Aller en bas
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Lun 1 Avr - 22:12
Une fois n'est pas coutume, Adriel avait fait le choix de partir loin de ses habitudes, loin de son petit confort, loin de James aussi, surtout. Mais s'ils semblent inséparables depuis que le calusa l'a rejoint dans sa solitude, ils leur arrivent de partir chacun de leurs côtés, pour certaines choses, certaines affaires. C'est ainsi qu'Adriel avait entamé son pèlerinage annuel du côté des Rahjak. Il n'y va que très rarement, mais il n'y a que là-bas qu'il peut trouver cela, il n'y a que le désert qui peut façonner ce genre de choses, pas là où il vit, là où il se trouve la plupart du temps. Et cette année, il veut trouver quelques choses de plus que d'ordinaire, il désire trouver le plus beau des cadeaux pour James, quelques choses qui lui fera plaisir, quelques choses d'hors du commun pour le calusa, du moins, il l'espère. C'est pour cela que dans son voyage, il a fait en sorte d'apporter ce qu'il fallait pour se garantir une bonne valeur marchande. Il lui faut des vêtements pour l'été, des vêtements légers qui lui permettront de ne pas avoir trop chaud durant cette période là. Et pour James, il cherche quelques choses d'autres, une pierre, un bijou qui pourrait le ravir, qui refléterait parfaitement l'amour qu'il a pour lui. Alors, il se prépare, il s'habille en conséquence, de quoi recouvrir sa peau, mais quelques choses d'assez léger, le seul vêtement de ce genre qu'il lui reste qui soit en état. Dans son baluchon, il y a des vêtements que le temps à user, il espère pouvoir les échanger contre d'autres, que cela paye une partie de la valeur de ce qu'il vient chercher par ici en tout cas. Et il commence la longue route vers la cité. Il sait que ça ne sera pas de tout repos, mais c'est un excellent marcheur qui peut parcourir des kilomètres et des kilomètres sans trop se fatiguer. Il faut dire qu'il en a pris l'habitude même si ce périple là est long et fastidieux. Mais il finit par atteindre son but, non sans mal. Il est toujours subjugué par la beauté des lieux. Là où il vit en général, cela n'a rien à voir, cela ne ressemble pas à cela, alors il prends le temps de contempler quelques instants tout cela, paysage hors du temps, hors du commun pour lui, ordinaire pour ceux qui vivent là néanmoins. Mais sans doute que s'ils faisaient le chemin inverse et qu'ils allaient voir où vivait Adriel, ils seraient eux aussi subjugué par la beauté bien différente des lieux. Il se doit donc à présent de trouver quelqu'un qui saura lui donner ce qu'il recherche. Il sait où aller, il espère que les personnes seront là, sinon, il se rabattra sur d'autres, du moment qu'il repart d'ici avec ce qu'il est venu chercher.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Jeu 4 Avr - 7:44

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Cette fois-ci une petite boule de poils l'accompagnait. Presque encore amusée à l'idée que la première fois que cette adorable petite boule de poils avait foncé sur moi que je m'étais mise à paniquer avant d'en rire. En rire car il était impossible de considérer ce chien qui avait fait irruption de notre vie comme un monstre. Un sourire qui apparaissait sur mon visage à chaque fois que la silhouette du canidé apparaissait dans mon champs de vision. Une dose de plaisir transmise. Ce qu'il en était. N'ayant jamais eu la chance d'approcher réellement les canidés. Certains animaux qui étaient d'autant plus courants dans la cité que d'autres. Certains qui étaient d'autant plus dangereux comme les scorpions. Chaque rahjak qui apprenait à vivre avec la faune, à s'adapter aux dangers du désert. Mais certains animaux qui n'étaient pas plus dangereux que d'autres êtres humains. Des animaux qui ne connaissaient pas le vice. Non, dans un sens notre propre espèce serait toujours la plus dangereuse. Des hommes capables de s'autodétruire entre eux. Non pas que là n'était pas le cas dans la nature alors qu'une chaine alimentaire continuait d'exister. Néanmoins, il restait toujours plus simple de s'attacher à un animal. Ce qui était le cas alors que mes yeux pétillaient face à cette interruption inattendue. Roan qui n'avait pu que me surprendre. Ce à quoi je ne m'étais pas attendue. Un contact avec des animaux que j'appréciais. Un lien que je voulais continuer de créer. Un lien que je continuais d'entretenir aussi avec Argo, l'anciennement camélidé de Shanareth. Toujours là. Un camélidé indispensable. N'ayant imaginé ce qui aurait pu se passer si son sort aurait été similaire au mien. Lui qui n'était responsable de mes actions. Et un camélidé qui restait source d'apaisement, de sourires alors que je continuais de prendre soin de lui. Argo qui avait sans doute été bien plus heureux de retrouver la cité rahjak. Les camélidés aptes pour le désert et non pour les interruptions, les voyages sur le continent. A leur place parmi les dunes de sables.

Là où était aussi ma place. Ma place qui était là au coeur de la cité rahjak. Un rappel. Une remise en place alors que j'avais été châtié. Le temps qui avait de nouveau passé rapidement. Un an que j'étais de retour. La réputation de Roan toujours en train de s'améliorer. Le coup porté qui semblait s'éterniser même si doucement la situation revenait où elle en était. Dans un sens, la situation s'améliorait. Pas forcément mon état alors que j'étais toujours esclave, que mon état physique n'était que moins appelant mais d'un autre côté ma relation avec Roan s'était améliorée. Une note agréable. Des efforts récompensés. Des sourires qui revenaient plus facilement. Des tâches exécutées désormais avec plus de coeur que là n'aurait pu être le cas avant. Moins à vouloir jouer avec le feu, à s'attirer ses foudres juste pour le défier. Changeant. Un changement subtil mais qui était là.

La cité elle aussi propre aux changements alors que les uns arrivaient et repartaient. La cité qui restait proie aux événements nouveaux, propres à suivre les affaires de la royauté. Les murmures qui continuaient d'être là entre le peuple. Mais avec le retour d'un temps de plus en plus chaud, c'était comme si le dieu du Soleil resplendissait de nouveau. Une foi qui n'avait pas encore été regagnée totalement, mais travaillant là-dessus aussi. Ce que je faisais aussi ce moment. Ne travaillant non pas alors pour regagner ma foi, mais prête à me rendre sur la grande place. Acheter des provisions. Des échanges que j'espérai faire subtilement aussi. Espérant faire fonctionner de nouveau la machine à coudre donnée comme gage des efforts fournis. Espérant mettre à oeuvre ce cadeau offert là aussi à ma stupeur qui n'avait pu que ravir mon coeur. Des actes inattendus de la part de Roan, mais qui faisaient plaisir. Pouvant encore en effet en sourire alors que je comptais en effet user de nouveaux doigts pour confectionner de nouveaux vêtements, sans aucun doute des robes quoique d'autres types de vêtements, plus masculins étaient aussi cous. Si là n'était ma tâche si ce n'était de rapiécer les vêtements abîmés. Le reste qui était un petit plaisir, tout comme celui de confectionner des bijoux. Quelques trouvailles avec moi. Certaines pierres qui évoluaient, n'étant plus celles trouvées auprès de la mer. Des oeuvres que j'avais réalisés, un savoir qui avait été transmis par des étrangers mais dont je n'avais été qu'avide de posséder. Curieuse. Et des nouvelles techniques apprises que j'avais tenté de partager avec Arméthyse au bord de la mer, certes parfois sans succès. Souriant à la pensée de la jeune femme, continuant de prier et d'espérer qu'elle était sauve. Et ne pouvant que reprendre mon chemin non sans siffler ce nouvel animal de compagnie qui ne tarda à me rejoindre. Espérant que cette journée ne cesserait d'être illuminée, promettant d'être parfaite comme je l'espérai, comme j'en donnais la définition tant soi peu dans la cité rahjak. Voulant sentir de la chaleur. Voulant continuer de sourire.
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Jeu 18 Avr - 21:37
Il avait vaincu le trajet jusqu'ici, un exploit qu'il réalisait entre une et trois fois l'année pour des besoins vitaux la plupart du temps, parce que ses vêtements s'usent même s'il en prend soin, et qu'il n'a pas le matériel adéquat pour réaliser des rapiècements de qualité, qui peuvent durer dans le temps. Il sait coudre, un peu, mais ça n'a rien à voir avec le savoir faire qu'il a pu trouver ici, la première fois qu'il est venu, voilà maintenant plusieurs années depuis qu'il était solitaire. Mais ce n'était plus tout à fait le cas, il avait son petit cœur d'or qui vivait avec lui à présent. Cela s'était fait de façon un peu précipité à cause de la défaillance du village calusa lors d'une tempête plus importante encore que les autres. Mais il ne regrettait pas cela, même s'il avait encore un peu de mal à s'y faire à vrai dire, car trop longtemps il avait été seul, alors il lui arrivait encore bien souvent de penser de cette façon, de penser de façon égoïste car il n'avait que lui à s'occuper évidemment. Mais c'était désormais le passé, un passé qui lui collait à la peau, il avait un mal fou à s'en défaire, pourtant, aujourd'hui, il avait réussi à penser pour deux. Bien entendu, il était là avant tout pour lui, mais il n'en oublierait pas James qui n'avait pas fait le trajet, bien trop long pour lui, du moins il le pensait. Car c'est un homme qui aime l'eau, bien plus qu'Adriel, alors traverser un désert, pensez-vous, ce serait le tuer au bout du chemin, ou presque. Il le pensait ainsi, raison pour laquelle, il lui avait dit qu'il devait s'absenter durant quelques jours pour conclure des affaires importantes. Et à présent, l'ancien athna était là, dans la cité Rahjak à la recherche de biens précieux pour sa survie, non, pour leur survie, car il devait penser pour deux. Alors s'il voulait obtenir des vêtements, il voulait aussi faire plaisir à l'ancien calusa et lui offrir un bijou. Ce serait le petit truc en plus de ce voyage, la chose dont il n'a habituellement pas besoin, car pour lui, il n'allait pas s'acheter des choses inutiles, mais pour son bien aimé, il agirait de la sorte, il le savait, il en avait envie. Alors qu'il n'était pas là depuis très longtemps, il sentit quelques choses venir se frotter à ses pieds. C'était un animal qu'il ne connaissait pas vraiment mais qui semblait être amical, affectueux avec lui alors qu'il ne l'avait jamais vu. Alors, il se met à lui gratter le derrière de la tête, sa propriétaire n'étant pas bien loin de là. Sans doute saurait-elle lui trouver ce qu'il cherche, peut être même qu'elle pourrait le fournir elle-même, car son visage ne lui était pas complètement inconnu à vrai dire, comme s'il l'avait déjà croisée par le passé, peut être même dans cette cité là au détour d'une ruelle.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Mer 24 Avr - 21:13

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Filant avant que je n’ai pu dire un mot. Il était difficile de croire qu’il avait été laissé seul dans le désert, peut être abandonné ou laissé là-bas pour compte alors que son maître était mort. La délicatesse de la survie dans le désert.

Les mercenaires qui y étaient entraînés, avant tout. Loin était le cas dans un sens des habitants de la cité. Les murs de la cité qui nous protégeait contre les tempêtes de sable, contre les tremblements de terre et les dangers naturels. Mais vive dans le désert qui restait un art. Un art que je ne maîtrisais pas alors que j’avais faillis mourir là-bas. Sauvée de justesse par une naori. Une naori guérisseuse au nom de Varghause dont j’avais entendu parler par Shanareth. Une certaine ironie dans toute cette histoire. Un désert que j’avais non moins réussi à traverser mais avec beaucoup de difficultés, me restant peu de rations à sa sortie. Si j’étais habituée à vivre dans le désert dans un sens, avec le sable, il restait une différence à vivre protéger par les murs de la cité que dehors. Une certaine protection contre l’ignorance. Un savoir des marchands que je ne connaissais pas, que j’aimerai sans doute posséder.

Mais doutant pouvoir remettre mes pieds en dehors de la cité, fuir alors que Roan veillait. Et n’étant pas certaine d’avoir la force de tenter cette expérience à la fois magnifique et violente. Un sentiment de devoir toujours regarder par derrière son épaule qui n’existait plus. Ce qui restait logique alors que j’étais en soit de retour au cœur de la cité, de retour comme esclave auprès de Roan. Certes, une relation qui avait évolué. Ce qui était favorable. Il n’aurait été possible de revenir à la même relation. Il n’aurait été possible de revenir à la situation d’avant. Ce qui pouvait m’attrister alors que plus jamais je ne retrouverai les bras de Shanareth sans aucun doute, mais c’était ainsi, la vie évoluait. Désormais de retour dans la cité, désormais là. Désormais là alors que je réussissais à retrouver le sourire tandis que je me dirigeais vers le marché.

Alors s’il était difficile de survivre dans le désert pour un être humain, il était plus difficile de croire qu’un chien laissé là-bas qui n’avait que la peau sur les os, calvérique puisse soudainement vouloir trouver la présence humaine. Cette recherche qui l’avait conduit à suivre Roan au cœur du désert jusqu’à la cité. Chien qui s’était retrouvé ensuite dans notre demeure. Certes, ce n’était pas l’image que j’avais eu en tête de voir tout être déchiqueté mais cela avait tout de suite parut importer peu. Une soudaine présence qui avait ravi mon cœur alors qu’aussitôt je m’étais efforcée de lui faire reprendre du poil de la bête. Ce qui était le cas, alors qu’il semblait avoir retrouvé sa stature d’avant. En jouant et qu’appréciant les caresses qu’il pouvait désormais rencontrer auprès d’un passant de la rue. M’étant figée sur place en le voyant s’éloigner avant de le suivre d’une démarche plus trébuchante non moins. Figée sur place que j’étais alors que c’était une situation inconnue, que j’étais certains que peu apprécierait ce soudain chien quémandeur de caresses. Si là semblait être le cas de cet inconnu, la nature de la cité me conduisait aussitôt à me diriger vers lui pour m’approcher du canidé et présenter des excuses à cet inconnu. « Excusez le. » Un voyageur sans aucun doute. M’empressant doucement mais non moins d’écarter le canidé de l’homme en tentant de ne pas l’offenser. S’il n’était pas de la cité, je ne pouvais pas moins que rester méfiante. Il y avait trop d’éléments en jeu. Méfiante alors que je ne savais pas comment il pouvait réagir bien que jusqu’à là ma rencontre avec d’autres personnes, d’autres grounders ou d’autres personnes venues du ciel n’avait été que favorable. Mais ici au cœur de la cité, la prudence était toujours de mise, encore plus alors que les murs avaient des oreilles. « J’espère qu’il ne vous a pas embêté. » L’homme qui n’avait pas été renversé en tout cas comme je l’avais pu l’être la première fois en franchissant le pas de la porte. Ce dont je ne pouvais que m’assurer au premier abord, préférant éviter les problèmes et aussi éviter l’attention des regards indiscrets. Mots prononcés doucement, presque rapidement bien que je savais qu’il ne pourrait que suivre cette langue commune. Tentative vaine de deviner au premier abord de quelle tribu il venait, sans pour autant que la question ne puisse se poser. Là qui n’était pas ma place au sein de la cité bien que je pouvais imaginer que pour qu’il puisse faire le trajet jusqu’ici sans crainte il devait être un marchand ou un solitaire. Mais ces questions silencieuses, il était le seul à pouvoir y répondre.
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Jeu 9 Mai - 20:24
Oui, on peut dire qu'Adriel s'est considérablement adouci depuis qu'il est avec James, mais il reste quelqu'un de très méfiant tout de même, il reste lui-même. Pourtant, l'ancien calusa l'a quelques peu façonnés à son image, pour faire de l'ancien solitaire quelqu'un de plus attentif aux autres, à son environnement qui ne tournait plus simplement autour de lui, mais autour d'eux deux. Alors, oui, si ce petit chien avait croisé la route de l'ancien athna voilà quelques mois, sans doute qu'il ne se serait pas amusé à lui gratter derrière la tête, non. Il l'aurait envoyé balader un peu plus loin, aux risques de voir sa maîtresse ne pas être contente, mais cela n'aurait pas été un soucis pour lui. Il n'en a que faire de l'avis et de la vie des autres, il n'y a que lui qui compte. Mais ça, c'était avant, aujourd'hui, il devait penser pour deux, pour James et lui, alors ce voyage dans la cité n'était pas si anodin que cela bien entendu. Il était nécessaire, et il apporterait quelques choses à son bien aimé. Il se l'était mis en tête bien entendu, il tenterait de le surprendre sur la nature du cadeau, qu'il espérait trouver ici avec ce qu'il avait sur lui pour le troc qu'il comptait faire. Il ne savait pas si cela serait suffisant, mais s'il devait revenir rapidement pour apporter un complément, il le ferait sans aucun soucis. Oui, c'était nouveau ça, auparavant, il ne l'aurait jamais fait, même si cela le concernait lui, cela aurait attendu des mois et son prochain voyage mais les cartes qu'il avait en main n'étaient plus les mêmes. A vrai dire, même Adriel se surprend à faire des caresses derrière la tête de ce chien mais n'ayant pas vu James depuis plusieurs jours, il semblerait qu'il compense un peu le manque d'affection. Cela lui parait dingue, il a même du mal à l'admettre mais il ne voit que ça, sinon, pourquoi aurait-il agit de la sorte ? Il n'y en aurait pas eu de raisons valables, non. Ainsi, sa propriétaire arrive s'excusant rapidement du comportement de son animal. Est ce qu'il faisait souvent cela ? Est ce que son animal était apprécié dans la cité ? Il n'en savait strictement rien, il n'était pas habitué à venir ici, il se contentait en général du minimum syndical lorsqu'il venait ici, mais peut être qu'il allait faire quelques efforts. Elle espérait que le chien ne soit pas mal conduit devant Adriel mais ce n'était pas le cas, du moins, selon son sentiment à lui. En d'autres temps, il n'aurait sans doute même pas cherché à parler avec la jeune femme, ayant son plan en tête pour avoir dans un premier temps des vêtements pour la prochaine saison, mais ce n'était plus le même homme à présent.

" Non, n'ayez crainte. C'est rare de voir une petite boule de poils comme lui. Je ne suis que de passage dans la cité comme vous avez dû vous en rendre compte. Il me faut quelques vêtements pour la prochaine saison, et un présent pour l'être que j'aime. Peut être sauriez-vous m'indiquer où je pourrais trouver tout cela ? "

La question est lancée, peut être qu'elle saura, ou pas, il ne sait pas du tout, mais il demande, presque souriant, même si son visage est en réalité assez neutre, il ne faut pas pousser non plus. Il est plus aimable et doux mais il n'est pas devenu jovial tout d'un coup.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Sam 1 Juin - 9:59

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Légèrement inquiète à l'idée qu'il s'offense suite à la présence du canidé. Mais là n'était pas le cas, à mon plus grand soulagement. Préférant autant éviter de nouveaux inconvénients. Caresse auprès du chien qui restait à côté, que ravi de cette marque d'affectation, de la présence de cet inconnu visiblement. Une scène toujours amusante. L'impression qu'il donnait, d'être en manque d'affection. Et mon regard qui s'était rapidement posé sur le visage de l'homme qui se trouvait devant moi. « Non, n'ayez crainte. C'est rare de voir une petite boule de poils comme lui. Je ne suis que de passage dans la cité comme vous avez dû vous en rendre compte. Il me faut quelques vêtements pour la prochaine saison, et un présent pour l'être que j'aime. Peut être sauriez-vous m'indiquer où je pourrais trouver tout cela ? » Soulagée en effet. Et ne pouvant qu'hocher la tête alors qu'il précisait être de passage à la cité. Ce que j'avais devenu. Il était facile de distinguer ceux qui étaient originaires de la cité, et ceux qui venaient de l'extérieur. Un règlement qui restait strict pour les voyageurs. Des voyages souvent de courte durée. Sans doute ce qu'il était préférable. Et ne pouvant que reprendre la parole aussitôt pour répondre à ses questions tout en étudiant sa tenue. « Le plus simple si vous voulez trouvez quelque chose c'est de vous rendre sur la grande place. » Là-bas, il pourrait trouver ce qu'il cherchait bien. Les marchands qui étaient là-bas proposant sur leurs étalages des fruits, des étoffes de tissus. Certains qui vendaient des vêtements aussi, mais l'une des autres idées était de se rendre auprès des commerçants qui vivaient le long de la grande place. « Après si vous souhaitez avoir une tenue sur mesure, il est préférable que vous vous rendiez auprès des couturiers. Tout dépend de ce que vous souhaitez dépenser. » La besogne réalisée, qui n'était pas la même. En étant consciente alors que certains couturiers plus prestigieux les uns que les autres destinaient leurs ouvrages au palais. Les nobles qui passaient commande tout comme Ariane. Des commandes de robe. Chargée de me rendre à sa demeure pour assembler les pièces. Un échappatoire à vrai dire. Un échappatoire convenu qui avait à son tour disparu. Manquant ces moments. Ces moments de joie et de discrétion où je m'échappais de ma demeure pour retrouver la jolie brune. La jolie brune qui n'était plus là. Chassant des pensées plus sombres qui pourtant remontaient à la surface. Un passé autant lié aux aiguilles. Ayant travaillé dans l'atelier de couture de Basile. Rahjak influent qui destinait une partie de ses commandes aux palais, pour les membres de la famille royale. Un honneur. Et un homme que détestable. Encore le mot était sans doute faible. Ce qui était certain, c'était qu'en dépend de l'amont de fortune qu'il était prêt à dépenser, il pourrait trouver ce qu'il cherchait. S'il avait de quoi payer, alors il pourrait être vêtu comme un roi. Au fond, tout dépendait du prix qu'il était prêt à payer. Une fois ce fait su, il ne serait que facile de lui conseiller à quelle adresse précise il devait se rendre.

« Et pour trouver un présent à l'être que vous aimez, la grande place reste là aussi le meilleur lieu où vous pourrez dénicher ce dont vous avez besoin. » Un sourire que je lui adressais. Une attention qui le rendait qu'honorable alors que même là il pensait à celui qu'il aimait. « Vous avez une idée de présent ? » Et me reprenant la seconde d'après rapidement pour me corriger. « Il serait plus simple de vous conseiller si la réponse est connue. » Rougissant légèrement. La curiosité était toujours là même avec les étrangers, même au coeur de la cité mais plus qu'auparavant la prudence était de mise. Sur mes gardes plus que je ne l'étais avant dans la cité. Une tentative pour devenir plus petite, pour me confondre avec la foule. Ce que je faisais désormais. Il n'y avait plus eu de coup d'éclat alors qu'une flamme s'était éteinte. Des braises qui brûlaient encore, certes. Mais l'histoire restait différente. Des histoires qui nous reliaient. Mon regard qui restait posé sur lui, cette fois-ci plus discrètement alors que je me demandais quelle était son histoire. Des questions qui continuaient de traverser mon esprit sans que je n'en vienne à les prononcer, attendant plutôt ses premières réponses.
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Sam 8 Juin - 17:15
La situation se serait produite il y a quelques mois en arrière, elle se serait passé d'une façon bien différente, le canidé ne serait peut être plus de ce monde car Adriel aurait pu le tuer dès son arrivée à proximité de son corps, trop proche. Mais s'il y avait bien une chose, c'est que James était passé par là, et qu'il l'avait adouci, considérablement, surtout dans ce genre de situation. Auparavant pourtant, il n'aurait pas cherché à faire quoique ce soit avec le chien, il l'aurait violemment repoussé, se mettant peut être à dos sa maîtresse qu'il ne connaissait pas, du moins, c'était l'impression qui aurait pu ressortir. Elle aurait peut être compris que son chien n'avait rien à faire dans les jambes du solitaire. Mais il n'en avait pas été ainsi, la voilà rassurée. Il pouvait le voir sur son visage. Il ne souriait cependant pas vraiment, ce n'était pas encore quelques choses de naturel chez lui même s'il faisait des efforts. Il lui posait donc deux questions distinctes. Si pour les vêtements, il savait où se rendre, pour le présent, il avait quelques doutes même s'il savait ce qu'il désirait, quelques choses de joli mais il n'avait pas les moyens de mettre un prix trop importants. Il espérait qu'outre la beauté du cadeau, ce serait le geste qui touchera James. Pourtant, il était bien loin d'être au bout de ses surprises, il le savait clairement. Quoiqu'il en soit, la jeune femme lui donne des réponses, le guide là où il doit se rendre pour les vêtements, des choses standards ou sur mesure en fonction du prix qu'il aura à donner.

" Je n'ai pas vraiment les moyens de faire des choses sur mesure à vrai dire. Il me faut avant tout des vêtements solides et suffisamment confortables pour les voyages. Je pense que je vais me diriger sur la grande place pour cela. "

Mais peut être que la jeune femme saura d'avantage le conseiller encore avec ces détails là. Après tout, ce n'est pas une priorité pour lui mais il en est ainsi évidemment. Il lui faut des choses pratiques, rien de plus, rien de moins, car même s'il va sans doute se sédentariser avec James, il a encore plusieurs demeures entre les tribus pikunis & athnas, dans la forêt, dans les ruines d'un ancien monde. Bref, elle lui disait ensuite que la grande place serait aussi la bienvenue pour le présent qu'il comptait offrir à James. Elle lui demandait des précisions cependant. Mais allait-il lui donner plus de détails sur celui qui faisait battre son coeur ? Elle semblait bien connaître la cité, alors, oui, il allait se laisser aller à quelques confidences.

" Je pensais à un collier pouvant lui rappeler la mer puisqu'il est originaire de là-bas. Son village a été détruit durant une tempête voilà quelques mois, alors je voulais faire en sorte d'avoir un petit souvenir à ce niveau pour lui. "

C'était un indice plutôt bon à son sens mais peut être qu'elle aurait préféré avoir des données sur la personnalité de James. Il allait voir ce qu'elle allait lui dire de plus pour savoir quoi faire réellement.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Dim 23 Juin - 22:21

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Ne pouvant m'empêcher de lui poser des questions pour tenter de l'aider au mieux dans ses recherches. Après tout, il était facile de se perdre dans les propositions des choix. Il était facile de se perdre face à la multitude d'étalages installés sur la grande place de la cité rahjak. Certains marchands qui étaient de fins négociateurs, d'autres qui étaient au contraire plus cupides, plus aptes à user de la naïveté de certains pour obtenir son pesant d'or. « Je n'ai pas vraiment les moyens de faire des choses sur mesure à vrai dire. Il me faut avant tout des vêtements solides et suffisamment confortables pour les voyages. Je pense que je vais me diriger sur la grande place pour cela. » Hochant la tête. Une situation simple qui n'avait rien de honteuse. Chacun n'avait pas les mêmes moyens. Certains qui ne possédaient pas les richesses, et bourses que possédaient les membres de la famille royale. Pour autant, il restait possible à chacun ayant certains moyens de vivre. Ce qui n'empêchait toutefois pas non plus la pauvreté d'autre, le développement de basses affaires. Certaines ruelles de la cité bien  moins fréquentables, encore moins pour des voyageurs égarés. « Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je peux vous accompagner. Je me rendais aussi là-bas, et je m'y connais en la matière. » Le domaine des étoffes, des tissus, de la couture que j'avais connu, qui restait un terrain familier. Un terrain sur lequel je me réfugiais avec hâte quand j'en avais besoin. La couture qui était un échappatoire et la machine à coudre que m'avait offert Roan qui été devenu un cadeau avec de la valeur, bel et bien. Un cadeau que je n'avais pas attendu de sa part. Un cadeau face auquel un sourire s'était dessiné sur mon visage aussitôt. Aimant coudre. Et une idée qui traversait mon esprit alors que j'étudiais sa silhouette. Consciente qu'il pouvait se poser des questions et que la proposition que je m'apprêtais à faire pouvait être risquée. Néanmoins là serait aussi un moyen de rapporter quelque chose à Roan, d'aider. Une situation dans laquelle je baignais par adjonction qui n'était pas celle de la pauvreté mais ayant porté bel et bien un coup à sa réputation. Une position qu'il possédait qui n'était pas aussi déchue mais certains mois qui restaient plus compliqués. Si l'opportunité se présentait, alors il pouvait être difficile de ne pas la saisir. Mais je devais y aller doucement avant de proposer mes services à ce voyageur, de lui proposer s'il avait besoin de terminer de coudre sur mesure sa tenue.

Et reprenant la parole pour répondre aux questions qu'il se posait sans aucun doute silencieusement. « Je travaillais auparavant dans un atelier de couture. » Bien plus petite alors. Une gamine. Une gamine qui avait apprécié s'échapper dans ces mêmes ruelles en compagnie d'Erika. Des jeux d'enfant. Une innocence trop rapidement perdue. « Des commandes sur mesure étaient réalisées pour la famille royale.  » Pointe de fierté perceptible dans ma voix. Quand bien même je pouvais haïr cette politique du roi, certains membres en particulier de la famille royale, que je pouvais jalouser ou détester leur vie, que je pouvais encore plus haïr Basile et espérer que l'homme avait trouvé la mort depuis qu'il m'avait vendue, je restais fière d'avoir réalisé des tenues pour la famille royale. Sachant que j'étais douée. Repérée par Basile pour mes compétences. Pour cette raison qu'il avait souhaité me faire évoluer au coeur de sa maison. Pouvant le haïr pour m'avoir violé après que j'ai tenté de le tuer, pour m'avoir vendue au bordel mais il ne restait pas moins que cet homme m'avait appris à coudre. Des robes que je continuais de coudre plus particulièrement comme j'avais pu le faire pour Ariane quand bien même ma gamme s'était d'autant diversifiée. Réalisations qui avaient évoluées alors que je m'inspirais des tenues des autres tribus, des silhouettes masculines, de ceux que j'avais rencontré lors de ma fuite. L'inspiration toujours là. Un échappatoire qui restait à défaut de pouvoir espérer franchir de nouveau un jour les murs de la cité rahjak.

le voyageur qui se laissait aller doucement aux confidences. « Je pensais à un collier pouvant lui rappeler la mer puisqu'il est originaire de là-bas. Son village a été détruit durant une tempête voilà quelques mois, alors je voulais faire en sorte d'avoir un petit souvenir à ce niveau pour lui. » « C'est un magnifique endroit... » Les mots qui avaient glissés de ma bouche avant que je n'ai pu les retenir. Sachant que je m'étais trahie. Et aussitôt mon regard qui s'était tourné autour de crainte que d'autres aient entendu mes propos. Mais non, chacun était occupé; vaquant à ses propres occupations, ne se préoccupant pas de la discussion entre une éclopée et d'un étranger. Les souvenirs qui avaient surgis aussitôt ainsi que ce brin nostalgique. Le village de calusa. Là où j'avais trouvé refuge, en son abord. Là où j'avais sans doute fait certaines des meilleures rencontres de ma vie. Une source de joie là-bas. Une bulle dans laquelle je m'étais échappée. Ayant retrouvé le sourire là-bas. Ayant appris de nouveau à vivre, à danser, à chanter. Ayant appris à me sentir libre réellement. Ayant trouvé une source d'apaisement alors que les pieds dans le sable fin, près de la mer, je n'avais plus ressenti ce besoin constant de regarder derrière mon épaule. La peur, cette alliée trop connue, s'était esquivée.

Là quand le village avait été détruit. L'eau qui avait emporté de nombreux morts. Me demandant s'il était originaire lui aussi du village. Ne l'ayant jamais vu là-bas quand bien même j'étais restée plusieurs mois. Là-bas que j'avais appris aussi d'autres arts. Ayant appris à confectionner des pièces de joaillerie. Ayant appris à confectionner des bijoux grâce au savoir d'Azzura. Jolie brune qui ne pourrait jamais être oubliée. Des visages, des rencontres qui ne pouvaient être oubliées. Inscrits dans ma mémoire, dans mon coeur. Et des pièces d'art que j'avais continué à créer aux côtés d'Arméthyse dans ce sanctuaire au bord de l'océan, que j'avais finalement commencé de nouveau à créer là au coeur de la cité rahjak. M'adaptant en fonction des lieux où je me trouvais, m'adaptant aux pierres offertes par la cité, aux éléments et matériaux que je pouvais trouver. Un savoir-faire de ceux de la cité qui était respecté, promu autour. « Vous pourrez sans doute trouver ce que vous cherchez sur la grande place, mais si jamais vous avez besoin, je peux vous aider de ce côté. » Esquissant un sourire, là était le cas. « Un conseil toutefois, vous devrez faire attention là-bas. Certains marchands sont sans scrupule. » Un regard dans sa direction. Un conseil en effet. Certains qui n'hésiteraient pas à le plumer. Mieux valait qu'il soit prévenu. Trahison que je ne ressentais pas alors que personne n'appréciait les marchands véreux. Méfiance qui existait. Méfiance qu'il était préférable de ressentir au sein de la cité, alors que personne n'était jamais à l'abri de rien.

Spoiler:

Je suis trop désolée pour le retard {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  2215546156{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  484338566
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Mer 10 Juil - 19:00
Adriel venait ici depuis quelques années à vrai dire, mais il était parfois bon de demander conseils à des personnes sur place, plus avisées que lui, et aujourd'hui, force est de constater qu'il était tombé sur la bonne personne, avec son animal qui lui plaisait bien. C'était déjà James qui le façonnait de l'extérieur, car oui, il y a encore peu de temps, lors de son dernier voyage ici, il aurait clairement envoyé baladé le chien et sa propriétaire mais ce n'était pas le cas, ainsi, elle pouvait le guider pour qu'il puisse obtenir ce dont il avait besoin. Il lui disait donc la vérité avec franchise, qu'il n'avait pas énormément de moyens, mais qu'il lui fallait des vêtements solides pour les voyages qu'ils feraient encore dans les mois à venir si d'aventures leur histoire réussissait à se concrétiser de façon complète et absolue. Si Adriel s'était laissé amadoué, qu'il était plus docile, il n'en gardait pas moins ses humeurs, un peu lunatique même s'il essayait de se soigner, de faire preuve d'une humeur plus stable, et non trop changeante pour que son bien aimé puisse savoir où donner de la tête. La jeune femme semblait comprendre la situation du brun, lui disait qu'elle pouvait l'accompagner là où il fallait. Il lui fit oui de la tête avec un maigre sourire, mais un sourire quand même, ce qui, sur le visage d'Adriel, était encore très rare. Ils commencèrent à se mettre en route, lorsqu'elle reprit la parole, lui indiquant qu'elle avait travaillé dans un atelier de couture pour la famille royale, rien que ça. Il se souvenait alors d'y être allé un jour, il n'est plus très sûr, mais à l'époque, il partageait ce qu'il avait avec un certain Basile. Peut être qu'elle le connaissait ? Mais il ne l'avait pas revu depuis longtemps, alors il se disait que ... Non, il n'en parlerait pas, il ne voulait pas potentiellement mettre de l'huile sur le feu, ou raviver d'anciens souvenirs si cela était le cas pour celle qui l'accompagnait gentiment alors qu'il ne fait pas forcément très accueillant. Il faut dire que c'est le chien qui a fait la liaison, et que le solitaire lui a dit qu'il n'avait pas dérangé, brisant la glace de façon presque naturelle et sans heurts. Alors, elle lui demande ce qu'il aimerait rapporter à James, et il lui parle d'un collier pouvant lui rappeler ses origines à lui. Elle trouve ça magnifique comme endroit, sans doute parce qu'elle avait pu y accéder une fois peut être, revenu ici dans la chaleur brûlante de la cité.

" Oui, c'est un lieux magnifique mais parfois la mer fait des ravages malheureusement. "

Ce soir là, la tempête grondait, et elle a ravagé le village, tuant quelques villageois, rasant pour ainsi dire le village qui n'était plus habitable, envoyant les habitants dans d'autres tribus pour survivre. Elle lui dit donc qu'elle pourrait l'aider dans ce domaine également, lui confiant cependant que certains marchands étaient sans scrupules mais ça, il le savait déjà.

" J'ai déjà pu le constater mais même si je n'ai pas grand chose à leur offrir, je sais en tirer le bon prix, car certaines choses sont rares par ici. "

Il sait ce qu'il doit faire, il sait ce qu'il veut, il sait ce qu'il possède et c'est en cela sa force pour ainsi dire, surtout qu'il sera aider de cette jeune femme, alors il n'y a pas de risques que les choses tournent mal, n'est ce pas ?
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Dim 14 Juil - 8:32

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Les abords de l'océan qui était bel et bien un lieu magnifique. Là-bas sur la plage, il était possible de collecter des coquillages, de faire de ce coquillage un élément bien plus. Pas seulement un objet de décoration, un être à part entière. Il était aussi possible de se servir des coquillages pour réaliser un bijou, en confectionner comme le l'avait appris la calusa. Un art que je tentais d'appliquer ici. Nécessité de précéder avec soin. Mais ce n'était pas tant vers les merveilles existantes sur la plage que dans les bas-fonds, que le regard pouvait se tourner. Non, il était aussi possible de tourner son regard vers l'horizon pour entrevoir l'arrivée de la grande voile. Ayant comprise auprès de James que naviguer sur ces navires étaient plus compliqués, bien qu'il était autant facile d'apprendre à se diriger en mer. Bâbord ou tribord, là restait la question. Cet amont d'anxiété qui m'avait surprise quand j'étais en partie la mer la première fois qui n'avait pu que disparaître lorsque James avait pris la place de capitaine, dans la pirogue. N'ayant besoin de tricorne pour savoir évoluer sur l'eau. Marin dans l'âme. Des moments appréciés au coeur de cet amas bleu. Mais ce n'était pas tant l'atmosphère dans lequel l'océan nous laissait qui était attrayante que celle au coeur du village calusa. Là-bas j'avais appris à sourire de nouveau. J'avais goûté leur spécialité, eu avant goût des poissons si ce n'était du rhum, mais j'avais pu avoir aussi l'honneur d'entendre les histoires concernant marins, pirate ou même kraken.

Mais si les alentours de l'océan étaient magnifiques, la mer pouvait être aussi destructrice. « Oui, c'est un lieux magnifique mais parfois la mer fait des ravages malheureusement. » Un hochement de tête. Me rappelant cette nuit. Me rappelant la destruction. Une destruction sans équivoque. Les vagues avaient tout balayé sur leur passage. Les paillottes des habitants qui n'avaient pas résisté. Là-bas, il n'y avait aucun mur, il n'y avait aucune barrière réelle entre la mer et la plage. L'océan qui se soulevait comme il l'entendait. Les vagues qui emportaient qui elles souhaitaient, comme de nombreux habitants. Un havre de paix désormais détruit alors que le village n'était plus, que les calusa avaient du aller ailleurs, obligés de s'exiler, de rejoindre d'autres tribus ou de devenir des solitaires. Les ravages qui existaient. Les conséquences qui n'étaient pas simplement les mêmes en fonction de la zone géographique, mais ils étaient toujours là, faisant partie de l'ordre de la vie, à un moment ou l'autre.

Mon attention posée sur le voyageur alors que je le conseillais, mais lui indiquer de prendre garde.  « J'ai déjà pu le constater mais même si je n'ai pas grand chose à leur offrir, je sais en tirer le bon prix, car certaines choses sont rares par ici. » C'était vrai. Au sein de la cité du soleil, tout se négociait. Et chaque homme avait un prix. « Allons-y alors. » Passant devant lui, non sans siffler le canidé qui s'empressa de me suivre. Ruelles que j'empruntais un peu moins denses alors que je continuais de le guider vers la grande place. Une grande place du marché dont il n'était pas loin et bientôt les commerces environnants cédèrent leur place à des étalages. Esquissant un sourire. Si ce lieu était désormais synonyme de souvenirs plus douloureux, la grande place restait la grande place avec ses couleurs, ses artisans, ses oeuvres d'art, ses parfums. M'empressant de guider l'homme vers les étalages qui seraient plus intéressant pour lui, lui pointant du doigt certaines pièces. Lui qui choisirait. Il restait certain qu'il était entre de bonnes mains, autant que je jetais de même un coup d'oeil autour pour repérer les provisions que j'étais venue acquérir.

Spoiler:

J'ai pas pu m'empêcher de tester les défis {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  3395933406 Si cela te tente aussi @Adriel Slyder {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  484338566
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Dim 28 Juil - 14:25
Il avait été là lors de la destruction du village des calusas, enfin il ne l'avait pas vu de ses propres yeux, mais il avait vu la mer se déchaîner sur la plage, et ce jour là, il avait espéré que James ne se soit pas amusé à aller nager, fort heureusement, cela n'avait pas été le cas. Il aurait pu être traîner dans les bas-fonds de l'océan pour ne jamais en ressortir, et cela n'aurait pas été Adriel qui aurait pu l'aider. Il ne sait pas nager, il a peur de l'eau, car il a failli s'y noyer plusieurs fois. Il a reçu l'aide d'une de ses filles du ciel une fois, c'était il y a presque cinq années maintenant, puisque cela fait tout ce temps qu'ils sont arrivés et qu'ils ont bouleversés en partie le quotidien de tout le monde. Mais sans cette jeune femme, il se serait probablement noyé, et jamais il n'aurait pu continuer à vivre la vie qu'il a pu mener. Bien entendu, il a fait des erreurs, raisons pour laquelle il est devenu un solitaire, mais dans son malheur il a pu rencontrer ce jeune homme, au grès d'un voyage près du village calusa qui tenait encore le coup à l'époque. Puis une deuxième, et finalement, au fil des rencontres, et de la destruction du village par la tempête, ils s'étaient mis ensemble, vivant presque comme des nomades entre les différentes cachettes qu'Adriel possédait par ci par là, des cabanes dans les arbres et cette demeure dans les anciennes ruines de l'ancienne civilisation qui lui permettait de mieux résister au froid durant l'hiver, car plus solide, plus dur, plus résistante. C'était là-bas aussi, qu'il avait son alcool, et notamment des bouteilles de rhum. Mais au moins dans cette cachette là, il savait qu'il ne se trouverait pas nez à nez avec un pirate. Mais il n'était pas ici pour ça, il devait acheter des vêtements pour lui et James, et aussi lui faire un présent, faisant donc tomber le voile sur ce qu'il ressentait pour lui. Elle le guidait donc en direction de la grande place pour faire ses emplettes. Elle lui indiquait les meilleures pièces à prendre, et Adriel faisait son tric avec les marchands. Il semblait avoir ce qu'il fallait pour les vêtements. Il ne manquerait plus que le collier donc. La négociation fut plus difficile avec le marchand, il ne semblait pas croire qu'un homme comme lui puisse vouloir ce genre de choses mais après quelques minutes, il parvint à ses fins.

" Je crois que nous avons ce qu'il nous faut. "

Il espérait qu'elle puisse lui faire ce qui lui conviendrait alors qu'il faisait une petite caresse derrière la tête à son chien, comme pour l'inciter à aller de l'avant pour confectionner les vêtements.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Lun 29 Juil - 9:45

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Des emplettes qui se terminaient pour lui. Ayant gardé un oeil sur le nomade alors qu'il terminait ses négociations auprès d'un marchand au regard scrutateur et sceptique. Négociation qui se passa non moins à merveille sans besoin d'intervenir plus.  « Je crois que nous avons ce qu'il faut. » Un hochement de tête. En effet, il avait acquis tout ce dont il avait besoin. Regard posé sur l'homme alors que je reprenais la parole. « Il me reste quelques produits à acheter puis je m'occuperai de te parer. » Étoffes que j'allais bien coudre pour lui, quoique je ne pourrai pour cela que le conduire jusqu'à cette bâtisse partagée avec Roan. Songeant à la machine à coudre qu'il m'avait offert. Geste surprenant de sa part. L'impression qu'il tentait de faire amende du passé alors que notre relation s'était améliorée grandement. Geste qui n'avait pu non moins que me ravir alors qu'armée de la machine à coudre, il était bien plus facile de gagner du temps. Etranger que j'allais conduire là-bas non sans me demander comment Roan réagirait en le voyant. Mais peut être ne serait-il autant pas là. Arrivant qu'il disparaisse au coeur de la journée, disparaissant avant que je ne sois revenue pour s'acquérir d'une mission ou d'une autre. Consciente qu'il revenait alors qu'il était facile de deviner l'occupation de ses journées autant qu'il était facile de deviner que s'il disparaissait seul le soir, c'était pour se rendre à la taverne. Sans doute l'idée moins plaisante qui restait était de l'imaginer se rendre au bordel pour retrouver d'autres femmes. Ce qu'il avait déjà fait. Ce qui laissait une pointe d'amertume en bouche. Ce dont je devrais être ravie mais qui n'était le cas, quand bien même j'avais compris qu'il le faisait que plus souvent après mon retour quand j'étais plongée dans cet état de béatitude. Un terrain commun qui s'était trouvé petit à petit alors que doucement des compromis s'étaient formés d'eux-mêmes. Une relation entre son maître et esclave qui était ambigu, sur laquelle il était difficile de placer des mots et de tout comprendre. Et craignant peut être encore qu'il puisse s'emporter alors que je comptais ramener le nomade en toute discrétion là-bas. Or qui pourrait non moins servir à le convaincre de me laisser faire. Alternative pour arrondir les fins de mois. Encore pensive à ce sujet quand j'en venais à mon tour à terminer mes emplettes, emportant fruits plus exotiques et viande séchée au soleil. Dépensant le pécule donné non sans faire attention. Les fins de mois qui étaient moins difficile alors que sa réputation retrouvait sa splendeur mais il fallait toujours être méfiant, personne ne disant non à un petit extra.

Talons sur lesquelles je pivotais pour faire signe à l'homme qui m'avait silencieusement suivi de contourner à le faire. Empruntant des routes plus discrètes, des ruelles moins empruntées pour le guider jusqu'à là. Canidé qui avançait devant sans se préoccuper du monde de mes pensées. Regards des autres auquel je faisais que plus attention depuis ce châtiment publique. Accord et non dit. Préférence à ne pas non plus attirer la foudre sur sa réputation ou permettre à d'autres de croire que je ramenais un amant là-bas. Ce que j'avais déjà fait. Cela ou ayant déjà retrouvée Shanareth chez elle. Toujours des rencontres discrètes au coeur de la nuit, non moins qu'il avait découvert. Secret de polichinelle parmi ses plus proches amis parmi les mercenaires. Mais secret dont il n'avait plus besoin de s'en inquiéter alors qu'il en avait eu connaissance, que Radoslav, Shell étaient morts, que cette relation était terminée. Mercenaire aux cheveux ébènes qui je savais m'éviter, dont je n'avais toujours pas recroisé la route réellement au coeur de la cité rahjak. Et autant consciente que j'évitais d'emprunter des chemins avant familiers qui conduisaient dans la direction de sa demeure se trouvant non loin. Tentant d'éviter un scandale alors que Roan restait possessif peut être autant que je l'étais, mais plus. Homme que je guidais non moins jusqu'à là non sans refermer aussitôt la porte derrière-lui.

Un regard qui cherchait dans la pièce le mercenaire. « Roan ? » Le silence qui ne pouvait que me répondre, visiblement sorti. Et s'il revenait plutôt, je n'aurai qu'à gérer autrement. Préoccupation que je repoussais alors que je me tournais vers ce soudain visiteur qui je savais examiner la bâtisse. Une petite bâtisse ayant bien loin le charme du palais royale, des bâtisses de nobles marchands. Des fissures qui courraient le long du mur, laissé par le tremblement de terre. Un espace qui était aménagé pour la cuisine, séparé d'entre se trouvait un coin servant de chambre à l'écart des regards. Une grande pièce, au coeur de laquelle se trouvait une table, chaise. L'endroit qui avait été aménagé au fur à mesure, marqué aussi par des touches féminines comme les robes cousues qui reposaient déjà dans un coin avec soin, les bijoux sculptés qui reposaient sur la table trahissant le savoir faire des calusas, la machine à coudre, le canidé qui retrouvait aussitôt sa place dans la demeure. Provisions que je rangeais rapidement avant de reprendre la parole. « Mon maître est absent pour le moment comme tu t'en doutes. » Ton nonchalant alors que je lui faisais comprendre que ce n'était pas réellement un problème, du moins pour le moment. Attention que je reportais sur les étoffes qu'il avait acquis dont je ne pouvais que m'emparer avec soin pour me diriger vers la machine à coudre. Redevenant aussitôt plus à l'aise alors que je reprenais la parole. « Il faudrait que tu me donnes des idées de ce que tu souhaites comme tenue. Je peux réaliser un dessin.. » Feuilles accaparées sur lesquelles étaient gribouillées des croquis de tenus, certaines inspirées de tenue plus guerrière, plus masculines, d'autres sur lesquelles étaient dessinées des robes. Ce moyen de s'échapper. Mais ayant besoin qu'il m'en dise plus pour me mettre à l'oeuvre. « Et je vais aussi avoir besoin de tes mensurations. » Là restait le cas alors que j'allais assembler les étoffes sur mesure. Mannequin masculin qui remplacerait celui féminin d'Ariane, d'Arméthyse. Gabarit qui semblait pourtant facile de cerner alors que l'homme devait faire deux centimètres plus ou moins de plus que Roan sans pour autant être aussi baraqué. Ne me restant qu'à me mettre au travail.
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Ven 16 Aoû - 18:52
Les négociations ne se passaient pas sans difficultés, mais Adriel n'était pas du genre à agir à la légère, alors au final, il réussit à obtenir ce dont il avait à son sens besoin, ce que lui confirma pour ainsi dire son guide qui aurait pu agir s'il y en avait eu besoin. Mais cela n'avait pas été le cas, tant mieux à vrai dire. Il lui restait quelques petites choses à acheter de son côté, alors il ferait sans doute un peu de visite, il ne comptait pas là lâcher tout de suite, puisqu'elle semblait promise à lui coudre ses vêtements sur le champs, tout du moins dans les heures qui suivraient. Parce qu'il avait l'étoffe, mais comme ça, il ne pourrait pas en faire grand chose, si ce n'est des choses assez difformes, qui lui donnerait un air encore plus brutal que ce qu'il avait de base. Au pire, il s'en fichait, mais s'il pouvait être habillé d'une manière convenable ce serait mieux que rien après tout, n'est ce pas ? Oui, c'était la chose à faire. Il suivait donc la jeune femme qui achetait ce dont elle avait besoin des fruits et d'autres petites choses comme ça qui ravirait la panse de n'importe qui. Adriel avait négocier un fruit aussi en plus des étoffes, juste pour son propre plaisir, fruit qu'il était en train de manger avec une certaine délectation. Il suivait donc la jeune femme qui passait par de nombreuses ruelles pour arriver jusqu'à destination. Là-bas, elle semblait redouter quelqu'un, un certain Roan qui n'était apparemment pas là. Qui était-il exactement ? Adriel examinait les lieux, sans doute qu'elle était son esclave, ou peut être simplement sa femme, il ne saurait dire, et au bout du compte, il s'en fichait pas mal du moment où elle lui faisait ses vêtements. Elle en vint lui dire qu'il s'agissait de son maître et que donc, il n'était pas là, comme ils avaient pu le constater. Après avoir ranger les provisions, elle lui demanda ce qu'il désirait comme vêtements.

" Quelques choses qui ressemble à ce que je porte, il faut que ça soit assez solide et ample pour pouvoir courir si besoin, mais aucun design très sophistiqué en gros. "

Elle pourrait dessiner ce qu'elle voulait, il y avait de fortes chances pour que ça convienne à Adriel, il n'était pas très difficile à ce niveau là, du moment que c'était assez esthétique et surtout pratique. Elle voulait aussi ses mensurations, il ne les connaissait pas, mais en général, celui ou celle qui faisait ses vêtements, se contentait de les prendre directement sur lui sans qu'il n'en demande plus. Alors il se planta devant elle et écarta les bras pour qu'elle puisse agir à sa guise pour prendre les mensurations. Ainsi, elle pourrait rapidement se mettre au travail.
Ezra Aerys
Accro des points
Ezra Aerys
DATE D'INSCRIPTION : 28/02/2016 PSEUDO/PRENOM : Glacy MULTICOMPTES : Chris Wilson MESSAGES : 2249 CELEBRITE : Jessica Parker Kennedy COPYRIGHT : harlan ♥ (avatar) METIER/APTITUDES : esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée TRIBU : Rahjak POINTS GAGNES : 221
Accro des points

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Lun 19 Aoû - 10:49

   
Auriez-vous cela pour moi ?
Ezra & Adriel #Azriel

   
« A little consideration, a little thought for others makes all the difference. »
Des renseignements nécessaires. « Quelques choses qui ressemble à ce que je porte, il faut que ça soit assez solide et ample pour pouvoir courir si besoin, mais aucun design très sophistiqué en gros. » Un hochement de tête. Une liberté de mouvement. Une demande plutôt simple qui évitait de me tracasser l'esprit. Une demande auquel il était facile de répondre alors que déjà plusieurs idées traversaient mon esprit pour exaucer son souhait. Croquis de sa tenue que je ne réalisais pas encore. Autre détail à obtenir auparavant. Et l'homme qui étendait ses bras pour me laisser réaliser mon travail. Bien. Lui qui parlait peu et qui ne faisait pas le difficile. Partant de là, il n'était pas compliqué de bien s'entendre. Et un mètre attrapé sur la table la plus proche alors que je me mettais à l'oeuvre. Taille rapidement mesurée non moins avec soin. Nullement gênée par cette soudaine proximité. Ni l'un, ni l'autre attiré par l'autre. Partant de là, il était impossible de créer un gêne, de rendre la situation ambiguë ou étrange. Apparente proximité nécessaire pour réaliser sa tenue. Et quand les dimensions étaient finalement connues, je les inscrivais rapidement. Me détournant de lui la seconde d'après pour tracer quelques traits. Des traits tracés rapidement pour répondre à sa demande, pour coucher sur papier les idées qui traversaient mon esprit. Mon regard qui se posait sur lui alors que je reprenais la parole. « Est-ce que cela te conviendrait ? » Croquis que je lui dévoilais. Une tenue simple, semblable à la sienne. Renforcée à certains endroits. Quelques motifs dessinés mais légers. Une excentricité qui n'existait pas. Une tenue qui n'en jetait pas autant que les tenues destinées à la famille royale, aux nobles. Une tenue qui n'était pas des plus sophistiquées mais le but n'était pas là. La recherche de sophistication qui n'existait pas. Une tenue fonctionnelle, en partie inspirée par certains éléments portés par les mercenaires. Eux que certains habitués à courir, à traquer, à se mouvoir. Brève pensée qui traversait mon esprit alors que je me demandais s'il avait souvent besoin de courir. Espérant que non. Il n'était aisé de vivre et devoir se retourner sans arrêt, de devoir jeter un coup d'oeil derrière son épaule pour s'assurer qu'il n'y avait personne derrière. Vivre en ne faisant que courir n'était pas réellement une vie. Conséquences de la fuite acceptées. Mais néanmoins une fuite qui en avait valut le coût, bien que j'étais désormais là.

Et mon regard qui se reportait sur lui. Tentative de cesser de me perdre dans mes pensées alors que je reprenais la parole. « J'aurai besoin de plusieurs heures pour coudre. Tu peux rester ici ou revenir plus tard, c'est comme tu veux. » Un prix qui n'avait pas encore non plus été négocié, qui serait sans aucun doute négocié plus tardivement. Des heures qui me seraient non moins nécessaires pour coudre les étoffes, les assembler. Couture que je préférai réaliser dans le calme bien que la conversation ne me dérangeait pas pour autant. Ce qui n'avait que tendance à me rappeler le passé, ou quand je me trouvais dans l'atelier. L'écho des bavardages entre couturières dès que le maître avait le dos tourné. Erika qui parfois débarquait dans l'atelier pour venir bavasser, tenter de m'inviter à la rejoindre à l'extérieur discrètement. Des moments heureux. Mais peut être que dans le fond je préférai être seule. Raisons justifiées qui n'étaient adressées contre lui. Grief qui n'existait pas contre lui alors que je doutais qu'il puisse me déranger. Entente existante. Non peut être que je tentais simplement d'éviter que Roan puisse débarquer dans la pièce et se demander ce qu'il faisait là. A cet instant que la situation deviendrait réellement gênante, que des problèmes pourraient être causées. S'il n'avait posé de questions, j'imaginais qu'il n'était toutefois pas compliqué de voir le trouble dans mon regard, ce bref éclat d'inquiétude. Inquiétude qui n'était peut être pas tant destinée à mon égard qu'à son égard. Préférant éviter qu'il ait besoin de courir face au mercenaire. Situation qui pourrait être expliquée, pécule qui pourrait le satisfaire certainement mais l'homme qui était aussi connu pour avoir le sang chaud. Toujours plus usé à agir avant tout. Mais ne voulant pas non plus forcer l'homme à partir, appréciant aussi cette compagnie, cette arrivée fraîche. Tenue qui sera cousue dans tous les cas avec laquelle il pourra repartir.
(c) DΛNDELION
Adriel Slyder
Adriel Slyder
DATE D'INSCRIPTION : 18/01/2015 PSEUDO/PRENOM : Sammix MULTICOMPTES : Sierra MESSAGES : 203 CELEBRITE : Ben Barnes COPYRIGHT : Tumblr TRIBU : Solitaire POINTS GAGNES : 10

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

le Dim 15 Sep - 13:45
Il n'avait pas besoin de quelques choses de très compliqué, il fallait qu'il se sente bien dans ses vêtements, pour pouvoir bouger à son aise, mais que cela reste assez résistant toutefois, pas que ça craque aux premiers mouvements qu'il allait faire. La demande ne semblait pas impossible, ni insurmontable à vrai dire, mais il ne savait pas si elle en serait capable. A priori oui, sinon, pourquoi est ce qu'elle lui aurait proposer ses services. Il ne demandait pas à avoir de la haute couture, juste ce qu'il faut pour ne pas être nu en hiver ou en été d'ailleurs. Elle hoche la tête, ça semble être dans ses cordes. Tant mieux, parce qu'il n'avait pas envie de trop se casser la tête, il voulait quelques choses d'assez simple, et le plus rapidement possible. Ainsi, elle prend les mensurations pour ne pas réaliser quelques choses de trop étroit ou trop petit, mais pas quelques choses de trop large non plus. Comme elle ne le connait, il se laisse faire, elle ne peut pas deviner précisément ses mensurations à vue d'oeil. Il veut quand même quelques choses de correct même si le style au final n'est pas ce qui lui importe le plus. Elle s'est rapprochée de lui, ils sont soudainement très proche, mais l'idée d'en vouloir plus ne lui traverse même pas l'esprit. Il n'est pas là pour ça, il veut juste des vêtements, alors il fait le mannequin quelques instants, le temps qu'elle puisse prendre les mesures qui s'impose. Elle le fait rapidement, alors Adriel reprend une posture normale, la laissant agir, dessiner, croquer une tenue. Si James était là, il saurait exactement quoi dessiner, mais il l'aurait dessiné lui, et pas simplement le vêtement sans doute. Elle te demande si cela te convient, et tu hoches la tête.

" Oui, cela semble être ce qu'il me faut. "

Il n'est pas difficile, tant que ça ressemble à ce qu'il porte, et que ce n'est pas trop près de son corps pour permettre une grande amplitude, ça lui convient naturellement. Elle lui dit donc qu'elle aura besoin de quelques heures, comme à chaque fois qu'il est venu ici, pour coudre la tenue. Si cela ne la dérange pas, il restera là, en silence, pour l'observer, apprendre en quelques sortes peut être d'autres techniques pour réparer les vêtements quand ils s’abîment et même si ce n'est pas souvent, il préfère avoir un peu plus d'expérience à ce niveau à travers le regard d'une autre personne. Parce qu'il ne vient pas ici à chaque fois qu'il y a un trou ou quelques choses comme ça, le déplacement ne serait pas rentable, il perdrait trop de temps, trop d'énergie, trop de ressources, simplement pour un trou. Alors quand il vient ici, c'est surtout pour de nouvelles tenues, une ou deux fois l'année selon les besoins. Il lui restait suffisamment pour négocier la couture de la tenue quoiqu'il en soit, il ne se faisait pas trop de soucis pour ça. Il apportait toujours ce qu'il fallait.

" Je vais rester ici, j'aime regarder la couture, je trouve ça passionnant. Je serais discret si cela ne dérange pas évidemment. "

Cela ne dérangeait pas Basile mais peut être qu'elle ne serait pas disposée à être observée durant son travail après tout. Peut être que sa situation ne lui permettait pas d'avoir quelqu'un ici avec elle. Il ne savait pas, mais cela n'avait pas d'importance, il reviendrait dans quelques heures s'il le fallait. Il se baladerait en ville, observerait les constructions pour peut être s'en inspiré pour les siennes après tout. S'il restait là, il ne dirait rien quoiqu'il arrive, Adriel n'est pas un bavard.
Contenu sponsorisé

{Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?  Empty Re: {Ezriel} - Auriez-vous cela pour moi ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum