Aller en bas
Gen Deng
DATE D'INSCRIPTION : 04/10/2014 PSEUDO/PRENOM : neko MULTICOMPTES : Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye MESSAGES : 1382 CELEBRITE : Godfrey Gao COPYRIGHT : AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) METIER/APTITUDES : cavalier, archer TRIBU : Athna POINTS GAGNES : 17
Voir le profil de l'utilisateur

Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade Empty Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade

le Ven 18 Jan 2019, 21:42
Le cyclone avait frappé l’île des Kovariis, mais aussi la tribu des calusas. Gen avait récupéré [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et avait tenté de l’aider le plus possible. Il était au moins rassuré que son ami aille bien et soit entre de bonnes mains. Le brun avait décidé d’explorer la région pour aider ceux qui avaient besoin. Il faudrait du temps pour que chacun se remette des événements, heureusement les athnas n’avaient pas souffert du cyclone. Cela n’avait été qu’un bref murmure dans l’enveloppe protectrice de la roche qui les abritait. Juché sur son cheval, Gen descendait en plaine. La neige avait couvert de son blanc manteau toute la région et il regardait attentivement autour de lui. Il se méfiait surtout des prédateurs affamés qui n’hibernaient pas et qui cherchaient de la nourriture par cette saison difficile. Yuki marchait calmement dans la neige, sa jument noire était taillée pour le froid. Sa seconde mâchoire due à la radioactivité était fermée, située sur sa joue gauche. L’homme caressa sa monture, refermant mieux son manteau de fourrure sur sa silhouette de cavalier. Il avait le nez et la bouche couverts. Rien de pire que d’avoir de la neige dans le nez, c’était tout simplement insupportable. Il avait beau être né dans la montagne, le froid était tout aussi mordant avec les années. C’était juste sa manière de se protéger qui était experte.

Il s’arrêta par chez les pikunis, prenant des nouvelles des gens qu’il connaissait et demandant s’il y avait besoin d’une aide quelconque. Il y avait principalement d’anciens calusas chez les pikunis. Gen se demanda si des réfugiés se risqueraient de venir chez les athnas, qui irait jusqu’à la montagne ? Pas grand monde, surtout avec leur froideur connue de tous, les pikunis étaient bien plus chaleureux. Après une demi-journée passée chez les pikunis, il décida de descendre plus au sud en espérant croiser la route des enfants du ciel. Il était inquiet pour certaines connaissances, même si c’était un secret qu’il entraînait certains odysséens au combat. Gen remonta en selle et se dit qu’il ne devait pas être le seul à chercher des proches, même des mois après le cyclone. Il pressa les flancs de Yuki qui partit d’un bon pas, visiblement contente de sa petite sortie. Le brun se demanda quel genre de dégâts les autres tribus avaient subi. Il savait qu’il n’irait pas se présenter à l’entrée des camps des enfants du ciel, il s’en approcherait juste un peu, pour s’assurer que tout allait bien. Gen se fit la réflexion qu’il devrait plutôt s’occuper de lui. L’homme grommela dans sa barbe et pensa à son fils à qui il avait demandé de rester à la maison, encore, sous le regard mitigé de sa sœur. Il chassa ses pensées de sa tête et se demanda comment [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] allait. Rien que de penser au voyageur, son cœur s’emballait fortement et le brun chassa ses pensées de sa tête ne voulant pas se poser trop de questions par la suite.

Gen s’enfonça dans les bois, à l’abri des regards et le soleil était encore assez haut. Il aurait le temps de chercher un abri pour la nuit. L’homme eut un étrange sentiment au fil des minutes et leva la tête, observant les arbres dont il ne voyait pas la cime. Il se sentait observé. Gen stoppa sa monture et ne bougea pas quelques secondes. Yuki bougea légèrement et il se dit qu’ils n’étaient pas seuls. Il ôta son arc d’autour son torse et prépara une flèche. Il pressa les flancs de sa monture, qui reprit sa marche, mais l’homme avait lâché les rênes. La jument noire avançait lentement et Gen continua de regarder autour de lui. D’un mouvement de bassin, il fit stopper sa monture. « Sors d’ici, je n’aime pas les gens qui se cachent. » Son ton était autoritaire et mordant. Il préparait sa flèche, ignorant ce qui il tomberait. Il valait mieux être prudent dans la vie. Il voyageait seul et il y avait parfois des sacrés brigands sur la route.
Invité
Invité
Anonymous

Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade Empty Re: Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade

le Sam 19 Jan 2019, 17:04


"LE VOYAGEUR ÉGARÉ ET LA FILLE PERDUE"

Je préfère affronter l'avenir, plutôt que d'être torturée par mon passé. - Sherazade




    La crise de Feriel avait beaucoup surpris la plupart des Kovariis et des Naoris qui avaient pu assister à la scène, sa colère n’avait guère pu passer inaperçue quant à la décision qu’avait prise Sherazade de quitter sa tribu, et ce, sous prétexte qu’elle n’y avait plus sa place. Feriel n’avait jamais été proche de son aînée, elles n’avaient toutes deux rien en commun. Oui. Sherazade a toujours été l’enfant parfaite, tandis que Feriel était une paria aux idéologies saugrenues en faveur des droits que le clan devrait envisager ou accorder aux hommes au sein de leur peuple. Sherazade n’a jamais été une sœur pour Feriel et Feriel ne lui a guère apporté de soutien lorsque la jeune mère se vit arracher son propre enfant par Einar, allant jusqu’à prétendre que quelque part Sherazade l’avait mérité. Des paroles qui marquèrent au fer rouge le cœur de la guerrière désormais solitaire. Leur relation n’a jamais été bonne entre elles, au point qu’aujourd’hui, elles se considèrent comme des étrangères l’une pour l’autre. Pourtant, la nouvelle du départ de Sherazade avait provoqué en Feriel un torrent de chagrin et de consternation. Elle n’arrivait pas à croire qu’en plus de trahir les siens de son point de vue, Shera allait partir sans même lui en toucher quelques mots.
     Une crise qui laissa dubitative celle qu’on surnommait Roksana, une crise qui cherchait à rappeler les liens du sang qui unissaient Feriel et Sherazade, mais qui n’eut pour réponse qu’un silence accompagné d’une aumône d’indifférence. « Je suis ta sœur ! » Avait-elle crié sous une fébrile intonation qui semblait comme donner l’impression que Feriel bramait une dernière fois sa sœur de lui pardonner, mais la réponse de Sherazade effaça tout espoir dans le cœur de la cadette. « Ma sœur est morte, il y a 16 ans. » Oui, Sherazade n’avait jamais pardonné Feriel et ne semblait pas avoir pour projet de le faire un jour, elle avait la rancune tenace et le fait que sa cadette lui ait un jour dit qu’elle méritait ce que lui avait fait subir Einar, était une attitude tout simplement inexpiable pour l’aînée. La guerrière n’avait alors aucune, selon elle, obligation de lui justifier la raison pour laquelle elle quittait le clan sans elle. Bien qu’il aurait été simple de dire qu’elle n’aimait pas le mode de vie des Naoris et que par conséquent, elle n’était plus apte à rester auprès des Kovarii si ces dernières acceptaient de se soumettre à leur règle. Mais, elle n’avait tout simplement pas eu l'envie de faire l’effort de répondre à une crise qui l’avait mis contre sa volonté sous le feu des projecteurs.

    Cela faisait quelques jours que la Kovarii avait quitté le village des Naoris et elle était embêtée d’être partie sous la simple pulsion. Shera s'en était allée sans même se préparer au voyage, si elle avait emporté de quoi essentiellement se nourrir pendant plusieurs jours, elle n’avait pas vraiment décidé de l'endroit où elle irait exactement. La seule chose concrète dont elle avait connaissance, c’est qu’il fallait qu’elle évite d’aller vers l’est. Selon les Naoris, elle devait éviter le désert, car il y avait de sournois dangers qui l’y attendaient. Si au début, Sherazade avait fait le nécessaire pour s’éloigner de l’Est, au bout de ces quelques jours, elle avait fini par ne plus savoir vers où elle se dirigeait. La forêt était si dense qu’il était impossible pour l’Amazone de savoir sa position actuelle, se servant simplement des mousses d’arbre pour continuer à marcher à l’opposé de l’endroit où se trouvait le désert. Pour autant, la guerrière ne regrettait aucunement son choix d’être partie. Oui. Elle en était même heureuse, car là-bas, elle avait véritablement le sentiment que sa personnalité était peu à peu étouffée.
    Sherazade n’arrivait pas à comprendre comment son peuple pouvait s’habituer si aisément à la vie chez les Naoris. Après, il faut dire que même parmi son peuple, la kovarii n’a jamais su tenir en place, étant toujours en quête d’une aventure ou deux, et ce, parfois périlleuses. La tranquillité n’était pas ce qui attirait l’amazone, elle ressentait presque le besoin vital de sentir l’adrénaline dans son sang. Elle commençait à se dire qu’elle aurait dû peut-être affronter le désert, elle aurait certainement trouvé son bonheur. Il ne faut pas se leurrer, ce n’est pas le combat que recherche Sherazade. Elle n’a jamais été de ceux qui aiment la violence gratuite, elle a hérité de la nature pacifique de son clan. Toutefois, c’est le genre de femme à aimer mettre à l’épreuve son corps dans un environnement dit ‘’dangereux’’. Sherazade ne se doutait pas vraiment que ce fût la violence humaine du désert qu’on lui avait conseillé de fuir et non seulement son hostilité naturelle. De toute façon, elle marchait sans trop vraiment savoir où elle se rendait.

    Elle espérait qu’elle arriverait à tenir avec ses ressources jusqu’à ce qu’elle puisse trouver un lieu qui lui convient. Elle était embêtée à l’idée de devoir chasser sur une terre qui lui était encore inconnue, bien qu'elle était prête à le faire si nécessaire pour sa propre survie. En effet, Sherazade préférait d’abord prendre le temps d’observer tranquillement la faune et la flore, au moins pour savoir qu’elle espèce, il était essentiel de chasser ou d'épargner afin de ne pas trop bouleverser tout l’écosystème naturel de la région. La lueur du jour disparaissait progressivement et la guerrière ne pouvait se permettre de prendre le risque de rester exposée au danger que la nuit apportait avec elle. C’est au même moment qu'un son lui parvint… C’étaient les pas provenant des sabot de cheval. Quelque déplacement plus tard et Sherazade avait un visuel, pouvant alors constater qu’il s’agissait d’un homme et de sa monture qui semblait être mutante. Et malgré que la guerrière avait pris soin d’approcher discrètement pour ne pas avoir à se manifester, ainsi repartir comme si elle n’avait jamais été là, l’homme l’avait repéré peut-être instinctivement.
    Elle récupéra son arc suspendu au-dessus de son dos et attrapa une flèche au passage dans le carquois à accrocher au tour de sa taille, ce dernier longeant sa cuisse droite. Il s'était armé, elle devait donc s'armer au cas où... Elle ne pouvait pas prendre le risque de s’exposer à un potentiel dangereux personnage. Shera sortit alors à la suite de sa position sans pour autant braque son arc dans sa direction, ce, pour faire comprendre à l'homme que l’attaquer n’était pas son but. D’ailleurs, si la chasseuse rusée avait été une véritable menace, elle aurait tiré sa flèche depuis sa cachette. Toutefois, le concernant, elle avait encore toutes les raisons de se méfier. C'est pourquoi, elle resta silencieuse et à bonne distance de l'homme.



Code by Sleepy
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood & Einar Helgusson MESSAGES : 8460 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Blake. & tearsflight METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 323
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ Underneath it's just a game

Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade Empty Re: Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade

le Dim 17 Fév 2019, 10:28
RP archivé suite au départ de Sherazade Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade 484338566
Contenu sponsorisé

Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade Empty Re: Le voyageur égaré et la fille perdue | Sherazade

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum