Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Ghost Story {{ Artero Empty Ghost Story {{ Artero

le Mer 7 Nov - 13:34
Ghost story @artemia zografos & @Ćiro Aldarim

fin été 2118

Elle n’avait jamais été aussi solitaire que cet été là. La jeune femme solaire dormait le jour et sortait la nuit pour observer les étoiles, cherchant la réponse à sa question: avait-elle bien fait de laisser les siens dans la cité de feu? Certes, les Conseillers et apprentis conseillers, certes, Tamara et d’autres étaient revenus. Mais deux Naoris n’étaient pas revenus. Ce qu’ils étaient devenus? Bonne question. Une question qu’elle n’avait pas posée. Mais elle s’était sentie particulièrement lâche. Une partie d’elle-même lui disait sans cesse qu’elle aurait dû rester là bas et aider caleb à libérer les autres. Le Conseiller avait risqué beaucoup pour cela. Il aurait mieux valu que ce soit lui qui revienne au village et elle qui prenne des risques. La vie de la jeune chamane n’était pas aussi importante que celle de l’animiste pour le village. Mais elle avait fui le danger. Elle était rentrée. Elle avait prévenu les siens, qui s’étaient chargés de la suite. Au fond, elle avait eu de la chance que le Conseiller ne soit pas blessé, voire pire. Elle ne se le serait jamais pardonnée, sinon. C’était, sans nul doute, ce qui la préoccupait le plus à l’heure actuelle.

Pourtant, d’autres drames continuaient à arriver au sein du village. Mia avait entendu parler du Kovarii, dont elle avait fini par apprendre le nom par d’autres qui en discutaient, qui avait été laissé pour mort dans la forêt après avoir été tabassé. Par qui? Elle n’en avait pas la moindre idée. Mais au fond, cela importait-il? Après tout, depuis qu’ils s’étaient - enfin - croisés pendant l’hiver lorsqu’elle l’avait libéré du piège dans lequel il s’était retrouvé pendu la tête en bas, elle ne l’avait plus réellement recroisé. Juste une fois au printemps lors de la rencontre au milieu du désert avec les Rahjaks. Une rencontre qui n’avait en rien laissé présager les événements du mois de juin.

Même si elle n’était pas proche de lui, Mia s’inquiétait pour le garçon. Pourquoi? Elle n’en avait pas la moindre idée. Au fond, elle aurait dû s’en moquer comme d’une guigne. Il lui avait très bien fait comprendre qu’il ne souhaitait pas sa compagnie. Mais ça la vexait, la petite. Et ne même pas l’apercevoir dans le village, ça la dérangeait. C’était une sensation diffuse qu’elle ne comprenait pas. Son ventre se nouait dès qu’elle pensait à lui - un peu trop à son goût, d’ailleurs. Ne devrait-elle pas aller le voir? Il ne veut pas me voir… Pourquoi je lui imposerais ma présence? Pourtant, depuis quand cela l’avait-il empêchée d’aller voir quelqu’un? C’était comme ça qu’après sa perte de mémoire, elle avait réussi à se faire à nouveau accepter des Naoris. C’était comme si personne ne la connaissait, à l’époque. Elle avait dû prendre sur elle et sur la réserve qu’elle ressentait à ne plus se souvenir de personne pour se refaire une place parmi les siens.

Chassant ses doutes, la jolie brune décida d’aller voir celui qui continuait à l’intriguer malgré son rejet. Et mine de rien, prendre cette décision lui fit du bien, au moral. Même si elle aurait préféré que la décision vienne de lui. Tant pis. Mais c’était plus fort qu’elle. Elle se disait que, pour sortir de son marasme, il lui fallait s’intéresser aux autres, un peu. Restait la question de savoir où le trouver. Ce fut Tamara qui lui donna la réponse du lieu où le trouver. Artemia ne tarda pas à s’y rendre et entra sans frapper dans ce qui servait d’habitation au jeune homme depuis l’accident. Pourquoi s’annoncer alors qu’il n’aurait sans doute pas répondu s’il avait su que c’était elle? “Salut l’inconnu!” lui lança-t-elle, forçant un peu sur le côté enjoué qu’elle était loin de ressentir contrairement à d’habitude. “Tu joues les hermites? C’est encore pour m’éviter, ou…” Et paf! L’air de rien, j’y vais avec mes gros sabots histoire de nous sortir de notre marasme… Et, sans attendre qu’il l’y invite, la jeune femme s’assit sur un tabouret de bois.
Invité
Invité
Anonymous

