Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Pas à pas, découverte de l'autre monde. | Judith
maybe life should be about more than just surviving


avatar
05/05/2016 Ponyta Gen Deng, Eirik Thorvald, Leary Wrath, Cyd Raye 332 Norman Reedus shiya Second du chef de garde. - Pisteur - Combat à mains nues - Stratège 99


Sujet: Pas à pas, découverte de l'autre monde. | Judith
Mar 11 Sep - 15:43

Skylar regardait le ciel pensivement, Frost à ses pieds. Les derniers événements le rendaient songeurs. Il se demandait réellement si natifs et tribus du ciel pourraient collaborer ensemble. Il aimerait y croire, vraiment. Mais le brun était toujours un peu méfiant et cachait sa joie. Il ne voulait pas se montrer expansif. De toute manière, cette entende se ferait, avec ou sans lui. En tant que second du chef de la garde, il se devait de se montrer présent et motivé. Le brun se leva de son tronc d’arbre mort et alla voir comment se portaient les derniers militaires qui étaient sortis de l’enceinte. C’était toujours avec angoisse qu’il demandait des nouvelles, même s’il ne montrait rien des sentiments qui le traversaient. Ils n’étaient pas seulement des militaires, ils étaient des éclaireurs, certains chassaient. Skylar quant à lui, portait un arc et il s’entraînait régulièrement pour ramener des proies. Avoir Frost à ses côtés l’aidait dans cette tâche. La petite chienne au pelage tachetée ne le lâchait pas d’une semelle et il appréciait cela, peut-être même trop. Il pensa à tous ceux qui avaient du mal avec les animaux, qui en avaient peur. Le brun n’était pas le seul à avoir un chien sur le camp, il y avait aussi Murphy. Mais Antarès avait ce côté mignon que Frost avait difficilement. Elle était parfois sauvage, très protectrice envers son maître, un vrai chien de berger.

A une époque, elle aurait été mise dans la catégorie des chiens de berger australien, aujourd’hui aux yeux de Skylar, elle était juste un chien. Un chien qui le protégerait quoi qu’il en coûte. Le brun était profondément attaché à elle. C’était pour cela qu’aujourd’hui, il avait décidé d’aller voir Judith. Skylar l’appréciait bien même si elle n’était médecin que depuis qu’ils étaient sur Terre. Il l’avait souvent défendue pour que les autres aient confiance en elle. Elle avait quelque chose qui poussait le brun à vouloir la protéger et prendre soin d’elle. Rien d’amoureux là-dedans, juste amical. Il pensait bien trop à Richard pour tomber amoureux de qui que ce soit d’autre, même si cela, c’était son secret. Leur relation n’était aucunement dévoilée, c’était à eux. Skylar ne voulait pas partager cela, surtout qu’il avait perdu sa femme à l’atterrissage du vaisseau et qu’il n’avait jamais parlé d’être possiblement homosexuel. Ce n’était pas à son âge qu’on en parlait. Il se dirigeait vers la tente de Judith pour voir comment elle allait et surtout l’habituer à Frost. Il était évident qu’elle n’appréciait pas les animaux, comme beaucoup de natifs du ciel. Aucun d’eux n’avait grandi avec des animaux dans le ciel. Il y en avait juste certains qui appréciaient les animaux.

Comme Skylar, alors qu’il regardait sa chienne trottiner joyeusement à ses côtés. Il espérait qu’elle serait adorable et ne ferait pas peur au médecin. Il s’en voudrait terriblement si cela venait à arriver. Il poussa un grand soupir, rien n’allait arriver, il se le promit. Inutile de paniquer pour rien. « Sois sage Frost. » Souffla-t-il à sa chienne, sans savoir si elle le comprenait ou non. Il savait qu’elle comprenait beaucoup de choses, mais il ignorait jusqu’où. Skylar se dit qu’il devait vraiment avoir confiance, sinon il serait bien incompétent pour rassurer Judith et l’aider d’avoir déjà un peu moins peur des animaux présents sur le campement. Il arriva proche de la tente de la doctoresse et entra en premier, Frost sur ses talons. « Bonjour Judith. » Il la regarda avec calme, le visage hermétique, difficile de deviner ses expressions. Le brun cachait tout à l’intérieur de lui. « Tu es prête pour qu’on passe un petit moment ensemble ? » Il ne voulait pas l’arracher à ses patients. Même s’il avait prévenu à l’avance qu’il venait aujourd’hui. Son regard à clair se posa sur Frost assise sagement derrière lui. La chienne grise ne bougeait pas et Skylar ressentit une bouffée de fierté son égard. C’était fou comme il pouvait apprécier cette chienne. L’animal avait un regard plus clair que l’homme et qui rappelait l’hiver, d’où son nom Frost.

avatar
23/07/2018 Laenai / Alicia Tasha ♥ 91 Rachel McAdams Laenai Archiviste - Médecin 174


Sujet: Re: Pas à pas, découverte de l'autre monde. | Judith
Hier à 18:37

Aujourd'hui, Skylar devait me rendre visite. Depuis mon arrivée sur Terre, j'avais développé une certaine peur des animaux, que j'avais pourtant adoré étudier et archiver lorsque je me trouvais encore sur l'Odyssée. Cependant, tout comme la nature s'était révélée contre nous, c'était également leur cas. Plusieurs d'entre nous s'étaient faits attaquer et blesser par des bêtes sauvages, et à présent j'étais de celles qui se méfiaient et en avaient peur. Skylar, lui, était tout le contraire ! Il était militaire et était habitué à combattre, sans doute cela l'aidait-il. Il était même allé jusqu'à adopter une chienne, Frost. Elle était très belle, oui, mais j'évitais toujours de la croiser et je restais à bonne distance quand elle était dans les parages. Je savais qu'autrefois nos ancêtres apprivoisaient ces animaux, qui étaient considérés comme les meilleurs amis des hommes. Mais aujourd'hui, cela me semblait presque impensable... Et pourtant, je m'étais laissée convaincre de faire un essai, de m'approcher de l'animal. C'était un défi que je m'étais lancé, appuyée par Noah qui voulait aussi que ma peur s'amenuise un tant soit peu.

C'est donc sans trop de surprise que je vis Skylar entrer dans ma tente après s'être annoncé. Par contre, je ne pus me retenir de sursauter lorsque je vis la chienne en faire de même. C'était un réflexe, tout comme lorsque je me levai rapidement. Sans doute une position défense à caractère instinctif.

- Bonjour, Skylar, répondis-je sans quitter la chienne des yeux. Je n'étais plus sûre d'être prête, mais je ne voulais pas revenir sur ma parole. Oui, je suis prête. Je ne suis pas de garde à l'hôpital ce matin.

Je lui souris, bien que ce sourire ait quelque chose d'un peu raide. La chienne ne bougeait pas, et pourtant mon cœur battait plus vite. Elle était entrée dans mon intimité, mon chez moi, et je me sentais presque claustrophobe à l'idée que nous étions confinés ensemble dans un si petit espace.

- Si nous allions dehors ? Je pense que l'air frais nous ferait du bien.

« Me ferait du bien », principalement. Mais les animaux étaient aussi réputés pour avoir besoin d'air et d'espace, ce qui était également mon cas en cet instant.
 

Pas à pas, découverte de l'autre monde. | Judith

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée d'un autre monde.
» Autre Monde, de Maxime Chattam
» Un pas vers l'autre monde
» II. Pays d'Autremonde
» AutreMonde Rpg ;D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: welcome to hell :: Le campement de l’Odyssée-