Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜TC « Listen to the pain. It's both history teacher and fortune teller. »
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Modo
avatar
16/09/2018 Totoro's Child. Wyatt Sheperd 39 Dominic Cooper morphine - sial - metallica ; nothing else matters Marchand - Orientation, Diplomate. Pikuni. 102
Modo



Code:
✜ [color=firebrick]Dominic Cooper[/color] → Theodore-Charles Jones

SURNOM
TC
ÂGE
40 ans.
ORIENTATION SEXUELLE
Hétéro, paraît-il.
SITUATION AMOUREUSE
Seul face au vent.
MÉTIER / FONCTION
Chez les Pikunis il est avant tout marchand. Ne pouvant pas vraiment rester en place et n'ayant clairement pas les capacités pour devenir utile dans beaucoup de métiers, on a préféré lui apprendre à commercer, utiliser les mots et les langues pour traverser le monde et faire connaître sa tribu. Il y tient, TC. Il sait que les Pikunis n'ont pas toujours la réputation qu'ils méritent mais pour lui, sans eux, la moitié du monde manquerait de quelque chose, alors il a le menton levé lorsqu'il dit d'où il vient et ce qu'il fait.  
APTITUDE(S)
Orientation Depuis gamin, on lui a appris à se repérer. S'il est né dans une tribu en guerre, ça ne l'a pas empêché pour autant de vadrouiller ci et là, au grand désespoir des adultes qui avaient mieux à faire que rattraper un gosse par le col pour être sûr qu'il n'aille pas se faire tuer. Il a développé son orientation avec les adultes, la taille de leur tribu aidant à cela mais aussi parce qu'il était toujours plus intéressé par ceux qui partaient des mois pour revenir. Ceux qui vendaient des choses de leur tribu et visitaient. Des billes qui brillaient face aux histoires de ceux qui avaient vu d'étranges animaux et autres curiosités.
Diplomate Il sait manier les mots depuis qu'il est trop petit pour ça. Faut dire que naître dans un monde en tension et en guerre, ça laisse peu de possibilités pour un enfant. Ils étaient tous occupés et lui il s'ennuyait fermement. Trop petit pour se battre, trop petit pour comprendre les subtilités des débats. Alors TC s'est servi de ceux qui étaient trop vieux pour se battre mais qui savaient parler. Il est resté à leurs côtés, apprenant les langues, la leur mais aussi celle des débarqués. Il a appris des légendes, tellement de légendes sur le temps d'avant, qu'il saurait les raconter comme s'il les avait vécues. Il ment, clairement. Comme un arracheur de dents. Il ment pour mieux charmer l'oreille de celui qui l'entend. TC utilise la beauté des mots et les manie comme un forgeron le ferait avec le feu. Il sait parler, trop bien, bien mieux que la plupart d'entre eux. Parce qu'il a passé une jeunesse entière à écouter, écouter les anciens et répéter, presque à la perfection, jusque dans l'intonation, tout ce qu'ils lui disaient. Caméléon lorsqu'il ouvre la bouche, il s'adaptera à quiconque se trouve en face de lui et, comme un serpent, saura se glisser et se faufiler pour éviter les problèmes. Par un simple charme à deux balles, tour de passe-passe ringard dans lequel lui, ne voit jamais aucun mal.  
TRIBU
Pikuni.
TC est avant tout un horrible charmeur. Lorsqu'il est né, il y a quarante années de ça, le monde était en guerre, sa tribu l'était, du moins. Alors même s'ils continuaient à faire des gamins, s'occupaient d'un avenir possible, le monde ne tournait clairement pas autour de lui. Et ça, non pas que ce soit une fatalité en soi, ça n'a pas vraiment plu au jeune ami. Alors dès que sa mère l'a lâché de ses bras, dès qu'il a été suffisamment grand pour tenir debout, se nourrir et donc qu'il n'avait plus réellement besoin de ses parents, il les a vus s'éloigner pour protéger leur tribu et lui, rester là, comme un con, à rien savoir faire, rien pouvoir faire. Alors il a tourné les yeux vers ceux qui ne pouvaient plus se battre, plus retourner les terres. Ceux qui étaient aussi inutiles que lui mais avec un cerveau bien plus rempli. Baratineur Il les a écouté parler pendant des heures, des mois et des années. Racontant une vie qu'il n'a pas vécu et qu'il ne vivra jamais. Il a pris leur ton, leurs larmes pour certaines histoires et leurs rires à plein poumon pour d'autres. TC a appris à parler par mimétisme et pas seulement l'anglais, non, bien aussi sa langue. Il a su utiliser les bons tons au bon moment. Presque comme une chanson ou plutôt une pièce de théâtre dans laquelle il joue sa vie. C'est un peu comme ça qu'il le vit, faut dire. Malin Il a été capable de voir que la guerre ne se finissait pas et qu'il grandissait à vue d’œil. Pas vraiment motivé par le conflit, il a préféré prendre part à l'autre vie de la tribu : le marchandage. Sachant bien s'entourer, il a trouvé ceux qui pourraient lui apprendre les dessous de cet art, lui faire comprendre qu'il fallait s'installer auprès des tanneurs et autres éleveurs pour savoir vendre leur art. Il savait déjà manier les mots, il lui a donc fallu apprendre à manier une nouvelle langue, celle du marchand. Celle de l'homme qui doit en savoir au moins un peu sur ce qu'il vend. Il a pris le temps d'écouter très attentivement ceux qui lui parlaient. Ceux qui touchaient des fleurs et lui faisaient sentir des odeurs qui l'intéressaient pas franchement. Mais il retenait, tout ce qu'il pouvait. Et venait ensuite à répéter ça à ceux qui lui apprenait le métier. Capable de vendre une peau de bête en expliquant parfaitement comment elle avait été traitée, TC développait peu à peu ce côté menteur qui lui collait finalement si bien.

Au début, ce n'était pas réellement des mensonges, simplement qu'il donnait un côté rempli d'or à des histoires faites de pacotilles. C'était pour le marchandage, qu'il disait. Pas tellement vrai, en vérité. Le garçon adorait voir les autres l'écouter, se sentir important, un peu maître du temps, celui des autres. Alors en grandissant les mensonges paraissaient de plus en plus vrais, il s'y est fait une vie, construit un avenir dans des mots qu'il avait volé, truandé et amélioré. Il racontait leurs histoires aux vieux séniles qui lui avaient d'abord contés. Et lorsqu'ils pensaient qu'elles venaient réellement du gosse il se sentait accompli. Il avait réussi. Véritable escroc de sa propre vie. TC n'a jamais réellement compris les tenants et les aboutissants de ce qui se tramait autour de lui. Non pas que la vie de sa tribu ne l'intéresse pas, au contraire. Il est fier, fier d'être un pikuni mais également d'être portant du blason de sa tribu qu'importe où il voyage. Pour lui, il en est certain, si le monde n'avait pas sa tribu, beaucoup se seraient éteints. Il est bien loin d'être modeste quant aux aptitudes des siens. Mais faut dire qu'il les a vu souffrir et trimer pendant tant d'années que c'est un peu sa manière à lui de les remercier. De dire merci pour une guerre qu'il n'a pas réellement vécu et pour une paix dont il profite grâce à ceux qui se sont tués à la tâche de tellement de façons pour sa génération à lui.

Il est également dur lorsqu'il s'agit de pardonner. Si l'homme ment comme personne autour de lui, il ne supporte pas que l'un des siens soit trahi. Pour lui, la fidélité est quelque chose qui est loin d'être optionnel. Et si sa tribu a tendance à tendre la main facilement aux inconnus, il le fera aussi, par contre, que personne ne se méprenne. TC, lui, les observe, il les regarde et voit ceux qui profitent de la gentillesse de son peuple. Pour lui c'est inconcevable qu'on veuille du mal aux siens, il leur doit la vie, toute sa vie. L'homme qu'il est devenu et tout son avenir aussi. Alors il saura tendre la main au premier venu mais une fois lui ou l'un des siens trahi, la personne n'existe plus et il ne pardonnera jamais.

Il vit d'ailleurs très mal la réputation en faillite d'Edmond, seul survivant de leur conseil. Le vieux est certes gentil, mais personne ne l'est trop. Ainsi, il a du mal avec ceux qui parlent mal des siens, sera plus piquant, froid et incisif lorsque quelqu'un dira du mal de sa tribu, ou de quelqu'un à qui il tient.

TC est loin d'être quelqu'un de facile et si, en grandissant il a appris à garder un sourire à toute épreuve face à un sale con à qui il veut vendre ce qui se trouve dans sa marchandise, au fond de lui, il reste le même gamin, avec ses yeux noirs qui partagent sa haine et trahissent son dégoût. TC trompe n'importe quel inconnu avec une facilité déconcertante mais pour quiconque le connaît, le garçon se lit comme un livre ouvert. Suffit de regarder ses yeux. Suffit de lire son regard et le tour de passe-passe s'envole dans de la fumée. Le gamin encore amoché, transpercé à découvert. Encore faut-il le connaître, le comprendre, et ça, peu savent le faire.
+ Quelle est la pire chose que tu aies faite ? Des regrets quelconques sur ta vie ?


La pire chose qu'il ait faite ? Ne pas avoir pris les armes alors qu'il en avait les capacités ? Avoir laissé des plus jeunes et des plus faibles participer au combat pendant qu'il se cachait, apprenait à mentir ? Parfois, il regrette un peu sa jeunesse en général, TC. Il se dit que s'il avait plus écouté son père que les vieillards, ce dernier ne serait pas mort durant un énième conflit. Faut dire que même si techniquement, y'a pas beaucoup d'années où il aurait réellement pu prendre les armes en main, il ne l'a de toutes façons pas fait. Il regrette parfois ce choix qu'il a fait, celui d'une vengeance un peu stupide. TC n'a pas vraiment compris que ses parents le laissent pour une tribu, haut comme trois pommes. Il en a voulu aux tribus sœurs de lui voler ses parents pour des histoires qu'il comprenait pas vraiment. Puis il a cru que c'était fini, tout ça. Il a cru qu'ils pouvaient tourner la page, tirer un trait sur les guerres et ces conneries avec les traités de paix. Il en était persuadé, TC, comme le gamin qui vit toujours au fond de lui, il aurait enfin ses parents pour lui. Il avait beau avoir vingt ans, il s'en foutait, jamais trop tard comme on dit.

Le cœur et le corps de son père étaient fragiles avec l'âge et pourtant, lorsque sa tribu soupçonne les Rahjaks, lorsque les débarqués s'écrasent sur le sol, son père se relève et est prêt à défendre de toute son âme sa tribu. Il n'aura pas à le faire, grâce aux Naoris mais son cœur lui, y était déjà, au combat. Combat qu'il n'aura pas gagné. Les années de tension et sans doute la vieillesse aussi, tout ça a tué le père de TC sans qu'il n'ait réellement pu en profiter. Il a écouté des inconnus raconter leurs histoires pendant des années mais n'a jamais prêté attention à celles de son père. Alors, lorsqu'il décède, le garçon a le cœur brisé, rempli de regrets. Il regarde le corps se faire enterrer, les yeux remplis d'une peine qu'il n'avait jamais connue, simplement lue dans le regard des plus âgés. Il laisse la poignée de terre glisser lentement de ses mains dans une seule larme, une larme qui marque son seul vrai regret.

Avoir voulu vivre sa vie loin de ses parents, comme une vengeance parce qu'il n'était pas une priorité pour au final avoir fait la même erreur et ne jamais avoir réellement pris soin d'eux. Pas suffisamment, pas correctement. Et voir son père mourir sans le connaître réellement, finalement. Il n'en parle jamais, et s'il est capable de mouiller ses yeux sur commande pour charmer, cette histoire là elle est scellée. À l'intérieur de lui comme une pierre qu'il s'oblige à porter. Son père, son regretté.


+ Ton opinion sur les cents ? En as-tu déjà rencontré ? Face aux récents événements (cf intrigues) ta première impression depuis leur arrivée a t-elle changée ? D'autres personnes sont également tombées du ciel (Odyssée), que penses-tu de ça ? Est-ce que tu te sens menacé ? Fasciné ? Penses-tu qu'il y en aura d'autres ?


Pour ce qui est des débarqués, le garçon reste incroyablement méfiant. Certes sa tribu tend la main à qui veut bien, certes ils sont accueillants et offrent gîte et couverts. Mais il n'oublie pas, TC. Il n'oublie pas tout le bordel qu'ils ont créé ces hommes venus du ciel. La paix et toute ces conneries c'est bien sympa mais encore faudrait-il que tout le monde soit sur un pied d'égalité. Pour lui, les tensions ont beau s'être apaisées il y a quelque chose chez eux qui le dérange. Probablement parce qu'il ne les connaît pas assez mais aussi, parce qu'il a entendu trop d'histoires des anciens. Ceux qui vivaient dans la technologie, qui ont laissé la Terre dans l'état dans lequel elle est. Ceux qui, au lieu d'affronter leurs conneries, se sont barrés tout là haut en mode « ciao ». Il oublie pas les légendes qui lui restent dans un coin du crâne. Alors il leur tend la main, parce que c'est comme ça qu'on fait chez lui mais il le fait avec une méfiance qu'il n'a que rarement envers les inconnus.

D'ordinaire avec lui, il faut l'avoir trahi pour qu'il change d'attitude. Avec eux, c'est un peu l'inverse. Faut qu'ils obtiennent sa confiance pour qu'il soit autre chose qu'un sale con. Donc vraiment, c'est bien parti. Il ne fait aucune différence entre la première et la deuxième vague de débarqués. Il a entendu des trucs comme quoi ils auraient balancés les premiers sur la planète pour voir s'ils allaient exploser ou une connerie du genre. Il s'en fout, lui tout ce qu'il voit c'est qu'ils ont abîmé la Terre. Encore. Les mêmes – enfin pas exactement les mêmes mais disons la suite des mêmes – qui avaient bousillé la planète en premier pour la quitter. Il a un peu peur qu'il leur refasse le même coup. Un peu peur qu'il les tue tous aussi des fois.

Il a vraiment trop de légendes dans la tête, après, de là à dire qu'il se sent menacé c'est un bien grand mot. TC est souvent trop préoccupé par le propre acte dramatique qui se joue dans le théâtre de sa vie pour penser à ceux qui sont pas foutus de reconnaître une ortie d'une carotte. Disons qu'il est plutôt méfiant. Mais une part de lui n'attend rien d'autre que de changer d'avis. Parce qu'en eux il a une ressource folle de nouvelles émotions, de nouvelles légendes et nouvelles histoires à pomper et recopier à la perfection. Une source nouvelle, des coutumes nouvelles. En vrai, tant qu'ils explosent pas la Terre et qu'ils arrêtent de faire écraser leur machins en ferraille, ça lui va déjà. S'ils peuvent éviter une nouvelle guerre, ça lui va encore plus. Si certains sont gentils et qu'il peut apprendre d'eux, c'est le pompon sur le gâteau.

Pour ce qui est d'en voir débarquer de nouveaux, bon, il y croit pas trop. Y a des rumeurs quand il se balade. Des gens qui sont persuadés que ce sont des envahisseurs ou un truc du genre. Lui, il a plutôt écouté les gens pas complètement tarés qui avaient parlé à ces fameux débarqués. Il a tendu l'oreille auprès des Naoris notamment, proches de ces êtres étranges. Ce sont les derniers, qu'ils disent. Alors ça doit être vrai, c'est probablement vrai. Et puis, si les prochains arrivent, peut-être qu'ils auront enfin une solution pour pas faire un trou dans la belle bleue en débarquant, du moins il espère. Un bon début, quoi, un truc comme ça.


+ As-tu déjà envisagé de quitter la tribu dans laquelle tu évolues ? Si oui, pour quelle(s) raison(s) et pour faire quoi ?


Jamais. Littéralement Jamais. TC est incroyablement fidèle à sa tribu. Si de par son métier il voyage et se balade dans le monde, pour rien au monde il ne quittera sa tribu. Il essaie d'ailleurs d'y être le plus souvent possible. C'est pas toujours évident et parfois les voyages pour revenir d'un endroit sont épuisants. Mais il refuse de laisser sa mère, déjà, mais aussi les autres. Tous ceux qui l'ont élevé, l'ont vu grandir et l'ont soutenu. S'il n'a pas connu son père comme il l'aurait voulu, TC se rattrape en faisant en sorte que tous les gens de sa tribu ne manquent de rien. C'est évidemment impossible et il n'est pas un demi dieu, loin de là. Mais il essaie. Il s'évertue lors de ses voyages à trouver de nouvelles histoires à raconter, de nouvelles plantes à ramener. Qu'importe, tout ce qui peut aider. Il tente de rattraper ses erreurs du passé comme si ça pouvait ramener les morts à la vie, comme s'il pouvait gagner du temps sur ce qui suit.

C'est d'autant plus marqué depuis la mort consécutive des deux premiers conseillers du village. TC est devenu incroyablement protecteur envers sa tribu. Son père s'est battu pour elle toute sa vie, il y a laissé sa peau, d'une certaine manière. Les vieux sont tous abîmés ici, et ceux qui cultivent la terre se bousillent la santé plus vite que dans d'autres tribus. Il est fier des siens, fier de ce qu'il vend et transporte dans le monde. Il est fier parce que pour lui, sans les Pikunis, les autres ne mèneraient pas la même vie. Alors il arbore ce blason fièrement, et si quelqu'un ose critiquer Edmond devant lui, il se prendra le regard le plus noir de sa vie. Non pas que TC ne soit pas d'accord sur le fait que le dernier chef soit parfois un peu trop gentil mais simplement par principe. C'est sa tribu, sa mère patrie. Il refuse que les autres aient un droit de regard. Les tribus sœurs se croient malignes mais sans cette paix que les siens ont toujours voulu, y'en aurait peut-être jamais eu, de paix. Il en est persuadé, à force d'avoir entendu les anciens le répéter. Alors il se fout de ce que les autres peuvent penser. Sans eux, ils auraient pas la même vie, point, fini.

Edmond n'est pas parfait mais personne ne l'est. Et si les autres sont suffisamment stupides pour croire qu'il n'est pas assez bon comme chef après tout ce qu'il a traversé alors ce ne sont que des fous. Le rapprochement avec les Naoris est une bonne chose, lui, il le voit. Le cœur d'Edmond aussi avait besoin de répit, comme celui de son père. Il avait besoin d'être entouré de gens qui voulaient la paix, comprenait la tendresse dans son regard. Il le sait, depuis le temps qu'il le connaît. Et il transfère peut-être un peu aussi. Se dit que si son père avait mieux connu les naoris il serait peut-être encore en vie. Toujours est-il que sa tribu c'est toute sa vie et que s'il n'a jamais pris les armes jusque là, s'il la défend simplement avec sa voix, désormais il n'hésitera plus. Si une nouvelle guerre arrive, il sera au premier rang, qu'il se dit. Et donc probablement le premier à mourir, faut le dire. Mais il ne laissera personne abîmer sa tribu, sa famille. Son sang, toute sa vie et toute son âme. Ceux qui l'ont construit et qui lui ont tout appris. Ça il le refuse. Vraiment.


+ Quelle place accordes-tu à ta famille, tes proches ? Te sens-tu bien intégré(e) parmi les tiens? D'ailleurs, dans quelles activités t'épanouis-tu ?


Aujourd'hui, il accorde toute la place du monde à sa famille et à ses proches. TC regrette même de ne pas avoir remarqué l'importance de ces derniers plus tôt, avant la perte de son père.

Gamin, il accordait de l'importance aux autres. Il est devenu pote avec les vieillards et les conteurs d'histoires. Il traînait dans les pattes des marchands et leur empêchait des ventes à leurs dépens. Et puis il a grandi, doucement, il s'est épanoui à écouter les autres, écouter leurs histoires là où sa mère n'avait jamais le temps de lui en raconter une le soir. Il s'est épanoui à suivre les marchands à la trace pour voir un peu le monde mais surtout pour en apprendre plus de quiconque voulait bien lui parler de leur art. Il fallait s'y connaître un peu pour pouvoir vendre ça à ceux qui n'en savaient rien. Il adorait ça, TC. Il adorait écouter les gens parler de leur passion et très vite, a développé cette tendance à reproduire leur façon de faire. Mimétisme pour être convaincant, mensonge pour combler un vide, un bon mélange des deux en vérité. Il a passé de nombreuses années à se satisfaire de ça, apprendre l'anglais auprès du peu qui le connaissaient et revenir se coucher comme si de rien n'était.

Et puis son père est mort. Et puis le monde a changé. Y a eu les débarqués, les premiers. Y a eu Edwin et Eddard qui sont morts. Y a eu la vie. Les questions qui n'étaient plus les mêmes et puis lui aussi, qui n'était plus le même. Il a changé, grandi. Il a pris conscience d'une réalité qui jusque là n'était qu'une vaste fantaisie pour lui. La mort, les changements. Le vrai chagrin, pas celui d'un gamin qui n'a pas eu une histoire. Celui d'un homme qui a perdu son père. Celui des gens qui ont perdu des repères.

S'il a toujours bien été intégré dans la tribu puisque le marchandage est important au sein des Pikunis, TC n'a quand même plus la même place qu'il a pu avoir petit. Il avait l'habitude d'être apprécié des vieillards à qui il accordait de son temps là où les autres n'en avait jamais assez, du temps. Il pensait que toute sa vie se baserait sur ce mode là, jusqu'à voir son père mourir, jusqu'à voir son monde grandir. TC fait plus attention aux gens autour de lui depuis le décès de son père, bien plus attentif et plus proche des gens de sa tribu, il s'est fait une place qu'il n'aurait pas pensé possible quelques années auparavant. S'il est loin d'être important, il fait ce qu'il peut pour être utile au plus grand nombre, laisser une place et un peu de son temps à ceux qui n'en ont jamais eu suffisamment. Sa mère en premier lieu, bien évidemment.

Pourtant, une chose n'a pas changé : ses passions. Il aime toujours autant voyager, marchander, raconter des histoires à qui veut bien les écouter. Surtout sur sa tribu et les anciens de cette dernière. Il enjolive le tout, ajoute un beau sourire et des yeux un peu embués et voilà un bel inconnu embobiné. Le brun aime toujours autant ces petites choses qui l'animaient enfant, cependant, il ne les pratique plus vraiment au sein des siens, préférant utiliser son temps à écouter lui, plutôt que se faire écouter.


+ Des angoisses/craintes/phobies/problèmes de santé à signaler?

Il a peur que sa mère meurt alors qu'il est loin et qu'il n'en ait pas assez profité. Malgré son rapprochement clair et net avec sa famille depuis le décès de son père, il n'a pas voulu changer de métier. TC ne tient pas en place et n'est pas capable de rester simplement au chevet de sa mère. Alors il en profite lorsqu'il est dans le coin, il donne des coups de mains, il se fait une place qu'il ne s'était pas faite avant mais pour autant, il lui reste cette peur ancrée dans le cœur, celle de ne pas avoir assez connu sa mère et de ne jamais assez la connaître.

Il a peur d'une nouvelle guerre. Une vraie, comme dans les légendes. Probablement parce qu'il passe tellement de temps à raconter des histoires que parfois ça lui rentre un peu dans la tête. Il dort pas beaucoup, il n'a jamais beaucoup dormi. Faut dire que gamin c'était la nuit qu'il profitait le mieux des histoires des autres et c'est peut-être ça qui reste un peu. Il ne lui faut pas beaucoup de sommeil et il a pas mal d'énergie mais parfois il se demande si le monde va encore basculer, comme dans toutes les légendes et les histoires. Du coup il est angoissé, mais jamais le jour, jamais face aux autres. TC montre un visage parfait, son angoisse ne ressort que la nuit, quand il est seul et qu'il n'y a plus personne pour lui raconter d'histoire maintenant que c'est son rôle à lui.

Il a peur d'être une déception pour son père, peur qui est là depuis gamin et qui lui trotte salement dans la tête depuis la mort de ce dernier. Sa mère a beau lui répéter qu'il est devenu quelqu'un de bien, lui, il se dit que son père aurait voulu un guerrier, pas un baratineur.

Et puis il a peur de finir complètement seul, aussi. Parce qu'il s'est toujours senti seul et qu'il a jamais eu cette personne qui lui a fait dire que tout avait un sens. TC sait que sa mère l'aime mais il sait aussi qu'elle n'est pas éternelle. Il sait que sa tribu ne le laissera pas tomber tout comme il ne le fera pas, mais y'a ce petit quelque chose, ce petit truc qui liait ses parents et qu'il n'a jamais connu, qu'il connaîtra sûrement pas. C'est pas une vraie crainte, peut-être plus un regret sur un lit de mort qu'il a l'impression d'avoir déjà noté. Jamais connaître l'amour, le vrai.

C'est déjà pas mal comme craintes. Pour ce qui est de sa santé, pas grand chose à signaler. TC n'y prête pas tellement d'attention et il se dit que vu qu'il est loin de mener une vie dangereuse, il est loin de pouvoir avoir des soucis de santé. Ceci dit, il n'a plus vingt ans, se fatigue plus rapidement, parfois, les voyages épuisent son dos et lui tirent salement dans la nuque. Rien d'alarmant cependant, juste qu'il vieillit, comme n'importe qui.

+ Quelle est ton opinion sur les autres tribus ? Face aux récents évènements (cf intrigues), ton avis a-t-il changé sur l'une ou l'autre tribu ?


TC n'est généralement pas compliqué, il va dans le sens de sa tribu. C'est un principe, de force et de loyauté, il marche à leurs côtés alors il est d'accord avec eux. Les tensions dans lesquelles il a grandi se sont bien dissipées et même s'il reste quelques questions à cause de leur dernier chef en vie, Edmond, il ne montre pas réellement les crocs. Oui, parfois, les conversations peuvent devenir un peu plus vocales si un étranger se permet de mal juger sa tribu mais le garçon connaît sa place et il n'ira jamais jusqu'au point de non-retour, à savoir, les mettre en danger. Surtout pas, d'autant plus pour retourner dans ce climat de guerre qui n'a clairement pas laissé de bons souvenirs au brun.

Pour ce qui est de l'en dehors des tribus sœurs, TC voit ça d'un œil marchand. Sans réellement juger les us et coutumes des uns et des autres il est évident qu'il ne penche pas tellement pour les belles et tendres traditions Rahjaks et puis s'ils pouvaient éviter de faire des esclaves des uns et des autres, il pense que ça pourrait quand même être bien sympa, quoi. Pour ce qui est des Naoris, il les trouve clairement un peu perchés, non pas que ce soit un défaut juste que parfois, s'il a conscience de raconter un paquet de conneries il n'est pas sûr qu'eux s'en rendent bien compte. Mais ils sont gentils.

Et puis évidemment, le sujet qui fâche : les débarqués. Bon, alors déjà y'a les petiots. Les premiers, ceux qu'il fallait pas trop approcher et qui ont causé quelques soucis. Ils ont ravivés des peurs chez lui, surtout celle de la guerre, bien évidemment. Mais aujourd'hui évidemment, c'est bien différent. Ils montrent patte blanche les gosses et ils ont des histoires qui sont un peu folles, plus folles que les légendes des anciens. Il peut en apprendre d'eux et visiblement, ils sont pas suffisamment cons pour avoir fait tout de suite confiance à ceux qui les ont balancés sur Terre sans leur demander leur avis. La deuxième vague, celle dont il se méfie un peu plus. Après tout ils n'ont pas hésité à jeter des gamins vers l'inconnu sans trop se préoccuper de leur survie et un tas d'autres trucs qu'il a pas encore bien compris. Mais bon, ça c'est un avis qu'il garde pour lui. Devant eux, il reste poli, aimable et serviable et surtout : prêt à changer d'avis.

Parce qu'il y a eu le cyclone, y'a presque un an. La première réelle grosse catastrophe que vivaient les nouveaux venus. Quelque chose qui les a touché plus ou moins directement mais surtout qui leur a montré ce que la Terre était vraiment. Alors certes, avant ça y'avait eu le tremblement mais c'était pas pareil, pas aussi marqué et impressionnant. Là, ils avaient deux choix. Faire réellement partie des habitants de la Terre, ceux qui changent leur vie pour aller aider les autres ou alors faire des Rahjaks 2.0, chacun sa vie, chacun sa merde. TC a été agréablement surpris de voir des mains d'homme de l'espace se joindre aux leurs, sans attendre un réel retour, pour montrer qu'ils faisaient partie des leurs. Alors oui, il s'adoucit sur eux depuis le grand rassemblement en avril et que le mot « trêve » n'est plus de mise mais qu'ils sont bien juste avec eux, comme eux. Après tout, ce sont des actes qui ont été tirés de ces échanges là, ils ont mis leurs mains auprès de celles des terriens pour aider ceux qui avaient tout perdu. Alors oui, il reste méfiant, parce qu'un geste ne fait pas un homme mais peu à peu, il met de l'eau dans son vin et ne les voit plus d'un si mauvais œil qu'avant.

Pour ce qui est des Rahjaks, à part dire que plus ils existent et plus ils ont le droit d'agir, pire c'est y a t il vraiment quelque chose de constructif à ajouter ? Pour lui, dans toute sa lâcheté, c'est tellement plus simple de juste se dire que ce ne sont pas vraiment des gens bien plutôt que d'agir qu'il s'en contente. La protestation dans le silence, ce genre de trucs.


+ Que penses-tu de la radioactivité, de tes ancêtres ayant détruit leur habitat un siècle plus tôt ? Quelle est ta relation avec la nature ?


La radioactivité pour lui, c'est le prix à payer. Le poids d'un passé qui est le leur même s'ils n'y ont pas assisté. Lui en particulier qui est un amateur de légendes et d'histoires il a passé son enfance à écouter ce qui se disait sur le passé. Alors il en pense plusieurs choses. Il se dit qu'il y avait peut-être d'autres solutions mais il croit aussi que les choses sont ce qu'elles sont pour une bonne raison. Un conteur sans histoire après tout, ça ne fonctionne pas très bien. Alors il a lâché du lest sur les responsables de tout ça, se sert des légendes pour alimenter les histoires, les adaptant aux tribus dans lesquelles il se rend pour son métier. La radioactivité en soi, elle, elle ne le dérange pas. Non pas qu'il n'ait pas conscience de sa dangerosité simplement qu'il a grandi avec, qu'il vit avec. Lui enlever la radioactivité ce serait comme lui enlever une partie de la planète, en vérité. Elle a ses inconvénients mais aussi ses avantages pour un marchand. Parce qu'elle met en colère beaucoup de gens, elle détruit des vies des gens et plus les gens sont susceptibles, plus ils sont maniables et donc plus c'est bon pour le commerce. C'est peut-être un peu cruel de le voir comme ça mais pourtant, c'est encore la meilleure manière d'aborder la chose pour lui. L'évitement, comme d'habitude, avec tout le reste.

Pour ce qui est de sa relation avec la nature il a clairement un respect particulier pour elle grâce à sa tribu. Il faut dire que les Pikuni et la Terre c'est une grande histoire. Différente de celle des Naoris, certes mais quand-même une grande histoire. Toute sa vie il a vu le monde tourner autour de la terre à ses côtés, il a vu les gens s'adapter à la nature, aux saisons, à ses crises et à ses cadeaux. Alors il l'apprécie, il lui porte une place particulière et de par son métier, il s'y est intéressé d'encore plus prêt. Histoire de savoir comment vendre correctement les produits. Alors il la respecte, vraiment, il respecte encore plus ceux qui la travaillent et y touchent de prêt. Comme pour le reste, évidemment, avec TC, le respect est là, le courage pas vraiment. Il vendra les produits et les mérites de la terre avec une fierté sans pareille, par contre, n'allez pas lui demander d'entretenir une réelle relation avec elle, il en est pas capable.
+ Le QCM THien pour vérifier que tout est bien compris. Pour cocher la bonne réponse, mettez checked après "checkedbox" (comme ceci : "checkbox" checked>), dans le code. Il n'y a qu'une seule bonne réponse par question. Veuillez ne pas enlever les balises hide.


TC c'est un homme qui raconte des histoires depuis toujours, à vrai dire, il en raconte tellement qu'il ne saurait même pas vous dire la première qu'il a raconté. Mais aujourd'hui c'est à mon tour de vous raconter une histoire, une histoire qui est probablement responsable de l'homme qu'il est devenu. Rassurez-vous, je ne vais pas vous raconter son histoire en entier, sinon, vous êtes encore là pour trois jours ou trois semaines selon votre détermination. Non, simplement l'histoire de son prénom.

Et surtout, comment l'homme qui ment tout le temps est avant tout, l'homme à qui on a toujours menti.

Theodore-Charles, c'est très peu commun comme prénom, encore plus dans sa tribu et pour son peuple. Tellement peu commun que personne ne sait le prononcer, ni ses parents, ni les courageux qui ont essayé. Alors pourquoi, pourquoi avoir donné un prénom aussi farfelu pour ne jamais l'utiliser ? TC, c'est la seule chose qu'il en reste. Les deux premières lettres et le reste envolé aux oubliettes. Là, vous vous dites probablement que c'est très con et qu'en plus de ça, le garçon doit quand même bien connaître son prénom. Figurez-vous que non, il n'en sait rien. Non pas qu'il n'ait pas demandé, ah ça, il a essayé, encore et encore. Savoir s'il y avait quelque chose derrière ce truc bizarre qui ne ressemblait à rien qu'il entendait, parce que même ses initiales le cassent un peu du groupe, l'éloignent de ces autres qui se connaissent, ont des légendes à raconter. Pourquoi l'un s'appelle comme ça, prononcé à la perfection avec de belles histoires derrière. Lui il n'a rien, rien que deux initiales et des « tu poses trop de questions, va jouer ailleurs. Et puis c'est très bien TC. » Une caresse et un sourire.

Alors pourquoi ? Ça a commencé bien avant lui, avec le grand père de son père. L'homme qui avait vécu un autre temps, et même d'autres guerres. Un homme qui pouvait parler d'une vie et qui faisait partie de ceux qui avaient propagé des légendes qui encore aujourd'hui se murmurent à qui veut bien les entendre. Cet homme avait un cheval. Theodore. Ce cheval, c'était toute sa vie et ça, il l'a appris à son fils, qui l'a lui même appris à son fils. Theodore a traversé trois générations, la fidélité même, quelque chose de sacré. Le cheval avait sauvé la vie du vieux et il en avait fait l'homme le plus heureux. Comprenez que le jour où cette histoire est arrivée aux oreilles du père de TC, il en manquait des bouts et il n'en restait plus que quelques traces. Le cheval. Le nom. La fidélité. Et puis le père du gamin qui se dit que Theodore, qu'il sait pas vraiment prononcer, que son père savait pas non plus trop prononcer et que l'autre avant lui savait un peu articuler, ça signifie ça, la fidélité. Peut-être un dialecte ancien. Une figure ancienne. Une légende complètement déformée et transformée. Comme de la pâte à gâteau qu'on étire et qu'on étire, qu'on farine et à laquelle on rajoute toujours un truc pour faire mieux que le précédent. Alors le père de TC, il a voulu faire mieux que ses ancêtres. Il n'allait pas transmettre l'histoire à son fils en la lui racontant, non, mais en le nommant pareil. Fidélité, ou plutôt Theodore. Comme ça, son fils serait toujours fidèle, visage vivant d'un héritage sans pareil. Il était fier, le père Jones, tellement fier quand il a dit qu'il voulait nommer son môme comme ça à sa femme.

« Té-o-dore ? » Qu'elle dit, elle, perplexe après les légendes et les grands gestes du futur papa. « Non plutôt Thy-o-dor » « Theo-dora » « Non » et la discussion dure ainsi des nuits et des nuits alors qu'aucun des deux ne sait vraiment comment ça se dit. Et puis la future maman, elle réveille son mari une nuit. Elle pose la main sur son ventre qui gigote, l'autre qui donne déjà des coups pour se battre, un vrai guerrier en devenir, qu'ils pensent tous les deux au milieu de la nuit. Elle aussi elle a une histoire à raconter, elle aussi, au travers de son fils elle veut faire passer un message de son héritage.

Le père se relève et il l'écoute, la main toujours posée sur le ventre de sa bien aimée. Elle lui raconte alors que sa maman lui a un jour dit qu'elle avait eu un fils. Un de ces enfants dont on ne parle pas vraiment, ceux qui ne survivent pas, ne grandissent pas et n'auront jamais une vie. Elle lui raconte cette histoire avec les yeux humides et une main qui caresse sa joue. Et puis, la mère de TC dit qu'elle a demandé à sa mère comment il s'appelait, celui qu'elle ne connaîtrait jamais. « Charles. » Qu'elle a répondu, l'endeuillée. Elle éclate de rire en prononçant ce nouveau prénom qu'elle n'arrive pas à articuler aussi bien que sa mère le faisait. Et puis vient une légende folle, une nouvelle. Celle de ce nom, entendu une fois, au détour d'un rêve ou d'un souvenir, elle sait même plus. Quelque chose qui avait marqué sa mère et qu'elle ne faisait que répéter comme pour se prouver qu'elle était capable, qu'elle savait le dire elle aussi. « Carl ? » « Non, Charlez. » « Charle ? » Ils rigolent, les deux amoureux, prêt à voir leur petit naître d'un jour à l'autre. Et lui il cogne, comme s'il voulait qu'on lui inflige tout sauf ça. Un prénom normal qu'il pourra articuler, qu'il pourra prononcer, que ses copains pourront gueuler, un truc du genre. Mais on lui laisse pas le choix et puis, y a un accord qui est passé. Un accord entre eux qui épargne leur fils de devoir se répéter constamment sur son prénom qu'il saura lui-même pas vraiment articuler.

TC. Il s'appellera TC, et eux, ils sauront pourquoi, ça leur suffit. Et c'est ainsi que TC Jones est né. L'homme qui n'a jamais su son nom, l'homme dont les parents n'ont jamais pris la peine de lui donner une réelle explication autre que « C'est pour tes ancêtres. » Il ne connaît pas son prénom ce pauvre garçon, comment voulez-vous qu'il ait une vague notion de vérité alors qu'on lui a jamais articulé la sienne, de vérité ?
DERRIÈRE L’ÉCRAN

Je m'appelle Totoro's Child et j'ai 25 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis un blob. J'ai connu le forum grâce à Trop de gens mais que des biens (sauf un ) et je le trouve franchement, j'hésite encore. C'est pour ça je me suis dit, si t'as deux comptes tu pourras te faire un vrai avis. Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension. (J'en ai déjà une je la garde forever maintenant je vous la rends plus)


Mon personnage est un inventé et je vous autorise à en faire un scénario si mon compte se retrouve supprimé.





Theodore-Charles Jones
nobody is unique. No one is special




Dernière édition par Theodore-Charles Jones le Lun 24 Sep - 0:30, édité 12 fois

avatar
11/09/2018 kamo 17 Joseph Gilgun lux aeterna - Exordium Solitaire, originairement Athna 10





Edit : je voulais juste être la première à te souhaiter la bienvenue, ô, moche que tu es ♥️

Et tu sais tout ce que j'en pense, de ton DC nommé TC, tu sais à quel point il est parfait et à quel point je l'aime déjà d'amour. Finis-nous vite cette merveille, pour nous épater tous en jeu comme tu sais si bien le faire

avatar
01/10/2017 empty gold. aucun. 572 Felicity Jones alahoz (ava) - ASTRA (signa) - tumblr (gifs) membre du conseil, médecin et chirurgien de l'Odyssée. 22
— caught in the middle —



Re-Bienvenue petit chaton
Ce personnage qui envoie déjà tellement Je te souhaite de t'amuser avec lui mais te connaissant je n'ai pas tellement de doutes Tu vas encore nous pondre une fiche roman là sérieux meuf laisse du talent aux autres stp

Admin - The Kids From Yesterday
avatar
25/05/2015 Emma, plum Liam & Eijah & Saoirse & Cassandre 2238 Colin Morgan Lux aeterna (Murphy ♥) cass(ini) profil , crack in time, Konoba paroles principalement pêcheur mais aussi amateur de troc Calusa né Rahjak, désormais réfugié chez les Pikunis après la destruction du village par le cyclone. 159
Admin - The Kids From Yesterday



Je me suis sentie obligée de mettre un des deux que tu ne connaissais pas encore pour te souhaiter la rebienvenuuue Pikuni ce suuuper choix encore un peu l'aurait pu être le père de Sao mais je me tais

Tu connais la maison et tu as une super marraine à embêter même si on veut bien aussi si tu as des questions ** Tu as sept jours pour terminer cette fichette

@Theodore-Charles Jones omg mon neveu et mon filleul sur le forum tu fais fort je chute pour de vrai

avatar
01/11/2015 Glacy Ezra 2319 Brett Dalton Murphouille (avatar), Frimelda (signature) ancien militaire - maniement des armes - statège 173
- Whatever it takes -



Re-bienvenue sur le forum
je vais aller de ce pas lire ce début de fiche

avatar
04/10/2014 neko Eirik Thorvald, Skylar Rees, Leary Wrath, Cyd Raye 1268 Godfrey Gao AVENGEDINCHAINS.(avatar), tumblr (gif), northern lights.(code signature) cavalier, archer Athna 31



re-bienvenue avec ce super perso =D

avatar
20/04/2016 AMNESIS AEDAN + SAM + ANDREW + KARAH 8739 ADELAIDE KANE AVATAR - BIGBADWOLF • SIGNA - ASTRA + VOCIVUS • GIF - CASSINI CARTOGRAPHE + PATROUILLEUR DE DANA 85
✣ Speedy Gonzales ✣



Reeeebienvenue sur le forum toi Quelle rapidité, la fiche est déjà presque fini quoi

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2295 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 476
Accro des points



Re bienvenue parmi nous Courage pour la fin de ta fiche, tu y es presque

avatar
08/08/2018 Cocopix - 53 Kit Harington Lux Aeterna Apprenti conseiller chaman Naoris (forêt) 42



Parait que je dois passer ici pour dire la bienvenue

Krkrkr Tu sais déjà ce que je pense de ce bonhomme, de ta plume subliiiiiime  (Oui je connais le chemin de la sortie merci.), enfin bref, j'te fais des bébés, finis cette fiche qu'on le voit être un teubé en milieu naturel !

J'te love mon chat


Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 7454 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 699
Admin △ Underneath it's just a game



Je vais m'éviter de lire les fautes pour pas me tailler les veines, je me préserve

Théodore-Charles pour un terrien, though? Alors là j'avoue que c'est la première fois qu'on nous sort ça

Re-bienvenue et éclate-toi bien avec ce nouveau perso

PS : pas besoin de dire que j'approuve le vava et la tribu hein, you already know

avatar
27/07/2014 Sammix Adriel 17379 Barbara Palvin Mayumi + Tumblr Ramasseuse de fruits & plantes / Agricultrice / Parcourir la forêt à la recherche de nouvelles plantes & fruits Les 100 149
Sans peurs et presque sans reproches



Re-Bienvenue

avatar
06/12/2015 Lux Aeterna Nuna Cortez 36181 Sophia Bush Lux Aeterna (vava & sign & gifs & fiche rp) ancienne militaire - lieutenant, stratège, garde et patrouilleuse. Quelques notions de médecine et bases en maniement des armes. 1336



@Theodore-Charles Jones a écrit:
Si possible, je n'aimerais pas avoir un parrain afin de m'aider à l'intégration et la compréhension. (J'en ai déjà une je la garde forever maintenant je vous la rends plus)

Qu'elle est mignonne (toute façon cherche pas, t'es coincée avec moi )
Quand j'ai vu le vava j'ai tout de suite su qui c'était derrière le monsieur
J'aime déjà beaucoup ce que je lis jusque-là, je suis sûre qu'on pourra se trouver un truc avec ce garnement là aussi Bon courage pour terminer cette fiche ma p'tite filleule

Modo
avatar
16/09/2018 Totoro's Child. Wyatt Sheperd 39 Dominic Cooper morphine - sial - metallica ; nothing else matters Marchand - Orientation, Diplomate. Pikuni. 102
Modo



@Falk Sullivan Mhoooooooo, jotem toi

@Nadja Wolkoff Merci mon chat Et en plus cette fois j'essaie de faire attention à ce que ce soit pas trop long, j'essaie

@Near Reinhart Je suis trop contente de voir un nouveau petit et en plus il est vert et il est d'ici alors on va se faire un lien de feulie hein, dis ?  Merci pour tout en tous cas et je saurais où vous trouver, promis

@Chris Wilson J'espère qu'il te plaira, merci bien !

@Gen Deng Merci petit fan de Totoro

@Aliénor Blackwood Il me trotte dans la tête depuis un bon bout de temps alors forcément, ça pouvait pas prendre mille ans Merci beaucoup

@Tasha Draghsteel Merci, je vaincrai

@Rürik Nalani Arrête il est pas débile



@Harlan Tikaani Je suis une membre hyper attentionnée t'as vu
Alors figure toi que j'ai une explication autre que ma connerie. Je vais te la dire ici même si je vais la sortir probablement quelque part dans ma fiche : Theodore ça vient d'une histoire que son grand père racontait à son père sur un cheval qui avait jamais été aussi fidèle. Et Charles ça vient de sa mère qui voulait rendre hommage à sa maman qui adorait ce prénom qu'elle avait entendu une fois mais elle avait eu qu'une fille. Et BIM Theodore-Charles. Que personne sait dire. D'où TC (mais je me voyais pas le foutre en pseudo, puis c'est moche et drôle alors ). Et donc personne sait son prénom en vrai parce que de toutes, personne sait le prononcer même pas lui

@Sierra Megara Merci toi  

@Murphy Cavendish Merci Ma Reine  
J'espère qu'il te plaira c'lui là aussi et je doute pas qu'on leur trouve des aventures folles à faire ensemble  


Bref, encore merci à tous, comme d'hab, vous êtes trop mignons et j'espère que TC va vous plaire

avatar
18/12/2017 Léonard // Phoebus Raphaël D. Ansvor 655 Michael Fassbender Zoologie // Orientation Naori 202



Popopoooo mais il a l'air top ce nouveau perso! (Je ris toujours à tes blagues help, je suis contaminé ) Faudra qu'on se croise IRP et tout

Re bienvenue !

avatar
19/02/2018 Isis/Sara Artemia 509 Phoebe Tonkin philia informaticienne et mécanicienne Odyssey baby 141



rebienvenue!

Contenu sponsorisé



 

TC « Listen to the pain. It's both history teacher and fortune teller. »

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» 07. [Pavillon Woods] Listen to me when I say...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: personnages :: Présentations :: Fiches validées-