Aller en bas
Admin - Panic Station
Elijah Callaghan
DATE D'INSCRIPTION : 24/03/2017 PSEUDO/PRENOM : bbchat MULTICOMPTES : Liam Cohen, Saoirse Crowley, Cassandre Darcy, Near Reinhart MESSAGES : 2848 CELEBRITE : Cillian Murphy COPYRIGHT : luxaeterna signa Astra + bckstreetbystumblr, gif profil Murphy Lux aeterna ♥ Paroles signa : Blood Red Shoes - Elijah. empty gold. (Nadja ♥) METIER/APTITUDES : Psychologue blasé ne demandant qu'à être surpris, à nouveau emballé par cette voie qu'il a choisie. veilleur de nuit, stratège TRIBU/CAMP : Blue for the win, Odysséen. POINTS GAGNES : 26
Admin - Panic Station

Bitter Sweet Symphony (Chiraz)  Empty Bitter Sweet Symphony (Chiraz)

le Dim 20 Sep 2020 - 19:51
Bitter Sweet Symphony
Chiraz & Elijah
Pour quelqu’un de pourtant réaliste, il semble un peu absent dans tout ce qu’il se passe autour de lui. Ils viennent d’arriver, le choc a été violent. Beaucoup de morts. Il se sait chanceux, que ceux à qui il tient sont présents et ça lui suffit. S’il peut aider les autres, il préfère se détacher pourtant pour éviter de trop ressentir cette détresse des autres qui vous l’envoient sans ménagement en pleine tête. Il sait que pour un psychologue il n’est peut-être pas celui qui a le plus d’empathie. Il n’est pas une éponge et encore heureux. Il aurait du mal à faire la part des choses pour les aider autrement. Il a besoin de séparer ce ‘lui’ et ceux qui veulent un peu d’aide, qui ne comprennent pas réellement que quelqu’un ayant ce métier puisse paraitre parfois bien froid, comme mécanique. C’est faux pourtant, il prend juste cette distance nécessaire. Il aide comme il peut avec les blessés même s’il n’est pas médecin des corps. Les transporter et aider ceux qui peuvent l’être, ça c’est plutôt dans ses cordes. Il a un peu de mal avec l’idée d’être sur terre, de marcher sur ce sol qui ne connait pas, qu’il appréhende. Il n’est pas de ceux qui apprécient l’inconnu dans lequel ils sont plongés de force même s’il comprend comme il a compris l’envoi des cent sur terre : ils n’avaient pas d’autres choix.

Ces décisions sont lourdes et importantes. Il ne se serait jamais vu prendre une décision pour tout peuple. Il agit en égoïste dans son genre, un égoïsme particulier de celui qui ne voudrait pas qu’on lui porte trop de confiance pour la perdre aussitôt. Il regarde tout autour de lui, chacun s’affaire à sa façon. Aucune est meilleure qu’une autre. Ils font simplement comme ils peuvent et ce n’est déjà pas si mal dans ces conditions. Il va devoir penser à plus tard. Tout va être différent maintenant, la situation n’est plus la même depuis le crash, depuis qu’il commence à se demander déjà comment sera demain, s’il ne devrait pas se trouver une routine comme celle qu’il avait là-haut, celle qui lui convenait. Il ne peut pas réellement continuer son métier ici, il songe déjà que la plupart d’entre eux seront trop heureux de pouvoir enfin faire ce qu’ils veulent même si la terre peut être dangereuse, il n’en doute pas un seul instant. Lui en tout cas il sait qu’il va rester. Il sera tenté plus tard d’aller voir un peu plus loin que le campement mais sa méfiance pour cette terre l’en empêchera pour un bon moment au départ.

Il y a du mouvement derrière lui à cette place de l’arrière du vaisseau où ils se trouvent. Ils sont plusieurs mais Elijah n’y fait pas tant attention. Il se focalise déjà sur cette suite qu’il peine à imaginer, qui lui fera surement perdre quelques heures de sommeil par nuit, ça c’est une certitude. « Ca va ? Tu t’en sors ? » Il se retourne vers ces bruits de pas qu'il entend plus près de lui que les autres. Il pose la question. Il sait qu’ils gèrent chacun à leur façon, que pour certain la question sera débile. Pour lui elle ne l’est pas du tout. Ca lui permet de savoir comment ils réagissent et comment lui doit réagir après. Il n’a pas envie de forcer les autres à lui parler, c’est pas du tout son style même s’il peut se montrer brusque parfois. Il ne sait pas ce dont elle a besoin, ce qu’elle faisait dans cette partie de l’aile. Un corps peut-être a t-il besoin d’être déplacé, un qu’ils n’auraient pas encore vu sous les décombres. Tout ça il ne peut pas le deviner, ce qu’il se passe le plus souvent dans leur tête à tous. Il ne fait que supposer quand ils lui parlent s’ils le veulent bien.

@Chiraz Wexforth Bitter Sweet Symphony (Chiraz)  484338566

code by exordium.


Chiraz Wexforth
DATE D'INSCRIPTION : 15/06/2020 PSEUDO/PRENOM : Marion MULTICOMPTES : Pas encore MESSAGES : 141 CELEBRITE : Ashley Benson COPYRIGHT : @zweig METIER/APTITUDES : Ancienne professeur d'Anglais sur l'odyssée. Aptitudes en diplomatie et soins sur le camp. TRIBU/CAMP : odyssée POINTS GAGNES : 23

Bitter Sweet Symphony (Chiraz)  Empty Re: Bitter Sweet Symphony (Chiraz)

Hier à 16:04

Do you still have hope ?
Elijah & Chiraz

«  
Bitter Sweet Symphony
»
rp flashback le jour du crash de l'odyssée sur terre <<

Des cris, des turbulences, un choc violent puis plus rien. Trou noir. Néant. Il n'y a désormais plus que le goût et la chaleur du sang qui coule de son oreille et sans sa bouche. Elle respire pourtant, mais une douleur l'empêche d'ouvrir les yeux et de revenir à la conscience, à la réalité. Est-elle entrain de rêver ? Et si elle se réveillait bien tranquillement installé dans son lit au bord de l'odyssée . Si tout ceci n'avait été en réalité qu'un cauchemar . Ses yeux s'ouvrent finalement lentement quelque peu déranger par une luminosité qu'ils n'ont jamais connue auparavant. Ils s'y habituent rapidement cependant et Chiraz s'inspecte rapidement, heureuse de se voir en un seul morceau, toujours maintenant sur son siège.Une douleur au crâne la rattrape cependant rapidement. Elle ne peut pas croire qu'ils s'en soient sortis. Elle ne peut imaginer qu'en réalité ils sont désormais sur terre. Cette terre tant rêver mais également crainte, cette terre pleine de surprises, cette terre sur laquelle on vient d'envoyer une tonne de personnes en urgence sans même réellement savoir s'ils pourront y survivre. Lors de la descente du vaisseau Chiraz s'est longuement demandé si elle n'aurait pas mieux fait de rester mourir là-haut. Elle ne sait, il n'y avait aucune chance de survit en restant dans l'espace et pourtant, une partie d'elle l'espérait encore. Et si finalement, sur terre leur sort était le même . Serait-il plus « exaltant » de mourir sur terre plutôt qu'ailleurs ? Et si finalement il ne faisait que retarder l'échéance . Chiraz était certaines que peu d'entre eux survivrait à tout cela. Un instinct qui lui tord les tripes depuis le lancement de leur vaisseau . Une peur irrationnelle et totalement infondée mais bel et bien présente. Même la main chaude et rassurante de sa mère assise à ses côtés tout du long de la descente ne suffit pas à Chiraz ; ne la laisse pas plus sereine.

Un grand froid inonde soudain son corps. La panique l'enveloppe alors que sa main est désormais totalement vide. « Maman ? » sa voix est un peu enrouée, mais elle refuse de céder à la panique pour l'instant. Ses yeux se posent sur l'endroit exact ou se trouvaient sa mère quelques minutes auparavant. Le siège s'est vraisemblablement détaché et même si elle aurait aimé faire preuve d'un peu plus de self contrôle, Chiraz s’imagine rapidement plusieurs scénarios pour le moins négatifs. Sa mère est-elle sortie en première pour protéger sa fille ? Est si elle s'était mise en danger . Si elle était en train de souffrir en ce moment présent, alors qu'elle-même perd son temps assise sur son siège à réfléchir encore et encore. Ses mains tremblantes arrivent à la détacher non sans mal tandis que son cœur tambourine à une vitesse toujours plus folle, faisant écho à sa douleur à la tête. Du sang coule toujours de son front et elle manque de perdre de nouvelle connaissance face à la douleur, mais elle s'en moque. Désormais rien d'autre ne compte que de trouver sa mère.  « Maman ? ? tu m'entends? t'es où? » sa voix se fait un peu plus forte cette fois, même si désormais elle ne peut contenir la peur qui l'habite.

Ses pieds la transportent difficilement en avant, il faut qu'elle sorte d'ici, sa mère est dehors elle en est désormais persuadée. Mais après deux pas, elle remarque alors un bras sortir d'un tas de gravat. Sans même en voir plus, son souffle se coupe, ses jambes menacent de céder soudaine sous son poids alors que son propre cœur loupe des battements. Chiraz le sait, il s'agit de sa mère. Cette même sensation de froid l'enivre alors, voilà que son instinct lui dicte de nouveau les faits. Elle se précipite alors, le plus vite qu'elle le peut et entreprend de libérer le corps de sa mère.   «Je t'en pris maman, ne fait pas ça. Non, non non, ne me laisse pas. Pas comme ça. » la blonde remarque alors la blessure sur le crâne de sa mère, le sang qui s'en écoule mais également la pâleur de son visage, notamment de ses lèvres. Les yeux remplis de larmes, elle se penche alors sur le corps sans vie de sa mère, laissant la tristesse l'envahir. Alors il est là le prix à payer pour pouvoir vivre sur cette terre . Chiraz aurait tellement voulu être en plein rêve, elle aurait tellement souhaité que rien de tout cela n'arrive. On la laisse vivre sur cette nouvelle terre, mais peut-elle réellement survivre sans sa mère, sans son pilier ? Chiraz sait qu'elle n'en aura pas la force...


(c) DΛNDELION
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum