Partagez | 
 

˜˜˜˜˜˜and no net ensnares us (tasha)
maybe life should be about more than just surviving


avatar
Invité
Invité


Sujet: and no net ensnares us (tasha)
Lun 30 Juil - 20:21


Flashback : huit juin 2118

C'était une journée spéciale aujourd'hui, autant pour Ariane que pour Tasha que la brune s'apprêtait à rejoindre. Ce serait la première fois que la princesse quitterait le palais avec l'autorisation de sa famille : les deux Rahjaks avaient dû faire des pieds et des mains pour le lui permettre et après plusieurs jours d'organisation il serait enfin possible pour la plus jeune de se rendre à l'armurerie Visegard. La brune avait dû s'absenter, devant prendre la place de son père quelques semaines auprès des autres tribus, mais depuis son retour elle n'attendait que ce moment. Et si Ariane était presque sûre que les armes n'attireraient pas l'attention de la cadette Draghsteel, au moins cela lui permettrait de respirer un air autre que celui tout aussi brûlant du palais. Et ça, aux yeux de Tasha, cela ne devait pas avoir de prix tant elle semblait se languir de vagabonder dans les rues Rahjaks avec la liberté d'un noble ou d'un simple civil. Bien sûr, cela ne serait peut-être jamais possible mais cette sortie s'en rapprocherait vaguement et lui permettrait, Ariane en était sûre, de combler un peu le manque. Alors quand lors d'une visite avant son départ Ariane avait proposé à la princesse de venir lui rendre visite, tout s'était enchaîné plus ou moins rapidement : mais jamais assez pour la blonde, certainement. Ariane avait reçu à l'armurerie des gardes quelques jours après son retour afin de reconnaître les lieux, d'en cerner les issues, les dangers comme les atouts. Elle avait été obligée de renvoyer pour la visite de la princesse une partie de ses esclaves leur donnant une journée libre non sans un pincement agacé de perdre ainsi une journée de travail. Mais il fallait qu'elle se plie aux innombrables conditions imposées par la garde royale et un minimum de personnes dans l'armurerie en était une. Un garde serait posté à chaque issue, deux à l'entrée, et les deux jeunes femmes si elles auraient l'occasion de se retrouver seules ne pourront se déplacer qu'étroitement escortées. Ariane ne fit aucune histoire : pas après la tentative d'assassinat du Roi, l'attaque sur Irina, la rébellion évitée avant qu'elle n'éclate vraiment. La famille royale semblait être devenue une proie de choix pour les détracteurs contre les Rahjaks et si Ariane était très heureuse de recevoir son amie chez elle, elle ne pouvait s'empêcher de partager l'anxiété des gardes.

Gardes auprès desquels elle s'était présentée, vêtue d'une robe brodée jaune, au tissu léger surmonté d'une pièce de cuir. Ses cheveux précédemment maintenus en des tresses complexes avaient été lâchés dans de larges boucles noires qui malgré la chaleur ne la gênaient pas. Seuls les Rahjaks pouvaient se targuer de s'être adaptés à la chaleur du désert qu'ils avaient fait leur. Bien que son visage soit connu, tout comme son nom, on la traita comme n'importe quel autre visiteur lui demandant d'attendre dans une grande pièce aux dorures qui auraient émerveillés bien des étrangers mais qui laissaient depuis longtemps Ariane indifférente. La princesse était en chemin. Très bien, et ça ne l'étonnait qu'à moitié. Elle s'imaginait déjà Tasha trépigner dans le palais à l'idée d'en sortir. Les portes s'ouvrirent quelques minutes après son arrivée, et un garde annonça solennellement la princesse. Son Altesse Royale, la Princesse Tasha. comme il en était coutume. Et même si le sang de Tasha était royal, même si celui d'Ariane ne l'était pas, la brune ne courba pas l'échine face à la jeune femme et lui ouvrit ses bras à la place. Dans le cadre privé, la Visegard avait la chance de pouvoir se défaire de certains protocoles qui n'avaient plus vraiment de légitimité lorsque l'on connaissait la relation que les deux femmes avaient tissé. Tasha, elle la connaissait depuis qu'elle avait cinq ans et l'avait vu grandir avec la même tendresse que sa propre soeur dont elle était proche également. Une relation privilégiée, aussi rare que précieuse qui lui permettait de serrer la princesse dans ses bras après plusieurs semaines sans l'avoir vue. Dieu que tu m'as manquée. lui souffla-t-elle à l'oreille dans un sourire soulagé, satisfait. Puis elle s'écarta, prenant le temps de l'observer un instant. J'ai l'impression que tu as encore grandie. qu'elle plaisanta doucement, véritablement heureuse de revoir le visage de Tasha.

Ariane parle en 006699
Sa tenue : par là.




Dernière édition par Ariane Visegard le Mer 1 Aoû - 19:10, édité 1 fois

Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2529 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 685
Accro des points


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Mer 1 Aoû - 14:45



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

20 mai 2118

Cela faisait tellement longtemps qu'Ariane me parlait de l'armurerie de sa famille. Je n'étais pas spécialement attirée par les armes, mais la perspective de visiter l'endroit où elle passait une bonne partie de son temps était intéressante. Et enfin, je pouvais m'y rendre, sous bonne garde évidemment. Mais cette sortie n'avait pas de prix. Depuis ma plus tendre enfance, j'avais été tenue à l'écart de la ville, ne sortant que très rarement. Heureusement, depuis un peu plus d'un an, cela commence à changer et je peux sortir de plus en plus souvent du palais.

Le jour-J, je m'étais réveillée de (très) bonne heure, surexcitée par la perspective de cette visite à venir. Zara m'avait aidée à me préparer. Pour l'occasion, j'avais opté pour une robe vieux rose en tissu souple, idéale pour le voyage prévu. Elle s'occupa également de mes cheveux, qui retombaient en une longue tresse blonde sur le côté droit de ma tête. Mon collier de perles, qui ne me quittait jamais, ornait mon cou, tandis que d'autres bijoux en faisaient de même pour mes poignets et mes oreilles. Quand nous eûmes terminés, il était encore trop tôt. Ariane n'arriverait pas avant une bonne heure. Je me mis à faire les cents pas, attendant sa venue avec impatience. Puka, mon petit fenec offert par Demyan il y a environ deux mois, dormait dans la petite maison que j'avais aménagée pour lui afin qu'il se sente en sécurité. Je le regardai respirer pendant quelques minutes, m'attendrissant devant tant de beauté. Puis, j'entrepris de lire un livre afin de faire passer le temps, mais rien n'y faisait, je ne parvenais pas à me concentrer.

Quand enfin on m'apprit l'arrivée d'Ariane, je bondis sur mes pieds, ce qui fit rire Zara. Elle m'accompagna jusqu'à la salle où l'armurière attendait. Le garde m'annonça et je me jetai dans les bras de mon amie. Elle me murmura à l'oreille que je lui avais manqué, et je ne pus qu'acquiescer.

- Ça fait tellement longtemps ! lui répondis-je alors que nous nous écartions. - J'ai peut-être pris un demi centimètre depuis la dernière fois, ça prouve que tu n'es plus venue me voir depuis un moment, lui lançai-je en plaisantant à mon tour.

J'avais peut-être grandi, c'était encore possible à mon âge, mais je me faisais plus âgée. J'avais presque vingt ans, après tout. Et je ne grandirais plus autant qu'avant. Mais peu importait, elle était là, c'était tout ce que je voulais en ce moment. Ça, et sortir du palais en sa compagnie, évidemment !

- Qu'attendons-nous ? Je tourne en rond depuis ce matin ! Avoue, tu as tardé pour me faire languir...

Avec elle, je ne cherchais pas à cacher mon excitation face à cette sortie. Je n'avais pas besoin de me cacher derrière une apparence protocolaire quelconque.


Dernière édition par Tasha Draghsteel le Lun 27 Aoû - 15:48, édité 1 fois

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Mer 1 Aoû - 20:52


Flashback : huit juin 2118

Revoir Tasha lui faisait un bien fou. Etrangement, la petite blonde était tout à l'opposé du peuple Rahjak : quand ces derniers étaient généralement durs, sans pitié et brutes, la Princesse était parvenue à conserver une certaine innocence. Peut-être était-ce du à la vie de palais loin des rues qui ne pardonnaient pas. Ou peut-être que Tasha l'était tout simplement profondément (innocente, douce). Ariane soupira, se permettant du bout des doigts de replacer une mèche blonde derrière l'oreille de la cadette Draghsteel qu'elle avait un peu décoiffée à la prenant dans ses bras pour la saluer. Ça fait tellement longtemps ! Au moins, elles partageaient visiblement le même avis. J'ai peut-être pris un demi centimètre depuis la dernière fois, ça prouve que tu n'es plus venue me voir depuis un moment. plaisanta-t-elle, lui arrachant un rire désolé. Car derrière la plaisanterie Tasha avait raison : cela faisait bien trop longtemps qu'elles ne s'étaient pas vues. La faute au travail prenant d'Ariane, à ses obligations qui l'avaient tenue éloignée de la cité Rahjak. Si elle le regrettait à présent, elle ne se sentait qu'à moitié coupable car ses voyages étaient aussi un moyen pour la brune de voir du pays et de respirer un air qui n'était pas saturé de fer. Qu'attendons-nous ? Je tourne en rond depuis ce matin ! Avoue, tu as tardé pour me faire languir... Cette fois Ariane laissa échapper un éclat de rire complice, regardant avec tendresse Tasha. Elle était loin d'être surprise et l'avait sans grand mal imaginée piétiner la pierre de sa chambre en attendant sa visite. Alors elle entra dans le jeu de l'accusation, portant une main à son coeur faisant mine d'être blessée. Ah, je suis découverte ! plaisanta-t-elle à son tour, même si ça n'avait pas été le cas. Et que si l'heure de leur rencontre avait été poussée jusqu'à maintenant, ça n'était que parce que la garde avait souhaité se rendre chez elle en avance pour se préparer sur place aussi. Rien ne semblait être de trop pour assurer la sécurité de Tasha, et ça, Ariane ne s'en plaignait pas au contraire. Allons-y, je me suis assez faites désirer comme ça... finit-elle par dire en invitant Tasha à prendre son bras comme l'aurait fait une amie. Ou sa mère, sans doute, si la Reine avait été là. Et elle ne savait pas ce qui pouvait être le plus douloureux : vivre sans mère ou assez longtemps pour la voir mourir. Alors jamais Ariane n'avait engagé la conversation sur ce chemin glissant, même s'il lui venait parfois à l'esprit (le coeur serré) que Tasha devait sans doute ressentir un certain manque qu'il lui arrivait de combler malgré elle. Trop maternelle. Trop protectrice. De nombreuses fois Ellarya s'était écriée qu'elle n'était pas sa mère pour qu'Ariane lève le pied, Tasha avait-elle jamais ressenti la même chose ?

Et quand elle lui engagea le pas, les gardes se mirent en route instinctivement l'un ouvrant la route (auparavant étudiée) et l'autre la fermant. Ariane en profita pour entamer la conversation. Comment tu vas, dis-moi ? demanda-t-elle sans idée derrière la tête, simplement le fait de s'enquérir de son bien être sincèrement. Puis de manière plus proche, non sans un sourire en coin. Et comment avance ton apprentissage ? la Visegard savait pertinemment que la Princesse s'épanouissait dans cet apprentissage qui avait donné un nouveau goût à son quotidien bien monotone sans ce dernier. Si leurs passions étaient opposées, l'une apprentie sorcière, l'autre préférant manier les armes que les plantes, Ariane savait à quel point s'investir dans ces dernières pouvait faire du bien. Lorsqu'elle s'entrainait, bien souvent elle en oubliait ses soucis et espérait que ça soit le cas pour Tasha aussi. J'ai entendu dire que tu te débrouillais très bien. laissa-t-elle enfin filer, son regard coulant distraitement sur les décorations qui ornaient les murs du couloir qu'elles empruntaient pour sortir du palais. Les rumeurs, comme les nouvelles, allaient vites, plus encore au sein de la cité.

Ariane parle en 006699
Sa tenue : par là.



Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2529 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 685
Accro des points


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Mer 8 Aoû - 13:42

Voir Ariane était toujours un plaisir pour moi. Je la connaissais depuis si longtemps... Elle faisait presque partie de la famille, tout en étant en dehors de ce cercle autoritaire. Elle, elle pouvait me comprendre un peu mieux, certains jours. Je ris avec elle quand elle laissa échapper un éclat de rire, avouant que j'avais découvert ses intentions. Elle ne tarda pas à me tendre son bras, que je pris bien volontiers, m'enjoignant de la suivre. Nous étions enfin en route ! Je me réjouissais tellement d'y être, mais j'étais déjà aux anges rien qu'avec la présence d'Ariane à mes côtés. Son contact si rassurant était le bienvenu.

- Heureusement, je ne suis pas rancunière. Je te pardonne ton retard, mais ne tardons pas plus, répondis-je simplement. En tout cas, pas pour ce genre de choses, pensai-je après ces quelques mots... Il y avait d'autres événements qui étaient plus difficiles à pardonner. Mais je n'avais pas envie d'en parler ni d'y repenser, aussi chassais-je bien vite ces idées de mon esprit.

Nous démarrâmes doucement, suivies par les gardes. J'étais tellement habituée à leur présence que je n'y faisais plus vraiment attention. Je savais qu'ils étaient là, je les sentais, mais en même temps c'était tellement normal, habituel, que c'était comme s'ils n'étaient pas là. Pourtant, dernièrement, leur présence s'était renforcée, suite aux divers événements survenus. Notre famille avait davantage besoin d'être protégée, et je ne faisais pas exception à la règle. La garde avait certainement étudié le chemin que nous allions prendre, analysé les moindres recoins de l'armurerie et briefé Ariane. Celle-ci n'en montrait cependant rien, entamant la conversation en me demandant comme j'allais. Je lui souris.

- Je vais bien. J'ai pu me rendre à la foire des artisans avec Irina et j'y ai rencontré beaucoup de monde, comme les conseillers Harlan Tikaani et Rowena Chakraan ! Tu les connais ?

C'était tout à fait possible qu'elle les ait croisé lors de ses nombreux voyages. Elle m'en avait peut-être même déjà parlé, bien que je ne m'en souvienne pas.

- Quant à mon apprentissage, ça se passe très bien. C'est vraiment très enrichissant et très intéressant. J'apprends beaucoup de choses et je fais de mon mieux.

Mon professeur me faisait en effet la réflexion que je me débrouillais très bien, et ça me confortait dans mon idée que j'avais fait le bon choix. J'aimais apprendre, et encore plus des savoirs qui me seraient utiles plus tard. Soigner les gens, c'était une chose noble. Mais je n'en étais pas encore là, évidemment. Je commençais à maîtriser les bases concernant les différentes plantes et leur utilisation. Nous avions à peine abordé la pratique car, selon mon professeur, chaque chose vient en son temps et la sorcellerie demande du temps et de la patience.

- Si nous ne rentrons pas trop tard, je pourrai te préparer une tisane avec des herbes que j'ai ramenées de la foire.

Nous étions arrivées auprès des transports royaux, les esclaves nous attendant patiemment. Je montai la première, aidée par l'un d'eux, et attendis qu'Ariane s'installe à son tour auprès de moi. Le temps était idéal pour déambuler dans les rues à l'ombre des voiles, et cela nous permettrait de continuer à discuter en toute tranquillité.

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Sam 11 Aoû - 13:27


Flashback : huit juin 2118

Les couloirs du palais étaient longs, mais frais. La pierre qui constituait les murs était si épaisse que la chaleur avait du mal à s'y infiltrer et y déambuler était agréable. Ariane prenait son temps, sans trop flâner car elle savait que la petite Tasha n'avait qu'une envie : quitter sa demeure qu'elle connaissait trop par coeur pour apprécier y être enfermée jour et nuit. Elle lui emboita alors le pas, sans la presser, serrant son bras que la princesse avait glissé autour du sien. Je vais bien. J'ai pu me rendre à la foire des artisans avec Irina et j'y ai rencontré beaucoup de monde, comme les conseillers Harlan Tikaani et Rowena Chakraan ! Tu les connais ? L'enthousiasme de la blonde était contagieux et Ariane se surprise à sourire sans trop réfléchir face au ton qu'avait emprunté Tasha. Un simple regard dans sa direction lui suffit pour voir le regard de la princesse s'animer. Ah j'ai entendu dire que la foire avait été un succès... auquel elle n'avait pas participé, occupée ailleurs dans d'autres tribus malheureusement. Ariane aurait aimé y être, mais son travail importait plus que quelques festivités.... qui plus est en compagnie des Naoris qu'elle ne portait pas dans son coeur. Mais elle cacha à la cadette Draghsteel son ressenti pour ce peuple qu'elle semblait apprécier. Je les connais de vue seulement, les Naoris ne sont pas vraiment friands de mes armes. se contenta-t-elle de répondre alors, non sans se demander ce que ces deux conseillers avaient bien raconté à la princesse. Qu'ils s'y intéressent tous les deux ne rassurait pas Ariane, mais elle repoussa cette pensée plus loin dans son esprit : elle s'y attarderait plus tard.

Quant à mon apprentissage, ça se passe très bien. C'est vraiment très enrichissant et très intéressant. J'apprends beaucoup de choses et je fais de mon mieux. Ariane ne pu s'empêcher de rire un peu, parce qu'elle ne doutait pas une seconde que Tasha fasse de son mieux. C'était un trait de caractère distinct chez la princesse, tout ce que la blonde faisait elle y mettait tout son coeur : peut-être était-ce même un trait partagé avec le reste de sa famille. Car Ariane ne se souvenait pas d'une occasion à laquelle Isaak avait abandonné ce qu'il avait entrepris, ou qu'il avait bâclé. Si nous ne rentrons pas trop tard, je pourrai te préparer une tisane avec des herbes que j'ai ramenées de la foire. Voilà qui agrandissait plus encore son sourire. Ariane s'écarta de Tasha pour la laisser monter en première mais continua tout de même leur conversation en attendant son tour. Je n'en doute pas, tu fais toujours de ton mieux. Ton précepteur doit être ravis d'avoir une élève comme toi. lui dit-elle avec tendresse, sans cacher le brin de fierté dans son regard de voir ainsi Tasha grandir et s'épanouir dans un domaine qui lui plaisait et qui le lui rendait. Un esclave lui tendit la main pour l'aider à monter mais elle la refusa d'un signe de tête et grimpa auprès de Tasha sans grand mal. Une fois assise, elle continua dans un soupire satisfait d'être ainsi assise confortablement. On fera en sorte de rentrer tôt alors, tu m'as donné soif ! puis le transport se mit doucement en marche, quittant le palais une bonne fois pour toute. Bientôt, les rues Rahjaks se vidèrent pour laisser passer la princesse et son invitée, les citoyens s'écartant sur leur passage. De quoi vous avez parlé avec Rowena et Harlan ? Ce sont eux qui t'ont conseillés les plantes ? demanda-t-elle l'air de rien, reliant les conseillers aux plantes seulement pour ne pas avoir l'air de trop s'intéresser à la conversation qu'ils avaient pu avoir. Les Naoris feraient de très bons sorciers vu leurs connaissances en herbes... qu'on le veuille ou non, c'était vrai. Et même Ariane ne pouvait le nier.

Ariane parle en 006699
Sa tenue : par là.



Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2529 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 685
Accro des points


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Dim 12 Aoû - 19:38

Je ne pouvais qu'acquiescer aux paroles d'Ariane : la foire avait été un succès en général, et pour moi en particulier. J'avais ramené des plantes et d'autres petites choses que j'avais glanées chez les marchands. J'avais rencontré des personnes que je n'aurais jamais pu croiser ailleurs. Et j'avais découvert un autre horizon, chose trop rare à mon goût. Tout le contraire d'Ariane, qui parcourait le monde pour vendre les armes des Visegard.

Elle monta à ma suite dans le transport, refusant l'aide de l'esclave. Elle était belle et indépendante. Depuis toute petite, je l'avais toujours admirée. Et ses compliments m'allaient droit au cœur. Oui, c'était dans mes habitudes de faire de mon mieux pour tout ce que j'entamais. Et mon précepteur me félicitait souvent de mes progrès.

- Pourtant, j'ai l'impression de ne pas apprendre assez vite...

Cela, je ne le disais à personne. Mais je devais être quelque peu impatiente. J'avais envie de connaître tellement de choses que, parfois, mon rythme d'apprentissage me semblait lent. J'aurais aimé que tout aille vite. J'aurais aimé découvrir tant de nouveaux horizons en si peu de temps...

Nous étions enfin en route. Et même si j'avais proposé à Ariane de rentrer assez tôt pour boire une tisane préparée par mes petites mains, je ne pouvais que me réjouir de cette visite et de tout ce que j'allais y voir. J'aurais aimé que cela dure une éternité. Je jetai un œil à la grande porte quand nous quittâmes le palais. Ariane me demanda alors de quoi j'avais parlé avec Rowena et Harlan et si les conseils sur les plantes venaient d'eux. Je hochai la tête, tournai mon regard vers elle.

- Oui, c'est Harlan qui m'a conseillée. Il est druide. Apparemment, le vendeur me mettait sur la mauvaise piste. Tu sais bien que j'ai parfois des migraines... Je cherchais des plantes pour les apaiser, et il m'a conseillé l'écorce de saule, la menthe poivrée et la camomille. En plus d'atténuer mon mal de tête, les tisanes sont excellentes !

Nous avancions calmement, et la foule s'écartait pour nous laisser passer. Je restais à l’abri du soleil derrière les rideaux. Il m'arrivait de saluer la foule, mais en ce jour j'étais bien trop absorbée par le retour de mon amie. Et curieuse d'en savoir plus sur sa longue absence.

- Mais raconte-moi, où étais-tu ? Qui as-tu rencontré ? Qu'as-tu découvert ? Je veux tout savoir !

avatar
Invité
Invité


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Lun 13 Aoû - 20:27

Flashback : 8 juin 2118
Elle n'aimait pas vraiment se trouver dans les transports royaux. Se faire trimballer, même dans le plus beau des palanquins restait pour elle désagréable. Quelque chose l'agaçait, sans doute était-elle trop habituée à se mouvoir sans devoir compter sur autrui pour apprécier dépendre des gardes. Et son cheval lui manquait, lui qui ne lui avait jamais fait défaut dans le désert comme dans les plaines. Parfois la simplicité était suffisante et à choisir, elle aurait aimé que Tasha et elle puissent se rendre à l'armurerie à pieds mais on lui avait rapidement fait comprendre que dans le contexte actuel, l'idée était à oublier. Alors la brune avait abandonné, bien évidemment non sans espérer un jour pouvoir emmener Tasha dans les endroits de la cité qu'elle préférait. Passé sa fierté, le palanquin était des plus confortables et Ariane ne pouvait le nier : les coussins aux couleurs chaudes, les rideaux qui se soulevaient légèrement pour laisser passer les rares courants d'air des rues, l'ombre qu'ils offraient... Tout avait été pensé pour que les voyages courts avec ces derniers se passent sans accro. Et si du coin de l'oeil l'armurière pouvait voir la jeune Princesse saluer les passants avec tendresse, elle ne l'imitait pas. Là n'était ni sa place, ni son devoir. Ariane était noble, mais restait une citoyenne Rahjak avant tout surtout face à la tête blonde qui l'accompagnait et qu'elle regardait à présent avec beaucoup de bienveillance. Heureuse, quelque part, que Tasha le soit et que son rôle de souveraine ne lui écrase pas les épaules. Derrière ses boucles dorées et son visage de poupée, elle savait la cadette Draghsteel bien plus forte qu'on ne pouvait le penser. Beaucoup auraient été corrompus par le pouvoir qu'elle possédait, ou s'y seraient perdus car trop lourd à porter. Mais pas elle : elle donnait l'impression qu'être Princesse était la chose la plus simple qui soit, alors que s'en était tout le contraire. Ariane avait donc beaucoup d'admiration pour la jeune fille, et n'était jamais avare en compliment. Tasha les méritait tous. Pourtant, j'ai l'impression de ne pas apprendre assez vite... Dans un rire, la brune soupira en entendant l'apprentie se plaindre (mais surtout se confier). Elle était impatiente et c'était compréhensible : après tout, sans doute que le quotidien de Tasha était surtout régit par ses nouveaux cours et qu'à s'y jeter corps et âme elle voulait aller plus vite qu'on ne le lui permettait. Ariane lui lança un sourire attendri. Chaque chose en son temps... commenta-t-elle d'abord, avant de rajouter moins évasive, prenant appuis sur son expérience qui si différente se prêtait bien à la comparaison. J'étais impatiente d'apprendre à manier le sabre plus jeune, mais avant j'ai du m'entraîner avec des répliques en bois... J'avais l'impression de ne rien apprendre, mais quand j'ai vraiment commencé au sabre, j'ai compris que sans toute cette période ennuyante à mourir je n'y serais jamais arrivée. se souvenant de ces longs mois qu'elle avait cru interminables, Ariane se mise à rire en y repensant puis regarda Tasha, complice. Tu verras, quand tu t'y attendras le moins tout ira trop vite ! Alors profite, sous-entendait elle. Profite d'avoir le temps, car celui-ci finit par nous glisser d'entre les doigts à une vitesse affolante. Ariane se montrait sage, mais ce n'était que grâce à son âge car à celui de la Princesse la brune était intenable, toute aussi impatiente de vivre.

Finalement, la discussion se tourna vers les conseillers Naoris. Ariane fit l'effort de ne pas paraître trop réfractaire et préférait feindre la neutralité afin de récupérer quelques informations et s'assurer que personne n'avait voulu manipuler l'adolescente. Si cela avait été le cas, sans doute qu'elle se serait plus encore tournée contre ce peuple qui n'avait de cesse de vouloir nuire aux Rahjaks. Et qu'elle aurait mis Isaak dans la confidence, plus à même de protéger sa soeur qu'elle. Pour Tasha, il était prêt à tout et surtout au pire. c'est Harlan qui m'a conseillée. Il est druide. Apparemment, le vendeur me mettait sur la mauvaise piste. Si elle était restée de marbre à la mention du conseiller, qu'on veuille la mettre sur la mauvaise piste l'intrigua et elle ne pu s'empêcher de froncer des sourcils. Aussi inquiète que désagréablement étonnée. Tu sais bien que j'ai parfois des migraines... Ariane hocha silencieusement la tête, son regard s'adoucissant tandis que la Princesse continuait son récit. Je cherchais des plantes pour les apaiser, et il m'a conseillé l'écorce de saule, la menthe poivrée et la camomille. En plus d'atténuer mon mal de tête, les tisanes sont excellentes ! L'entrain de Tasha la fit sourire, haussant les sourcils face à l'excitation de la Princesse quant aux tisanes qu'elle gouterait sans doute à leur retour au palais. Amusée par la passion qui se lisait dans le regard de la jeune fille.   C'était gentil de sa part de t'aiguiller ainsi. commenta-t-elle dans un sourire qui cachait tout le mal que cela lui faisait de l'avouer. Peut-être devrions-nous nous intéresser aux savoirs des Naoris de plus près alors, s'ils parviennent à allier goût et efficacité ça nous changera des remèdes de certains sorciers ici... Du genre, Melas. plaisanta-t-elle dans une grimace en évoquant le nom de vieux sorcier qui s'était occupé de plusieurs familles nobles à une époque, et des Darghsteel. Tirant de la royauté une bonne réputation auprès des nobles. Le seul problème à ses remèdes extrêmement efficaces étaient leur goût affreux qui avait découragé quelques clients au fil du temps. La Princesse changea rapidement de sujet, curieuse comme toujours la submergeant soudainement de questions. Mais raconte-moi, où étais-tu ? Qui as-tu rencontré ? Qu'as-tu découvert ? Je veux tout savoir ! Ariane ne pu qu'en rire d'abord, posant ses mains sur celles de la Princesse pour lui intimer de reprendre son souffle et regagner son calme. Doucement, doucement, tu sauras tout ne t'en fais pas ! parvint-elle à lui dire entre deux éclats, soupirant en apercevant la rue qui menait à l'armurerie. Elles arriveraient très bientôt alors Ariane glissa un sourire espiègle à Tasha plissant des yeux comme pour marquer une certaine intensité dramatique. Jouant le jeu de la conteuse d'histoires mystérieuses et tragiques. Je suis allée au-delà de la tribu désolée des Calusa, derrière les montagnes qui longent le large du continent. Où les falaises tombent à pic dans une mer déchaînée... souffla-t-elle d'un ton grave, avant d'apercevoir l'armurerie entre les rideaux derrière le visage de la Princesse. Ce n'était plus qu'une poignée de secondes qui les éloignait de leur destination, alors elle continua cette fois bien plus rapidement et de manière expéditive. Et j'ai rencontré des pirates Iskaar ! Ariane afficha un sourire satisfait et plein d'entrain alors que les gardes s'étaient stoppés pour que les deux jeunes femmes descendent. La suite, dans quelques minutes à l'intérieur de l'armurerie Visegard. Si vous voulez bien me suivre votre majesté... s'amusa-t-elle du protocole pour descendre en première et tendre sa main à la Princesse afin l'aider à la suivre. La complicité d'Ariane et Tasha leur permettait bien des choses, et sans doute qu'elle était pour la Princesse un bol d'air frais loin de toutes les attentes que son rang lui imposait.

Sa robe : juste ici.
Ariane parle en 006699



Accro des points
avatar
11/05/2018 Laenai / Alicia Jude & Lulu ♥ 2529 Willow Shields Laenai Princesse ~ Apprentie Sorcière Rahjak 685
Accro des points


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Lun 27 Aoû - 15:45

J'étais impatiente. Impatiente d'arriver à l’armurerie, impatiente d'apprendre, impatiente d'entendre le récit de ses voyages. Bien qu'installée confortablement dans le palanquin qui nous transportait toutes les deux, je ne tenais pas en place. Ariane eut tôt fait de me rappeler que tout se produisait en son temps. Elle m'apprit qu'elle aussi était impatiente lorsqu'elle était plus jeune. Je savais son amour pour les armes et leur maniement, amour que je ne partageais pas réellement. Elle m'expliqua qu'au début, elle trouvait les exercices ennuyants mais qu'au fur et à mesure, elle s'était rendu compte qu'ils étaient bien plus utiles qu'elle ne le pensait. Ce serait sans doute le cas avec mon apprentissage de la sorcellerie. Je voulais sans doute aller trop vite. Je ne pus donc qu'acquiescer à ses paroles lorsqu'elle ajouta que tout irait trop vite quand je m'y attendrai le moins. J'avais déjà entendu ces mots, on me les avait souvent dits. J'espérais qu'un jour, ce serait vraiment le cas. Qu'enfin, tout irait plus vite. J'avais souvent l'impression de stagner, de ne pas avancer. Surtout avant que mon père me donne enfin l'autorisation de devenir une sorcière. Je m'ennuyais tellement, à ce moment-là...

- Ne me fais pas attendre trop longtemps, je ne tiens plus ! répondis-je quand elle me dit encore que je saurais tout, mais pas tout de suite. Elle riait, et je ne pouvais m'empêcher de rire avec elle. Cela faisait du bien. Heureusement, elle ne me dit pas attendre trop longtemps. Elle prit un air mystérieux, comme elle le faisait souvent lorsqu'elle commençait à me raconter ses voyages. Les oreilles bien ouvertes et les yeux rivés sur elle, je l'écoutais avec attention. Tout le reste ne m'intéressait plus, et je ne remarquai pas que nous étions arrivées.

- Des pirates ? m'étonnai-je lorsqu'elle m'affirma en avoir rencontré. J'avais le cœur serré par la curiosité, curiosité qui resta inassouvie lorsqu'Ariane afficha un sourire satisfait alors que nous nous arrêtions. Nous étions arrivées.

- Je n'oublie pas que tu me dois une longue histoire ! lui lançai-je tout en jetant des regards intéressés à travers les luxueux tissus du palanquin. Elle descendit avant moi et me tendit la main, sous les regards étonnés des esclaves dont elle prenait la tâche. Je pris sa main et descendis à mon tour, remettant ma robe en place et défroissant ses plis. Le soleil était haut et brûlant. Un esclave s'approcha rapidement pour nous fournir de l'ombre.

- C'est plus grand que ce que je ne m'imaginais... dis-je à Ariane en inspectant la façade du bâtiment qui se tenait devant moi. L'armurerie Visegard... Elle m'en avait tellement parlé, et je la voyais enfin pour la première fois de mes propres yeux. C'est très imposant. Mais j'aime beaucoup. Je profitai encore quelques instants de l'extérieur du bâtiment, puis avançai à ses côtés jusqu'à l'entrée. Montre-moi tous les trésors des Visegard, lui dis-je en essayant de prendre l'air mystérieux qu'elle affichait lors de son histoire.

Spoiler:
 

Admin △ Underneath it's just a game
avatar
06/12/2015 Electric Soul Kayden Elwood & Einar Helgusson 7556 Jon Kortajarena Electric Soul & tearsflight Conseiller druide | Soigneur & orateur/diplomate Naori 877
Admin △ Underneath it's just a game


Sujet: Re: and no net ensnares us (tasha)
Dim 21 Oct - 13:48

RP archivé suite à la suppression d'Ariane

Contenu sponsorisé



 

and no net ensnares us (tasha)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Tasha Godspell
» A killer pair [PV Tasha]
» Through the time (Tasha)
» Tasha Galkina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hundred :: Il était une fois des jolies histoires-