Aller en bas
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 249 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 25

{Adrinas} - The End Empty {Adrinas} - The End

le Lun 30 Nov 2020 - 19:15
La situation ne te plaisait pas le moins du monde, tu t'étais fait prendre d'une façon si idiote, comme un imbécile, comme un débutant que pourtant tu n'es pas, que pourtant tu n'es plus depuis des années. Tu savais te battre Adriel, tu savais, mais il faut croire que la chasse n'est pas un combat contre d'autres hommes, à moins que tout cela ne soit que ton destin. Tu aurais peut être mieux fait de mourir ce jour, le jour où cette enfant du ciel est venue te sauver de la noyade. Pourtant, tu n'étais pas mort ce jour là, voilà maintenant plus de six ans, autrement dit une éternité par rapport à tout ce que tu avais pu subir durant ces dernières années. Tu étais un solitaire, tu savais que tu finirais de cette façon, seul sans que personne ne te vienne en aide, parce que tu ne le méritais pas. Tu avais tué l'un des tiens, voilà le juste retour de bâton, le retour final. Est ce que tu reviendrais de cet exil forcé ? Tu ne possédais pas cette réponse là, mais pour toi, tu ne pouvais pas devenir un simple petit mouton et te convertir puisque c'était ce qu'ils semblaient désirer le plus au monde. Ils n'étaient pas assez nombreux sur leur île flottante ? Tu te posais des questions, mais avais-tu simplement envie d'avoir des réponses ? Non, tu ne voulais rien savoir, rien avoir à faire avec eux. Est ce que tu voulais seulement que ta vie continue Adriel ? Sans certaines rencontres, ta vie serait déjà finie, pourtant tu étais encore là. Tu avais réussi à vivre plus de trente années sur cette planète. Est ce qu'elle croiserait ta route durant les trente prochaines ? Seul le futur répondrait à cette question. Tu pensais que tout irait bien pour toi quand tu as croisé James sur la plage du village calusa. Immédiatement son visage s'était inscrit dans ton esprit comme aucun autre. Pourquoi ? Toi-même tu n'as jamais eu la réponse, mais ton esprit s'y est accroché, si bien que tu avais eu hâte de le revoir, si bien que vous vous étiez revus par la suite, et qu'un choix avait été fait lorsque son village s'était retrouvé détruit par une tempête plus violente que les autres sur le rivage. Il t'avait suivi, il était prêt à faire certains sacrifices, tu étais prêt à t'adapter à vivre à deux. Cela a tenu un temps, une année entière, quelques mois de plus avant que tout ne s'écroule et qu'il rejoigne sa famille première à nouveau. Tu te disais que ta nouvelle raison de vivre s'était envolée, que tu allais de nouveau te contenter de survivre. En avais-tu le courage ? Pas vraiment, alors tu t'étais mis à courir dans la forêt, dans une zone où il y avait de nombreuses bêtes sauvages, te disant que peut être l'une d'entre elle viendrait te happer, te tuant sur le coup, mais tu n'avais fait que la revoir elle après toutes ses années sans aucune nouvelle. Une courte entrevue qui t'avait redonné de l'espoir, un espoir vain puisqu'elle s'était à nouveau complètement évaporée, sans que tu ne puisses savoir où elle pouvait se trouver. Et puis, il y avait eu cette guerre. Tu pensais que peut être tu te ferais tuer à ce moment là, tu aurais sans doute préféré mais non, tu avais été pris en otage et te voici ici. Depuis, tu n'étais plus libre de tes mouvements et ça commençait à te peser. Tu ne vivais pas bien le fait d'être là, tu te disais qu'ils finiraient bien par te relâcher, mais plus le temps passait, plus tu te disais que ça ne serait jamais le cas. Tu refusais de leur céder du terrain, mais en même temps, tu te posais tant de questions. Ton esprit était en train de partir dans une complète déliquescence que tu n'arrivais pas à maîtriser. Et si tu cherchais à mettre fin à tes jours ? Et si tu prenais ton courage à deux mains pour en finir de façon définitive ? Tu verrais bien, peut être qu'une occasion se montrera, peut être pas. La vie était une chienne pour toi, elle le serait assurément jusqu'au bout.
— BETWEEN TRUTH AND WEAKNESS
Jonas Webber
DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2018 PSEUDO/PRENOM : ELOW ; MULTICOMPTES : QUEEN IRINA + GENIUS DEVOS MESSAGES : 407 CELEBRITE : GEORGE MACKAY ; COPYRIGHT : ELOW ; METIER/APTITUDES : JARDINIER & CUEILLEUR, VOUS LE TROUVEREZ AUSSI SOUVENT PRÈS DU GRAND FEU (IL AIME S'EN OCCUPER). TRIBU/CAMP : THE 100 ; POINTS GAGNES : 160

{Adrinas} - The End Empty Re: {Adrinas} - The End

le Mar 29 Déc 2020 - 10:19

— The end
JUIN 2120

C’était de plus en plus difficile, pour Jonas. De plus en plus compliqué. Il avait perdu la notion du temps, ne savait plus ce qui était vrai ou faux. Toute sa vie, il a été rejeté, négligé. Toute sa vie, on le jugeait stupide, sans intérêt. Finalement, il y avait quelque chose d’incroyablement tentateur au sein de cette communauté. Une place. La chance de faire partie d’un tout sans avoir la sensation de n’avoir aucune valeur, de n’apportait que des problèmes. Jonas se sentait presque destiné à cette vie, sans perdre pour autant la volonté de rester les pieds sur terre. Après tout, c’était possible, sur l’île, lui avait-on-dit. Chacun avait son importance, personne n’était oublié. Personne n’était d’ailleurs obligé de devoir le gérer lui, qui a toujours été le fardeau ambulant de ses camarades.

C’est un sentiment qui lui plaît, que l’acceptation. L’intégration. Une chose que ses tortionnaires, ont vite remarqué. D’une part, Jonas ne représentait aucun danger, d’une autre, le trauma d’abandon était si fort en lui, que la conversion allait être un jeu d’enfant. Et c’est peut-être bien le cas, finalement.

Ce jour-là, ils ne sont pas nombreux à sortir. Où plutôt à avoir le droit, de sortir. Jonas a encore du mal à reconnaître les autres kidnapper, il faut dire qu’il n’y a que de rare occasion comme celle-ci, pour se retrouver. Il a pourtant l’impression qu’il y a des profils proches du sien, et c’est facile de le remarquer : ceux qui se tiennent droit, sereinement. Et puis, il y a les autres. Les résistants. Les têtues.

Adriel en fait partie. Jonas ne le connaît pas bien, mais un garde qui l’accompagne lui a murmuré des choses à son sujet. À ses yeux, c’est quelqu’un qui ne se pliera jamais à la vérité. Quelqu’un qui s’est condamné et condamnera tous les autres aussi. Cette fois, Jonas peut agir. Prendre les choses en main. Sauver Lucie, les autres jeunes coincés ici. Si Adriel continue de refuser son destin, d’autres risque d’être touché. Il est temps de changer les choses, tant de lui tendre la main et de le convaincre une bonne fois pour toute. Quand il l’aperçoit près du bord, il s’installe à ses côtés.

« Il est temps, Adriel. » Qu’il annonce, regardant l’horizon. « Il est temps pour toi de nous rejoindre et de cesser de te battre. C’est ta dernière chance. » Son ton est grave, mais Jonas offre un sourire. Il n’a jamais été directement violent, mais il suffit d’une petite étincelle, un petit quelque chose maintenant plus qu’autrefois, pour qu’il se déchaîne.

@Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 249 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU/CAMP : Solitaire POINTS GAGNES : 25

{Adrinas} - The End Empty Re: {Adrinas} - The End

le Jeu 31 Déc 2020 - 19:10
Tu n'aimais pas être là clairement, depuis le début, tu avais envie de t'enfuir, d'aller loin d'ici mais pour aller où ? Tu n'en savais rien du tout malheureusement, tu étais sur une île, tu n'avais aucun moyen de t'échapper, si ce n'est à la nage, nage que tu ne maîtrisais pas du tout. Mais étais-tu si désespéré que ça pour y songer ? Oui, tu commençais à te dire que perdu pour perdu, c'était la bonne solution, la seule, l'unique, la dernière chose que tu ferais dans ta pitoyable vie. Tu avais du mal à te résoudre à cette opération suicide toutefois plus le temps passait, moins tu semblais avoir de possibilités. Est ce que les kidnappés reviendront un jour chez eux ? Est ce que tu reviendras un jour chez toi ? Est ce que tu avais seulement un chez toi Adriel ? Non, tu n'avais que de petits coins de verdures que tu t'étais attribué, rien de plus, absolument rien de plus, tu n'avais même pas d'amis, même pas de tribu, tu n'avais rien, tu ne manquerais à personne, et tu le savais pertinemment.

Aujourd'hui, vous avez la chance de pouvoir sortir un peu de vos cages avec certains, même si ça ne t'enchante pas plus que ça. Tu te dis qu'ils vont encore et encore essayés de vous convertir alors que tu ne le veux absolument pas, que tu ne le voudras jamais. Tu n'as jamais suivi les règles, ce n'est pas maintenant que tu vas commencer à en suivre de nouvelles, qui sont en plus complètement idiotes de ce que tu as compris. Peut être que tu as compris de travers, dans le fond, tu t'en moques bien, tu t'en moques éperdument. Ainsi donc, tu restes dans ton mutisme, taciturne, la parole avare, ça ne sert à rien de parler avec des personnes qui ne comprennent rien, qui n'en valent pas la peine. Tu es donc dehors, tu ne regardes personnes, parce que tu n'as rien à dire, tu n'as pas d'amis, tu es solitaire parmi la multitude qu'il y a ici, que ce soit dans les kidnappés que dans ces terriens, ces enfants de Svarog. Pourtant, une personne vient te parler, un de ses enfants du ciel qui a perdu complètement la tête. Tu ne le connaissais pas avant, mais clairement, il lui manquait déjà une case, c'était une certitude, au vue de son comportement. Oui, tu avais pu l'observer, et le lavage de cerveau avait été plus simple pour lui. Tu le voyais comme ça en tout cas. Il venait donc te dire qu'il était temps de te convertir. S'entendait-il seulement parler ?

" Tu t'entends parler ? Tu ne sais pas ce que tu racontes Jonas, vraiment pas. Je devrais plutôt te jeter à la mer pour que tu te fasses avaler par une baleine ! "

Sans doute qu'il ne connaissait pas la référence, même toi tu n'étais pas sûr de savoir d'où cela venait, mais son prénom, c'était dans tes souvenirs un prophète de dieu qui avait été jeté par dessus bord pour se retrouver dans l'estomac d'une baleine, d'un gros poisson avant de finir son travail. Là, il jouait au prophète en quelques sortes. Mais pour le moment, tu n'étais violent que par les mots. S'il continuait à se faire insistant, il se pourrait bien que ta nature revienne au galop Adriel, et qu'alors, tu ne saurais jurer de rien.
— BETWEEN TRUTH AND WEAKNESS
Jonas Webber
DATE D'INSCRIPTION : 26/06/2018 PSEUDO/PRENOM : ELOW ; MULTICOMPTES : QUEEN IRINA + GENIUS DEVOS MESSAGES : 407 CELEBRITE : GEORGE MACKAY ; COPYRIGHT : ELOW ; METIER/APTITUDES : JARDINIER & CUEILLEUR, VOUS LE TROUVEREZ AUSSI SOUVENT PRÈS DU GRAND FEU (IL AIME S'EN OCCUPER). TRIBU/CAMP : THE 100 ; POINTS GAGNES : 160

{Adrinas} - The End Empty Re: {Adrinas} - The End

Aujourd'hui à 13:37

— The end
JUIN 2120

Pour survivre, Jonas était prêt à tout. Pour respirer encore un peu, continuer à regarder le monde tourner. Là-haut, il a très mal vécu sa condamnation et lorsqu’il s’est retrouvé dans la capsule envoyé sur terre, il a cru qu’on avait avancé son exécution. Qu’ils avaient décrété que son existence n’avait plus d’importance, qu’elle ne représentait rien pour la communauté. La terre l’a sauvé. Cette planète où l’air est de nouveau respirable. Une seconde chance qu’il ne voulait pas gâcher, détruire, mais cette guerre a tout bouleversé. Mis en échec ses belles idées, ses tentatives pour aller de l’avant. Tout ce que Jonas voulait, c’était d’être indépendant. Cultiver la terre sous ses pieds, sourire au ciel bleu au-dessus de sa tête, se faire des amis. C’était si compliqué pour lui, d’en avoir, mais il avait fait des progrès, s’était retrouvé à créer de véritables liens avec ses camarades. Lucie est d’ailleurs la plus grande preuve qu’il est capable de changer son regard, de faire mieux. Il donnerait n’importe quoi pour quitter cet endroit et retrouver le potager, Sierra et les autres. N’importe quoi.

Et si croire en quelque chose de nouveau, pouvait lui offrir une porte de sortie, alors il le ferait et c’est pour ça qu’il se retrouve dehors désormais, au-dessus de l’énorme structure sous-marine dans laquelle il est enfermé depuis plusieurs semaines, plusieurs mois. Dès qu’il aperçoit un peu le soleil, il se sent revivre, portée par une nouvelle énergie. Portée par l’espoir.

C’est peut-être pour ça qu’il s’est approché d’Adriel, qu’il se croit capable de le sauver, en quelque chose. De le guider vers le bon chemin. Si Jonas peut lui tendre la main et lui ouvrir les yeux sur la situation, il le fera, mais le garde qui l’accompagne l’a prévenu. Adriel est un cas difficile. Il est comme bloqué dans une impasse, et peut-être bien qu’il n’acceptera pas que Jonas l’aide. Qu’il soit si fermé à la vérité, qu’il en devienne dangereux. Jonas se dit qu’il n’y a pas de raison, alors quand il l’aborde, il lui offre un sourire.

« Tu es sérieux ?! » Son sourire disparaît alors qu’il lance un coup d’œil à l’océan. Aux vagues, monstrueuses. Il serait prêt à le tuer, plutôt que de se convertir ? C’est… Effrayant. « Pourquoi tu es si négatif, Adriel ? À force de te comporter comme ça, c’est toi qu’ils vont jeter à la mer. C’est ce que tu veux ? » Il se penche un peu : « Mourir bêtement parce que t’es pas capable d’ouvrir les yeux ? Franchement, ta bêtise est d’une tristesse… »

N’a-t-il donc aucune volonté de vivre ? Même si loin de ce qu’il a pu connaître sur le continent ? Pourtant, la vie est faite d’imprévisibles et de surprises. Il y a du positif même dans le négatif. Se convertir n’est qu’une étape, qu’un moyen de sécuriser les choses. Pourquoi fait-il tout pour contredire tout le monde ? Pourquoi est-il si décidé à cracher sur cette opportunité ?

@Adriel Slyder
Contenu sponsorisé

{Adrinas} - The End Empty Re: {Adrinas} - The End

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum