Aller en bas
Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1660 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 85

La main dans le sac (Astro) Empty La main dans le sac (Astro)

le Lun 4 Mai 2020 - 11:46


La Main dans le sac ft Astro
Mars 2120




Ce jour-là, Alan revenait de l’Odyssée après deux nuits passées sur place. Il fallait compter une bonne journée de marche entre le campement Cents et le gouffre du métro, c’est pourquoi il s’était mis en route de bon matin, accompagné de Flynn, un Cent qui avait fait le déplacement à ses côtés. Les deux jeunes hommes avaient progressé assez rapidement en forêt, se repérant sans mal parmi les arbres qui les surplombaient. Il fallait dire qu’ils étaient désormais habitués à effectuer régulièrement ce trajet. Al’, en tout cas, passait de plus en plus de temps parmi les Odysséens, et surtout auprès de Devos. Il appréciait ces quelques moments passés auprès de son mentor, qui poursuivait sa formation technique et informatique sur Terre, malgré le manque de moyens. Les choses étaient différentes, cependant. Son aîné avait tout de même moins de temps à lui consacrer que lorsqu’ils étaient sur l’Odyssée, et les considérations techniques devaient désormais rencontrer la réalité concrète du terrain : s’adapter à la vie sur Terre. Néanmoins, Alan avait l’impression de retrouver une utilité et un sens à sa vie, aux côtés de son mentor. Il y avait toujours, malgré tout, le risque de croiser Nora… La plupart du temps, il parvenait à l’éviter. Mais la confrontation serait, un jour ou l’autre, inévitable, il le savait.

Cette fois-là, tout s’était passé comme prévu : Alan avait pu passer du temps dans la salle des serveurs et n’avait, somme toute, côtoyé personne d’autre que Devos. Il rentrait l’esprit serein, et planifiait déjà dans sa tête sa prochaine visite. De plus en plus, l’architecte envisageait de s’installer définitivement là-bas, et pourtant, il restait Cent au fond de lui. L’idéal aurait été une fusion des deux camps et il poussait les négociations en ce sens, même si ça impliquait de renouer une relation régulière avec Nora. C’était, selon lui, leur seule chance de survie sur le long terme…

Les deux jeunes Cents progressaient vite. Ils avaient presque atteint la clairière dans l’après-midi, lorsque Flynn décida de partir de son côté pour chasser avant de rentrer au campement. Alan choisit de poursuivre sa route : ces quelques jours à l’Odyssée l’avaient fatigué, et ce n’était pas cette journée de marche qui arrangerait les choses. Il lui tardait de retrouver son abri pour regagner des forces. Alors, l’architecte continua en direction du campement. Il devait lui rester deux heures de marche, autant dire qu’il serait rentré bien avant le crépuscule, si tout se passait bien.

Quelques minutes après s’être séparé de Flynn, au détour d'un vallon, Alan repéra à une centaine de mètres une tache brune qui dépassait du sous-bois. Il crut au départ qu’il s’agissait d’une proie potentielle mais la forme restait étrangement immobile. Il s’approcha prudemment et comprit qu’il s’agissait en fait d’un objet : une besace pour être précis.

Le Cent fureta : personne aux alentours… Il saisit le sac, plus imposant qu’il ne le pensait. Plus lourd, aussi. Il le soupesa et l’ouvrit, curieux de découvrir ce qu’il contenait. Bingo ! Un gibier encore frais : une espèce de fouine qui venait d’être tuée, le sang était encore tiède. En écartant la proie enveloppée dans un haillon de fortune, le jeune homme distingua également des objets dont il ignorait l’utilité, ainsi que d’étranges disques de métal doré. Il sortit l’un d’eux pour l’admirer à la lumière du jour. De l’or ? Alan n’en crut pas ses yeux. C’était la première fois qu’il tenait une vraie monnaie en main. Le Skaikru connaissait l’utilité et l’existence de l’argent uniquement grâce aux films qu’il avait pu visionner dans les archives de l’Odyssée. Il comprit que ce sac ne devait pas appartenir à une tribu alliée… A sa connaissance, les Terriens qui leur étaient familiers pratiquaient tous le troc…

Il posa la besace au sol et s'agenouilla pour poursuivre son investigation, fasciné par sa trouvaille. Pas un seul instant il n’envisagea de se mettre à la recherche du propriétaire : c’était la dure loi de la survie, pas vrai ? Il sourit presque en repensant au pauvre Flynn parti chasser de son côté … Alan, au moins, n’aurait pas à se donner cette peine pour faire bonne figure auprès des siens. Il ne rentrerait pas les mains vides. Si un instant il craignait que le propriétaire soit à proximité, toutes ses pensées étaient désormais absorbées par le contenu de cette besace providentielle et surtout par les trésors qu’elle recelait.

Spoiler:


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Astrid Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Meeka, Yana, Elias & Richard MESSAGES : 1671 CELEBRITE : Karen Gillan COPYRIGHT : ava by ELOW ;; signa by beylin METIER/APTITUDES : Mercenaire et voleuse TRIBU/CAMP : Rahjak. Sa famille est Iskaar mais elle ne le sait pas encore. POINTS GAGNES : 0
Admin

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Mer 6 Mai 2020 - 13:25


|
La main dans le sac ;
Astrid & Alan


— Astrid n’a pas et n’a jamais eu un mauvais fond. Disons juste que pour autant, elle n’a jamais été une bonne personne non plus. C’est une histoire compliquée puisqu’elle n’a jamais été en mesure de choisir sa manière d’être, elle n’a jamais eu la chance de faire les choses comme elle aurait pu les vouloir et ça a un petit quelque chose d’agaçant, d’étouffant aussi. Tom, il a dirigé toute sa vie, c’est lui qui a décidé, qui a fait les choses comme il le souhaitait. Et ce ne fut pas facile non parce que longtemps, elle s’est convaincue que c’était le seul mode de vie qui pourrait un jour lui convenir. En réalité, la mercenaire n’a jamais eu la chance de prendre la moindre décision, et elle n’en a jamais eu le besoin, ni la moindre envie. Ce n’est pas facile, pas évident, mais les choses sont comme elles sont, il n’est pas nécessaire de chercher ou de réfléchir plus loin. Lorsque Tom est mort, ce qui l’a le plus touchée et dérangé, ce fut le fait qu’elle ne soit pas totalement en mesure de trouver comment gérer ça, comment l’arranger. Elle ne savait pas quoi faire ni comment le faire, finalement. C’était compliqué, disons. Avec le temps, il lui fut nécessaire d’apprendre à vivre, à se construire. Il lui fut demander de se créer une identité qui lui serait propre. Et c’est là que sa vie a vraiment commencé. Il était hors de question pour elle de laisser tomber les choses qu’elle a pu établir avant ça, bien sûr. Ce n’était pas envisageable du tout et c’était clairement mieux comme ça aussi. Pour autant, tout ce qui était pré-établi ne pouvait plus être modifié dans son subconscient. La mercenaire sans coeur qu’elle s’est construite s’est fait une place dans la cité. Une place qu’elle n’aurait jamais pu espérer par le passé tant ça ne partait pas d’une bonne base. Mais aujourd’hui, on la respecte, on la traite normalement bien qu’elle soit une femme rousse qui soit d’ailleurs. Tout a changé, désormais et tout devient plus facile.

Il n’y a pas grand chose qui compte pour Astrid pourtant. Il y a le souvenir de cet homme, qu’elle est incapable d’oublier tant il occupe ses pensées, avec qui rien ne semble possible. Il y a son foyer qui lui apparaît comme un abri sécuritaire, sa maison, la seule qu’elle ait jamais eu, avec Saoirse qui lui paraît comme une amie, non pas comme une esclave alors que cette relation reste étrange. Et il y a son coffre, avec tout l’or accumulé, s’imaginant pouvoir fuir et disparaître grâce à cela. Elle y songe parfois, partir, ne plus revenir. Et alors, elle réalise que finalement l’or, ça ne permet pas de faire les trocs qu’on pourrait vouloir. Elle verra en temps et en heure, ou sinon, elle dépensera le tout dans la cité pour pouvoir faire le plein d’affaires, qu’il s’agisse d’habits, de nourritures ou autre. Elle verra bien, mais c’est une bricole, une histoire sur laquelle elle n’a pas vraiment envie de s’attarder.

Elle ne sort jamais avec grand chose. Au coeur de la forêt, elle s’attarde avec sa besace et un contenu quelque peu limité. Elle y fait attention et pourtant aujourd’hui elle l’a perdu. Comment ? elle ne saurait le dire, c’est un aspect étrange, elle ne la quitte jamais des yeux. A manger, à boire, quelques pièces, non, elle ne s’en sépare jamais et pourtant, voilà que son contenu vient de lui échapper. Lorsqu’elle s’avance et que son regard se pose sur ce garçon, avec son bien dans les mains, elle vrille quelque peu. Il faut savoir qu’Astro, elle a ce physique un peu enfantin, elle est grande mais elle n’est pas effrayante, maigre, avec un visage un peu doux, elle n’attire pas la méfiance de manière générale.  Mais son parcours et son expérience lui permettent de montrer aux gens qu’elle ne doit pas être mise de côté. On doit respecter la rousse, on doit lui prêter attention. Et elle apprécie cette histoire, c’est un fait, elle saute à chaque fois sur l’occasion. Hors de question pour elle de se prendre la tête avec de telles bricoles. Ca peut être étrange, mais à côté de ça, les choses sont comme elles sont. ” On va faire ça simplement. Tu vas poser ce que tu tiens dans les mains, et grâce à ça, tu vas éviter d’avoir quelques problèmes”.  La main à la taille, Astrid tient son fouet, elle se méfie. Vu la distance, c’est sans doute la seule manière pour elle de l’atteindre (oh, ils ne sont pas bien loins hein, son fouet ne fait pas 10 mètres) sans avoir à utiliser son arc, ce qui ferait assez mauvais genre, quand même. Elle se méfie, voilà tout.

Et là, pour le coup, vu qu’il touche à ses affaires, il pourrait clairement perdre la vie.

Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1660 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 85

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Jeu 14 Mai 2020 - 15:58


La Main dans le sac ft Astro
Mars 2120




Quels mystères renfermait ce sac ? Alan explorait son contenu comme un gosse qui ouvre un cadeau de Noël. Il ne pouvait expliquer l'utilité de chaque objet et pourtant, il se sentait chanceux, pour une fois dans sa vie. Quelles étaient les chances qu'il tombe sur cette besace, et qu'en plus, celle-ci soit pleine de vivres, d'argent et de trésors dont il ignorait la portée ? Le Cent, satisfait, se dit qu'il serait peut-être temps de reprendre sa route vers le campement. Alors qu'il s'apprêtait à se redresser et à passer le sac en bandoulière pour s'exécuter, une voix surgit, à quelques mètres de lui seulement.

« On va faire ça simplement. Tu vas poser ce que tu tiens dans les mains, et grâce à ça, tu vas éviter d’avoir quelques problèmes »

Le Cent se figea et se redressa prestement, le sac à la main. Il détailla alors la rousse qui se tenait, menaçante à quelques pas de lui seulement. Depuis quand était-elle plantée là, à l'observer ? Al' ne comprenait pas comment elle avait pu s'approcher autant sans qu'il l'entende, et cela le déconcerta. Il resta quelques secondes la bouche bée, les jambes légèrement pliées, sur le qui-vive, sans vraiment savoir que faire. Cette fille, qui était manifestement une Terrienne, le dépassait sûrement d'une tête. Elle lui semblait frêle, et pourtant il y avait quelque chose dans son expression, son attitude, sa voix, qui lui hurlait de ne pas s'arrêter à cette première impression. Elle était armée d'un fouet, et Al comprit qu'elle n'hésiterait pas à s'en servir s'il faisait le moindre faux pas.

La raison aurait voulu qu'il rende le sac ... Désarmé et seul face à une Terrienne sûrement bien plus aguerrie que lui, il ne ferait pas long feu. Mais il ne voulait pas abandonner sa trouvaille sans même essayer de se défendre. Il était tombé sur cette besace, c'était presque trop beau pour être vrai. Il ne pouvait cracher sur un repas tombé comme par magie entre ses mains, ni sur les autres denrées du sac. Et puis, il n'était pas tenu de la croire sur parole. Soit elle mentait, et tentait clairement de s'accaparer un objet qui n'était pas le sien, soit elle disait vrai, et elle devrait alors reconnaître qu'il n'était pas bien malin d'égarer son équipement en pleine forêt.

Alan leva d'abord son bras libre en signe d'apaisement et recula lentement, à pas de loup. Ses yeux passaient du visage de l'étrangère au fouet, menace qu'il ne pouvait décemment ignorer. « Wow. On se calme désolé... Je suis pas censé savoir que ça t'appartient... On pourrait juste ... discuter sans s'énerver... Prouve-moi que c'est ton sac, et je te le laisse. »

Il espérait encore, peut-être, s'en tirer, s'échapper. C'était idiot, sûrement, et pourtant il avait appris avec les années que c'était ça aussi, la survie parfois : compter sur sa chance... et sa rapidité.

Spoiler:


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Astrid Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Meeka, Yana, Elias & Richard MESSAGES : 1671 CELEBRITE : Karen Gillan COPYRIGHT : ava by ELOW ;; signa by beylin METIER/APTITUDES : Mercenaire et voleuse TRIBU/CAMP : Rahjak. Sa famille est Iskaar mais elle ne le sait pas encore. POINTS GAGNES : 0
Admin

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Lun 1 Juin 2020 - 23:10


|
La main dans le sac ;
Astrid & Alan


— Astrid n’a pas pour habitude de faire dans la dentelle, en générale. Il faut bien l’avouer, la jeune femme ne s’attarde jamais sur les détails, et c’est souvent plus simple comme ça. Elle n’a pas de délicatesse, de gentillesse, en générale. Elle aime frapper, se battre, elle apprécie de voler dans les poches des gens, découvrir ce qu’ils peuvent trimballer, apercevoir ce qu’ils peuvent bien avoir sur eux, sans qu’ils ne soient en mesure de s’en débarrasser. En réalité, c’est aussi pour cette raison qu’elle le fait. Certes, elle garde les choses qui ont de l’importance, elle garde ce qui peut rapporter quelque chose, mais le reste, elle l’observe et elle se questionne sur les choses. Elle fait toujours attention aux détails, aux bricoles. Parfois, c’est ce qui coûte le moins qui compte le plus justement. Il faut toujours regarder avant de jeter dans un coin de rue parce que ça ne compte pas. Parce que même ça, ça peut compter à de très nombreuses occasions. Mais si elle vole assez régulièrement les affaires des gens, Astrid, elle ne supporte pas qu’on puisse toucher à ses affaires. Directement, la situation change, évolue, disparaît. Tout change à une vitesse incroyable sans qu’il ne lui soit possible de changer la donne. Il en a toujours été ainsi et ça n’a vraiment jamais changé. La mercenaire, elle fait attention à tout et ses affaires, il est absolument hors de question qu’on y touche, surtout pas dans le seul but de s’en emparer et de tout lui voler. Absolument hors de question, même.

Le garçon lève le bras, pour montrer patte blanche, montrer qu’il n’a rien fait. Mais Astrid, elle n’est pas stupide, ce qu’elle voit en premier, c’est qu’il n’a toujours pas posé le sac qui n’est pas le sien. Point qui pose problème dans un premier temps. Pire encore, voilà qu’il se met à douter de ce qu’elle dit et se met à mettre en doute la possibilité que ce soit son sac. Genre ça pourrait être le sac de quelqu’un d’autre. La rousse ne risque pas de le perdre de vu, ou de lui dire ce qui va et ce qui ne va pas. Absolument hors de question, d’ailleurs. En réalité, si Astrid perd patience, elle pourrait clairement prendre le risque de le tuer sans même réfléchir. Absolument hors de question pour elle de prendre un quelconque risque. Il n’y a rien d’incroyable dans sa besace, ça n’a jamais été particulièrement important. Pour autant, elle refuse de se faire voler ses affaires pour le seul principe qu’il n’y a rien de vraiment important dedans. Absolument hors de question d’ailleurs.

Elle sourit un peu, à l’idée qu’il puisse penser qu’elle ment, qu’il puisse refuser de lui rendre son sac dans l’hypothèse où ça pourrait ne pas être le sien. Elle la connaît, cette excuse ridicule, mais elle ne risque pas de fonctionner sur elle, ce n’est même pas une option envisageable, en fin de compte. ” Donc tu insinues que je dois me justifier sur le contenu ? Tu ne te dis pas que je pourrais te tuer, là tout de suite, si tu ne lâchais pas mon sac, là, maintenant ? Parce que crois-moi, c’est ce qui va se produire”. Parce qu’en réalité, la rouquine, elle n’a pas la moindre patience.


Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1660 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 85

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Dim 14 Juin 2020 - 21:07


La Main dans le sac ft Astro
Mars 2120



Il n’était pas joueur, Alan. Pas vraiment. C’était plutôt le genre de type à miser sur la sécurité, à s’aplatir quand les choses dérapaient, à s’éviter les ennuis à tout prix. Il n’était ni courageux ni chanceux, alors il préférait compter sur des certitudes plutôt que ses intuitions. Son cerveau. Sa raison. Ce genre de choses. Il n’avait jamais pris de risques inconsidérés, jamais vraiment tenu tête à qui que ce soit. Aujourd’hui, bizarrement, il n’avait pas envie d’écouter sa raison. N’importe qui aurait laissé le sac, à sa place. N’importe qui sauf peut-être Abel, Kai … ce genre de personne intrépide qui ne se laisse pas facilement impressionner. Mais lui ?

Et pourtant, les jambes toujours légèrement fléchies, le dos voûté comme une bête prête à bondir, Alan tenait sa position. Il gardait le sac en main. Malgré les menaces, malgré le danger. Qu’est-ce qui lui prenait au juste ? Avait-il juste envie d’oser, pour une fois ? Pour se prouver qu’il pouvait aussi réussir à se surprendre, à gagner quelquefois. C’était tellement idiot.

Il espéra, un temps, que ses quelques paroles apaiseraient la rousse. Mais elles eurent l’effet inverse. Elle se vexa à l’idée de devoir prouver que ce sac était le sien. Elle envisagea l’éventualité de le tuer. Clairement, elle le menaçait. Al tâta sa poche. Il devait avoir une dague de fortune, en plus de son arc. Mais il ne pourrait s’en servir pour le moment, la Terrienne était trop proche, trop menaçante. Si elle l’attrapait, il devrait compter sur sa lame.

Ou alors, il pourrait juste lui laisser ce fichu sac ? … Et après ?

Le laisserait-elle en vie pour autant ? La Miss n’avait pas l’air commode. C’était bien le genre à se débarrasser de l’importun qui lui avait fait perdre son temps, peu importe s’il obtempérait ou non. Il n’était sûr de rien, au fond. Et puis, il se remémora le contenu du sac. Des pièces comme il n’en avait jamais vu. Un dîner potentiel. Le ventre d’Al’ gargouilla légèrement à cette pensée.
 
Il devait y avoir quelques mètres entre eux. C’était juste, mais ça pouvait être suffisant. Al’ n’était pas bien costaud, ni endurant. Mais il était rapide. Vif. C’était sans doute sa seule qualité physique. Eh puis merde. Il ne sut exactement quand il prit cette décision. Quand il accepta de se mettre en danger pour s’emparer de ce sac. Il prit une légère impulsion et bondit vers l’arrière, avant de détaler vers les fourrés comme si sa vie en dépendait, le sac collé à la poitrine. C’est qu’elle pesait son poids, cette besace…

1 - 2 : Alan détale comme un lièvre. Il arrive à surprendre Astrid et la devance de plusieurs secondes.
3 - 4 : Alan détale mais se prend les pieds dans une racine quelques mètres plus loin. Astrid n'est pas loin. Il a juste le temps de fouiller sa poche pour saisir son couteau.
5 - 6 : Alan démarre sa course mais ne surprend pas vraiment Astrid, qui se montre plus rapide. Elle stoppe sa course sans mal.

Spoiler:


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Dernière édition par Alan Cole le Dim 14 Juin 2020 - 21:08, édité 1 fois
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2886 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 156
Admin

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Dim 14 Juin 2020 - 21:07
Le membre 'Alan Cole' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés' : 6
Astrid Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2015 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Meeka, Yana, Elias & Richard MESSAGES : 1671 CELEBRITE : Karen Gillan COPYRIGHT : ava by ELOW ;; signa by beylin METIER/APTITUDES : Mercenaire et voleuse TRIBU/CAMP : Rahjak. Sa famille est Iskaar mais elle ne le sait pas encore. POINTS GAGNES : 0
Admin

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Jeu 13 Aoû 2020 - 15:35
la main dans le sac @Alan Cole
Le vol a toujours fait partie de sa vie. Une part considérable puisque certains jours, Tom ne lui donnait pas assez à manger dans le seul et unique but de la pousser dans ses retranchements. Il disait que c’était le seul et unique moyen pour elle de faire ce qu’il fallait, en cas de nécessité. C’était ridicule. Mais quand on est face au seul homme disposé à vraiment nous rendre un coup de mains, il devient difficile de faire la fine bouche. Astrid savait qu’il était le seul qui soit apte à l’élever et elle a très vite compris que quoi qu’elle puisse en dire, ses options resteraient considérablement limitées. Aujourd’hui, elle prend chaque jour conscience du fait qu’il ne voulait pas que de bonnes choses pour elle. Mais elle a grandi et désormais seule, ses connaissances lui permettent d’aller de l’avant sans qu’elle n’ait réellement besoin de se tracasser à propos de tout ça. La rousse sait ce qu’elle vaut, aux yeux des gens et cela lui permet de garder le contrôle sur à peu près tout. Rien ne lui donne l’envie de se laisser faire et peu importe le contexte des problèmes qui pourraient lui tomber dessus, elle parvient toujours à faire ce qu’il faut.

Il y a pourtant certaines situations qui la poussent à refuser que quoi que ce soit se produise. Genre… Un débarqué qui se pointe et qui veut la voler ? Non, absolument hors de question. Elle connaît le domaine, elle a volé des tas de choses tout au long de son existence. Vraiment beaucoup mais ce n’est qu’une bricole non ? Un vulgaire détail. C’était son mode de vie. Et à côté de ça, par contre, la jeune femme s’est vraiment mise à dire et à penser que personne, vraiment personne, ne sera en mesure de mettre les mains sur ses affaires. Et si ça arrive… Bon, okay, le traité l’empêche de lui couper une main, pourtant, l’hypothèse la traverse malgré tout. En tout cas, elle se demande ce qui pourrait bien lui passer par la tête. Parce qu’il y a forcément quelque chose qui le traverse non ? Quand il se pose pour ramasser ce sac, il y a bien une raison, il y a bien une raison non ? Mais là, pour le coup, elle ne sait absolument pas où donner de la tête. C’est une histoire compliquée, c’est un fait. Mais hors de question pour elle de trop cogiter. Tout ce qu’elle sait, c’est que quelque chose s’est produit et elle est incapable de passer outre. Elle ne lui demande pas la lune, elle veut juste récupérer ses affaires. Elle n’est pas une meurtrière ou du moins, elle ne le fait pas sans contrat. Elle est assez bien dressée non ? D’une certaine manière, du moins, parce qu’elle reste un électron libre, une rebelle qui ne fait pas les choses comme il le faudrait, très souvent.

Mais le crétin qui lui fait face, il ne semble pas réaliser ce qu’il a en face de lui, il ne semble pas comprendre que quelque chose ne va pas et la rousse ne risque pas de se montrer différente juste parce que c’est un débarqué. Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Et quand il tente de se barrer, Astrid sent déjà que ça pourrait partir en vrille. Il en est absolument hors de question, en tout cas. Hors de question que ça se passe aussi simplement. Elle est mercenaire, on ne s’enfuit pas face à elle, c’est impossible. Et si ça arrive, elle se met en quête pour choper le responsable. Il sera dans l’incapacité de vivre une vie tranquille. Elle va le traquer, et ça ne lui plaira pas. Alors plutôt que de tout mettre sens dessus dessous, la rousse se rend compte qu’elle n’a pas de temps à perdre et il est absolument hors de question pour elle de le laisser se barrer aussi simplement. Son fouet, il ne lui faut que quelques secondes pour le saisir et le dérouler. Alors quand il s’enroule autour de la cheville du débarqué, elle sent qu’il ne va pas aimer ce qui lui tombe dessus. Mais il l’a bien cherché. ” Tu partais quelque part ?”. Sauf que ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. Clairement pas. Et il va salement le payer, maintenant.



Alan Cole
DATE D'INSCRIPTION : 06/04/2020 PSEUDO/PRENOM : Haeny MULTICOMPTES : Oona MESSAGES : 1660 CELEBRITE : Fionn Whitehead COPYRIGHT : Electric Soul (avatar) - EXCEPTION (signature) METIER/APTITUDES : Architecte / Mécanicien TRIBU/CAMP : Cents POINTS GAGNES : 85

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

le Mar 27 Oct 2020 - 22:10


La Main dans le sac ft Astro
Mars 2120




Il s'était élancé le cœur battant, comme si sa vie en dépendait. Et quelque part, c'était le cas. Depuis toujours, Alan avait obéi aux règles, à de rares exceptions près. Il ne s'était jamais mis dans le pétrin, respectait les valeurs et les principes de l'Odyssée. Et un jour, il avait rencontré Nora. Même si cette rencontre l'avait mené à sa perte, il ne s'était jamais senti aussi vivant. Aujourd'hui, ce n'était pas si différent, au fond. Il faisait ce pari de croire en sa chance, en son audace et en ses capacités. Il en avait marre d'être celui qui s'aplatissait, qui s'excusait pour ne pas faire de vagues. "Ok, t'as raison. Désolé. Je te laisse le sac et je m'en vais." C'était sans doute ce qu'il aurait dû répondre. Mais merde à la fin. Al' était sincère, au fond, quand il estimait que le sac n'était peut-être pas le sien. Elle débarque de nulle part, réclame la besace et il devrait la lui céder ? Tout ce qu'il avait demandé, c'était une preuve que c'était bien la sienne. Et c'était déjà trop ... Alors tant pis. Il avait pris un risque, saisi sa chance.

La besace contre la poitrine, il démarra d'une impulsion puissante, faisant volte-face. Même si cette fille était rapide, elle peinerait à le rattraper, il le savait. Mais le Cent avait oublié un détail.

La chute lui laissa un goût de sang en bouche. Il avait senti une pression suivie d'un claquement douloureux autour de la cheville. Comme ça, son pied ne l'avait plus suivi et s'était dérobé, le laissant face contre terre. Un peu sonné, Al' se redressa sur ses coudes, sans parvenir toutefois à se relever complètement. Tandis qu'il reprenait ses esprits, la rousse l'avait rattrapé. Un fouet. Un putain de fouet. Les dents serrées, il fixait l'étrangère, la sacoche encore enfouie sous la poitrine. Cette fille allait le tuer. Il réalisa à quel point il avait été con. pour une fois qu'il avait choisi de miser sur ses jambes plutôt que sur sa tête...

Mais déjà son cerveau s'activait. Il devait trouver une solution et vite, s'il ne voulait pas finir égorgé au milieu des bois. D'abord, il saisit sa dague sans la dégainer. Sentir la poignée suffit à le rassurer quelque peu. Il se recroquevilla, ramenant les genoux contre la poitrine, prêt à bondir. Il ne voulait pas baisser les bras. Pas ici. Pas comme ça. Mais il devait bien être réaliste : cette fille était une guerrière, ou quelque chose s'en rapprochant. Il n'aurait presque aucune chance en cas d'affrontement.

"OK... OK..."  

Raisonnable, il poussa la besace vers la rousse, lui signifiant qu'il lui cédait son bien, si c'était bien le sien. Tant pis. Il avait joué, il avait perdu. Avec un peu de chance il était tombé sur quelqu'un de clément qui s'en irait en se moquant gentiment de lui. Mais Alan ne pouvait pas vraiment compter sur sa chance, apparemment. Toujours méfiant, il recula légèrement, sur le qui-vive, jusqu'à s'accroupir.

"Si on en restait là ? Tu peux pas vraiment me reprocher d'avoir trouvé le contenu intéressant."

Il avait abandonné la besace. Il n'avait pas encore abandonné la vie. Le tout était de se tirer de là sans trop de mal. Et pour ça, il pouvait toujours compter sur sa ruse. Il voulait d'abord jauger la réaction de son opposante, pour au mois savoir s'il pouvait établir un dialogue ou non.   

Spoiler:
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



Contenu sponsorisé

La main dans le sac (Astro) Empty Re: La main dans le sac (Astro)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum