Aller en bas
Jade Alheri
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2018 PSEUDO/PRENOM : MysteryLight MULTICOMPTES : Liam, Near, Elijah, Cassandre, Saoirse MESSAGES : 370 CELEBRITE : Zendaya Coleman COPYRIGHT : lux aeterna (mumu ♥). Florence and the machine solosands gif namjoohyuk tumblr METIER/APTITUDES : Cultivatrice chez les Naori, cultivait du cupuaçu et guarana - ce qui resemble le plus à du chocolat et des graines de café + marchande et exploratrice. TRIBU : ancienne Kovarii chez les Naoris. POINTS GAGNES : 284
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Stressed Out (Ft Einar) Empty Stressed Out (Ft Einar)

le Lun 22 Oct - 16:28





Stressed Out


ANIMATION - EINAR ET JADE


Que fichait-elle près du vieux phare. La curiosité ? Avait-elle véritablement envie de se faire une frayeur dans ce coin qu’elle ne connaissait pas vraiment, dont elle avait juste entendu les rumeurs ? C’était possible oui comme elle avait eu envie de connaitre le restant de l’île dès qu’elle avait eu l’autorisation de sa mère de voyager bien avant le cyclone. Elle ne connaissait pas cette partie de l’île et c’est ni une ni deux qu’elle s’était éclipsée des Naoris avec comme promesse à elle-même de revenir le lendemain avant que quiconque ne remarque son absence pour s’inquiéter. Ils étaient plus prudents les Naoris, ils avaient eu des raisons de l’être, raisons qu’elle n’avait pas vécues et encore heureux. Pour une fois malgré sa curiosité, la prudence cachée lui avait soufflé de rester dans le village alors qu’ils se dirigeaient presque tous, enfin le conseil et quelques uns d’entre eux, vers la cité de sable. Elle prenait un peu plus conscience de ce peuple de l’arbre alors qu’elle peinait à les comprendre quelques mois auparavant. C’était compliqué, ça le serait toujours par ici, finalement tout était beaucoup plus simple sur leur île, coupées du monde à ne se soucier que d’elles par égoïsme et aussi parce que ça leur évitait beaucoup de maux.

Elle secoua la tête dans sa marche, bien décidée à se changer les idées avec ce vieux phare peut importe ce qu’il pouvait bien se trouver dedans. Elle avait plutôt tendance à croire. Les mœurs de chacun d’entre eux n’étaient-ils pas conçues par des légendes, pourquoi cette triste vérité n’était-elle pas possible d’exister pour de vrai, pourquoi les morts ne pouvaient-ils pas finalement prendre une autre forme après leur mort. La réincarnation, y croyait-elle, savait-elle seulement ce que cela voulait dire ? Elle réfléchissait trop, elle espérait finalement que les morts puissent trouver le repos éternel parce que c’étaient ce qu’ils méritaient après en avoir pas mal bavé parfois dans la vie. C’était ce qu’elle pouvait leur souhaiter de mieux, c’était ce qu’elle aurait souhaité pour elle si elle venait à mourir plus tôt que prévu. Elle n’avait pas peur de mourir même si elle ne le souhaitait pas, elle avait encore quelques années devant elle tout de même. Ca aurait été triste de mourir maintenant, toutes ces années perdues, que de gâchis. La voilà qui devenait morbide à parler de la mort maintenant, c’était vrai qu’ils n’en parlaient pas beaucoup comme si c’était interdit mais c’était l’endroit aussi qui était propice à ce genre de pensées. Elle leva les yeux vers la bâtisse, c’était grand, c’était pas très accueillant. « Y’a pas l’air d’avoir grand-chose là-dedans. » La voilà qui parlait toute seule, qui sursautait au petits bruits de la nature ou du phare qu’elle n’avait pas l’habitude d’entendre comme si le phare voulait lui prouver qu’elle avait tort. « Si y’a quelqu’un c’est vraiment super drôle, haha je marre. » Ou alors elle devenait folle c’est ça, l’endroit aussi et les rumeurs, et les Kovariis qui y étaient morte des mois plus tôt, à donner froid dans le dos.

— code by lizzou —



Dernière édition par Jade Alheri le Lun 12 Nov - 13:50, édité 1 fois
Admin △ I of the Storm
Einar Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Harlan Tikaani & Kayden Elwood MESSAGES : 1397 CELEBRITE : Chris Hemsworth COPYRIGHT : STARFIRE & bat'phanie METIER/APTITUDES : Commerçant de bois bleu | Navigation & Artisanat TRIBU : Iskaar POINTS GAGNES : 1075
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ I of the Storm

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

le Lun 5 Nov - 17:05
Des échos étranges étaient parvenus jusqu'à l'île iskaar. Des échos qui n'étaient pas si différents des contes de marins qu'on entendait régulièrement au coin du feu...mais ils avaient gagné en intensité, ces derniers jours. Riches de détails trop précis pour qu'il s'agisse de pures histoires. Du moins, c'est ce que tu te disais. La mer avait apporté ces échos, des bruits et silhouettes humaines dans un phare qui n'était plus habité depuis des années. Tu ne te rappelais même pas l'avoir vu un jour allumé même si ton père jurait qu'il l'avait été, un temps. Toi, tu l'avais toujours trouvé là, tour sombre sur le rivage, ne servant plus à son but originel de guider les marins. Abîmé par le temps, par le sel, par les vents. Par le tremblement de terre, aussi.  Toutes ces choses qui semblaient lointaines, sur l'île.

Mais les murmures qui courent sur ce phare attisent ta curiosité. Les Iskaars n'ont jamais été très superstitieux, peuple pragmatique qui a dû se faire aux conditions rudes de son environnement. Mais quand même les tiens chuchotent du bout des lèvres que le phare serait hanté ? Oui, tu as envie de voir. Tu essaies de justifier le voyage en te disant que, pour une fois, tu peux bien aller jusque chez les Naoris. Tu commerces si peu avec eux, ce serait une occasion. Et si le phare n'est pas si loin de leur village, vraiment, c'est un pur hasard. Totalement fortuit. Klara te fixe d'un regard dubitatif quand tu sors ces excuses et tu es presque persuadé qu'elle veut s'inviter sur le bateau avec toi. Car ta fille aînée est elle aussi trop curieuse pour son propre bien. Mais elle doit traverser sa crise d'adolescence et ne plus être trop vue avec son vieux père, désormais, car quand tu lui demandes, avec quelque peu de réticence, si elle veut t'accompagner, elle te rétorque qu'elle a autre chose à faire. Hm, okay. Bon, elle est adulte, elle a le droit de faire ce qu'elle veut. Mais tu te dis que tu devras peut-être commencer à surveiller ses fréquentations. Tu n'as pas hâte de devoir un jour rencontrer celui qui te demandera sa main. Tu te fais déjà des cheveux blancs rien qu'à y penser.

Ton bateau solidement amarré au petit ponton bancal, tu vérifies tes attaches par trois fois avant de lâcher des yeux ton navire. Tu n'as sérieusement pas envie qu'on te le pique.

Y'a le sable qui s'enfonce sous tes pas, d'abord, puis des morceaux de bois épars. Du bois flottant, des reliques de bateaux échoués, des branches tombées et emportées par le vent. Peu importe. Tu arrives à te guider grâce à la lumière de la lune et c'est bien suffisant pour le moment. Comme toujours, le phare se dresse, noir sur le ciel d'encre, pas une ombre de lumière à l'intérieur. Par prudence, tu ramasses une branche de bois flotté et tu t'en fais rapidement une torche, avec l'enduit que tu gardes toujours sur ton bateau, et ton briquet à silex. Le feu met quelques minutes à prendre correctement, mais tu peux désormais avancer en t'éclairant correctement. Les Anciens savent ce qu'il peut y avoir dans ce phare.

Tandis que tu avances, tu entends une voix résonner, de l'autre côté du phare. Une voix humaine, qui n'a rien des voix spectrales décrites par les marins. Tu hausses un sourcil en entendant la femme se parler toute seule. Te disant que c'est peut-être tes pas qu'elle a entendu et qui l'inquiètent, tu décides de te diriger vers elle, la torche mise en évidence pour éclairer ton visage.

« Désolé, j'voulais pas vous effrayer. » Autant t'excuser et partir sur le principe que c'est toi qu'elle a entendu. C'est plus logique que ces histoires de fantômes.

Le visage de la jeune femme te dit vaguement quelque chose et tu crois avoir reconnu un accent familier, mais tu peux te tromper. Tu en as croisé, du monde, en commerçant, tu ne peux pas te souvenir de chaque visage. Avec un sourire, tu montres le phare à l'aide de ta torche : « Tu es aussi venue pour voir si les histoires de fantômes étaient vraies ? »

Inconsciemment, t'avais lâché le vous. C'était plus facile de tutoyer les gens, t'espérais que la jeune femme ne s'en offusquerait pas.
Jade Alheri
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2018 PSEUDO/PRENOM : MysteryLight MULTICOMPTES : Liam, Near, Elijah, Cassandre, Saoirse MESSAGES : 370 CELEBRITE : Zendaya Coleman COPYRIGHT : lux aeterna (mumu ♥). Florence and the machine solosands gif namjoohyuk tumblr METIER/APTITUDES : Cultivatrice chez les Naori, cultivait du cupuaçu et guarana - ce qui resemble le plus à du chocolat et des graines de café + marchande et exploratrice. TRIBU : ancienne Kovarii chez les Naoris. POINTS GAGNES : 284
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

le Mar 22 Jan - 16:31





Stressed Out


ANIMATION - EINAR ET JADE


Elle était curieuse, plutôt craintive, pas vraiment, un mélange des deux. Elle était plus le premier que le second mais c’était un duo de trait de caractère qui faisait partie d’elle depuis le début même lorsqu’elle était jeune à vouloir changer les choses sans réellement les faires, sans savoir comment les faire aussi. C’était la même chose par rapport à ce lieu qu’elle voyait à présent. Le phare, elle l’avait vu un bon nombre de fois mais n’avait jamais pensé qu’il était un lieu pouvant appartenir aux esprits même si elle y croyait, même si elle aimait bien croire à une vie après la mort ou des esprits fouleraient la terre en leur laissant des signes qu’ils pouvaient ou ne pouvaient voir. C’était toute une image de la terre qu’elle imaginait bien possible, réconfortante, comme si les morts n’étaient pas vraiment partis, comme si sa mère pouvait encore être présente d’une façon ou d’une autre, plutôt conseillère que peu ouverte d’esprit, quelqu’un de différent qui les conseillait pour la suite de leur aventure sur cette terre compliquée mais qu’elle appréciait pour autant. Ce n’était pas impossible d’y vivre en compagnie même de cultures bien différentes des une des autres, la preuve, les personnes  ayant vécu sur cette île bien avant eux avait réussi  cet exploit de parvenir à plus ou moins bien s’entendre même avec ceux qui étaient bien différents d’eux, qu’elle n’avait pas si souvent vu, ceux venant du ciel.

Elle était songeuse en restant près du vieux phare, en se demandant s’il y avait quelque chose qui s’y passait pour devrai. Elle avait une impression que c’était vrai tout ce qu’on disait mais c’était difficile de s’imaginer de pouvoir les voir. Pour elle c’était bon de croire mais s’ils étaient perceptibles à l’œil nu, elle ne pensait pas que c’était possible. Il y avait quelque chose de fascinant dans la frontière entre ce qu'ils pouvaient voir et l'invisible. Elle aimait bien l’idée qu’elle ne puisse pas les voir tout simplement, c’était beaucoup plus rassurant, qu’ils ne soient pas farceurs aussi, c’était tout autre chose que ces esprits plutôt mauvais qui semblaient vivre ici du moins d’après ce qu’elle entendait des rumeurs sur cet endroit depuis quelques jours. Elle s’était adressée à eux, aux fantômes de son ton toujours bien franc comme à son habitude, comme si ça allait les pousser à venir les voir, comme si elle avait envie de les voir apparaître alors que c’était mitigé dans sa tête. Il y avait fantômes et fantômes.

Evidemment, elle est tellement occupée à parler aux fantômes, qu’elle n’entend pas arriver la personne qui la fait sursauter. C’est quelqu’un qui a de quoi les éclairer, évidemment, alors qu’elle n’y avait que vaguement pensé trop à la fois intéressée et si peu intéressée par cet endroit, qu’elle n’y avait pas pensé. A dire vrai, elle ne sait pas sur quel pied danser par rapport à ce lieu si étrange qu’elle connait pourtant, il les a guidé dans la traversée, il les a aidé alors se dire qu’il existe des personnes plutôt mal intentionnées dans ce lieu, c’est vraiment quelque chose qui ne rassure pas, qu’elle n’a pas tant envie de savoir vrai pour qu’ils jouent de mauvais toues aux marins en plus d’autres rumeurs sur ces créatures des mers dont elle entend parler comme des légendes. « Désolé, j'voulais pas vous effrayer. » Elle sursaute un peu mais secoue la tête. « Y’a pas de mal, vraiment. » Elle ne sait pas trop d’où il vient, celui là. Elle n’a jamais eu cette façon d’agir par rapport aux hommes comme certaines dans sa tribu, elle n’aura pas forcément besoin de son aide mais force est de constater que la lumière, c’est plutôt cool d’y avoir pensé. Elle s’y dirigeait là-bas comme une folle dingue aveugle alors qu’il y avait tellement de façon d’agir différente, beaucoup plus sensée que celle là, qui les aiderait en plus à ne pas se blesser inutilement. C’était quelqu’un qui avait plus de jugeote qu’elle sur le moment mais ce n’était pas bien grave. Elle lui lança un sourire. « J’avais pas pensé à la lumière, ça t’ennuies si j’te l’emprunte ? »

Bon, c’est vrai. Elle aurait pu dire qu’ils pouvaient l’utiliser à deux, mais il comprendrait pas vrai, qu’elle avait cette intention qu’ils y aillent à deux là-dedans puisqu’il était là pour cet endroit également vrai ? Ca avait du sens en tout cas pour elle alors elle ne voyait pas ce besoin de tout détailler dans ses propos. « Tu es aussi venue pour voir si les histoires de fantômes étaient vraies ? » Un sourire amusé se dessina sur son visage parce qu’elle avait vu juste, qu’il ne prendrait pas la mouche pour cette histoire de bois en feu qu’elle voudrait bien lui emprunter. « J’crois à la vie après la mort mais à ce qu’ils soient visibles, c’est étrange. Non curieux. Curieux oui, et toi ? » Elle prend le temps de l’observer un moment, n’a pas cette impression de le connaitre avant, peut-être se trompe t-elle, elle en a pas vu tant des hommes dans sa vie et certains cela fait bien longtemps qu’elle ne les a plus croisé. Les gens changent, c’est ce qu’elle comprend au fur et à mesure du temps qu’elle passe sur cette île bien plus que lorsqu’elle était encore sur l’île des Kovarii, peut-être qu’au fil de leur marche dans ce lieu, elle mettra le doigts sur cette impression de déjà vu même bien floue qui l’a prend lorsqu’elle l’observe ainsi.

— code by lizzou —

Admin △ I of the Storm
Einar Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Harlan Tikaani & Kayden Elwood MESSAGES : 1397 CELEBRITE : Chris Hemsworth COPYRIGHT : STARFIRE & bat'phanie METIER/APTITUDES : Commerçant de bois bleu | Navigation & Artisanat TRIBU : Iskaar POINTS GAGNES : 1075
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ I of the Storm

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

le Dim 10 Fév - 18:34
Hm, tu n'es toujours pas certain que c'était à toi qu'elle parlait, ou plutôt qu'elle s'adressait, plus tôt. Tu avais songé que c'était peut-être tes bruits de pas qui l'avaient alerté de ta présence, mais vu sa surprise, son sursaut, tu te dis qu'elle ne s'attendait peut-être pas à ce que tu viennes de cette direction. Peut-être qu'elle a entendu autre chose ? Ces fameux fantômes dont parlent les marins venus explorer l'endroit ? Un animal ? Un autre curieux ? Les possibilités sont multiples et honnêtement, tu n'as pas l'impression que ça sert à grand-chose de s'y attarder.

À la lumière des flammes, elle a l'air moins jeune que ce que sa voix te laissait présager, mais elle reste néanmoins plus proche de l'âge de ta fille que du tien. Tu te demandes vaguement si c'est une Naori.

Tu hausses légèrement un sourcil en l'entendant te demander si elle peut t'emprunter ta torche. Hm. Okay ? Comment répondre de façon polie que t'es sympa, mais filer ta source de lumière à quelqu'un d'autre pour te laisser dans le noir, c'est pas trop ton délire ?

« J'peux t'en fabriquer une autre, si tu veux, j'ai le matériel pour, un peu plus loin. » proposes-tu, en faisant un vague signe avec la torche, dans la direction de ton bateau. « Ou si tu comptais entrer là-dedans, on peut se débrouiller avec une ? »

La porte n'est pas totalement béante, mais elle est entrouverte et l'obscurité qui semble régner fait comme un trou noir, à l'intérieur. En soi, ce ne serait peut-être pas du luxe d'avoir deux torches, ça vous permettrait d'avoir une plus grande liberté de mouvement – pas besoin d'être dans les pattes l'un de l'autre pour y voir clair – et une garantie au cas où un mauvais coup du sort viendrait à éteindre le feu, mais tu dois avouer avoir un peu la flemme, là tout de suite. T'es serviable, oui, mais en général tu connais un minimum les gens avant de rendre service.

En tout cas, elle a l'air d'être venue ici pour la même raison que toi. Ce n'est pas si étonnant en soi, car si la rumeur a réussi à vous parvenir jusque sur l'île, tu imagines que ça a dû se répandre comme une traînée de poudre sur le continent. Il n'y a que les informations pertinentes qui traversent la mer, les vagues font un formidable filtre contre les propos non-vérifiés ou inutiles.

« Jamais trop réfléchi à la vie après la mort, pour être honnête. Chez moi, on dit que les Anciens nous surveillent depuis les étoiles mais je suis pas le plus croyant de ma tribu. » fais-tu en haussant vaguement les épaules. Si elle connaît un peu la culture iskaar, elle devinera peut-être d'où tu viens. Tu tournes à nouveau ton regard vers le phare, qui vous surplombe de toute sa hauteur. « J'y crois moyennement, à ces histoires de fantômes. Mais certains disent que le kraken est apparu il y a quelques mois près de chez les Calusas et les marins persistent à dire qu'il y a des spectres dans le coin alors...j'me suis dit que j'allais venir vérifier. »

Aussi simple que ça, oui. Juste de la curiosité. Et puis, peut-être que t'es un peu intrigué, aussi. Parce que certains ont fait le parallèle entre ces spectres et les morts par la mer. Et il y a un an, justement, il y a eu tellement de morts par la faute de la mer, du vent. Peut-être qu'une part de toi se demande si c'est lié, si tu trouveras peut-être des visages familiers, parmi ces fantômes. Tu ne sais même pas si tu seras capable de les reconnaître, cependant, si cela s'avère vrai. Ça fait bien longtemps que tu as quitté l'île des Kovariis. Tu ne sais même pas si tu reconnaîtrais encore la mère de Klara. Les gens changent tellement en seize ans. Serais-tu même capable de te reconnaître dans un miroir, si tu te voyais, à cette époque ?

D'ailleurs...l'impression de déjà-vu est toujours là, avec cette jeune femme. Et en y songeant, tu te demandes si son accent ne vient pas justement plutôt des tribus de l'est. Tu ne t'y rends pas souvent, mais la sensation persiste. Est-ce que tu déconnes ?

« Tu viens de chez les Naoris ? » ne peux-tu t'empêcher de demander, espérant que la demande n'est pas trop abrupte ou indiscrète. Y'en a qui prennent la mouche pour rien, parfois.
Jade Alheri
DATE D'INSCRIPTION : 18/06/2018 PSEUDO/PRENOM : MysteryLight MULTICOMPTES : Liam, Near, Elijah, Cassandre, Saoirse MESSAGES : 370 CELEBRITE : Zendaya Coleman COPYRIGHT : lux aeterna (mumu ♥). Florence and the machine solosands gif namjoohyuk tumblr METIER/APTITUDES : Cultivatrice chez les Naori, cultivait du cupuaçu et guarana - ce qui resemble le plus à du chocolat et des graines de café + marchande et exploratrice. TRIBU : ancienne Kovarii chez les Naoris. POINTS GAGNES : 284
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

le Jeu 18 Avr - 18:52





Stressed Out


ANIMATION - EINAR ET JADE


Ils allaient parler de la mort dans un lieu dit hanté par la plupart d’entre ceux qui lui en avaient parlé. Ce n’était pas un sujet des plus joyeux mais c’était une façon de combler les vides lorsque l’on rencontrait quelqu’un dans un endroit atypique, quelqu’un qu’elle découvrait tout juste comme ce lieu, en fait. Elle ne savait que penser de tout ça, sur qu’elle croyait à un après la mort, elle ne savait pas grand-chose sur cet après, c’était nébuleux mais ici ? Des fantômes ? Pourquoi juste ici, pourquoi pas ailleurs sur l’île ? C’était pas très compréhensible mais l’idée même qu’il y avait des fantômes n’était pas très compréhensible en soi alors ce n’était pas bien grave ce détail près.

Elle n’avait pas pensé à emporter de la lumière avec elle, c’était un peu idiot de jouer ainsi avec ce qu’ils ne connaissaient pas sans être un peu éclairé de quelque façon, ça rendait la situation un peu plus joyeuse, un peu moins à être sur le qui vive parce qu’il n’y avait aucune source de lumière pour les guider dans les ténèbres qu’était ce que l’on disait sur ce lieu. Que dirait-elle de ce lieu demain, ce soir ? Elle n’en avait aucune idée. Pour le moment elle dirait surement qu’elle aurait rencontré quelqu’un. C’était déjà pas si mal. Pour le reste elle n’était pas certaine que cela soit vrai, elle aimait bien voir les choses avant d’y croire juste parce qu’on lui avait dit que c’était ainsi, elle n’aimait pas tellement croire directement, la vie après la mort ? C’était rassurant, elle ne savait pas grand-chose là-dessus et cela tout le monde avait ce pied d’égalité avec un sujet aussi complexe, même les plus sages d’entre eux n’avaient pas de réponse mais c’était rassurant alors oui elle pouvait bien croire rien qu’un peu à la vie après la mort mais du reste, c’était la vie ici même qui comptait.

« J’aimerais bien voir comment tu en fais une si on s’en sort après, si ça ne t’ennuie pas, bien sur. » C’est vrai, elle n’a jamais vraiment eu besoin de torche. Elle n’est pas du genre à se balader la nuit puis bien souvent lorsqu’il s’agit de veillée dans les villages, c’était souvent accompagnée qu’elle était, à loger dans une auberge, pas à fureter dans tous les recoins. Aujourd’hui  c’est différent, elle ne sait pas si elle retentera une autre expérience mais pour le moment, elle se sent plutôt bien. C’est rassurant d’avoir cet homme à ses côtés l’air de rien même s’il ne lui filera pas sa lumière juste comme ça, c’est compréhensible. Personne n’aime se retrouver dans le noir, dans l’inconnu même si cela ne veut pas pour autant dire qu’on en a une trouille bleue. C’est juste plus rassurant, c’est ça, comme la vie après la mort. Elle hoche la tête, songeuse. « C’est très poétique, j’aime bien l’idée. Il n’est pas besoin d’être croyant pour croire. » Chacun a son degré de croyance, de croire à tout ce que l’on raconte. « Je n’irais pas vérifier pour les Calusa. » De plus ils n’ont pas besoin qu’on envahisse leur plage. Enfin ce qu’il en reste. Et sincèrement, elle n’est toujours autant pas fan de l’eau.

« Mais sur la terre ferme, je ne dis pas non. En plus, on ne sait même pas à quoi ressemble un fantôme. » Cela a pu être une personne en mauvaise forme qu’ils ont vu, ces autres, une personne tellement fatiguée de la vie qu’ils ont cru que c’était un fantôme. « C’est vrai qu’il y a eu des morts par ici ? » Elle ne se doute pas qu’il s’agit des Kovarii cherchant à venir sur cette île, elle a seulement entendu quelques bribes d’histoires en voulant vérifier, via des gens de passage qu’elle a croisé sur son chemin en venant. «Oh c’était mon point de départ oui, mais je suis Kovarii, tu viens d’où toi ? D’ici ou d’ailleurs ? » Autant discuter hein, elle peut en apprendre d’avantage sur lui et les autres en explorant un lieu qu’ils pensent hanté, enfin, ils ont besoin de preuves, c’est ça, pour croire tous les deux. « Des morts qui marchent sur les terres, ce n’est pas le plus rassurant. J’espère que c’était juste quelqu’un mal en point, quelqu’un qu’on pourra peut-être aider si il ou elle est encore là. » C’est une suggestion, elle ne sait pas trop comment elle va faire s’ils voient quelqu’un, quelque chose d’un peu étrange sous leurs yeux. Elle espère simplement que c’est quelque chose de plutôt réel parce que là ils sauront comment gérer, enfin du mieux qu’ils peuvent.

Spoiler:

— code by lizzou —

Admin △ I of the Storm
Einar Helgusson
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2018 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Harlan Tikaani & Kayden Elwood MESSAGES : 1397 CELEBRITE : Chris Hemsworth COPYRIGHT : STARFIRE & bat'phanie METIER/APTITUDES : Commerçant de bois bleu | Navigation & Artisanat TRIBU : Iskaar POINTS GAGNES : 1075
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ I of the Storm

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

le Sam 11 Mai - 12:06
La jeune femme a l'air d'accepter que tu ne vas pas lui confier ton unique source de lumière gratuitement et semble même être d'accord avec l'idée d'apprendre à fabriquer une torche. Cool. En soi, c'est une bonne chose à savoir dans la vie, si on se retrouve dehors la nuit. T'as souvent passé ton temps hors de chez toi, en mer ou sur le continent, alors t'as vite appris à utiliser tous les moyens à ta disposition pour t'orienter. Et mine de rien, la lumière ? Ça aide pas mal à savoir où on met les pieds.

« J'peux te montrer ça, pas de problème. » Avec un sourire, tu ajoutes : « Si on s'en sort ? Tu es pessimiste sur nos chances de survie ? »

Tu ne l'es pas vraiment, à vrai dire. Sûr, tu n'es pas totalement sans croire aux histoires de fantômes, mais tu ne trembles pas dans tes bottes non plus au moindre souffle de vent. T'es curieux, en réalité, tu veux voir si ces histoires de spectre sont réelles. Et si jamais tu en croises un...et bien tu verras bien qu'elle est ta réaction à ce moment-là. Ton impulsivité fait son grand retour, toi qui n'as jamais vraiment aimé planifier autre chose qu'une route maritime ou des coupes de bois. Mine de rien, tu aimes les surprises et l'inconnu. C'est ça le sel de la vie, non ?

Tu hausses légèrement les épaules, quand elle répond que l'idée que les Anciens vous surveillent depuis les étoiles est poétique. Peut-être, t'as toujours grandi avec ça alors pour toi, c'est normal. Tu sais que les autres tribus ont d'autres croyances, chacun ses particularités. En revanche, un léger sourire étire tes lèvres quand tu réponds : « J'admets, j'ai voulu vérifier, pour le kraken. Mais il n'y avait rien qui ne me semble suspect dans l'eau. Heureusement ou malheureusement. »

Ton côté aventurier est un peu déçu. Ton côté adulte responsable  te rappelle que mourir noyé ou étranglé par un tentacule juste parce que tu as voulu voir une pieuvre géante alors que tu as une fille en bas âge à la maison n'est pas une bonne idée.

Tu te rapproches de la jeune femme, pour mieux pouvoir vous éclairer tous les deux. La porte reste ouverte, le noir à l'intérieur comme un gouffre prêt à vous avaler. Votre sujet de conversation ne fait qu'ajouter une couche de lugubre à l'endroit déjà pas folichon. Est-ce que tu devrais la rassurer ? Mouais, t'as jamais été ultra doué pour mentir, de toute façon.

« Une forme humaine un peu transparente et lumineuse ? » Tu hausses les épaules, tu n'as jamais vraiment réfléchi à l'apparence des fantômes, supposant qu'ils étaient toujours plus ou moins pâles et un peu translucides. « Y'a sûrement eu des morts, oui. Avec le phare éteint, c'est un coin assez dangereux en mer, la nuit ou par temps de brouillard, encore plus quand on ne connaît pas bien le coin. » Toi-même, t'éviterais d'y accoster sans un minimum de luminosité. Trop de rochers et de courants traîtres, dans le coin. Pas pires que les défenses naturelles de votre île qui demandent des années d'expérience pour slalomer à travers sans érafler la coque de son bateau, mais tout de même suffisamment dangereux pour les marins non-aguerris ou peu habitués des lieux. Et de ce que tu as entendu, pas mal de Kovariis sont mortes par ici, il y a quelques temps de ça. Et tu es plutôt content d'avoir tu cette information quand tu entends que la jeune femme est Kovarii, justement. Ah. Tu l'observes un peu plus longuement, essayant de replacer son visage. Peut-être que tu l'as connue, lors de ton séjour sur l'île, mais c'était il y a...seize ans, maintenant ? Et elle est bien plus jeune que toi, elle ne devait être qu'une enfant, à l'époque.

« Je viens de l'île iskaar. J'ai passé quelques temps chez vous. » Un léger rire t'échappe. « Suffisamment longtemps pour savoir que ce n'était pas fait pour moi. »

Entre le climat et les coutumes locales, nope, décidément pas fait pour toi.

Les propos de la jeune femme t'intriguent un peu. On dirait qu'elle s'attend presque à quelqu'un de vivant. En vrai, ce serait peut-être plus logique, mais bizarrement, tu as plutôt cru aux histoires ou aux curieux attirés par ces histoires. Pas que l'origine même de la rumeur puisse être un humain mal en point.

« Hmm, on verra. On pourra toujours l'aider s'il n'est pas dangereux ou malveillant. » Vous tous savez que les humains qui errent dans les bois ne sont peut-être plus tellement humains. Les reapers, tu n'en as jamais rencontré, mais tu espères que ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. Agitant la torche devant toi pour éclairer et faisant un premier pas, histoire de, tu demandes, un sourcil haussé : « On rentre ? »
Contenu sponsorisé

Stressed Out (Ft Einar) Empty Re: Stressed Out (Ft Einar)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum