Aller en bas
Game Master
Admin
Game Master
DATE D'INSCRIPTION : 28/05/2014 PSEUDO/PRENOM : Le Grand Manitou MESSAGES : 2316 CELEBRITE : Nobody POINTS GAGNES : 100
Admin

Roue du RP → Raphaël & Tennessee Empty Roue du RP → Raphaël & Tennessee

le Ven 23 Nov - 21:15
Roue du RP → Raphaël & Tennesse
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La nostalgie, c'est quelque chose que l'on sous-estime souvent. Parfois, on ressent un manque, parfois, on a juste envie de se souvenir, et parfois, on cherche des réponses à de vieilles questions... La carcasse de l'Odyssée renferme le passé, et pas n'importe lequel, le vôtre. Vous avez grandi dans la même bâtisse et pourtant, vous ne l'avez probablement pas vue du même œil. Aujourd'hui, tout est différent, ce qui vous mène par ici est personnel, un moment unique et solitaire. Pourtant, rien ne se passe jamais comme prévu...

Raphaël, ton bras te fait souffrir. Cette douleur violente te monte au cerveau et bouscule tous tes souvenirs. Le passé se bouscule contre le présent et tu as ce besoin presque compulsif de te confronter à la carcasse de cette Odyssée, cette première maison qui t'a condamnée. Sans savoir ce que tu vas y trouver, tu ne peux pourtant pas t'empêcher de t'y rendre. Une fois là bas, tu ne rêves que de ta solitude, entre toi et tes vieux démons mais pourtant...

Tennesse, rêveuse pendant quelques secondes, tu repenses à tous les événements qui ont bousculé ta vie. Le crash et toutes ces pertes que vous cumulez depuis. Certaines restent un peu dans ton cœur et d'autres te semblent très lointaines, presque trop. Déterminée à raviver quelques souvenirs du passé, ne plus subir ce flou sur des visages de ton passé, tu te diriges vers la carcasse vide de l'Odyssée. Calme et déterminée à faire des piqûres de rappel à ta mémoire que tu refuses de voir se détériorer, quelle n'est pas ta surprise lorsque, face à toi, se trouve un visage pas entièrement inconnu...


précisions


→ GM ne repassera plus sauf si demande explicite par mp. Dans ce cas, contactez Wyatt Sheperd. De même si vous avez la moindre question ou précision à quémander.

→ Ce rp est laissé entre vos mains et votre imagination, n'hésitez pas à être créatif quant à vos aventures Roue du RP → Raphaël & Tennessee 484338566

Invité
Invité
Anonymous

Roue du RP → Raphaël & Tennessee Empty Re: Roue du RP → Raphaël & Tennessee

le Sam 24 Nov - 22:22
♫ The Crown OST - The Letter ♫


Home sweet home...


Tu passes certainement plus de temps dans la forêt qu'au campement en ce moment... T'épuiser à marcher, courir, repousser les branches et les ronces n'aidera pourtant pas à faire disparaître la douleur et tu le sais mais tu t'écorce apparemment à épuiser un maximum de manière à pouvoir enfin t'endormir le soir, sans cauchemars, sans réveiller tes voisins parce que ton corps te résiste... Rester enfermé ne te réussis de toute façon pas vraiment, tu deviens irritable, tu fuis Morgan tant que tu le peux parce que tu sais qu'il voudrait t'aider, tu sais qu'au fond le gamin s'en veut et qu'aucun de vous ne peut changer ce qu'il s'est passé. Tu sais qu'il te faudra aller de l'avant au lieu de tourner en rond comme tu le fais en ce moment. Et tu sais que pour cela, il te faudra retourner là-bas. Voir qu'au sol il n'y a pas de traces de sang, qu'aucun fauve ne t'attends, que la nature autour de la prison, elle, a reprit son cours. Parce que c'est ainsi.

Mais tu n'es pas encore prêt... Et alors que tes pas s'enchaînent dans les bois ce sont d'autres souvenirs qui te reviennent, plus profonds, plus violents aussi. Il fut une époque où tu étais le fauve qui a planté ses crocs dans ton bras sauf que si lui avait pour raison sa propre survie toi tu n'avais que ta colère.
Tu es un meurtrier.
Pourquoi as-tu à ce point eu du mal à accepter d'aller te faire soigner chez les Odysséens en Juillet? Pourquoi as-tu refuser de rester plus longtemps?

Chez eux tu n'es rien d'autre qu'un prisonnier libéré sous conditions. Celles de leur offrir un nouveau chez eux. u en as conscience et bien que les gens ne soient pas coupable de la peine de mort qui plane aujourd'hui encore au dessus de ta tête, tu as l'impression que bien des regards se tournent vers toi lorsque tu es là-bas. Pour toi, une étiquette est collées sur ton front où on peut lire en lettres distinctes 'assassin'.

Oui tu es coupable.

Pourtant ta peine, tu as l'impression de l'avoir purgé, enfermé pendant la moitié d'une vie , enchaînant crises de claustrophobie et angoisses. Tu avais perdu une famille lorsque tu avais asséné le coup fatale, plus jamais tu ne la retrouverais et si tu n'avais pas cherché à les revoir, tu n'avais aucun doute sur le fait de ne plus être le bienvenu dans leur coeur.
Ton père, s'il avait été mit au courant de ta blessure, avait très certainement du penser qu'il s'agissait là du destin et que tu aurais du y rester... Mourir pour sauver un de tes camarades, voilà sans doute le seul acte pour lequel il te pense encore utile.

Et enfin, les arbres et leur haute cime laissent place à ceux qui, des mois plus tôt, se sont couchés sous la chute de l'Odyssée. La carcasse du géant de fer est allongée là, plus loin. La végétation reprenant peu à peu ses droit les lieux paraitraient presque magiques s'ils n'étaient pas la preuve de votre présence ici... Tu hésites un moment avant de t'avancer encore jusqu'à pouvoir poser la main sur la tôle froide... Il y a encore des mois de cela, cette partie du vaisseau était en contact avec l'espace. Il vous protégeait d'un onde dont vous ne connaissez presque rien, arche humaine flottant tel l'arche de Noé dans un océan meurtrier.
Combien des vôtres étaient encore là haut, dérivant dans l'espace pour leurs crimes?

Tu déglutis.

L'idée même d'avoir été l'un des prochains te retourne l'estomac. Tu aurais pu hurler, pleurer, chercher de l'aide... Tu n'aurais eus aucune chance.
Ce vaisseau si magnifique et géant puisse-t-il être, salvateur de votre espèce, était pour toi synonyme d'un tombeau en orbite. Tu poses le front contre la tôle, laissant glisser sur tes joues les perles salées que tu retiens depuis trop longtemps, tombant à genoux alors que ton poing utilisable s'élance sur la tôle dans un bruit sourd et une douleur toute aussi forte... Rien de cassé, si ce n'est une part de toi même.

Il faut quelque minutes pour que tu bouges enfin, repérant l'entrée des lieux vers laquelle tu t'avances non sans appréhension, comme si le géant de fer pouvait encore se refermer sur toi, t'enfermer pour de bon sans que personne ne puisse t'entendre crier.
Tu te demandes si tu peux retrouver vos appartements, ceux où tu as grandis. Ceux où tes parents ont certainement continué à vivre après la mort de leur fils... Du moins, celle qu'ils avaient décidé pour toi.

Tu t'apprêtais à franchir le pas quand des bruits de pas sonnent à ton oreille... Aussitôt, tu t'abaisses, passant derrière un pan du vaisseau pour t'y cacher. Incapable de reconnaître les différents pas, tu ne veux pas jouer au plus malin et ta respiration s'accélère, plus forte... Ce pourrait être une bête, l'un des tiens ou bien un Natif, pour ce que tu en sais la forêt ne t'appartiens pas plus qu'à un autre et tu es même l'und es pions les plus vulnérables...
Pourtant la curiosité se fait sentir et tu te penches vers l'ouverture, y glissant un regard, sourcils froncés.
Ce n'est pas un natif ni même une bête. Il s'agit d'une jeune femme aux cheveux noirs, elles semble bien chétive pour une forêt pareille... Et ton coeur se calme, la peur laisse place à l'appréhension, sentiment bien plus simple à gérer dans ta situation. Alors seulement tu sors de ta cachette, nez à nez avec l'une de celle qui si elle fait parti de ton peuple, n'est pas des tiens... Tu n'es pas là en ennemi, alors tu lèves ton seul bras capable de le faire, montrant patte blanche.

«Seule? »

Pourquoi cette question? N'es-tu pas toi même venu ici seul, sans escorte et sans prévenir personne? Ici tu as l'impression que ce n'est pas une étiquette sur ton front mais bien un panneau réfléchissant indiquant que tu fais parti d'une centaine de jeunes envoyés sur Terre pour expier leurs erreurs... Difficile de vous rater, vous ne vivez pas avec eux, vous ne les voyez jamais, ou presque... Et elle n'est pas de ceux que tu as déjà vu parmi les cent.

«Moi oui... »

Alors tu te sens obligé de courber un peu l'échine. Tu es peut-être quelqu'un qui aurait du finir ses jours plus d'une fois... Mais tu n'es pas quelqu'un de mauvais, tu ne leur en veut pas plus qu'à toi même alors que, bien qu'ayant vécus sur le même vaisseau, vous n'étiez pas capable de vous connaître les uns les autres. Tu avais eu droit à ta seconde chance... Autant recommencer les choses proprement, laissant de côté ton visage blême et tes faiblesses, les Odyséens t'avaient sauvé la vie, après tout.
Tu leur devait bien ça, un sourire en coin.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Tennessee Brontë-Sand
ψ Cat on a Hot Tin Roof ψ
Tennessee Brontë-Sand
DATE D'INSCRIPTION : 14/11/2015 PSEUDO/PRENOM : Isa & I MULTICOMPTES : My boy D'Arbanville & Oz & Hyacinthe & Elouan & Tam-Tam MESSAGES : 3859 CELEBRITE : Katie Melua COPYRIGHT : Kyran adorable & Avengedinchains & Lux aeterna METIER/APTITUDES : Mécanique & Nanotechnologie POINTS GAGNES : 45

Roue du RP → Raphaël & Tennessee Empty Re: Roue du RP → Raphaël & Tennessee

le Jeu 13 Déc - 19:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Raphaël & Tennesse @WildChilds #What'sUp?



L'immobilité la rendait folle, elle se rongeait les ongles jusqu'au sang, et même si on venait la visiter elle sentait son sang bouillir si fort dans ses veines qu'elle finirait aussi brûlée qu'une crêpe grillée et noircie par le soleil. La bouclée devait donc remédier à cet état de chose. Et surtout elle devrait user de ruse afin que personne ne s'aperçoive de son absence et ne lui fit la morale par la suite. Sa cicatrice possédait de beaucoup plus belles couleurs et désormais l'infection était vaincue bien qu'elle ait faillit la tuer.

Pour ne pas trop la fatiguer, après sa visite quotidienne pour s'assurer que Tennessee ne commettait pas trop de folies, Murphy [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] emmenait Antarès avec elle sachant très bien que la mécanicienne n'eut pu s'empêcher de se laisser entrainer à courir avec l'animal. La garde ne reviendrait que beaucoup plus tard, et si elle voyait les rideaux tirés - de vieux tissus que la bouclée accrochait au-dessus de ses fenêtres en attendant un jour d'y poser des vitres -, elle supposerait que l'occupante des lieux y dormait à poing fermés.

Ce qui arriva maintes fois durant sa convalescence, ayant trop tirée sur la corde. Ainsi la mécanicienne cloua bien la porte de l'intérieur et se glissa par la fenêtre pour se faufiler le long des murs puis s'élancer pour se dissimuler sous le couvert de la forêt. Enfin libre de bouger un peu, car l'inactivité elle ne la supportait plus, elle qui s'agitait sans cesse. Elle fut tentée de faire un détour par les champs pour vérifier comment tout se passait mais elle s'en abstint, sachant qu'elle ne résisterait pas à venir s'en mêler pour mettre la main à la pâte.

Aussi pour se détendre, tout en faisant quelque chose d'utile elle décida de se rendre sur leur ancien site, là ou demeurait la carcasse métallique de l'odyssée. Oh non elle ne la regrettait pas, le nouvel emplacement leur permettrait de bien évoluer, cependant il restait certainement des objets à récupérer. Ne fusse que pour concocter une arme de son cru, puisque qu'en tant que rebelle elle en avait la charge. Des armes volées. Et bien que la dernière réunion de leur groupe secret se fut plutôt mal passée, elle gardait foi en lui.

Sa position consistait à refuser de le dissoudre, d'éteindre le flambeau de la liberté. Elle comprenait bien les raisons de son amie brune de vouloir tout laisser derrière. Tennessee ne lui en portait pas rancune, les cheminements qui les menèrent à la rébellion différaient. Bien que la personne qui en était à la tête alors, les liait pour toujours.

La bouclée n'avançait pas aussi vite qu'elle le désirait, une douleur diffuse parcourait par moment sa jambe laissant apparaître une petite boiterie qui passerait certainement avec les semaines. Bien que le parcours durât un certain nombre d'heures ça ne la décourageait pas. Pestant devant ses accès de faiblesse, elle se voyait obliger d'accepter des pauses régénératrices. Vivement que son corps récupère toute l'énergie d'antan afin qu'elle puisse oublier tous ses instants plus que désagréables. L'idée de devoir y passer la nuit se frayait dans son cerveau quand elle s'imaginait le retour. Déjà, très certainement, au moins une demi journée lui serait nécessaire pour bien fouiner à la fois dans la carcasse et ses alentours.

Bien qu'elle ne fût pas revenue depuis un certain laps de temps sa mémoire la chatouilla dès qu'elle s'en approcha. Elle n'oubliait jamais rien, ni personne Tennessee, bien qu'elle ne prît pas la peine de retenir tous les prénoms de ceux qu'elle "côtoyait" régulièrement. Cette jeune femme se montrait peu intéressée par le genre humain, du moins la plupart, car il existait des exceptions. Elle manquait d'empathie, et ça lui convenait très bien à elle, mais pas forcément à ses chefs, qui lui imposaient la corvée de prêter un peu plus d'attention aux humains et un peu moins à la mécanique.

La bouclée se découvrait régulièrement hermétique aux émotions humaines et entendre geindre sur les sentiments la plupart de ses compatriotes l'exaspérait au plus haut point. Voilà certainement une des raisons pour lesquelles elle adorait autant se promener dans la nature que lui offrait cette nouvelle terre. Néanmoins un pincement dans l'estomac la surprit quand elle se retrouva sur les lieux de ces premières découvertes. Immobile elle se souvint de son enthousiasme alors que beaucoup s'inquiétaient de l'issue de ce crash.

Elle entreprit rapidement de rechercher les cent pour retrouver son fidèle et si particulier ami : Tristam. Malheureusement tout se termina en tragédie, ce garçon rendu fou par l'enfermement essaya de la tuer, la rendant responsable de son malheur. Elle n'eut la vie sauve que grâce à l'intervention de Gen, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un terrien avec lequel elle entra en contact après lui avoir volé sa viande. Fallait comprendre, la première fois qu'une odeur aussi appétissante attirait ses narines, alors elle souhaita absolument gouter à ce nouveau met.

Finalement, peut-être qu'elle se rendait sur cet ancien site pour raviver les premiers jours, pour comprendre ce qui travaillait au fond de son âme puisqu'elle se sentait différente désormais Tennessee. Oh elle ne tentait pas de cacher sa venue, ses pas écrasaient les branches mortes qui trainaient sur son chemin. Elle n'eut pas été étonnée d'apercevoir un terrien curieux qui inspectait les environs ou même un Odysséen trainant ses guêtres pour des raisons diverses.

Alors quand une ombre se détacha de la structure métallique elle ne sursauta pas, continuant à clopiner avec sa drôle de démarche.  La bouclée se retrouva à quelques centimètres de l'homme

« Apparemment » Déclara-t-elle à sa question, soulignant l'évidence tout en l'observant. Lui, pour sur ça devait être un cent, elle savait tous les visages des Odysséens sans pour autant s'intéresser à eux. Cependant elle pensait l'avoir déjà croisé, probablement à la fête de Noël .... Aussi la voilà beaucoup mieux disposée envers lui qu'un de ses pairs, à l'exception de ceux parvenus à pénétrer le bouclier enserrant son cœur.

Evidement il ne s'agissait pas du Rebel décédé, celui-là jamais plus elle ne lui parlerait en ce monde. Mais LUI, il piquait légèrement son intérêt. Un truc étrange s'en dégageait qu'elle ne définissait pas...

« Ah bien on est bien souvent mieux seul pour ne pas s'encombrer de quelqu'un qui se retrouve toujours dans les jambes » Elle n'exprimait que sa propre vision de ses escapades personnelles, n'ignorant pas que la plupart des gens recherchaient trop avidement la compagnie « Tu es venu aussi ici pour trouver du matériel ? On peut se partager le terrain si tu veux ? »



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Roue du RP → Raphaël & Tennessee 2790306669
Harlan Tikaani
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood & Einar Helgusson MESSAGES : 9546 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Lux Aeterna & izabellagifs (tumblr) METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 221
Admin △ Underneath it's just a game

Roue du RP → Raphaël & Tennessee Empty Re: Roue du RP → Raphaël & Tennessee

le Dim 17 Mar - 10:41
RP archivé suite à la suppression de Raphaël Roue du RP → Raphaël & Tennessee 484338566
Contenu sponsorisé

Roue du RP → Raphaël & Tennessee Empty Re: Roue du RP → Raphaël & Tennessee

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum