Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Entre Barbus, entre barbouzes... Empty Entre Barbus, entre barbouzes...

le Mar 6 Sep 2016 - 11:12


Ozvan & Imran



Imran s’essuyait les mains sur un tissu de jute qui visiblement avait déjà servi à la chose de nombreuses fois. C’est-à-dire que le sang, ça tache, et difficile de ne pas s’en recouvrir quand on farfouille dans les entrailles d’animaux. Le jeune prêtre du feu était un peu indifférent au fait d’être recouvert de sang et de boyaux, mais bon, c’était quand même plus professionnel d’annoncer le futur avec un visage propret. Le vieux linge avec lequel il tentait de se débarbouiller puait l’hémoglobine, un jour, il faudrait penser à le changer, car il avait plus l’impression de rajouter de la saleté que d’en enlever… Quand il eut terminé sa besogne, il jeta négligemment l’objet dans un coin de la petite pièce où il se trouvait, et se dirigea vers la porte. Un léger vertige l’interrompit, la xylostomiase habituelle se manifestait, il avait d’ailleurs une sale impression d’avoir une barre dans la tête. En se sentant dans cet état, d’autres auraient regretté d’avoir autant bu… Pas lui.

La soirée de la veille avait été mémorable, et malgré le gros trou noir entre le moment où il avait ce couteau de scarification à la main et celui où il chuchotait des secrets à un cadavre dans la fosse de la ville, il se souvenait d’absolument tout. Des années de pratique pour une maitrise de l’ivresse, il en était presque fier. Il toucha son front et soupira : il avait encore cassé des noix de Houk avec sa tête, il fallait vraiment qu’il cesse cette pratique, avoir un énorme bleu sur le front, ça n’était pas vraiment discret… Il hésita quelques secondes, semblant réfléchir intensément, puis il retraversa la pièce pour reprendre le torchon. Récupérant un peu de sang de poulet, il s’en barbouilla à l’endroit du bleu pour le camoufler. Le génie de son astuce lui envoya une bouffée d’orgueil. Souriant et prêt à entamer la journée avec la plus grande des déterminations, il se dirigea vers la porte de nouveau et cette fois-ci, l’ouvrit dans le plus grand des calmes pour tomber nez-à-nez avec un disciple, qui visiblement s’apprêtait à frapper, posté qu’il était avec le poing ainsi levé.

Surpris, le petit balbutia :

« Désolé de vous déranger, mais un homme a demandé à voir un prêtre, et vous êtes le seul disponible »

Levant les yeux au plafond, Imran fit craquer ses doigts, puis, écartant le gamin de son bras gauche de manière douce mais ferme, il s’avança et murmura :

-C’est parti !
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

Entre Barbus, entre barbouzes... Empty Re: Entre Barbus, entre barbouzes...

le Dim 18 Sep 2016 - 1:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eärel & Tennessee

Les routes invisibles du désert ne l'étaient que pour les étrangers, les Rahjaks eux en gardaient la cartographie dans leurs têtes, du moins ceux qui s'aventuraient au loin. Quelques aventuriers au coeur de guerrier osaient parfois venir jusqu'à la cité de feu, ceux-là aussi, s'ils retrouvaient le chemin de leur maison n'oubliaient jamais. Derrière lui, L'homme du désert laissait une forêt pleine de gestes interrompus, de mystères irrésolus, ainsi que beaucoup de questions sans réponses, mais il ne pouvait pas décemment rester plus longemps. Car Radoslav l'attendait pour vérifier si ses renseignements se révéleraient juste. Une menace planait sur sa tête, à nouveau Oz devait faire ses preuves. Lui l'homme libre par excellence. Il devait cependant courbé le dos pour le moment car il lui restait des affaires à réglées. Et des personnes qu'il appréciait en cette ville au sang chaud, aussi étonnant que cela puisse paraitre. Toujours rompre les liens, laisser les siens derrière, le privait de liens constructifs. En voulait-il ? Le Vagabond en ignorait la réponse, mais il souffrait de la disparation de ceux qu'il avait ... apprécié, aimé, adoré ... Quel exactement pouvait être le mot juste pour ce qui vivait en lui ? Ce qu'il dissimulait si souvent aux autres.

Le voyageur revenait chez lui pour deux choses en priorité, en dehors des comptes qu'il devait rendre. Tout d'abord Amaryllis lui ayant révélé la disparition de Saoirse, il se remémora cette impression de l'avoir croisée dans la ville Rahjak au retour de son expédition avec Laserian. Une personne lui ressemblant étonnamment pensa t-il alors. Maintenant cette idée le taraudait sans cesse et Ozvan désirait en avoir le cœur net. Il chercherait dans tous les recoins pour apprendre la vérité, et il espérait bien trouver des indices à cette énigme. Ensuite, bien qu'il lui arriva d'avoir de longues plages tranquilles, la voix de ces morts - Non vengées - reprenait régulièrement le dessus réclamant leur du. L'éclaireur ne voulait plus vivre ainsi, ne sachant pas à quel moment il deviendrait dangereux pour ceux qui le côtoyaient. Alors il savait qu'il existait ces prêtres, là dans sa ville natale et bien qu'il ne crut pas en une déité quelconque il ne voyait pas d'autre solution finale que de s'adresser à eux. Après avoir essayé presque tout ce qui s'imaginait sur terre, depuis sa "tendre" enfance jusqu'à cette maturité ou certains le considérait comme un vieillard alors que sa tête lui murmurait le contraire.

Alors le voyageur longea ses rues dans un seul but, se rendre chez eux et enfin en voir un et lui exposer ses tracas. On le reçu, on lui dit d"attendre alors il s'y conforma avec patience. Ne le faisait-il pas depuis plus de quarante années ? Sans succès mais ça ne l'empêchait pas de continuer surtout quand Ozvan s'imaginait délivré de ses fantômes. Un homme jeune, barbu arriva, se dirigeant vers lui. Quand il arriva auprès de lui une odeur de fer l'englobait. Celle du sang assurément. Surpris Oz recula de quelques pas afin de mieux dévisager l'inconnu. Venait-il lui annoncer qu'il devrait patienter ? Oui il supposait que ces hommes ne se tenaient probablement pas assis sur une chaise  dans l'espoir que quelqu'un vint leur rendre visite. « Il faut que j'attende encore un moment avant que l'on veuille bien me recevoir c'est ce que vous allez m'annoncer ? »
Invité
Invité
Anonymous

Entre Barbus, entre barbouzes... Empty Re: Entre Barbus, entre barbouzes...

le Sam 5 Nov 2016 - 11:46
RP archivé suite à la suppression d'Imran Entre Barbus, entre barbouzes... 484338566
Contenu sponsorisé

Entre Barbus, entre barbouzes... Empty Re: Entre Barbus, entre barbouzes...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum