Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Roue du RP → Rachel, Leary & Sherazade
maybe life should be about more than just surviving


Admin
Game Master
28/05/2014 Le Grand Manitou 2066 Nobody 85
Admin



Roue du RP → Rachel, Leary & Sherazade
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L’hiver reste rude, à l’approche de février, et de la montagne. Si la neige a cessé de tomber une fois au plus proche du niveau de la mer, les alentours n’en restent pas moins frais, si ce n’est froid. Pourtant, le ciel bleu et le soleil tapant offrent une illusion de chaleur dans laquelle certains d’entre vous sont tombés…

Rachel, tu t’es éloignée des cents, cherchant certainement à te prouver à toi-même que tu es mieux aujourd’hui, et que tu parviendras à ramener de nouveaux ingrédients au campement. Cependant, la fine couche de neige recouvrant le sol est traîtresse, et tu ne vois pas le piège disposé là pour un quelconque prédateur. Finalement, c’est autour de ton pied qu’elle se resserre.

Leary, tu te promènes dans cette nature reposée, au ralenti. Tu t’attardes, de temps à autre, sur quelques plantes, te permets de redécouvrir celles-ci dans un autre moment. Pour une fois que rien de dangereux ne s’abat sur vous… Sur le chemin, tu croises cette silhouette, pas vraiment terrienne, que tu connais peut-être, et tu la suis, prêt à l’interpeller. Et tu finis aux premières loges du spectacle, quand les mâchoires du piège se referment…

Sherazade, il est temps pour toi de descendre du village Athna, d’aller voir si les différents pièges posés ont récolté une ou plusieurs proies. Tu t’es équipée, ne sachant pas quels types d’animaux tu allais pouvoir croiser, apprivoisant toujours ce nouvel environnement depuis un an. Et tu tombes sur un étonnant spectacle, avec ce qui semble être deux skaikru.

Et la bête s’approche, discrètement, des trois humains qui se tiennent là…




précisions


→ GM ne repassera plus sauf si demande explicite par mp. Dans ce cas, contactez Rowena Chakraan. De même si vous avez la moindre question ou précision à quémander.

→ Ce rp est laissé entre vos mains et votre imagination, n'hésitez pas à être créatif quant à vos aventures.  


Rachel A. Gomez
07/05/2018 Dumbass*Angel non 180 Chloe Bennet Minibouh (avatar), ASTRA (signature) cuistot, avec aptitudes en botanique et cuisine 235



Roue du rp
Rachel, Leary et Sherazade

« Earth and sky, woods and fields, lakes and rivers, the mountain and the sea, are excellent schoolmasters, and teach some of us more that what we could learn from books.  »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Grandir, mûrir, et enfin trouver cette raison d’aller de l’avant, de redécouvrir la Terre sous de nouveaux traits. J’avais perdu tout espoir de redevenir la Rachel d’avant, sachant pertinemment que la mort d’un être cher vous transforme, de toute façon. Un nouveau but à atteindre, même s’il me semblait inatteignable. Un pas à la fois, qu’on me disait. Sauter des étapes, ce ne signifie que de reprendre du début, de retomber dans ce néant que je ne voulais plus ressentir. Il fallait que je façonne ma vie, trouver un sens, une raison de tenir bon. Quoi de mieux, dans ce cas, que de partir à l’aventure? Je ne m’étais jamais vraiment éloignée du campement sans être accompagnée de quelqu’un connaissant la survie. La dernière expédition, ce fut en montagne, avec Chris. Et malgré tous les problèmes que l’on rencontra, je ne peux pas dire que j’ai détesté. Ça m’a permis de mieux cerner mes limites et mes capacités. Puis j’ai appris à m’organiser de façon plus poussée, question de ne pas me retrouver en mauvaise posture. Ainsi, en me réveillant ce matin, je repassais par la cuisine afin de préparer quelques rations. Je ne voulais pas mourir de faim en chemin, n’est-ce pas? Je pris également un ou deux couteaux, ne possédant pas de poignard ni d’autre arme pour me protéger. J’estimais avoir pris le strict nécessairement, avant de partir de la tente, me permettant donc de partir dès que je sortis du garde-manger.

N’ayant pas fait le chemin depuis le campement des Cents, je dû passer quelques minutes à établir quelle direction prendre. Je me mis à marcher, repérant quelques recoins, me basant sur les plantes que j’observais, me rapprochant tout de même du campement des Odysséens, juste pour ne pas risquer de me perdre. Craintive de rencontrer des prédateurs et des grounders, ne pouvant encore faire confiance en ces derniers. Plus j’avançais, plus je paniquais à l’idée de ne plus retrouver le campement, à mon retour. Calme-toi. Si jamais tu ne penses qu’au pire, tu ne pourras pas te concentrer convenablement. Mon subconscient qui me suppliait de ne pas crouler sous la peur. Des conseils qui venaient de Chris, aussi, puisqu’il essayait tant bien que mal de me montrer comment me débrouiller. Je m’arrêtais pendant un instant, simplement pour me calmer les nerfs. Tu es capable, tu n’as rien à craindre. Un tantinet plus zen qu’au début de mon parcours, je repris la marche, ne prenant pas en compte le nombre de jours qu’il me fallut pour y arriver. J’y allais un lever de soleil à la fois, mangeant, dormant et surtout, me déplaçant sans arrêt. Il était indéniable; je n’aurais satisfaction que lorsque j’arriverais devant la montagne. Le froid de l’hiver ne me dérogerait pas, certainement très décidée à prouver que je ne me définissais plus par mes maux.

Fatiguée … non exténuée. Plus ou moins une semaine de trajet plus tard, voilà que mes yeux se posèrent enfin sur mon point d’arrivée. La neige offrait tout un spectacle, c’est bien vrai. Cependant, grâce au bleu du ciel et aux rayons chauds du soleil, je me croirais presque au printemps. Un paysage encourageant, invitant à l’exploration. Une petite liste de nouveaux ingrédients à trouver, question d’enrichir notre garde-manger. Qui sait, peut-être pourrait-on réussir à en planter et les voir pousser sans devoir marcher jusqu’ici. Ce n’est pas tout le monde, qui aime ce genre d’aventure, après tout. En tout cas, c’était un vrai plaisir que de me savoir en ces lieux, après une indécision au début de cette expédition. Je me mis au travail, repérant les plantes les plus proches, prenant notes de leur existence, en cueillant quelques-unes et les plaçant dans mon sac. Mon petit calepin à propos de mes découvertes semblait prendre forme, s’enrichir au fur et à mesure. C’était plaisant à savoir. Mais peut-être aurais-je dû arrêter d’y penser. Ce n’est pas l’idéal, d’avoir la tête ailleurs. Oh, et puis zut! Ne pouvais-je donc pas prendre goût aux choses les plus simples de la vie? Je ne faisais que profiter du moment, et marcher … sur … quelque chose d’étrange. Un craquement, un bruit que le sol ne faisait pas. Pas le temps d’en comprendre la provenance, alors que l’instant d’après, je sentis quelque chose de froid se refermer sur mon pied. J’hurlais de douleur, lâchant sac et calepin, tombant sur mes fesses et voyant avec horreur la raison de douleurs si vives. Un piège … je … je venais de mettre mon pied dans un piège. Comment allais-je faire pour m’en sortir? Ça me paraissait impossible, la terreur s’emparant de moi, mon cœur battant à vive allure.
(c) DΛNDELION

Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 8011 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 419
Admin △ Underneath it's just a game



RP archivé suite au départ de Sherazade

Contenu sponsorisé



 

Roue du RP → Rachel, Leary & Sherazade

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» roue à cliquets
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Rachel Draan
» A VENRE ROUE HONDA CRF
» LIBRE ✖ La roue tourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-