Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜Topic Commun ~ Rahjaks
maybe life should be about more than just surviving

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1987 Nobody 275
Admin


Sujet: Topic Commun ~ Rahjaks
Jeu 16 Aoû - 22:14

TOPIC COMMUN RAHJAK


La cité de feu


Les rueurs allaient de bon train dans la cité de feu, au sujet de la punition qui allait avoir lieu. On voyait des gardes et esclaves monter l’estrade, on s’arrêtait, on s’interrogeait. Personne ne savait, jusqu’à ce que le héraut l’annonce : une punition envers une esclave qui avait été récupérée. Certains citoyens se demandaient pourquoi elle n’avait pas été envoyée aux mines de sel, les esclaves savaient qu’il s’agissait là d’un exemple.

**

La foule se pressait, s’approchait, les murmures glissaient sur les lèvres, se répondaient, jusqu’à ce qu’un homme monte sur l’estrade, s’éclaircisse la voix : « Peuple Rahjak. Aujourd’hui, nous sommes ici pour punir la fuite d’une esclave. Evidemment, elle a été récupérée par nos mercenaires. Voici donc ce qui vous attend, si vous tentez de vous enfuir… »

La femme, Ezra, fut balancée sans ménagement au milieu de l'estrade, menottes en fer lui bloquant les mains dans le dos. Position peu naturelle, fort désagréable, et les coups de fouet tombèrent dans la foulée, violemment donnés par un bourreau bien grisé par son rôle...

Et ce n’était que le début…



En bref



• Ce topic commun se situe avant l'intrigue n°22 en cours. Tous les Rahjaks, citoyens comme esclaves, y sont conviés. Ce topic est contrôlé par le staff, et comme toujours, chaque action sera prise en compte pour les autres posts, pouvant aggraver la situation. /!\ La punition est donnée par un pnj inconnu de tous (précision puisque je n'ai pas été assez claire dans le texte).

• Il y aura plusieurs interventions au cours du mois prochain, néanmoins, elles ne sont pas planifiées à l'avance/elles sont sans rythme prédéfini.

• Aucune limite de mots n’est donnée même si pour la fluidité du jeu, essayez d'éviter les énormes pavés (n’oubliez pas le petit résumé en spoiler !) et aucun ordre de passage n’est à respecter !  

• En cas de questions ou de besoin de précisions, n’hésitez pas à MP un membre du staff !


Amusez-vous bien


avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1447 Jessica Parker Kennedy Valtersen (avatar) esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 149
† Game of survival †


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Ven 17 Aoû - 9:00


   
Topic commun
avec les rahjaks

   
« Face what I deserve. Here comes judgement day. »
La foule qui se rassemblait. Curieux de savoir ce qu'il se passait. Curieux de savoir pourquoi une estrade était montée au plein coeur de la place. Personne ne savait. N'étant pas là pour voir leurs regards. N'étant pas là pour entendre les rumeurs de la foule. Tout ce que je savais, c'était que j'étais de retour. De retour à la cité de feu.

Un sentiment de liberté éphémère. Une bulle qui avait éclatée. N'étant plus dans ma bulle. Loin de là. Juste de retour dans cet enfer permanent. Un enfer qui s'était de nouveau dessiné lorsque Roan était apparu. J'aurai cru que j'allais pouvoir y échapper un peu plus longtemps. J'aurai cru que j'allais y arriver. Je m'étais trompée. Ramenée de force à la cité. Des tentatives pour se débattre qui avaient été vaines. Prisonnière. Prisonnière de sa poigne. Prisonnière de la cité de feu qui me rappelait à elle. Prisonnière aussi simplement qu'il en soit. Mais Arméthyse ne l'était pas. Le seul sentiment de victoire qui pouvait alors m'être arrachée. Au moins, elle, elle était saine et sauve. Au moins, la jolie brune était en sécurité. Elle était libre. C'était tout ce qui comptait.

Enfin, ce détail comptait mais cette mise en scène comptait aussi. Une tendance pour le dramatique. Une tendance pour l'art du spectacle aussi. Un spectacle bien différent de celui qui se déroulait au coeur des arènes, là où les gladiateurs s'affrontaient. Un spectacle ou seulement un nouveau tunnel. Mon sort qui allait être décidé. Ne pouvant que tenter d'être courageuse. Un souffle repris alors que sans ménagement mes mains étaient bloquées dans mon dos. La morsure du fer contre ma chair. Les menottes qui se refermaient.

Étrangement la peur n'avait pas encore fait surface. Elle était là, rodant autour mais je ne l'avais pas encore vu. Non pas que je me demandais où elle était. Peut être que j'avais simplement accepté que je pourrai mourir aujourd'hui. Peut être que j'avais simplement accepté que mon esprit puisse ores et déjà commencer à se diviser en différentes directions. Mon regard qui se reposait sur l'homme qui avançait devant moi en direction de l'estrade. Cette fois-ci il m'était impossible de fuir. Ce que je savais. Cernée. Les gardes là pour empêcher qu'on mette fin au spectacle trop tôt. Et la foule qui se tassait à deux pas de là qui empêchait pour ainsi dire à chacun de faire demi-tour aussitôt. Une foule qui avait grossie et qui n'attendait sans doute que cela, qu'on se donne en spectacle. Relevant la tête. Peut être que c'était ce que je devrais leur donner. Un spectacle. L'image de Shell qui se dessinait alors dans mon esprit. La jolie blonde que je détestais, assassinée un peu plutôt n'avait pas dû s'en aller sans un dernier combat, sans un dernier sourire. Arméthyse qui ne voudrait certainement pas que je m'en aille sans un dernier combat. Me demandant soudainement si Shanareth serait là, dans la foule. Peut être qu'elle serait là et jubilerait que j'obtienne finalement le sort que méritait tout esclave en fuite. En doutant. Une foule que je ne pouvais pas encore entrevoir. Mais alors que l'hérault prononçait ses premiers mots, je ne pouvais que sourire brièvement. Souriant alors que oui un esclave avait réussi à s'enfuir, ne le regrettant pas. Trop grisant le sentiment de liberté entrevu.

Un sourire qui manquait aussitôt de s'effacer alors que j'étais poussée sur l'estrade. Tombant en avant. N'ayant pas poussé un cri ni même un grognement. Silencieuse. Une chute qui n'était pas splendide, mais douloureuse bien que je m'efforçait aussitôt de me relever ou d'ignorer la morsure du fer contre ma chair. Un exploit qui n'en fut pas un, seulement une tentative. En partie redressée sur mes genoux que le fouet claquait dans l'air pour s'abattre contre ma peau. Un cri qui s'échappait de ma bouche pour se transformer en grognement. N'ayant pas encore croisé le regard de la foule. Sans doute allais-je devoir faire mieux que cela. Après tout, pour eux, tout comme pour moi, le spectacle ne faisait que commencer.

Spoiler:
 
(c) DΛNDELION

avatar
12/01/2018 Aucun 74 Zach McGowan Bazzart Mercenaire. Combat & maniement des armes Rahjak 95


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Ven 17 Aoû - 18:39


Topic Commun
avec les rahjaks

« Well, this should be good.  »
Le mercenaire était de retour dans la cité de feu, ramenant Ezra de force. Il ne serait jamais rentré sans elle. Il ne serait jamais revenu bredouille, il avait trop de fierté. Sauver le peu d’apparence qui lui restait était une priorité pour lui.  Un maître qui ne savait tenir son esclave, de quoi ternir sa réputation à coup sûr. Roan avait accompli sa mission, cependant il n’était pas ressorti indemne comme il le pensait au départ. Leur altercation dans la forêt avait été musclée. Une entaille courait le long de son avant-bras. Assez profonde pour le marquer à vie. Marquer à vie par une esclave. Le mercenaire comptait lui rendre la pareille au centuple, certes pas aujourd'hui. La punition qui allait s'en suivre n'allait pas être donner par sa main, mais par celle d'un autre. Honte à lui, il avait mis trop de temps à la retrouver.

Le spectacle. La punition. L’exemple. La populace l’attendait avec impatience, certains indifférents et d’autres avec appréhension. Il s’amusait déjà de la situation, mais quand vint le temps de se diriger vers les estrades, il eut quelques images qui refaisaient surface. Douloureuses. Regarder, les dents serrés, l’exécution de Shell. Lui rappelant que son meilleur ami avait été envoyé se faire tuer. Lui rappelant qu’il était seul à présent. Enfin… pas si seul, s’il considérait encore un tant soit peu Ezra.

L’esclave bousculée sans compassion au milieu de tous ses regards. Humiliation qui lui arracha un rictus au travers des curieux au premier rang. Son sourire s'effaça bien vite lorsqu'il vit le premier coup de fouet atteindre l'esclave. Serrant les poings, se disant que c'était lui qui devait tenir ce maudit fouet. Un autre que lui châtiait sa possession. Sa position était remise en question, la situation ne manquait pas de lui mettre les nerfs à vif.

(c) DΛNDELION



Spoiler:
 

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2277 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 460
Accro des points


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Lun 27 Aoû - 12:50


 

Je n'avais pas envie d'être là. Quand mon père avait décrété que j'assisterais aux côtés Isaak à une punition publique, je n'avais pas eu le choix. J'avais eu beau refuser catégoriquement et argumenter pendant de longues minutes, Arkhip n'avait pas changé d'avis et avait confié à Isaak la tâche de veiller à ce que j'y assiste avec lui. J'avais été en colère et celle-ci avait résonné dans une grande partie du palais, mais rien n'y avait fait. J'étais donc assise dans la loge royale à côté de mon grand frère, à qui je n'avais pas adressé la parole une seule fois pendant le trajet. Heureusement, Ariane, qui était revenue dans la cité quelques semaines plus tôt, avait accepté de m'y accompagner. De nous y accompagner. Sa présence ne faisait pas disparaître les restes de ma colère, mais elle les atténuait un peu. Je savais qu'elle n'appréciait guère plus que moi ce genre de réjouissances, mais le fait qu'elle soit là me rassurait. Surtout que je n'aurais pu imaginer me retrouver seule en présence d'Isaak.

- J'espère que cela ne durera pas longtemps, dis-je à mon amie en évitant soigneusement de regarder mon frère. Ainsi nous pourrons rentrer et nous détendre dans les jardins.

Je savais pertinemment qu'après avoir assisté à cette punition, j'aurais certainement beaucoup de mal à me détendre. Ce que je ne savais pas, par contre, c'était qui allait être puni, et pourquoi. Il me fallut attendre l'entrée sur l'estrade de l'orateur qui nous annonça la raison de tout ce remue-ménage. Une esclave qui avait pris la fuite et qui avait été retrouvée par les mercenaires. Cela risquait d'être douloureux pour elle... La justice accordait peu d'importance aux esclaves. Au moins, elle ne devrait pas mourir.

- Parfois, je me dis que je m'enfuirais bien aussi quand je vois qu'on m'oblige à assister à ce genre de spectacle... marmonnai-je plus pour moi-même que pour mes compagnons de misère.

L'esclave fut tirée sur l'estrade à son tour, visage tourné vers le sol. Je ne voyais pas encore bien ses traits. Au premier coup de fouet, elle cria, et son cri se transforma en grognement. Je ne la reconnaissais pas encore...

Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Mar 28 Aoû - 16:02

Cité Rahjak, 01 juin 2118
Ariane ne voulait pas être ici. Les punitions publiques n'avaient jamais trouvé grâce à ses yeux, et si elle comprenait la raison derrière le spectacle qu'elles offraient, elle n'y assistait généralement pas. Trop occupée ailleurs pour s'extasier devant la souffrance d'un traitre avec le reste du peuple. Car leur cible n'était pas les nobles ou la royauté, mais bien les citoyens Rahjaks qui hésitaient à tourner le dos à leur cité ou même ceux qui n'y pensaient pas encore. Le but, c'était de les en dissuader et le sang séché sur l'estrade semblait mieux fonctionner qu'un simple rappel à l'ancre sur du papier. Mais si au fond elle aurait aimé se trouver ailleurs dans la fraîcheur de son patio, la brune avait fait le choix d'y venir. Pas pour elle, ni pour l'esclave humilié ou le maître bafoué, mais pour Tasha. Car la jeune Princesse le lui avait demandé et Ariane n'avait pas cherché à savoir pourquoi : elle le savait déjà. Si la Visegard n'était pas intéressée par les punitions publiques, Tasha l'était encore moins mais quand l'une pouvait s'en abstenir l'autre avait des responsabilités qui dépassaient ses propres intérêts. La jeune Draghsteel avait besoin de son soutien plus que jamais et c'était avec un sourire tendre qu'Ariane avait accepté son invitation, sa demande, malgré sa réticence. Pour Tasha, elle ferait passer le bien-être de la blonde avant les siens tout comme elle l'aurait fait pour Ellarya, sa soeur. Ce qu'elle n'avait cependant pas prévu, c'était la présence d'Isaak dans les loges royales également. Bien sûr, le Roi n'avait pas envoyé sa cadette seule assister à la punition publique : ce serait dangereux d'une part, et d'une autre cela aurait donné à la jeune fille la possibilité de quitter les lieux à la moindre contrariété. Isaak faisait autant office de garde que de figure fraternelle aujourd'hui pour Tasha. Et Ariane n'était pas sans savoir que les relations entre les deux Draghsteel n'étaient plus au beau fixe depuis un moment déjà. Surement que cela avait aussi joué en faveur de la présence d'Ariane à leurs côtés : la Visegard jouerait le rôle de médiatrice.

Elle avait salué Isaak le plus simplement possible, son attention toute tournée vers la Princesse alors qu'ils s'installaient tous les trois dans les loges, Tasha au centre. Et si la présence du guerrier l'avait troublé quelques instants à son arrivée, Ariane avait fait son possible pour que cela ne transparaisse pas. Une fois assise, elle épousseta sa longue robe bleue, brodée et confectionnée par une ancienne amie devenue traitre mais dont le travail était trop précieux pour qu'Ariane ne décide de s'en affranchir. Les bons couturiers étaient trop rares pour gâcher le travail d'Ezra. Ariane lança un regard à Tasha, non sans observer du coin de l'oeil la silhouette d'Isaak avant, et lui offrit un sourire rassurant en constatant de ses épaules crispées. J'espère que cela ne durera pas longtemps. Ainsi nous pourrons rentrer et nous détendre dans les jardins. l'impatience de la Princesse la fit doucement rire, alors qu'à l'aide d'un éventail en dentelle Ariane tentait de se rafraîchir malgré la chaleur, la peau de son décolleté luisant déjà sous la fournaise du mois de juin. Dans un soucis de garder l'atmosphère légère pour détendre la petite blonde qu'elle sentait tendue, Ariane lui répondit dans un nouveau sourire. Tout dépendra des chefs d'accusation... mais je ne dirais pas non à une de tes fameuses tisanes après. Non sans lui lancer un clin d'oeil complice. Aussi proche de Tasha que de sa propre soeur, Ariane tendit la main vers la Princesse pour remettre une mèche blonde en place avant qu'enfin on ne daigne annoncer le début de la punition. Ariane inspira longuement, avant d'afficher un sourire neutre (et faux) pour se motiver elle-même à se détendre. Il n'y avait plus qu'une chose à faire maintenant : feindre l'intérêt et attendre la fin du spectacle qui n'en était pas un aux yeux de l'armurière. Elle qui préférait les combats aux simples punitions. Et tandis qu'on jetait l'esclave sur l'estrade et que les premiers coups de fouets tombaient, Tasha marmonna Parfois, je me dis que je m'enfuirais bien aussi quand je vois qu'on m'oblige à assister à ce genre de spectacle... pensant que ses voisins ne l'entendraient pas. Immédiatement, Ariane lança un regard à Isaak s'attendant à ce qu'il réagisse plus ou moins brutalement. Tasha ne pesait pas ses mots, trop jeune peut-être pour savoir quoi dire à voix haute et quoi penser discrètement. Le diadème qu'elle portait n'était pas que décoratif, et si la Visegard comprenait son agacement (le partageait même) elle savait aussi que les pierres qui ornaient la chevelure dorée de Tasha venaient avec leur lot de responsabilités. Tout pouvoir en impliquait. Ariane glissa sa main dans celle de Tasha, autant pour la soutenir que pour l'intimer de se taire. L'heure n'était pas aux plaintes si frontales. Encore moins si proche de son frère. Dans un élan de pédagogie (ou de diplomatie), la Visegard pris la parole avant Isaak espérant éviter d'envenimer plus encore la relation entre les deux Draghsteel. Alors elle enchaîna d'un ton tendre Tout pouvoir implique des responsabilités... Elles ne sont pas toujours agréables, c'est vrai. Mais sinon, tout le monde pourrait prétendre à la couronne. Et être Draghsteel n'était pas une partie de plaisir tous les jours. En témoignait la présence de Tasha aujourd'hui, ou le sang sur les mains d'Isaak et les attaques répétées contre leur famille. Ariane sera doucement la main de Tasha, avant de reporter son attention sur la punition : il fallait au moins faire semblant de regarder, même s'il ne s'agissait que d'une esclave.

Une esclave dont les traits ne lui étaient pas étrangers.

C'était Ezra, elle en était certaine malgré les années qui séparaient leur dernière entrevue. Ariane laissa glisser sa main loin de celle de la Princesse, soudainement troublée par ce visage qu'elle connaissait. Et elle ne savait pas, alors, comment réagir : devait-elle avoir de la pitié pour elle ? De la peine ? Être triste ou se féliciter de la voir enfin être punie pour sa (ses) trahison ? Ariane resta muette, le visage impassible mais les mâchoires crispées alors qu'elle digérait la réalisation. Déchirée entre colère et pitié.

La robe faites par Ezra : juste ici
Ariane parle en 006699

Résumé:
 



avatar
03/01/2018 ELOW ; DEVOS, ĆIRO & JONAS 258 BHUMI PEDNEKAR ; ELOW ; PRINCESSE A TEMPS PLEIN, ENSORCELEUSE EXPERTE, CONSPIRATRICE ET RÊVEUSE DE TRÔNE CAMOUFLÉE ; RAHJAK ; 50
— SMOKE MADE OF TEARS —


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Mar 28 Aoû - 17:07




embrace your fate
JUIN 2118


Ils avaient retrouvé Ezra. Enfin, plutôt, lui l’avait retrouvé. Cachée parmi la foule dans une tenue qui la rendait presque invisible, Irina observait l'affreux spectacle. Roan affichait là une sacrée victoire. Ce combat, il l’avait mené depuis tellement de temps qu’Irina ne saurait dire exactement quand ça avait commencé. Cependant, la princesse était déçue. Armé ne faisait pas partie des trésors qu’il ramenait. Il n’y avait qu’elle, Ezra, l’esclave. Bon sang, cela n’était pas suffisant. Et ce spectacle était la dernière chose dont Irina avait besoin, mais sans doute était-ce nécessaire pour rappeler aux autres qu’il ne fallait pas se moquer de la cité. Les esclaves avaient une place prédéfinie dans cette société et fuir était un acte répugnant. Pourtant, cette demoiselle n’allait pas finir sa vie dans les montagnes de sel, comme beaucoup d’autres. Non, son sort allait être différent et Irina cherchait encore dans son esprit manipulateur ce qu'elle pouvait accomplir pour changer la situation. Ezra allait être exécuté, publiquement. Un spectacle pas si nouveau, mais dérangeant quand même. Irina n’avait aucun problème à regarder le sang coulé et si Ezra n’avait pas d’importance à ses yeux, elle comprenait les légers murmures qu’elle percevait dans la foule. C’était injuste, mais c'était le prix à payer pour la fuite. Elle repensa naturellement à Noah, noble de naissance, balancé dans l'arène à la seconde où les mercenaires l'avaient retrouvé. Pourtant, elle voyait en cet affreux spectacle du réconfort : celle qui lui avait volé son amie, subissait les contrecoups de son abominable manœuvre.

Pourtant, Irina aurait aimé l’interroger. Savoir où Arméthyse se cachait. Des mois maintenant que la princesse s’inquiétait pour celle qui était partie sans prévenir. C’est peut-être son sort, voir tous ceux qu’elle aimait l’abandonner. Ils allaient être responsable de son coeur de pierre si cela continue.

Son regard observa alors Roan, dont l’expression changea face aux premiers coups de fouet. Plus loin, elle savait Isaak, Tasha et Ariane présente. D'ailleurs, la présence de cette derrière ne lui plaisait pas vraiment. Elle se collait à eux, croyant peut-être qu'elle faisait partie de la famille... De là où se trouvait Irina, elle avait une vie d'ensemble. Les bras croisés, elle attendait la suite, espérant que son sort ne sera pas la mort, ou du moins pas tout de suite...


Spoiler:
 

avatar
15/05/2018 Haeny 428 Jon Bernthal Laenai aka Tasha <3 pisteur et guerrier Rahjaks 10


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Mar 28 Aoû - 23:02

Bien sûr, Isaak savait. Ezra Aerys avait été retrouvée par son maître Roan, qui l’avait ramenée pieds et poings liés à la Cité de Feu. Au moins l’honneur était-il sauf pour ce pauvre bougre, qui avait fait l’objet de maintes moqueries parmi les Rahjaks. Isaak faisait bien sûr partie du lot : laisser une esclave s’échapper pendant si longtemps ne pouvait qu’être humiliant, surtout pour un mercenaire… Et pourtant, il avait tenu à contribuer à la capture de la fugitive en aidant Roan. Même si son aide (indirecte) n’avait finalement servi à rien, Isaak était aujourd’hui apaisé à l’idée que justice serait faite.

Il avait pour ordre de son père d’assister à la punition en compagnie de sa cadette. La Princesse ne manquait pas d’afficher son mécontentement, ce qui avait le don d’agacer Isaak au plus haut point. Il se retenait pour ne pas lever la main sur elle en présence des citoyens. La royauté devait toujours paraître unie en public. Les punitions se feraient à l’ombre des murs du palais, comme d’habitude.

Lorsqu’il atteignit la loge royale, le Prince fut surpris de voir qu’Ariane les y attendait. Il tourna vers Tasha un regard soupçonneux et tenta de masquer son trouble, toujours intact devant la Noble. Il comprit sans mal la cause de sa présence, et ne sut s’il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise chose.

Il resta silencieux jusqu’au début de la procession, ignorant les remarques futiles de sa sœur et les réponses un peu trop mielleuses d’Ariane. Décidément, le Prince ne savait pas ce que la brune lui trouvait… Au lieu de cela, il se plut à chercher Roan du regard. Il s’amusa en songeant à la frustration que le mercenaire devait ressentir en ce moment. Ramener son esclave sans avoir l’occasion de la punir… Ce devait être horrible. Lui-même avait pu goûter au plaisir d’infliger le fouet à un fautif. Et ce fautif n’était plus là aujourd’hui. Il s’agissait de Skander. Et évidemment, le Prince prit soin de taire son nom aux côtés de sa sœur. Il eut au moins cette décence.
Parfois, je me dis que je m'enfuirais bien aussi quand je vois qu'on m'oblige à assister à ce genre de spectacle...
La mâchoire d’Isaak se crispa, tout autant que ses poings, et son regard croisa celui d’Ariane, qui semblait redouter sa réaction à l’encontre de Tasha. Elle réagit plus vite que lui, d’ailleurs, qui tentait d’abord de maîtriser son agacement croissant pour ne pas commettre d’impair en public, à l’encontre de sa sœur.

Tout pouvoir implique des responsabilités... Elles ne sont pas toujours agréables, c'est vrai. Mais sinon, tout le monde pourrait prétendre à la couronne.


Il enchaîna, sur un ton froid et implacable :
Fuis… Et c'est moi qui t'attendrai aux portes du désert. Il allait trop loin. Il savait que sa sœur était trop naïve… trop pure pour les Rahjaks. Mais elle n’avait pas le luxe de choisir. Lui en tout cas, ne l’avait jamais eu. Peut-être devriez-vous assister plus souvent à ce genre de punition pour vous habituer au spectacle, Princesse.
Le vouvoiement était voulu, insistant et presque moqueur. Ezra progressait sous le regard attentif de la foule. Lorsqu’il distingua son visage et ses traits fatigués, Isaak ne put retenir un sourire. Il l’avait connu sous de meilleurs jours… en de bien meilleures circonstances, aussi. Et dès les premiers instants, le Prince s’était plu à penser qu’il fallait mater cette femme, un peu trop spontanée et insoumise à son goût. Quelque part, cette exécution avait tout d’un aboutissement.
Si tu ne supportes pas le spectacle de la justice, alors ta place est sans doute là-bas, aux côtés de cette esclave qui n’a pas su tenir sa place. ajouta-t-il avec un sourire mauvais.
Bien sûr, même en cas de fugue, Tasha n’aurait jamais subi un tel sort, en tant que Princesse. Isaak tâchait juste de la remettre à sa place. Il savait que sa sœur ignorait que lui-même était passé à l’acte, dans son adolescence. Et il en avait payé le prix. Lourdement. Plus jamais il ne fuirait la Cité de Feu. Ceux qui s’y risquaient ne méritaient que la justice la plus implacable qui soit.

Spoiler:
 


Dernière édition par Isaak Draghsteel le Mer 29 Aoû - 13:56, édité 1 fois

avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1447 Jessica Parker Kennedy Valtersen (avatar) esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 149
† Game of survival †


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Mer 29 Aoû - 13:04


   
Topic commun
avec les rahjaks

   
« Face what I deserve. Here comes judgement day. »
Reprenant ma respiration. Tentant de garder mon calme. Une part de mon cerveau avait toujours pensé que cela pourrait arriver, que cet événement pourrait arriver. Néanmoins, je n'avais pu que tenter d'effacer cette image, cette crainte. Cette crainte qui s'était finalement retrouvée fondée alors que je me retrouvais là. Je ne pouvais leur faire ce plaisir. Je ne pouvais être faible. Ce que je voudrais sans doute me répéter mais ores et déjà les mots commençaient à s'éclipser de mon esprit. C'était comme si je vivais chaque fraction de secondes différemment alors que je relevais la tête un peu plus.

Un regard qui repérait alors un premier point dans la foule. Ce ne fut pas @Roan Ezeriel que j'aperçus en premier, pensant à vrai dire qu'il était celui qui se tenait derrière-moi. Je n'avais pas encore vu la tête de mon bourreau, tout ce que je savais était qu'il y prenait un certain plaisir. Alors aussitôt @Roan Ezeriel était associé à cette idée, parce qu'évidemment il n'y avait que lui pour pouvoir démontrer toute sa force. Il n'y avait que lui pour vouloir se venger, pour me faire comprendre qu'il avait gagné. N'ayant pas encore vu à vrai dire qu'il ne se tenait pas derrière-moi, qu'il était à cet instant impuissant, obligé à son tour de regarder ce spectacle comme les autres.

Les autres. Ceux qui composaient la foule de badauds. Des inconnus et d'autres trop connus. Mon regard qui ne se posait pas sur lui ni sur Shanareth que je tentais de repérer. Ce ne fut pas la mercenaire que j'aperçus en premier si ce n'est un autre visage familier. Enfin, ce ne fut pas son visage que je vis en premier si ce n'est cette tâche de bleu. Cette robe que je discernais et que je reconnaissais. Une que j'avais cousu. Mon regard qui se posait alors sur son visage, celui d'@Ariane Visegard. Là. Un regard qui se décalait brièvement pour découvrir le visage d'@Isaak Draghsteel et @Tasha Draghsteel. Un éclat de surprise qui se dessinait sur mon visage. Surprise de voir ce trio formé. La surprise qui était surpassée par la douleur quand bien même cette minute d’incompréhension existait. Cette minute d’incompréhension où j'étais surprise d'entrevoir @Ariane Visegard et @Isaak Draghsteel proches. Un cerveau qui s'alertait alors que je ne comprenais pas pourquoi ils étaient côte à côte. Ayant manqué un chapitre de leur histoire. Ayant manqué de nombreux épisodes. Mais aussi de nouvelles sources d'interrogation alors que je reconnaissais le visage de @Tasha Draghsteel. Tasha. Tasha comme dans Tasha Draghsteel. Et si elle n'était pas simplement une jolie blonde voulant s'échapper ?  Et si.. et si elle était en fait la Tasha des histoires ? Comme si mon cerveau en ce moment cherchait un problème à résoudre. Comme si la torture physique ne suffisait pas, il fallait aussi que mon esprit se torture lui-même. Ce qu'il semblait faire comme pour échapper à cette réalité, pour échapper à la douleur. Ce qui ne me donnait pas encore des réponses.

Mon regard qui continuait de parcourir rapidement la foule, manquant @Irina Draghsteel alors que je repérai enfin @Roan Ezeriel. Et de nouveau ce même masque d'incrédulité alors que je le regardais sans le voir. Des si. Des questions. De nouveaux points d'interrogation. Me demandant si mon cerveau me jouait déjà des tours. Ce qui s'annoncerait plutôt négativement si c'était le cas. Doutant que mon bourreau veuille s'arrêter dans tous les cas ou me laisser le temps de réfléchir. Doutant qu'il puisse vouloir cesser soudainement ce qu'il était en train de faire. Ayant pensé que @Roan Ezeriel était derrière. Reprenant mon souffle alors que déjà la question s'effaçait. Seule. Ils ne feront rien. Et pourtant il y avait toujours cette petite étincelle d'espoir, là pour le moment. « Personne pour se battre ?! »

Spoiler:
 
(c) DΛNDELION

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2277 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 460
Accro des points


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Jeu 30 Aoû - 11:14

Heureusement qu'Ariane était là, à mes côtés. Elle me souriait malgré le fait qu'elle n'aimait pas non plus ce genre de « festivités ». J'acquiesçai quand elle me dit ne pas dire non à l'une de mes tisanes. Cela me ferait plaisir de lui en servir une, d'autant plus que cela signifierait que toute cette mascarade était terminée. Je répondis à son clin d’œil par un sourire.

Mon regard s'était ensuite reposé sur la foule et sur le spectacle, et je n'avais pas pu m'empêcher de marmonner, bien plus pour moi que pour mes voisins. Malheureusement, Ariane avait entendu et s'empressa de me répondre que le pouvoir impliquait des responsabilités, prenant ma main pour me rassurer. Oui, elle avait raison. Ce n'était pas toujours agréable, surtout dans des moments pareils. Mais en effet, j'avais des responsabilités... Oh, elles étaient bien moins importantes que celles d'Isaak ou de mon père, mais elles étaient présentes. En réalité, je ne pensais pas vraiment ce que j'avais dit : j'aimais ma cité et je ne voulais pas m'enfuir. J'étais surtout en colère d'être obligée d'assister à cette punition qui ne me plaisait pas du tout, et j'avais parlé plus que réfléchi. Ou plutôt, j'avais dit tout haut ce qui m'était passé quelques secondes par la tête.

Je voulus répondre à Ariane qu'elle avait raison et m'excuser pour mes paroles lorsqu'Isaak répliqua. Lui aussi avait entendu, et cela me gênait bien plus qu'Ariane. Je me tournai vers mon frère alors qu'il m'enjoignait de fuir, surprise de ces paroles et de ce ton qui ne concordait pas, attendant les mots qui, j'en étais sûre, seraient aussi durs que sa voix. Et il ne tarda pas à me menacer, comme ce jour où j'avais tenté en vain de sauver Skander de ses griffes... Même si j'étais en colère, même si j'avais envie de crier, je ne pouvais réprimer la peur qu'il m'inspirait depuis ce jour, et en ce moment-même. Je déglutis péniblement, essayant de garder une constance mais rien n'y faisait, je sentais mes mains trembler. Je remarquai à peine qu'Ariane avait lâché la mienne et les rassemblai toutes les deux sur mes genoux, baissant les yeux. L'ordre, la menace, le vouvoiement ; le regard et le ton froid et implacable... tout chez lui était mis en place pour inspirer de la peur, et je ne pouvais pas m'y soustraire. Je restais sans voix, ne sachant que dire face à cela.

Isaak reporta son regard sur l'esclave en bas des gradins. Je tentai de calmer mes tremblements en me répétant que tout ceci serait bientôt terminé et que je pourrais partir loin de lui et loin de tout cela en compagnie d'Ariane, qui saurait comment me rassurer. Relevant les yeux vers elle, je remarquai alors seulement qu'elle était troublée. Je crus d'abord que les paroles d'Isaak y était pour quelque chose. Mais elle avait lâché ma main plutôt et fixait la scène devant nous. À mon tour, je reposai mes yeux sur l'esclave qui recevait sa punition et, après quelques instants de réflexion, la reconnus finalement.

- Ezra...

Je ne l'avais croisée qu'une seule fois, mais elle m'avait fait découvrir tellement de choses. Et elle m'avait fait croire, pendant quelques heures, que je pouvais être un peu comme tout le monde... sans responsabilité, sans menace, sans rien. Juste la magie du moment... Je n'en revenais pas qu'elle soit là, devant nous, en train d'être la risée de tout le peuple et souffrant le martyr sous les coups de fouet du bourreau. La réalité me revint à nouveau en pleine figure : le monde était cruel. Je voulais pourtant croire encore qu'il était beau... Je sursautai légèrement lorsqu'Isaak reprit la parole et mon regard, dans un réflexe, se tourna vers lui. Je pinçai les lèvres tout en le fixant.

- Personne ne mérite un tel traitement ! Surtout pour avoir cherché à être libre... Un meurtrier ou un bandit, j'aurais peut-être pu comprendre. Je savais qu'on punissait les esclaves désobéissants, c'était comme ça. Mais en faire un tel spectacle me révoltait. Je me levai pour lui faire face. Pour une fois, je le dominais de toute ma hauteur. Mais soit, si tu veux que je descende à ses côtés, j'irai...

C'était un acte de folie, très certainement. Mais à cet âge, la folie s'emparait bien souvent de l'esprit...

Spoiler:
 

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Jeu 30 Aoû - 16:13

Cité Rahjak, 01 juin 2118
Comme elle l'avait attendu, Isaak ne manqua pas de reprendre sa cadette. Et ce, avec tout le manque de tact qui le représentait. Mais Ariane ne répondit pas aux attaques du Prince, trop dur à ses yeux avec Tasha. C'était encore une adolescente jusqu'ici trop préservée pour qu'elle comprenne pleinement le poids de ses mots sans doute. Et c'était pour ça que la brune avait préféré être pédagogue plutôt que châtieuse. Mais Isaak avait la pique facile, surtout lorsqu'il fallait recadrer autrui : une manière comme une autre d'assoir son pouvoir de Prince, de décisionnaire, de futur Roi. Un pouvoir pour lequel Ariane ployait rarement l'échine, trop fière, trop forte, car quelque part privilégiée par un passé commun qui les dépassait tous les deux. Fuis… Et c'est moi qui t'attendrai aux portes du désert. Bien sûr, elle connaissait sa place : elle n'avait pour autant pas contredit Isaak quand il avait grondé sa soeur, se contentant de le fusiller du regard quand ses mots avaient été trop durs. Et trop hypocrites, pour connaître les plus sombres secrets du guerrier. Même si c'était son rôle, de reprendre Tasha avec fermeté, il était au goût d'Ariane trop incisif alors quand il vouvoya la blonde, Ariane ne pu s'empêcher de détourner le regard non sans lever les yeux au ciel, las. Peut-être devriez-vous assister plus souvent à ce genre de punition pour vous habituer au spectacle, Princesse. L'idée n'était pas mauvaise et Ariane se surprit même à la soutenir mais la distance qu'il mettait avec Tasha et le ton moqueur qu'il employait avec satisfaction étaient presque ridicules. D'où les yeux qu'elle avait levés. Tasha ne répondait plus, se faisant presque petite dans sa chaise et le silence tomba, amplifiant le bruit des coups de fouet. Les cris d'Ezra.

Mais Isaak n'avait pas terminé et menaça sa soeur une dernière fois. Si tu ne supportes pas le spectacle de la justice, alors ta place est sans doute là-bas, aux côtés de cette esclave qui n’a pas su tenir sa place. Non sans qu'Ariane ne le fixe avec jugement : que cherchait-il à faire ? Elle s'était déjà enfoncée dans un silence coupable et remuer le couteau dans la plaie envenimerait les choses. Dure, elle le fusilla du regard sachant qu'au fond le Prince ne souhaitait pas un tel sort pour sa cadette... qui ne tarda pas à réagir avec autant d'impulsivité que le reste des Draghsteel. Personne ne mérite un tel traitement ! Surtout pour avoir cherché à être libre... Mais soit, si tu veux que je descende à ses côtés, j'irai... Et voilà. Isaak avait eu ce qu'il souhaitait. Ariane se crispa en voyant la jeune fille se lever, sans doute déjà prête à descendre de la loge royale. Cette dispute n'avait pas lieu d'être, pas en face du peuple et peut-être était-ce parce qu'Ariane n'y participait pas activement qu'elle gardait les idées claires. La Princesse debout attirait déjà suffisamment l'attention, ils n'avaient pas besoin de voler la vedette à l'esclave en se disputant (ou se battant) à la vue de tous. Alors la Visegard feignit l'indifférence en se levant lentement, sourire faux aux lèvres, comme si la situation ne méritait pas de bondir de sa chaise et posa ses mains sur les épaules de Tasha dos au peuple. Vous vous donnez en spectacle... glissa-t-elle calmement à l'attention des royaux à deux doigts d'en venir aux mains à en juger par le regard noir d'Isaak dans lequel Ariane plongea le sien. Vous aurez tout le temps de vous disputer en rentrant, mais pas sur la place publique... Leur présence n'était que protocolaire, on attendait d'eux rien d'autre que regarder le spectacle pour en soutenir le message. Puis le regard d'Ariane glissa sur Tasha qu'elle surplombait dans son dos. Tasha, retourne t'assoir s'il te plait. qu'elle lui demanda, sans tendresse cette fois. Plus dure. À nouveau, elle servait de médiatrice : réfléchie, calme, quand Isaak et Tasha étaient de vrais brasiers prêts à consumer les loges. Image de la royauté bafouée ou non. Et derrière eux, de nouveaux cris d'Ezra. Ariane invita silencieusement Tasha à se tourner vers la foule (et donc vers l'estrade) du bout des doigts. Il fallait sauver les apparences et faire passer le fait que Tasha se soit subitement levée pour quelque chose d'innocent... d'insignifiant. Alors elle s'arrêta un peu pour regarder le peuple et l'estrade, restant derrière elle et donc dos à Isaak. Personne pour se battre ?! s'écria Ezra dans un élan de défiance qui fit sourire Ariane, entre surprise et moquerie. Elle n'a pas froid aux yeux... commenta Ariane d'un ton grave bien qu'un brin amusée par l'insolence d'Ezra. L'armurière était trop rancunière pour véritablement penser qu'elle ne méritait pas d'être punie. Ezra aurait pu gagner sa liberté si elle l'avait souhaité, Ariane prête à débourser à l'époque une somme astronomique pour l'acheter et l'affranchir, au lieu de la voler en fuyant la cité comme une malpropre. Trahie, si la brune ne se délectait pas du spectacle, elle ne ferait pour autant rien pour sauver son ancienne amie.

La robe faites par Ezra : juste ici
Ariane parle en 006699

Résumé:
 



Admin
avatar
28/05/2014 Le Grand Manitou 1987 Nobody 275
Admin


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Ven 7 Sep - 16:14

TOPIC COMMUN RAHJAK


La cité de feu


Au début, le silence n'était brisé que par les hurlements de l'esclave, brisée dans ce qu'il restait de son honneur, de sa dignité, de sa liberté. Il se murmurait sur les lèvres des citoyens que la punition était trop faible, face à l'ampleur de la trahison. Alors, certains firent élever leur voix, réclamèrent plus, et plus vite. Et le bourreau s'exécuta, un sourire satisfait, sadique, sur les traits. Il exultait, oui...

Les coups redoublèrent de violence sur la chair déjà à vif de la femme. Sauf que celle-ci décida de l'ouvrir. La colère, la folie, se glissèrent dans le regard du bourreau, de l'homme, qui en une seconde, bâillonna l'esclave. Comment pouvait-on garder quelqu'un incapable de rester à sa place ? Sauf que derrière la haine, il y avait une satisfaction certaine : une nouvelle fuite, un seul geste de côté, et on lui donnera la possibilité d'exécuter cette femme...

Après les coups de fouet, qui n'étaient qu'une mise en bouche pour la population avide de ce genre de sévices, une hache fut attrapée. Si la mort n'avait pas été appliquée comme sentence, elle ne s'en sortirait pas indemne. Un orteil coupé à chaque pied, menaçant définitivement son équilibre. Fuir quand courir devenait impossible, voilà qui serait compliqué. Et là était le but de la manoeuvre, pour ceux ayant décidé de la peine...

Cependant, la loge royale n'avait pas été épargnée par les regards, avec les éclats de voix qui s'élevaient. Les gardes percevaient ce qui s'y déroulait, rien n'échappait aux soldats les plus fidèles à Arkhip. Peut-être que le comportement des princes remonterait aux oreilles du Roi...



En bref



• Ce topic commun se situe avant l'intrigue n°22 en cours. Tous les Rahjaks, citoyens comme esclaves, y sont conviés. Ce topic est contrôlé par le staff, et comme toujours, chaque action sera prise en compte pour les autres posts, pouvant aggraver la situation. /!\ La punition est donnée par un pnj inconnu de tous (précision puisque je n'ai pas été assez claire dans le texte).

• Il y aura plusieurs interventions au cours du mois prochain, néanmoins, elles ne sont pas planifiées à l'avance/elles sont sans rythme prédéfini.

• Aucune limite de mots n’est donnée même si pour la fluidité du jeu, essayez d'éviter les énormes pavés (n’oubliez pas le petit résumé en spoiler !) et aucun ordre de passage n’est à respecter !  

• En cas de questions ou de besoin de précisions, n’hésitez pas à MP un membre du staff !


Amusez-vous bien


avatar
28/02/2016 Glacy Chris Wilson 1447 Jessica Parker Kennedy Valtersen (avatar) esclave de Roan (de retour) ▲ métier ingrat ▲ ancienne couturière, esclave domestique, prostituée Rahjak 149
† Game of survival †


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Dim 9 Sep - 9:59


   
Topic commun
avec les rahjaks

   
« Face what I deserve. Here comes judgement day. »
Trop d'espérance. L'espérance sans doute stupide de révolutionner un peuple. Ce qui n'arriverait pas aujourd'hui. Les changements étaient lents, trop lents. A croire que rien n'avait changé sauf quelques détails. Mon regard attiré par la famille royale. Là où les silhouettes assisses se dressaient. Des silhouettes dont le visage était familier qui se dressaient tour à tour pour se faire face. Les regards qui se déportaient dans la foule de badauds pour se poser sur les membres de la royauté. Ce qui n'expliquait pas pourquoi @Ariane Visegard s'y trouvait. Il y avait tant de questions sans réponses auquel je ne répondrais pas aujourd'hui. Tant de questions dont je devrais espérer trouver la réponse après. Un spectacle qui me permettait non moins de me focaliser sur un autre événement. Un spectacle ou le début d'une représentation qui me permettait d'effacer la douleur de mon esprit pendant quelques secondes, instants. @Tasha Draghsteel qui faisait face à @Isaak Draghsteel. La jolie blonde ayant du sang royal dans les veines cela ne faisait aucun doute. Si innocente. Un jeu auquel elle ne pourrait rien changer. Ce que j'espérai mais mieux valait être réaliste. Mais d'un autre côté, tout ce spectacle ne restait que folie. Au point où j'étais, ce n'était pas comme si j'avais grand chose à perdre excepté ma tête.

Ce qui ne m'empêchait pas de me redresser un peu, de garder la tête haute malgré les coups de fouet, malgré ma chair mise à vif. Volonté de se montrer forte quand bien même des cris de douleurs s'échappaient par intermittence de mes cordes vocales. Quand bien même je pouvais serrer les dents, il était impossible de retenir chaque éclat de douleur. Douleur qui ne faisait qu'un avec mon corps. Douleur première que j'arrivais pourtant à surmonter en partie parce que tout esclave s'habituait aux coups de fouet. La plupart en ayant déjà connu la morsure comme je l'avais connue. Il était plus facile d'ignorer cette douleur, de l'éviter, de la faire disparaître. Tentative de résister alors même que doucement mon état d'esprit se fragilisait. La faille qui s'agrandissait même trop rapidement alors que le spectacle durait depuis peu. Tentative d'entretenir la flamme. Il serait moins facile de ne pas se briser face au prochain acte du bourreau.

Sachant que ce n'était pas fini. Ce n'était jamais fini. Les coups qui avaient cessés. Un monde qui me paraissait trop silencieux. Cet instant où mon cerveau me disait de prendre la fuite. Ce que je ne fis pas pour une fois. Restant sur place pour affronter le châtiment qui m'attendait. Immobile alors que je reprenais mon souffle, ma respiration. Devant être brave. Comme si avant de plonger en apnée, je devais retenir autant de bouffées d'oxygènes que possible. Il en s'agissait de la même chose. Ces quelques secondes pendant lesquelles je m'efforçais de faire le vide dans mon esprit. Ou de penser à quelque chose de positif. Mais il devenait à chaque fois plus difficile d'entrevoir des tâches colorées dans un monde trop obscur. Et la hache qui s'abattait. Cri de douleur. Le sang partout. Ne pouvant même pas regarder en direction de mes pieds. Ne pouvant même pas regarder en direction de l'estrade, où plus précisément la partie de mon membre qui n'était plus. Si seulement ce n'était qu'un orteil à un pied. Mais le geste de la part du bourreau était répété de nouveau dans un acte de violence tout aussi extrême. Ce dernier qui ne cherchait pas la symétrie si ce n'était sa satisfaction sans aucun doute trop personnelle. Et si l'attention des badauds s'était portée sur la famille royale, cela ne faisait aucun doute que cette trace d'attention serait détournée. Famille royale auquel je ne faisais plus attention. Ne faisant plus non plus attention à la foule. Uniquement focalisée sur cette douleur. Car au final il n'y avait que cela. Cette même douleur physique ou mentale auquel on espérait survivre.

Spoiler:
 
(c) DΛNDELION

Admin
avatar
28/07/2015 avengedinchains Charlie, Baelfire, Meeka, Elias & Richard 1412 Rose Leslie sign by beylin ;; ava by lux Mercenaire et voleuse Rahjak. Sa famille est Iskaar mais elle ne le sait pas encore. 30
Admin


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Dim 9 Sep - 11:27


topic commun

A n’en pas douter, les choses changent sans véritablement changer. Quoi qu’il puisse se produire, quoi qu’on puisse décider de faire, ou de ne pas faire, les choses restent dans le même ordre. Astrid le savait, un esclave qui s’enfuit finit en général par être attrapé. Et la conséquence peut être catastrophique. Il y a les mines et parfois, il y a la torture. Ce petit spectacle glauque et malsain qu’elle ne rate jamais. Elle ne saurait même pas s’expliquer la raison à tout ça. Mais là, pour le coup, si elle a envie de s’y rendre, c’est parce que l’esclave le mérite. Elle n’a pas souvent rencontré Ezra mais dès le premier jour, elle a remarqué qu’elle prenait ses aises avec son maître. Elle se souvient de ce jour dans l’auberge où elle se permettait d’ouvrir la bouche pour mal parlé alors que ce n’était déjà pas censé être sa place. Astrid a Saoirse maintenant, et elle l’apprécie à sa manière un peu décalée. Pour autant, si elle venait à répondre ou à mal lui parler, il est évident qu’elle lui ferait comprendre que ce n’est pas comme ça que ça fonctionne et elle… Oui, sans doute lui ferait-elle du mal. Mais le mercenaire qui la possède ne semble pas avoir le dessus et il paraît faible. La preuve, ce n’est pas lui qui punit son esclave et ça fait de lui quelqu’un de vraiment pathétique.

Alors la voir se faire humilier devant tout le monde, la rousse imagine que ça va lui faire du bien et que ça va lui faire comprendre qu’elle est allée trop loin. Il faut bien qu’elle le comprenne un jour, n’est-ce pas ? Elle ne peut pas être stupide au point de ne pas assimiler ce genre d’information, si ? Un soupir s’échappe de ses lèvres alors qu’elle glisse une mèche rebelle derrière son oreille. En fait, si, avec cet esclave, elle ne sait pas toujours sur quel pied danser. Elle est instable et ouais, elle mérite de mourir, en fin de compte. Tout serait beaucoup plus simple si ce genre de chose pouvait arriver. Elle ? Elle n’aurait pas aimé être mise en spectacle de la sorte. Son esclave sur la place publique, elle, impuissante qui regarde sans pouvoir punir. C’est un gros signe de faiblesse, une lourde humiliation. Elle grimace à l’idée que ça pourrait lui arriver. Et c’est peut être un peu pour ça qu’elle ne voulait pas d’esclave, pour que les choses ne deviennent pas un peu compliquées, disons.

Il serait amusant de voir la famille royale intervenir, de voir quelqu’un prendre sa défense. Arkhip ne laisserait jamais une chose pareille se produire. Peut être qu’il irait jusqu’à renier le fauteur de trouble et alors, les choses seraient magnifiques. Un beau spectacle, en tout cas.

Bien sûr qu’elle est venue avec son esclave. Astrid aime assister aux événements marquants avec elle parce que ça lui permet de montrer aux autres qu’elle sait comment s’y prendre. Saoirse est là, discrète, sans doute que le spectacle ne lui plaît pas mais elle n’en parle pas, et ne le dit pas à voix haute. La discrétion d’un esclave, c’est la première chose importante. Mais la première leçon que Ezra n’a pas appris. C’est dommage pour elle. Elle le montre une nouvelle fois.

Et voilà qu’en plus, elle se met à demander à voix haute s’il n’y a pas quelqu’un pour se battre pour elle. Pourquoi ferait-on ça ? Astrid ne peut pas s’empêcher de rire, de plaisanter à propos de tout ça, ça n’a pas vraiment de sens, elle n’y comprend pas et c’est destructeur. C’est un fait. Elle s’attend à quoi ? A ce que quelqu’un prenne le risque, devant la famille royale, de prendre sa défense ? En tout cas, il y a fort à parier que ça retombe sur elle, bien qu’elle n’en ait visiblement pas suffisamment conscience. ” Elle n’apprendra donc jamais”. Et c’est d’un pathétique…

Alors forcément, quand on décide de lui couper un orteil à chaque pied, Astrid, elle trouve ça hilarant. Et mérité. ” Qu’on la tue, une bonne fois pour toute. Elle n’apprendra jamais à la fermer.”

Spoiler:
 
AVENGEDINCHAINS

avatar
15/05/2018 Haeny 428 Jon Bernthal Laenai aka Tasha <3 pisteur et guerrier Rahjaks 10


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Sam 22 Sep - 20:40

Cette provocation avait tout d’un jeu malsain. Bien sûr, on aurait pu croire que ces paroles assassines n’étaient rien de plus qu’une leçon qu’Isaak donnait à Tasha. Et sans doute était-ce ce que le Prince était convaincu de faire. Mais au fond, il voulait comme toujours assurer sa supériorité sur elle, comme sur tout le monde. L’écraser dans ce silence qui lui allait bien mieux que toutes les inepties qu’elle débitait à longueur de temps. Car rien de ce que la Princesse disait n’avait de sens ni de valeur à ses yeux. Et ses dernières paroles n’avaient fait que gonfler le mépris qu’il lui vouait en ce moment. Alors, très maladroitement certes, il lui avait cloué le bec comme il se devait. Il pensait qu’après cette intervention très agressive mais discrète, Tasha resterait à sa place : clouée au fond de sa chaise sans piper le moindre mot. C’était à croire que le Prince connaissait très mal sa sœur…

Tasha commença par lui répondre sur un ton qui ne lui plaisait pas. Pas du tout. Personne ne lui parlait jamais de la sorte, si ce n’était Arkhip… Et Ariane dans leurs jeunes années. Et à son souvenir, ce n’était pas la première fois que la blonde le contredisait ouvertement. Mais le souci, c’est que cet affront se faisait en public.  Isaak se raidit lorsqu’elle eut le culot de se lever pour le surplomber pour répondre à sa provocation. Si son premier réflexe aurait été de la rasseoir de force, il restait cloué dans sa surprise et son hésitation.

Ariane, à nouveau, réagit plus vite que lui. Elle sauva les apparences, non sans souligner leur maladresse en présence du peuple. Mais Isaak fulminait. C’était Tasha la fautive, et uniquement elle. Elle en paierait le prix fort, il s’en assurerait personnellement.
Vous vous donnez en spectacle... Je ne suis pas celui qui perd son sang froid ici…répondit-il avec hargne non sans se retenir de bondir de rage.
Il lui en coûtait de maintenir un calme apparent, et si ça ne tenait qu’à lui, Tasha aurait déjà reçu une belle correction. Il devait bien reconnaître que l’intervention d’Ariane avait au moins eu le mérite de clore adroitement cet incident.  
Vous aurez tout le temps de vous disputer en rentrant, mais pas sur la place publique...
Là le Prince tourna vers elle un regard incendiaire. S’il avait compris que la loge avait attiré l’attention de la foule, il n’acceptait pas de tels reproches. Fier et orgueilleux, Isaak détestait qu’on lui fasse la morale. D’autant plus qu’Ariane n’aurait pas dû être présente avec eux. Son geste salvateur ne lui donnait pas le droit de sermonner la royauté. Il n’ajouta rien à cette remarque inutile, car toute intervention haineuse n’aurait fait qu’empirer la situation. Et puis au vu du comportement plus qu’insolent de Tasha, il espérait encore compter sur Ariane pour la tenir, le temps qu’ils ne soient plus en public.
Il marmonna dans sa barbe, plus pour lui-même qu'autre chose J’ai toujours le dernier mot… Ce n’était pas vrai, bien sûr… mais Isaak aimait s’en convaincre…  
Avec ça, il manquait tout le spectacle
Personne pour se battre ?!
Isaak ricana. C’est qu’elle en avait dans le ventre la petite. Et il n’était pas le dernier à le savoir.
Elle n'a pas froid aux yeux...
Ça non. Répondit-il, amusé et goguenard.
Il songea brièvement aux moments les plus charnels qu’il avait pu vivre avec l’esclave… et les plus violents, aussi. Car Ezra n’avait rien de la servante exemplaire que les Rahjaks affectionnaient. Elle ne parvenait pas à rester à sa place, et aujourd’hui, elle en faisait les frais. Et ce n’était pas le Prince qui allait la plaindre, bien au contraire. Il enviait presque le bourreau de pouvoir faire taire cette idiote.

Ezra eut une réponse à la hauteur de sa provocation : le bourreau, visiblement vexé, s’acharna sur ses jolis orteils, déclenchant gerbes de sang et hurlements. Draghsteel sourit. Comment n’aurait-il pu apprécier un tel spectacle ?
 C’est là que ça devient intéressant.
Le Prince jubilait comme un enfant devant une friandise.

Il lui avait semblé comprendre qu’il ne s’agissait pas d’une exécution, mais d’une « simple » punition en public. Et à ces yeux, c'était les pires des châtiments. Parfois, la mort lui semblait préférable à tant de douleurs et de mutilation. Il se cala dans son siège en observant la brune hurler de son regard perçant.
Sans détourner les yeux, il dit, à l'adresse d'Ariane : Tu la connais, je crois ? son ton avait tout de l’amusement.
Bercé par tant de cynisme, il poursuivit sa contemplation, attendant la suite des événements avec avidité.
Spoiler:
 

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2277 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 460
Accro des points


Sujet: Re: Topic Commun ~ Rahjaks
Dim 23 Sep - 10:54

Ariane se leva à son tour et posa ses mains sur mes épaules. Elle s'interposa en observant que nous nous donnions en spectacle. Oui, elle avait raison. J'avais agi sous le coup de la colère, parce qu'Isaak m'avait blessée. Et parce que ce spectacle me dégoûtait. Mais je savais que je ne pourrais rien y changer, il était déjà trop tard. Comme pour Skander...

La présence bienveillante d'Ariane, ses mains douces posées sur mes épaules réussirent à m'apaiser quelque peu. Je revins à la réalité et pris conscience de ce qui nous entourait. Elle avait raison. Isaak aussi, mais ça me faisait mal de l'avouer. J'avais tendance à réagir trop vite en ce moment. J'avais depuis longtemps déjà détourné les yeux d'Isaak, et j'acquiesçai lorsque la jeune femme me demanda d'aller m'asseoir. Sa voix était différente, son expression aussi. J'avais été trop loin, je le savais, je m'en rendais compte à présent. Mais me retourner et regarder le peuple, c'était beaucoup. Pourtant, je me forçai à sourire : il fallait sauver les apparences. Je me forçai à sourire et je regardai ce peuple que j'aimais tant se réjouir de la souffrance de l'un des siens. C'est à ce moment-là qu'Ezra lança une dernière bravade. Elle qui était si libre, si merveilleuse à mes yeux se tenait là, au pied du mur, enchaînée comme un vulgaire animal. Et elle se battait encore, de tout son cœur. Non, elle n'avait pas froid aux yeux. Je la fixai avec tristesse mais aussi avec admiration. Au lieu de se laisser faire, elle s'acharnait. Puis, je retournai à ma place.

Les coups de fouet laissèrent place à une autre forme de torture : la mutilation. Je ne fis plus aucun commentaire mais ne pus que détourner les yeux pour ne pas assister à ce spectacle. Je me sentais nauséeuse et j'étais persuadée que je finirais la journée avec une de ces migraines qui ne me lâchaient pas facilement. Au fond de moi, je priais pour que tout ceci soit bientôt terminé. Je ne souhaitais plus qu'une chose : partir et ne plus être sujette au regard de la foule et au jugement d'Isaak et d'Ariane.


Spoiler:
 

Contenu sponsorisé



 

Topic Commun ~ Rahjaks

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» Event #3 : Noël 2014 [Topic Commun]
» [topic commun] Un mariage aussi royal qu'inattendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: memories are precious :: Zone de Flashback-