Aller en bas
∈ ⊗ † Never - Ever † ⊗ ∋
Celeste Geldof
DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2016 PSEUDO/PRENOM : Grain de Cel MULTICOMPTES : Taëlou & Oz & Hyacinthe & Ten & Tam-Tam MESSAGES : 749 CELEBRITE : Ian Somerhalder COPYRIGHT : Shiya METIER/APTITUDES : Astronautique/Orientation ( Cartographe sur la terre ) TRIBU : Odysséen POINTS GAGNES : 2
Voir le profil de l'utilisateur

Hungry Heart (☼ Leary ) Empty Hungry Heart (☼ Leary )

le Ven 11 Jan - 23:56

Leary & Celeste @WhatAboutSomethingNew?


La chevelure recouverte d'un joli bonnet en laine, Céleste attendait tranquillement la venue de Leary. Oh il ne le connaissait pas plus que ça, mais quelques jours auparavant ils s'étaient retrouvés près du foyer et avaient commencés à bavarder. De tout. De rien. Et le cartographe trouva cette discussion bien plaisante, car l'homme connaissait beaucoup de choses, et pu le renseigner sur divers sujets qui l'intriguaient à propos de la flore, mais aussi de la faune. De fil en aiguille ils en arrivèrent à évoquer une visite au lieu de troc.

Céleste
ne s'y rendait jamais tout simplement parce qu'il ne désirait pas approcher des terriens. Cependant son voyage vers la mer avec Chris, le plaça malgré lui face à une terrienne. Finalement il ne trouva pas l'expérience si déplaisante. Alors pourquoi pas récidiver ? Tout en profitant pour vérifier les lieux et apporter des corrections sur la carte si besoin. D'autant que son compagnon semblait, de son côté, très curieux envers les natifs. Tout s'assemblait pour mener une petite expédition amusante et légère. Après tout d'autres odysséens se rendaient régulièrement là-bas sans qu'il ne se passât aucun drame. On lui évoqua bien une fois quelques incartades du début, désormais tout se passait relativement bien. Ainsi les mains dans les poches, sifflotant, le voilà fin prêt pour cette nouvelle aventure...


Malgré la saison, cette journée se présentait toute en douceur, Céleste savait néanmoins que la température se révélait très capricieuse certains jours. Le froid n'étant pourtant pas ce qu'il craignait le plus, bien qu'il se montrât prudent car il tenait à la vie, encore plus depuis leur atterrissage en ce monde. En réalité, pour lui, les beaux jours annonçaient le retour des éternuements, du nez coulant, des yeux collants, bref un état désagréable au possible, qu'il dissimulait au mieux. Mais surtout qui le contrecarrait dans son travail, si bien qu'il se voyait obligé de faire des détours incroyables pour éviter certains lieux plus pernicieux que d'autres.

Le Cartographe gardait d'ailleurs toujours un plan personnel ou il notait les endroits à éviter à tout prix au printemps puis en été. L'automne le préservait de ces désagréments, si bien qu'il pouvait se permettre plus souvent de se déplacer en duo. Non pas qu'il apprécia de travailler avec d'autres, il l'avait bien fallut dans l'espace car il à lui tout seul il n'eut pas été capable de tout vérifier, calculer sans fin, pour s'assurer que leur parcourt déviait le moins possible. Car effectuer les manœuvres pour rectifier la hauteur de leur orbite dans le but d'éviter une collision ou un danger potentiel s'avérait souvent très compliqué. Ici pas besoin de se prendre autant la tête, on réalisait son travail avec beaucoup plus de légèreté...


Choisir avec qui il fera équipe ne dépend généralement plus que de lui, ça le soulage grandement, parce qu'en vérité il n'aime pas tout le monde. Et s'il a dû faire bonne figure - à sa façon - pour ne pas entrainer de friction avec ses collègues de l'espace, maintenant c'est très différent. Céleste il ne se force plus, même si comme ils ne se retrouvaient pas foule avec ce métier sur l'Odyssée, il se permettait beaucoup plus que d'autres. Il tolère qui il le souhaite. Évidement quand on l'oblige à se coltiner avec un garde ça ne le ravit pas mais il ne se bridera pas pour ce dernier.

Pour l'instant il s'est assis contre le montant d'une fenêtre de leur grand bâtiment. Là où ils dorment, un peu trop serrés à son goût. Céleste sait très bien que quelques-uns s'arrangent une ou l'autre ruine dans l'espoir de l'habiter plus tard. Ça l'amuse. Bien oui, pourquoi ne pas tout déblayer et rebâtir des nouvelles et solides fondations ?

Ça ne l'étonnerait pas d'entendre qu'une des vieilles masures biscornues écrase son nouveau prétendu propriétaire. Enfin il ne leur souhaite pas, mais il n'ira pas jouer au parfait bâtisseur à leur coté... Ah, voilà l'homme, il va le laisser se rapprocher tout en s'étirant pendant qu'il arrive vers lui. Pas du tout comme s'il n'attendait que cette occasion pour pénétrer le mystère des terriens. Nonchalant
« Toujours partant ? »

@Leary Wrath Hungry Heart (☼ Leary ) 171928021
Leary Wrath
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2015 MULTICOMPTES : Gen Deng & Eirik Thorvald & Skylar Rees & Cyd Raye MESSAGES : 268 CELEBRITE : Luke Evans COPYRIGHT : Schizophrenic METIER/APTITUDES : Professeur en biologie POINTS GAGNES : 70
Voir le profil de l'utilisateur

Hungry Heart (☼ Leary ) Empty Re: Hungry Heart (☼ Leary )

le Dim 27 Jan - 18:09
Céleste et Leary ne s’étaient jamais vraiment intéressés l’un à l’autre dans l’Odyssée. Le professeur voyait un petit peu qui c’était et un jour, ils s’étaient mis à discuter. Le scientifique avait été heureux de partager ses découverts avec un cartographe et il avait pu montrer ses découvertes, son petit carnet et la faune locale répertoriée. De fil en aiguille, ils en étaient venus, il ne savait plus vraiment comment, à se dire qu’ils iraient au duty-free ensemble. Ce serait une première pour Leary, il avait très hâte d’aller au duty-free. Il en avait entendu parler et il voulait visiter. Le brun vérifiait pour l'énième fois ses affaires. Il était tout de même nerveux mine de rien. Il avait quelques notions de la langue des natifs, mais il ne savait pas s’il arriverait à bien communiquer. Et si tout était mal pris ? Il avait une boule au ventre. Il espérait ne commettre aucune erreur et ne pas amener au bord du conflit son peuple. Leary enroula une écharpe autour du cou et un bonnet tricoté par une native qu’il avait eu en troc. Il avait déjà fait du troc, mais pas de manière aussi officielle au duty-free. Leary se dit qu’il ne serait pas seul, cela devrait aller, il devait juste être lui et très calme. En soi, ce n’était rien de difficile à faire.

Le scientifique ramassa son sac et quitta le dortoir commun. Certains commençaient à rebâtir des maisons pour y vivre par petit groupe, mais lui restait ici. Vu la paralysie partielle de sa main droite, il se voyait mal reconstruire quoique ce soit. Il était clairement dépendant du bon vouloir des autres et cela l’agaçait profondément. Il prit sur lui, se concentrant sur sa respiration pour chasser la négativité qui commençait à l’envahir. Il ne devait pas trop y penser, ni tomber là-dedans avec une facilité déconcertante, cela ne serait pas lui. Tout irait bien. Il avisa au loin Céleste et s’approcha de lui calmement. « Oui bien sûr. J’ai calculé un itinéraire, je crois qu’on en a pour presque six heures de marche ? Il faudrait longer la rivière jusqu’à un pont et apparemment on trouvera facilement le duty-free. » Leary sortit de sa poche une sorte de plan et le montra à Céleste. C’était lui le cartographe, c’était à lui de savoir si cela en valait la peine ou pas, si le chemin était juste. Longer la rivière ne devrait pas être difficile, ils n’en étaient pas loin. Il avait juste peur de ce qu’ils pourraient trouver sur leur chemin. Normalement, cela devrait aller.

Le froid était mordant et faisait rougir les joues claires de Leary. Il remonta son écharpe sur sa bouche pour s’empêcher de geler complètement. Il se mit en route et se délecta du bruit de ses pas dans la neige. La vie était extrêmement simple quand on y pensait. Il n’y avait pas mille questions à se poser. « J’ai cru comprendre que certains cents, mais aussi des odysséens étaient allés au duty-free. » Difficile de cacher la lueur de joie dans son regard. Il se sentait comme un enfant à cet instant. Il se retenait de sautiller sur place car cela permettrait enfantin et il ne connaissait pas suffisamment Céleste pour se comporter ainsi. De temps en temps, il lui jetait un regard. Il ne semblait pas désagréable, mais Leary ne l’avait pas encore percé à jour et il faudrait probablement du temps pour cela. « Tu sais dire quoi en trigedasleng ? Je sais saluer et demander comment ça va, dire merci et au revoir. J’ai aussi quelques mots en répertoire. » Il tentait d’apprendre cette langue, mais c’était extrêmement difficile et il ne pouvait compter que sur les terriens pour lui apprendre. La femme qui lui avait appris, avait disparu de sa vie du jour au lendemain sans donner de nouvelles. Il n’avait donc pas progressé depuis près d’un an. Il espérait que le duty-free lui permettrait d’entendre le trigedasleng même s’il savait que là-bas, les terriens parleraient anglais et ne leur parleraient pas dans leur langue natale.
∈ ⊗ † Never - Ever † ⊗ ∋
Celeste Geldof
DATE D'INSCRIPTION : 17/04/2016 PSEUDO/PRENOM : Grain de Cel MULTICOMPTES : Taëlou & Oz & Hyacinthe & Ten & Tam-Tam MESSAGES : 749 CELEBRITE : Ian Somerhalder COPYRIGHT : Shiya METIER/APTITUDES : Astronautique/Orientation ( Cartographe sur la terre ) TRIBU : Odysséen POINTS GAGNES : 2
Voir le profil de l'utilisateur

Hungry Heart (☼ Leary ) Empty Re: Hungry Heart (☼ Leary )

le Dim 14 Avr - 0:31

Leary & Celeste @WhatAboutSomethingNew?


Pendant que Leary confirme son envie de se rendre au lieu de troc, Celeste s'empare du plan que ce dernier lui tend. Il essaye de décortiquer celui-ci, tandis que l'autre lui explique la route pour s'y rendre, et finalement son interlocuteur ne se débrouille pas si mal. Parfois certains vous rende des gribouillis que l'on pourrait comparer à des Hiéroglyphes, ici le cartographe parvient à s'y reconnaître « Ah oui je vois ... Nous avons longé cette rivière d'ailleurs avec Chris quand nous sommes allés vers la mer, je suis passé juste à côté » Mais alors il a refusé l'invitation du garde à y faire un tour. Il demeurait à cet moment toujours assez imperméable face à une rencontre - voulue - avec les natifs. Et comme il dit toujours, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Évidement il n'ira pas expliquer tout ça à Leary. Aucun intérêt, puisque ça ne fait pas du tout parti de ce qui les motive tous les deux. Tout en tapotant le document, le cartographe calcule mentalement la distance, désormais il tombe toujours juste. Au début il lui à fallut un peu de temps avant de tout bien intégrer. Naviguer dans l'espace ne peut être comparer à utiliser ses deux pieds sur la terre ferme « Je dirais 6 heures si on marche vite, es-tu un bon marcheur ? On peut compter huit si on est plus lent, j'ai généralement une bonne cadence mais il faudra faire au moins une ou deux pauses pour se rafraîchir » Les cent qui se trouvent plus prêt, peuvent s'estimer chanceux de s'y rendre sans devoir faire un petit marathon.

Sur ce il rendit le papier à Leary, puis en profita pour se frotter les mains afin de les réchauffer un peu. Bien que le temps fût doux ça pinçait quand même bien les doigts. Alors que son compagnon d'aventure évoque les cent que lui ne porte pas particulièrement dans son cœur. Mais le message était passé qu'on devait les considérer avec plus de compassion. Après n'étaient-ils pas dans la même galère qu'eux les Odysséens ? Et même qu'ils en firent les frais les premiers. Mais s'ils se retrouvaient à payer les pots cassés, c'est bien qu'ils n'avaient pas été droit dans leurs bottes dans l'espace.

« Oui c'est cela, ils ont des relations plus poussées que nous avec ces tribus-là. Ils y vont assez souvent les cent, mais ils ont aussi moins de route à faire. Puis oui quelques-uns des nôtres se sont déplacés pour aller voir. Je n'en faisais pas parti, mais j'ai cru comprendre qu'ils continuent à s'y rendre » A vrai dire il discutait régulièrement avec l'un ou l'autre mais ne posait pas plus de questions que ça à ce sujet. Puisque son plan de départ consistait à tout simplement les ignorer. Malheureusement il ne possédait pas le pouvoir des figer en pierre s'ils apparaissaient devant lui sans prévenir. Aussi avec le temps il se rendait compte que la meilleure option restait de composer avec eux...

Quant au dialecte terrien pour dire vrai, il ne s'y arrêta pas beaucoup, même pas du tout. Il entendait vaguement quelques mots à force d'écouter quelques une de ses connaissances le lui expliquer. Rien de plus « J’avoue que je n'ai eu qu'une fois une véritable interaction avec une des habitantes de l'île, et elle connaissait notre langue. Alors il faudra compter sur tes connaissances s'ils ne nous comprennent pas » Sans doute, un jour se verrait-il prendre la direction de cet apprentissage, mais en attendant il eut été dangereux de mentir ou de promettre une aide qu'il n'aurait pas su donner le moment venu. En échange il leur éviterait les pièges que dissimulait la rivière et la forêt.

« Mais je suis certain qu'on s'en sortira » Ajouta-t-il en octroyant un clin d'œil à Leary alors qu'il enfonçait son bonnet en laine pour bien couvrir ses oreilles « Dis-moi as-tu apprit ces mots en autodidacte ou est-ce un d'eux qui te les a enseignés ? » Interrogea Celeste, réellement curieux de découvrir les liens que le biologiste entretenait avec les natifs.

Réajustant son sac, il suppose qu'ils sont parés pour leur escapade « Oh bien je pense qu'on peut se lancer, Si tu veux ? Rejoignons déjà la rivière » Déclara Celeste pour encourager le départ. Le Cartographe, Qui même s'il ne le dévoile pas, s'avoue intérieurement complétement impatient !  


@Leary Wrath Hungry Heart (☼ Leary ) 171928021  Hungry Heart (☼ Leary ) 171928021 Hungry Heart (☼ Leary ) 620182214
Spoiler:
Désolé pour cet affreux retard mais ça ira désormais beaucoup plus vite
Leary Wrath
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2015 MULTICOMPTES : Gen Deng & Eirik Thorvald & Skylar Rees & Cyd Raye MESSAGES : 268 CELEBRITE : Luke Evans COPYRIGHT : Schizophrenic METIER/APTITUDES : Professeur en biologie POINTS GAGNES : 70
Voir le profil de l'utilisateur

Hungry Heart (☼ Leary ) Empty Re: Hungry Heart (☼ Leary )

le Dim 2 Juin - 21:42
Leary se sentait comme un enfant et faisait tout pour contrôler la moindre de ses réactions et ne pas surréagir. Il n’avait pas envie de faire trop. « Oh super, tu connais l’itinéraire. » Il lui en fallait peu pour être content. Cela ne faisait que le convaincre encore plus qu’il avait fait le bon choix en faisant ce trajet et cette visite avec Céleste. Leary ne releva pas qu’il avait longé la rivière avec Chris, il ne le connaissait pas vraiment. Vite fait de vue. Ici, ils se connaissaient tous un peu de vue. Visiblement, Céleste arrivait à décrypter son plan et Leary était très content de lui. « Je suis un bon marcheur quand je peux faire deux pauses. » Six heures, cela ne lui semblait pas impossible. Il serait fatigué à la fin de la journée et peut-être n’arriveraient-ils pas à rentrer ce soir ici, mais tant pis. Dormir ailleurs qu’ici ne le dérangeait absolument pas. Il en discuterait plus tard avec Céleste. Ses jambes fonctionnaient très bien, c’était sa main droite qui le dérangeait. Leary reprit son plan, le rangea soigneusement dans son sac. Il remarqua que Céleste se frottait les mains et il fallait bien avouer qu’il faisait bien frais en cette saison. Mais il savait aussi que quand le soleil serait plus haut dans le ciel, cela se réchaufferait.

Il parla des cents et des relations qu’ils entretenaient avec les terriens. Leary espérait lui aussi tisser des liens intéressants et en apprendre plus. « Oui j’ai cru comprendre aussi que certains allaient régulièrement. J’avoue que six heures de marche aller et retour, cela demande de l’énergie. Je ne sais même pas si on sera rentré pour dormir ici ? » C’était une simple question, autant la poser maintenant après tout. Il ne manqua pas de demander à Céleste son niveau dans la langue des natifs. En somme, il ne savait rien, mais ce n’était pas grave. Leary espérait qu’ils tomberaient sur des natifs très avenants et capables de parler anglais. Au pire, il espérait qu’ils ne leur arriveraient rien. Ce fut comme si Céleste avait lu dans sa tête car il dit qu’il était certain qu’ils s’en sortiraient, avec un clin d’œil, ce qui ne manqua pas de faire sourire Leary comme un enfant. Bien sûr, vint la question de comment il avait appris la langue et le brun se dit qu’il lui devait bien la vérité. « Une native m’a enseigné. On s’est connu et elle a bien voulu être ma professeure. » Il ne dit pas plus, estimant qu’il disait déjà énormément, peut-être trop. D’un autre côté, il ne risquait rien. Il n’avait jamais parlé de cela. Un peu par pudeur et car il se demandait si les autres le jugeraient de sympathiser avec l’ennemi, même si concrètement, ce n’était pas l’ennemi. Mais il n’était pas dupe, il savait bien que certains voyaient toujours les terriens comme des ennemis. Ce n’était pas grave, les mœurs s’adouciraient avec les années.

Il ajusta aussi son sac et hocha la tête quand Céleste lança le départ. Il était super excité et se dirigea en direction de la rivière. Il était appréciable de quitter le camp quand il était encore calme, c’était le moment préféré de Leary. « J’imagine que tu connais bien la région compte tenu du fait que tu es cartographe ? »  C’était une manière pour lui d’engager la conversation même s’il fallait bien avouer qu’il ne savait pas vraiment quoi dire à Céleste. Ils ne se connaissaient pas assez pour que le professeur se sente complètement à l’aise. Le silence ne le dérangeait pas, mais il avait bien envie de faire la conversation. Le bruit de la rivière le détourna de ses pensées. Il appréciait toujours de voir l’eau s’écouler à toute vitesse. Il poussa un soupir, heureux. Il adorait vraiment être à l’extérieur et voir la nature s’éveiller malgré l’hiver qu’ils subissaient.

Spoiler:
Pas de souci Hungry Heart (☼ Leary ) 171928021 J'espère que tu as assez de rebond, sinon redis-moi. ^^
Contenu sponsorisé

Hungry Heart (☼ Leary ) Empty Re: Hungry Heart (☼ Leary )

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum