Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Mer 10 Oct - 15:11

Tell me all there is to tell

Ayiana n’était pas venue ici depuis un bon moment. Et alors qu’elle approchait de la cabane qui servait de maison à Hyacinthe, elle sourit. Des semaines, déjà. Mais cet endroit lui apportait toujours de la sérénité. Ou bien était-ce le bonheur de voir Hyacinthe ? Il était l’un de ses plus vieux amis. Il l’avait toujours comprise, d’une certaine façon. Deux personnes en marge, deux êtres que la société avait eu du mal à accepter pour qui ils étaient.
 
Elle avait connu Hyacinthe alors qu’elle était jeune matelot. Elle venait de défier les coutumes de sa tribu et débutait sur un navire Iskaar. Hyacinthe était matelot lui aussi. Et à l’époque, elle se faisait appeler « elle ». Ayiana avait mis un certain temps avant de comprendre la maladie dont était atteint son ami. Une fille toute son enfance, elle devenait un homme à l’adolescence. Cela avait été compliqué à comprendre pour Ayiana : on ne devenait pas homme comme ça. Mais Hyacinthe, si. Et les gens la regardaient différemment à cause de ça. Elle était regardée de travers. Ayiana s’était prise d’affection pour Hyacinthe, parce qu’elle connaissait ces regards de travers, et à deux, elle était sûre qu’ils pourraient les défier et gagner. Gagner leur droit d’être eux-mêmes. Elle avait appris à Hyacinthe à s’accepter, à arrêter de vouloir rester femme. Il était devenu homme, il pouvait naviguer, choisir son destin, qu’il embrasse cette chance ! Il avait appris à Ayiana à être fière d’être femme, à s’accrocher à son rêve de naviguer malgré cela. Ils s’étaient serrés les coudes et ne s’étaient plus jamais réellement quittés.
 
Les années avaient passé, et Ayiana était toujours matelot. Elle enviait parfois les capitaines. Elle aurait voulu être à leur place. Mais elle avait appris à se faire une raison ; au moins, elle naviguait, le reste n’était pas si important. Hyacinthe avait quitté la mer et s’était découvert une autre vocation dans le verre et le parfum. Il était doué en plus. Depuis que le village Calusa avait été rasé, il vivait en marge des autres tribus. Au calme.
 
Calme qui fut très vite rompu par deux aboiements forts, qui firent sursauter Ayiana. Un énorme chien étrange se dirigeait vers elle à toute allure. Instinctivement, elle porta la main à son couteau. Si elle devait défendre sa vie, elle le ferait. Mais si le chien était là, alors peut-être avait-il attaqué Hyacinthe ? Son cœur se serra. Elle ploya légèrement les genoux, prête à se battre. Elle n’en eut pas besoin. Un sifflement retentit, le chien s’arrêta, pencha la tête sur le côté. Pas agressif, mais curieux. Domestiqué ? Hyacinthe surgit de derrière la cabane, et le sourire d’Ayiana revint. Il avait beaucoup de choses à lui dire.
 
« J’aimerais offrir quelque chose de joli à un enfant à naître. Il parait que quelqu’un par ici fait de très belles choses en verre. Je suis venue vérifier sa réputation », dit-elle en s’approchant, mais elle s’arrêta à une distance suffisante du chien-loup, pas encore tout à fait confiante.
 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr

 
« Entre le † Ciel † et l' ☿ Enfer ☿ »
Hyacinthe Bosco
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Oz & Ten & Celeste & Tam-Tam MESSAGES : 4008 CELEBRITE : Chris Brown ( model )/Cristopher Mason COPYRIGHT : Thaïs/Oreste & Lux Aeterna & Feu Ardent METIER/APTITUDES : Verrier & Parfumeur TRIBU : Calusa POINTS GAGNES : 1304
Voir le profil de l'utilisateur

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Ven 7 Déc - 22:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayiana   & Hyacinthe @MyFriend #ABaby?



Son genou guérissait doucement, transpercé par une flèche perdue lors du cyclone, le blond gardait une légère boiterie qui s'en irait avec le temps. Pour lors il remontait de l'eau du puits pour arroser quelques plantes. Néanmoins une fois le seau posé sur le sol, Azalée, la jument blanche et immaculée qui trainait dans son jardin s'empressa de s'y mouiller les naseaux. Patient il s'essuya les mains contre son pantalon la laissant se désaltérer à son aise, si besoin il recommencerait la manœuvre qu'il venait de terminer. Finalement elle ne consomma pas beaucoup de ce liquide transparent et préféra retourner de l'herbe un peu plus loin. Au fond elle souhaitait juste de l'attention et quelques caresses.

Hyacinthe récupéra son récipient puis se dirigera vers sa serre avant de procéder à l'arrosage en règle de ses diverses fleurs, graminées et petits arbustes. Concentré il n'entendit les aboiements de Lou que quand ils prirent de l'ampleur. Aussitôt il s'élança vers l'avant de la maison en émettant un sifflement qui exprimait en réalité qu'il arrivait régler les choses. Pourvu que ce ne soit pas encore ses jeunes qui venaient le railler jusque devant sa porte. Pourtant depuis la disparition du village il jurait bien que plus aucune de leur intrusion ne se produisait.

Certainement que le chien mâtiné de loup n'en ferait qu'à sa tête, il n'obéissait pas du tout - pas beaucoup - au blond. Après l'avoir secouru d'une mauvaise blessure avec son ami Hiro, Hyacinthe le transporta chez lui pour le soigner avec l'idée de le rendre à sa vie sauvage dès qu'il se porterait mieux. Le canidé en décida autrement en investissant les lieux comme sien, tout en se tenant toujours loin de tout être humain qui tenterait de l'approcher. Et sans que le terrien ne lui demandât rien, il se constitua gardien de la maison de Hyacinthe.

Le verrier déboucha au seuil de sa maison le visage sévère pour faire comprendre aux importuns éventuels qu'il ne plaisantait pas. Cependant un sourire remplaça très vite son expression morose quand il reconnut la visiteuse. Néanmoins avant que de s'occuper d'elle il s'en alla flatter Lou, petit code qui signifiait qu'aucun danger n'accompagnait l'arrivée d'Ayiana. Aussitôt l'animal s'éloigna pour s'assoir sur son derrière à un poste d'observation bien choisi. Lou garderait un œil sur elle tout le temps de sa présence, et avec beaucoup de chance, si elle lui plaisait il viendrait réclamer une caresse « C'est bon tu peux approcher maintenant il te laissera tranquille, il n'emploie ses dents que si on l'attaque ou pour chasser »

Puis il n'attendit pas plus longtemps pour s'avancer rapidement vers la blonde et lui faire une accolade pleine d'émotion, qui transmettait plus qu'il ne saurait jamais l'exprimer son contentement de la voir. Hyacinthe possédait d'immenses difficultés avec le côté tactile, il appréciait une zone de sécurité assez large et reculait si on se rapprochait trop de lui. Mais avec Ayiana les règles changeaient complétement, sans elle il n'y aurait pas lui. Même si ce il devenu se laissait envahir, parfois, par la nostalgie d'une petite fille rieuse et espiègle désormais disparue.

« Ah il parait ? Oh je je je peux te conduire prêt de ce quelqu'un si tu veux ? » Plaisanta t'il en la relâchant avec douceur. Hyacinthe buvait du regard ce visage trop rare, qui dès qu'il apparaissait lui redonnait autant d'énergie que quand il se jetait dans la mer, son petit bonheur quotidien « Tu t'es fait attendre » Ajouta-t-il tentant d'imiter le reproche avec une voix bien trop joyeuse pour la tentative réussisse.

« Un enfant qui va naître ? » Le blond percutait seulement le début de la phrase de la jeune femme. Alors il se recula pour mieux la toiser, vraiment ? « Toi toi toi ? » Ses prunelles furetaient pour saisir la moindre petite rondeur qui trahirait un état dans lequel il ne l'aurait jamais imaginé...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021 Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021 Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021
Invité
Invité
Anonymous

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Mer 12 Déc - 17:50

Tell me all there is to tell

De toute évidence, le chien-loup et Hyacinthe se connaissaient bien. Et c’était en fait un chien-loup de garde qu’Ayiana avait en face d’elle. L’animal se calme dès que Hyacinthe le flatta, et alla s’asseoir plus loin, comme posté là. La dernière fois qu’elle avait vu Hyacinthe, l’animal n’était pas là. Son ami avait donc des choses à lui raconter, et elle serait curieuse de savoir comment il s’était payé l’amitié d’un chien-loup. Elle approcha doucement sur les conseils de Hyacinthe. Malgré tout, elle n’était pas très confiante. Ayiana n’était pas forcément à l’aise avec les animaux. Enfin, tout dépendait de la taille. Mais il n’y avait pas de chiens-loups, ni de chiens, ni de loups, sur l’île. Elle n’avait pas grandi avec. Et elle avait un peu du mal à se faire à ces animaux qui, au final, restaient assez impulsifs. Mais il n’était pas question de se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de Hyacinthe. Elle devait le respect à son animal de compagnie. Ou de garde. Les deux, peut-être ?

Ce fut le blond qui finit de franchir la distance qui les séparait et la prit dans ses bras. Ayiana lui rendit son accolade avec sincérité et un sourire léger sur ses lèvres. Elle appréciait beaucoup Hyacinthe. Peut-être parce que, comme elle, il se sentait différent, un peu à part des autres. Ils avaient tous les deux dû subir les standards de leur société et s’élever contre eux, pour avoir le droit d’exister. Et ce combat, qui n’était pas réellement terminé -le serait-il un jour ?- les avait rapprochés assez rapidement. En plus de cela, Hyacinthe était d’une douceur bienvenue pour Ayiana, et il la comprenait. Elle aimait sa compagnie parce qu’ils pouvaient discuter sans masque et sans filtre.

Puis il n'attendit pas plus longtemps pour s'avancer rapidement vers la blonde et lui faire une accolade pleine d'émotion, qui transmettait plus qu'il ne saurait jamais l'exprimer son contentement de la voir. Hyacinthe possédait d'immenses difficultés avec le côté tactile, il appréciait une zone de sécurité assez large et reculait si on se rapprochait trop de lui. Mais avec Ayiana les règles changeaient complétement, sans elle il n'y aurait pas lui. Même si ce il devenu se laissait envahir, parfois, par la nostalgie d'une petite fille rieuse et espiègle désormais disparue.

« Tu t'es fait attendre »
Ayiana se contenta de hausser les épaules. Elle n’avait pas vraiment d’excuse. Chaque visite était espacé de la suivante, par la force des choses. La vie de matelote n’était pas toujours évidente, et l’île Iskaar était tellement éloignée…elle faisait comme elle pouvait. Hyacinthe le savait, probablement, et il ne disait cela que pour la taquiner. Mais en réalité, la jeune femme aurait aimé pouvoir passer plus souvent. Pouvoir être là, tout simplement. Sauf qu’elle ne supportait pas d’être enfermée. Elle avait besoin de bouger, ne serait-ce qu’un peu. C’était sa façon d’être heureuse.
"Tu m'as manqué aussi ", dit-elle simplement avec un sourire affectueux


« Un enfant qui va naître ? Toi toi toi ? »
La blonde fronça les sourcils quelques instants, puis éclata de rire. Elle secoua la tête.
« Non, pas moi ! », dit-elle en riant. L’idée que ça puisse être elle ne lui avait pas effleuré l’esprit. Mais il est vrai que sa tournure de phrase avait pu décontenancer Hyacinthe. Certains jours, la pensée qu’elle ne serait pas mère la rendait triste à en pleurer. D’autres jours, comme aujourd’hui, elle arrivait encore à en rire. Quoique, peut-être riait-elle surtout face au ridicule du quiproquo. Elle n’était pas près d’avoir des enfants. A vrai dire, même si elle voulait, elle ne pouvait probablement plus. Sa chance était passée. Heureusement, d’autres femmes dans la tribu avaient saisi la leur, et l’une d’elles allait bientôt connaitre la joie d’élever un enfant. Alors, comme pour chaque naissance sur l’île, la tribu organisait une fête. C’était une belle fête, pour accueillir l’enfant comme il se devait dans le monde. Et comme pour chaque naissance, Ayiana aimait marquer le coup. Elle avait du mal à exprimer son attachement en mots, qui sortaient souvent de travers, maladroits, trop rugueux. Les cadeaux étaient un moyen de montrer qu’elle accordait de l’importance à ces choses, aux gens.
« Une jeune femme de la tribu. Ce sera son premier. Et ça me donnait une bonne excuse pour passer te voir », ajouta-t-elle avec un sourire. D’un coup d’œil, elle vérifia que le chien n’avait pas bougé. Il était immobile, les regardant de loin, comme pour surveiller la nouvelle arrivante.
« C’est un bel animal que tu as là. Il a l’air de vouloir protéger la maison. Comment vous vous êtes connus ? »
C’était un moyen relativement peu habile de détourner le sujet de conversation. Elle n’avait pas vraiment envie de s’étendre sur sa non-capacité à faire un enfant. Mais cela, Hyacinthe ne pouvait pas le savoir, et elle ne lui en voulait pas. Il avait posé la question innocemment.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


« Entre le † Ciel † et l' ☿ Enfer ☿ »
Hyacinthe Bosco
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2015 PSEUDO/PRENOM : I MULTICOMPTES : My Boy D'Arbanville & Oz & Ten & Celeste & Tam-Tam MESSAGES : 4008 CELEBRITE : Chris Brown ( model )/Cristopher Mason COPYRIGHT : Thaïs/Oreste & Lux Aeterna & Feu Ardent METIER/APTITUDES : Verrier & Parfumeur TRIBU : Calusa POINTS GAGNES : 1304
Voir le profil de l'utilisateur

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Mar 22 Jan - 22:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayiana   & Hyacinthe @MyFriend #ABaby?



Avec Lou, le blond avançait sur un terrain inconnu, depuis le jour de sa rencontre avec l'animal. En vérité Hyacinthe ne décidait rien, il se contentait d'accepter ou d'endurer ce que le chien-loup décidait. Comme d'établir son territoire autour de la maison du Calusa par exemple. Jusqu'à présent, le "canidé" n'avait mordu aucun de ses visiteurs, il les avertissait à sa manière, il en tolérait certains mieux que d'autres. Et ça le verrier le remarqua vite, quand il se méfiait d'un visiteur, Lou ne le quittait jamais des yeux, se plaçant de façon à toujours pouvoir le surveiller, sinon il s'en allait dormir dans son coin ou disparaissait tout simplement.

Alors il se basait la dessus Hyacinthe, pour affirmer qu'elle ne craignait rien, mais il gardait néanmoins quelques doutes qu'il dissimulait dans le fond de son esprit. Avec Ayiana il savait que tout se jouerait dans les minutes à suivre. Et le blond en laissant paraître son contentement de la revoir, après un aussi long moment, souhaitait envoyer un message à Lou. Qui, le blond ne l'ignorait pas se révélait particulièrement malin quand il le désirait. Hyacinthe l'espérait avec ardeur car la blonde représentait pour lui un bol d'air frais qui lui insufflait une énergie particulièrement positive. Jamais avec elle il ne doutait de sa place dans cet univers, il oubliait de se questionner mentalement sur l'incertitude de son être pour vivre ... entièrement.

 
Un reproche ? Non, il lui exprimait son impatience de la revoir, celle qu'il gardait au fond de lui, il la cultivait sans jamais le laisser transpirer devant qui que ce soit. Tant de gens précieux venaient de disparaître dans son entourage depuis ces dernières années qu'il s'empêchait presque de penser aux derniers afin de ne pas leur porter préjudice.

Bien entendu qu'il ne pourrait jamais lui en vouloir à Elle, de parsemer ses visites tout au long de cette vie mystérieuse mais aussi douloureuse. Ayiana possédait ses impératifs, tout comme lui, qui ne se rejoignaient pas aisément. Alors ses mots lui suffisaient, ça le réconfortait qu'elle ait pu penser à lui, là-bas, ou elle voyageait, au-delà de l'horizon.

Le blond lui caressa doucement sa belle chevelure dans un signe de tendresse, rare de sa part, avant de rajouter
« L'important est que tu sois heureuse... Moi je le suis ... Parfois » Parce que le bonheur ça ne se définissait pas comme un état continuel. Il s'agissait de petites parcelles que l'on cueillait pendant la journée - ou la nuit -, quand on réussissait à se concentrer assez pour saisir l'instant présent, puis le savourer sans aucune arrière-pensée. Qu'hyacinthe fût capable de le ressentir s'avérait pour lui une très grande victoire.

Un peu plus loin Lou s'étendit sur le sable, baillant, offrant ainsi le spectacle de ses belles canines affutées. Lui aussi il adoptait Ayiana lui accordant le droit d'échapper à sa surveillance redoutable.

 
L'animal continuait néanmoins à l'observer alors qu'un éclair fugace traversait le visage de la belle, à la mention d'accoucher bientôt d'un enfant. Hyacinthe ne l'interpréta pas, il ne se livrait pas à ce genre de jeu avec elle, il la laissait venir à lui. Tout comme lui se dévoilait à elle ... Sans obligation. Par confiance. Plaisir

« Ni moi d'ailleurs, ça ne risque pas d'arriver de sitôt »

Lui est relations compliquées avec les femmes. Inexistantes

« Remercions donc cette Femme ... Je t'emmène dans mon atelier tout de suite si tu veux, ou alors préfères tu que je prépare une boisson bien chaude ? » Jusque-là, elle ne lui avait pas raconté son voyage, il demeurait donc possible qu'elle marchât depuis un bon moment et que sa gorge fut asséchée malgré la proximité de la mer

« Oh Lou, j'ai eu un ami tu sais » Une petite lumière dans son existence, qu'il ne pourrait jamais lui présenter « J'ai failli le tuer avec une flèche, tu sais comme je suis un chasseur maladroit, alors il m'a proposé de m'apprendre. Un jour on est tombé sur cette bête blessée. Il voulait l'achever, je voulais la soigner et j'ai réussi à le convaincre. Je l'ai ramené jusqu'ici en pensant qu'il repartirait, mais tu vois il s'est incrusté » Et finalement il s'attristerait si le chien-loup disparaissait soudainement, son caractère sauvage et imprévisible le fascinait...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021 Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021 Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 171928021
Invité
Invité
Anonymous

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Sam 9 Fév - 18:58
« L'important est que tu sois heureuse... Moi je le suis ... Parfois »
Hyacinthe avait touché doucement les cheveux d’Ayiana en disant cela, et la blonde avait simplement souri en retour. Elle n’était pas forcément très tactile. Mais elle n’était pas contre non plus. Cela dépendait de la relation qu’elle avait avec la personne en face. S’autoriser à être tactile, ça n’était pas anodin. Ca montrait qu’on était à l’aise avec la personne, suffisamment à l’aise. Avec Hyacinthe, ça ne posait pas de souci. Peut-être parce qu’ils se connaissaient depuis des années. Peut-être parce qu’ils se comprenaient sur des points qui n’avaient pas réellement besoin d’être exprimés. Peut-être parce que la femme qu’il était avant déteignait toujours sur l’homme qu’elle avait en face d’elle, et quelque part, malgré tout, ça facilitait ce genre de gestes. Peu importait au fond.  


« Remercions donc cette Femme ... Je t'emmène dans mon atelier tout de suite si tu veux, ou alors préfères tu que je prépare une boisson bien chaude ? »
Ayiana désigna l’atelier d’un signe du menton.
« Montre-moi tes œuvres, on verra plus tard pour une boisson », dit-elle. Elle n’avait pas forcément beaucoup de temps devant elle, et elle préférait d’abord remplir sa mission. S’il lui restait du temps, elle le passerait volontiers en compagnie de Hyacinthe. Mais elle se devait d’abord de faire ce pour quoi elle était venue.

La blonde écouta attentivement l’histoire de Hyacinthe. Un chien-loup blessé que le chasseur avait pris sous son aile et soigné. La jeune femme sourit. Ca ressemblait bien à Hyacinthe, ça. Recueillir les animaux blessés et essayer de leur rendre la vie plus facile. Il était étonnant, néanmoins, que le chien-loup n’ait pas repris sa liberté dès qu’il en a eu l’occasion. Peut-être s’était-il attaché à l’homme. Le blond était attachant. Ca marchait avec les humains, pourquoi pas avec les animaux ? En attendant, l’animal les épiait, Ayiana sentait son regard sur eux. Elle n’était pas très à l’aise. Les animaux, ce n’était pas son truc. Certains sur l’île et sur le continent adoptaient des animaux sauvages, les domestiquaient, en faisaient des compagnons de voyage et de vie. Ayiana n’en avait ressenti ni le besoin ni l’envie. Les animaux sauvages étaient faits pour rester sauvages. Elle était probablement trop indépendante pour accepter de se coltiner un animal. Et elle préférait laisser leur indépendance aux animaux aussi. Mais si Hyacinthe appréciait sa compagnie canine, elle ne pouvait pas le blâmer. Après tout, c’était probablement mieux que d’être complètement seul, non ? Et à la réflexion, la compagnie des humains était parfois compliquée aussi. Surtout quand on était différent, comme Hyacinthe.

« Il a l’air de vouloir te protéger en tout cas. C’est une bonne chose. Tu es assez éloigné de tout, ici. A deux, on se protège mieux. Après….ça reste un animal. Un jour, l’appel de sa solitude animale sera peut-être plus fort. C’est comme ça. »

La blonde ne voulait pas brusquer Hyacinthe. Simplement, il était important de garder à l’esprit que les animaux ne ressentaient pas les choses comme les humains. Elle ne serait pas étonnée qu’un beau matin le chien-loup décide de partir vers d’autres horizons et ne revienne jamais. C’était comme ça. Et il avait peut-être une meute, qui le retrouverait. Ou peut-être, si Hyacinthe avait de la chance, l’animal était-il un solitaire. Peut-être s’étaient-ils bien trouvés, finalement. Ayiana avait tendance à être pessimiste parfois, à envisager toujours le scenario triste ou mauvais. Mais elle espérait, pour son ami, qu’il ne se fasse pas abandonner par la bête à poils.

« Et ton ami ? Tu en parles au passé. Que lui est-il arrivé ? »
Peut-être mort dans l’ouragan, comme bon nombre de Calusas. Hyacinthe avait été un rescapé chanceux. Mais la tribu avait été dévastée. Pourtant, s’il était avec lui quand ils ont trouvé l’animal, ce devait être après la tempête.

« Tu n’es pas obligé de me raconter, ceci dit. »
Hyacinthe n’était pas un grand causeur. Il restait assez secret. Timide, en fait, serait le mot approprié. Il parlait peu de lui, en tout cas. Un point commun qu’ils avaient, avec Ayiana. Ils se dévoilaient assez peu. Non pas qu’ils veuillent montrer une façade ou masquer quoi que ce soit. C’était juste leur façon d’être. Ayiana se souvient qu’elle avait mis un certain temps à se confier à Hyacinthe. A lui parler de son rêve d’être capitaine, rêve qui ne se réaliserait jamais. Hyacinthe avait mis encore plus de temps peut-être à lui parler de ses propres problèmes. Et même s’ils étaient amis depuis un moment maintenant, même s’ils se faisaient confiance et s’appréciaient beaucoup, on ne chasse pas le naturel si facilement. Ils ne se confiaient pas instantanément. Et ça allait bien comme ça à la jeune femme, finalement. De ne pas se sentir obligée. De parler quand ils voulaient parler. C’était plus simple.
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood & Einar Helgusson MESSAGES : 8749 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Lips Like Morphine & tearsflight METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 1177
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ Underneath it's just a game

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

le Dim 17 Mar - 10:11
RP archivé suite au départ d'Ayiana Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] 484338566
Contenu sponsorisé

Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe] Empty Re: Hyacinthe et Cerbère [PV Hyacinthe]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum