Aller en bas
∈ ⊗ † Never - Ever † ⊗ ∋
Celeste Geldof
DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2016 PSEUDO/PRENOM : Grain de Cel MULTICOMPTES : Taëlou & Oz & Hyacinthe & Ten & Tam-Tam MESSAGES : 736 CELEBRITE : Ian Somerhalder COPYRIGHT : Shiya METIER/APTITUDES : Astronautique/Orientation ( Cartographe sur la terre ) TRIBU : Odysséen POINTS GAGNES : 10
Voir le profil de l'utilisateur

Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya ) Empty Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya )

le Ven 1 Fév - 22:33

Raya & Celeste @AreYouLost? #Celaya


L'éolienne tournait doucement, Celeste l'observait avec curiosité alors que les premiers cent arrivaient, s'installant pour assister à la séance cinéma promis. Le brun trouvait le temps peu propice à ce genre d'exercice, un peu trop frais, il estimait bien plus malin de l'organiser à la fin du printemps, ou au début de l'été. Il comprenait bien l'enthousiasme d'une telle progression, ainsi que le désir de la faire partager. Néanmoins s'exposer à un temps qui frisait le gel ne lui paraissait pas des plus glorieux. Lui ne risquerait pas s'exposer trop pour finir aliter par une bronchite ou pire. Et tout ça pour s'hébéter devant quelques des personnages gesticulants. Pas besoin d'un écran pour ça, on croisait trop facilement des hurluberlus parmi les habitants de leur nouveau campement.

De plus quand il aperçut Chris s'installer il préféra rebrousser chemin, tout plutôt que d'entendre ses vantardises auprès d'une personne du sexe féminin. Celeste se dirigea vers les habitations, il souhaitait fouiner de plus prêt afin de se trouver une ruine qui l'abriterait pendant la belle saison. Ainsi il dissimulerait au mieux ses éternuements incessants, son nez coulant et toutes ses aberrations dont il était victime à cause des allergies qui se pointèrent dès qu'il posa les pieds sur cette foutue planète.  

 
La nostalgie de l'espace l'envahissait parfois, très furtivement, parce qu'il n'était pas du genre à vivre dans le passé. Néanmoins certaines situations ici le prenaient à rebrousse-poil. Cependant le cartographe s'adaptait très vite. Jamais encore il n'avait investi beaucoup de temps à investiguer sur les demeures d'une ancienne époque. Les autres années il se contenta d'une tente sommaire, mais cette fois-ci il espérait plus.

Et pourquoi ne pas se joindre à ceux qui se rebâtissaient une maison. Sans se nourrir d'illusions, car il doutait d'une refonte parfaite sur des bases aussi abimées. Il espérait juste découvrir un lieu assez à l'abri ou il s'installerait sans crainte que tout se désagrège sur sa tête. Ce qui lui permettrait d'aller et venir à sa guise sans constamment piétiner dans un dortoir qu'il jugeait nauséabond.

Celeste rodait donc d'une vieille masure à l'autre en réajustant sa veste pour lutter contre la fraîcheur qui régnait. il entendait le murmure des jeunots qui se mêlaient à celui des odysséens. Son regard fut attiré par une construction légèrement biscornue mais qui lui plaisait plus que les autres. Il enjamba le reste de muret qui entourait cette dernière pour l'examiner sous toutes les coutures. Il fit glisser ses doigts sur les pierres entaillées, érodées par les années afin de vérifier leur solidité...


Rien ne s'effondra, alors il se dirigea vers l'entrée, un bruit lui fit tourner la tête. Au loin une silhouette à la chevelure blonde balayée par le vent. Il crut reconnaître une ancienne, se frotta les yeux ... Non juste une illusion. Les bras croisés il la laissa s'approcher, doutant de son appartenance à ce groupe. Et visiblement il ne s'agissait pas non plus d'une terrienne. En réalité Celeste ne doutait plus une seule seconde qu'elle appartint à ces cent largués en tout premier sur terre. Une criminelle.

Enfin maintenant on leur serinait que ça ne signifiait plus la même chose ici. Lui il l'avalait un peu difficilement ce retournement de situation. Et celle-là elle errait à la dérive. Selon sa perception


« T'es perdue ou tu cherches un trésor ? »
la héla-t-il un peu durement. Non qu'il désirât démarrer une bagarre, mais ici elle possédait le statut de visiteuse. Égarée, éloignée de l'événement ou l'on conviait poliment les premiers arrivants. Pas qu'il eut son mot à dire sur cette décision « Le film c'est plutôt par-là si tu veux que je te montre le chemin » Ajouta-t-il d'un ton ferme tout en lui indiquant la bonne direction. Le brun revint vers le petit mur et s'y adossa sans le contourner. Se sauverait-elle comme une voleuse ou lui adresserait-elle la parole ?  
@Raya Gabrilhov Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya ) 1802821642
Raya Gabrilhov
DATE D'INSCRIPTION : 04/05/2018 PSEUDO/PRENOM : lolita MULTICOMPTES : clio l'intrépide MESSAGES : 1462 CELEBRITE : amber heard COPYRIGHT : avatar + ultraviolences | signa + sial | quote + nikita gill METIER/APTITUDES : mécanicienne POINTS GAGNES : 45
Voir le profil de l'utilisateur

Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya ) Empty Re: Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya )

le Sam 13 Avr - 18:14
le joli fil entre nos cœurs
céleste & raya

 

Raya se maudissait. Il n'y avait pas d'autres mots pour exprimer la colère qu'elle ressentait envers elle-même, alors qu'elle ne s'était jamais sentie aussi oppressée de sa vie. Qu'est ce qui m'a prit d'accepter ? Cette question se répétait en boucle dans sa tête. Avant cela, elle n'avait jamais ne serait-ce qu'effleurer l'idée de mettre un pied dans le campement de l'Odyssée. Il lui arrivait presque d'en faire des cauchemars tant elle avait redouté le moment où elle s'y rendrait. Pas parce qu'elle en avait peur. Pas parce qu'elle détestait tout le monde là-bas - quoi que, elle n'était pas fan de l'autorité qui y régnait, car cela lui rappelait l'Odyssée. En réalité, elle avait refusé de s'y rendre depuis toutes ces années parce qu'elle avait peur de croiser une seule et même personne, Kayden. Elle s'était dit qu'éviter cet endroit serait suffisant pour garder la tête hors de l'eau, pour reprendre goût à la vie, pour maîtriser ses émotions. Il s'était avéré que cela avait marché pendant un bon moment, jusqu'à ce que, quelques mois plus tôt, au village Pikuni, leurs chemins ne finissent par se croiser. La déflagration. Le monde s'était écroulé sous ses pieds, sans qu'elle ne puisse rien y faire. La carapace derrière laquelle elle s'était forcée à se cacher depuis son arrivée sur Terre, ou bien même depuis le décès de son père, avait finit par se désintégrer sous le regard glacial de Kayden. Depuis, beaucoup de choses avaient changé. Raya elle-même, avait changé. Mais son appréhension de l'Odyssée, elle, n'avait jamais disparue.

C'était pour cela qu'elle avait prit la décision de participer à la séance cinéma organisée par leurs anciens colocataires. Sur un coup de tête, elle s'était dit qu'elle ne pouvait pas rester effrayée d'un endroit toute sa vie - bien que l'espérance de vie sur Terre depuis leur arrivée avait fortement baissé. La blonde s'était forcée, en se disant que ça pouvait même être sympa, et que revoir des visages familiers ne pouvaient pas lui faire de mal. Elle avait pensé à Chris, mais aussi à Murphy et leur étrange rencontre dans la forêt. Elle avait même pensé à Tenn' de qui elle avait été l'apprentie il fût un temps - cela lui semblait s'être passé une éternité plus tôt. Elle avait combattu la peur de croiser de nouveau celui qu'elle méprisait pardessus tout, et avait finalement accompagné une bonne partie des siens. Pourtant, à peine avait-elle mit les pieds dans le camp qu'un certain malaise l'avait envahit. Elle avait presque de suite guetté les signes de l'une de ses crises, bien que la dernière remontait à un bon bout de temps déjà. Elle le savait, pourtant, ce n'était pas pour cela qu'elle se sentait mal. L'appréhension l'avait de nouveau envahit. Aucuns visages familiers à l'horizon - Raya ne savait pas si c'était plutôt une bonne, ou une mauvaise nouvelle. Elle avait d'abord pensé que ce malaise disparaîtrait, mais il n'en fit rien. A peine la projection du film avait-elle démarré qu'elle avait quitté la chaleur de la foule pour s'éloigner un peu, tout en vérifiant bien à ne pas être suivie, ni à se perdre.

Il fallait bien admettre que le campement de l'Odyssée n'avait rien à envier à celui des Cent, bien au contraire. Quand les bâtisses en rénovation, ou du moins ce qu'elle pouvait en apercevoir dans la nuit, seraient terminés, le campement ressemblerait à un vrai petit village. De ses doigts gelés, elle frôlait les pierres des bâtisses en s'imaginant ce qu'elles avaient pu être une éternité plus tôt, et qui y vivrait à présent. Elle avait beau entendre le bruit du film, et les murmures des spectateurs au loin, le silence de la nuit l’apaisait. Du moins, ce fût le cas, jusqu'à ce qu'un homme interrompe sa rêverie en lui demandant d'un ton assez dur si elle s'était perdue, avant de lui proposer de lui remontrer le chemin. Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'il ne voulait pas d'elle ici. Je prends juste l'air, s'expliqua-t-elle d'un ton égal. Bien qu'elle ait sursauté quand il eût prit la parole, elle ne voulait pas avoir l'air intimidée. Quoi que, s'il y a vraiment des trésors dans le coin, ça pourrait m'occuper de les chercher ... supposa-t-elle en haussant les épaules. Pas sûr que l'inconnu qui se tenait à l'entrée d'une bâtisse à quelques mètres de là ait envie de rire. Il faut avoir un accès spécial pour venir ici ? demanda-t-elle en haussant les épaules, faisant référence au bon vieux temps sur l'Odyssée, là où les choses étaient très différentes.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
désolée @celeste geldof j'ai pas d'excuse pour le temps que j'ai mis à répondre Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya ) 665777697 j'espère que ça te conviendra quand même, n'hésite pas à me faire signe sinon Le joli fil entre nos coeur passé ( ☼ Raya ) 484338566
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum