Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Brother, tell me if it all gets better [Isaak]
maybe life should be about more than just surviving


avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 3082 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 403




 

Cela faisait environ deux semaines que le Roi avait accepté mes excuses. Ma punition avait en grande partie été levée. Cependant, tout n'était pas redevenu comme avant. Mon ancien professeur de sorcellerie avait été remercié et un autre avait pris sa place. Notre première rencontre avait été... étrange. Il était très différent de son prédécesseur, avec qui je m'entendais très bien. La transition allait être difficile.

J'avais tout de même regagné un peu de liberté, et je pouvais à présent sortir plus souvent de mes appartements. J'en profitais pour me dégourdir les jambes en tout légalité. Après plusieurs mois à tourner en rond et à jouer à cache-cache avec les gardes, cela faisait du bien. Petit à petit, je me sentais revivre. Déambulant dans les couloirs, mes pas me guidèrent jusqu'aux jardins que j'affectionnais tant. Il faisait bon pour la saison. Je profitai de la solitude du lieu – le garde étant posté à l'entrée des jardins – pour me détendre un peu.

Passant entre les fleurs et les arbustes, je m'arrêtais ponctuellement pour les arranger à mon idée. Nous avions des esclaves pour le faire, mais j'aimais moi aussi prendre soin des plantes. Alors que je m'occupais des roses importées par les marchands, un bruit attira mon attention. Quelqu'un d'autre venait de pénétrer dans les jardins. Je me dis qu'il s'agissait sûrement de mon garde qui venait vérifier que tout allait bien. Ou d'une personne qui avait elle aussi besoin de prendre l'air. Sans me formaliser, je me relevai, m'apprêtant à continuer mon tour. Me tournant, j'aperçus une silhouette dont le visage était caché par un tissu. Elle marchait le long du mur, transportant un sac de toile. Sans vraiment réfléchir, je m'adressai à l'intrus :

- Qui êtes-vous ? demandai-je, intriguée.

La silhouette se stoppa net. Deux yeux verts se tournèrent vers moi. Ils regardèrent ensuite aux alentours. Nous étions seuls, entourés de plantes. Son regard se posa à nouveau sur moi, me détaillant alors que j'en faisais de même, réalisant petit à petit que la situation n'était pas normale. Reculant d'un pas, je voulus appeler le garde qui m'accompagnait mais le voleur fut plus rapide. Il fondit sur moi et m'empêcha de crier en me bâillonnant avec sa main.

Pas un mot, où je te tue, me murmura-t-il à l'oreille alors que sa lame frôlait ma gorge. C'était la première fois que je vivais une telle situation, et je sentais mon cœur battre à tout rompre dans ma poitrine. Si, au début, j'avais été intriguée, j'étais à présent effrayée, paniquée. Mais dans quelle galère m'étais-je donc fourrée ?

avatar
15/05/2018 Haeny 961 Jon Bernthal Laenai aka Tasha <3 pisteur et guerrier Rahjaks 180



Le soir tombait sur la Cité et Isaak rentrait au palais, l'esprit léger. La journée avait été assez tranquille pour la garde royale, qui avait dû faire face à beaucoup moins de débordements qu'à l'accoutumée. S'il arrivait au Prince d'accompagner les patrouilles de nuit en soutient à ses hommes, il avait décidé de prendre la soirée pour se reposer et profiter de cette quiétude si inhabituelle. Pour une fois, il n'éprouvait pas le besoin de se lancer dans une beuverie sans nom, ni de repasser par l'un des nombreux bordels de la ville. Il voulait juste rester seul et au calme, loin de l'agitation de la Cité.

A cette heure, le Palais était lui aussi plus calme : son père avait terminé ses audience à la cour et au peuple. Seuls les occupants du bâtiment royal ainsi que quelques serviteurs déambulaient dans les couloirs interminables faits de marbre et d'or. Isaak songea à prendre son dîner à l'avance, mais décida, pour une fois, qu'il le partagerait avec sa famille. Cela faisait trop longtemps qu'il s'absentait de la Cène royale. En attendant, il choisit d'aller se promener au jardin, pour profiter de la floraison assez riche en cette saison.

Il trouva, à l'entrée des jardins, un garde en poste. Ce dernier le salua machinalement.
Que fais-tu là ? Les plantes ne requièrent aucune surveillance à ce que je sache. 
Entre l'ironie et l'agacement, il cherchait à savoir ce que cet homme faisait parmi les palmiers, alors qu'il y avait bien assez de choses à faire au Palais...Je suis chargé de la surveillance de la Princesse Tasha, Sire. Elle profite des jardins.

D'ordinaire, Isaak aurait sûrement sermonné l'individu pour laisser sa cadette hors de vue. Mais il était d'humeur paisible, et il se dit qu'elle ne risquait pas grand chose dans la palmeraie. Si Tasha pouvait être d'humeur fugueuse, il savait qu'elle avait plutôt intérêt à se tenir à carreau, après ses dernières frasques. Elle devait déjà s'estimer heureuse de pouvoir mettre un pied dehors.

Sans ajouter un mot, Isaak s'enfonça dans les jardins. Cela faisait trop longtemps qu'il n'avait plus parlé à sa petite soeur. Et c'était l'occasion rêvée. S'il avait eu des difficultés à lui pardonner son comportement irresponsable au Solstice, il estimait qu'il était temps d'apaiser les tensions. Et c'était à lui, l'aîné, de faire le premier pas. Deviendrait-il raisonnable ?

A cette pensée, il sourit d'amusement. Mais une vision le stoppa net dans cette hilarité factice. Il entendit des murmures à quelques pas et aperçut deux silhouettes plus loin, entre des buissons. Le Prince s'approcha discrètement, pensant qu'il s'agissait sans doute de deux Nobles à la recherche d'intimité. Mais il se décomposa lorsqu'il reconnut Tasha, aux prises avec un homme masqué. Elle était en danger et à cette pensée, il se figea, haletant, sans savoir que faire. Lui qui avait toujours la situation en main sentait le sol se dérober sous ses pieds.

L'intrus lui plaquait un couteau sous la gorge. Manifestement ce n'était pas un assassin, sinon sa soeur serait déjà morte. Il devait s'agir d'un voleur. Il saisit son cimeterre. Il lui faudrait agir vite. Mais comment. Un faux pas et sa soeur serait égorgée par cet étranger. Le prendre à revers ? Ce serait risquer de se faire entendre. L'attaquer de front ? Autant commencer à creuser la tombe de la Princesse sur le champ. A toute vitesse, il alla alerter le garde qui avait failli à sa mission, se disant qu'il faudrait revoir la liste des surveillants. Une bande d'incapables.
La Princesse est en danger. N'alerte personne et suis-moi on n'a pas beaucoup de temps. 
En quelques secondes le Prince élabora un plan très bancal. Mais l'urgence de la situation ne lui laissait pas vraiment le choix.

Il contourna le voleur et se soeur pour se poster dans leur dos, alors que le garde, nommé Horan, surgit devant le voleur, pour faire diversion.
Princesse Tasha ! Joua faussement le garde, qui feignit la surprise. Non... Ne lui faites pas de mal... Pitié. Le Prince me tuerait ... Je vais vous montrer la sortie...Tout va bien se passer
Alors qu'Horan occupait l'agresseur, Isaak avançait à pas de loup dans son dos, un cimeterre à la main pour l'égorger. Pourvu qu'il ne se retourne pas ... Pourvu que ...
 

Brother, tell me if it all gets better [Isaak]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?
» (M) ○ oh, brother i will hear you call - free

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: no one came back :: Le désert :: La cité Rahjak :: Le Palais-