-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire SDXC SanDisk Extreme PRO 256 Go
64.99 € 113.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Maxim Perov
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Alaska MESSAGES : 88 CELEBRITE : Nikolaj Coster-Waldau COPYRIGHT : @luxaeterna METIER/APTITUDES : Enseignant | Gardien du savoir & Art de la parole TRIBU/CAMP : Enfant de Svarog CERCLE - ORDRE : Cercle III - Ordre 8 POINTS GAGNES : 203

Words (Ana) Empty Words (Ana)

le Ven 4 Déc 2020 - 12:07
words
are not a joke
For if you suffer your people to be ill-educated, and their manners to be corrupted from their infancy, and then punish them for those crimes to which their first education disposed them, what else is to be concluded from this, but that you first make thieves and then punish them.
Ton regard passe d'un visage à un autre et tu parles, sans jamais t'arrêter. Quant tu songes à l'avenir, c'est souvent eux que tu vois. La jeunesse, belle et fringante, facile à former et à manipuler. Des heures de paroles qui leur semblent sans intérêt, tandis que tu nourris leur cerveau de la sagesse de vos dieux. Voilà bien trop d'années maintenant que tu abreuves leur soif de connaissances de dogmes pré-écrits. Est-ce qu'ils t'écoutent ? Tu l'espères, du moins. Ton autorité fait suffisamment foi dans la classe pour que peu osent discuter pendant que tu parles. Tu as au moins réussi ça ici, à défaut d'avoir sûr le faire avec tes propres enfants. Bien qu'il n'y en ai qu'un seul qui soit réellement passé par la période de rébellion contre l'autorité... Et pourtant, ton regard est attiré par les sourires échangés par deux jeunes élèves. Tu observes du coin de l’œil leur petit jeu, laissant le bénéfice du doute. Quelque part tu te délectes de cet amusement dans leur regard, de leurs sourires, parce que plus longtemps ils gardent cet air jovial, plus longue sera leur punition.

Sans rien laisser paraître, tes pas se dirigent vers le fond de la salle et tu continues d'abreuver les enfants d'un flot de paroles ininterrompu. Tu croises une main dans ton dos, et tu viens t'arrêter derrière la jeune fille. Digne enfant de l'une des disciples, son éducation semble pourtant contestable. Anastasia, serais-je en train de vous déranger ? Tes yeux la regardent sévèrement et tu attends qu'elle se retourne pour te faire face. Son comparse ouvre la bouche, mais la referme avant même d'avoir prononcé un mot. Qu'étais-je en train de dire sur Kupala ? Tu sais pertinemment qu'elle n'a pas écouté, mais peut-être aura-t-elle l'audace de tenter une réponse quelconque.
icon@crédit
Anastasia Miskowiak
DATE D'INSCRIPTION : 15/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Laenai MULTICOMPTES : Tasha & Lulu & Autumn ♥ MESSAGES : 712 CELEBRITE : Lola Flanery COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Apprentie chanteuse / Combat TRIBU/CAMP : Les Enfants de Svarog CERCLE - ORDRE : Cercle 1, Ordre 3 (Étudiante) POINTS GAGNES : 199

Words (Ana) Empty Re: Words (Ana)

le Dim 20 Déc 2020 - 23:17


Words are not a joke


Début 2117


Depuis quelques mois ma vie avait radicalement changé. Ma mère était devenue Disciple et j'avais donc intégré la classe de Maxim Perov. Nous avions un nouveau chez nous – loin de celui que nous partagions avec mon père, ce qui m'avait rendue triste mais je m'étais rapidement habituée à notre nouvelle cellule. Elle était plus grande. Nous avions accès à plus de rations et, même si tous les enfants ne m'avaient pas encore acceptée, je commençais à me faire ma place. Un garçon un peu plus âgé que moi m'aidait beaucoup. D'ailleurs, pendant la leçon du jour, nous nous échangions des sourires tandis que le professeur nous parlait de Kupala. Ma dernière fête avait été un peu différente, du fait du changement de statut, mais je l'aimais toujours autant. J'avais beaucoup aimé voyager autour du kolybel en compagnie des autres enfants.

Mais avec tous ces souvenirs et toutes ces œillades, je n'avais pas remarqué que le professeur était arrivé derrière moi. Je sursautai quand j'entendis mon prénom et me tournai aussitôt vers lui alors qu'il me demandait s'il était en train de nous déranger. Avant même que je ne réponde, il me questionna sur la leçon qu'il était en train de donner. Et que je n'avais pas vraiment écoutée. Je réfléchis un instant avant de répondre, un peu hésitante.

- Les enfants sont purifiés par l'eau, comme lors de leur naissance. Ainsi, ils peuvent ensuite laver les erreurs de leurs proches en écoutant leurs aveux.

J'avais répondu en essayant de reprendre mon sérieux, tandis que je sentais le regard amusé de mon ami dans mon dos. Mais je me concentrais sur le professeur, espérant qu'il venait bien de parler de ça et que j'avais bien tout compris.


Spoiler:



© ELECTRIC SOUL
Maxim Perov
DATE D'INSCRIPTION : 16/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Authenticity MULTICOMPTES : Demyan & Alaska MESSAGES : 88 CELEBRITE : Nikolaj Coster-Waldau COPYRIGHT : @luxaeterna METIER/APTITUDES : Enseignant | Gardien du savoir & Art de la parole TRIBU/CAMP : Enfant de Svarog CERCLE - ORDRE : Cercle III - Ordre 8 POINTS GAGNES : 203

Words (Ana) Empty Re: Words (Ana)

le Lun 28 Déc 2020 - 14:50
words
are not a joke
For if you suffer your people to be ill-educated, and their manners to be corrupted from their infancy, and then punish them for those crimes to which their first education disposed them, what else is to be concluded from this, but that you first make thieves and then punish them.
La petite fille sursaute et se retourne, tandis que tu restes immobile. Tu sais qu'elle n'a pas écouté, tu sais qu'elle était bien plus occupée à rire qu'à s'intéresser à ton cours. Fort heureusement, son compagnon ne commet pas l'erreur d'essayer de la défendre. Elle reste hésitante quelques secondes, et la classe reste silencieuse. Les enfants sont purifiés par l'eau, comme lors de leur naissance. Ainsi, ils peuvent ensuite laver les erreurs de leurs proches en écoutant leurs aveux. Ton regard noir reste immobile, attendant de voir si elle va se remettre à rire ou si compte ajouter plus de précisions. C'est navrant, mademoiselle Miskowiak. Si vous m'aviez écouté, vous n'auriez pas juste à réciter des leçons que même un enfant de 5 ans serait capable de me retranscrire. Tu avances de nouveau vers l'avant de la classe. Vous resterez pour me voir à la fin de ce cours. Tu reprends ton cours comme si de rien n'était, et tu jurerais avoir vu le sourire de la jeune demoiselle s'estomper au fur et à mesure que l'heure tourne.

Lorsque le cours se termine, tu l'observes traîner un peu. Les enfants sortent rapidement de la salle, mais tu interpelles le second perturbateur avant qu'il ne passe la porte. Vous transmettrez à vos parents que je souhaite les voir demain soir, après notre cours ensemble. Vos petits jeux ne passeront pas inaperçus plus longtemps, j'imagine qu'ils seront ravis d'entendre que vous faites tout pour connaître sur le bout des doigts les principes qui sont évoqués entre ces murs. Le jeune garçon devient livide, et tu le congédie d'un geste de la main après qu'il ait bredouillé quelques mots. Tu reviens à ton bureau, alors que la jeune Miskowiak t'attend sagement à côté de celui-ci. Tu t'assied et tu soupires, laissant tout de même un regard froid se poser sur Anastasia. Dois-je en informer également ta mère ?Donnes-moi des raisons de lui épargner ça.

icon@crédit
Anastasia Miskowiak
DATE D'INSCRIPTION : 15/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Laenai MULTICOMPTES : Tasha & Lulu & Autumn ♥ MESSAGES : 712 CELEBRITE : Lola Flanery COPYRIGHT : Laenai METIER/APTITUDES : Apprentie chanteuse / Combat TRIBU/CAMP : Les Enfants de Svarog CERCLE - ORDRE : Cercle 1, Ordre 3 (Étudiante) POINTS GAGNES : 199

Words (Ana) Empty Re: Words (Ana)

le Dim 17 Jan 2021 - 16:49


Words are not a joke


Début 2117


Alors que je pensais avoir bien répondu, le professeur Perov en décida autrement. Je me décomposai lorsqu'il m'informa que c'était navrant et qu'un enfant de cinq ans aurait été capable de lui réciter ce que je venais de lui dire. Il m'asséna sur un ton tout aussi sec l'ordre de rester pour le voir à la fin du cours. Je déglutis péniblement et acquiesçai faiblement de la tête, baissant ensuite les yeux alors qu'il reprenait son cours comme si de rien n'était. La fin de l'heure fut un supplice pour moi. Elle me parut durer une éternité, et pourtant elle ne fut pas assez longue. Qu'allait dire ma mère ? Elle avait de nouvelles responsabilités et n'avait pas besoin de gérer mes bêtises. J'étais d'ailleurs surprise de la réaction du professeur : dans mon ancienne classe, il m'arrivait de rire en cours et le professeur le comprenait. Mais il était différent. Tout était différent, ici. Je n'avais plus mes amis, c'était aussi plus difficile à suivre. Tout avait changé : mes habitudes de vie, mon logement, mon éducation, le regard des autres... Et j'avais encore du mal à gérer tout ça. Alors, quand ce garçon avait commencé à me parler et m'avait proposé son aide pour m'intégrer, j'avais accepté sans hésiter. Ça me faisait du bien, de pouvoir rire un peu et de retrouver un peu de complicité avec quelqu'un.

La fin du cours arriva finalement. Tous les élèves partirent mais le professeur Perov ne manqua pas de convoquer les parents de mon sans doute « ex » nouvel ami. Pendant ce temps, je m'étais approchée silencieusement du bureau du professeur et j'y attendais ma punition sans oser jeter un dernier regard à celui qui nous quittait. Je n'étais pas très à l'aise de me retrouver seule avec le professeur que je connaissais à peine. Son regard accusateur ne m'aidait pas à me sentir mieux et je gardai les yeux baissés alors qu'il revenait près de son bureau pour s'y asseoir. Contre toute attente, il me demanda s'il devait informer ma mère de ma conduite et me proposa de lui donner des raisons de lui épargner ça. Je pensais qu'il allait lui en parler sans me demander mon avis, sans même me demander de me justifier. Au fond de moi, j'avais envie de lui donner ces raisons, mais je savais que je lui avais manqué de respect par mon comportement.

- Je suis désolée, je n'ai aucune excuse. Je vous promets que ça ne se reproduira plus. Mais s'il vous plaît, ma mère a déjà beaucoup de choses à gérer, ne lui en parlez pas...

Mes yeux, qui avaient fixé le sol tout du long, finirent par oser se poser sur le professeur, espérant y déceler une once de compréhension.


Spoiler:



© ELECTRIC SOUL
Contenu sponsorisé

Words (Ana) Empty Re: Words (Ana)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum