Aller en bas
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4959 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

Someone Somewhere on Summertime Empty Someone Somewhere on Summertime

le Mar 9 Aoû 2016 - 14:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adriel & Oz

Après avoir quitté Astrid qu'il venait de sauver de la noyade, le rahjak traîna ses guêtres le long de la rivière. Juste au cas ou il s'avérerait que d'autres personnes fussent mal prises. Non, il ne lui poussait pas soudainement une âme de bienfaiteur, mais pour des raisons personnelles, l'homme du désert devait rester dans le coin. Il lui fallait donc trouver une occupation, et celle-là se révélait moins mauvaise qu'une autre. Le terrain ayant glissé sous les mouvements incontrôlés du sol, certains avaient pu se retrouver pris au piège. Malgré eux. Comme cette jeune rousse sur laquelle il veillait depuis la mort de son mentor. Repartie de son coté bien vivante. Lui, Oz continuait à inspecter les alentours. Non qu'il aima particulièrement l'eau, essentielle pour se désaltérer et ne pas périr de soif, le vagabond ne se trouvait pourtant pas un aficionados de la nage. Quand il ne pouvait l'éviter, uniquement.  Ainsi déambulant il remarquait les dégâts occasionnés par cette malheureuse catastrophe. Le voyageur espérait, même s'il la fuyait souvent, que la cité de feu n'eut pas trop souffert. Surtout sa maison ou il entreposait ses trésors.

Il tomba sur une de ses caches secrètes qu'il inspecta, parfait, étanche et solide, aucune perte, il souffla de d'apaisement. Au loin il pu apercevoir le pont. Au début il n'y prêta pas vraiment attention, mais plus il se rapprochait plus il pensait voir un coté plus avachi que l'autre. Ah merde, voilà une misère pour beaucoup de terriens ou même de cent si l'emprunter devenait impossible. Oz pressa donc le pas pour s'en rapprocher rapidement. Le soulagement l'emplit quelques instants quand il constata qu'en son milieu il tenait encore. Mais rapidement suivit d'un froncement de sourcils soucieux. Quoi donc ? Son oreille venait de capter comme un bruit d'éboulement. Aussi avant d'essayer de passer vers l'autre bord et se retrouver dans une situation dangereuse, le Rahjak descendit voir vers la berge. C'est là qu'il vit qu'un des pieds se devait d'être solidifié au plus vite. Malheureusement Oz pratiquait le métier d'éclaireur et non de bâtisseur ou charpentier. Bien qu'il ait érigé dans la forêt et le désert quelques cabanes de secours pouvant lui servir comme bivouac. Mais ici il craignait de faire pire que mieux car le pilier menaçait de céder à la moindre pression.

Le voyageur ne pouvait cependant pas rester sur place à avertir chaque nouvelle âme qui se présenterait. Alors, en attendant de mieux examiner le problème, il s'attela à ramasser les diverses pierre, rochers éparses appartenant au pont. Ainsi que des pierres nouvelles, sans trop d'aspérités qui pourraient éventuellement servir à une renforcement temporaire. Probablement se rendrait-il ensuite chez les pikunis pour les avertir du problème. Il se trouverait certainement une personne ayant les capacités pour récupérer ce qui pourrait l'être. Une fois ce travail fait il examina le problème dégageant quelqueS saletés pour mieux examiner le tout. Concentré il ne remarqua pas qu'il n'était plus seul en ces lieux, pourtant rarement prit au dépourvu, celui qui le connaissait pouvait en déduire qu'il traversait un sale moment ! Prenant un roc? il essaya de l’introduire dans un trou comme support, peu persuadé que ça arrangerait quoi que ce soit.


Dernière édition par Ozvan Hickok-Cannary le Lun 14 Nov 2016 - 17:27, édité 1 fois
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 243 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 30

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Jeu 11 Aoû 2016 - 15:58
    Les choses étaient un peu différentes cet été, comme si c'était la fin d'un cycle pour toi. Tu ne saurais dire vraiment ce qui allait se passer, mais avec ce séisme, tu avais tu faire en sorte de renforcer considérablement tes abris de fortunes disséminés un peu partout autour du campement des pikunis, des cents et donc à présent des odysséens puisque c'était ainsi qu'ils s'appelaient apparemment. Leur nom t'importait peu, mais avec près de trois ou quatre cents personnes en plus dans le coin, la chasse se complexifiait d'avantage, la cueillette et les cultures aussi, surtout que même si tu les délimite par un fil ou quelques choses de naturel, ce n'est pas marqué que cela t'appartient, à ton grand désarroi. Heureusement, tu sais bien cacher les choses, mais ça ne fait pas tout et régulièrement les animaux s'amusent avec ce qui t'appartient, ou alors des humains qui s'en fichent pas mal que tout cela ne soit pas là par hasard. Cela se voit, mais si personne ne les surprends alors, ils se servent. Tu as plusieurs petites plantations de la sorte et tu ne peux pas les surveiller vingts quatre heures sur vingts quatre malheureusement, tu le sais bien. Mais là, tu n'es pas en train de vérifier cela lorsque tu arrives à proximité du pont qui surplombe la rivière. Il semble toujours tenir debout malgré le tremblement de terre qu'il y a eu mais il semble avoir souffert plus que les autres fois; vraiment plus si bien qu'il semble sur le point de s'effondrer, du moins d'un côté. Mais tu ne devrais pas t'en préoccuper, n'est ce pas ? Ce n'est pas ton problème à toi, même si tu l'empreinte parfois, ce n'est pas ton lieu de passage privilégié. Tu préfère remonter un peu plus la rivière est passé dans des endroits où elle est peut profonde et moins large. Tu connais les endroits où elle se resserre, alors tu n'hésites pas à les prendre mais visiblement, là, un homme s'emploie à vouloir consolider le pont, sauf qu'il s'y prends comme un manche. Ce n'est pas en ajoutant des cailloux de la sorte qu'il réussira à le consolider. Parce que visiblement, de ce côté si, il ne tient que par un fil, tout du moins, pas par grand chose. Et l'homme ne semble pas savoir que faire. En règle générale, tu passe ton chemin dans ces circonstances, parce que ça n'en vaut pas la peine, mais il te fait pitié, vraiment. Alors tu décide de descendre à sa rencontre alors qu'il n'a pas même encore vu que tu étais là.

    " Je peux savoir ce que vous tentez de faire ? "

    Ton regard est interrogateur, tu essaye de comprendre à quoi il joue, s'il tente vraiment de consolider le pont où s'il s'amuse juste avec de petits cailloux.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4959 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Dim 4 Sep 2016 - 23:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adriel & Oz

Honnêtement le Rahjak y mettait peu d'enthousiasme sur le moment, à croire qu'il le faisait véritablement de mauvais cœur. En réalité il se trouvait un peu las, depuis son retour de la cité de feu. La rencontre avec Radoslav rongeait ses nerfs plus qu'il ne l'admettait. Vivre autant de temps en passant entre les gouttes pour se faire prendre aussi bêtement continuait à faire couler un jolie rage dans ses veines. Tout autant que son expérience avec Laserian transformait toujours le fond de son âme, le dirigeant de plus en plus vers le chemin de la rébellion. Plus jeune il se serait sûrement enflammé pour la cause, désormais il ignorait un peu quelle attitude prendre, sachant très bien qu'il n'hésiterait pas un instant devant une injustice. Perdu ainsi dans ses pensées il "s'amusait" à fourrer des petites pierres dans les interstices vides des pieds qui soutenaient le pont. Une chose des plus inutiles, il fallait l'avouer qui n'empêcherait pas ce dernier de s’affaisser si jamais une charge trop lourde venait à l'emprunter. C'est à cet instant là qu'il entendit une voix dans son dos. Un peu moqueuse avec un soupçon d'arrogance peut-être, ce qui était loin de le déranger. Il se retourna donc pour faire face au nouveau venu.

Le visage de l'homme ne lui était pas tout à fait inconnu, mais il croisait tant de gens qu'il ne pouvait se rappeler le nom de tous. Surtout si entre eux n'avaient eut lieu aucun échange de paroles avant ce jour. "Ce que je n'essaye pas de faire surtout" précisa t'il tranquillement en jetant un petit caillou au loin dans l'eau de la rivière pour tenter de faire quelques jolis ronds. "Au départ je voulais vérifier l"état de ce pied qui menace de s'effondrer, et comprendre le problème" Mais bien qu'il se fut construit quelques abris en bois, ou en terre dans le désert, il ne pouvait se prétendre bâtisseur. "Puis mes pensées m’ont amenées ailleurs, et me voilà aussi ignorant qu'au début, j'aurais bien voulu savoir comment le renforcer avant que d'aller avertir quelqu'un de plus ..." plus habile, plus connaisseur, plus bâtisseur, plus tout que lui quoi ! Mais peut-être que celui-ci s'y connaissait ? Possible mais il se pouvait aussi qu'il ait quelque chose de mieux à faire. Par ces temps de tremblements de terre, beaucoup se trouvaient occuper à rebâtir leur maison, leur avoir, leur terrain ou même enterrer leur(s) mort(s). Le vagabond ignorait si le nouvel arrivant se proposait de l'aider ou s'arrêtait simplement là mû par la curiosité. Peut-être qu'une fois les renseignements prit il lui donnerait un avis et partirait vaquer à ses affaires.

"Peut-être faudrait-il laisser un avertissement sur ce pont pour ceux qui y passent, personnellement je connais bien d'autres chemins ..." Mais pas tout le monde. Oz émettait plus une réflexion qu'une question, bien entendu il se pouvait que l'autre partage sa vision des choses, caustique ou non. Chacun ses décision et ses priorités, il ne se mêlait pas des choix des inconnus, tant que ça ne mettait pas sa propre vie en danger ou celle de ses proches. Ces jours-ci le voyageur se sentait, se croiyait beaucoup plus blasé qu'il ne le devrait, mais parfois l'humain le déçoit. Ou alors serait-il désappointé de sa propre personne à errer de la sorte sans véritable but, parce qu'il n'a pas su convaincre un enfant de sa bonne foi ?


Dernière édition par Ozvan Hickok-Cannary le Lun 14 Nov 2016 - 17:29, édité 1 fois
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 243 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 30

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Mer 7 Sep 2016 - 19:25
    Tu ne sais pas quoi penser de ce qu'il fait, parce que tu trouve ça tellement absurde, tellement. Pourquoi agir de la sorte ? C'est tellement bête, pourtant, il semblerait que l'homme possède une réelle envie de faire quelques choses en agissant de la sorte. Mais ce qu'il fait est parfaitement inutile à tes yeux. Tu n'es pas encore vraiment énervé, mais peut être que ces réponses te feront cet effet là, tu sais qu'il t'en faut très peu avant de sortir de tes gonds. Alors tu l'écoute, et en l'écoutant, tu te rends compte de l'absurdité de ces propos et de ce qu'il est vraiment. Pourquoi s'amuser à commencer quelques choses qu'il ne maîtrise pas et qu'il est incapable de terminer par dessus le marché ? C'était au dessus de tes forces de le comprendre. Tu n'aurais même pas commencer cela si tu ne savais pas comment cela fonctionnait. Tu es devenu habile avec le temps, parce que cela fait plusieurs années que tu dois te débrouiller seul dans la forêt pour tellement de choses. Est ce que tu serais capable de consolider le pied de ce pont là ? Sans doute que cela est dans tes moyens oui, mais est ce que tu le veux vraiment ? Cela est une autre question plus épineuse. Le tremblement de terre a affecté beaucoup de monde, tu n'y a pas échappé, un de tes abris a été endommagé, tu as du le réparer pendant plusieurs jours, pour un résultat qui te convenait mais pas aussi bon que précédemment. Tu n'espérais pas d'autres répliques pour le moment en tout cas. Le pilier du pont n'était donc pas en bon état, mais pour toi, c'était suffisant pour que l'on puisse y passer dessus. Au pire, comme l'homme disait, il y avait bien d'autres chemins pour passer de l'autre côté.

    " Pourquoi commencer quelques choses que vous ne finirez pas ? Vous pouvez vous amuser à mettre un avertissement sur la fragilité du pont, mais je ne suis pas persuadé que celui-ci restera longtemps en place, mais vous faites comme vous le désirez. "

    Tu ne t'énervais pas encore vraiment contre lui, non, pas vraiment, mais ton ton devait lui faire comprendre certaines choses à vrai dire, comme l'absurdité de ces paroles, de ces faits et gestes. Non seulement, il tentait bien vainement de consolider le pont, mais devant le travail à accomplir, il se disait que peut être il était mieux de laisser un avertissement quand à sa fragilité. Cela t'avait fait rire en tout cas, parce que celui-ci ne resterait pas là très longtemps quoiqu'il fasse.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4959 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Sam 15 Oct 2016 - 23:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adriel & Oz

Aujourd'hui les rayons du soleil ne frappaient pas trop fort à travers la canopée, et le Rahjak déambulait sans véritablement de but. Il cherchait à passer le temps, afin de le combler vite, puis de terminer certaines affaires. Alors il erra prêt de la rivière au cas ou il découvrirait quelque chose d'intéressant. Et il buta sur le pont dans un assez mauvais état, mais il ne se sentait pas assez spécialisé pour décréter si il tiendrait ou non sous le passage humain. Un ou deux, oui sans doute, mais peut-être que plus changerait la donne. Bref il décida d'aller voir de plus prêt recueillant quelques cailloux dans l’éventuelle idée ou ça pourrait servir. Puis il examina un des pieds qui soutenait ce passage au dessus de l'eau. Rien que de très joyeux. Dans certains interstices il tenta d'y placer quelques rochers, à savoir si ça aurait pu faire support. Et soudainement arriva un inconnu qui lui rappelait quelques souvenirs vagues. Alors le voyageur n'étant pas d'humeur agressive lui adressa la parole. Mais il semblait qu'il se trouvait face à un être caustique. Cependant lui se moquait qu'on approuva ou non ses gestes. Il les posait, et comme il ne se prenait pas pour dieu il n'estimait pas forcément tout faire bien.

Oz se tourna donc vers le jeune homme à qui il ne devait absolument rien. le contraire s'avérant tout aussi vrai, et se demanda quelques instants s'il devait répondre à sa question. Mais il n'estimait pas avoir à se justifier de quelque manière que ce soit. Après si l'individu s'y connaissait, il lui porterait assistance si besoin, avec joie, ou le regarderait agir pour apprendre. Sinon il ne voyait absolument pas ce que lui apporterait des diatribes agressives avec ce dernier. Après la vie de Oz ne changerait pas si ce terrien l'appréciait ou non. Chacun s'oublierait probablement une fois qu'ils se sépareraient. De plus qui prétendait qu'il ne finirait pas ? Lui peut-être en répondait de façon distraire et peu compréhensible. "Oui ça m'étonnerait en effet qu'un avertissement face long feu" Un point sur lequel son interlocuteur ne pouvait qu'être approuvé. Le vent, la pluie, celui qui passerait le lire mais ne le remettrait pas en place, trop d'incertitudes pour compter la dessus. Le mieux restait comme pensé au début, de tâcher de le consolider de façon temporaire le temps d'aller chercher une connaissance pouvait lui prêter main forte.

"Je connais quelqu'un qui saurait le renforcer pour un bon moment, mais il faudrait réussir à faire tenir ce pied le temps que j’aille le chercher" Déclara le vagabond pour passer à quelque chose de plus constructif que ses élucubration du départ, ou pinailler sur l'intelligence de ce que chacun pouvait dire ou non. "J'imaginais que si on pouvait remplir les brisures creusées par les mouvements fous de la terre il y a quelques jours ça pourrait le retenir juste assez pour que je puisse prévenir cette personne..." Termina t'il sur un ton tranquille. Et après celà il pourrait reprendre son chemin tranquille pour continuer à s'occuper de ses propres affaires.
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 243 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 30

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Mer 19 Oct 2016 - 16:36
    Tu te demandais en vérité ce que le type faisait vraiment ici. Il ne semblait pas du coin, tu ne l'avais jamais vu, du moins pas dans tes souvenirs, mais il peut suffire que tu sois à proximité des calusas pour que lui soit à proximité des pikunis et inversement sans que votre route ne se croise véritablement, c'est comme ça que fonctionne. Parfois tu es dans le même périmètre mais tu ne vois pas la personne parce que ton esprit est concentré sur quelques choses d'autres, rien de plus. C'est étrange, mais en tout cas, les propos de cet homme n'étaient pas très cohérents. Visiblement, il ne s'y connaissait pas bien en construction. Tu n'étais pas non plus un maître en la matière, mais tu savais que mettre des petits cailloux dans les fentes ne sera pas suffisant. Mais avais-tu seulement envie d'aider ce bon à rien ? Tu te posais sérieusement la question, parce que tout simplement cela ne te semblait pas logique, parce que ta logique est bien différente de cela. Est ce que c'est la tienne qui sort de l'ordinaire, ou la sienne qui n'est pas bonne ? Tu ne te posais pas vraiment la question, parce que le sens pratique des gens devient de plus en plus aléatoire malgré tout ce qu'il y a dans la nature. L'homme semblait savoir pertinemment qu'un avertissement ne suffirait pas, pourtant, il y avait pensé, chose qui te dépassait un peu. Pourquoi penser à des choses qui s'avèrent totalement inutiles ou presque ? Peut être pour faire bonne figure, ou pour se donner bonne conscience, pourtant, cet homme n'était en rien à l'origine du délabrement du pont pour cela alors tu ne comprenais pas vraiment.

    " Il faut faire plus que de remplir les trous qui se sont formés. Les petits cailloux que vous tentez de mettre ne suffiront pas, cela reviendrait au même que si vous n'y aviez rien mis. Il faut tenter de colmater tout cela avec des choses solides. Mais il faut remplir tout l'espace dans le bon ordre. Il faut d'abord y mettre les plus grosses pierres que vous pourrez trouver, puis de plus petite avant d'y mettre du sable ou un contenant fin pour colmater et rendre solide le tout. "

    Tu n'es pas un expert, mais dans ton enfance, on t'a raconté comment remplir de façon optimal un bocal. Ce n'est pas en mettant en premier les petits cailloux que tout cela est optimal, mais bien d'abord les gros, puis les plus petits, puis le sable afin que tout puisse rentrer. Il en va clairement de même pour le pilier de ce pont qui sera ainsi plus solide avant que l'on ne puisse y mettre ce que les anciens appelait du mortier, ou du ciment, voire de la chaux. Mais sans doute que l'ami de cet homme saura y faire convenablement sans que tu n'intervienne réellement dans ce qui, au final, ne te regardait pas vraiment.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4959 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Mar 22 Nov 2016 - 23:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adriel & Oz

Cette année ne portait pas Ozvan dans son cœur. Cette vengeance qu'il souhaitait perpétrée l'été dernier pesait comme un poids lourd et invisible sur sa poitrine. Les quelques mois de sursis gagnés à voyagé avec Laserian s'envolèrent dès son retour. Fuir les blessures ne les rendaient que plus béantes au retour. Généralement posé, réfléchi, calme - en  dépit de sa cyclothymie habituelle et plus ou moins contrôlée -, la rencontre avec Radoslav sembla mettre le feu aux poudres. Il revint vers à ses sources à la fois pour une promesse mais aussi retrouver l'homme qu'il pouvait être. Sauf que ça ne marchait pas comme ça. Les disparitions s'enchaînaient, ainsi que les catastrophes et il lui semblait au vagabond se trouver sur la berge à regarder tout le monde se noyer. Sans intervenir. Le pouvoir. Le vouloir. Alors cette histoire de pont il l'utilisait en parti pour s'occuper l'esprit. Et quant au reste il manifestait une réelle inquiétude pour le problème. Sauf que le Rahjak ne se sentait pas les épaules pour le résoudre entièrement. Vint cet homme, inconnu qu'il avait probablement du croiser une fois ou deux dans les années précédentes. Sans échanger la parole ou même porter un regarder intéressé envers lui. Dans la vie beaucoup d'êtres demeuraient des anonymes parce que le moment ne se prêtait pas à plus de complicité.

N'y étant porté ni l'un, ni l'autre, ça n'aidait pas à développer quoi que ce soit. De bon, ou de mauvais. Peut-être l'autre va t-il l'insulter mais au point ou il se situait en ce moment, il s'en moquait royalement. Et puis non, ce terrien lui fournissait des explication plus que claires et logiques. Certes il procédait mal et bêtement. Il le savait, pouvait le reconnaître mais à quoi servirait d'en faire un discours.
"Ah oui c'est beaucoup plus malin comme ça" Pourquoi faire le fier ? Et le pire au fond restait qu'il connaissait malgré tout un peu cette technique, ne s'était-il pas bâti des huttes dans le désert, presque de la même façon. Vraiment il faudrait qu'il aille faire une somme pour récupérer un esprit plus clair et affuté. "Alors" Le vagabond s'exprimait tout haut, non qu'il ne pensa que l'autre eut particulièrement envie de savoir son emploi du temps, mais néanmoins il lui rendait l’amabilité de son explication. Sans façons. "Je vais donc rassembler les plus rochers par ici" continua t-il en mettant en branle sa carcasse encore douloureuse du souvenir de ce tremblement de terre. Ainsi se mit-il à choisir les pierres les plus adéquates à utiliser pour en faire un petit monticule. "Ensuite j'irais chercher mon ami pour qu'il puisse faire le nécessaire ... en espérant qu'il n'arrivera pas un incident d'ici là" Parce que non il ne pourrait pas se dupliquer en deux. Il faudrait prendre le risque de partir un petit moment.

Alors qu'il continuait ses petits aller-retour, un bruit de sabot se fit entendre. Le voyageur se releva pour voir sa monture se ramener avec ses besaces sur le dos. "Ah te voilà toi !" remarqua t-il avec un sourire amusé. Ce cheval s'amusait régulièrement à lui fausser compagnie pour revenir quand ça lui chantait. Une vraie tête de mûle. "Si jamais vous cherchiez quelque chose de précis il, je fais aussi pas mal de trocs" On ne sait jamais, l'autre pourrait trouver quelque chose d'utile pour lui. Mais ça pouvait tout aussi bien ne pas l'intéresser parce qu'il se suffisait à lui-même.
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 243 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 30

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Jeu 1 Déc 2016 - 16:12
    L'homme en face de toi ne semblait pas être le plus malin du monde, mais pour le moment, tu étais assez calme avec lui, comme si finalement tu avais compris que cela ne servirait à rien de t'énerver contre lui parce que de toute façon, il ne pourrait pas mieux faire que ce qu'il faisait actuellement. Tu ne savais pourtant pas ce qu'il avait pu vivre pour penser de la sorte, peut être qu'il était malade psychologiquement parlant, pour ainsi dire, ou qu'il avait connu des pertes ces derniers temps. Tu te fiches cependant bien de ce qu'il a pu lui arriver, ce n'est pas ton ami, et il ne faut pas croire que si vous réparez ensemble le pont vous le deviendrez. Tu n'es pas ce genre d'être très sociable pour rester ici pendant des lustres. Ton explication est limpide, logique, tu le sais clairement et lui aussi la trouve très bien on dirait. Il se met alors à réfléchir pour ainsi dire à voix haute comme si tu n'étais déjà plus là, mais cela semble correspondre à sa façon de faire, de se parler à lui-même. Cela te rappelle ce que tu fais parfois toi aussi, comme si cet homme était un solitaire dans l'âme et que la seule personne qu'il croise régulièrement n'étais que lui-même. Il se mit donc en quête de pierres plus imposantes pour combler les trous les plus gros, avant de pouvoir y glisser des cailloux afin que les enclaves disparaissent presque. Bien entendu, cela ne se fera pas aussi facilement, mais il semblait compter sur son ami pour l'aider. Qui était-il ? Est ce que c'était un ami imaginaire qu'il s'était inventé ? Tu ne saurais dire, c'est alors qu'il cheval arriva dans leur direction. Etais-ce de lui dont il parlait depuis quelques instants ? Un cheval capable de faire de la construction ? Cela n'avait absolument aucun sens, mais l'homme devant toi pouvait être dérange de l'esprit, et penser qu'un cheval pourrait faire l'affaire pour l'aider. Mais sans doute parlait-il de quelqu'un d'autres, tu en avais presque la certitude finalement. Le cheval avait sans dû faire un petit tour non loin de là pour brouter un peu d'herbe avant de revenir en direction de son écuyer. Si cet homme était solitaire, il ne posséderait pas de cheval, ce n'est clairement pas possible, à moins qu'il ne se soit amusé à le troquer contre d'autres choses. Si tu avais un cheval, tu le garderais l'été, et l'hiver, tu te verrais dans l'obligation de le tuer pour te faire un peu de nourriture. Si le cheval pouvait survivre au froid de l'hiver, ce n'est pas sûr que toi tu y survive, parce que c'est une source de nourriture non négligeable quand on y pense. Le terrien te dit qu'il fait pas mal de trocs et que peut être il pourrait me proposer des choses intéressantes.

    " Cela dépends de ce que vous avez à me proposer à vrai dire, peut être que vous avez des choses qui pourrait me convenir. Qu'avez-vous donc ? "

    Tu lui poses la question même si dans l'immédiat, tu n'aurais rien à lui donner en échange, en dehors de l'explication que tu viens de lui fournir sur comment consolider un pont, ou simplement un cours sur la construction basique. Tu attends qu'il te montre ou te propose ce que son cheval a sur le dos pour te proposer des objets.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4959 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU/CAMP : Rahjak POINTS GAGNES : 60

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Sam 31 Déc 2016 - 18:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Adriel & Oz

Cette rencontre se déroulait bizarrement, du moins l'eut-elle semblée pour une observateur un tant soit peu averti. Mais le Rahjak n'y décelait rien d'anormal de son coté, un homme passait, inconnu, un terrien, lui parlait et lui il répondait. Après ce dernier resterait, l'aiderait ou s'en irait, ça dépendait que de lui. Oz ne jouait jamais les curieux, ou rarement en ce qui concernait les nomades. Et pour lui l'étranger en semblait un, après, il se pouvait très bien qu'il se trompa mais l'arrivant lui mettrait alors les points sur les i si besoin. Nul besoin pour le voyageur de tout savoir. Lui-même ne désirait pas se dévoiler au premier venu. Non qu'il pu avoir un jugement particulier sur Adriel, a part le fait qu'il sembla comme lui plutôt un voyageur qu'un sédentaire. Surtout parce que le voyageur se rendait dans les villages et pouvait mettre un souvenir sur ceux qu'il rencontrait au dehors. Et que pour celui-là rien ne lui revenait à la surface. donc probablement un ermite solitaire, s'il ne se déplaçait pas beaucoup. Et qui devait particulièrement bien dissimuler sa demeure. Un bon point pour lui. L'homme du désert n'imaginait pas soulever autant de questions dans l'esprit de son interlocuteur.

Tranquillement alors qu'il ramassait les plus grosses roches il s'en alla vers Emzelt son appaloosa puis ouvrit les deux sacoches qui s'y trouvaient. Moins remplies qu'a l'habitude. Mais un peu avant il avait approvisionné Amaryllis en diverses fournitures pour encourager son don pour le dessin. "j'ai quelques livres, des outils divers, des fioles, un peu d'alcool, quelques gourdes, de la corde ... Diverses choses, a voir si vous cherchez un truc en particulier je pourrais toujours me le procurer" L'éclaireur ne prononçait pas le mot *Essayer* car il aimait à croire pouvoir réussir chaque fois à contenter son client potentiel. En réalité pour cette fois, il n'attendait pas vraiment quoi que ce soit en échange, il estimait que le renseignement - éclaircissement - donné par l’homme se suffisait en lui-même. Oz flatta doucement la crinière du jeune étalon que lui avait offert depuis peu Eon pour remplacer la perte de ELLE offerte à Laserian, mais désormais aux mains de Liam. Puis le Rahjak attendit patiemment que l'homme vint voir si il découvrait un objet utile ou non. Bien entendu il se pouvait qu'il ne fut pas intéressé, certains se suffisaient amplement à eux-mêmes. Par exemple lui Ozvan ne troquait que par plaisir parce que tout nouvel objet lui procurait une envie.

Celle de découvrir son histoire, celle que lui raconterait celui qu'il tendrait en ses mains par ses failles, ses cassures, sa couleur ou la rouille envahissante qui le masquait. Mais ça il n'en parlait jamais à personne, ça restait personnel, de plus on l'eut probablement prit pour un fou, non pas qu'il se préoccupa de ce qu'on pensait de lui. Surtout Oz ne voulait pas que ça entrava sa liberté, seule chose qui comptait réellement désormais pour lui ! Un brusque coup de vent remua soudainement les quelques feuilles qui ornaient le sol. Plusieurs cailloux se détachèrent du pont tombant avec un plouf retentissant dans la rivière alors que la terre semblait vibrer à nouveau. L'homme du désert souleva la tête se remémorant le bruit d'un troupeau au galop ayant précédé le tremblement de terre, il tendait l'oreille tout en murmurant "Encore ?" Ou simplement un orage. Cette fois-ci il se tenait prêt, enfin il l'imaginait, cependant si la terre se craquelait sous ses pieds à part être rapide et adroit il ne voyait pas d'autres manières de procéder. Visiblement dans ce cas on ne pouvait pas prévoir grand chose !

Spoiler:
Bon réveillon et bonne Anne 2017 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 243 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 30

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

le Ven 10 Fév 2017 - 0:15
    Il te propose des objets, des choses qui pourraient te convenir peut être, et tu ne diras pas non à certaines fournitures que tu as du mal à trouver en pleine nature. Tu sais bien qu'elles y sont rares, alors tu vas souvent voir du côté des pikunis ou des calusas pour en trouver plus facilement même si tu ne veux pas abuser de leur bonté. Tu trouves toujours un arrangement pour que ce que tu veuilles ne leur coûte rien ou presque rien mais là, tu ne connais pas cet homme, alors s'il te propose quelques choses, tu ne pourras rien lui donner mais peut être estime-t-il que ton explication à propos de comment consolider le pont était suffisante pour te donner quelques choses, un objet contre une information, cela te convenait parfaitement, parce qu'au final, c'était toi qui en était le gagnant, et tu ne pouvais pas le dénigrer. Il se rendit donc auprès de son cheval pour en sortir quelques babioles. Les livres qu'il pouvait avoir ne 'intéressaient pas du tout, tu n'as pas envie de lire quoique ce soit, ton imagination est assez fertile, tes propres aventures sont un roman suffisamment fou pour que tu puisse toi même t'amuser à écrire, mais tu n'en avais pas l'envie, même si tu en avais le temps cependant. Tu pourrais le faire, écrire ta vie, ce qui s'est passé depuis que tu n'es plus du côté des athnas mais cela ne servirait à rien du tout, vous n'êtes plus dans l'ancienne civilisation, celle où les gens célèbres écrivaient leur vie et où les bouquins se vendaient à des milliers d'exemplaires fraîchement imprimés par des presses incroyablement grande. Enfin, c'était ce que tu avais entendu, tu n'en avais jamais vu à l'oeuvre à vrai dire. Mais dans tout ce qu'il avait, tu lorgnais sur une gourde, ainsi que sur quelques mètres de cordes, cela pourrait toujours te servir, même si ce n'était pas vraiment le cas dans l'immédiat.

    " Si cela vous convient, je vous prendrais bien cette gourde ainsi qu'un peu de corde. Je ne vois rien d'autres qui me paraisse utile dans l'immédiat. "

    Et tu lui faisais un maigre sourire comme pour l'encourager à te donner cela avant sans doute de t'en aller, de partir d'ici, pour le laisser se débrouiller avec ce pont qui de toute évidence ne s'écroulerait pas encore, pas tout de suite. Il est là depuis des années, depuis longtemps alors pourquoi tomberait-il n'est ce pas ? Tu étais sur le point de le laisser lorsqu'une petite secousse se fit sentir, comme les dernières fois mais elle semblait lointaine.

    " Bon retour chez vous, je crois que c'est ici que nos chemins se séparent pour aujourd'hui. "

    Emportant avec toi une gourde et sans doute à vue de nez trois ou quatre mètres de corde, tu t'en allais dans la direction d'où tu étais venu au départ. Tu allais voir si ton habitation dans l'arbre était encore là, si elle n'avait pas chu au sol, ou si elle était encore en état de te recevoir. Cela devrait être le cas mais au cas où; la corde que tu avais pu récupérer pourrait te servir.


Spoiler:
Voilà, le topic étant là depuis un petit moment, je le conclus, si cela te convient, je te le laisse archiver. C'est toujours plus plaisir d'avoir à faire avec toi ♥
Contenu sponsorisé

Someone Somewhere on Summertime Empty Re: Someone Somewhere on Summertime

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum