Aller en bas
Elias Caroll
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2016 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Richard, Astrid & Meeka MESSAGES : 1070 CELEBRITE : Tom Hardy COPYRIGHT : ava by calaveras. ; signa by beylin METIER/APTITUDES : guerrier TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 72
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

everything that isn't me _ Céleste Empty everything that isn't me _ Céleste

le Lun 27 Mai - 10:49
Everything that isn't me

Homme au caractère compliqué, aux actions un peu bancales, aux décisions étranges, tu n’es pas toujours facile à vivre et sur certains aspects, tu es amené à te foirer et à tomber de haut. Tu fais de ton mieux pour que les gens ne voient pas que les choses se passent mal pour toi, tu espères juste que ça ira. Mais ça ne se passe pas comme tu le voudrais, aspect dérangeant qui te perturbe toujours beaucoup trop. Tu ne prétends pas que tes décisions sont toujours bonnes, souvent dirigés par ce trouble psychologique qui ne te quitte que bien rarement. Pour autant, tu n’iras pas prétendre que c’est toujours chose aisé mais tu fais de ton mieux. Ton caractère est compliqué, tes actions peuvent parfois l’être et tes décisions dépassent bien des gens mais t’es en roue libre et parfois, ça fait bien plus de mal que de bien.

Aujourd’hui, les choses ont encore pris une tournure un peu complexe. Ton rival est parti, ton inconnue un peu étrange venue du ciel plus si inconnue que ça te dépasse, et au final, tu te perds dans tes songes à de trop nombreuses reprises, ce qui provoque de temps à autre la surprise et la perplexité des gens qui t’entourent. Tu ne sais pas toujours comment traiter ce genre de chose mais il est vrai que cela t’amuse. Sans que tu ne sois en mesure de parvenir à déterminer comment. Tu ne sais juste pas comment trouver un juste milieu au sein de tes songes et parfois, tu te noies. Tes souvenirs, tes pensées et la noirceur qui rôde là, quelque part, tu ne parviens pas à trouver le sens au milieu de tout ça et tu ne parviens pas toujours à garder la tête à la surface. Tu essaies mais les années passent et tes pensées se font de plus en plus nombreuses. Comme si ton trouble tentait de te faire perdre la tête pour pouvoir réellement prendre le pouvoir, comme si ça pouvait être si simple. Mais ça n’a jamais été le cas. Ses décisions sont souvent bancales et maladroites mais il fait de son mieux, fait toujours en sorte que ça se passe le mieux possible. Et à l’heure actuelle, au moins, il a toujours le contrôle.

Parfois, il le perd mais lorsque cela arrive il est seul dehors, en forêt et se permet de se défouler sur un arbre ou sur autre chose. Parfois, il faut l’avouer, sa chasse se déroule différemment et la viande n’est plus utilisable. Pas la peine d’en dire plus sans entrer dans des détails un peu étranges et non nécessaires. Cela ne serait pas très bien vu par le peuple de la forêt, d’ailleurs. Ce n’est pas comme si ça te concernait vraiment, tu ne leurs portes pas de réel intérêt.

Aujourd’hui pourtant tu n’es pas sorti pour te défouler. Après avoir passé près de deux semaines dans ton village, à essayer de comprendre pourquoi Isdès est parti, à tenter de comprendre pourquoi ton rival avec qui tu te défoulais a pris la fuite. Tu ne sais pas de quoi il s’agit mais tu ne t’attardes pas particulièrement sur ce sujet, à quoi ça pourrait bien servir hein ? Désormais, tu as juste envie de te promener, de souffler un bon coup et de profiter de l’instant présent. Dans un sens, puisque ton esprit persiste à rester coincé dans le passé et tu ne sais toujours pas si tu as envie que ça change ou si la situation te convient comme ça. Il faut dire que tu es également perturbé vis à vis de Mila, que tu as envie de découvrir mais qui te surprend toujours un peu plus. Tu ne sais pas comment elle fonctionne, tu ne sais rien d’elle et pourtant, tu persistes à vouloir la croiser. Si ça se trouve, c’est pour cette raison que tu es une nouvelle fois en train de vagabonder au coeur de la forêt. C’est juste plus fort que toi.

Un soupir s’échappe de tes lèvres alors que tu marches au coeur de la forêt. Le temps est clément aujourd’hui, comme souvent à l’approche de l’été. Tout est plus agréable surtout si l’on prête suffisamment attention à la nature. Ce n’est pas vraiment ton cas mais.. Grand bien leurs fassent.

Un bruit, pas loin. Ton attention s’y tourne. Tu n’as pas encore vraiment descendu la montagne et déjà, on croise ta route. Peut-être juste un animal, une bestiole, un tout petit rien. Mais hors de question pour toi de laisser ça de côté. Une main sur ton long couteau et tu t’avances, lentement, prudemment. Vers ce bruit.  
AVENGEDINCHAINS
∈ ⊗ † Never - Ever † ⊗ ∋
Celeste Geldof
DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2016 PSEUDO/PRENOM : Grain de Cel MULTICOMPTES : Taëlou & Oz & Hyacinthe & Ten & Tam-Tam MESSAGES : 749 CELEBRITE : Ian Somerhalder COPYRIGHT : Shiya METIER/APTITUDES : Astronautique/Orientation ( Cartographe sur la terre ) TRIBU : Odysséen POINTS GAGNES : 2
Voir le profil de l'utilisateur

everything that isn't me _ Céleste Empty Re: everything that isn't me _ Céleste

le Jeu 13 Juin - 23:11

Elias & Celeste @TwoWorldscollapsing #


L'événement en lui-même ne l'intéresse pas. Céleste il n'a pas très envie de se retrouver mélanger à une foule de terriens. Il ne nie pas que les Naoris les ont beaucoup aidés, mais il demeure méfiant à leur sujet, et à celui de toutes les autres tribus. En vérité le cartographe les étudie de loin, comme il le faisait lorsqu'il vivait dans l'espace, à regarder les étoiles. Sauf qu'elles menaçaient moins souvent que les survivants de cette planète d'entrer en collision avec lui. Un jour ou l'autre il verra ce qu'il décidera de faire, mais aujourd'hui il se tient éloigné.

Oui, il a marché avec tous les autres Odysséens, mais depuis le début une idée trottine dans sa tête, pendant que les siens écouteront des histoires à dormir debout, lui il ira fouiner du côté de la montagne. Parce que personne n'y a jamais été, ou alors si ça s'est produit il ( ou ils ) ne l'a pas raconté. Ce qui laisse donc une zone grise sur son plan. Et l'Odysséen il a très envie de remplir les petits blancs, depuis toujours il se sait l'âme d'un explorateur, d'un aventurier. De plus il adore travailler en solo, les gardes, tous ils le retardent trop. A tout le temps vouloir donner leurs avis alors qu'il sait très où il doit et veut se diriger. Ou à lui opposer mille et une raisons de prendre un chemin plutôt qu'un autre car ils l'estiment trop dangereux... Et lui il avance qu'il ne faut pas craindre, sinon rien n'évolue ni ne se construit jamais.

Aussi, le brun il a profité de la mêlée générale pour se carapater doucement, et ne pas se fondre trop longtemps du bain de foule terrien qu'ils lui offraient gratuitement. Au fond il les jalouse un petit peu - beaucoup - de s'en être aussi bien sortis sans la technologie. Eux parfois ils ont l'air de gros idiots, et il désirerait se débrouiller aussi bien sans aller leur demander de l'aide. Tout seul. C'est compliqué parfois quand on souhaite tout savoir sans se coltiner les apprentissages avec des maîtres. Autodidacte ça ne facilite pas la tâche, mais il s'en moque Celeste, il s'est construit comme ça, et il va continuer et réussir, ça c'est sûr. Enfin il se le répète régulièrement pour un jour arriver à le croire véritablement.

Plus il avance et plus le brouhaha des voix diminue, Certainement il ne rencontrera pas de natifs, ils doivent tous se rassembler pour la fête ... Aussi s'arrête-t-il enfin pour vérifier ou il se trouve exactement, se concocter un petit itinéraire du comment examiner les environs afin de ne pas se perdre. Et tout d'abord il s'assure qu'aucune étendue de graminées ne l'entoure pour ne pas risquer d'éternuer sans arrêt tout le reste de la journée, et de rendre sa mission complétement infructueuse parce qu'il n'aura pas la concentration voulue. Voilà aussi une des raisons qui le fait fuir pendant les mois ensoleillés toute compagnie un peu trop collante. Céleste il n'aime pas partager ne ses forces, ni ses faiblesses.

Il opte donc pour une direction Celeste, qui lui botte bien. Munie de son papier pour y noter tous les détails qu'il ajoutera plus tard à ses mises à jour. Même si les pollens ne l'épargnent pas, le cartographe apprécie les odeurs qui se dégagent de cette forêt, comme il devine les montagnes il éprouve l'impression d'un léger changement d'air. Il essaye d'en identifier l'origine, revient plusieurs fois sur ses pas avant de finalement préférer continuer sur sa première lancée.

Inconscient, indifférent, courageux, fou ? Celeste il ne s'inquiète aucunement d'un éventuel animal dangereux qui roderait dans les parages. Pourtant des histoires d'ours il en a écouté quelques-unes, mais il refuse d'abdiquer pour ce qu'il juge des raisons plutôt futiles. Il se contrefout donc de faire ou non du bruit, et quand ses ouïes en capte finalement il redresse la tête pour découvrir un homme en face de lui.

Pas particulièrement jovial, mais ça ne l'inquiète pas trop puisque lui-même ne possède pas la meilleure des réputations. Le couteau que l'inconnu tient dans ses mains lui parait beaucoup moins rigolo, mais le brun il se dit que si chacun continue son chemin tout devrait bien se dérouler. Surtout que se frotter à un terrien ne fait pas partie de ses rêves. Et il ne va pas prétendre parler leur dialecte qu'il n'a jamais essayé d'apprendre ... « Salut, je vois que tu as pas l'air de t'amuser follement, alors je vais pas te ruiner ta journée et je vais m'en aller par-là ... Si tu me laisse faire quelques pas dans ta direction » Propose-t-il en indiquant la droite.



@Elias Caroll  everything that isn't me _ Céleste 171928021 everything that isn't me _ Céleste 3900222711 everything that isn't me _ Céleste 1415237354
Elias Caroll
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2016 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Milo, Richard, Astrid & Meeka MESSAGES : 1070 CELEBRITE : Tom Hardy COPYRIGHT : ava by calaveras. ; signa by beylin METIER/APTITUDES : guerrier TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 72
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

everything that isn't me _ Céleste Empty Re: everything that isn't me _ Céleste

le Mar 9 Juil - 19:07
Son avis sur le peuple du ciel n’a que trop peu changé. C’est le cas bien sûr, à faible dose, et il ne risque pas de prétendre que ça pourrait être véritablement différent. C’est une histoire grotesque, disons. Et il n’y a pas grand chose à dire de plus. Elias ne sait pas encore ce qu’il faut penser d’eux, il ne sait pas ce qu’il pourrait ajouter parce qu’il ne sait pas non plus dans quel sens il faudrait mettre tout ça. En réalité, Elias a conscience de l’idée qu’il puisse avoir quelques proches, il sait qu’il en connaît certains et qu’il les apprécie, à sa manière. Mais les choses ne sont jamais simples et ne l’ont jamais été. En réalité, il n’a pas envie d’y réfléchir vraiment parce qu’il trouve ça destabilisant et destructeur, dans un sens. Mais il ne cherche pas vraiment à comprendre, il ne cherche pas à voir ce qui est bien et ce qui n’est pas bien. En fait, il réalise assez facilement que dès qu’il pense à eux, il se perd et se trompe. Ses songes se mélangent parce qu’il ne sait pas y mettre de l’ordre. Et en fin de compte, il n’en a même pas envie. Oh, bien sûr, il pourrait citer Murphy mais à sa manière, il l’apprécie et la déteste. C’est une sensation étrange mais il n’y peut rien. Et surtout, il n’a pas la moindre intention d’y réfléchir. A quoi ça servirait hein ?

Le bruit qui l’attire ? Ca n’a rien de surprenant. Il s’y rend. Il n’a jamais eu peur de ce qu’il pouvait découvrir et si ça devait s’avérer hostile, il ferait en sorte d’y faire face sans même sourciller. Et s’il devait périr, il n’hésiterait pas non plus. Il en est là, Elias et il sait parfaitement que ce genre de comportement pousse les gens à grimacer. Il n’en parle donc pas, n’aborde pas à voix haute le fait que la vie lui paraît quelque peu insignifiante et pourtant, c’est le cas. Pourtant, il sait qu’il ne sert à rien de trop s’attarder sur le sujet parce que c’est bien assez compliqué comme ça. Ne serait-ce que pour lui. Il ne supporte pas l’idée de ne pas savoir, il n’apprécie pas l’idée d’être quelque peu perdu au milieu de tout ça. Parce qu’il n’est pas bon de paraître suicidaire devant les gens qui n’hésiteront donc pas à juger par la suite. Ce n’est pas facile, pas supportable non plus et la situation doit malheureusement être comme elle est. Un soupir s’échappe de ses lèvres. Il n’est pas toujours facile de trouver la mort. Surtout si on veut éviter un quelconque jugement envers les autres. De toute façon, les gens n’ont jamais cherché à écouter les autres. Ils font ce qu’ils veulent et il faut s’arrêter à ça. Ce n’est juste pas toujours évident parce que c’est une situation généralement étrange et prise de tête, aussi.

C’est face à un débarqué qu’il s’arrête et il se permet un petit soupir. Voilà qu’ils s’aventurent un peu trop loin de chez eux et il serait sans doute plus intelligent pour eux d’éviter de faire une connerie pareille. Lui, il n’hésitera pas à se battre si ça s’avère nécessaire. Et ça n’a rien de facile parce qu’en fin de compte, toute cette histoire est bien trop étouffante. Il n’aime pas les voir. Quoi qu’ils puissent faire, quoi qu’ils puissent songer, Elias sait qu’ils sont comme intouchables et c’est agaçant à crever. Ce serait une provocation de guerre et certains les protègent comme s’ils étaient des créatures mythiques et légendaires. Ca n’a jamais été le cas. Et c’est justement ce qu’il ne comprend pas dans tout ça. En même temps, il n’a pas particulièrement envie de réfléchir non plus. Toute cette histoire est chiante et ils mériteraient une bonne claque de temps en temps. Déjà pour leurs rappeler que la trève ou les trocs n’empêchent pas les Natifs de vouloir protéger leurs villages. Et là, en l’occurrence, il serait bon pour eux de ne pas oublier les limites qu’il leurs faut respecter.

L’autre se moque, plaisante sur le fait qu’Elias semble s’ennuyer. Ce qui n’est pas faux puisqu’il n’a pas vraiment d’objectif aujourd’hui mais là n’est absolument pas la question. Dans l’immédiat, ce qu’il serait bon, c’est qu’il comprenne que toute cette histoire n’a pas vraiment de sens. En fin de compte, il serait bon pour lui de ne pas trop plaisanter avec un homme qu’il ne connaît pas. Le peuple du ciel, ce n’est pas le peuple du coin. Il faut qu’il comprenne que quoi qu’il puisse dire, ça pourrait lui retomber sur le coin de la tête. A tout moment. Bien sûr qu’il est satisfait à l’idée que l’autre puisse vouloir partir mais l’idée qu’il puisse se rapprocher de lui le dérange. Quelle est donc son idée ? Passer à son côté, traverser et partir vers la montagne ? A quel moment pourrait-il supposer avoir le droit de faire un truc pareil ? Ou alors peut-être qu’il se trompe mais dans l’esprit de l’Athna, c’est un peu plus compliqué que ça justement. Il ne cherche jamais à trop réfléchir, à analyser les choses ou à supposer que ça pourrait se passer de telle ou de telle manière. Et c’est toujours beaucoup plus facile comme ça. Il ne voit pas comment ça pourrait être différent. Et ce n’est pas plus mal. " Quoi être venu faire dans la montagne ? Ici pas chez toi. ". Le ton est sans doute un peu trop ferme, comme il l’est à chaque fois. Le fait d’avoir du mal à trouver les bons mots, ça n’a jamais facilité la chose. Il se méfie, voilà tout, mais il ne sait pas vraiment à quoi il devrait se fier dans tout ça. " Ne pas aller dans montagne si pas invité. ". C’est un conseil. Juste un conseil. D’une certaine manière.
Contenu sponsorisé

everything that isn't me _ Céleste Empty Re: everything that isn't me _ Céleste

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum