Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Like a dream come true [PV Taël] Empty Like a dream come true [PV Taël]

le Dim 2 Sep - 18:57
Octobre 2118

Le temps était à la fois voleur et magicien. Il avait le don de s'étirer indéfiniment sur de très courtes périodes et, à l'inverse, faire passer les meilleurs moments bien trop rapidement à notre goût. Si l'épisode du bouc l'an dernier n'avait pas manqué de marquer l'esprit de Ikoku, de même que l'ouragan qui avait suivit un mois plus tard, des instants positifs se mélangeaient désormais dans un amas de souvenirs tantôt confus et diffus, tantôt vifs et amusants, marquant sa mémoire qui si elle ne cherchait plus à faire le tri chronologiquement parlant, n'en conservait pas moins le plus important : le bonheur qui en résultait. Depuis un an maintenant, elle avait commencé à rechercher naturellement la compagnie de Taël dont la présence, d'abord rassurante, s'était rapidement imposée au fil du temps comme nécessaire à son équilibre. Sierra qui la côtoyait au quotidien dans leur travail de cultivatrices pouvait témoigner qu'après le douloureux épisode de la perte de Thaïs, la brune avait finit par remonter la pente et à redevenir aussi joyeuse et positive qu'elle l'avait toujours été et, même si elle n'en parlait pas particulièrement, sa présence répétée au niveau de la cuisine semblait y être pour quelque chose.

Cela avait commencé par un écho à une discussion que l'asiatique et le bouclé avaient eu quand ils s'occupaient du bouc, au sujet des idées de repas qu'ils pourraient avoir en fonction des légumes du potager, et de ce qu'ils pourraient faire pour apporter un petit quelque chose en plus à l'alimentation du groupe. Puis cela avait rebondit sur la volonté de Taël de cuisiner un plat uniquement destiné à Ikoku, juste pour lui faire plaisir et pour sceller leur victoire sur ce fichu animal qui leur avait donné bien du mal lorsqu'il s'était échappé de son enclos. Et puis finalement, la curiosité aidant, les deux jeunes gens avaient finit par se voir de manière régulière pour parler de leurs tâches respectives, des projets qu'ils avaient, de tout et de rien aussi. L'habitude de l'un d'être en présence de l'autre s'était muée en une sorte de besoin inconscient de rechercher sa compagnie, chacun d'eux ne réalisant pas forcément immédiatement le changement qui s'opérait, subtil et tranquille, mais progressivement il y eu certains signes qui commencèrent à mettre la puce à l'oreille d'observateurs extérieurs. Ikoku dont l'air calme avait toujours été une seconde nature souriait beaucoup plus en présence de Taël et il lui arrivait même de rire ouvertement en sa présence, chose que d'ordinaire elle dissimulait derrière une main pudique en hochant simplement de la tête. Elle faisait parfois des réflexions à haute voix en présence de ses rares amis en se demandant si telle ou telle chose ne pourrait pas servir au bouclé pour sa cuisine et quand on cherchait à le lui faire remarquer gentiment, elle niait tout en bloc avec assurance, brandissant le motif légitime que le cuisinier et les cultivateurs devaient forcément travailler de concert pour la bonne alimentation du groupe.

Leurs échanges ne tournaient pourtant pas seulement autour de leur mission au sein du camp et c'est ainsi que la jeune femme parla un jour au bouclé d'un de ces livres qu'elle avait lu lorsqu'ils étaient encore à bord de l'Odyssée et de ce peuple qui vivait dans les arbres. Elle trouvait l'idée fascinante et lui affirma qu'elle adorerait qu'ils vivent eux aussi dans de hauts arbres millénaires, ce qui leur permettrait de se tenir éloignés du danger rôdant sur la terre ferme. Si le cuisinier n'avait pas cherché à briser son rêve qu'elle-même savait être difficilement réalisable, si ce n'est impossible, il en avait profité pour lui confier un secret qu'il lui fit jurer de ne divulguer à personne, ayant suffisamment confiance en sa parole pour se faire. L'annonce d'une cabane se construisant quelque part dans les bois arracha une expression mémorable à la jeune femme, tel un enfant qui verrait s'étendre au pied du sapin une multitude de cadeaux durant le matin de Noël. Les grands yeux noirs brillèrent d'une vive lueur et un large sourire ravi monta à l'assaut de ses lèvres, éclairant son visage d'un bonheur et d'une impatience rares tandis que Taël affirmait qu'il l'y emmènerait un jour prochain. Elle se retint de lui imposer un délai quel qu'il soit, mais n'eut pas à attendre bien longtemps, quelques jours à peine, avant qu'il ne l'invite à le suivre en forêt un matin.

- C'est magnifique !

Fut la première exclamation qui fusa lorsque Ikoku aperçue la cabane perchée dans un arbre solide, au milieu d'une zone qui paraissait relativement paisible avec quelques buissons dissimulant l'endroit aux yeux des curieux. Elle s'avança d'un pas retenu malgré son envie de courir au-devant de l'ouvrage, son regard allant et venant sur les nombreux détails qui formaient l'ensemble de la construction qui s'offrait ainsi à sa vision. Le bouclé lui avait dit avoir reçu de l'aide, mais la jeune femme ne doutait pas que même avec du renfort, cela n'avait pas du être facile de faire naître cette cabane au milieu des bois.

- On peut entrer ?

Demanda-t-elle en reportant son attention sur le cuisinier, un sourire ravi aux lèvres et le regard pétillant de joie à l'idée de pouvoir grimper là-haut et d'admirer la vue qui devait s'offrir à eux, quand bien même celle-ci ne surplombait pas la cime des arbres.
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 13528 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 100
Voir le profil de l'utilisateur
 - Hit the Road -

Like a dream come true [PV Taël] Empty Re: Like a dream come true [PV Taël]

le Jeu 25 Oct - 22:48
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ikoku & Taël  @MyHouseInTheSky


Doucement il passa son doigt dans la casserole pour y lécher les quelques suppléments de pâte. Le regard rieur il tendit ensuite le récipient à James, qui s'en empara goulument. Le cuisinier venait de lui préparer quelques gâteaux afin de le faire patienter pour son retour. Car ce jour, il confierait l'enfant à Rose. Depuis des jours il guettait l'instant ou elle lui apparaitrait au mieux de sa forme.

Taël
ne voulait surtout pas abuser de sa gentillesse, ni la fatiguer en profitant du temps libre de cette dernière. Mais il arrivait que s'il attendait trop, l'ancienne leader venait réclamer la présence du gamin. Ainsi Taël partirait l'esprit en paix pour sa petite expédition.

Une fois toute la panoplie rangée dans le garde manger, le bouclé prît la main du môme et l'entraîna en jouant. Ils se dirigeaient tous les deux vers le lieu, un peu à l'écart, ou vivait désormais la brunette. D'ailleurs elle attendait l'enfant de pied ferme, et lui ouvrit les bras de loin, il s'y précipita car pour lui il s'agissait désormais de "Tantine Rosie". Le cuisinier eut pu les laisser la, tellement ni l'un, ni l'autre, ne se préoccupaient plus de lui, mais il se devait de laisser toutes les provisions pour ces deux là. Il posa le sac prêt d'un arbre tout en faisant signe à la jeune fille avant de lui tourner le dos, puis presser le pas vers le potager.


Les lèvres entrouvertes, le bouclé chantonnait doucement, il s'en allait chercher Ikoku. Pour une raison qu'il ignorait, ou ne souhaitait pas approfondir, il appréciait beaucoup sa compagnie. Il se surprenait même à lui faire des confidences qu'il ne racontait à personne d'autre. Tous ceux qui réussirent à entrouvrir son âme s'envolèrent d'une manière ou d'un autre.

Aussi bien qu'il aima désormais la compagnie des autres, plus particulièrement des cent, il se protégeait contre un trop plein de souffrance. Généralement il n'encourageait personne à venir lui tenir trop souvent compagnie, il refusait de s'habituer à une présence au point d'en éprouver le besoin. Il craignait bien trop de se la - ou le - voir enlever. Néanmoins, attendri par la jeune fille, mais surtout parce qu'ils évoquèrent ensemble une collaboration autour des plats et de la culture, elle prit l'habitude de venir le visiter quand il préparait les repas.

Et plus le temps passait, plus Tael eut le désir de se renseigner sur les gouts de celle-ci afin de lui concocter une petite surprise. Ce qui devait normalement être une simple événement finit par devenir une habitude. Quand il finissait de prendre soin des animaux du petit enclos il ne manquait jamais de bavarder de longues minutes avec la cultivatrice. D'ailleurs elle le mit si bien en confiance qu'il lui révéla son petit secret ...


Cette cabane il la rêva, la proposa pour celle qu'il comparait à sa meilleure amie : Gamora. Ceci afin de lui montrer qu'elle importait en ce monde. Malheureusement, l'éternité que ça lui prit pour parvenir à rassembler assez de bois pour envisager de commencer, puis les difficultés à bâtir quoi que ce soit quand on ne possédait pas un bagage de charpentier se révélèrent ses ennemies. Le départ d'Alex, la disparition d'êtres précieux, tout ces drames la poussèrent à s'isoler davantage. Au point qu'elle devint inexistante dans sa vie.

Cependant il ne renonça pas à son projet, il le terminerait pour James, pour lui aussi ... Ça s'avérait très compliqué, mais à l'aide d'une autre paire de mains inattendue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la petite masure commençait à voir le jour. Le besoin de partager cette joie qui l'envahissait désormais s'épancha dans les oreilles d'Ikoku. Le bouclé racontait, la douce écoutait exprimant l'envie de découvrir.

Taël n'aimait rien tant que de s'occuper de ce projet en secret. La crainte des moqueries le rendait prudent, il ne s'exposerait pas à cette déception, tout ça demeurerait inédit. Bien sur si l'un des siens le découvrait par hasard il ne s'amuserait pas à l'assassiner, il en accepterait les conséquences et la vie continuerait. Auparavant, avant cette éventuelle catastrophe il souhaitait partager ce lieu avec sa jeune amie !


Ce qui l'émerveillait chez Ikoku restait cette capacité à s'enchanter de tout. Alors quand il reposa son regard dessus, suite à l’exclamation de la jeune fille, pour la première fois il estima son travail pas si mauvais que ça « t'exagères un peu ... Oui on peut ... Mais faut faire attention, je dois encore consolider ça un peu, c'est loin d'être achevé et je voudrais pas que tu te blesses »

Ah non, surtout pas, il s'en voudrait le reste de sa vie. Bon il possédait cette tendance à exagérer les circonstance tel tout bon passionné se camouflant. Quoi qu'il en soit le Bouclé ne se pardonnerait pas la moindre blessure faite à la jeune fille. Après tout ils échappèrent à un bouc presque fou ... « Vraiment tu as envie ? Je m'imaginais que tu te contenterais de regarder et qu'on pourrait pique niquer avant de repartir .... Mais si tu le veux vraiment ... »

Taël s'en alla vers la construction, puis attrapa une corde avant de se tourner vers la brune « C'est un peu sommaire, j'y ait fait quelques nœuds, après j'aimerais terminé avec un genre d'échelle, mais vu comme tu sais grimper aux arbres je pense que tu te débrouilleras comme une chef » Le cuisinier déposa sa besace prêt d'un meuble qui tentait d'imiter la forme d'une table. Un des premiers essais du jeune homme qui s'en servait comme support pour les outils et divers travaux. Il tendit la cordage vers Ikoku pour l'encourager à se lancer dans l'escalade ..
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité
Invité
Anonymous

Like a dream come true [PV Taël] Empty Re: Like a dream come true [PV Taël]

le Dim 25 Nov - 10:16
Il pensait qu'elle exagérait, aussi secoua-t-elle vivement la tête pour protester, reportant son attention sur la cabane qui trônait fièrement dans l'arbre. Bien sûr ça n'avait rien de comparable avec ces demeures féériques imaginées par un auteur il y avait des siècles de cela, mais un tel ouvrage était incroyable et le voir de ses propres yeux ravissait la jeune femme qui était aussi excitée qu'une puce. L'idée qu'il faille faire attention lui parut sensée et elle acquiesça, s'imposant un peu de retenue malgré son envie de courir au-devant de l'arbre et de ce qui s'y trouvait niché. L'hésitation de Taël étonna passablement Ikoku qui l'observa avec attention, scrutant son visage en cherchant les motifs de sa réserve. Doutait-il à ce point de son travail ou bien le considérait-il juste comme inachevé et donc potentiellement risqué ? Le suivant rapidement, elle avisa la corde à nœuds qu'elle prit dans ses mains, tirant un peu dessus pour en vérifier la solidité, juste au cas où, un sourire étirant ses lèvres alors que le bouclé lui rappelait sa capacité à grimper aux arbres.

- Tu oublies que je ne peux pas en descendre sans ton aide.

Elle lui fit une moue joueuse, fronçant le nez en une petite grimace ridicule avant d'éclater de rire, levant les yeux vers le haut de la corde avant de prendre une inspiration, ses mains se resserrant sur sa prise. Elle n'était jamais monté où que ce soit de cette façon et son premier essai consista à faire un petit bond en tentant de saisir le nœud un peu plus haut. Retombant sur ses pieds à même le sol, elle afficha un air mi-contrarié et mi-songeur, penchant la tête de côté avant de recommencer, réussissant à s'agripper à la corde et serrant ses pieds en appui sur le nœud. Bon, maintenant qu'elle était accrochée, ne restait plus qu'à grimper.

- On ne se moque pas.

Prévint-elle gentiment, adressant un sourire à Taël avant de commencer à escalader lentement cette corde qui menait à la cabane, peinant dans sa progression et gigotant comme un petit animal maladroit. Pourtant, bon gré mal gré, elle parvint à monter lentement mais sûrement, faisant beaucoup d'efforts inutiles faute de technique fiable. Sa détermination à visiter la cabane du bouclé n'avait d'égale que sa peur des hauteurs contre laquelle elle luttait à mesure que ses pieds s'éloignaient du sol, s'obligeant à regarder vers le haut plutôt que vers le bas, sans quoi elle savait qu'elle finirait complètement tétanisée comme avec l'épisode du bouc. Après de longues minutes de grimpette ridicule, la brune finit par arriver en haut de l'obstacle et se hissa sur les planches de bois, passant la tête au niveau du rebord pour faire un signe à son ami.

- Alors Taël, tu montes ?

Mal lui en pris, le vertige la frappa de plein fouet et elle sentit la peur la saisir, la faisant vivement reculer du bord pour reprendre son souffle et se mettre en sécurité le temps que le cuisinier ne grimpe à son tour. Elle n'osait pas encore se lever et demeurait assise sur le sol, les mains fermement posées à plat contre le bois pour empêcher l'angoisse de l'étreindre davantage. Bon, d'accord, c'était haut, mais ça ne l'était pas tant que ça, n'est-ce pas ? Et puis le bois avait l'air solide, tant qu'on ne s'amusait pas à faire des bonds de cabri dans tous les sens... Ikoku respira profondément durant de longues secondes puis, avisant les cheveux puis la tête du bouclé qui passaient le rebord, afficha un sourire à la fois ravi et crispé.

- C'est incroyable que cette cabane existe, on dirait une histoire dans un livre.

Elle inspira de nouveau, puis tendit la main vers lui une fois qu'il fut sur le bois à son tour.

- Je sais que c'est bête, mais j'ai peur de me lever. Ça ne risque rien ?

Il y a quelques mois de cela, elle n'aurait pas osée lui confier sa peur ou une crainte quelle qu'elle soit, mais depuis cette journée avec le bouc, ils avaient eu l'occasion de discuter à de très nombreuses reprises et chaque jour, chaque instant passé en sa compagnie avait conforté Ikoku dans son choix de placer sa confiance en Taël. Il ne le réalisait peut-être pas, ou bien refusait de le voir ainsi, mais il lui avait sauvé la vie face au bouc et il avait su lui apprendre à avoir davantage confiance en elle. La cultivatrice ne manquait pas de courage, mais comme tout un chacun elle était faillible et pouvait parfois s'effondrer, manquer de volonté ou même de force. La présence de Taël suffisait à chasser la faiblesse, à diminuer ses peurs et à tenir au loin ses plus grandes craintes. Quoi de plus naturel dans ses conditions qu'elle ose lui demander de l'aider à se lever ? Ses jambes la trahissaient face aux hauteurs malgré son sourire tremblant. Pas question de reculer alors qu'elle avait réussi à monter jusque-là.

- Il y a combien de pièces dans une cabane ?

Demanda-t-elle une fois remise debout avec son aide, non sans que sa main ne reste accrochée à la sienne comme le ferait un noyé à sa bouée de sauvetage. Il lui faudrait probablement encore quelques minutes pour réussir à oublier qu'ils se trouvaient au-dessus du sol, mais à force de discussion l'esprit jouerait son rôle et l'aiderait à faire abstraction de cet élément perturbateur.

Spoiler:
Je suis navrée pour le délai, j'espère que la réponse te plaira. Like a dream come true [PV Taël] 4081441540 Like a dream come true [PV Taël] 171928021
- Hit the Road -
Taël D'Arbanville
DATE D'INSCRIPTION : 16/04/2015 PSEUDO/PRENOM : Isaïah/Burning Soul MULTICOMPTES : Ozvan & Hyacinthe & Ten & Celeste ( ex Elouan ) & Tam-Tam MESSAGES : 13528 CELEBRITE : Aneurin Barnard COPYRIGHT : Alex Tempêtueuse :) & AVENGEDINCHAINS & Lux Aeterna & Rowen & Harlan METIER/APTITUDES : Cuisinier - Aide soignant/Leader Camp de vie TRIBU : Cent / Ex-kidnappé POINTS GAGNES : 100
Voir le profil de l'utilisateur
 - Hit the Road -

Like a dream come true [PV Taël] Empty Re: Like a dream come true [PV Taël]

le Sam 12 Jan - 17:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ikoku & Taël  @MyHouseInTheSky


Le front buté, il observait tous les mouvements de la jeune fille. Tant de galères inscrites autour de cette construction l'empêchait de la considérer comme une réussite. Combien de fois il recommença la charpente qui s'écroulait, presque moqueuse à chacune de ses tentatives. Au point que ça devenait plus un défi qu'un désir. Alors oui, bien qu'il y fût monté à plusieurs reprises sans qu'elle ne flanche, il craignait qu'un peu de poids en plus n'ébranle sa solidité.

Le bouclé
se mordait les lèvres, ne sachant comment le présenter à Ikoku, de peur qu'elle se vexe en croyant qu'il la qualifiait de trop grosse. Il savait les filles très chatouilleuses à ce sujet. Certains garçons aussi d'ailleurs
« Oh si je crois que tu pourrais, quand tu t'es retrouvé coincée faut compter aussi la peur de se faire embrocher par notre ami le bouc » Qui au demeurant continuait à se montrer très capricieux.

Attendri, il sourit d'un air amusé quand elle tenta de grimper la corde à nœuds, parce que lui aussi avait dû s'y reprendre à de multiples reprises avant de réussir. Fallait avouer que dans l'espace on ne pratiquait pas ce genre d'exercice même avec une salle de sport à disposition
« Je n'oserais pas » Ajouta-t-il en l'admirant accomplir cet exploit à son deuxième essai ....

Son regard guettait le moindre mouvement de la brune, s'apprêtant à se précipiter au premier signe de fléchissement ou de décrochage. D'ailleurs le cuisinier vint se placer au pied de la corde qu'il serra de ses mains pour offrir une meilleure balance à Ikoku. Elle le surprenait, car bien qu'il espérât qu'elle apprécia cette visite, pas un instant il ne s'imaginait que la première envie qu'elle manifesterait serait de visiter sa "création".

Evidement au fond de son cœur, il ressentait de la fierté le bouclé d'être parvenu au bout de cette tâche. Mais chaque fois qu'il y retournait il voyait un défaut à améliorer. Après tout il comptait la donner au petit James afin qu'il s'y amusa, et pour en arriver là, il fallait absolument qu'elle fut bien sécurisée. Il n'osait parler Taël, de peur de troubler Ikoku dans sa concentration, et ainsi de lui faire courir un risque.

Alors quand elle fut arrivée à bon port, il poussa un long soupir de soulagement. Maintenant elle l'encourageait à la rejoindre, mais ses angoisses demeuraient, alors il tira un bon coup sur la corde avant de répondre à la grimpeuse
« J'arrive mais si jamais tu sens que ça bouge tu me m'avertis hein, on ne va pas prendre de risques » Comme il levait la tête il ne la vit plus ni ne reçut aucun écho à son conseil.

Inquiet, il ne céda pourtant pas à la tentation de la rapidité, prenant soin de s'assurer que tout tenait ensemble au fur et à mesure qu'il progressait dans sa montée. Alors qu'il atteignait le plancher, la voix de son amie retentie, un peu grésillante mais claire. Ses pupilles se posèrent sur elle dont l'expression se teintait encore d'une fine peur


« Ça va ? Et bien alors si nous sommes dans un livre il ne devrait rien nous arriver. A moins qu'une méchant sorcier ou un troll farceur vienne nous jeter un mauvais sort » Plaisanta-t-il en essayant de la rassurer alors qu'il la rejoignait. Le bouclé attrapa la main tendue d'Ikoku et s'assit à côté d'elle, épaule contre épaule. Pourtant ça n'était pas trop son truc de se rapprocher des autres, mais dans le cas de la brunette il voulait vraiment qu'elle oublie sa crainte « Bah écoute, elle tient toujours debout alors ça je pense qu'on a de bonnes chances de s'en sortir. Et puis prends le temps de retrouver ta respiration, rien ne presse, quand tu penseras que ça on se lèvera tranquillement. Mais je ne vois pas trop ce qui pourrait mal tourner ! » Pas véritablement convaincu de cette assertion, il y mettait pourtant toute la persuasion pour que son amie triomphe de ses angoisses, il la connaissait bien plus forte qu'elle-même ne l'admettait.  

Finalement elle se remit sur ses jambes, encore tremblantes, alors qu'il lui assurait que rien ne pressait. Alors il posa la main sur le bras d'Ikoku comme pour lui signifier de ne rien hâter « Et bien, tu sais, je ne comptais pas bâtir un immeuble comme ceux qu'on voit dans les anciennes images, mais ici il y a deux pièces, genre comme une chambre et puis un autre qui serait une cuisine et une pièce qui servirait un peu à tout » Rien encore d'installer, tous les murs sans décoration, avec un tabouret  bancale et un semblant de table

« J'ai pas encore trop d'idées pour arranger tout ça, mais quand tu les auras traversés j'ai laissé un joli balcon, tu veux venir voir la vue ? Il une balustrade » Où elle aurait l'occasion de s'appuyer sans la terreur de tomber vers le sol. Taël il esquisse alors un pas vers l'avant comme une invitation à le suivre. Sans pourtant la lâcher comme s'il servait de pilier afin qu'elle restât debout « J'avance, tu me suis, à la file indienne, si tu paniques, tu attrapes ma chemise et on rebrousse chemin sans insister. Sinon tu peux imaginer quand on passe comment tu décorerais tout ça et on en discutera sur le balcon ... » le voilà qui lance le mouvement, en avant, comme si on prenait d'assaut l'Everest, de l'autre côté, parmi les feuilles ils triompheront de leur petite victoire ...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Spoiler:
Je me suis permis de ne pas te répondre trop vite car comme tu n'étais pas bien, je ne voulais pas que tu te sentes "coupable" de ne pas pouvoir le faire tout de suite Like a dream come true [PV Taël] 2300209421 Bon retour  Like a dream come true [PV Taël] 171928021
Admin △ Underneath it's just a game
Harlan Tikaani
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2015 PSEUDO/PRENOM : Electric Soul MULTICOMPTES : Kayden Elwood & Einar Helgusson MESSAGES : 8460 CELEBRITE : Jon Kortajarena COPYRIGHT : Blake. & tearsflight METIER/APTITUDES : Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate TRIBU : Naori POINTS GAGNES : 323
Voir le profil de l'utilisateur
Admin △ Underneath it's just a game

Like a dream come true [PV Taël] Empty Re: Like a dream come true [PV Taël]

le Ven 22 Mar - 10:05
RP archivé suite au départ d'Ikoku Like a dream come true [PV Taël] 484338566
Contenu sponsorisé

Like a dream come true [PV Taël] Empty Re: Like a dream come true [PV Taël]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum