Le deal à ne pas rater :
– 100€ sur les Samsung Galaxy S20, S20+ (et encore -100€ pour ...
Voir le deal

Aller en bas
Eva Belikov
DATE D'INSCRIPTION : 14/03/2020 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Ezra & Chris MESSAGES : 224 CELEBRITE : Victoria Justice COPYRIGHT : wiise (avatar) METIER/APTITUDES : oracle - gardienne du savoir + artiste TRIBU/CAMP : Les enfants de Svarog CERCLE - ORDRE : Cercle III - Ordre 8 POINTS GAGNES : 467

Silence ☾ Yana Empty Silence ☾ Yana

le Lun 11 Mai - 21:38

Silence
Eva & Yana

« ...☾ »

avant l'intrigue invasion - 2 semaines après que Yana ait perdu sa langue

Trappe que j'ouvrais. Échelon qui se dessinait. Une descente dans l'obscurité. Échelon que j'empruntais. Une descente d'un cran, d'un étage. Le berceau qui était comme une île géante. Un dôme. Des toits amovibles. Un navire de guerre converti en refuge. Une île qui était mouvante. Une île qui se déplaçait sur l'océan. Représentant le dernier bastion de l'humanité. Ce que je croyais alors, ne me doutant pas que dans un futur encore lointain, j'apprendrai que nous n'étions pas les seuls représentant de l'espèce humaine, qu'il y avait un autre terre promise de l'autre côté de l'océan où se trouvait d'autres êtres humains eux aussi. Là-bas que je découvrirai un autre peuple inconnu, les aveugles dont la dure tâche serait de les guider vers la lumière de Svarog. Moutons égarés qui ne connaissaient rien des dieux slaves, de Svarog, de Kolya II. Aveugles. Mais pour le moment, mes préoccupations n'étaient pas centrées sur les aveugles. N'étant pas alors en train de penser à l'entrainement physique que je devrai suivre pour réussir à manier avec grâce et avec efficacité le bâton de combat que je pointerai en direction des obscurs. N'étant pas alors en train de penser au meilleur moyen et à la meilleure stratégie qu'il serait nécessaire de suivre pour purifier leur âme. Ne pensant pas à eux.

Pensant uniquement à Yana. Vers cette belle blonde que je courrai, dévalant les échelons. Courant en direction de la zone du berceau où se trouvait l'infirmerie. Là-bas qu'elle était. Gisant sur le lit. Belle au bois dormant qui attendait le retour de son prince. Prince que je n'étais toutefois pas et mariage qui ne comptait pas vraiment pour elle. Pression qu'elle semblait moins ressentir que celle que je ressentais alors. Ce fardeau qui pesait sur mes paroles alors qu'hier encore au repas du soir, ils n'avaient pu qu'insisté sur la nécessité que je trouve un bon parti alors que j'étais dans la fleure de l'âge. Ne pouvant que me vanter les mérites de la famille Perov, menée au doigt et à la baguette par @Maxim Perov. Fidèle à Svarog et parce que forcément si @Maxim Perov était un homme respecté et merveilleux, ses enfants l'étaient aussi. Ne pouvant contredire la première idée mais quant à la seconde, il était certain que tous deux n'avaient jamais rencontré l'enfant (@Maxim Perov) qui avait encore visiblement beaucoup à apprendre. Mais ayant fait bonne figure, m'étant contentée de sourire non sans chercher à éluder la question et dévier le sujet vers un plus intéressant soit vers Svarog lui-même. Sujet du mariage et des dieux qui n'était toutefois pas dans mon esprit alors que je continuais de descendre d'un cran, tournait à droite pour arriver près de l'infirmerie et de Yana. Elle que je venais voir. Accès préalablement refusé parce que la jeune femme avait besoin de soins, parce qu'elle avait besoin de se reposer. Ayant prié pour elle. Ayant prié Hors, le dieu de la guérison, de la survie pour que justement elle en vienne à guérir et à se rétablir, qu'elle en vienne à survivre. Evidemment inquiète pour elle. Comment ne pas l'être alors que un peu plus de deux semaines avant, j'avais appris la nouvelle qu'elle allait se faire couper la langue. Mais n'ayant plus le temps de repenser à ce souvenir alors que j'étais arrivée. Porte de l'infirmerie que je poussais. Personnes qui se trouvaient là salués alors que je me dirigeais aussitôt vers la silhouette à la chevelure blonde reconnaissable que j'avais repéré facilement. M'approchant avec douceur et légèreté dans cette démarche toujours un peu dansante, et remarquant avec satisfaction qu'elle ne dormait pas. Feuille que j'avais emporté avec moi et stylo pour qu'elle puisse écrire, pour pouvoir communiquer avec elle. Le tas déposé à côté alors que je venais poser ma main sur la sienne et la serrer entre mes doigts, comme pour me rassurer aussi, me dire qu'elle était bien là et lui faire partager cette note de chaleur humaine sans me soucier du reste. Feu qui brisait la glace. Et réellement soulagée. « J'ai prié Hors tous les jours pour que tu guérisses. » La vérité. Ayant prié. Et Hors qui semblait avoir répondu à mon appel alors qu'elle était là. Princesse qui avait ouvert ses yeux d'ange. Rose sur les joues. Une langue qu'elle avait parlé mais en vie. « Tu m'as manqué. » Sourire timide qui se dessinait alors que je reprenais de nouveau la parole avec ce ton enjoué reconnaissable et cet enthousiasme qui m'était propre. « J'ai voulu venir avant mais ils ont dit que je pouvais pas. » Faisant un signe de la main un peu éloquent qui trahissait néanmoins l'agacement que j'avais ressenti à l'idée de ne pas pouvoir la voir de mes propres yeux et m'assurer qu'elle allait bien. Et sans doute consciente que je parlais trop mais les mots sortaient d'eux-même, peut être simplement soulagée. Elle était là. L'essentielle. « Je t'ai amené ceci.. » Désignant le matériel rudimentaire à côté, mais opportun pour communiquer. La seule alternative désormais alors plus aucun mot ne pouvait sortir de ses lèvres, comme si quelqu'un avait voulu ses lèvres pour la faire taire à jamais. Fil invisible cousu entre. Note de tristesse. Ne méritant pas de rencontrer ce silence éternel. Mais la vie qui n'était pas juste. Non.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum