Aller en bas
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11591 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 524
Admin △ Underneath it's just a game

And here we meet again (Harlan) - Page 2 Empty Re: And here we meet again (Harlan)

le Mar 21 Aoû 2018 - 12:35
Cette conversation te donne la sensation d'être une plaie qu'on nettoie. Il faudra du temps, avant que la blessure soit assainie, guérisse, se referme, cicatrise, mais au moins vous faîtes les premiers pas sur cette voie. Au moins vous avancez dans la bonne direction. Vous concernant, il s'agit déjà d'un changement radical. Mais tu en as assez de détruire cette relation, surtout quand tu n'as plus cette haine chevillée au corps depuis un bon moment. Pardonner. Pardonner et avancer. C'est ce qu'il y a de mieux à faire.

« Puisse la réincarnation de Yuma s'effectuer le plus tardivement possible. » fais-tu en réponse aux propos de Rowena. Tu as l'impression de sentir un sous-entendu dans sa phrase précédente mais tu n'appuies pas, prudent. L'équilibre est trop fragile et tu ne veux pas le bouleverser. Et puis, toi aussi tu t'inquiètes du sort de Yuma. Tu n'en es pas aussi proche que Rowena, il est vrai, mais c'est le Grand Sage, le chef de ta tribu, un homme pour qui tu as un immense respect. Tu n'as connu que lui comme chef toute ta vie et tu redoutes le jour où ses forces le quitteront. Tu ne sais d'ailleurs pas quel protocole suivre, dans ce cas-là. Est-ce que ce sera toujours toi le conseiller, alors ? Ou peut-être Ashiri aura-t-elle pris ta place ? Découvrir la nouvelle réincarnation de Yuma ne sera pas aisé, tu en es presque certain. Et par respect et affection pour l'homme, tu espères qu'il vivra le plus longtemps possible. Pour Rowena, aussi. Parce que tu sais à quel point perdre un mentor peut briser quelqu'un et l'état mental actuel de Rowena n'est pas pour te rassurer. Pourras-tu l'aider, si une telle épreuve venait à survenir ? Tu n'en sais rien. Probablement pas, en réalité, dû à ton inaptitude à gérer correctement les sentiments et sensibilités des autres. Mais tu espères qu'au moins, tu n'aggraveras pas les choses. Savoir que tu as joué un rôle dans ce mal-être aurait pu te faire plaisir, autrefois, alimentant ta soif de vengeance, mais ce n'est plus le cas depuis un moment. Tu n'éprouves pas de satisfaction à blesser Rowena, au contraire, tu t'en sens coupable. Tu espères être capable de réparer tes erreurs au moins un peu, aujourd'hui.

Tu l'entends te remercier et tu ne fais que garder ton sourire un peu vacillant, quelques microsecondes de plus.

Amener Rowena jusqu'à l'oasis est long, difficile, mais finalement, à force de patience et manœuvres prudentes, tu arrives à ton but. L'état de Rowena t'inquiète, mais tu dois éloigner cette peur, ne te focaliser que sur le patient, la blessure à traiter, le remède à administrer. Des choses simples, sans émotions attachées. Tu as toujours mieux fonctionné ainsi.

L'anti-douleur mêlé au tonique a l'air de faire un peu effet. Bien. Tu ne dois pas perdre de temps, car tu ne sais pas combien de temps Rowena pourra garder l'esprit clair, après ceci. Rowena bouge lentement, prudemment et tu essaies de l'aider sans la blesser là où tu peux.

Tu ravales ta colère et la réprimande sur le bout de tes lèvres quand tu vois l'état du dos de Rowena, et de ses bras également. Ce ne serait jamais arrivé si tu n'avais pas fait l'idiote. Mais tu t'es assez énervé, tu as déjà dit ce que tu avais à dire. Rowie ne va pas bien. Appuyer encore plus sur ses erreurs ne l'aidera pas à aller mieux. Pour autant, même si tu imagines que ces gardes n'ont pas attaqué sans raison, tu les détestes. Rowena aurait pu mourir. Et tu ne sais pas ce que tu aurais fait à ce moment-là. Te lancer imbécilement dans un conflit armé pour venger la chamane ? Probablement. Tu ne penses pas que Caleb aurait retenu ta main alors, pas comme pour Hakon. L'animiste ne porte pas plus les Rahjaks dans son coeur que toi. Et Rowena est chère à vos yeux, pas comme Hakon l'était seulement aux tiens. Et cette fois-ci, vous auriez eu une preuve irréfutable des responsables. La situation aurait été totalement différente. Mais tu écartes ces pensées, inutiles. Rowena est vivante. Elle ne va peut-être pas bien, mais elle est vivante, et tu n'as pas à songer aux représailles à exercer. Tu dois construire, guérir, pas détruire.

Par tes instructions, elle se dévêtit, révèle ses blessures. Tu prends du recul. Tu dois prendre du recul. Éloigner les pensées parasites, ces résurgences de sentiments et sensations que tu pensais totalement étouffés. Ils te perturbent, un instant. Ils n'ont rien à faire là. Ils n'ont plus rien à faire là depuis longtemps. Tu secoues légèrement la tête, comme pour chasser ces pensées. Tu es druide, Harlan, rien d'autre. Tout ce qui appartient au passé doit rester au passé.

Tu parcoures la peau de tes doigts, examines les plaies, écoutes le sifflement des poumons. Ce n'est pas rassurant. Lentement, tu guides Rowena à légèrement se redresser, pour ne pas appuyer de la mauvaise façon sur ses bronches. Le son s'améliore quelque peu. Bon signe.

« Ça aurait pu être pire. Le sorcier qui t'a soignée n'était pas totalement incompétent. » Moins compétent que toi. Mais ce n'est pas difficile à imaginer quand les sorciers rahjaks sont plus doués pour empoisonner et tuer que guérir. « Tu devras beaucoup te reposer. Il y a des dommages internes pour lesquels je ne peux pas grand-chose, ton corps devra guérir seul. Je vais faire de mon mieux d'ici là. » murmures-tu, tout en fouillant ton matériel pour trouver de quoi désinfecter et accélérer la guérison et cicatrisation des plaies. Il est possible qu'elle garde des cicatrices, de tout ça. Tu feras de ton mieux pour qu'elles soient le moins visible possible, mais certaines plaies sont profondes et datent de plusieurs jours. Pas de miel, dans la cité de feu, tu imagines. « Dis-moi si jamais je te fais mal. » précises-tu, avant de commencer à travailler sur les plaies, méthodiquement. Les plus importantes, dans le dos, d'abord. Tu ajoutes également un onguent qui anesthésie en partie la douleur, avec une sensation de froid. Tu sais pertinemment ce qui pourrait soulager la douleur mais tu t'y refuses. Il s'agit de choses que tu associes à une période sombre de ta vie, si tu n'y as pas développé de dépendance, tu n'es pas certain que ce ne sera pas le cas de Rowena. Tu ne veux pas la risquer, pas quand tu lui as déjà fait tellement mal.
Rowena Chakraan
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Thinkky/Angel MULTICOMPTES : Eris Garfagnini/Emilia Cohen MESSAGES : 1414 CELEBRITE : Zoe Saldana COPYRIGHT : lux aeterna bb (ava), Astra (signa), myself (icones) METIER/APTITUDES : Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 13
Admin

And here we meet again (Harlan) - Page 2 Empty Re: And here we meet again (Harlan)

le Sam 8 Sep 2018 - 23:00


And here we meet again
My life is just a fragment of the universe and all



Il fallait lutter, conte soi, contre la masse ténébreuse qui tambourinait à la porte de son esprit. Ce serait si facile, de simplement se laisser glisser dans l’apathie la plus totale, de sauter dans l’inconscience. Plus besoin de bouger, ou de réfléchir. C’était comme dormir, sans les cauchemars pour la réveiller en sursaut. Pourtant, elle ne se rappelait pas en faire tant que cela. Comme si, une fois l’esprit clair, tout s’effaçait de la mémoire, tout redevenait poussière, souvenirs enfermés dans une petite boîte. Boîte de Pandore qui s’ouvrirait tôt ou tard, quand Rowena le voudra, quand la situation s’y prêtera, quand tout se brisera. S’il y avait bien une chose dont elle se rendait compte la conseillère, c’était qu’elle n’avait le contrôle sur rien : ni sur le monde extérieur, ni sur elle-même. Ce qui se passait derrière son crâne restait hors de sa portée la majorité du temps, bien qu’elle se donne l’illusion d’avoir un impact dessus. La réincarnation de Yuma… La tristesse voila le regard bien vide de la chamane, et la bouche s’ouvrit, sans que le moindre son n’en sorte. Bordel… L’émotion la submergeait rien qu’à l’idée de perdre son mentor. Alors, elle ne pouvait même pas imaginer dans quel état pitoyable elle finirait si cela arrivait aujourd’hui. Enfin, il y avait toujours cette possibilité encore plus malsaine qu’elle enferme tout, montre aux yeux de tous qu’elle était forte, quand tout était dévasté à l’intérieur…

Elle s’appuya sur l’aide offerte par Harlan, pour se mouvoir, pour se positionner correctement. Les vêtements ne firent plus obstacle alors, et chaque blessure était soumise au regard expert du druide. Elle lui faisait entièrement confiance Rowena, quoi qu’elle en dise, quoi qu’il se soit passé. Il était le meilleur du village, si ce n’était du continent, et s’il y avait bien une personne qui pouvait la sortir de son mauvais pas, c’était lui. Il ne lui mentirait pas sur la gravité des blessures, il resterait objectif dans son traitement, malgré leurs liens houleux qui semblaient s’apaiser. Le passé ne l’embarrasserait pas, du coup le pensait-elle. De toute façon, dos à lui, elle n’avait pas de grandes possibilités de lire sur ses traits.

Une pression entre les omoplates pour la guider, pour redresser son corps. Elle suivait sagement les instructions Rowena, même si certains gestes déclenchaient des frissons de douleur chez elle. Parfois, c’était aussi instinctif, comme pour se protéger, se défendre. Mais elle retint tout, espéra ne pas perdre le contrôle. Un vague sourire se dessina sur son visage : « On va dire que c’est au moins ça de pris dans mon malheur. » Malheur qu’elle avait elle-même provoqué, évidemment. Elle en avait parfaitement conscience désormais, et jouer de l’ironie était son moyen de continuer d’avancer, de ne pas s’y attarder de trop. « D’accord. Ca veut dire retrait du conseil pour quelque temps du coup. » D’un côté, elle avait peur de ce que cela impliquait la conseillère. Ne rien faire, pendant plusieurs jours, juste cicatriser, prendre son temps, se reposer, et voir les humains défiler devant sa porte. Car il y aurait des questions oui, notamment de la part des autres membres du Conseil, de ceux vivant dans le flou depuis plusieurs jours.

Elle serra les dents aux propos suivants, prête à supporter la douleur qui allait arriver. On ne guérissant pas dans la douceur, au contraire. Il fallait une bonne dose de souffrance, pour que tout cicatrise, que rien ne s’infecte. « Ca va aller. » Ce n’était que quelques mots persifflés entre les lèvres, alors que la fraîcheur envahissait son dos. Au moins, les sensations différentes, les chocs de température, tout avait un effet bénéfique : elle était entièrement revenue dans le présent. Oh, il y avait toujours la fatigue sur les paupières, dans l’esprit, la nausée qui lui détruisait l’estomac, les crampes et courbatures qui l’envahissaient, mais le cerveau était à peu près clair. Peut-être pas pour longtemps, mais c’était déjà ça. « Tu crois… Que tu pourras me ramener jusqu’au village ? » Pourquoi désespérait-elle à nouveau ? Les doigts s’accrochèrent au tissu de ses vêtements, pour contrôler les tremblements, pour calmer la panique. Fallait bien tenir un peu plus, pour au moins rentrer en un seul morceau…

Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood, Einar Helgusson & Nikita Lebedev MESSAGES : 11591 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Electric Soul & tearsflight (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 524
Admin △ Underneath it's just a game

And here we meet again (Harlan) - Page 2 Empty Re: And here we meet again (Harlan)

le Jeu 4 Oct 2018 - 16:55
Tu t'efforçais d'agir le plus prudemment possible, mais malgré tout, il y avait des choses que tu ne pouvais empêcher, des douleurs trop profondes qui, qu'importe qu'il y ait contact ou non, seraient là pour se manifester. Tu essayais de travailler vite et bien, de faire taire ton inquiétude pour Rowena. Te laisser gagner par les émotions était le meilleur moyen de te faire commettre un faux-pas, une erreur, et c'était une chose à éviter à tout prix. Aggraver les blessures de Rowena, qu'elles soient physiques ou mentales, n'était pas dans ton intention.

Elle essaya de faire de l'humour, ou tu en eus presque l'impression. Tu n'avais jamais été le plus doué pour noter ces choses-là. Mais malgré tout, l'effort t'arracha un minuscule sourire, cette idée qu'au moins, oui, elle avait reçu un traitement qui avait pu l'aider au moins un peu et qu'il fallait se réjouir de ça, dans tous ces soucis. Heureusement, Rowena se rendit compte seule qu'elle devrait limiter ses activités pendant un moment pour pouvoir guérir. Tu n'avais pas spécialement envie de devoir la forcer à prendre du repos, même si tu l'aurais fait, si nécessaire. Autant éviter de se lancer dans une nouvelle engueulade ou dispute, si possible.

« Hm hm. » acquiesças-tu, tant en continuant à appliquer le remède. « Tu as besoin de rester tranquille, sinon tu risques de rouvrir ou d'aggraver tes blessures. Rürik peut se charger de tes tâches pour un moment. Et l'on te tiendra au courant des faits les plus importants, bien sûr. »

Bien sûr, comme si c'était une évidence. Alors que pendant des années, tu avais préféré travailler en solo quand tu le pouvais, minant le Conseil de l'intérieur. Mais tu avais été forcé d'agir ainsi, tes idées et tes façons d'agir n'auraient pas été approuvées...à raison, tu le savais aujourd'hui. Même si le réveil, violent, avait été désagréable, il avait été nécessaire. Et même si la communication ne restait pas ton point fort, tu t'étais amélioré sur ce point, le pensais-tu. Ou du moins, tu l'espérais.

Et puis, songeais-tu, ce serait l'occasion pour Rürik de davantage se former au métier. Tu poussais davantage Ashiri que les autres conseillers, mais c'était parce que tu la sentais pleinement capable de te succéder, au moins sur les affaires internes de la tribu. Pour ce qui était des affaires externes, elle manquait encore un peu d'expérience, mais ça viendrait avec le temps. Rürik et Karah devaient eux aussi être formés à prendre la relève, même si jusqu'à présent ils avaient montré moins d'inclinaison politique que ta propre apprentie. Chacun apprenait à son rythme, certes, mais cela ferait une bonne expérience pour Rürik.

Tu te pinças les lèvres en entendant la douleur dans le ton de Rowie, mais tu n'y pouvais rien. Tu faisais déjà ce que tu pouvais pour limiter le mal, mais il était impossible de la guérir sans toucher à ces plaies. Tu espérais que l'anesthésiant ferait rapidement son effet. Pour de meilleurs soins, il faudrait malheureusement attendre le village. Ici, en plein désert, s'arrêter trop longtemps était trop dangereux. Les mercenaires et les marchands d'esclave grouillaient de partout. Si tu pensais que votre statut vous protégeait des pires exactions, tu ne pouvais être totalement sûr que cette protection fonctionnerait sur tous. Certains Rahjaks n'avaient vraiment aucun scrupule.

La question de Rowena te surprit, arrêta tes gestes pendant un moment. Peut-être avais-tu mal compris ? Peut-être qu'elle envisageait les choses d'une autre façon ? Ou était-ce la douleur qui jouait des tours sur son esprit ? Avait-elle oublié la raison de ta venue ?

« Bien sûr que je te ramène. » répondis-tu, avec un ton un brin étonné. « Pourquoi crois-tu que je suis là ? » Avec un sourire vacillant qu'elle ne voyait probablement pas, tu ajoutas : « Dans quelques heures, on sera au village et tu pourras te reposer, ne t'inquiète pas. »

La traversée du désert devait lui paraître bien longue, dans son état. Peut-être aussi longue qu'à toi, quand tu avais reçu ce fatidique message de la part de Saada, qui t'avait poussé à quitter le village pour partir chercher Rowie.
Rowena Chakraan
DATE D'INSCRIPTION : 02/03/2017 PSEUDO/PRENOM : Thinkky/Angel MULTICOMPTES : Eris Garfagnini/Emilia Cohen MESSAGES : 1414 CELEBRITE : Zoe Saldana COPYRIGHT : lux aeterna bb (ava), Astra (signa), myself (icones) METIER/APTITUDES : Conseillère chamane ~ Gardienne du savoir/Oratrice & diplomate TRIBU/CAMP : Naori POINTS GAGNES : 13
Admin

And here we meet again (Harlan) - Page 2 Empty Re: And here we meet again (Harlan)

le Mer 14 Nov 2018 - 0:59


And here we meet again
My life is just a fragment of the universe and all



Chaque battement de cœur lui offrait une couche de nausée supplémentaire, elle qui avait déjà du mal à supporter les vertiges que sa condition lui apportait. Au fur et à mesure que l’adrénaline disparaissait, que les anti-douleurs faisaient effet, elle s’enfonçait dans une douce léthargie, à la fois agréable et désespérante. Car elle ne ressentait plus rien, mais de l’autre côté, se réveillerait-elle un jour, si elle acceptait de lâcher prise ? Jamais Rowena n’avait eu peur de la mort. Dans sa religion, dans son culte, la réincarnation était si présente, que craindre une étape de vie serait stupide. Tous se retrouverait, un peu plus tard, sous une autre forme, et la mort n’avait jamais été une fin en soi. Pourtant, maintenant qu’elle l’avait frôlé, qu’elle y avait goûté d’aussi près, elle ne tenait plus le même discours. C’était effrayant, de sentir sa vie ne tenir qu’à un fil, de se demander si on serait toujours là, une fois les paupières closes, une fois qu’on s’était abandonné aux bras de Morphée. La chamane, elle avait beau croire à tout ce qu’elle enseignait, à toutes ces croyances, aujourd’hui, quelque chose avait définitivement changé. Une partie d’elle s’était brisée, ou avait retrouvé la place qu’elle aurait dû avoir depuis longtemps. Une partie d’elle avait compris qu’il y avait une différence entre ce qu’elle pensait, ce qu’elle estimait, et la réalité.

Le remède était appliqué sur les plaies, fraîcheur sur des cicatrices toujours brûlantes. A moins qu’il ne s’agisse là que de douleurs et sensations fantômes ? « Je resterai tranquille alors. » Il fallait écouter les druides, eux savaient mieux que quiconque comme il fallait se comporter en cas de blessures. Et au-delà du corps, c’était l’esprit qu’il fallait aussi réparer, prendre le temps d’apaiser. Et ce n’était pas en dirigeant en partie les affaires du village qu’elle y parviendra. « Je fais entièrement confiance à Rürik pour assurer l’intérim. » Et pourquoi pas lui laisser sa place par la suite ? Ce serait un bon moyen de prendre la température, même si elle se doutait que Caleb et Harlan ne seraient pas forcément pour une passation en l’état actuel. Elle n’était pas en état d’y réfléchir, d’y accorder un intérêt particulier. Cependant, parfois, les décisions prises sur un coup de tête étaient les meilleures. L’impulsivité avait du bon, quand il s’agissait de laisser parler son cœur. Certaines choses pouvaient être exprimées seulement de cette façon, comme cela avait été le cas avec les sombres pensées de ce jour. Sans coup de tête, sans fatigue, rien ne serait jamais sorti.

Elle soupira doucement. Pourquoi avoir posé la question ? Pourquoi s’interrogeait-elle ? Pourquoi les doutes la bouffaient-elles de l’intérieur, même quand rien ne les dévoilait à la lumière du jour ? Elle mettait cela sur le compte de la fatigue, de l’engourdissement lent mais régulier de ses sens et de son esprit. Quand il n’y avait plus rien à quoi se raccrocher, le cerveau cherchait désespérément quelque chose, un détail, une corniche pour ne pas se perdre… Et elle, elle continuait de suranalyser le tout, quitte à perdre les autres…. « Oui, c’est logique… » La voix devenait pâteuse, la vision se floutait petit à petit. Elle s’accrocha avec ses dernières volontés à la réalité, avant que tout ne soit trop dur. Et il n’y eut que deux mots pour clôturer son combat, laisser le corps s’en aller à l’évanouissement. « Merci Harlan. » Elle savait qu’elle arriverait à bon port. Evidemment, ce serait endormie, évanouie, puisque le sort en avait décidé ainsi.

Mais ce serait en vie.

Contenu sponsorisé

And here we meet again (Harlan) - Page 2 Empty Re: And here we meet again (Harlan)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum