Aller en bas
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty ( terminé ) Human Touch

le Mar 23 Juin 2015 - 18:35
L'herbe verte pliait sous les pas de l'homme du désert qui s'aventurait rarement dans la plaine. Pendant même très longtemps il bouda ces lieux ne se permettant pas de faire du troc chez les Pikunis. Ainsi ses liens semblaient plus volatiles avec ces derniers que ceux qu'il entretenait avec les Calusa ou les Athna. Dernièrement il était retombé sur une vieille connaissance qui lui soutira la promesse d'un retour. Il revenait donc tout en prenant son temps pour ne pas apparaître crasseux après sa longue route. Après une chasse fructueuse, la recherche d'un coin agréable lui accapara une grosse partie de son temps. Quand il se fut enfin décidé pour ce petit coin de plaine à l'orée de la forêt il entreprit de ramasser du bois. Il ne tentait nullement de passer inaperçu, n'étant à priori l'ennemi de qui que ce soit. Après nul ne se trouvait à l'abri d'un mauvais plaisant qui se serait prit pour le roi du monde. De plus le Rahjak se trouvait dans une de ses crises d'humeur qui le mettait de particulièrement bonne humeur et le rendait plus bavard qu'à l'habitude et moins grognon envers les étrangers.

Désormais il arrivait de plus en plus rarement que sa cyclothymie se réveille. Parvenait-il à la maîtrisée mieux que dans sa jeunesse? Lui-même ne pouvait vous répondre car jamais aucun guérisseur, sorcier ou devin ne pu lui venir en aide, ou mettre un nom sur son mal. Heureusement pour lui à coté de certaines démences ça restait léger. Il semblait juste, quand ça se produisait, être un autre que lui-même, inhabituel mais pas dangereux. Plus  dangereux. Ainsi il ne craignait en rien qu'on puisse le découvrir par le flamboiement de son feu commençant à grésiller alors que la nuit tombait. l'éclaireur aurait même été d'humeur à accueillir un voyageur passant par là mais doutait que ça se produise. Comme toujours il laissait libre son cheval qui profitait pour brouter l'herbe à loisir ainsi que mordiller l'écorce des arbres proches. Cette bête il l'avait vu naître, élevée, l'avait choisit en priorité  au coup de cœur et depuis bientôt huit années ils parcouraient les terres ensemble. Certainement ce serait un crève-cœur pour lui quand cet animal rendrait l'âme.

Mais vu l'âge canonique que le quadragénaire atteignait, il se pouvait très bien qu'il fut le premier à passer le pas. Cette idée qui le traversait le figea soudain, le mettant devant cette possibilité comme un fait accompli ou tout proche. jusqu'à alors il y pensait peu, comme une lointaine promesse mais de plus en plus elle se rapprochait et de moins en moins cela lui plaisait. Mais aujourd'hui Oz ne se laisserait pas gâcher le moral alors il entreprit de cuir le jeune sanglier tué plutôt. Il s'activait autour du feu pour se préparer une bonne nuit et pouvoir de bon matin se rendre chez l'habitant auprès duquel il prévoyait de rendre visite. Les ombres dansaient près du feu et une chouette hulula plusieurs fois. Annonce d'une mauvaise nouvelle ou d'un visiteur. Il se frottait les mains ravi par l'odeur de la cuisson de la viande qu'il avait empalée sur une branche qu'il tournait lui même au dessus de la flamme. Il aurait pu la déposée entre deux pierres ce qui n'aurait pas nuit au goût mais son trop plein d'énergie le poussait à bouger plus que de coutume. Il lui sembla capter par l'air des déplacements derrière lui, ce ne pouvait être sa monture dont il voyait la croupe auprès d'un arbre. Il se retourna inspectant Les sombres alentours

« Qui va là ? »


Dernière édition par Ozvan Hickok-Cannary le Mer 28 Oct 2015 - 9:38, édité 1 fois
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1553 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 32

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Sam 27 Juin 2015 - 21:28
Il avait été chez les Pikunis pour du troc, comme d'habitude, à la demande de Dai. Bien loin de s'en énerver, il avait pris ce prétexte pour s'éloigner des siens et voyager. Cela lui permettrait de s'aérer et vider la tête. Plus le temps passait et plus la guerre qui s'annonçait l'inquiétait. Il ne pouvait en parler à personne car il était un guerrier et que son temps viendrait. Il avait été formé en tant que soldat et c'était son devoir de se battre pour son peuple. Bien entendu, ce n'était pas une tâche facile. Gen ne savait plus depuis quand il craignait la guerre qui s'annonçait. A une époque, il aurait été très heureux de savoir qu'une guerre s'annonçait. Faire couler le sang aurait expulsé sa rage. Mais cette rage s'émoussait enfin. Plus il pensait à Parvati et désirait la voir et plus il se calmait. L'homme savait pertinemment que s'attacher à une fille du ciel était tout sauf une bonne idée. Mais il l'aimait, de ce genre d'amour pur et presque enfantin. Un soupir lui échappa des lèvres, il devenait vraiment ridicule. Il passa une main sur son visage fatigué. Il chevauchait depuis des heures. Il était transpirant et il sentait sous lui Yuki qui se fatiguait.

La jument sombre à la double mâchoire due à la radioactivité ronfla des naseaux. Sa seconde mâchoire se trouvait sur la joue gauche et se mouvait d'elle-même sans la principale mâchoire. On avait souvent traité sa monture de monstre, mais le guerrier n'avait jamais pensé cela de son cadeau de mariage. Elle était le dernier vestige de sa vie d'avant, de sa vie avec Enako avant que son épouse ne meure en couche. Penser à sa femme, morte neuf ans auparavant, faisait moins mal. La douleur était toujours présente, mais moins vive, moins forte. Elle brûlait moins son corps. Était-ce le temps qui avait fait son œuvre ou la présence de Parvati ? Peut-être bien les deux. Gen constata que le soleil était entrain de se coucher, il devait se trouver un abri dans la grande plaine. L'idée ne le réjouissait pas des masses et il continua de faire avancer Yuki. Il cherchait un coin à l'abri, un coin qui les cacherait des prédateurs qui rôdaient. Sans prévenir, sa jument s'arrêta net et tendit les oreilles en avant tout en dilatant ses naseaux. Gen ne bougea pas, attentif au langage corporel de sa bête.

Elle avait senti quelque chose et vu son attitude positive, c'était probablement un autre herbivore. L'homme lui laissa les rênes lâches et Yuki partit d'elle-même vers l'odeur, fouettant l'air de sa queue sombre. Le soleil se coucha et il vit le feu. Mais avec le feu, il y avait aussi une odeur de viande. Aussitôt son ventre se rappela à lui, affamé. Gen n'avait pas mangé depuis de nombreuses heures et il savait pertinemment que les herbes dans sa sacoche ne lui tiendraient pas correctement dans le ventre. Il avait oublié de chasser et cela le rendait de mauvaise humeur. Gen laissa sa monture continuer d'avancer et il vit une silhouette, mal, mais il distingua une forme puis entendit une voix. Du bout des doigts, il attrapa les rênes et recula le bassin. Sa monture se stoppa net, attentive. L'archer réfléchissait quoi faire, se dévoiler ? Clairement l'accent de l'homme lui rappelait celui des terriens, donc pas un enfant du ciel. Il décida donc d'être poli, comme l'usage le désirait. Yuki avança dès qu'elle sentit les talons de son cavalier effleurer ses flancs. Gen leva une main en signe de paix.

« Je suis Gen Deng, de la tribu Athna. Je suis un voyageur et toi ? »

Il parlait dans leur langue natale, délaissant l'anglais qu'ils pouvaient apprendre. L'homme avisa le feu, mais ne dit rien. Il portait du cuir léger pour le printemps et avait un arc autour de son torse. Le carquois dans son dos était bien visible. Lentement, il descendit de selle tout en restant prudent. Il n'y avait plus de tension entre les trois tribus, mais il ignorait que l'individu devant lui ne faisait pas parti d'une des trois tribus.

« Ton feu a attiré mon regard. »

Sa voix grave était rocailleuse, mais en rien agressive. Il restait calme, le visage fermé et le regard sombre. Il avait choisi soigneusement ses mots, ne voulant pas que l'autre croit qu'il veuille lui voler ses vivres. Les voleurs existaient, Gen en avait un jour croisé. Comme dans tout monde, les méchants existaient. A voir qui il avait réellement devant lui.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Jeu 2 Juil 2015 - 16:21
La voix fusa dans l'air couvrant un instant le grésillement du feu alors que l'homme s'avançait tout en montrant qu'il ne souhaitait que la paix. Ce nouveau arrivant montait un cheval de belle allure à l'étrange tête qui attira le regard de L'homme du désert. Il ne le trouvait pas effrayant connaissant les effets de la radioactivité. Il se dit même que cela ferait de la compagnie pour le sien qui se baladait non loin derrière. Le nouveau venu s'était exprimé dans un dialecte terrien que comprenait bien Le rahjak. Quittant l'animal ses yeux se dirigèrent vers le Pikuni pour se rendre compte qu'il ne lui rappelait personne, et que donc il y avait peu de chance qu'ils se fussent croisés avant. Son humeur se trouvant dans un cycle positif, bon, actif et joyeux il se senti ragaillardi d'avoir quelqu'un avec qui échanger. L'immense sourire qui illumina alors son visage se révélait donc une rareté, mais cela Gen l'ignorait. Ainsi au premier abord Oz pouvait lui sembler particulièrement - étrangement par les temps qui couraient - Accueillant. L'éclaireur finalement lui donna une réponse.

« Voyageur comme toi, mais je viens du désert ou l'on me nomme habituellement Ozvan  »

A la dernière remarque du Voyageur, le presque cinquantenaire se retourna vers les flammes. Le fumet de sa viande semblait juste à point, et pour éviter que cela brûle il le retira du coin le plus chaud, tout en le laissant à porté pour que ça ne refroidisse pas. En effet il n'avait pas fait en sorte de dissimuler son feu. Il voulait en profiter pleinement ce soir. Dès le départ l'idée d'une éventuelle compagnie lui sembla agréable. Aussi, sans méfiance aucune, ce qui le caractérisait pourtant habituellement, il revint vers Gen lui offrant d'un geste généreux le campement. Une invitation silencieuse en quelque sorte mais qu'il souligna de la voix dans le cas ou l'homme ne l'interprèterait pas de la bonne façon.

« En effet je crois que ce feu était bien visible de loin  »  explication un peu mystérieuse, sous entendant que ce n'était pas tout à fait innocent. « Venez vous réchauffez à coté si vous le souhaitez et partager mon repas, il y en à trop pour moi tout seul  »

Habituellement quand le Rahjak parcourait la rivière, à la sortie du désert, puis la forêt ou les plaines, il se trouvait toujours un ou deux loups sauvages pour le suivre. Habitués aux déplacements de cet homme, et sachant qu'ils auraient une part de son repas ils ne se montraient pas agressifs envers lui. Cependant leur jolis museaux exploraient certainement d'autres paysages ce soir. Ainsi ne mentait-il pas, mais si cela ce fut révélé faux Il aurait mangé moins pour profiter d'un peu de compagnie inattendue. Curieuse et tranquille sa bête s'avança au milieu du campement improvisé reniflant vers les nouveaux venus. Visiblement elle était plus intéressée par ce qui le portait que Gen.

« En plus vous ferez deux heureux  » commenta Oz tout en désignant un récipient « Il doit même rester un peu d'eau si votre monture à soif  »

Cette amabilité, cette générosité pouvaient paraître suspecte. Aurait-il été un peu plus lui-même que l'homme du désert eut répondu plus que  brièvement sans convier qui que ce soit à venir profiter de sa chasse et son feu. Bien sur si l'étranger s'était enquit d'un peu de nourriture, ou de chaleur sans doute aurait-il grogné, puis tendu un petit morceau. Et encore. Tout aurait dépendu de la façon dont il aurait perçu Gen. Mais aujourd'hui ressortait le bon, caché au tréfonds des déchirements vécus tout au long de ces années. Pour le voyageur il serait l'instant d'une nuit, la meilleur vision de lui-même.  Peut-être ne se croiseraient-ils que cette unique fois et Gen garderait en mémoire un Ozvan qui ne correspondrait pas à celui que les autres connaissaient.

« Avez vous  fait une longue route Gen ?  » Questionna alors le Rahjak pendant qu'il préparait une place pour ce dernier alors qu'il n'avait encore pas donné son accord.

Le hululement d'une chouette se fit entendre, ainsi que du mouvement dans les herbes. Quelque lapin ou renard lui faisant la course sans doute. La vie nocturne se réveillait les envahissant de son histoire secrète, calme, mortelle pour certains et parfois agitée. Debout au milieu de la lumière fantasmagorique des flammes L'éclaireur silencieux attendait ce que son vis à vis déciderait.
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1553 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 32

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Dim 9 Aoû 2015 - 22:28
Gen fut heureux d'entendre une langue qui était la sienne. Il était depuis de nombreuses heures seul et même s'il appréciait sa jument, la solitude commençait à le peser. Le désert ? Serait-il un Rahjak ? Il n'osa pas poser de questions car selon lui ce n'était vraiment pas poli d'interroger les gens. Peut-être que l'inconnu lui raconterait plus tard. Au moins il se sentait accueilli et pas rejeté. Il toisa le feu et hocha la tête.

« Merci pour votre accueil. »

Il s'approcha calmement. La chaleur qui en emmenait lui plaisait bien. Son attention fut attirée par un cheval qu'il vit. Il avait donc affaire à un autre cavalier ? Un sourire étira ses lèvres fines. Il ne fallait pas plus pour l'apaiser. Sa jument s'avança à son tour, caracolant joyeusement en voyant un être de la même espèce qu'elle. Gen ne l'avait pas attachée car il savait qu'elle ne s'éloignerait pas, qu'elle reviendrait toujours. Pour l'avoir depuis pouliche, il savait qu'il ne la perdrait pas, sauf à travers la mort ou la maladie. L'eau proposée lui fit chaud au cœur et Gen se redressa pour aller chercher le récipient. Il s'approcha de sa jument, mais avant de lui donner l'eau, la renifla. Rien de suspect, il en prit même une gorgée. Un cavalier faisait tout pour sa monture selon lui, même goûter une eau qui pouvait vous paraître suspect. Il mit le bol entre ses mains et laissa sa jument s'approcher.

« Ne le prenez pas mal. »

Il garda le bol entre ses mains, laissant Yuki s'abreuver tout en lui effleurant le chanfrein d'une main. Ils ne pouvaient rien leur arriver de mal tenta-t-il de se convaincre. Après tout, ils étaient avec un cavalier et sa monture, dans ces conditions, que pourrait-il arriver ? Gen était bien tombé. Quand sa jument se retira, il se recula et alla poser le bol pour retourner contre le feu. Il appréciait l'amabilité de l'autre homme qui souriait alors que lui gardait un visage froid. Ce n'était rien contre lui, il était ainsi. Il était froid au fond de son être, il n'y pouvait pas grand-chose, c'était ainsi. Gen tentait de faire des efforts, bien entendu, mais ce n'était pas du tout aisé, bien au contraire. Mais il savait qu'il se débrouillait bien mieux que quelques mois en arrière. Il était bien loin de se douter qu'il donnait le meilleur de lui-même en ce moment, comme Ozvan. L'archer avait parfois rencontré des voyageurs désagréables, mais là il fallait bien avouer que ce n'était pas du tout le cas.

« Je viens depuis la tribu des Pikunis. Je me dirige vers les montagnes et vous ? »

Il le regarda, n'osant pas demander un bout de viande. Il attendait que son hôte partage la nourriture. Après tout, le montagnard avait encore de la tenue mine de rien et si on pouvait en douter de prime abord.

« Votre cheval, comment se nomme-t-il ? »

Les gens qui ne s'intéressaient pas aux chevaux ignoraient ce genre de subtilité. Mais ils étaient entre cavaliers et cela brisait la timidité qu'on pouvait avoir. En tout cas Gen se sentait particulièrement à l'aise. Pas non plus au point de livrer sa vie intime, mais tout de même.

« Merci en tout cas de votre hospitalité. »

Et il était sincère. Il avait bien remarqué que l'homme ne réagissait pas à la différence physique de Yuki et cela lui plaisait bien. Généralement les gens faisaient des remarques. Les animaux ou êtres frappés par la radioactivité devaient être tués ou isolés. Mais Gen avait refusé de faire cela pour Yuki, elle ne poulinerait jamais, mais la tuer, non. Il l'aimait trop. Jamais il n'aurait pensé que ce « simple » cadeau de mariage le toucherait autant dans son âme. Le cavalier était complètement dans la contemplation de sa monture, pensif. Elle faisait remonter des souvenirs.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Dim 23 Aoû 2015 - 15:02
Dans la nuit on pouvait entendre le feu crépiter entre les paroles des deux hommes mêlées aux bruits de sabot de leur monture. Une bonne odeur appétissante se répandait dans l'air. Et le Rahjak bien que solitaire se montrait particulièrement accueillant. Le sourire qui envahissait son visage, visible sous la barbe un peu grise,l' illuminait  de façon étonnante. Ceux qui le connaissaient, l'auraient à peine reconnu, Car l'expression du voyageur découvrait une beauté plus profonde, souvent cachée. Sa figure usuellement indéchiffrable pouvait presque se lire à livre ouvert. Certains auraient prié pour le voir un jour ainsi mais les humeurs dont il souffrait ne s’annonçaient jamais. Perpétuellement en mouvement, les plus chagrines triomphaient généralement. Mais pas aujourd'hui. Pas cette soirée là. D'autant plus que Gen traitait sa jument de la même façon dont s'y prenait  Oz avec la sienne. Il laissa faire l'invité inattendu sans s'interposer. son oncle, longtemps avant, lui enseigna qu'on ne se met jamais entre un cavalier et sa monture. Dans ce cas particulier il ne voyait pas pourquoi il se serait inquiété. D'ailleurs tout comme Gen, la sienne circulait en liberté, et curieuse vint se joindre à eux? faisant connaissance avec la nouvelle venue.

« Ne me remerciez pas, l'endroit appartient à tout le monde, il n'y à pas non plus de raison que je prenne mal la façon dont vous vous préoccupez de votre jument  » Puis les montrant du doigt «Je crois bien que nous n'aurons pas besoin de nous préoccuper d'elle pour ce soir »

L'homme du désert normalement restait plutôt froid, tout comme le guerrier, aussi eut-il vite fait de voir que ce dernier produisait maints efforts pour tenter d'offrir un air joyeux. Malgré la cyclothymie faisant son effet, le voyageur savait en général garder les pieds sur la terre ferme. Aussi  l’éclaireur pouvait voir derrière les visages, ou les actions. Ses longues années de vagabondage lui apprirent énormément. Bien que pour lui la bonne humeur semblait de mise, il pouvait comprendre que ce ne fut pas pareil pour tous. Aussi il tendit une assiette de fortune à l'homme qui se trouvait en face de lui, pour qu'il puisse profiter de la bonne viande, ne sachant qu'il répondait à une de ses envies non formulées tout en ajoutant

« Je vous en prie rassurez vous, il ne vous arrivera rien, j'ai parfois certains moments ou je suis de trop bonne humeur, je ne peux me contrôler. Mais surtout ne vous forcez pas, je ne m'en formaliserais pas. » Finissant cette phrase il mordit à belleS dents dans sa nourriture bien chaude. Tout en réfléchissant à la question que cet homme, parfaitement bien éduqué, il fallait le reconnaître, venait de lui demander

« les pikunis, oui je connais bien une femme qui habite par là  » Oz Venait de retrouver, mais tout à la fois de quitter à nouveau Grace. Il se pouvait que cette rencontre, ce baiser activa la particulièrement bonne humeur qui le parcourait « Vous allez rendre visite aux Athnas ? mon plus vieil ami se trouve par là. Quant à moi   » il marqua une légère pause sachant que sa tribu ne faisait pas partie des plus appréciées « Je suis un Rahjak et je parcours les plaines, et les villages pour faire du troc. Mais je me rend présentement chez les calusas pour retrouver ma nièce et s'assurer que son père la traite bien »

Le vagabond se montrait très précis dans sa réponse, il ne pensait pas avoir à cacher quoi que ce soit, il se trouvait aussi enclin à répondre plus facilement qu'a l'habitude . Habituellement il ressemblait à une tombe. De plus quand la conversation se tourna vers les chevaux il en éprouva une grande joie car son alezane partageait sa vie depuis fort longtemps. Ce fut plus que de on cœur qu'il évoqua ce coté des choses. Comme le pensait Gen, il fallait faire parti du club très privé des cavaliers, pour comprendre l'importance de tout cela dans leur vie. « Elle tout simplement, je l'ai choisie poulain, elle reste libre de me suivre et ne m'a jamais déçu, c'est une courageuse car elle parcourt les routes depuis plus de  huit ans avec moi sans se plaindre. Et la votre, quelle est sa petite histoire ? » l'homme du désert ne posait pas la question pour meubler la conversation. NON Dans le ton, le regard, l'attitude on voyait que ça l'intéressait réellement. Tout de suite il avait été à même d'apprécié la relation qui existait entre yuki et Gen , ce qui le charmait.
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1553 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 32

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Dim 30 Aoû 2015 - 20:56
Gen était comme un père envers son enfant et il tourna la tête vers Yuki. Non, il n'aurait pas à se préoccuper d'elle. Chaque fois qu'il la regardait, il croyait voir le reflet d'Enako. Son épouse était morte neuf ans auparavant, mais voir la jument noire comme l'ébène lui rappelait sa défunte épouse. La jument redressa le museau à cet instant et le toisa. Parfois Gen avait l'impression de voir Enako dans ses yeux marrons. Les esprits existaient, alors qu'est-ce qui empêcherait Enako de veiller sur lui à travers leur cadeau de mariage ? Un léger sourire traversa son visage tandis qu'il attrapa l'assiette tendue. Il l'écouta calmement parler de sa bonne humeur.

« Vous souffrez d'une maladie ? »

Les maladies existaient, mais ne portaient plus les mêmes noms qu'à l'époque. On ne savait plus les soigner comme autrefois et on partait souvent du principe que certaines maladies étaient l'effet des esprits. On les guérissait avec des plantes ou avec l'aide d'un shaman. Tant qu'Oz ne lui faisait aucun mal, Gen s'en fichait bien de ce qu'il pourrait avoir. De manière générale, il ne s'occupait de personne, sauf quand on l'emmerdait. La tranquillité, c'était tout ce qui comptait à ses yeux. Il avait énormément besoin de tranquillité pour son âme dévastée. Gen sortit un couteau de sa poche et approcha son assiette de la viande qui rôtissait. Calmement, il s'en coupa une longue lamelle qu'il laissa choir dans l'assiette. Du bout des doigts, il le porta à sa bouche et arracha un bout vivement. La viande était bonne et son ventre vide gronda de plaisir. Il se sentit tout de suite mieux et mastiqua avec énergie. Il leva les yeux vers Oz, ignorant qu'il parlait de Grace. Il n'avait croisé qu'une fois la rousse, mais son caractère de feu avec celui de l'homme aux traits asiatiques ne collait pas du tout.

L'archer avait toujours eu un tempérament de feu et pour s'entendre avec lui, il valait mieux être quelqu'un de calme. Naturellement, la conversation s'orienta vers les Athnas et quand Oz l'informa qu'il venait de la tribu Rahjak, Gen resta silencieux quelque instant. Il avait entendu parler de cette tribu du désert et se demanda un instant si c'était vrai tout ce qu'on racontait sur eux.

« Je viens de la tribu Athna, j'y suis un natif. Comment se nomme votre ami ? Est-ce vrai ce qu'on raconte sur la tribu Rahjak ? La chaleur qui y règne ? »

Et les esclaves… Mais il ne le demanda pas. La notion d'esclave lui semblait terriblement ridicule, mais il ne préférait pas se lancer dans ce sujet. Il n'aimait pas débattre. Gen n'était pas quelqu'un qui appréciait avoir tord, alors il préférait se taire et éviter les sujets épineux. Il se demanda un instant pourquoi la nièce d'Oz était chez les Calusas, mais il ne demanda rien car cela ne le regardait absolument pas. Sa règle d'or était clair, tenir sa langue sinon cela finissait forcément mal. L'inconnu avait beau paraître sympa, ils ne se connaissaient pas du tout en réalité. Naturellement, entre cavaliers ils se retrouvèrent à parler de leurs montures respectives. Il regarda la jument qui se nommait Elle. L'histoire était simple, voire inexistante. Gen s'installa mieux sur son siège imaginaire, n'ayant que le sol comme siège et mordit sauvagement dans sa viande. Il mastiqua avec entrain, pensif.

« Yuki, elle s'appelle Yuki. Elle est un cadeau de mariage… Elle est tout ce qui me reste de cette ancienne vie. »

Dit-il tout simplement avec toute la tranquillité du monde. Mais en réalité il n'était pas tranquille, c'était le chaos dans son corps. Il se sentait bouleversé. Chaque regard qu'il posait à Yuki lui rappelait le passé. Il aimait cette bête, mais elle le troublait énormément. Elle n'était pas le seul vestige du passé, il y avait aussi Ephraim, mais Ephraim était sa chair et son sang, son fils. Il ne pouvait pas le comparer à un cadeau de mariage même s'il fallait bien l'avouer, Yuki était bien plus que cela à ses yeux.

« On leur accorde bien souvent plus de confiance qu'aux êtres humains. »

Et il était bien placé pour le savoir. Mais on ne pouvait pas lui en vouloir d'un tel comportement. Les humains décevaient, pas les animaux. Les animaux restaient entier, quoi qu'ils arrivent. Gen avait déjà bien avancé dans son repas et avait terminé toute sa viande.

« Vous faites donc du troc au nom de votre tribu ? »

Curiosité, bien vilain défaut, mais cela avait été plus fort que lui pour le coup, il n'avait pas pu s'empêcher même s'il semblait très concentré dans sa viande qu'il contemplait.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Mer 16 Sep 2015 - 23:54
le feu brulait bien réchauffant les alentours , produisant de petites étincelles qui portées par l'air chaud montaient vers le ciel esquissant d'étranges petites danses non loin des deux hommes pour retomber invisibles sur le sol. De temps à autres on pouvait distinguer le bruit d'un museau furetant dans la terre ou l'herbe à la recherche de nourriture, ou le frôlement d'un corps plus trapu contre les hautes herbes. Rien qui ne semblait effrayer nos deux hommes habitués à voyager et faire voisinage avec la vie nocturne. L’homme du désert laissant son invité s'occuper de l'animal qui l'accompagnait, prépara quelques petites choses pour sa future couche ou il reposerait cette nuit jusqu'au lendemain. Sachant les liens que peuvent parfois développer le cavalier et "son" cheval, il préférait laisser ce dernier faire à son aise sans l'interrompre tout en s'occupant de son coté. Alors qu'il chantonnait, ce qui restait assez rare de sa part, Gen lui posa une question plus personnelle. Oz s'interrompit, ne parlant pas habituellement de ce coté de sa personnalité. Il affrontait plus souvent le cycle le rendant sombre, paranoïaque, rétif, plus ou moins agressif selon l'intensité du passage. Mais cette fois il était de particulièrement bonne humeur, ça aurait du l'alerter, ça ne le fit pas vraiment, dans cet état il restait plus dangereux pour lui même que les autres s'il lui venait à croire qu'il pouvait s'envoler de la cime des arbres.

« Et bien... » commença t-il réfléchissant bien à comment répondre le plus prêt de la vérité « Mon oncle appelait ça "mes humeurs", car il n'avait pas d'autres mots pour désigner ce qui m'arrive. Nous sommes allés voir quelques guérisseurs qui n'ont pas su nous répondre, j'étais jeune alors, il se trouve peut-être des médecins qui pourraient me renseigner désormais mais je n'y suis plus retourné. » Car à l'époque chez les Rahjaks il fallait tenir ça secret pour ne pas se faire expulser pour cause de comportement inapproprié « Parfois je suis extrêmement mélancolique, triste, désespéré, dans les pires moments j'imagine même être avec des gens qui me torturent l'esprit et je suis capable de choses assez terribles » Il se tu les yeux dans le vide un peu comme s'il revoyait des scènes d'horreurs puis reprit « D'autre fois, je suis particulièrement heureux, joyeux, et parfois je pense que je suis invincible alors en quelque sorte je deviens suicidaire, je pense pencher légèrement de ce coté aujourd'hui car normalement je suis un peu plus bourru » L'idée que le vagabond puisse effrayer le visiteur avec ses explications ne l'avait pas effleuré. il termina d'ailleurs sa  description« Mon oncle ayant remarqué que les voyages me calmaient beaucoup sur ce point là , il à tout fait pour que je sois éclaireur, il est devenu mon instructeur pour que personne ne remarque rien, depuis je voyage ... en général ces ... phases se manifestent de plus en plus rarement »

Une fois sa réponse finit, le voyageur vint se servir à nouveau de viande pour accompagner l'Athna tout en continuant à chantonner. Il le faisait de façon automatique, sans le remarquer, se sentant heureux de cette magnifique nuit lui ayant amené un guerrier qui plaisait bien au Rahjak pour la première impression. Après tout pouvait changer, parfois les gens révèlent des cotés sombres qu'on ne leur soupçonnait pas. Forcément à moins d'être un rahjak pur et dur on va rarement vers les autres en dévoilant ses plus noirs vices. Même si Oz possédait des épisodes sanglants dans son passé, désormais il restait un homme calme, plutôt réfléchi, qui ne souhaitait que sa tranquillité. Il ne cherchait noise à personne tant qu'on ne le chatouillait pas, autrement il possédait un répondant assez puissant pour mettre très rapidement un homme à terre. Puis il tuait rapidement quand il le fallait, ne se laissant distraire par rien. Oui il gardait un coté froid, mais pour vivre dans la cité parmi les siens c'était indispensable si il voulait se faire respecter. Et malgré ses diverses particularités aucun jamais n'osait se le mettre à dos.

« Mon ami se nomme Eon, nous nous sommes rencontrés très jeunes, battus presque à morts comme des adolescents fous puis nous sommes devenus amis, C'est ... on peut dire le seul vrai ami que j'ai gardé, qui me reste ... » il fit silence  pensant à la disparition de Taoki trop douloureuse qu'il ne souhaitait pas évoquer par cette belle nuit, demain il serait encore temps de revenir aux tristesses de ce monde mais pas aujourd'hui « La chaleur ? Oui nous naissons, grandissons, mourront dans une désert aride et brûlant, ça fait de ce peuples des hommes résistants, forts et parfois extrêmement durs.... En avez vous déjà rencontrés d'autres ? » l'homme du désert restait curieux de savoir ou gen pouvait tirer ses renseignements. Quant aux esclaves l'éclaireur n'aimait pas les évoquer, cela faisait parti de ses coutumes, sa vie, mais avec le temps il n'appréciait plus certaines choses. Cependant il ne s'étendait jamais sur ces éventuelles convictions. Comme le guerrier lui parlait de Yuki il hocha la tête pour dire qu'il restait en parfait accord avec lui mais n'en demanda pas plus sur l'origine du cadeau sentant la fragilité de l’homme sur ce sujet là.« Non » répondit Oz à sa dernière question avec un grand rire « Le troc c'est pour moi, mais ma tribu en profite car je lui ramène souvent beaucoup de choses, beaucoup trop . »
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1553 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 32

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Lun 28 Sep 2015 - 21:34
Gen avait demandé pour la maladie de l'autre homme sans vraiment se gêner. Les mots étaient sortis d'eux-même de sa bouche. Il aurait peut-être dû se gêner d'une telle audace, mais en réalité, cela ne fut pas le cas. Il l'écouta parler de ces humeurs qui le traversaient. Le guerrier tenta de s'imaginer la chose. Qu'est-ce que cela pouvait faire de sauter d'une humeur à une autre ainsi ? Il trouva Ozvan bien courageux de voyager dans cet état. Car lui, n'aurait pas supporté d'être ainsi, mais il ne préféra rien dire à ce sujet.

« Votre oncle était un homme bien. »

Dit-il calmement. Il ne savait pas s'il employait les bons termes, mais c'était tout ce qu'il fut capable de dire sur le coup. Toute cette histoire le surprenait énormément, mais en bien. Il resta concentré sur son plat tandis qu'il regardait de biais l'autre homme. C'était vrai qu'il le trouvait d'une humeur particulièrement bonne et remercia la Terre Mère pour ne pas connaître ces humeurs plus sombres et dévastatrices. Il n'avait plus été aussi sociable depuis bien longtemps et étonnement, cela lui faisait du bien. Discuter de tout et de rien et de s'intéresser à quelqu'un d'autre que lui. Se pencher sur les problèmes de quelqu'un et tendre l'oreille. Il n'avait plus connu cela depuis longtemps. Gen s'était coupé du reste du monde voici bien longtemps. Il y retournait à peine et chaque fois qu'il reprenait contact avec quelque chose de particulier, cela lui faisait toujours un électrochoc. Comment avait-il pu arrêter de parler aux gens ? Comment avait-il pu se refermer à ce point sur lui-même ? L'archer serait bien incapable de l'expliquer.

Ce qui était fait était fait, c'était le passé pour ainsi dire. Il ne fallait plus se river là-dessus et passer à autre chose. Il ne connaissait pas le dénommé Eon. Gen arqua un sourcil devant la description du lien que les deux hommes semblaient posséder, mais il ne fit aucun commentaire en plus. Ce n'était pas son rôle de critiquer les gens. Chacun avait la relation qu'il voulait bien avoir avec son pair. Il ne demanda pas plus d'explication sur le fait qu'il avait dit que c'était le seul vrai ami qui lui restait. Il était parfois bien inutile dans une vie de remuer le couteau dans une plaie. Cela ne servait à rien du tout, sauf créer du tord. Et il n'aimait pas créer du tord, bien loin de là. Il avait toujours été d'un naturel solitaire et il pouvait compter sur les doigts d'une main ses amis. Voire dernièrement, ces amis et amour étaient des débarqués. Il pourrait être tué pour cela. Gen préférait garder pour lui ce genre de secret. Cela n'intéressait personne. Il avait amené la discussion sur les Rahjak car il était trop curieux et cela risquait de lui coûter cher.

« Non jamais, tout ce que je sais, c'est parce que je l'ai entendu, rien de plus. »

Soudainement, son corps s'était tendu et il avait commencé à devenir énormément méfiant. Une petite voix lui soufflait dans son esprit de faire attention à ce qu'il disait. Après tout, il ignorait tout du rôle qu'Oz aurait pu avoir dans sa tribu. Enfin oui, il l'avait dit, mais qu'est-ce qui lui garantissait que c'était la vérité ? Gen était souvent attentif à la manière dont les gens parlaient. Il avait beau avoir l'air d'une brute sans cœur, il ne l'était pas du tout, bien loin de là.

« Pourquoi dis-tu que tu leur apportes souvent beaucoup trop ? N'est-ce pas justement ton rôle d'aider ta tribu ? »

Ou peut-être avait-il loupé une étape qui lui échappait, il se le demandait bien à cet instant. Il était curieux d'en apprendre plus sur son nouvel ami, toujours plus. Pouvait-il réellement le considérer comme un ami ou était-ce quelque chose qu'il était entrain de s'imaginer ? Il n'en savait trop rien à dire vrai. Se contenter de manger avec lui autour d'un feu lui convenait parfaitement.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Sam 17 Oct 2015 - 3:01
Quelques moments de calme dans un étonnant silence ou l'on entendait que crépiter le feu pointèrent leur nez. Les deux chevaux tranquillement s'approchaient l'un de l'autre comme s'ils s'apprivoisaient, se tâtant du bout de leur naseau. De leur côté ils faisaient connaissance alors que leurs maîtres discutaient entre eux. Mais appréciant leur repas parfois ils se contentaient de manger sans rien dire. L'homme du désert gardait un sourire rare qui semblait ne pas vouloir se détacher de ses lèvres. Sans doute que si Gen lui avait posé cette question sur sa maladie dans une autre circonstance il se serait refermé sur lui-même. Mais pas aujourd'hui, Ozvan ne voulait rien voir de façon négative, il savait que cette humeur parfois le portait trop haut mais la sensation restait si bonne. Et surtout trop rare. Quand le guerrier parla de son oncle, le Voyageur hocha de la tête, il n'exprimait que la vérité. "Tout à fait, je ne sais pas ou je serais si je ne l'avais pas eut. et vous avez vous une famille quelque part ?". Une question qu'Ozvan n'aurait jamais posée en temps normal, non qu'il se désintéressa de la vie des autres, mais il croyait fermement que ceux-ci ne devaient en parler que de leur propre gré. Car parfois il existe des blessures qu'on ignore et qu'on peut réveiller.

Ainsi il ne se doutait pas du tout de ce qu'il remuerait chez son compagnon d'un soir, et même avec les meilleures intentions du monde il ne pouvait prétendre encore être assez proche pour pouvoir partager de telles confidences. Mais l'euphorie qu'il ressentait, s'amplifiant doucement le poussait à aller plus loin, ce qui pour son interlocuteur ne semblait pas énorme probablement, mais pour la personnalité renfermée du Rahjak terriblement innattendu. "Ah oui, je comprend, ma tribu n'est pas vraiment du genre à se faire beaucoup d'amis, normalement je suis éclaireur, je dois leur signaler tout évadé.... mais cela fait longtemps que je ne donne que des informations erronées ou trop tardives". Ozvan se rendait bien compte qu'il en dévoilait beaucoup trop, mais quelque chose en lui en riait, et lui soufflait dans l'oreille que ça n'avait vraiment plus aucune importance et, qu'il fallait se laisser aller, profiter de la vie et des rencontres impromptues. Pour ce qui était d'aider sa tribu, la réponse découlait un peu de ce qu'il venait de dire, mais quand il y réfléchissait, il s’avérait que finalement beaucoup des siens trouvaient ça utiles et se fournissaient gratuitement chez lui.

"Tu n'as pas tord, je disais cela car j'en ramène tellement que ça à envahit ma maison et qu'il ne reste plus de place pour moi, mais je n'y reste jamais plus que deux ou trois jours, alors ce n'est pas vraiment grave" tout en s'écoutant parlé, il se fit la remarque qu'il devait avoir l'air de quelqu'un d'assez bizarre, peut être fou ? Mais Gen ne semblait pas inquiet, malgré tout fatigué, un peu, comme s'il venait de traverser de grandes épreuves. "Voulez vous un peu de café ? Je peux en préparer avant que de se poser pour la nuit si ça vous dit ?" Le voyageur se leva puis se dirigea vers ses besaces pour prendre ce dont il avait besoin pour faire cette boisson non recommandée pour son état d'esprit, mais il n'en avait cure, se réchauffer le cœur comptait autant que le corps. Quelques friandises trainaient qu'il distribua à son alezane et son nouveau camarade avant de revenir jeter à nouveau du bois dans le feu. "Malheureusement je n'ai pas dessert pour terminer cette nuit en beauté" tranquillement il mit de l'eau à bouillir prêt du feu et revint s'assoir non loin de de Gen. Le calme régnait autour d'eux, les premiers remue-ménages de la nuit s'estompaient laissant probablement place à des prédateurs plus dangereux et silencieux, n'aimant pas le feu ou ayant peur de la présence humaine. "Après tout cela je pense qu'on aura mérité une bonne nuit de sommeil". L'homme du désert ne sentait pas la fatigue en lui, il aurait encore bien danser mais voyait la lassitude envahir son invité, il ne souhaitait le faire veiller au delà de ses forces.
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1553 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : DANDELION(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 32

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Dim 25 Oct 2015 - 14:49
Une famille. Un instant Gen regarda le ciel. Oui, il avait bien une famille. Tout était pourtant si compliqué dans sa vie.

« J’ai un fils et une sœur. »

Pas de femme. Enako était morte depuis maintenant neuf ans, bientôt dix. Un soupir lui échappa à cette pensée et il pencha la tête en avant. Il y avait Parvati dans sa tête, bien loin de se douter que prochainement, il la perdrait. Il ne valait mieux pas qu’il voit l’avenir, car la douleur qu’il ressentirait serait indéfinissable et insupportable. Gen était curieux de la tribu Rahjak. C’était bien le premier individu de celle-ci qu’il croisait. Il ne pouvait s’empêcher de poser des questions sans aucune gêne. Il essayait de comprendre comment ils fonctionnaient, ce qui était bien normal après tout. Un frémissement le traversa en pensant aux évadés. Chez eux aussi cela pouvait arriver. Peut-être que la sentence était différente d’une tribu à l’autre.

« Et est-ce que vous leur faites, aux évadés ? As-tu le droit de me répondre ? »

Demanda-t-il calmement. Peut-être qu’il y avait un code secret qui interdisait de parler de certaines choses. Gen parlait naturellement avec Ozvan. Était-ce de l’amitié qui était en train de les lier ? Peut-être bien. Il n’avait plus vraiment d’amis dans sa vie depuis un petit moment à présent. Un sourire lui échappa quand l’éclaireur lui parla des choses qui avaient envahi son chez soi. Il avait bien une idée de ce à quoi cela pouvait ressembler et cela l’amusait énormément pour le coup. Il n’osa rien dire car Dai adorait elle aussi collectionner les choses qu’il ramenait, de ce fait, sa hutte était bientôt trop pleine. Le guerrier était fatigué, mais surtout pensif. Il n’arrivait plus à rester rivé correctement à leur conversation.

« Oui je veux bien un peu de café. »

Murmura-t-il. Cela ne pouvait que l’aider. Il avait terminé de manger et se laissa choir au sol, regardant les étoiles qui éclairaient le ciel sombre. Il se demandait un instant ce que faisait Parvati. Il aurait bien fumé quelques brins d’herbe pour se détendre, mais il n’avait rien sur lui. Du coin de l’œil, il avisa Oz qui s’occupait des chevaux et de sa jument. Cela ne manqua pas de le faire sourire. Cet homme était quelqu’un de bien, peu importait sa tribu. Il retourna à la contemplation du ciel. Il avait l’impression qu’il n’avait pas besoin de faire semblant avec Oz. Il pouvait être lui-même sans se prendre la tête. La simplicité du moment lui convenait bien. Un rire lui échappa quand son partenaire s’excusa de l’absence de dessert.

« Je ne suis pas très sucré, ça ira. »

Son regard foncé se posa sur Oz qui parla de dormir. Il n’avait pas très envie. Il se sentait dans un état second, mais pas si fatigué que cela. Il était complètement détendu. L’archer se redressa légèrement.

« Veux-tu m’accompagner ensuite dans ma tribu ? »

Il avait demandé cela naturellement. Quand Gen s’intéressait à quelqu’un, il avait besoin d’explorer au maximum cette relation sans aucun sens logique. Il vivait cela intensément. Il ne savait pas s’il avait raison d’agir ainsi, mais au final, il s’en fichait bien.
† Hell Ain't Civilized †
Ozvan Hickok-Cannary
DATE D'INSCRIPTION : 27/05/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Hyacinthe & Dix & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 4887 CELEBRITE : Anson Mount COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS & Brimbelle & Pivette METIER/APTITUDES : Eclaireur & Orientation & Combat TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 47

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

le Mar 27 Oct 2015 - 15:26
Autour du feu grésillant entouré par les dernières effluves de la viande grillée le Rahjak se répétait inlassablement la question que venait de lui poser le guerrier Athna. Depuis le début il avait pensé pouvoir gérer ce trop de joie en lui, après tout, il ne risquait pas d'aller faire du mal à son compagnon. Il aurait du savoir que c'était encore s'illusionner que de penser pouvoir diriger quoi que ce soit. Ce fut cette question qui d'une certaine manière le fit dévier. Il ne voulait pas revenir sur ces choses-là, ça n'amenait que du sang et de la cruauté. Il ne voulait pas se rappeler avoir pu faire ces choses. Il ne voulait pas pas pas pas .... Mais répondit, après un moment de silence. « Du mal, on ne leur fait que du mal » le voyageur n'aimait pas mentir, tout en même temps il ne souhaitait pas entrer dans les détails « Il est préférable pour nous de ne pas s'étendre car toutes les rumeurs ne sont pas fausses, mais sache qui si jamais tu en rencontres un ... il risque fort d'être brisé, bien plus que tu n'as jamais imaginé. Lui venir en aide sera une bonne chose mais n'impose rien car ils ont une très grande fierté et pourraient très mal réagir. » Oz se tu voulant fuir ses visions, ne voir que ce que la nature lui donnait à regarder de merveilleux, la rejoindre pour toujours.

Tout en servant Gen il s'assit non loin de lui, le voyageur posa le café entre eux, si ce dernier souhaitait se resservir « Tu as une très grande chance d'avoir une famille, j'ai perdu la mienne, mais une étoile se découvre car à présent j'ai une nièce sur laquelle je dois veiller » Puis la proposition de l'homme le surpris, il ne s'y attendait pas mais le trouvant particulièrement sympathique, il ne réfléchit pas longtemps avant de répondre « C'est un honneur, j'accepte ». Finalement le guerrier Athna qui lui avait semblé fatigué, semblait vouloir veiller,  ils échangèrent donc des petites anecdotes entre eux, l'un renseignant l'autre comme il le pouvait sur les us et les coutumes de sa tribu. Tout cela dans une atmosphère bonne enfant, tard dans la nuit. Finalement Gen s'endormit, Oz se leva alors regardant au loin dans l'obscurité sans bouger. Longtemps. sans un mouvement. Dans le silence. Sans flancher.

L'aube s'annonçait, et à cet instant Oz déboutonna sa chemise, l'enleva puis un à un se défit de tous ses habits jusqu’à ce qu'il soit entièrement nu. Son visage semblait emprunt de béatitude. Tranquillement il monta à cru sur Elle, puis tourna tout autour du feu, au pas, tranquillement jusqu'à ce que l'Athna se réveille. Quand ce dernier posa la yeux sur lui, le rahjak allongea les bras déclarant "Garde toutes mes affaires, elles t'accompagneront chez toi aussi bien que moi, désormais je fais parti de la nature et je vais la rejoindre" et sans un regard en arrière il s'élança dans la plaine vers le grand inconnu laissant Gen avec tous ses trésors.


The END
To be continued
Contenu sponsorisé

( terminé ) Human Touch  Empty Re: ( terminé ) Human Touch

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum