Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜LION ☾ Now you see me - now you don't
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
06/02/2016 857 Jaden Smith Whorecrux (ava) ; anaëlle (signa) Orientation & Combat Rahjak 13


Sujet: LION ☾ Now you see me - now you don't
Mar 13 Nov - 22:27

Code:
✜ [color=firebrick]Jaden Smith[/color] → Lion F. Ishtarr
   

   
SURNOM
Lion, diminutif courant de son vrai prénom. Flash, le surnom que lui donnent ses comparses voleurs, tant il est prompt au larcin, vif et discret comme une ombre.
   
ÂGE
17 ans
   
ORIENTATION SEXUELLE
Il n’est sensible qu’aux courbes féminines.
   
SITUATION AMOUREUSE
Jeune et volage, le gamin a bien trop peur de s’attacher pour réellement s’engager.
   
MÉTIER / FONCTION
Serveur dans une taverne
   
APTITUDE(S)
Orientation et Diplomatie
   
TRIBU
Rahjak
   

Un sale petit casse-couilles. C’est le souvenir acide que le gamin laisse de lui. Arrogant, insolent, il se drape de mépris comme d’un manteau blanc. Du haut de son jeune âge, l’enfant aime déjà à se pavaner et à prendre les autres de haut sans chercher à masquer son dédain. Son visage est toujours affublé d’un petit sourire narquois, et ses yeux pétillent d’une malice malsaine. Peu ouvert aux échanges constructifs, il se persuade d’avoir raison et est prêt à tout pour le faire comprendre. C’est lui le meilleur, voilà tout. Et son quotidien serait beaucoup plus tranquille si les pauvres idiots qui croisent sa route voulaient bien accepter cette évidente réalité. Malheureusement, ils sont nombreux, les Rahjaks qui discutent cette opinion bien subjective. Et quand l’idée déplaît trop, ça finit souvent en bagarre. Véritable tête brûlée, ce gamin impulsif aime trop le conflit pour changer d’attitude. Et cogner, il a ça dans le sang. Endurci par son passé de gamin des rues, il a appris à se battre pour survivre. Dans tous les sens du terme. Mais il préfère quand même le combat à mains nues. Le sang chaud qui lui coule sur les paumes des mains fait pulser celui qui habite ses veines. Les os qui craquent sous les coups de poings qu’il assène sont une satisfaction sans pareille.

Son effronterie laisse deviner que le gamin est un monstre d’égoïsme, qui ne vit que pour satisfaire sa petite personne. Il n’en est rien. Cette solide forteresse d’insolence, il l’a érigée bien inconsciemment pour se protéger de ses propres démons. Parfois, le doute l’envahit et il se démène pour le repousser. Son arrogance ostentatoire lui permet de dissimuler son grand manque de confiance en lui. Orphelin, sans repère, la vie l’a rendu méfiant et il n’accorde sa confiance qu’à un nombre très restreint de personnes. Il lui est facile d’aborder les gens, de faire le pitre pour attirer l’attention ou de lancer deux ou trois sourires charmeurs pour chasser tout soupçon. Mais c’est moins facile de se lier d’amitié avec d’autres, alors que la vie semble lui avoir déjà tout pris. Mission d’autant plus périlleuse que le gamin se sait complètement con. C’est bien là le poids qui lui pèse le plus sur le cœur. Bête, analphabète, son cruel manque de vocabulaire lui rappelle souvent à quel point il est inférieur à ses semblables plus cultivés. Pas de parents pour l’éduquer, pas de précepteur pour l’instruire. Les mots qu’il manie, il les a appris sur le tas, en écoutant les gens parler, glanant quelques nouveautés par ci, par là. Aujourd’hui, le gosse qui veut se sentir adulte use d’un langage ordurier et vulgaire comme écran de fumée. La répulsion qu’inspire sa façon de parler comble le vide et fait oublier son manque de discussion. L’idiot du village ne s’assume guère en tant que tel, et cherche juste à paraître intéressant. Digne d’attention. C’est que le gamin rêve de gagner le respect de ses semblables, en dépit de son jeune âge et de son statut social loin d’être élevé. Être reconnu et se sentir exister aux yeux du monde. Telle est l’ambition de cet énergumène perdu que la vie a malmené dès l’enfance.

Il ne le sait pas, mais le respect, il l’inspire déjà à ses proches comparses. Eux ne prêtent pas nécessairement attention aux nombreux défauts dont Lion, lui, est bien conscient. Eux le voient comme un ami loyal sur lequel on peut compter, et qui serait prêt à risquer sa vie pour aider ses proches. Comme une personne entière qui, contrairement aux apparences, ne s’estime pas au-delà du raisonnable et n’hésite pas à se salir les mains et à investir tout son être pour atteindre ses objectifs. Ses amis lui envient également son côté casse-cou. Rien ne semble faire peur à cette âme intrépide et aventurière qui n’hésite pas à remettre l’autorité en question pour gagner toujours plus de liberté. Doté d’une exceptionnelle habileté et d’une vivacité à toute épreuve gagnées à la sueur de son front, Flash, ainsi que le surnomment ses amis, est un courant d’air insaisissable. Passer par la fenêtre, se faufiler à travers un étroit coupe-gorge, grimper sur les toits, sauter d’une hauteur vertigineuse : rien ne fait peur à ce jeune insouciant qui ne vit que pour le frisson. Il flirte avec le danger et se sentirait mort s’il menait une vie calme et posée. L’enfant chaotique ne cherche qu’à vibrer, sans réellement penser au lendemain. Des qualités qui lui ont permis de survivre en chapardant à droite et à gauche sans se faire coincer. A une exception près. Une exception qui a laissé d’indélébiles traces sur son corps d’enfant. Cuisant souvenir qui n’a pourtant pas consumé la détermination du jeune homme. Voleur à ses heures perdues, il a développé un sens aigu de l’orientation, et connaît désormais la cité comme sa poche. Du moins, les endroits qui lui sont autorisés. C’est un terrain de jeu bien assez large pour cet amateur de sensations extrêmes qui joue avec sa vie.

Le reste du temps, il peut néanmoins se tenir tranquille, ou à peu près. Il gagne honnêtement une petite partie de sa vie en tant que serveur dans une taverne au succès tout relatif. Il travaille aux côtés de celle a recueilli cette épave à la dérive. Son habileté, son pas aérien, son franc parler et sa réactivité en font une recrue plutôt douée. S’il inspirait davantage confiance, peut-être pourrait-il se révéler réellement bon à quelque chose...
+ Quelle est la pire chose que tu aies faite ? Des regrets quelconques sur ta vie ?


Le crime régit sa vie. Pas un jour ne passe sans que le gamin ne soit pris d’une pulsion cleptomane. L’habitude lui est venue dès l’enfance, lorsque l’orphelin a dû prendre sa vie en mains. Sans ressource, sans famille, le petit n’a eu guère d’autre choix pour survivre. S’il voulait voir le soleil se lever sur la cité, il lui fallait voler de quoi manger, faute de moyen légal de se ravitailler. Alors il a pris le pli. Il a appris à se faire discret, silencieux, agile. Rapide aussi. Il a appris à ne pas s’accabler de remords. Ce n’était pas sa faute à lui. C’était la faute à la vie. On lui avait pris ses parents. Il n’avait plus personne. Il était tout seul. Alors qui pouvait juger criminel de voir cet enfant dérober quelques fruits secs ? Faute d’amour pour combler son cœur, il estimait avoir droit à une compensation pour combler son petit estomac.
Ça n’a pas toujours été aisé. Mais son énergie brute d’enfant lui a sauvé la mise lors des premiers ratés. Sa vitesse et sa petite taille lui ont permis de trouver refuge dans des recoins cachés de la cité. Jusqu’au jour où ça n’a pas suffi. Jusqu’au jour où il s’est mesuré à plus fort que lui. Jusqu’au jour où on l’a traîné sur la place publique pour lui apprendre les bonnes manières. Ses tympans vibrent encore au sifflement fantôme du fouet qui martèle sa chair. La grande place résonne encore des hurlements de l’enfant martyre. Son dos gardera à jamais la trace des douze sillons profondément gravés dans sa peau et dans son âme.
S’agissant du seul crime dont il ait été publiquement reconnu coupable, la postérité retiendra sans doute que cet acte de barbarie est la pire chose qu’il ait faite de sa vie. En dépit de son corps marqué à jamais, le principal intéressé ne s’encombre pas de regrets. S’il frissonne en repensant à ce douloureux épisode, il sait qu’il referait les choses de la même manière s’il en avait l’occasion. Des coups de fouet, un coup du destin. La personne qui lui a sauvé la vie se tenait au cœur de la foule ce jour-là, assistant au spectacle d’un enfant qu’on déchire. Une scène macabre qu’elle voyait d’un œil différent. Si les badauds voyaient l’échec, elle voyait la réussite. Si le public voyait un premier délit de vol, elle voyait les douze années de survie. Un score honorable qui en disant long sur les capacités du petit. Raison pour laquelle elle lui a tendu, l’année suivante, une main secourable entièrement intéressée par l’appât du gain. Le gamin allait voler pour elle.


   
+ Ton opinion sur les cents ? En as-tu déjà rencontré ? Face aux récents événements (cf intrigues) ta première impression depuis leur arrivée a t-elle changée ? D'autres personnes sont également tombées du ciel (Odyssée), que penses-tu de ça ? Est-ce que tu te sens menacé ? Fasciné ? Penses-tu qu'il y en aura d'autres ?


Il y a des enfants qui tombent des étoiles. Pour le peu qu’il en sait, les enfants ont bien deux fois son âge, au gamin. Car voilà tout le problème : on lui dit des tas de choses, et lui il ne voit rien. Barricadé derrière les portes d’une cité à la mentalité trop étriquée, Lion se retrouve incapable d’assouvir sa curiosité. Ces gens qui avaient élu domicile dans le ciel, il ne les a jamais rencontrés. Tous les récits qu’il entend se contredisent et ne lui apportent aucune information digne de ce nom. Certains disent qu’ils ressemblent à tout, sauf à des êtres humains. D’autres affirment qu’ils possèdent des armes qui défient toute imagination. Le voilà bien, notre orphelin, obligé de se dépêtrer de ses racontars insensés. Des dires qui épaississent le mystère entourant ces fascinants enfants. C’est qu’ils vivaient dans le ciel. Et qu’ils en sont tombés. Lion donnerait cher pour connaître la vérité. Pour écouter ces étrangers raconter leur vie telle qu’elle a été. Pour savoir aussi s’ils seront bientôt rejoints. Les deux chutes célestes ont ramené leur lot de naufragés. Peut-être que les habitants du ciel ne se sont pas encore tous échoués.
En dépit de son insatiable curiosité, Lion est bien content que le peuple du ciel ne soit pas autorisé à pénétrer dans la cité. Les rumeurs, bien que douteuses, laissent entendre que l’étranger est l’ennemi, et qu’il manie les armes avec une dextérité qui leur a permis de tuer nombre de terriens par le passé. On dit que les tensions se sont calmées depuis, mais personne n’oublie jamais réellement ses vieux ennemis. Finalement, c’est ça, de ne pas savoir. On hésite, on a envie d’avancer mais le doute nous incite à reculer. A défaut de choisir, on préfère ne pas trancher, et sagement attendre la rencontre qui aidera les idées à se préciser.


   
+ As-tu déjà envisagé de quitter la tribu dans laquelle tu évolues ? Si oui, pour quelle(s) raison(s) et pour faire quoi ?


Quel Rahjak n’a jamais rêvé de s’échapper de la cité ? Ils font les fiers, les habitants du désert. Leur cité bien gardée fait fantasmer les étrangers qui ne peuvent y pénétrer. Sans doute en viennent-ils à penser que la vie là-bas est toute dorée. Il n’en est rien. Lion le sait bien. Ayant grandi seul, dans les rues dangereuses de la cité de feu, il a pu expérimenter le côté sombre de la vie Rahjak. La pauvreté, le dédain, la jalousie, la possessivité, tout ce qui semble priver les individus de leur humanité. Il a connu les vices, aussi. Les délits, la violence, la brutalité, la lutte pour le pouvoir. Et puis il y a les limites qui lui sont insupportables. Elles lui sont pesantes. Il se sent enchaîné à la cité. Il n’a pas le droit de s’en éloigner. Il ne peut pas rencontrer les étrangers. Il ne peut rien faire sans risquer de se faire fouetter. Trop de brides qui lui donnent simplement envie de s’envoler. De prendre de la hauteur et de s’échapper. Il ne s’imagine aucun avenir au-delà des portes bien gardées de la cité. Le rejeton ne pense pas à demain. Demain, c’est déjà trop loin. Il se voit simplement s’évader. Pour la beauté du geste, peut-être. Pour revenir les bras chargés de trésors dérobés, sans doute. Car il a beau s’en plaindre, le gamin, mais la vie qu’il mène, finalement il l’aime bien. S’il quittait la forteresse, ce serait pour mieux y revenir. Le peu de projets qu’il a pour le futur s’inscrit ici, non pas au-delà des murs. Par curiosité, il voudrait bien s’en éloigner. Mais ses racines sauraient le ramener où il est né.


   
+ Quelle place accordes-tu à ta famille, tes proches ? Te sens-tu bien intégré(e) parmi les tiens? D'ailleurs, dans quelles activités t'épanouis-tu ?

Ses parents ne sont que des fantômes appartenant au passé. De ceux qui lui ont donné la vie, il ne garde que des souvenirs flous, bien trop vaporeux pour lui permettre de revoir ces visages aimants. C’est qu’ils sont morts il y a si longtemps, maintenant. Un accouchement qui a laissé des séquelles. Un père trop faible pour survivre à la dure réalité, mort de chagrin. Lion n’était qu’un tout petit enfant, beaucoup trop jeune pour commencer à se forger de réels souvenirs. Beaucoup trop jeune pour affronter la vie tout seul. Pourtant, il a dû s’y résoudre. C’était survivre seul, ou mourir. Du haut de ses cinq ans, l’enfant refusait déjà d’abandonner. Douze ans plus tard, ce combat est sa fierté. Comme s’il avait affronté la mort, et en avait triomphé. C’est peut-être pour ça que le gamin n’a jamais cessé de jouer avec le feu. Le fait qu’il soit encore en vie lui laisse deviner qu’il est invincible. Une légende qu’il semble bien déterminé à mettre à mal.
Durant ces années de solitaire errance, l’enfant est devenu un adulte. Beaucoup trop vite. Le petit a dû apprendre à faire comme les grands. On n’apprend pas ça, quand on est enfant. On n’apprend pas que les meurtriers sévissent la nuit. On n’apprend pas que les femmes sont des objets qu’on utilise à minuit. On n’apprend pas que la vie se gagne à coups de poings, à coups de lame, sans verser de larmes. Ce sont des vérités qu’on apprend bien plus tard. Lion, lui, il a ouvert les yeux très tôt. Trop tôt. La vie ne lui a pas fait de cadeau. Les coups durs, les blessures, les fractures, les brûlures ; rien n’a été épargné à son petit corps apeuré. On l’a maltraité, terrifié. Le destin semblait lui crier d’abandonner, de cesser de courir après cette vie qui ne ferait que le maudire. La force et l’espoir, il les a trouvés bien au-dehors de lui. Lorsque les larmes parvenaient à masquer la cruelle réalité, une main rêche venait essuyer ses joues creusées. Lorsque son ventre se creusait de faim, un marchand attendri laissait tomber quelques fruits secs à ses pieds. Un sourire, un geste, une attention qui lui rappelaient que finalement, il existait. Et que pour savourer ces petits riens, il fallait bien rester en vie.
Malgré tout, cette aide précieuse restait rare. Plus encore lorsque le garnement est devenu un adolescent. C’est qu’ils sont possessifs, les Rahjaks. Ce qui leur appartient doit leur rester entre les mains. Et les gamins qui vagabondent sans but réel, ça n’inspire confiance à personne. Ça ne perce pas de trouée dans les cœurs gonflés de fierté. Alors Lion a pris les choses en mains. Il refusait de se laisser crever. Si on ne venait pas l’aider, il allait se servir. Il a réussi, pendant un temps. Jusqu'à ce qu’il se fasse prendre. Puis punir. Publiquement. C’est peut-être ce qui l’a sauvé, finalement. Sans ça, il serait resté anonyme. Mais ses talents tout relatifs de voleur endurci lui ont permis de trouver un foyer, et un semblant de famille. Même s’il sait que le geste était purement intéressé, il ne peut pas s’empêcher de trouver une immense satisfaction dans sa condition. Une parfaite inconnue est venue le chercher et l’a pris sous son aile, le formant au métier de tavernier. Aussi, dès ses treize ans, Lion se retrouve à déambuler à travers un terrain beaucoup plus réduit, et à vaquer de table en table, les mains chargés de plats et de boissons. Et il se débrouille bien, le garçon. Son agilité naturelle l’aide à se faufiler au travers de la foule lors des soirées bondées. Plus une assiette ne tombe lorsqu’il doit se déplacer rapidement pour satisfaire les clients exigeants. Le gamin des rues semble avoir tourné le dos à son passé de délinquant, et se focalise à présent sur un futur bien rangé, qui pourrait être le sien. De façon officielle, du moins. Officieusement, le garnement n’est pas gratuitement nourri et logé. Si elle lui offre un avenir meilleur, la propriétaire de la taverne exige quelque chose en retour. Et elle trouve son bonheur à elle dans le butin que lui ramènent les petits voleurs qu’elle sort du bourbier. Car Flash, ainsi que le surnomme la jeune femme, n’est pas le seul à se voir ainsi exploité. Ils sont trois en tout. Trois petites âmes égarées qui tentent de se rétablir des afflictions du passé. Un trio que le destin a rassemblé, et qui semble avoir trouvé son équilibre. Les quatre comparses forment comme une famille. Un sentiment nouveau pour Lion, qui sent désormais qu’il ne se bat plus pour lui seul. Il a d’autres vies à défendre que la sienne. Et ces vies-là sont ce qu’il a de plus cher.



   
+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler?


Il a le dos meurtri de sillons indélébiles. Des sillons profonds pour brûler sa chair éternellement, à l’image de la honte dont il a couvert son nom. Et ça oui, ses cicatrices, il en a honte. Pas pour les raisons qu’on invoque pour lui. Simplement parce que ces traces saillantes marquent son échec à tout jamais. Les réussites peuvent pleuvoir sur son corps comme sur une toile cirée, il n’y a guère que ses revers qui semblent vouloir s’y coller. Depuis le jour où on l’a puni devant toute la cité, l’enfant a une peur panique du fouet. A la vue de l’instrument de torture, il a la fâcheuse habitude de passer une main nerveuse sur les stigmates dans son dos. Mais c’est le son sec du cuir qui claque qui le rend nauséeux. Une cacophonie qui le ramène au pire jour de sa vie. L’enfant a alors l’impression de revivre la scène cauchemardesque, dénudé devant une foule pleine de visages anonymes, hurlant sa souffrance de sa voix qui n’a pas encore mué. Le cuir qui lacère sa peau, les gouttes de sang qui pleuvent autour de son corps tout tremblant. Des tremblements incontrôlés qui reviennent au simple son sec du cuir qui claque.
Autre problème, qui n’en est un que pour son entourage : le gamin est hyperactif. Il ne s’arrête jamais. Il déborde sans cesse d’énergie et n’éprouve nullement le besoin de se reposer. La sieste ? Très peu pour lui. Lion a besoin de bouger, d’agir, sans répit. Le calme le met mal à l’aise. Ça crée un vide en lui, un trou mort à remplir avec de la vie. Il s’en occupe avec acharnement, et ça lui procure un incomparable ravissement. Il aime être occupé. Il aime se mettre en danger. Il aime faire, il aime bouger, il aime vivre et n’imagine même pas que ça puisse être une maladie. Plutôt instable dans ses envies, il laisse son bon plaisir le guider dans ses choix et ses aventures d’un jour. Un rythme qui lui convient puisqu’il lui évite l’ennui, devenu son pire ennemi.



   
+ Quelle est ton opinion sur les autres tribus ? Face aux récents évènements (cf intrigues), ton avis a-t-il changé sur l'une ou l'autre tribu ?

N’est pas Rahjak qui veut. Ayant grandi au sein d’une société fière, dominatrice et peu ouverte sur ce qui se trouve au-delà du désert, le jeune Lion a tendance à voir d’un œil mauvais ce qui provient d’ailleurs, de l’extérieur. A quoi bon envier la culture des autres ? Elle ne lui est d’aucune utilité, puisqu’inadaptée à son mode de vie à lui. Pourquoi envier les plantes vertes, les fruits frais, les vêtements chauds qu’on trouve au-dehors de la cité ? Il a tout ce qu’il faut ici. Les autres tribus ne peuvent rien lui apporter. Rien, si ce n’est un moyen de satisfaire sa curiosité. Tout ce que Lion ne possède pas l’attire inéluctablement. Boulimie d’enfant. Le moindre objet tangible que possède un étranger est susceptible d’éveiller son intérêt, du moment que ça reste matériel. Palpable. Transportable. Empruntable. Il est d’ailleurs complètement fasciné par le système de troc, dont il a entendu parler lors de la récente foire de l’artisanat. Son âme Rahjak ne conçoit pas que l’on puisse échanger un objet contre un autre plutôt que contre quelques pièces d’or.
Du reste, lui qui est facilement enclin au conflit et adore les relations animées d’animosité, il n’a pas la dent si dure envers ceux qui ne sont pas ses semblables. Tant qu’on ne touche pas à ses affaires ou à ses proches, tout va bien. Mais ce méfiant garnement surveille ses arrières. Plus encore s’il fait face à quelqu’un qui vient d’ailleurs.



   
+ Que penses-tu de la radioactivité, de tes ancêtres ayant détruit leur habitat un siècle plus tôt ? Quelle est ta relation avec la nature ?


Le gamin n’est pas des plus instruits. Les anciens peuvent raconter les faits passés avec une précision qui laisse à penser qu’ils étaient déjà bien vivants à l’époque. Lui, le garnement insolent, n’a pas suivi de formation très portée sur la culture. Aussi, ce qu’il s’est passé il y a maintenant une centaine d’années, il n’en a pas grand-chose à carrer. Il est vaguement au courant que ses ancêtres, fous de pouvoir, ont déclenché une guerre démesurée qui a causé leur perte, et qu’il a fallu recoller les morceaux par la suite. Mais voilà, ils sont recollés, les morceaux. Chacun a trouvé un rythme de vie et tous les peuples peuvent cohabiter de façon plus ou moins pacifique. Pourquoi s’évertuer à fouiller dans un passé qu’on n’a pas connu ? L’enfant ne connaît même pas ses propres parents. Ce n’est pas vers le passé qu’il compte se tourner. Les réponses, elles s’inscrivent dans son futur. N’en déplaise aux constellations qui font naufrage sur la Terre, ravivant le souvenir trouble d’un passé commun.
La destruction d’une planète entière aurait dû faire changer les habitudes, éveiller les consciences. Celle de Lion est toujours endormie. La nature, ce n’est pas son combat. Si on le privait des paysages désertiques, des fruits de son pays et de la source d’eau fraîche, peut-être se sentirait-il suffoquer. Jusque-là, il préférera focaliser son attention sur tout autre chose.
+ Le QCM THien pour vérifier que tout est bien compris. Pour cocher la bonne réponse, mettez checked après "checkedbox" (comme ceci : "checkbox" checked>), dans le code. Il n'y a qu'une seule bonne réponse par question. Veuillez ne pas enlever les balises hide.

   
   
Cette partie de fiche n'est pas obligatoire. Vous avez le choix entre soit répondre aux questions, soit compléter cette partie. Cependant, si vous décidez de ne pas faire votre histoire, vous devrez développer au maximum les questions et inversement.

   Si votre personnage est un scénario avec un test RP, vous pouvez également utiliser cet espace pour cela. De ce fait, si vous choisissez aussi de faire une histoire, merci de faire en sorte que l'on puisse distinguer les deux!

   ~ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi. Proin porttitor, orci nec nonummy molestie, enim est eleifend mi, non fermentum diam nisl sit amet erat. Duis semper.
DERRIÈRE L’ÉCRAN

   Je m'appelle Mary et j'ai 24 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis le fantôme de la barbe d’Atlas. J'ai connu le forum grâce à mes années passées parmi vous et pour moi c’est comme une deuxième maison . Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension.


   Mon personnage est un inventé fortement inspiré d’un vieux pré-lien enterré et je vous ne vous autorise pas à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.

   


   
   

   
Errakhlion « Flash » Ishtarr
Now you see me, now you don’t


Dernière édition par Lion F. Ishtarr le Mer 21 Nov - 22:10, édité 2 fois

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 7556 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 877
Admin △ Underneath it's just a game



Ouh que ça change d'Atlas La crinière et la barbe vont me manquer Mais bienvenue à ton nouveau bébé Tu connais la maison mais juste pour la forme et puis bon, parce que ça fait longtemps quand même Tu as 7 jours pour terminer la fiche, n'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions J'espère que tu retrouveras l'inspi avec ce garnement

Modo
avatar
01/08/2018 Totoro's Child. TC Jones. 387 Rami Malek Ma Reine d'amour ♥ - imaginarium - ariana grande, breathin Conseiller Odysséen. - Botanique & Zoologie. Dana 823
Modo



Re bienvenue chez toi J'adore l'ensemble, il fait un sacré effet le petit rien qu'avec les apparences
Bon courage pour le reste de ta fiche surtout, j'espère que petit Lion réussira à t'éclater comme tu le veux

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2538 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 694
Accro des points



Re-bienvenue avec ce nouveau personnage Il a l'air cool Bon courage pour la rédaction de ta fiche

Membre du mois
avatar
04/10/2014 neko Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye 1288 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer Athna 63
Membre du mois



re-bienvenue avec ce nouveau perso qui promet =)

Membre du mois
avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nuna Cortez 36420 Sophia Bush Lux Aeterna (vava & sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1597
Membre du mois



La revoilààà
Effectivement y'a du changement, en tout cas j'ai hâte de voir en jeu ce nouveau monsieur ! Et j'approuve la bouille que tu lui as choisie Bon courage pour finir de rédiger tout çaaa

avatar
04/11/2018 Authenticity Demy le magnifique 21 Cara Delevingne @electric soul (harlanou♥) Médecin : herboristerie & notions médicales 51



Rebienvenuuue Hâte de lire

avatar
16/09/2018 mika. Güzis T. Cinksi 124 Dylan O'Brien avengedinchains ♥ Cartographie/Orientation & Informatique/mécanique - Ingénieur en énergie 95



Ohhh j'adore vraiment ce pseudo
ReBienvenue, et bon courage pour la suite !

avatar
01/11/2015 Glacy Ezra 2350 Brett Dalton AVENGEDINCHAINS (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 258
- Whatever it takes -



Un acteur que je connais quasiment pas mais un personne qui je pense va être très intéressant
Re bienvenue sous cette nouvelle tête

avatar
19/05/2018 Phoebus - Léonard Caleb A. Hakara 89 Sebastian Stan Ava © STARFIRE - Signa © EXORDIUM. Stratégie & Maniement des armes 243



J'adore tout jusque là! Rebienvenue sur le fofo, j'espère que tu t'amuseras bien avec ce perso! ( C'est d'ailleurs la première fois que je vois Jaden prit sur un forum, chouette choix!)

avatar
27/07/2014 Sammix Adriel 17411 Barbara Palvin Mayumi + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits Les 100 210
Sans peurs et presque sans reproches



Re-Bienvenue

Admin - Supermassive Black Hole
avatar
04/11/2014 Mystery Light Elijah & Near & Saoirse & Cassandre & Jade 28386 Thomas B.-Sangster @"jenesaispas" Signa perséphone Aaron Ancien kidnappé des Rahjaks. ancien traqueur, co leader. Cent 1157
Admin - Supermassive Black Hole



J'étais pas encore passée par là Mais rebienvenue avec ce personnage qui promet Courage pour la suite de la fiche

avatar
06/02/2016 857 Jaden Smith Whorecrux (ava) ; anaëlle (signa) Orientation & Combat Rahjak 13



Houuuuu merci tout le monde Je suis trop émue de l'accueil que vous faites à mon nouveau bébé
Je suis sur ma fiche, j'espère la finir dans les temps
Plein d'amour sur vous

avatar
06/04/2017 Aenah / Marie 200 Mimi Elashiry BALACLAVA Guerrière et chasseuse Kovarii 60



Rebienvenue !!!!!!
Je suis fan du prénom et ton perso a l'air trop cool !

avatar
16/04/2015 Isaïah/Burning Soul Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam 12633 Aneurin Barnard Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie Cent / Ex-kidnappé 159
- Hit the Road -



Re-Bienvenue Lion ( Flash ), Marchand d'épices ça me fait toujours rêver , en tout cas il à tout pour en faire un personnage passionnant ton petit, je te souhaite de bien belles aventures avec lui et à tout bientôt

Contenu sponsorisé



 

LION ☾ Now you see me - now you don't

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion
» Entraînement de Nuage de Lion (PV Nuage de Lion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches en construction-