Ghost Story {{ Artero Empty Re: Ghost Story {{ Artero

le Sam 17 Nov - 20:07



the truth untold
28 AOUT 2118

Il a cru mourir. Abandonné dans la forêt, la mort a rampé vers lui en silence, avant de se faire éloigner par un homme des étoiles. Oui, un homme des étoiles. Maintenant, le Kovarii n’a plus aucun doute sur l’existence de ces êtres venus des cieux. Il ne serait pas en vie sans lui. Il pense aussi que durant son long voyage du retour, Ashiri était là. Son visage est inscrit dans son esprit, pourtant, il ne sait plus ce qui s’est produit. À son réveil, il était simplement là, entre les quatre murs en bois d’une maison qu’il connait trop bien. Il est de nouveau chez lui, ou plutôt, chez sa mère. D’ailleurs, celle-ci est en train de chauffer de l’eau. Ćiro, même s’il ne peut pas bouger, ressent la douleur parcourir son corps alors qu’il cherche simplement à observer un peu mieux celle qui lui a donné la vie. Inutile de parler, ce n’est pas possible, c’est trop tôt même. Elle s’approche ensuite de lui, l’air grave, puis pose sur son front un tissu humide. Dans son impuissance, Ćiro pleure en observant la femme qui, durant son enfance, ne lui a jamais montré la moindre affection. Pourtant, elle aussi, elle pleure. Elle sait très bien ce qui s’est passé. Elle sait que le problème, c’est sa fille. C’est Ćialla qui est enfin allé jusqu’au bout de ses menaces. Qui s’est débarrassé de la honte que représente son frère. Jusqu’ici, Eana a toujours fermé les yeux. C’était le problème de Ćiro, il était assez grand pour dire ce qu’il voulait, pour contredire Ćialla, pour se défendre même. Il n’a rien fait. Il a toujours obéi, il a toujours accepté les pires insultes, il a toujours accepté les coups. La frustration, elle n’a jamais disparu, parce que Ćiro n’a jamais rien dit. Aujourd’hui, voilà le résultat. Ses mains sont bandées, ses os sont brisés. Son visage est marqué par les coups et il est si triste à voir, qu’Eana pleure le mal qui a était fait à son fils. C’est la première fois, et ça sera la dernière fois. C’est un homme, lui, il n’a pas besoin d’elle. Il ne représente rien pour la tribu. Elle ne doit pas montrer qu’elle le porte dans son cœur, en réalité. Ce n’est pas ainsi que les choses fonctionnent.

...

Il faut du temps pour survivre à un tel choc. L’esprit fermé, Ćiro a observé pendant des jours le plafond au-dessus de sa tête. Sa mère s’est chargée de lui, s’occupant de tout, agissant avec son fils comme s’il n’était de nouveau qu’un bébé. Il faut constamment faire attention à ses bandages, vérifié qu’il a assez mangé, qu’il a fait ses besoins. C’est compliqué. Il ne peut même pas se lever, même pas sortir. Il est resté allongé, en silence, ne prononçant rien. C’est Eana qui s’est aussi occupé de dire à sa fille de s’éloigner, quelque temps. Que tout le monde ferait rapidement le lien, que Ćiro est autorisé à prononcer son nom et à la désigner comme étant la coupable, qu’elle en tant que mère, l’autorisait à agir de la sorte. Une décision qui ne lui a pas fait plaisir, mais voilà longtemps que Ćiro n’a pas vu sa sœur et, peut-être bien, que c’est mieux ainsi.



Ce sont d’abord ses jambes qui se sont réparées le plus vite, sans doute parce que Ćialla a plutôt visé ses doigts. Elle est vicieuse, elle a voulu le priver de sa passion, car Ćiro va devoir attendre avant de pouvoir concevoir de nouveau des arcs. Il n’est pas tout de suite sorti, par peur sans doute de voir les autres. Il a souvent mal aux côtes et au bas du dos, alors il préfère rester assis sur ce même lit. Que le temps passe, cela n’a aucune importance. Il n’a aucune envie, aucune ambition. Il fixe ce qui se trouve devant lui et prie pour ne pas rêver, encore et encore, de cette même journée. Parce que c’est ce qui arrive, depuis des semaines. Il revit le même moment, entend les mêmes mots. Peut-être que la fièvre commence à le prendre, qui sait ? Ce n’est pas bon de rester dans l’ombre si longtemps alors que dehors, le soleil brille. Il fait même plus chaud dedans, en fait. Il devrait prendre l’air, il le sait, mais il ne veut pas. Il refuse, il boude. De toute façon, il a encore mal. De toute façon, son visage est encore marqué et les questions vont pleuvoir sur sa tête. Non, il est bien seul pour l’instant, il se protège. Il s’endort alors, la tête collée à l’un des murs, les bras toujours bandés le long de son corps. Ćialla s’était amusée à le couper, par-ci par-là, avec l’une de ses flèches. Parfois, il se réveille en surtout, ses cicatrices lui brûlants les bras. Mais pas maintenant, non, maintenant, il sombre dans un sommeil qui n’en est pas vraiment un… Et quelqu’un entre, sans attendre la moindre permission. Il essaye vaguement de se tourner, mais se sent comme dans un rêve, ou alors est-ce que la réalité est devenue plus lente ? Plus légère ? Il ne sait pas.

Il n’arrive pas à voir qui se trouve là, mais ne bouge pas plus. La femme s’assoit alors et il tombe nez à nez avec Helga. Oui, c’est elle. Elle a toujours ses beaux yeux… Elle est venue le chercher cette fois, c’est certain. Il le sent.

« J’aurais dû mourir, n’est-ce pas ? » Et il se met à pleurer sans pouvoir s’arrêter, les yeux rouges de tristesse, le cœur lourd. « C’était ma punition pour t’avoir laissé mourir... » Il a du mal à parler, ses larmes se mêlent à ses mots. Il est certain de ce qu’il dit, il pense que l’homme du ciel à contrer les plans d’Helga et que c’est pour ça qu’elle est là. « Je suis désolée. Je suis vraiment désolée. J’aurais dû te retenir, j’aurais dû plonger dans l’eau, j'aurais dû essayer. »


Meeka Standen
DATE D'INSCRIPTION : 29/01/2017 PSEUDO/PRENOM : avengedinchains MULTICOMPTES : Charlie, Baelfire, Richard, Astrid & Elias MESSAGES : 540 CELEBRITE : Katheryn Winnick COPYRIGHT : sign by anaelle METIER/APTITUDES : Forgeron qui bricole aussi le bois TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 56
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Ghost Story {{ Artero Empty Re: Ghost Story {{ Artero

le Ven 22 Mar - 18:02

Ce RP est archivé pour n'avoir pas reçu de réponse depuis plus de trois mois.
Si vous souhaitez néanmoins le poursuivre, merci de mp un membre du staff Ghost Story {{ Artero 2215546156
Contenu sponsorisé

Ghost Story {{ Artero Empty Re: Ghost Story {{ Artero

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum