-35%
Le deal à ne pas rater :
WD Elements Disque dur portable externe 5 To USB 3.0
99.99 € 152.99 €
Voir le deal

Aller en bas
Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye, Misha Machir MESSAGES : 489 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Responsable adjoint des patrouilles - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège TRIBU/CAMP : Odysséen POINTS GAGNES : 34

L'âme blessée | Richard Empty L'âme blessée | Richard

le Dim 27 Sep 2020 - 11:40
Skylar avait quitté le champ de bataille dans un état lamentable. Il tremblait dans tout son corps alors que Wyatt avait dit que Richard était en vie. Le militaire sentait son humeur fragile, sur le fil du rasoir. Il avait besoin de voir son amant, de s’assurer qu’il allait bien. Il avait fallu des heures de marche et dans son état de fatigue ce n’était pas facile. Il s’était déjà reposé chez les pikunis avant de reprendre la route. Malgré un repas dans le ventre, malgré le fait qu’il s’était lavé, il se sentait épuisé. C’était une fatigue nerveuse qu’il contrôlait à peine. Son esprit partait dans tous les sens et il avait du mal à se calmer. Même si son visage restait hermétique, intérieurement c’était le chaos. Il arriva finalement sur le campement des odysséens. C’était l’anarchie, il voyait les gens courir, aller dans tous les sens. « Monsieur ! » Un jeune militaire à l’air égard venait en courant vers lui. « Monsieur Coben est à l’infirmerie. » Même pas besoin de parler. Skylar hocha la tête, il regarda le jeune qui avait l’air fatigué, affamé. « Prends une pause, mange un truc mon gars. Ce lieu ne va pas flamber. Je viendrai voir l’état des troupes après. » Le jeune militaire rougit, se confondit en excuse pour son état misérable, mais le brun lui fit signe que tout allait bien.

Déjà il s’éloignait. Il avait changé d’habits et portait des habits d’un natif pikuni. Le tissu était différent des leurs, mais au moins, il était propre. Cela n’effaçait en rien les cicatrices dans son âme, les doutes qui le rongeaient. La douleur était si grande, il était perdu. Il espérait retrouver Richard en bon état. Frost à ses côtés avait retrouvé son pelage gris et blanc tacheté. Le brun regarda la chienne, ils étaient vivants, tout allait bien. Pourtant, il se sentait en état d’alerte. Il sursautait au moindre bruit et sa première nuit après cet envahissement avait été remplie de cauchemars et de folie. Il revoyait les corps, il entendait à nouveau les cris. Il se passa sa langue sur ses lèvres et aurait juré sentir le sang sur ses lèvres, ce qui était faux. Un soupir lui échappa, sa cage thoracique était douloureuse. Un guérisseur natif l’avait examiné et avait dit qu’à part des bleus et des contusions, tout était ok. Il était à moitié rassuré à dire vrai. Ce n’était pas son corps qui l’inquiétait, mais son esprit. Il sentait bien que quelque chose clochait même s’il n’arrivait pas encore à mettre des mots dessus.

Il arriva à l’infirmerie et se rendit compte que sa main tremblait. Il jura à voix basse. « Reste ici. Assis. » Souffla-t-il à Frost à l’entrée, qu’il sentait nerveuse. Il la caressa, elle aussi même si elle semblait aller bien, il la sentait sur le qui-vive depuis l’attaque. Il ouvrit la porte de l’infirmerie. Il y avait quelques blessés déjà rapatriés. Son cœur se serra alors qu’il parcourut les lits, marcha entre les rangs. Il y avait de nombreux regards hantés, des gémissements. Cela sentait le sang séché. Skylar serra les dents, sentant la rage lécher ses entrailles. Il le trouva dans un coin, Richard. Il fut si soulagé de le voir qu’il accéléra le pas. « Richard. » Sa voix était un murmure. Il s’approcha du lit, tira un tissu pour plus d’intimité et attrapa sa main. Une part de lui souffla alors sur des braises qu’il croyait mortes, la jalousie. Pourquoi Richard était ici, qui s’était occupé de lui ? Emilia, bien sûr. Skylar détestait penser ainsi, mais c’était déjà trop tard, la rage était là. Il était pourtant soulagé de retrouver son amant. Il détailla son corps, cherchant la moindre égratignure, la moindre plaie. Ce n’était pas le moment de s’énerver. Pourtant, une question le hantait pourquoi Richard ne l’avait-il pas contacté ? Pourquoi l’avait-il traité comme son simple second alors qu’ils étaient plus ? Skylar n’était pas sorti du bail en sentant la colère.
Richard Coben
DATE D'INSCRIPTION : 23/05/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : milo/yana/astrid/elias/meeka MESSAGES : 1709 CELEBRITE : Andrew Lincoln COPYRIGHT : sign by beylin METIER/APTITUDES : Chef de secteur devenu chef de la garde après le crash. TRIBU/CAMP : odysséen POINTS GAGNES : 30
Admin

L'âme blessée | Richard Empty Re: L'âme blessée | Richard

le Sam 14 Nov 2020 - 20:50
L'âme blessée avec @Skylar Rees
L’infirmerie n’est absolument pas le lieu qu’il voulait visiter. Richard, il se serait préféré chez lui mais il sait qu’il est entre de bonnes mains. Non, il ne pardonne rien à Emilia et si un jour ça arrive, sans doute faudra-t-il plus que ça. Mais elle lui a sauvé la vie et c’est un aspect qu’il ne pourra sans doute pas mettre de côté avant un long moment. Il faut du temps, de l’attente et surtout de la compréhension. Ici, il a le temps de réfléchir mais il se sent inutile. Il le sait, c’est son âge le problème. Il est âgé et pour cette raison, son corps met beaucoup de temps à guérir. Les gens ont fini par revenir évidemment, il n’aurait pas été capable d’y aller, il ne tenait plus debout. Est-ce qu’il continue à s’en vouloir ? Beaucoup, mais il n’aurait pas été capable d’aller contre ça. Il n’a pas la force, pas le courage, actuellement pour tenter de voir ce qu’il aurait pu faire de mieux ou de moins bien. Et hors de question pour lui de réfléchir puisque ça ne servirait pas à grand chose. Le silence, la détente, le calme, c’est vrai que ça fait du bien mais il est chef, il est un conseiller et il n’aime pas se montrer faible comme il l’a fait.

Il s’en sort bien. Il a eu la liste des morts, des disparus, et lui, il est encore là. Il entend les gémissements et les cris des blessés, il voit qu’ils souffrent, malgré tout ce qu’il pourrait en dire et il subit sans qu’il ne soit en mesure d’aller contre ça. En fin de compte, il gère, d’une certaine manière et il ne sert donc à rien de revenir en arrière désormais. Il a eu beaucoup de chance et c’est tout ce qui compte, c’est la seule chose qui persiste à cogiter au creux de ses songes. Parce qu’ici, il a le temps, trop le temps. Pour penser à tout et pour tourner en rond. Et ce n’est pas facile, bien sûr, mais encore une fois, il se permet sincèrement de croire que c’est une nécessité. Cogiter à tout ceci, c’est un besoin, sur certains aspects et cela lui permet de faire le point sur ses actions, ses pensées et les choses qui l’ont construit. Il ne remet rien en doute pourtant, il sait qu’il a fait les choses comme il le fallait. Il sait qu’il ne sert à rien de regretter.

Tout ce qu’il ressent, en réalité, c’est la fatigue de chaque muscle, de chaque parcelle de son corps. Il fait au mieux pour se relever mais son corps est encore faible et il prend bien trop de temps. Pourtant, quand son regard se pose sur Skylar, il a envie de se relever, de se redresser. Il a envie de se montrer plus fort, mais c’est bien trop difficile. Son corps a besoin d’encore un peu de temps. Et il grimace alors à cette idée. Mais cela ne dure que quelques secondes puisqu’alors, il se met à sourire à son petit ami. ” C’est moins pire que ça n’en a l’air, tu sais”. il prend sa colère pour de l’inquiétude, se trompe lourdement. Tout simplement parce qu’à ses yeux, il n’y aucune raison d’être en colère ici. ” Et toi, comment tu vas ?. Il aimerait le toucher, mais il s’avise. Il reste encore trop bloqué par le “on dit”, et il se le reproche. Sans doute que Skylar lui en veut aussi pour ça. Il fait au mieux mais il a toujours marché comme ça, il a toujours fait attention à ce qu’on pouvait bien penser de lui. Ses parents l’y ont poussé toute sa vie et quand ils n’ont plus été là il n’a pas été capable de faire autrement. Skylar a toujours été là, au moins, il le sait… ” J’espère vite sortir d’ici, j’étouffe et je m’ennuie”.

Spoiler:
Désolée pour le temps mis L'âme blessée | Richard 480477335


Skylar Rees
DATE D'INSCRIPTION : 05/05/2016 PSEUDO/PRENOM : Ponyta MULTICOMPTES : Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye, Misha Machir MESSAGES : 489 CELEBRITE : Norman Reedus COPYRIGHT : lux aeterna METIER/APTITUDES : Responsable adjoint des patrouilles - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège TRIBU/CAMP : Odysséen POINTS GAGNES : 34

L'âme blessée | Richard Empty Re: L'âme blessée | Richard

Hier à 15:10
Voir Richard dans cet état lui faisait un choc. Skylar ne se sentait pas bien. Il était extrêmement nerveux, les émotions à fleur de peau malgré son visage fermé. Il vit Richard grimacer et il se tendit encore plus. « Ne t’agite pas. » Sa voix était rauque de fatigue, d’émotions, de choc. Le sourire de Richard illumina sa journée et il oublia tout ce qui l’inquiétait. Pour ce sourire, il était prêt à tout se rendit-il compte. Oui c’était probablement juste impressionnant, mais tout de même. Même s’il s’était calmé, la jalousie n’était pas loin, mordante, violente. Il se détestait être ainsi. Mais il avait cru le perdre et il en avait marre. Marre de se cacher, marre de voir en chaque femme une menace car personne ne savait que Richard était en couple. Skylar était le premier à le voir, son petit ami était beau pour lui. Il attirait les regards des femmes et le second en chef devait garder le silence. L’imaginer ici, sous les yeux d’Emilia, cela le rendait fou de rage. Comment il allait ? Mal. Son corps était douloureux, couvert de bleus, de contusions, l’âme meurtri.

« Mieux que je le pensais. » Un demi-mensonge. Il lâcha la main de Richard, il avait toujours l’impression d’en faire trop, d’être celui qui demandait plus alors que son amant ne pourrait jamais en donner. Se cacher car c’était mieux ainsi, mais s’il était mort ? Si Richard était mort aujourd’hui ? Rien que l’imaginer, Skylar sentait sa tête tourner. S’il l’avait perdu aujourd’hui, personne n’aurait compris sa réelle détresse sauf Murphy. On aurait juste vu la peine d’un ami et non pas celle d’un compagnon, d’un amoureux. « De toute manière, tu es bien entouré. Emilia ne doit pas être loin. » Les mots étaient sortis, amers. Il passa une main dans ses cheveux, souffla et détourna le regard. Il devait le dire, il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. Il posa son regard bleu ombrageux sur Richard. « Si tu étais mort, j’aurais fait quoi ? Personne ne m’a dit que tu étais ici. » Sauf Wyatt, mais parce qu’il était le second, rien de plus. « Je ne suis que ton second. J’ai dû demander où tu étais. » Mais Richard ne semblait pas se soucier de lui.

Se souciait-il de lui comme on devait se soucier de son compagnon ? Skylar posa ses mains sur ses genoux, le visage imperméable, ne montrant rien de sa tempête intérieure. Il n’y avait que ses yeux qui montraient la vérité. Combien de temps tiendrait-il dans ce genre de vie ? Se cacher, vivre avec son meilleur ami. Les gens y croyaient-ils vraiment que deux hommes de leur âge vivaient ensemble en toute innocence ? Franchement, il fallait être aveugle pour ne rien voir. D’un côté, pas difficile quand Richard ne montrait rien. Il n’était que le second qui couchait avec son chef, le meilleur ami qui était tombé amoureux de son meilleur ami. Mais était-ce réciproque ou juste un concours de circonstances car ils avaient perdu leurs femmes ? Skylar avait toujours su au fond de lui qu’il l’aimait, mais avait préféré ignorer la vérité car Richard faisait tomber toutes les filles alors que lui, il faisait peur. Quelques filles aimant le style torturé et compliqué s’étaient arrêtées devant lui, avant Calliope qui l’avait aimé sans condition, sans attente. « M’aimes-tu au moins ? » Il voulait juste le savoir. Il le méritait. Il étouffait, tout était une spirale infernale. Il n’était pas aussi véhément d’habitude.

Était-ce la perspective d’avoir failli mourir et l’idée de perdre Richard qui le rendait si énergique ? Probablement. Il ne voulait pas lâcher cette discussion, pas cette fois. D’habitude, il acceptait l’attitude de son meilleur ami et faisait avec. Mais pas aujourd’hui, non. C’était la goutte de trop. A part coucher ensemble, que partageaient-ils ? Oui les gestes tendres dans leur maison et encore. Cachés derrière ce rideau, Richard n’osait pas le toucher. Ils allaient droit dans le mur, Skylar le voyait. Ou alors, c’était l’épuisement qui le rendait si sensible que tout l’agressait, tout l’énervait. Probablement un mélange des deux en réalité.
Contenu sponsorisé

L'âme blessée | Richard Empty Re: L'âme blessée | Richard

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum