Aller en bas
Oona Poe
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2020 MULTICOMPTES : Alan MESSAGES : 95 CELEBRITE : Odeya Rush COPYRIGHT : BALACLAVA METIER/APTITUDES : Eleveuse de chiens de garde TRIBU/CAMP : Athnas POINTS GAGNES : 80

Safe and Sound (Near) Empty Safe and Sound (Near)

Dim 25 Oct 2020 - 22:00
Safe and Sound

Village Pikuni Mars 2120



Deux jours s'étaient écoulé depuis la bataille. Oona avait fait partie des absents, ce fameux soir où tout avait basculé. Elle n'avait pas hésité à dévaler de sa montagne le lendemain, accompagnée de Gen, pour prêter main forte aux survivants. Si elle avait pu retrouver Murphy, Nuna manquait à l'appel. Ce jour-là, la brune n'avait également eu aucune nouvelle de Near et cela l'inquiétait plus que le reste encore. Mais très vite, elle avait appris d'autres Pikunis que son ami avait pris part au combat et qu'il était bien vivant. Le lendemain, elle avait décidé de retourner au village pour prendre des nouvelles des siens et voir comment elle pouvait aider. Mais surtout, elle devait parler à Near. Voir comment il allait de ses propres yeux. Dans la cohue et la confusion de la bataille, personne n'avait pu réellement lui certifier qu'il n'était pas blessé. Et les échos qu'elle avait recueillis étaient plus qu'inquiétants.

Fenrir sur les talons, Oona traversait le village en se hâtant, jusqu'à atteindre la maison de son ami. Elle frappa à la porte entrouverte "Near ?" Elle jeta un oeil dans le petit hall vide et sombre. Personne. Bizarre. Ce n'était pas dans son habitude de laisser sa maison accessible de la sorte sans surveillance. S'il était parti, il aurait au moins pris soin de fermer derrière lui. Oona connaissait son ami pour lui rendre fréquemment visite. La brune pénétra dans la demeure cruellement vide. C'était la première fois qu'elle y mettait les pieds seule, sans son ami à ses côtés. Et la gêne qui la bridait fit bientôt place à une curiosité nouvelle. Fenrir avala les escaliers, bien plus curieux (et moins délicat) que sa maîtresse. "Fen ! Reviens !"

Oona poursuivit son compagnon un peu trop désobéissant à l'étage. Il avait trouvé la chambre de Near, vide, elle aussi. Non sans réprimander la bête, Oona voulut quitter la pièce. Mais en refermant la porte, elle fut retenue par une vision étrange. Près du lit de son ami trônait un petit meuble en bois rempli d'objets en tout genre. Elle savait Near amateur de troc, ce qui expliquait sans doute cette collection peu commune. Oona s'approcha de ces petites trouvailles, trésors hors du commun. Pierres, sculptures, ustensiles en cuivre, bijoux d'un autre temps ... Un petit renard sculpté en bois retint son regard et elle laissa traîner ses doigts sur la surface lisse et les contours anguleux de l'objet d'un brun chaleureux. Fenrir avait senti une présence et avait déjà quitté la pièce, sans même qu'elle ne s'en aperçoive.


Spoiler:


:copyright: ELECTRIC SOUL
Admin - The Kids From Yesterday
Near Reinhart
DATE D'INSCRIPTION : 25/05/2015 PSEUDO/PRENOM : Emma, plum MULTICOMPTES : Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre & Jade MESSAGES : 3055 CELEBRITE : Colin Morgan COPYRIGHT : lemontart. hedgekey. cass(ini) profil , bat'phanie Wookid gifs tumblr Dara vikandermanips crackship METIER/APTITUDES : principalement pêcheur mais aussi amateur de troc TRIBU/CAMP : Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. POINTS GAGNES : 118
Admin - The Kids From Yesterday

Safe and Sound (Near) Empty Re: Safe and Sound (Near)

Dim 3 Jan 2021 - 13:09
Safe and sound
Oona & Near
Le temps passe lentement ces derniers jours. Depuis deux jours que la guerre est finie, il a l’impression qu’il est toujours-là bas dans  cette guerre qu’ils n’ont pas cherchée, qu’ils n’ont pas eu d’autre choix de subir. C’est un moment assez curieux ce qu’il se passe aujourd’hui, quand il n’a que moyennement l’envie de sortir en forêt, encore moins d’aller sur la plage. Il a l’impression d’errer un peu dans cet environnement qu’il connait pourtant quand il décide finalement d’aller dans ce début de forêt non loin de chez les Pikunis. Il reviendra bientôt, il le sait, c’est pas un moment pour chasser, plus un endroit où il choisi de s’évader pour tenter d’oublier un peu ce qu’il s’y est passé, les vies qu’ils ont prises, la violence de ses gestes, la violence qu’il a pu voir chez chacun d’entre ceux présents quand chaque minute compte pour garder la tête sur ses épaules. Ils n’avaient pas d’autre choix et si Near parvient à s’en convaincre, ce n’est pas simple pour autant de se dire qu’en plus des morts et blessés, il y a des prises d’otage de tous les côtés. C’est des moments dans cette vie qu’il n’aurait pas pensé possible lui qui reste bien loin des combats la plupart du temps, lui qui a évité la première guerre avec les cent avait réussi à éviter les conflits jusqu’à cette dernière plus violente même s’il n’a pas de comparaison.

C’est un climat assez étrange, plutôt tendu ou chacun tente de voir comment cela pourra bien se passer après. Lui il ne sait pas vraiment, c’est l’indécision qui prime, qui le laisse comme incapable de savoir comment gérer ce qu’il ne pensait jamais vivre au départ. Il revient au village après un moment, il ne sait pas réellement s’il est dehors depuis longtemps ou non, c’est pas tant le problème sauf que si, c’est plutôt dangereux de laisser filer le temps ainsi sans trop y faire attention. Le temps qui passe les aide à se situer, à prendre du recul par rapport à cette guerre même si ce n’est pas évident, même si cela va prendre du temps ainsi de pouvoir passer à autre chose, de ne pas repasser dans sa tête ce qu’il s’est passé ces moments rares où il est seul. C’est vrai. il a toujours été de ceux qui recherchent la compagnie plutôt que de la fuir. Il retrouve cette maison qui n’est pas la sienne mais de la famille qui n’est plus de ce monde désormais, qui partie dans cet endroit de l’invisible que beaucoup d’autres ont rejoins deux jours plus tôt. Il préfère ne pas tant y penser : ce n’est jamais bon d’y penser trop longtemps. Il entend du mouvement dans l’escalier, comme un jappement d’un chien tentant de se faire discret. Un chien qu’il semble reconnaitre bien facilement avec un sourire amusé. « Je te suis. » Il n’y a pas beaucoup d’endroit où elle pourrait être. Il reste un moment tranquille même s’il sait qu’ils n’ont pas été bien discret en montant et en parlant à Fenir : il n’avait pas à l’être.

Qu’elle soit la signifie beaucoup mais le plus important veut dire qu’elle se porte bien, qu’elle n’est pas bloquée chez les Athnas parce qu’elle doit se remettre de ses blessures. De ce qu’il peut voir en tout cas, elle a l’air d’aller bien, de chercher quelque chose à travers les quelques objets sur la commode en bois. « Hey Oona, je suis  content de te voir. Tu trouves quelque chose qui t’intéresse ? » Il le lance l’air de rien, parce qu’à fouiner un peu autant lui proposer, voir ce qu’elle semble rechercher parmi ces quelques babioles récupérées le plus souvent lors de trocs, parfois simplement trouvées en forêt comme ce renard en bois qu’elle tient dans ses mains.


@Oona Poe Désolée encore du retard Safe and Sound (Near) 484338566

code by exordium.


Oona Poe
DATE D'INSCRIPTION : 20/06/2020 MULTICOMPTES : Alan MESSAGES : 95 CELEBRITE : Odeya Rush COPYRIGHT : BALACLAVA METIER/APTITUDES : Eleveuse de chiens de garde TRIBU/CAMP : Athnas POINTS GAGNES : 80

Safe and Sound (Near) Empty Re: Safe and Sound (Near)

Sam 6 Fév 2021 - 17:44
Safe and Sound

Village Pikuni Mars 2120



Oona était fascinée par les objets. Elle s'attarda sur le petit renard en bois qu'elle saisit, l'approchant à quelques centimètres de son visage pour mieux contempler le travail de sculpture, d'une finesse qu'elle n'aurait pas soupçonnée. Quand sa voix retentit dans son dos. Oona fit volte-face prestement, le renard dans les mains. Elle avait la désagréable impression d'avoir été prise en flagrant délit, et se serait excusée immédiatement si ce n'était pas son meilleur ami, son frère de coeur qui se dressait devant elle. Il était là. Entier. Debout. Elle sourit, déposa la petite sculpture et se précipita pour l'enlacer sans poser de questions. Le soulagement. « Near... Tu n'as rien ? » Elle se dégagea de son étreinte pour le regarder. Elle savait qu'il gardait une vieille blessure à la jambe, fragilisée. Impossible de dire si cela s'était aggravé alors qu'il se tenait droit. En soi, c'était plutôt une bonne nouvelle. Les rumeurs étant ce qu'elles sont, elle avait entendu qu'il faisait partie des blessés graves, qu'il garderait des séquelles à vie. Elle craignait de le retrouver ... infirme. Certains avaient dû subir des amputations, d'autres avaient perdu l'usage d'un membre. Et au final, ils s'en sortaient plutôt bien, tous les deux. Surtout elle, qui n'avait pas assisté au combat. Et quelque part, elle aurait peut-être aimé être présente, cette nuit-là, pour veiller sur ceux qui lui étaient chers. Elle aurait peut-être pu empêcher la disparition de Nuna. Au moins, au moins Near était vivant ... et en un seul morceau !

Elle sondait son regard, à la recherche de séquelles invisibles. Le corps n'était pas le seul à pouvoir être déficient. Et elle sentit, dans ses pupilles, son regard tiré et ses joues creuses, que ça n'allait pas trop. Oona plissa les yeux, la mine sombre. Bien sûr il faisait comme si rien ne s'était passé, sans doute pour ne pas l'inquiéter. C'était justement le signe qu'il fallait vraiment se faire du souci pour lui. « Comment tu te sens ? » Elle le fixait avec inquiétude. C'était le genre de regard auquel on ne pouvait décemment mentir. C'était le genre de regard qui criait « Dis-moi la vérité, j'ai besoin de savoir. » Pour laisser sa maison ouverte, sans surveillance, il devait vraiment être mal en point. Et ce qu'Oona observait confirmait pour le moment ce triste constat.


Spoiler:


:copyright: ELECTRIC SOUL
Contenu sponsorisé

Safe and Sound (Near) Empty Re: Safe and Sound (Near)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum