/CAMP : Cent POINTS GAGNES : 25
Admin

Another brick on the wall (Liam) - Page 2 Empty Re: Another brick on the wall (Liam)

le Sam 18 Juil 2020 - 12:03


Another brick on the wall
Faut toujours penser à un plan B.



Tu te perds dans ta contemplation.

Les flammes dansent sous tes yeux, tandis que la conversation s’éternise, à ton grand étonnement. Tu n’as pourtant jamais été d’une grande aide dans les discussions, bafouillant, te refermant dans ton silence rapidement. Tu n’oses pas en temps normal, mais peut-être que la Terre t’a plus changée que tu ne t’y attendais. Ou tout simplement peux-tu être toi-même désormais, à tendre la main sans risquer d’être un poids. La voie toute tracée devant toi s’est effacée depuis bien longtemps, et tu t’es adaptée. Tu en crées une nouvelle, même si tu t’interroges souvent sur tes capacités, sur ce que tu peux, et veux, faire. Tu peux enfin quitter le carcan étouffant dans lequel tu as été enfermée, après quatre ans sur ces terres…

« Il faut juste apprendre à comprendre et accepter les différences. » Ce qui est autant compliqué chez vous que chez les Odysséens. Tes camarades passent leurs journées à rabâcher l’intolérance, la violence chez vos aînés, mais n’ont-ils pas exactement le même comportement ? A haïr sans distinction, pensant que leur passé justifierait tout… Tu comprends un peu mieux pourquoi rien ne change. Personne ne veut admettre qu’il est en tort, tout le monde se moque des conséquences… De toute façon, vous êtes aujourd’hui dans le même bateau, à devoir essayer de vous en sortir du mieux que vous pouvez. Alors, comme tu le dis à Liam, il faudra un jour mettre la haine de côté. Sinon, vous finirez tous par périr, à cause de cette nature longtemps laissée à l’état naturel. « Oh oui, ils sont tellement butés… » Pour des raisons qui leur sont propres, mais ils devront apprendre à composer avec. Enfin, s’ils veulent rester seuls au final, et mourir, ce sera leur choix. Qui es-tu pour espérer leur faire la morale, ou juste leur donner des conseils ?

Il faut sortir du passé, accepter de s’en séparer pour mieux continuer son chemin. Tu l’as compris, après des années. Alors, tu ne peux qu’espérer que ce soit la même chose pour tout le monde. Que la douleur, la souffrance, n’obstrue pas leur raison trop longtemps. Il n’y a qu’un souffle d’espoir auquel s’accrocher…

Tu t’étires, tu sens la fatigue doucement s’infiltrer sous ta peau. Parler reste difficile, même si tu te forces à aller vers les autres, de plus en plus avec les jours passant. Les contacts humains ne te sont pas toujours faciles, et tu devras te ressourcer dans la solitude par la suite. Voilà au moins une chose que tu gardes, qu’importe les années.

La réflexion de Liam te fait pencher la tête, une lueur intriguée et inquiète dans le fond des iris. Tu ris, mais cette fois-ci un peu plus nerveusement. Ton regard se détourne, se perd dans l’observation du campement. Tu soupires, peu sûre de toi malgré les changements observés. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. » Tu fais une pause. Ta langue passe sur tes lèvres soudainement asséchées. « Je ne suis pas réellement intégrée par ici, et ma fuite du conflit ne m’aidera pas à aborder mes idées. » Tu souris. Tu es consciente de tes failles, de tes faiblesses. « Je n’ai pas réellement de rôle dans le coin, je ne sais pas si les gens m’écouteront. » Tu es suffisamment à part malgré tes efforts, beaucoup te traiteront de traitresse, sans chercher plus loin… Ah, la nature humaine, qu’elle est complexe… « Mais je pourrais essayer, et te soutenir aussi. » Nouveau sourire, plus franc cette fois. « C’est à ça que sert notre groupe aussi. » A ne pas rester seul, face à l’adversité… Même quand elle est dans notre propre camp.

Contenu sponsorisé

Another brick on the wall (Liam) - Page 2 Empty Re: Another brick on the wall (Liam)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum