Aller en bas
Leary Wrath
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2015 MULTICOMPTES : Gen Deng & Eirik Thorvald & Skylar Rees & Cyd Raye & Misha Machir MESSAGES : 320 CELEBRITE : Luke Evans COPYRIGHT : Cristalline METIER/APTITUDES : Professeur en biologie TRIBU/CAMP : Odysséen POINTS GAGNES : 60

Dream with me | Alaska  Empty Dream with me | Alaska

le Dim 31 Mai 2020 - 15:59
Le froid était en train de partir même si c’était encore difficile. L’épidémie de grippe qui avait sévi avait fait de sacrés dégâts. Par chance, Leary ne l’avait pas attrapé alors qu’il était dans les populations les plus à risques du camp. Cela avait été une épreuve difficile pour tout le monde cette maladie. Il avait entendu parler de cette maladie dans des livres et durant cette période, il l’avait découverte. Cela avait été terrifiant de voir les personnes tombées malades les unes après les autres. Heureusement, cette période était derrière le camp et il était soulagé. Le biologiste venait de rentrer au camp après plusieurs jours en extérieur. Le brun avait ressenti le besoin de se retirer de tout le tumulte de cette vie, de respirer enfin. Il avait longuement hésité à partir seul et puis, il s’y était risqué. Cela avait été un pari osé, il n’avait pas été complètement seul. Il avait monté une tente non loin du duty-free, juste histoire de faire du troc plusieurs jours. Cela avait été une expérience enrichissante qu’il avait adorée vivre. Rentrer ici avait été plus difficile que prévu. Retrouver sa place, le rythme du camp, cela avait été difficile.

Ce qui faisait que depuis quelques jours, il passait son temps à rêver. Oh, bien sûr, il continuait d’aider sur le camp et de faire les tâches qu’on attendait de lui. Quand il ne partait pas en exploration, il aidait au camp comme il le pouvait. L’air frais souffla dans ses cheveux alors qu’il mangeait un mélange de baies et de fruits. Il regardait les gens se balader, ne pouvant s’empêcher de les observer. Et puis son regard s’arrêta sur une blonde dans son coin, Alaska. Elle était médecin sur le campement, mais surtout, elle avait été un sacré moment chez les naoris. Elle semblait en dehors du temps et du camp, comme lui. Peut-être n’était-ce qu’une image, une chose que Leary croyait voir chez elle pour se rassurer, pour ne pas se sentir seul. Il se sentait seul parmi son propre peuple et il savait que ce n’était pas normal, que quelque chose clochait. Mais le scientifique ne voulait pas trop y penser, ni trop se remettre en question. Il n’était pas prêt à voir certaines vérités en face. Les réponses se trouvaient en lui, mais il les apprendrait seulement quand il serait prêt à affronter la vérité.

Le scientifique hésitait à aller vers elle, se demandant bien comment elle allait le prendre. Il ne risquait rien à lui parler. Peut-être qu’ils pourraient partager quelque chose. Il referma un carnet qui se trouvait à côté de lui et qui contenait des croquis de plantes. Il attrapa ses affaires et se dirigea vers Alaska. « Bonjour, Alaska, c’est ça ? » Il lui sourit avec douceur, faisant ressortir les rides autour de ses yeux. « Je suis Leary, je crois qu’on s’est déjà croisé. Tu veux des fruits secs ? » Il lui tendit son sachet. Venir avec de la bouffe auprès des gens était toujours plus facile que venir les mains vides. « Je peux m’assoir à côté de toi ? » Il désigna le coin à côté d’elle. Bien sûr, si elle l’envoyait péter, il partirait. Leary ne s’imposait jamais vraiment, ce n’était pas dans sa mentalité. Il se demandait bien pourquoi il venait lui parler. Peut-être pour tenter d’en apprendre plus sur les terriens. Il travaillait son trigedasleng avec @Meeka Standen, une terrienne qu’il appréciait bien. Il avait toujours été curieux de cette planète, de ce qu’elle renfermait et des richesses qu’elle possédait. Ne pas en tenir compte était une infamie selon lui. Cela faisait depuis un sacré moment qu’ils vivaient ici, essayaient de reconstruire un semblant de vie moderne, mais cela avait-il vraiment du sens ? Ne faudrait-il pas plus s’inspirer des natifs et plus se rapprocher d’eux ? Leary savait que son avis n’était pas celui de la majorité. Les odysséens voulaient se rapprocher des cents, mais lui, il avait d’autres objectifs à présent.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum